PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 La dernière entrevue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5182

MessageSujet: La dernière entrevue    Mer 30 Mar 2011 - 20:05


Nom du responsable RP : Sophia R. Keeblyn
Noms des participants : Sophia R. Keeblyn & Sham Alasdair McBrashen
Lieu(x) où se déroule l’histoire : L'Abbaye de Canterbury
Date(s) / Echelle du temps : Début janvier 2013
Pitch du sujet au départ : Après le fiasco de la mission et l'évasion d'Isis Kitlee en Décembre, on confie une nouvelle mission à Sham. Sophia, tout juste délivrée et engagée par la PIG accompagne sa responsable avant de partir pour un camp de formation
Chronologie : Après "Souffle de Liberté" et "Les monstres ne vivent pas sous les lits …, avant "Le seul et unique repaire du Bahamalama-DingDong
Avertissement : Standard [X] Sexualité [ ] Violence [ ] Idées pouvant être choquantes [ ]
Raison de l’ouverture du RP Express : "Introduction" d'un post que l'on ouvrira bien plus tard et comme Sham a du mal sur les longs post, on le fait en très vite puisqu'on a pas besoin de beaucoup pour ce sujet ! Et ca sera moins long que de le mettre dans notre post
Administrateur ayant donné l’accord : EMMETT AETERNA Bullet Accepté [x] Bullet Refusé [ ], en cas de refus, voici le motif invoqué : ...


- Non mais sérieux ? Hurla t-elle dans l'oreille de Sophia avant que celle ci ne la prenne par le bras avant que le Portoloin ne les entraîne avec une douleur vive au niveau du nombril.
Le sol se rapprocha un peu trop vite pour que la jeune femme puisse amortir le coup, ses genoux se dérobèrent sous elle et elle se retrouva les quatre fers en l'air dans une prairie anglaise. Avec Dolores qui confinait de pépier comme une pie. Enfin, à déblatérer sur son compte.


- Faut que tu m'expliques comment t'as réussis à te casser alors que t'es incassable
, l'avisa t-elle en désignant avec un petit claquement de doigt le bandage que Sophia portait au poignet.
La jeune femme soupira profondément et enfourcha son balai pour s'élever dans les airs comme elle l'avait fait durant des mois auparavant, quand elle était encore poursuivante. Puis elle s'écria avant qu'elles ne soient trop haut et que le vent emporte leur parole que 1, elle n'était pas incassable, et se faire traiter comme un objet lui déplaisait au plus haut point et que 2, elle ne se l'était pas cassé mais foulé. Et il y avait une nuance. Elles continuèrent en silence leur voyage jusqu'à l'Abbaye. Sophia profita d'être dans les airs pour effectuer une bonne série de looping et de figures pour retrouver cette sensation de vol qui la grisait quand elle aperçu Lori plonger vers le sol. Sophia la suivit et atterrit devant l'entrée de l'Abbaye pour passer devant la sécurité.


- Autre chose, recommença t-elle a parler. Il faut que t'arrête de mettre des trucs aussi moulants, ajouta t-elle en désignant avec son claquement de doigt favori le pantalon de cuir que portait Sophia. Si je te donne une arme, on la verra à des kilomètres !
C'est pour ça qu'elle avait une veste, pensa mentalement Sophia. Même si elle lui sortait ça, celle ci s'arrangerait pour ne pas voir la logique sans faille alors elle préférait ne pas discuter et promettre de changer de pantalon jusqu'à la prochaine remarque. Et puis de toute façon râler ne servait à rien. C'était Nathan qui lui avait donné l'idée, de le mettre à l'épaule, beaucoup plus pratique et moins dangereux que dans la ceinture. Bon Dieu !


