PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Ca faisait longtemps...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7965

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Dim 16 Déc 2007 - 18:08

Elle ne sortait pas.

Les insectes frétillaient. Le dernier mot qu'Isis prononça sonna le glas dans l'esprit d'Egon. La létalité* du mot 'toujours' était une sorte de paradoxe qui le faisait souffrir aussi profondément qu'une lame enfoncée dans la chair. Toujours?
- Qu'est-ce que tu crois, commença-t-il à parler d'une voix tendue et incisive mais encore d'un faible volume, comme chuchoté pour lui, qui es-tu, Isis, pour me parler de toujours? Ce n'est pas toi la reine de l'éphémère et de ce qui meurt si vite?

La pupille bleue du jeune homme passa un bref instant à une teinte plus violette. Un éclair de lucidité le traversa et il pria encore la jeune femme de bien vouloir sortir. Il comprenait qu'il n'était pas dans son état normal. Indubitablement, ces créatures sucrées et invertébrées étaient le miroir de son âme. Sa pupille redevint violette.

Il se sentait double. Etait-ce son Duplicata qui profitait du lien qui l'unissait à son Original pour endommager ce qui l'empêchait de continuer d'exister? Un autre Lui souffrait les silences polis qu'il avait entretenu depuis qu'il avait retrouvé Isis: "finalement, je ne suis qu'un hypocrite..." Autre chose martelait sa tête. Quelqu'un d'autre voulait prendre possession d'une partie de son cerveau pour la libérer. La partie de soi que l'on fait taire sinon elle colporterait nos vertiges sociaux et nos frustrations morales avec bien trop d'exaltation et de hargne. Elle conserve, bien enfoui au plus profond, nos pensées acides et nos rancunes, afin qu'elles n'aillent pas brûler le lien fragile qui nous unis aux autres. Une fraction de soi qui n'est autre que l'addition de tous nos efforts pour arrondir les angles, celle qui a concentré tous nos mensonges pour rendre la réalité plus commode.

Mais aujourd'hui cette facilité était éprouvée dans le monde de la Gourmandise. Egon ne cédait pas aux couleurs affriolantes et au glucose suborneur. Il était ailleurs, aspiré par sa rancœur.
- Je veux que tu t'en ailles, avec ta bouche, ta douceur, tes promesses et tes toujours. Je ne veux plus être près de toi. Ta confiance ne m'intéresse pas... tu ne comprends donc rien, Isis Kitlee. Tu es trop subjuguée par tes décisions, tes philosophies et la stérilité de tes règles de conduite. Tes enfantillages me rongent quand je me vois en train de me demander si j'ai vraiment envie de te sauver quand te sauver me rapproche un peu plus du retour à Londres... à Londres où toi et moi n'avons pas une chance d'exister et où dans ce monde d'Ailleurs, j'ai l'impression que nous avons une valeur.

Plus Egon s'énervait, plus les bestioles se remettaient en mouvement. Les créatures munies d'ailes venaient voler dans les vêtements d'Isis mais sans jamais lui faire de mal. Elles cherchaient plutôt à lui faire peur.
- Je ne veux pas être le roi du pays des rêves quand la reine habite dans la réalité. C'est peut-être même le contraire. Tu es irréelle et je cherche le vrai. Laisse-moi!! Change de wagon... j'ai tellement peur de te blesser ou de te mettre en prison que c'est moi que j'ai mis derrière les barreaux... descends à la prochaine escale...

Etourdi, Egon se releva. Il plaça sa main devant ses yeux et se concentra pour retrouver le cœur de ce qu'il était. Il marcha jusqu'à la porte qu'il ouvrit. Il ouvrit les yeux et regarda Isis. Sa prunelle violette redevint bleue. Il s'effondra à côté de la porte ouverte.

Les insectes disparurent. Les volants tombèrent au sol: dragées, crèmes canari, caramel à la pastelle, chocogrenouilles... tout était réapparu.
- Laisse-moi être sans toi, lui chuchota-t-il en souriant de ses yeux bleus et soudain paisibles, avant de plonger dans un très long sommeil. Egon au bois Dormant.

Spoiler:
 




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Jeu 20 Déc 2007 - 23:17

Une claque

Secondes, minutes, heures filèrent sans un mouvement. Le temps semblait figé tout en s'écoulant inlassablement.

Le monde pastel n'était plus noir, mais sans vie. Un wagon fantôme, dont la seule chimère vivant battait des ailes devant les yeux vitreux d'Isis. Petit papillon aux couleurs dorées né des gourmandises. Un signe. Un espoir. En tout cas, cela fit sorti Isis de sa litargie. Un peu.

Secondes, minutes, heures...

Egon était dorénavant allongé sur la couchette, endormie à jamais. Evitons le 'toujours', cela ramène à la létalité, la mortalité, la mort... si habituelle et pourtant immonde.
Isis était dorénavant assise à même le sol, elle regardait dans le vide toujours.

Secondes, minutes heures... ne plus compter.

Le papillon soleil était maintenant rejoins par un lapin nain caramel, une coccinelle fruit des bois et une souricette bleu océan. Juste là pour donner du courage à Isis. Peut-être.

Secondes, minutes, heures... continuer à vivre.


Je... je... Eg...

Les mots ne sortaient pas.

J’ai peur de te perdre comme tout ce que j’aime. Je suis la vermine incarnée… j’ai perdu tout ceux que j’aime. Je compte les heures qui me sépareront de Jonathan et de Joséphine… je ne compte plus celles qui m’ont retirer le petit Rhidow ni celles qui m’empêche de me rappeler le son de la voix de ma mère, des leçons de mon père… sans oublier ma petite Shanty dont la seule chose qui me reste est un chat farceur, ou Mickael qui est interné à Sainte-Mangouste ou bien Lionel qui est…


Des larmes.
Un baiser sur des lèvres ensommeiller.
Réveiller façon conte de fée. Le baiser de la princesse réveille du prince endormi à cause de la méchante sorcière. Mais n’est-elle pas cette méchante sorcière ? Alors que ce passe-t-il ? Rien.


Pardonne-moi, je ne voulais pas te faire souffrir…

Isis sortit du wagon. Quitter cette quête. Revenir à sa réalité et profiter des quelques heures qui lui restent avant de faire de nouveau souffrir ceux qu’elle aime.
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7965

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Mer 26 Déc 2007 - 18:15

Le train ralentit et les vapeurs de fumée s'étirèrent indolemment vers le ciel saumon de la gare de Nulle Part. Il y avait eu deux arrêts auxquels les autres passagers étaient tous descendus.
"Et Isis?" pensa Egon en rouvrant doucement les yeux quand il ne se sentit plus bercé par les sons gris acier de la locomotive.

Il eut beau scruter autour de lui les friandises pastelles et sucrées encore convenablement disposées dans leur suite qu'il lui fut impossible de se remémorer ses dernières minutes éveillé et ce qu'il avait dit à Isis. Il s'assit au coin du lit, remit sa chemise dans son pantalon et un peu d'ordre dans ses cheveux ébouriffés. Par la fenêtre, on pouvait discerner un étrange ponton de verre qui déroulait ses pilotis vers une lointaine colline céruléenne baignant ses pieds de rochers et d'arbustes dans la mer. Le firmament était d'un rose crépusculaire, fendu ça et là, par un lavis de nuage violacé.
- Le Pays de Nulle Part, se remémora-t-il ébahi devant cette féerique vision.

Egon appela plusieurs fois Isis, laquelle ne lui répondait pas. Inquiet qu'elle soit descendue seule, il se leva précipitamment, en prenant au passage le baluchon contenant la potion et la boîte de thé. D'un pas pressé, à travers le long couloir des wagons de la locomotive, il s'aventura dans toutes les cabines devant lesquelles il passait, épiant vainement par les fenêtres la silhouette d'Isis. A chaque fois qu'il poussait une porte, il espérait trouver la jeune femme assise derrière en train de sommeiller... C'est sur le point de retourner vers leur suite qu'il croisa le bonhomme en pain d'épice:
- Aaaaarrgh mais arrête, monsieur Sutham!! Elle est retournée chez elle!! s'écria facétieusement le biscuit quand Egon le secoua en tous les sens pour obtenir sa réponse.
- Où ça 'chez elle', tête en sucre?

Le bonhomme, loin d'être impressionné, roula des yeux.
- A Londres, pardi!

Stupeur. Comment était-ce possible? Etait-ce possible? Pourquoi Isis l'aurait laissé ici sans prévenir et comment aurait-elle fait pour rentrer à Londres: "Ce biscuit se fout de ma gueule."

Egon se releva immédiatement, saisit le Pain d'Epice Chef de Gare par son col en caramel et descendit sur le quai.
- Isiiiiiiiis!!!! cria-t-il de toutes ses forces vers le ponton de verre qui semblait être la seule issue menant quelque part.

Seul le silence lui répondit.

La petite voix railleuse du bonhomme en sucre succéda au silence.
- Elle a marché vers la colline... j'crois.
- Tu crois ou tu en es sûr?
- Je crois... J'suis pas sûr mais si tu m'lâches, sale sorcier, ça se trouve, j'pourrai d'nouveau avoir des certitudes!
- Ca mène où? questionna le jeune homme avec entêtement tout en saisissant encore plus durement le bonhomme en pain d'épice.
- Nulle part, pardi!

La réponse était loin de satisfaire Egon qui lâcha pourtant le chef de gare qui feignit de s'étouffer.
- Fallait pas lui crier dessus s'tu voulais pas qu'elle parte, sale sorcier brutos fou furieux méchant égoïste zombie-vampire-loup-garou fiente de hibou gateux...

Impatient et consterné, Egon amorça un vif petit geste de la main qui provoqua la fuite instantanée du courageux petit bonhomme. Le Pain d'Epice remonta à toute vitesse dans la locomotive. L'engin s'éleva alors dans les airs pour disparaître dans les nuages rose barba papa...

Les yeux tournés vers la colline bleue, Egon soupira, passablement exaspéré, pensant qu'un nouveau chapitre de leur quête s'amorçait.
- Pourquoi t'es partie...? se demanda-t-il à haute voix.

La question fut à peine posée qu'une petite voix si familière lui répondit...




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Jeu 27 Déc 2007 - 18:42

J'ai pas réussi...


Isis se tenait derrière lui, emmitoufler sous le drap de satin qui lui servait de robe depuis les scarabées. Elle s'assit sur un banc de cristal face aux rails. Sur le quai désert, les deux amants pouvait entendre le silence ponctuait par quelques souffle de vent.


Tu n'as pas l'air de te souvenir que c’est toi qui ne veux plus me voir... ne plus te faire souffrir...

Isis n'avait pu se résoudre de partir loin d'Egon. Elle errait sans réfléchir suivant inextrcablement le ponton de verre et s'était retrouvée à son point de départ en finissant sa course. Elle avait vu toute la scène, du petit biscuit en pain d'épice se faire menacer à cette question murmurée et apportée par le vent à ses oreilles.

Je n'arrive pas à rester loin de toi... je me sens vide si tu n'es pas là... mais j'ai peur... peur...

Peur de…

Peur de ne t’avoir jamais eu à moi et te perdre avant même de t’aimer.


Dernière édition par Isis Kitlee le Dim 24 Aoû 2008 - 0:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7965

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Ven 28 Déc 2007 - 13:25

Tu n'as pas l'air de te souvenir que c’est toi qui ne veux plus me voir... ne plus te faire souffrir...

- Je quoi...? lâcha Egon avec sincérité en laissant la jeune femme poursuivre. Il ne comprenait pas. Avec scepticisme et douceur, il avançait d'un pas asthénique vers cette apparition entourée de son drap de soie. Il ne voulait pas l'interrompre. Il la voyait le coeur tellement chargé.

Je n'arrive pas à rester loin de toi... je me sens vide si tu n'es pas là... mais j'ai peur... peur... Peur de ne t’avoir jamais eu à moi et te perdre avant même de t’aimer.

Il l'avait rejointe maintenant, ne comprenant toujours pas ce qui lui valait cette confession amère. Son bras droit entoura l'épaule d'Isis avec précaution pour la loger contre lui pendant qu'il s'asseyait à coté d'elle. Il lui baisa le front en souriant et se pencha vers elle pour obtenir son regard. La bouche d'Egon ne dit rien mais ses yeux lui firent sérénade de dialogues. Incrédule, il prenait l'attitude d'Isis pour des embruns de mélancolie avant une tempête. Il se pensait témoin d'un petit accrochage avec le bonheur.

Un baiser sur la pointe de son oreille. Il lui disait sans mot qu'il l'entendait.
Un baiser sur un grain de beauté caché dans son cou. Il lui promettait qu'il n'avait besoin de rien d'autre que sa douceur tant qu'elle restait près de lui.
Un baiser sur le coin de ses lèvres. Il réclamait un retour à son attachement. Sentir les lèvres d'Isis caracoler sur les siennes.
- Me perdre avant de m'aimer...? reprit-il à son compte en poussant un soupir indécis.

Il écarta sa bouche du visage d'Isis, se leva, la prit dans ses bras enveloppée de son drap.
- Je ne peux pas t'obliger à ressentir pour moi ce que tu ne ressens pas. Quand des gens s'aiment, c'est qu'ils partagent la même vision de l'amour. Toi et moi partageons la même affection. Je crois qu'on ne peut pas se donner plus... regarde-nous.

Il marcha vers le ponton en la gardant contre lui, amorçant le chemin après une brève parenthèse.
- Essayons... dit-il en regardant au large vers la colline. Nous verrons bien ce qui nous attend nulle part ailleurs.




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Ven 28 Déc 2007 - 14:06

Isis, avec délicatesse, descendit des bras d'Egon. Elle ne voulait pas voir ce qui l'attendait ailleurs. Elle en avait marre de se faire balloter d'un monde à l'autre. Elle en avait marre de n'être qu'un jouet parmi une destinée, si destinée il y avait.


Ce que je ressens pour toi... j'ai peur de ne pas le ressentir pour Toi, justement.


Le soleil avait fané et les nuages avaient ternis. Un vent glacial se leva doucement, déposant sur son passage des gelées blanches. Le verre du ponton se couvrit d'une légère couche de verglas et d’ici peu de temps, le monde deviendra couleur hiver.
Malgré tout cela, ni Isis ni Egon ne ressentait se froid.


Depuis qu'on est partis, c'est une évidence qu'on est attaché l'un à l'autre, qu'on a de l'affection, du désir... mais...

Regard sur le monde changeant, glacial. Froid comme ce que voulait faire paraitre le cœur de l'Iccam. Impénétrable logique stérile. D'apparence seulement car au fond de ce monde, la chaleur trahissait le désir qui en découlait.


Tout le monde nous met dans des rôles. Iccams... Iccams... on est juste des Iccams. C'est donc logique qu'on éprouve du désir. C'est ce qu'ILS veulent... faire de nous des roues de secours quand ils peuvent plus assumer leur tâche, faire de nous des sortes d'objet qu'on garderait pour l'éternité dans des cages, faire de nous des géniteurs de Shalymaciens pour leur plaisir...


On est que des pions, mais ce n’est pas le pion que je veux aimer... c'est Toi. Et mon cœur me dit que si Deneb était toujours en vie, si j'aimais Jon autant qu'il le mérite, rien ne se serait passé entre nous... jamais on ne se serait consumé… ni détesté comme dans ce train.



Les larmes d'Isis devenaient des perles de glace dés qu'elles quittaient leur refuge lacrymal.
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7965

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Ven 28 Déc 2007 - 16:01

Egon s'était assis sur le ponton, laissant Isis aller et venir. Ecoute posée. Elle ne voulait pas avancer. Elle voulait parler. Sans doute que parler les ferait avancer. Peut-être que pour lui aussi le moment était venu de faire ce point. A quoi servait-il d'aller de destination en destination si au départ du voyage il ne savait pas à quelle patrie il appartenait? Il avait oublié qu'il était simplement Egon.

Le paysage se recouvrit d'un manteau d'hiver. L'eau givra petit à petit devant le regard hagard du jeune homme qui enregistrait chaque parole en prenant soin, comme souvent, de ne pas interrompre. Il avait des fourmis dans les mains, signe avant coureur de son énervement progressant dans les fibres de sa peau. Il se les massa mécaniquement jusqu'au premier silence d'Isis.

Derrière un second soupir d'abattement, il refoula la dureté des paroles qui lui vinrent en premier.
- Personne ne nous nous met nulle part.
A l'horizon, un nuage noir débordait du ciel rose pour le barder d'ombre.
- C'est toi qui es incapable de prendre une décision, Isis.
Sa voix était froide.
- Tu te poses en martyr pour reculer le moment où on te demandera de sauter de ta croix et de revivre. C'est tellement plus dur de résister!
Ses poings étaient serrés sur ses cuisses.
- Arrête un peu, je t'en prie.
Ses yeux bleus tantôt violet étaient détournés d'elle.
- Je n'ai aucune pitié pour notre destin, pour toi, pour moi. Il n'y a aucun 'ils' qui nous obligent à faire ou être ce que nous ne voulons pas. Si nous avions dit non à La Rose et à L'Ombre, tout se serait arrêté. Retourne dans ta mémoire et montre moi du doigt l'instant ou les personnes qui nous ont fait plier?
Décidément, elle ne se rendait pas compte de ce qu'elle disait. C'était impossible. "Impossible, sinon elle serait déjà là dans mes bras, bouche cousue et cœur ouvert."

Silence de mort, même le vent n'ose plus s'exprimer.
- Je suis là parce que je le veux sinon je serai parti... je serai parti à l'instant même où je t'ai aperçu dans la foule du Chemin de Traverse.

Il murmure.
- Alors arrête ton cinémagik. Laisse Deneb dans mon passé... elle est à moi et à mes souvenirs.
Sa voix augmente à nouveau tout en restant sur le souffle.
- Je t'interdis de t'en servir de bouclier contre ta lâcheté. Si tu as peur de quelque chose, tant que tu me le dis, je veux bien être celui qui sera là pour te rassurer. Laisse à Jonathan le droit de faire ses propres choix en lui offrant la vérité. Tu es un tyran, Isis.

Egon se leva de tout son soul et commença à marcher seul vers l'autre bout du ponton. Une traînée de fumée descendue des nuages noir réglisse le suivait. Les mains enfoncées dans ses poches et le regard flou tourné vers le sol, il s'éloignait.
- Mais si je devais retourner en arrière, je ne changerai rien.




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Sam 29 Déc 2007 - 20:07

Paumée



Le ponton fut doucement recouvert par le nuage noir réglisse. Isis prise dans cette brume austére ne voyait plus rien, comme aveuglée par la nuit sans étoile.
Paniquée, elle suivit le chemin phosphorescent laissé par Egon. Elle se mit à courir et le rattrapa. Elle le prit par la taille, tremblante de peur qu'il la repousse. Elle appuya doucement sa tête sur son omoplate, effrayé toujours. Paumée à tout jamais.
Le brouillard réglisse commençait à se dissiper, tout doucement. Il ne restait plus que près d'Egon et ne touchait plus la jeune femme.



A ce moment là, une lame glaciale traversa son corps. Des sueurs froides suivaient les courbes de son visage. Le verglas du ponton la recueillit seule, laissant son amant en vie. La neige commença doucement à l'emmitoufler sous de fine épaisseur. Un dernier souffle et son cœur s'arrêta.



Citation :

Une maison, un salon ou une petite fille au cheveux violet joue doucement avec un chat du quartier. Plus, tard, un bliothéque, bureau d'une historienne qui aceuille sa fille qui venait d'entrer sur la pointe des pieds.


- Maman

- Oui ma chérie

- Comment on sait qu'on aime quelqu'un ?

Regard bienfaisant d'une mère à son enfant. Petit sourire amusé au coin de lèvres.

- Tu aimes quelqu'un ?

- Non... c'est pour ça que je voudrais savoir.

- Quand tu aimeras quelqu'un tu le seras... je peux te l'assurer.

- Y a Magalie qui dit que si tu aimes quelqu'un tu peux lui décrocher la Lune... mais maman, la lune elle est très jolie dans le ciel, pourquoi on voudrait l'enlever du ciel

- Ma chérie, tu ressembles tellement à ton père, un scientifique qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. Mais je te l'accorde, la lune est très belle à sa place, pas besoin de la déloger.

- J'comprend pas, maman. Comment on sait qu'on aime quelqu'un alors ?

- Quelle est ta plus grande peur ?

- Les serpents, tu le sais bien... mais pourquoi tu me demande ça ! Ca n'a rien à voir !!

- Si, ma chérie, la personne que tu aimeras saura te protéger de ta plus grande peur et te rendre vivante.

- Hum... ça veux dire que mon namoureux il saura me protéger des serpents ?

- Oui, puce

La petite fille repars dans le salon pendant que la maman recontinue son travail. Mais...

- dis maman

- Oui

- Et toi, papa il te protége de ta plus grande peur aussi ?

- Bien sur

- Et toi aussi ?

- Oui

Une hésitation, et on se lance.

- Maman, c'était quoi ta plus grande peur ?

- Ne t'avoir jamais connue, ma chérie

- Et pour papa

- C'est la même chose petite Déesse... tu peux aller mettre la table, s'il te plait, Isis.

- Tout de suite, papa.


Le cœur reprend doucement vie. La vision finie. Isis souffrait toujours, en silence.


Muette et paumée
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7965

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Dim 30 Déc 2007 - 17:35

Au contact d'Isis, Egon se figea. Ils restèrent ainsi longtemps, peut-être cinq minutes. La neige avait fondu, des vaguelettes ridèrent de nouveau le lac endormi, le vent se réchauffa, un rayon de soleil couchant perça un nuage barba papa avant de plonger dans la mer. En moins de cinq minutes, le couple fut entouré d'une nuit douce et indigo. Sans un bruit.

Egon avait passé sa main sur l'avant-bras d'Isis qui entourait sa taille. Il sentait les battements de son cœur contre son dos... un moment, quand il n'y croyait plus, il lui avait semblé que ce cœur s'était arrêté de battre.

Il se retourna lentement entre les bras de la jeune femme. Il baisa ses lèvres silencieuses. Paupières fermées. Le même frisson qui avait parcouru son échine lorsqu'il l'avait prise pour la première fois dans ses bras dans le restaurant français, parvint à électrifier le plus caché des atomes d'Egon. Ses poils se hérissaient sur sa peau. Leurs respirations s'étaient accordées pour devenir un soupir d'apaisement.

Quand il rouvrit ses yeux, Egon eut la surprise de constater qu'ils se trouvaient dans la chambre d'Isis, où ils avaient bu leur premier thé. Le loft était calme. La nuit les entourait. Le temps leur avait encore joué un tour: 9 octobre 2009. Mais ils s'en rendraient compte bien plus tard. Pour l'heure, Egon prit Isis dans ses bras, fit tomber le drap de soie.
- Reste contre moi. Maintenant, j'ai jamais eu aussi peur de te perdre, lui révéla-t-il, comprenant qu'ils étaient revenus à Londres dans leur vie respective.




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   Dim 30 Déc 2007 - 20:23

J'ai tout aussi peur de te perdre...

Isis regarda vaguement ce qui l'entourait. Sa chambre, le cercle était bouclé... jusqu'au trois prochains voyage. Mais la réalité avait plus de charme.


J'ai peur de vivre... alors laisse-moi du temps, un peu... pour l'appréhender.


Un baiser dans le cou de son amant. Elle s'allongea contre lui sous la couette. Se logea au creux de ses bras, sentant son souffle sur sa peau nue, écoutant son cœur battre. Elle s'endormi, éreintée par le voyage et exténuée par sa vision qu’elle tût.

Isis n'avait pas reconnu ses parents. Elle les avait tout bonnement oubliés dans les méandres de ses souvenirs. A force de culpabiliser d'être en vie, elle était tombée dans une lourde dépression qui était toujours d'actualité malgré ce qu’elle pensait. Bien que vivante, elle se sentait pourrire à l'intérieur. Elle avait tout aussi peur de mourir que de vivre, alors elle cheminait dans les dédales de la vie comme une intruse. Et pour se sentir un peu vivante, quoi de mieux que de s’attacher plus de raison aux gens qu’on a aimé.


Elle était un fantôme de chair et de sang qui n'avait pas conscience de sa condition.
Jusqu’à ce qu’on lui ouvre les yeux.


Mais têtue et pas encore en vie, pas sur qu’Isis arrive réellement à vouloir vivre.Pas temps quelle n'aurait pas pris son courage à 2 mains et mit sa tyrannie aux oubliettes.



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca faisait longtemps...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca faisait longtemps...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» Ça faisait longtemps... [Rei]
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» 05. Ca faisait longtemps.
» Ça faisait longtemps... [Pv Barrane]
» Ca faisait longtemps... [PV Olaf & Elly] [abandonné]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: