{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


 L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Extérieurs du château :: Café Magic CampusPartagez | 
 

 Ancien pari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: Ancien pari   Jeu 16 Aoû - 23:30

Il y avait un an un jour et bientôt une heure une minute et une seconde, Jonathan avait fait un pari ridicule avec Élisa-Flavie, dans le train les ramenant à Poudlard, l'université. Il avait malencontreusement perdu, évidemment... Mais les circonstances étaient telles qu'il n'avait jamais pu payer son pari à Élisa.

Dans le train, Mélusine leur avait présenté Mélisande, une amie à elle, et les deux Québecois avaient tenté de deviner sa nationalité. Il va sans dire que Élisa-Flavie Wind avait gagné le concours. Le prix a remporté? Une poutine, un pâté chinois ou tout autre mets typiquement québecois/canadien...

Aussi, en terminant les cours, Jon avait senti une odeur dans les corridors et son cerveau avait tilté. Il venait, en une illumination aussi subite que inattendue, par un merveilleux hasard, de se souvenir dudit pari dont il avait complètement oublié l'existence. Courant vers la filière de Moon Shadow, il saisit le bras d'Élisa.


"Cool, elle a été facile à trouver!" Pensa-t-il.

-Le pari! Je l'avais oublié! Je t'offre immédiatement ton menu "Saveurs du Québec".
Il se pencha vers Sassette (surnom que Jon donnait à sa filleule qui lui faisait penser à une mini-schtroumpfette, le bleu en moins...) et re reprit :
-Tonton Mateo t'en offres aussi, Sassou! Ce sera ton initiation!
Il fit un clin d'oeil à la mère et se dirigea au café campus, où il avait décidé d'aller manger et d'inviter son amie.

***~***


S'asseoyant à l'une des tables, il prit une voix de serveur snob et demanda :

-Pour madame, ce sera? Et pour mademoiselle?

Il leur lança un sourire, fier de s'être -enfin- souvenu de tout celà. Et puis, ce repas lui ferait du bien : pour une fois, il était en train d'oublier les "drames de la vie"...


Dernière édition par le Mer 3 Oct - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Ven 17 Aoû - 15:30

*Après quelques vocalises en compagnie d'autres étudiants dans le studio principal de la filière Moon Shadow, Elisa soupira de satisfaction. La répétition s'était plutôt bien déroulée, aujourd'hui. Pas très loin, assise sur une table, Inès jouait avec un xylophone magique, placé à sa disposition. Chaque touche qu'elle tapait avec ses baquettes lui fesait émettre un son variés, d'un meugleument de troll au couinement d'une petite licorne.*

*La nounou de Pré-au Lard avait une urgence cette journée la. Elle ne pouvait pas garder la petite puce. Alors, Eli avait été contraite de l'amener en cours. Cela ne la dérangait pas, vu qu'elle passait ainsi plus de temps avec sa fille et c'était l'occasion de lui faire découvrir un autre milieu que la maison et celle de la nounou. De plus, la puce n'avait pas été très turbulante aujourd'hui. Juste quelque flûtes de cassée et de cymbales abîmées. Avant qu'elle tombe sur le xylophone et ne le quitte plus. Au grand soulagement d'Elisa et des autres musiciens présents.*

*Le professeur de chant, par signe, venait d'indiquer que la période touchait à sa fin. Les étudients présents assemblèrent leurs papiers et instruments et quittèrent le studio, non sans un petit giligili à Inès. (Ne jamais amener un bambin dans un endroit, il va retenir toute l'attention. Wink ) Elisa remercia le professeur de l'avoir laissée entrer avec sa puce, avant d'aller prendre son sac. Inès comprit que c'était l'heure de manger, laissa son xylophone sur la table et coura vers Eli*


-T'as bien fait ça, ma puce aujourd'hui. Maman est bien contente. Es-ce que tu t'es amusée?

-Oui. Nès va manger?

- Tu as faim, là? On va aller manger maintenant. De la bonne lasagne à la maison.


*Elle prit Inès par la main et quitta le studio à son tour.*

*Elles n'avaient pas fait quelques pas qu'une main saisi soudainement son bras et l'entraîna un peu à l'écard. Eli sursauta sur le coup, mais se détendit lorsqu'elle reconnu son ami Jonathan*

-Jon! Mais, qu'es ce....

*Il ne perdit pas de temps et fit toute de suite allusion à un pari et à une invitation au restaurant. Du coup, Elisa ne comprit pas et regarda son ami, intriguée.*

'' Gné? De kessé? Un pari? On a fait un pari? Menu du Québec?"

*Elle se laissa entrainée par le québécois, laissant une flopée de questions derrière elle. Elle murmura assez fort a sa fille, en souriant.*

-Je sais pas ce que Tonton Pinsounet a derrière la tête, ma puce. Mais suivons-le! Ca ne pourrait être que plus amusant.^^

*Inès, pour toute réponse, prit la main de son parrain et la serra, toute contente de le voir.*



Dix minutes plus tard...

*Les trois joyeux lurons était à présent attablés au café campus de l'université. C'est au moment ou Jon lui demanda ce qu'elles voulait qu'un flash se produisit dans la caboche d'Eli. Ouuiiiiii.... le pari dans le train, l'enjeu de deviner la nationalité de Mélisandre, la copine de Mélu, et les gages...un met typiquement Québécois. Ouuuiiii.....Oui, Oui, OUI!!*

*Eli avait dit oui un peu trop fort lorsque tout lui revient en mémoire. Quelques personnes se retounèrent vers elle. La québécoise en rougit un bout coup en breduillant quelques excuses. Par contre, la situation semblait amuser son ami et sa fille.*

*Alors, Elisa, toute contente elle aussi de s'en souvenir, fit une grimace complice à Pinsounet.*


-Madame? J'ai l'air si vieille que ca?! Merci! Rolling Eyes

L'ancienne Serpantarde toussa un peu et prit un voix de vielle dame aristrocate, comme elle en avait vue, du temps ou elle vivait avec sa famille. Pour répondre à Jon et a la jeune étudiente venue prendre leur commande:

-Jeeeuuuuu vais preeeenndrrreeeee une poouuutineeeuhhh...et vous, petite comptesseeuuh?

-Tine ! Tine!*s'écria Inès, visiblement amusée, assise sur les genoux de Tonton Mateo*

*Eli reprit sa voix et demanda à Jon d'un sourire complice.*

-Et toi, Pinsounet? Tu va prendre quoi? Peut tu expliquer c'est quoi une poutine, aussi? Very Happy

*La jeune étudiante ne semblait pas savoir ce que c'était, en effet...*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Ven 24 Aoû - 3:59

-Pinsounet prendra une assiette de pâté chinois, si c'est possible, répondit-il en fixant Éli dans les yeux.
Puis, il se tourna vers la jolie serveuse dans le but de lui expliquer ce qu'étaient ces mets traditionnelement québecois.


-Pour faire de la poutine, il faut des frites. Juliennes de préférences. Ondulées c'est mieux encore! La cuisson est au goût du consommateur, il y en a qui préfèrent croquantes et d'autres plus molles. Ensuite, il suffit d'incoporer du fromage en crotte. Euh... Éli, c'est quoi le vrai nom du fromage qui fait Sqwiksqwik?
Comme celui-ci, en fait...


D'un coup de baguette magique négligeant, le trefflé (héhé) fit apparaître le fromage en grain grâce au sort qu'il maîtrisait à la perfection et permettait de faire apparaître de la nourriture éphémère, puis il le tendit à la serveuse. Au moins, elle en aurait un échantillon pour compenser les explications désastreuses...

-Ensuite, on ajoute de la sauce Poutine, ou de la gravy, sur le tout, pour bien arrosé le mélange. C'est tout. Il y a des variantes aussi, aux saucisses, au bacon, avec de la sauce à la viande, et cetera.

-Et pour faire du pâté chinois, c'est tout simple. Il n'y a que trois mots à retenir! Steak, Blé d'inde et Patates. Il faut faire cuire dans un plat, au four, à 350 F... euh je sais pas combien ça donne en Celsius... une couche de steak, haché de préférence, au fond du plat, surmonté par une couche de maïs en conserve et une couche de patates pilées. La haute gastronomie quoi!
Conclut-il en éclatant d'un rire franc, mais pas trop bruyant. Il avait totalement trahi son américanisation par une simple unité de mesure qui, bien qu'utilisée partout au Québec, n'était toujours pas utilisée en cuisine, pour une raison de valeurs traditionnelles, ou d'entêtement des habitants du Canada...

Alors que la serveuse repartait vers les cuisines, probablement pour vérifier si leur commande était exécutable ou non, il lança un regard en coin à Éli, l'air de dire "J'm'en suis bien tiré?", avant de sourire à sa filleule et lui demander, d'un ton très bébé :


-Comment va ma grande puce? Et maman et pap...Il leva son regard vers Éli, consterné et de toute évidence mal à l'aise devant son erreur. Avait-elle annoncé à Julian qu'il était père?
-Tu lui as parlé? demanda-t-il à mi-voix, comme si il ne voulait pas que la petite comprenne... Aux dernières nouvelles, Julian était encore ignorant de cette nouvelle, mais celà faisait un certain temps que les deux québecois ne s'étaient pas parlé, et un peu plus longtemps encore qu'ils n'avaient pas parlé de Julian.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Lun 10 Sep - 2:36

" Effectivement, du fromage swiskswick, ça s'apelle du fromage en crottes, Jon. Ou en grains. Ca revient au même de toute façon. * Fit remarquer Eli avec un sourire lorsque la serveuse nota leur commande.*

*Raaaahhhhh, juste l'odeur de la sauce barbecue mélangée avec celle des frites et du fromage me remène instantanément au Québec. A chaque fois qu'on y va, on se fait des soupers en gang avec Luis et Arno....ARNO? Voyons?! Comment ca se fait que je pense encore à lui? Troisième fois aujoud'hui!! Mmmmouins me semble que la.......*

*Légèrement troublée, Eli s'esquiva de sa pensée et détourna son attention sur son ami Jon, qui terminait sa commande de pâté chinois. Elle se permis de rajouter à ses explications son grain de sel:*

-Normalement, pour plus de goût, on rajoute une bonne quantité de ketchup au pâté chinois. Enfin, ca dépend si tu aimes ça le ketchup, Jon. Savez-vous pourquoi on appele ça un pâté chinois?

*Eli prit le petit contenant de sel sur la table et y pointa sa baquette en prononça un informulé. Aussitôt, comme dans une boule de cristal, le sel se mit à s'agiter, à danser comme de la neige en plaine tempête. Une toute petite cabane de bois apparut doucement aini que des petites masses . Ce qui se révèlait être des bucherons en train de fendre des troncs d'arbres. Quelque bilots de bois empilés étaient également visibles.

-On dit que c'est un cuisinier d'origine chinoise établi dans un camp de bûcherons québécois qui, avec ces trois aliment de bases, avait improviser ce mélange pour ces hommes. Non non non! Inès, ne touche pas! C'est fragile! Enfin , les bûcherons travaillaient l'hiver, en pleine forêt. Alors ils n'avaient pas trop de resssouces. Et voila, c'est tout pour ma chronicle quoditienne.*Secoue le sel et l'image de la cabane disparait d'un coup* Je veux pas vous retenir plus longtemps.

*Lorsque la jolie serveuse s'éloigna, Eli fit un clin d'oeil au regard de Jonathan pour lui signifier qu'en effet, il avait été clair sur le sujet. Toujours, elle aimait l'écouter parler. Elle aimait sa façon de raconter, les mots qu'il employait de parler de tout et de rien. C'était en parti pour ça qu'elle lui avait demander d'expliquer les composantes de la cuisine québécoises. Mais, d'une part, elle se sentait triste pour lui, à cause du double drame qui a eu lieu dans la vie de l'ancien Poufsouffle, il y a peu. Mais, elle se garda d'aborder le sujet. Il fallait passer à autre chose à présent.*

*Enfin, presque. Lorsque Jon s'adressa à sa fille en lui demandant comment allait son papa. Eli perdit son sourire. Même si il s'était retenu à temps. c'était LE sujet délicat. Julian. Elle était sans nouvelles de lui depuis environ trois ans aujoud'hui... *

*Elle évitait le sujet depuis le moment ou elle a quitté le collège à la fin de sa sixième année avec Luis. Elle ne savait pas durant tout ce temps là, lorsqu'elle élevait sa fille, si elle devait lui écrire ou non. De savoir si il allait bien, ce qu'il fesait et si il l'avait remplacée. A vrai dire, si Inès n'avait pas été là, elle aura sans doute plus de peps et de volonté pour le retrouver. Mais, d'une façon ou d'un autre, demain ou dans vingt ans, Julian devait apprendre qu'il a une pettie fille qu'il l'attends...*

*Le regard d'Eli erra un peu partout, sauf dans la direction de sa fille, dont les yeux verts lui rappellait trop ceux de son ancien amant. Encore plus maintenant que le sujet était abordé.*


*Allez ressaisi toi, Eli...*

*Elisabeth tenta un faible sourire et leva les yeux vers Jonathan. Elle caressa les cheveux noirs de Titinès. Noirs comme les siens*.

-Non, il ne le sais pas...D'ailleurs je suis sans nouvelles de lui. Je ne sais même pas ce qu'il est devenu, ce qu'il fait ou même, si il est ici en ce moment...

*Puis elle ajouta d'une toute petite voix*

-Tu ne l'aurai pas vu?...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Mer 3 Oct - 14:06

Les pomettes de Jon s'étaient empourprées à une vitesse éclair, alors qu'il faisait sauter Inès sur son genoux. Pourquoi était-il si maladroit? N'aurait-il pas pu se la fermer, une bonne fois pour toute? Ils voulaient, Éli et lui, un moment cool sans s'en faire pour des gnomeries, et voilà qu'il amenait ça sur la table. Sujet délicat numéro un. Une réussite signée Mateo...

Remarquant la façon dont son amie s'efforçait de ne pas regarder Inès, Jon tourna celle-ci vers lui et prit ses minettes dans les siennes, en faisant semblant de danser. Peut-être que si il continuait de jouer comme si rien n'était, Sassou ne remarquerait pas que les adultes (oui, ils étaient maintenant vraiment des adultes!) discutaient de choses sérieuses.

Si Jon avait vu l'amant de Élisa ces derniers temps? Non. Mais Isis, qui connaissait vraisemblablement la vie de tout le monde, lui avait dit qu'il étudiait à Phoenice Zone. Donc, en théorie, il était toujours vivant et si personne ne le croisait, ce devait être en raison de la quantité astronomique de devoirs et de travaux que les phénix avaient. Ou bien en raison de leur réclusion sociale... Certaines mauvaises langues ne les appelaient pas les Zonards pour rien, il faut bien se l'avouer. Considérés comme l'élite, Jon avait toujours eu l'impression que les Phénix étaient plus distant des élèves des autres filières que n'importe qui d'autre à l'université. Sans aller dire qu'ils snobbaient les autres programmes, il semblait à l'ancien poufsouffle qu'une intangible muraille psychologique les séparait. Mais peut-être cette impression venait-elle de lui!


-Moi non, mais apparement qu'Isis, elle, elle l'a vu. Il serait à Phoenice Zone, mais je ne sais même pas en quelle année. En troisième, logiquement, non?

"Il n'a certainement pas 'perdu' une année comme moi, lui..."

Jonathan fixa ensuie sa filleule en ouvrant des yeux gigantesques, comme si il voulait les faire sortir de leur orbite, pour la faire rire.

En même temps, il enviait un peu la petite puce sur ses genoux, l'insouciance de son âge, ou même de l'époque de Poudlard. Comme c'était difficile de devenir un adulte, surtout quand c'est en raison d'événements qui nous y poussent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Mar 30 Oct - 0:40

-À Phoenix zone?!

*Le ton d'Elisa occillait entre le soulagement et l'affolement. Alors, Julian était à l'université. En ce moment-même ou Jonathan et Eli amis se parlait. Il était à Phoenix Zone. Chez les Zonnards, comme les appelles les mauvaises langues. Qui l'aurait-cru? Quoi que, Eli savait qu"Isis pouvait rarement se tromper à ce sujet. Elle était au courant de tout.... Ça n'aurait pas été étonnant qu'Eli ne l'ai pas vu, si il est à Phoenix zone.*

*Bon, si Julian était ici, cela égalait que de un, elle devra faire face à son passé et à leur relation qui s'était mal terminée au bal de fin d"année. Il avait douté de sa fidèlité envers lui et l'avait accusée de l'avoir trompée avec Terence Orphens. Ce qui était faux, bien sûr. Elle n'avait fait que danser et sympathiser avec lui. C'était une promesse qu'ils s'était fait: de danser ensemble lors du prochain bal. Et Julian n'était pas au courant alors... le tout n'était qu'un gros malentendu. De plus qu'Eli avait été blessé par le fait que Julian se soit chacher derrière un masque au lieu de venir au bal avec elle. Et maintenant, ca donnerait quoi?*

*De deux, le plus important, c'est que Eli a eu un enfant de lui et qu'il n'est pas au courant. Mainteannt que la jeune mère est fixée, imaginez le scénario si jamais elle le croise entre deux cours et qu'elle doit lui avouer, entre deux grimoires poussièreux qu'il avait à présent un gosse, un flot, un kid, une pitchounette, une sassette, un stroumphf, une gnome...un enfant d'elle, quoi! La belle affaire en perspective! *

*En gros, Elisa avait secrètement souhaité que Julian était ici, mais elle était loin de se douter qu'il l'était vraiment. Enfin, c'était compliqué pour elle. Elle va finir par se perdre, c'est clair. Pffffft... MDR *


-Logiquement, oui. Il serait en troisième. *Souffla-t-elle*

*Pendant qu'Inès riait aux éclats aux mimiques de tonton Mateo, Elisabeth songait à ce que son ami lui a dit. Surtout quand il a mentionné le nom de sa petite amie, Isis...*

*En effet, les langues sales...euh les mauvaises langues avaient, ces temps-ci, un autre sujet que les Zonnard à leurs lèvres. C'était concernant cette dernière. Des rumeurs sur son compte sont parvenues aux oreilles de l'ancienne serpentarde, alors qu'elle était dans la salle commune de Moon Shadow avec sa fille. Des rumeurs assez salées...*


"Ah... j'espère au moins qu'elles sont fausses..."

*Les commères du campus prètaient une fougeuse aventure entre la douce-folle et Egon Sutham, le petit ami de la regrettée Deneb Kaitos...*

"Rahhalala… mais si c'était vrai....faut pas que Jon reste dans l'ignorance...c’est mon ami, avant tout…"

*Eli ne savait pas qui croire, ni sur quel pied marcher. Bon, elle allait pas gober n’importe quoi et n’allait pas se précipiter sur Isis pour lui réclamer sa version des faits. D’ailleurs, elle ne connaissait pas assez bien Isis pour l’aborder sur le sujet.*

*Mais, par contre, si c’était vrai, Jon avait le droit de savoir. Isis était sa petite amie, quand même. Même si c’était pas de ses affaires que que cela allait provoquer la zizanie dans le couple, Eli se disait qu'elle ne devait pas se fermer les yeux devant la possible infidèlité d’Isis, par respect pour Jonathan.*


-Jon...parlant d'Isis, j'ai entendue...


-Faim, Maman! Faim, Maman! FAIM! Booouuuaaaahhhh......


*Visiblement, les mimiques de Tonton Pincounet n'avait pas fait oublier la faim de la petite puce. Des confidences, ça peut peuit être attendre un peu, mais pas l'estomac d'une pouponne!*

-Hon.....scuse moi, ma chouette, je t'avais oubliée...

*Elle prit Inès des genoux de Jonathan en passant son bras autour du petit corps, fouille dans son sac de l'autre et en resort un biberon à la mixture assez coloré. Du jus de mangue mélangée avec du yogourt des fraises et des kiwis. Pour la faire patienter en attendant sa poutine.*

*La petite fille, une fois calmée, se met à teter son breuvage, assise sur les genoux de sa mère, tout en jouant après les longs cheveux noirs qui cascadaient sur les épaules et la poitrine d'Elisa. Cette dernière lui embrasse le front, par simple plaisir.*

*Eli se doute qu'en réclamant son attention, Inès l'ai empêcher de dire une bêtise. *


-On disait?

*Visiblement mal à l'aise, la Eli!*
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Mer 14 Nov - 0:17

Visiblement, la jeune québecoise n'était nullement au courant que son ancien amant se trouvait également à l'université. Elle en était clairement confuse, d'apprendre ainsi cette nouvelle. Il vit bien dans le regard de son amie, lorsqu'il se redressa pour l'observer avec une certaine attention, qu'elle était bouleversée et qu'elle ne devait plus trop savoir quoi faire ou quoi dire, surtout avec lui.

Hésitant entre approfondir sur le sujet, le creuser au maximum afin de la mettre face à toutes les éventualités possibles pour qu'elle soit prête à le rencontrer (et écoeurée du sujet), ce qui n'était pas vraiment son genre, ou faire diversion en changeant de sujet, tout en n'ayant aucune idée de sujet à aborder, Jon opta plutôt pour l'option du silence, qu'il tenta de ne pas rendre lourd...

De toute façon, voilà qu'Élisa relançait la conversation. Isis? Qu'avait-il fait?

"Elle est malade?" Non, évidemment, puisqu'elle allait très bien ce matin...
"Elle n'aime pas mon attitude de ces jours-ci? C'est vrai que nous n'étions plus habitués à nous voir à tous les jours!" Mais non, c'était souvent elle qui allait chercher ses câlins...
"Elle est enceinte? Oh non, j'aurais dû l'écouter aussi..." Mais non, pourquoi serait-ce Élisa qui lui en toucherait un mot?
"Mais quoi alors?"

Sassette dévia alors le sujet, attirant de nouveau l'attention sur elle. Élisa sortit un biberon et donna la têté à sa fille, alors que Jon se créait des chimères à proposa d'Isis, mais jamais il ne songea réellement à l'horrible vérité à laquelle Élisa avait souhaité le confronter. Alors que son amie embrassait sa filleule, la serveuse arriva et leur servit deux assiettes brûlantes. Déjà, ce n'était pas un bon présage, à l'avis de Jonathan...

Et Élisa lui demandait de quoi ils parlaient, visiblement mal à l'aise. Mais pourquoi devrait-elle se sentir mal d'avoir coupé la conversation parce que son bébé avait faim?


-D'Isis. Il y a quelque chose qui ne va pas? Elle est bien? Que se passe-t-il, ça avait l'air plutôt grave!

Il prit une bouchée de pâté chinois. Forcément, il aurait dû s'y attendre, il était moins bon que celui qu'il mangeait à la maison... Mais il n'était pas mauvais pour autant.
Le regard vrillé sur celui d'Éli, en oubliant la serveuse qui leur demandait si ils voulaient autre chose -une boisson par exemple-, il attendait une réponse, les coudes posés sur la table de chaque côté de son assiette.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Jeu 24 Jan - 22:56

''Oh non, oh non, j'aurai pas dû aborder le sujet! Surtout que je suis mal placée pour en parler! Je la connais à peine Isis et sa relation avec Jon, c'est pas tellement de mes affaires...''

*En soupirant, Eli rajoura intérieurement pour elle-même qu'elle n'avait plus trop le choix de lui dire, maintenant qu'elle avait lancée le sujet, afin de se débarraser d'un autre sujet délicat rester trop longtemps dans le non-dit...Pierre pour pierre, coup pour coup, si on veux.*

*Pendant que la petite Inès continua d'avaler le contenu de son biberon, Elisa tâta de la fourchette la poutine improvisée et fumante que la serveuse lui avait apporter, tout en cherchant les mots appropriés pour annoncer la ''nouvelle'' à Jonathan. Mais quels genre mots seraient appropriés pour ce genre de situation?*


''Jon, je te jure, par mon gâteaux au pétunias confis, que Isis te trompe.''
Nah, on repassera...

+''Jooooon, assis-toi, faut que je te parleeeeeeeeee, j'ai passé ma journée dans le noooooiiiiiir...*
Euhhh...non.

Next.

''Aaaaaaaaagaaaaaaaaaa.....Dou! Dou! Dou!''
C'est hors contexte! On peut revenir au sujet?

OK.

*Retour au Café Campus, à la table ou sont installés Jonathan Mateo, Elisa et Inès Wind. Eli est sur le bord d'annoncer à Jon qu'elle à entendu dire qu'Isis Kitlee, la copine de Jon, l'as trompée avec Egon Sutham.*

*Elisa murmura un merci lorsque la serveuse apporta les plats et hocha négativement la tête lorsqu'elle lui demanda si elle souhaitait quelque chose à boire. Jon se fit poser la même question, mais son silence fit hésiter la serveuse et elle s'éloigna tranquillement, pour ne pas troubler l'ambiance, qui commencait à s'alourdir.*

*Ne trouvant toujours pas les mots, Eli tenta un inutile changement de sujet*:

-C'est ben trop chaud, ces plats-là! Pas question qu'Inès mange ça tout de suite, elle va se brûler la langue. Tu devrait attendre un peu pour le tien, aussi.

*En vain. Jon continuait à vriller son regard sur celui d'Eli en silence.*

*Bon, puisqu'il le faut. Eli soupira, puis jetta au Trefflé un regard à la fois grave et désolé, un regard qui voulait dire:'' Accroche-toi, c'est délicat ce que je vais t'annoncer et ca me fait pas plaisir de te le l'apprendre.'' *

*S'assurant qu' Inès était toujours occupée à jouer avec son foulard, Eli se pencha vers Jon et, lui murmura, même si elle savait que personne n'entendrai à cause du bouhaha dans la pièce:'*

-Isis...j'ai entendu dire sur elle...qu'elle...qu'elle avait eu... une... aventure...

*L'euphémisme utilisé se voulait attendrissant, mais il n,en était rien, dans un sens...*

*Elisa rajouta, presque tout de suite*:

-Je suis désolée, Jon...

*Même si elle se doutait qu'il ne l'entendrait pas, secoué par la révélation...*



hj: voili, voilou! Désolée pour le retard Smile

+La deuxième citation est tirée d'une chanson
ici: http://www.youtube.com/watch?v=AlCL4bAqois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ancien pari   Mar 29 Jan - 3:19

Élisa tentait manifestement de gagner du temps. Isis avait-elle attrapé une nouvelle forme de dragoncelle? Était-elle en danger de mort?

La réponse -enfin- d'Éli fut bien plus brutale et l'expression inquiète de Jon laissa place à un facial fermé. Froid. Malgré l'avertissement que le regard de son amie lui avait fait. Il remua le pâté, formant une espèce de gibelotte mélangeant steak haché, patate et blé d'inde. Pourquoi tout le monde s'acharnait à éclater sa petite bulle, à vaporiser son petit nuage d'amour? Si ils étaient jaloux de l'amour entre Jon et Isis, ils étaient stupides de leur chercher du mal au lieu de chercher leur propre bonheur.

Mais Éli n'était pas de cette espèce-là. Elle avait dû entendre une mauvaise langue et la croire, simplement. Ou peut-être y avait-il un fond de vérité? Jon soupira. Ils étaient quittes.

Élisa s'excusa. Son masque de rancoeur s'effondra aussitôt, Jon se sentant bien stupide et peu reconnaissant d'en avoir voulu ainsi à son amie. Nouveau soupir.


-Tu sais comment j'entend celà souvent? Je vais finir par croire qu'Isis va vraiment voir ailleurs. Et souvent, si il fallait que je me fie au ragots. Mais elle déteste que Malhou ait beaucoup d'amants, et en change plus souvent que de chapeau, alors je ne crois pas que les qu'en-dira-t'on soient vrais.

Pause.

-J'ai confiance en ma coccinelle, tu sais?

Nouvelle pause. Jon en profita pour engouffrer ce qui restait de son repas. Il rougit en posant l'ultime question à son amie, les yeux vrillées sur sa fourchette, debout perpendiculairement à son assiette.

-Tu y crois, toi?
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ancien pari   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ancien pari

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» De chefs de gang à chefs d'entreprise: pari tenu
» Petit pari entre amis
» [Défi/solo] A pari foireux, plan drague foiré [PM]
» Le pari de Digicel en Haiti.
» Un pari fort malheureux
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Extérieurs du château :: Café Magic Campus-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Univers connus