- Bouse. On est en retard !
s'exclama t-elle en me poussant vers la salle centrale ou tout le monde était silencieux et écoutait un vieux grigou en pleine forme qui déblatérait sur on-ne-sait-quoi.
Dolores s'assit devant elle tandis que Sophia, faute de pouvoir s'asseoir n'étant qu'une Opposante, qui avait tenté de trahir certes, mais pour l'instant lambda, s'adossait à une colonne derrière Dolores en regardant les chaussures de celle ci pour ne pas croiser le regard de quelqu'un d'autre. Jusqu'à ce qu'elle entende le vieux grigou prononcer un nom qu'elle connaissait plus que très bien.







Dernière édition par Sophia R. Keeblyn le Lun 18 Avr 2011 - 17:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 6267

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Ven 1 Avr 2011 - 23:23

Je n'étais pas exactement dans les bonnes grâces de l'Opposition ces derniers temps et, au milieu de cette petite assemblée, cela se sentait très clairement. Je n'étais pas en quarantaine sociale mais on évitait de se frotter trop à moi, comme si l'échec était une maladie contagieuse bizarre. Les quelques personnalités qui s'approchaient étaient ceux qui me connaissaient, ou, au moins, prétendaient le faire. Ethan s'était assis non loin de moi et avait échange quelques mots. Mais lui avait pris la peine de véritablement m'interroger sur tous les tenants et aboutissants de cette affaire, pris le temps de m'écouter. Et surtout, j'étais incapable de lui cacher quoi que ce soit. Je défiai qui que ce soit d'être capable de dissimulation avec lui. Mais c'était une autre histoire. Pour l'instant, je m'appliquais à me faire oublier, rôle qui me réussissait plutôt bien, tout en prêtant une oreille attentive aux ordres du jour. Rien de très exceptionnel pour l'instant. Les grandes nouvelles, de toute façon, n'étaient pas faites pour être entendues par des gens comme moi. Il y avait des réunions plus secrètes où les sujets vraiment importantes étaient réservés à la seule élite. Nous avions seulement droit à quelques comptes rendus et aux avancées de missions courantes. Un petit speech motivateur de troupe et l'assignation de nouvelles missions de terrain.

- Sargas Sham Alasdair McBrashen...

Je sursautais comme un gamin pris en faute. Evidemment, on faisait l'appel quand je commençais à filer vers l'inattention. J'avais l'impression de faire un saut dans le passé. Notamment en cours de potions où je profitais de l'énumération des étapes primordiales pour penser à autre chose. Quant à savoir comment j'étais parvenu à faire Médicomagie malgré tout... Disons que l'argent faisait bien les choses. On acceptait n'importe qui tant que la famille, derrière, était prête à payer la somme adéquate.
Enfin... il semblerait que, une fois n'était pas coutume, quelqu'un avait réussi à prononcer mon rang et mon nom sans une seule faute d'anglais. J'avais presque l'impression d'y avoir gagné un nouveau prénom.

Sans rien dire, je me levais, tant pour signaler ma présence que pour... non, en fait, juste pour signaler ma présence.
Je pouvais presque anticiper la suite des évènements.
Votre mission, si vous l'acceptez...
En moins pompeux.

- Vous avez été choisi pour partir en quête de l'akribeium.

Hum. L'Akribequoi?
Dans l'assistance, quelques rires fusèrent.
Visiblement, le sujet était prétexte à moquerie. C'était sans doute une expédition punitive, mais d'un niveau intellectuel un peu élevé que de copier des lignes.

- Vous trouverez dans ce dossier des croquis de l'objet ainsi qu'une description et quelques sources plus ou moins fiables sur la localisation de la chose. Il s'agit d’une sorte de relique semi-légendaire dont les propriétés pourraient se révéler... intéressantes.

J'étais ravi. On m'envoyait au fin fond d'un trou perdu pour chercher quelque chose qui n'existait peut-être même pas.

- Bien. Vous pourrez bénéficier d'une aide interne si vous le désirez. Quelqu'un dans l'assistance pour se porter volontaire?

Autant dire que ça ne se bousculait pas au portillon.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5182

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Sam 2 Avr 2011 - 0:27

L'akribeium. Pour une raison inconnue ce mot sonnait familier aux oreilles de la jeune femme. D'une manière très dérangeante, comme lorsque l'on cherche un mot et qu'il y a pas moyen pou mettre le doigt dessus. C'était exactement la même chose. Sa mémoire ne voulait pas marcher mais son cerveau lui hurlait qu'elle connaissait ce terme. Maintenant il ne restait qu'à déterminer pourquoi et quand l'avait-elle entendu, lu ? Imaginé ?

Pauvre Sham, songea t-elle néanmoins en voyant l'assistance silencieuse, sauf quelques idiots qui ricanaient bêtement. Sophia n'avait pas le droit d'intervenir mais quelqu'un d'autre si …
Elle se pencha à l'oreille de sa supérieure.


- Dolores, interviens s'il te plait. Propose toi. Celle ci se retourna pour jeter un regard incrédule à Sophia. Allez. Je ferais tout ce que tu veux sans me plaindre. Le regard tourna au suspicieux puis méditatif.

-Ca va pas non ? jeta t-elle sèchement.
T'as fumé quelque chose ? C'est une mission suicide, on est même pas sûr que cette babiole existe vraiment ! Ce serait ma propre réputation que je met en jeu là …

Sophia soupira en se pinçant l'arrête du nez. Après tout ce qu'elle lui avait fait subir, elle lui devait bien ça. Au moins lui trouver quelqu'un pour l'aider. Et Sophia savait plus que quiconque que Dolores était la personne la plus capable que l'on puisse trouver au monde.

- Lori, n'importe quoi. Réfléchis-y.


- Tu iras au camp ? Sophia acquiesça. Tu feras ce que je diras en temps et en heure quand je le veux où je veux ? Nouvel acquiescement. Tu n'essayeras pas de me trahir d'une quelconque manière ?

Sophia serra les lèvres. Est ce qu'elle avait vraiment le choix sur ce coup-là ? Elle avait bien sûr prévu de disparaître quand le moment viendrait, mais le pourrait-elle en faisant cette promesse ? Probablement pas. Et il n'y avait pas que son destin en jeu ce coup-ci. Elle releva les yeux vers son ancien soumetteur et acquiesça de nouveau. Dolores ne lui adressa pas un sourire de satisfaction, à croire que lui faire faire cette promesse lui déplaisait aussi. Elle se leva et adopta une des poses qu'elle avait tout le temps quand elle devait impressionner des foules ou les commander : avec un sourire sexy mais les yeux sombres.

- Moi Dolores Sheeran accepte de l'aider comme je le pourrais. Et de mettre à sa disposition mes hommes et mes femmes de mains.


Et après un hochement du Vieux Grigou qui lisait les ordres du jour, Dolores se rassit non sans avoir gratifier Sophia de son regard le plus noir qui, dans le langage de Dolores, signifiait clairement : tu vas morfler ma vieille.

Mais la jeune femme ne se laissa pas démonter, elle lui adressa un sourire éblouissant et posa sa main sur son épaule pour la remercier en faisant une croix sur sur sa disparition pour Bora-Bora.






Dernière édition par Sophia R. Keeblyn le Dim 3 Avr 2011 - 17:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 6267

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 16:43

J'avais cru qu'on me laisserait baigner un long moment dans un silence pesant avant de m'annoncer que, non, désolés, vous allez devoir vous charger de ceci en solitaire mais nous sommes sûrs que vous allez y arriver et bla bla bla. Le silence comme forme de torture moderne. Il fallait y penser.
Aussi sursautais-je quand une voix s'éleva en ma faveur. Je me fis violence pour ne pas me retourner aussi sec vers la femme - car, ceci, la voix me l'annonçait avec certitude - qui venait de prendre la parole. Il me semblait reconnaître le timbre de cette voix, le temps que les informations qu'elle avait énoncées se fassent un chemin jusqu'à ma mémoire. Je connaissais Dolores Sheeran. Et qui lui tenait très certainement compagnie. Je restais donc figé, le regard toujours tourné vers le grand ponte, me contentai de hocher la tête en guise d’assentiment (avais-je réellement le choix?) avant de me rasseoir. Les dés étaient jetés. A croire que je ne me débarrasserais pas si facilement de cette histoire et que la trace de Sophia Keeblyn me suivrait pour longtemps encore.

Je doutais qu'on fasse de nouveau appel à moi dans l'avenir proche, aussi me permis-je de décrocher pour me perdre dans des réflexions plutôt vaines. Pendant ce temps-là, on discuta beaucoup, on échangea des avis. Il me semble même qu'une joute verbale particulièrement argumentée opposa deux Dschubbas sans que cela n'attire plus que cela mon attention.

Cette petite session inter-Opposants s'acheva dans l'heure qui suivit, nous libérant tous pour vaquer à nos impératifs respectifs. Je sortis de la salle dans les premiers, mon enveloppe à la main, sans avoir ne serait-ce que la curiosité d'y jeter un œil. Je préférai mesurer l'étendue de ma déchéance en solitaire, loin des regards hautains ou simplement curieux. L'enveloppe y gagna un séjour dans la poche de ma veste tandis que je me postai, à quelque pas de là, les yeux perdus sur le flot d'Opposants qui s'esquivaient en discutant. Adossé contre un mur, j'attendais Keeblyn.
Qui s'avança, en compagnie de sa nouvelle grande amie.


- Bonjour Dolores.

Pas de remerciements ou de politesses superflus.

- Pourriez-vous nous laisser cinq minutes, Keeblyn et moi. Ensuite, nous discuterons.

Car de ceci, j'étais certain. Il avait très certainement fallu que Sophia mette son nez dans tout cela.
Autant dire qu'il fallait que je m'attende à ce que les ennuis me pleuvent dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5182

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 17:13

Sophia passa le reste de la séance à faire semblant d'être particulièrement intéressée par ce qui s'y disait. Et d'écouter intensément, alors qu'elle était juste en train de faire la liste des choses qu'elle allait devoir poser dans la boite à regret à cause de sa décision de faire aider son ancien soumetteur au profit de sa propre liberté et de celle de ses deux protégées. Le voyage à Bora-Bora était en premier sur la liste, l'achat de vêtement pour le soleil en deuxième. Et toute la séance continua comme ça avec Sophia qui rayait des points sur une liste imaginaire qu'elle se faisait défiler dans sa tête. Le bilan était particulièrement décevant, les seuls trucs qui n'avaient pas été mentalement rayé étaient : se prendre une cuite dans un bar New-Yorkais et acheter des tournesols pour égayer son futur bureau. Le dernier élément venait en fait juste de rejoindre la liste étant donné qu'il était sûr maintenant qu'elle allait bosser pour Dolores.

Et quand la séance fut levée, Sophia fut pratiquement certaine à 400% qu'elle ne pourrait pas éviter une confrontation avec Sham. Parce qu'il était plus près de la porte qu'elles et que Dolores aimait papoter avec son ancien binôme à chaque fois qu'elle le voyait. Et en effet, elle le vit les attendre à la sortie alors que sa compagne n'avait même pas commencé à remettre sa veste. Et combien y avait-il de chance pour que Dolores reste s'il entamait la conversation ? Soyons réalistes : aucunes.

Elle passa sa main sur son poignet bandé en soupirant quand elle entendit la voix de Sham saluer Dolores à la sortie. Ah, si elles étaient allées plus vite aussi … Sophia feint la surprise.

- McBrashen ! Quel surprise, hein ?

La jeune femme se racla la gorge. Elle était ri-di-cu-le. Elle préféra laisser tomber les civilités et soupira profondément en lui faisant face et en posant son poignet un peu douloureux sur sa hanche en le regardant d'un air ennuyé. Peut-être que s'il comprenait qu'elle n'avait pas la moindre envie de parler avec lui, il lui ficherait la paix. Haha. L'espoir fait vivre.


- Bref, vous vouliez me parler ? Je suis un peu pressée en fait.

Ah, qu'est ce qu'elle aurait été heureuse s'il l'avait laissé faire sa bonne action de la journée sans avoir à lui parler pour s'expliquer. Parce que c'était sûr qu'il allait demander des explications. Il n'avait sûrement pas pu la rater puisqu'elle était restée debout derrière une Dolores assisse et ce pendant toute la séance. Et la vérité était simple : elle se sentait encore un peu trop coupable pour pouvoir lui parler alors …




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 6267

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 22:33

Sans blague.
Mademoiselle était pressée.
A d'autre!

- Ca ne sera pas long. Tu n'as qu'à m'expliquer tout ça rapidement.

Rapidement était égal à sans tergiverser.
Maintenant qu'elle n'avait plus aucune raison de se plaindre de moi, ça ne devrait pas durer trop longtemps.
Si elle m'avait assez fréquenté, elle devrait comprendre que les choses à m'expliquer était en premier lieu sa présence ici. En deuxième lieu, l'intervention en ma faveur de Dolores qui semblait être sa nouvelle grande amie. Si, en prime, elle me donnait le fin de l'histoire, ce serait tout bénéfice mais j'avais comme un doute. Keeblyn était plutôt avare de son temps et de ses mots quand nous nous retrouvions dans la même pièce. Je doutais que mon injonction y change quoi que ce soit.

Ensuite, une fois partie, je m'entretiendrai avec ladite Dolores et tenterai d'évaluer mes chances de revenir victorieux et couvert de gloire de cette mission-mystification. S'agissait-il tout simplement d'un prétexte pour m'éloigner? Et pour me signifier mon congé devant mon inaptitude à remplir convenablement une mission, même de celles qui n'impliquaient aucun danger physique et émotionnel? Je n'étais pas parano. On m'avait seulement donné des raisons, ces derniers temps, de me remettre en question et de ne pas me sentir à ma place. On ne me virerait sûrement pas de l'Opposition (j'avais dans l'idée que les renvois dans nos rangs étaient d'ordre un tantinet plus définitif) mais je me retrouverais rétrogradé à ne plus m'occuper que des tâches ingrates dont personne ne voulait. Je n'étais pas du genre orgueilleux mais j'avais tout de même mes limites. Si je devais ramener ce machin inconnu, je le ramènerai. Quitte à le fabriquer de mes mains. Et je ne permettrai ni à Keeblyn, ni à sa fabuleuse amie de me mettre des bâtons dans les roues.

L'heure était aux explications.
Mais, par pitié, rapides, les explications.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5182

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 22:45

Non mais qu'est ce qu'elle lui avait fait ? Elle faisait une promesse qui la faisait suer au plus haut point pour lui trouver de l'aide, c'est à dire qu'elle se rendait esclave volontairement mais il n'était pas foutu de juste la remercier et de la laisser se préparer mentalement à sa future vie de cobaye / esclave / futur bourreau de travail.

- Qu'est ce que tu veux que je te dise ?
, lui demanda t-elle en le foudroyant du regard et en serrant les bras autour de sa poitrine avant de les retirer en grimaçant à cause de son poignet.

Et de se reprendre un minimum avant de continuer son petit discours. Elle n'avait pas envie de lui dire qu'elle avait fait ça par ce qu'elle lui en devait une. Sa fierté le lui interdisait formellement, et elle allait l'écouter.

- De un, je n'ai aucun compte à te rendre, et deux, c'est à Dolores que tu devrais demander pourquoi elle a décidé, toute seule comme une grande, de t'aider parce qu'elle demander TOUJOURS quelque chose en contrepartie.

Oh oui, et c'était tellement vrai que Sophia allait passer sa vie d'immortelle sous les ordres de Dolores. Tout ça pour lui. Oh, elle le regrettait déjà.

-Et elle a raison, ceux qu'elle mettra sous tes ordres sont très efficace, tu ne peux que réussir, elle se radoucit un peu. Et je sais que tu en es capable.

Non, non elle n'avait pas fait ça. Elle n'avait pas pu lui faire un compliment à haute voix. Non elle n'avait décemment pas s'exprimer à haute voix. Elle se mordit la lèvre de honte avant de relever des yeux coupable vers lui. Vingt centimètres ça faisait quand même une grande différence entre eux et à chaque fois, elle devait relever la tête.

- Vraiment, insista t-elle, mais même à elle son ton semblait faux, je n'ai pas d'explication il faudrait demander à Dolores.

Oh fait qu'il laisse tomber …




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 6267

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 23:13

Stoppé en plein élan alors que je m'apprêtais à lui renvoyer une petite tirade dont je n'avais peut-être pas le secret mais qui sonnait généralement plutôt bien.

Silence.

Je m'étais attendu à à peu près tout. Sauf à ça.
J'en devenais muet.

- Merci.

C'était sorti comme ça, aussi vite que je l'avais pensé.
Trop vite pour être rattrapé. Tant pis. Trop tard.
J'en oubliais presque de la charrier sur son soudain tutoiement. A l'évidence, ne plus être ma Soumise lui donnait des droits qu'elle n'aurait pas pris la liberté de revendiquer auparavant. Pourtant, je n'avais même pas envie de lui en faire la remarque. J'étais juste... curieusement touché par quelques mots.

- J'avais espéré que tu serais de la partie.

Et là, j'aurais vraiment dû me taire parce que c'était l'exact fond de ma pensée.
Je trouvais ça étrange plus qu'agréable de ne plus l'avoir constamment dans mes pattes ou de ne plus avoir à me soucier d'elle et des ennuis qu'elle pourrait me causer. C'était le genre d'habitude qui avait été rapide à prendre mais qui refusait de me lâcher vraiment.

- Laisse tomber. Ca m'étonnerait que Dolores ait pris cette décision sans influence extérieure...

On ne s'adorait pas, elle et moi. On se supportait plutôt. Cette expédition allait être un plaisir véritable. Enfin, tant qu'elle ne chercherait pas à prendre la tête des opérations...

- ... mais je m'en fous. Va puisque tu as tant à faire.

Et de l'œil, je guettais Dolores. Qund il fallait y aller, il fallait y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5182

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Dim 3 Avr 2011 - 23:33

Ok, maintenant elle avait juste envie de lui mettre une. Et puisqu'elle n'était plus sa soumise, il n'y avait rien qui l'en empêchait. De plus il ne semblait pas très apprécier ces temps-ci, alors il y avait vraiment peu de chance pour que quelqu'un intervienne. Sauf peut-être Jones, mais lui, il était hors de question qu'elle s'y frotte, parce qu'il n'était pas encore en disgrâce comme Sham, et là était toute la différence.

- De toute façon, je vais être dans un camp de formation, donc ça m'étonnerait beaucoup que je puisse intervenir.

Mais en même temps, elle se demandait si elle avait bien entendu. Après tout les ennuis qu'elle lui avait causé lors de la dernière mission qu'ils avaient du faire ensemble, il aurait voulu qu'elle y participe et elle ne put s'empêcher de sourire et rougit en se souvenant du moment où ils avaient échangé leurs vœux de nouvelle année. Bon, elle était censée ne pas l'aimer du tout, mais quand même … Est ce qu'elle y arriverait ? A le détester s'entend. Après tout, elle avait juré de détester tous les Opposants jusqu'à sa mort, mais pourtant elle adorait passer du temps avec Penzà et Dolores. Et ils faisaient parti de l'Opposition.

Et il commençait à s'éloigner vers Dolores. Elle soupira et leva les yeux au ciel devant la bêtise de ce qu'elle allait faire puis attrapa son bras pour l'arrêter.

- Bon ok.

*Non Sophia, non, pas bonne idée, tu peux encore t'arrêter là. C'est pas bon, arrête toi.*

Elle le fixa droit dans les yeux et sans le moindre sourire parce qu'elle là pour le coup, elle s'en serait vraiment voulu à mort après, elle réflechit deux secondes à ce qu'elle pourrait dire.

- Il se peut peut-être que j'ai… demandé à Dolores un service. Mais ce n'était pas grand chose. Et c'est elle qui a quand même prit sa décision toute seule au final.

Oui les derniers mots étaient pour justifier cet aveux méprisables qu'elle s'était accordée à faire alors qu'elle n'aurait peut-être pas du le faire. Elle soupira devant la façon dont elle rompait les promesses qu'elle se faisait à elle même.

- Je suis … J'étais …

*Trop coupable pour ne rien faire. Tu vois ces gens qui te snobent ? Et bah c'est entièrement ma faute parce que je n'étais pas assez forte pour prendre sur moi et que j'ai craqué dès que l'on m'a demandé pourquoi ça n'allait pas.*

Elle plongea ses yeux dans son regard, espérant qu'il y lirait ce qu'elle était incapable de dire à haute voix




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 6267

MessageSujet: Re: La dernière entrevue    Mar 5 Avr 2011 - 23:14

Un sourire m'échappa et s'égara sur mes traits, et j'en bénis mon dos tourné pour retrouver Dolores. Ce sourire-là, je n'avais aucune envie que Sophia le voit. Allez savoir pourquoi. Je l'effaçai avec un soupçon de bonne volonté et me retournai pour lui faire face. Pile pour attraper son regard au vol. Et en sortir un tantinet déstabilisé.

C'est qu'elle était supposée me détester pour tout ce que je lui avais fait subir. Elle me l'avait assez répété, en long, en large et en travers. Inventant même au passage de nouvelles directions, juste pour s'assurer que le message était bien passé.

Alors?

Alors, j'étais supposé être en colère contre elle, ne plus jamais avoir envie de croiser sa route et la maudire d'à peu près tous les noms d'oiseaux que je pouvais connaître (et j'en connaissais beaucoup). Mais j'étais content de la voir. Et je m'inquiétais de ce qu'elle devenait. Un peu. Pas au point de mener une enquête sur elle et poser une liste de questions à quiconque ayant été en contact avec elle. Vous voyez le genre. Tant et si bien que j'ignorais son départ si prochain pour j'ignorais où.

Je coupais court à son énumération de points de suspension par un:

- Merci.

J'aurais pu m'embarasser d'un long discours mais je n'avais rien préparer et l'improvisation n'était pas mon truc. Je pouvais paraître comme un type intelligent mais il me fallait un peu de temps pour entraîner mes neurones. J'avais besoin de réfléchir avant de parler si je voulais pondre quelque chose de construit et pertinent.

Je la remerciai, elle. Pas pour le geste d'avoir glissé un mot à Dolores, dont je me serais bien passé, si ce n'était qu'elle m'avait sauvé la face devant le groupuscule des autres Opposants.
Bon. Ne pas s'apesantir sous peine de finir dans un mélo pathétique.

- Alors, comme ça, tu pars...

Je m'étais voulu détaché. Poser la question comme on palait de la pluie et du beau temps. J'avais juste réussi à avoir l'air intéressé. Peut-être parce que je l'étais. Oui, son avenir suscitait mon intérêt. Après tout, nous avions affronté pas mal de choses, ensemble. Ca créait des liens. Et je n'étais sûr d'adorer combien elle faisait copine-copine avec Dolores. Mais là, ça ne me regardait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dernière entrevue    

Revenir en haut Aller en bas
 
La dernière entrevue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» I remember - Isolde-
» Anons (Entrevue avec Amaral Duclona - Radio Optimum)
» Peter Hallward: Entrevue avec JBA (juillet 2006)
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» L'agneau et le Loup, Entrevue Secrète [PV Karin x Keisuke : Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Liberté-
Sauter vers: