PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"

anipassion.com
Partagez | 
 

 Violence caused such silence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ellias MacInerty
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4915

MessageSujet: Violence caused such silence   Sam 12 Fév 2011 - 21:29

Ellias remonta Charing Cross sous une pluie torrentielle. Et sans parapluie. De toute façon il avait été inondé d'eau dès que son pied avait passé le seuil du bâtiment où se trouvait son appartement. Son esprit était ailleurs, plongé dans l'observation des peintures exposées dans la galerie où il bossait pratiquement tous les jours. Il n'avait eu que ça à faire durant la dernière semaine. C'était les vacances de Février, Wesley était chez ses grands-parents paternels en Allemagne, il y restait jusqu'à la fin de la deuxième semaine. Et le jeune homme retrouvait avec difficulté le rythme qu'il avait avant l'arrivée du petit garçon : c'est à dire n'importe quoi. La journée durant la nuit, au rythme des tournées générales de bière dans les pubs londoniens et les nuits durant le jour avec les jurons contre les stores qui ne cachaient pas assez la lumière du jour.

Mais pour une fois depuis une semaine, Ellias était debout le jour. Avec un violent mal de crâne, certes, mais les yeux ouverts, ce qui après tout, était tout ce qui comptait. Il courut pour héler un taxi.
Qui l'ignora.
Et lui envoya une vague d'eau de pluie sale en le snobant royalement.

Ellias réprima un juron et se dirigea dans une ruelle adjacente, partant vers Covent Garden et s'engouffra dans un café, dégoulinant de partout. Il avait un peu peur de salir, mais vu l'état du sol, beaucoup de gens dans son état étaient déjà passé avant lui. Il se contorsionna pour attraper sa baguette perdue au fin fond de son sac et se sécha sommairement en constatant les dégâts. Le bas de son pantalon était fichu, et son chapeau l'avait échappé bel, de très peu.
Son humeur aurait pu être des plus basses mais il apercu une habituée comme lui, accoudé au bar et il s'assit à côté d'elle en réprimant une envie de secouer la tête et d'ébouriffer ses cheveux mouillés, risquant ainsi de l'asperger entièrement.

• Salut Jackie ! s'exclama t-il. Un café s'il vous plait, bien serré, ajouta t-il à l'attention du serveur en face d'eux. T'as vu ce temps ? C'est pas possible !

Il passa une main dans ses cheveux et sourit au serveur quand celui ci posa la tasse en céramique devant lui, Ellias posa ses mains dessus et la chaleur de la boisson commença lentement à lui réchauffer les doigts. Il soupira d'aise et avala une gorgée de café, se brûlant au passage le palai, la langue et la gorge avant de se retourner vers sa voisine.

• Encore un jour comme ça et je ne réponds plus de rien ! Bon, j'ai assez parlé de la météo, là.


Il connaissait à présent Jackie depuis quelques mois, ils allaient tous les deux au même café depuis … et bien Ellias était arrivé et Jackie était déjà là. Mais à force de se voir tous les jours, ils ne pouvaient quand même pas s'ignorer plus longtemps que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jackie May
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 37
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Une maison
Occupation : Se promener
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Créditer son avatar
Date d'inscription : 26/11/2010
Coup de coeur : 0
Gallions : 4932

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Mar 22 Fév 2011 - 2:16

Jackie s’était réveillée très tôt ce matin-là. Un rayon de soleil passait au travers des rideaux de son petit logis. Elle s’étira longuement et regarda l’heure avant de se lever. 6h45. Habituellement elle dormait beaucoup, mais la perspective du jour qui l’attendait la motivait à se lever si tôt au lieu de rester là à dormir. Elle prit une douche rapidement, puis la jeune femme déjeuna avec deux toasts, qu’elle mangea avec hâte. Lorsqu’elle sorti dehors, le soleil commençait à se lever, en ce mois de février. Elle fit un petit parcours de jogging dans sa petite rue, puis elle se changea chez elle et se dirigea vers un petit café où elle allait souvent. Lorsqu’elle entra dans le café tout était très silencieux et calme. Quelques gouttelettes commençaient déjà à tomber dehors. Jackie se demanda jusqu’à quand durerait cette pluie, car elle ne voulait pas sortir sous l’eau, pour ne pas tomber malade. La jeune femme prit place au comptoir, elle déposa son sac-à-main à ses côtés, et elle commanda un café, noir. Elle se disait que ça la tiendrait éveillée. Le jour commençait à se lever, lentement mais surement. Après avoir fini son café, la jeune femme se décida à en prendre un moins fort, donc elle mit deux gobelets de lait à l’intérieur. Elle regarda sa montre après avoir prit une gorgée, et constata qu’il était 7h45. Elle jeta un œil dehors et remarqua que la pluie c’était intensifiée au point de ressembler au début d’un déluge. Jackie songea qu’elle n’était pas sur le point de sortir de cette petite boutique avant longtemps. Quelques personnes étaient arrivées après elle. Une jeune fille, qui avait amené son café avec elle probablement parce qu’elle était trop pressée pour rester sur place. Un homme plutôt âgé, qui venait probablement dans ce petit restaurant pour avoir un peu de compagnie. Il lisait le journal tout en sirotant un grand café qui semblait être noir. Il y avait aussi un couple, qui semblait en grande discussion sur un sujet qui divisait leurs opinions, car la femme qui était là semblait assez offusquée par ce que lui disait son mari, ou du moins, l’homme qui l’accompagnait. Perdue dans ses pensées et ses songes de toutes sortes, Jackie ne remarqua pas l’homme qui venait d’entrer dans le café. Il était mouillé jusqu’aux os, le pauvre. Lorsqu’il lui dit ‘’Salut Jackie !’’ Elle reconnut une voie familière. Elle remarqua finalement Ellias, un ami qu’elle avait connu ici même, dans le café. Elle lui fit un sourire tandis qu’il lui parlait de la température assez désagréable dehors. Finalement, elle lui dit simplement :

- Tu n’as pas de chance, moi je suis arrivée ici avant qu’il commence à pleuvoir. Mais bon, je ne crois pas pouvoir partir d’ici avant la fin de cet orage, vu que je croyais qu’il ferait beau aujourd’hui, je n’ai pas mit de manteau et je n’ai pas de parapluie…


Elle sourit malgré elle heureuse de lui reparler. Cet homme lui semblait toujours heureux de lui parler, alors ça lui remontait elle aussi le moral. Cette journée pluvieuse allait être mieux que ce qu'elle croyait, apparemment, et probablement plus imprévue aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Ellias MacInerty
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4915

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Sam 26 Fév 2011 - 14:35

• Tu ne regardes donc jamais la météo ? lui demanda t-il avec un immense sourire moqueur. Ou regarder le ciel avant de sortir de chez toi ? Des fois cela révèle beaucoup de chose sur la journée à venir.

Il du reconnaître qu'il était plutôt mal placé pour dire ça étant donné qu'il était trempé jusqu'aux os. Ah elle était belle la morale météo, il aurait très bien pu suivre son propre conseil ça lui aurait éviter d'avoir à s'essorer les mèches de cheveux qui pendouillaient lamentablement sur son front, noyant ses yeux d'eau de pluie.
Il aurait pu utiliser un sort pour se sécher mais cela faisait plusieurs années qu'il avait perdu le réflexe d'user de sa baguette pour un oui ou pour un non. Même si en cet instant précis il avait une terrible envie de se sécher. Peut-être que le fait aussi qu'il ait laissé sa baguette sur l'armoire de sa chambre comme tous les jours pesaient aussi beaucoup dans le fait qu'il soit encore trempé comme une soupe. Obligé d'essorer les mèches de cheveux qui lui tombaient sur le front, noyant ses yeux d'eau de pluie. C'était bien la première fois qu'il avait une furieuse envie d'utiliser la magie.

• Ouais, enfin … Tu devrais pas écouter mes conseils, surtout étant donné que je suis trempé, dit-il avec un nouveau sourire moqueur, à son attention cette fois ci.

Le barman lui envoya sa commande et le jeune homme laissa avec satisfaction la chaleur du café traverser la céramique pour venir réchauffer ses doigts qui hurlèrent presque de bonheur puis avala une gorgée qui lui brûla la gorge. L'homme qui l'avait servi se tourna vers la télévision pour monter le son de sa petite télévision coincée entre deux volumineux placard. Un reportage sur l'attentat qui avait eu lieu le mois dernier à New York. Encore. Ils diffusaient des images de débris sur le bitume et des pompiers s'activant pour porter secours aux survivants. Ces images dataient d'un mois. Pourtant Ellias ne comprenait pas pourquoi ils les diffusaient encore. Quelqu'un avait attenté dans la belle ville d'Antarès. Le jeune homme pensait qu'ils auraient surtout éviter d'en parler. Pourtant un mois après, ils en parlaient encore. Peut-être voulaient-ils faire un exemple dès qu'ils auront attrapé les coupables encore vivants. A condition qu'ils soient encore vivants pour leur procès.

• Je me demande pourquoi ils nous montrent encore ça. Avec tous les sorciers qu'ils ont là bas. Leurs tours doivent être déjà reconstruite depuis longtemps et leurs blessé guéris. Non ?


Il lui lança un regard interrogateur en portant une nouvelle gorgée de café brûlant à sa bouche. C'était une action de la Résistance et il en était très fier bien qu'il n'ait pas été là bas pour tout faire exploser avec ces moldus. Mais est ce qu'il pouvait le confier à Jackie ? Et surtout pouvait-il en parler dans un endroit bondé de peut-être sorciers. Et peut-être Opposants. Il n'était en sécurité nulle part et il ne pouvait faire confiance qu'à un petit groupe de personnes. Et le jeune homme enétait affligé, profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Jackie May
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 37
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Une maison
Occupation : Se promener
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Créditer son avatar
Date d'inscription : 26/11/2010
Coup de coeur : 0
Gallions : 4932

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Mer 2 Mar 2011 - 22:01

L’attitude moqueuse d’Ellias était assez attrayante. Un sourire se dessina sur ses lèvres malgré elle, puisqu’entre les deux c’était lui qui était mouillé jusqu’aux os. Il avait peut-être raison d’un sens, mais Jackie prenait plutôt cette remarque de manière humoristique, vu que ça venait de lui.

- Je ne crois pas que tu aies un mot à dire la dessus, mon cher Ellias, puisque toi-même tu ne suis pas tes propres conseils à ce que je vois… En passant, oui je regarde le ciel, mais ce matin il était bien clair et ensoleillé, continua-t-elle avec un sourire narquois.

Il confirma ce qu’elle avait répondu en disant qu’elle ne devait pas suivre ses conseils, puisqu’il était trempé. Elle le regarda boire une gorgée de son café, avec délectation, soit, mais aussi avec un certain recul, puisque c’était brûlant. Elle regarda le ciel sombre dehors et la pluie qui n’arrêtait toujours pas de tomber. Elle rêvassait, lorsque son attention fût attirée par le reportage qui passait sur le petit écran du petit restaurant. De vieilles images qu’elle avait déjà vu mille fois passaient à la télévision, tandis que celui qui s’occupait de ce dossier essayait d’expliquer ce qui c’était passé, et disait les raisons du pourquoi on en parlait encore aujourd’hui. La question que lui posa Ellias était intéressante. Vu le nombre de sorciers, tout aurait dû être réglé depuis longtemps, non ?

- Sincèrement, je ne sais pas pourquoi ils en parlent encore, peut-être pour nous montrer les effets désastreux de cette ‘’catastrophe’’, Elle mit l’emphase sur le mot ‘’catastrophe’’, parce qu’elle était sarcastique au plus haut point. Elle ne comprenait pas plus qu’Ellias la raison de la répétition de ce reportage, qui datait déjà d’un mois. Elle porta son attention sur le petit écran de la télévision et soupira. À moins que la raison soit qu’ils n’aient rien de mieux à diffuser à leur chaîne…

Elle le regarda boire, et remarqua qu’il avait l’air en grande réflexion, mais elle doutait que sa soit à propos du reportage télévisé dont ils discutaient. Ces sourcils s’étaient froncés à quelques reprises, ce qui indiquait à Jackie une hésitation, une idée dont il n’était pas sûr. Peut-être en savait-il plus à propos de cet incendie, dont ils parlaient depuis déjà longtemps… Mais peut-être qu’il réfléchissait à propos d’autre chose, comme toute personne banale perdue dans ses pensées. Elle aurait voulu en savoir plus, mais elle hésitait vu qu’elle ne voulait pas l’embarrasser ou quoi que ce soit. Cependant, la curiosité de la jeune femme l’emporta sur sa politesse, comme toujours.

- Tu sembles bien préoccupé, est-ce à cause de cet incendie dont les nouvelles parlent depuis un mois maintenant, ou à cause d’un problème?, Elle avait été très directe, alors elle décida de se reprendre en ajoutant d’une voie plus douce, Si tu ne veux pas répondre, je peux très bien comprendre, rassure toi, c’est juste pas curiosité, tu comprends?

Le regard de Jackie croisa celui de son interlocuteur. Elle essaya de voir ce qui le tracassait tant, mais elle ne put rien déchiffrer de plus que de l’hésitation. Elle se posait des tonnes de questions sur la source de cette hésitation, mais elle ne pouvait pas toutes les poser, elle ne voulait pas énerver son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Ellias MacInerty
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4915

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Jeu 3 Mar 2011 - 21:48

• Le pire c'est que c'est carrément possible ! s'esclaffa Ellias en entendant l'hypothèse sur les rediffusions de la chaîne d'information qui lui fit penser aux séries dégoulinantes de romantisme que regardait sa voisine et qu'il devait supporter quand il devait la convaincre de garder son neveu.

Ce qui n'était pas sur-humain puisqu'il se contentait d'observer ses cartes sans bouger et sans parler. La seule chose que la personne qui le gardait avait à faire c'était de le convaincre de boire, de manger et d'aller se coucher. Tout ça en esquivant ses attaques magiques qu'il utilisait pour avoir la paix.
Et ce petit soucis venait s'ajouter à l'innombrable tas que créaient ses problèmes en s'ajoutant les uns aux autres infiniment. Dès qu'il en réglait un, deux autres s'y rajoutaient, et il fallait expliquer comment il s'y prenait : il cherchait une solution : c'est à dire des jours voire des semaines d'insomnie et d'arrachage de cheveux, des efforts monstres pour tout régler et enfin une solution pour deux fois plus de nouveaux problèmes. Le parfait cercle vicieux.
C'est pourquoi, quand on lui demandait de parler de ses soucis, la première chose à laquelle il pensait était : par lequel commencer ? Et est ce qu'il avait vraiment envie de déprimer son locuteur ?

Mais au moins, Jackie y était allée directement. Si direct qu'il haussa involontairement les sourcils en manquant de justesse de s'étouffer avec son café brûlant. Même si elle essaya de se rattraper de justesse en lui laissant le choix de ne rien dire. Ellias s'éfforça autant qu'il pouvait de ne pas virer paranoïaque, il connaissait Jackie depuis assez longtemps maintenant pour s'avoir qu'elle s'apparentait le moins aux Opposants, il pouvait se détendre. Cependant, dans ce monde, rares étaient les personnes avec lesquelles on pouvait s'offrir le luxe de la confiance.
Il pouvait mentir : "Oui, j'avais une tante à New York", mais après un mois, il aurait du avoir des nouvelle de cette tante imaginaire. Mais de toute façon, il ne voyait pas pourquoi il aurait du mentir.
Il opta pour la vérité, du moins en partie.

• Mais honnêtement, je trouve ça un peu trop bizarre. Je pense qu'avec l'avancement du Grand Chef sur de nouveaux continents, ils devraient plutôt leur faire de la pub, mais pourtant ils ont choisi de montrer cela. Je n'en suis pas sûr, mais je pense qu'il va y avoir des représailles et qu'elles seront sévères. Mais en attendant, ils nous montrent ça pour que l'on garde cet événement en tête, comme ça le jour où ils attraperont les coupables, nous aurons l'illusion que c'est toujours d'actualité.

Mais ce n'était qu'une hypothèse. Et il n'était pas assez gradé dans la Résistance pour savoir ce que disait les espions de New York sur leurs décisions à venir, et surtout s'ils avaient attrapé les responsables. Même si Ellias espérait pour eux que ça n'arrive pas.

• Je n'aimerais pas être à leur place.

Et pour la première fois, il réalisa à quel point c'était vrai. Pourtant il s'était engagé dans la Résistance pour se battre. Ou plutôt soigner eux qui se battent. Mais est ce qu'il en était finalement vraiment capable ? Rien que d'imaginer ce qui pourrait arriver à des gens qui ne s'étaient même pas encore fait attraper le faisait trembler comme un enfant. Il n'était pas un héros, loin de là, mais maintenant, il se demandait si cette constatation pouvait lui rendre la confiance ou au contraire le terroriser encore plus .
Bien sûr, il avait entendu des histoires : les héros se sont révélés être des gens ordinaires. Mais Ellias se soupçonnait d'être lâche.

Et ce fait le rassurait.
Revenir en haut Aller en bas
Jackie May
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 37
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Une maison
Occupation : Se promener
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Créditer son avatar
Date d'inscription : 26/11/2010
Coup de coeur : 0
Gallions : 4932

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Lun 4 Avr 2011 - 0:10

Jackie regarda attentivement la réaction d’Ellias à sa question. Elle avait décidé de se rattraper rapidement en constatant que l’homme c’était presque étouffé avec une gorgée du liquide brûlant qu’il avait bu. Sa réponse était intéressante, c’était une bonne hypothèse selon la jeune femme. S’il y aurait des représailles… Jackie en eu des frissons. Ça ne serait pas très beau à voir, comme l’avait dit son ami. Elle eu une ombre de sourire un instant, lorsqu’Ellias dit qu’il n’aimerait pas être à leur place.

- Comme tout le monde, mon cher ! S’esclaffa-t-elle pour briser la tension qui était palpable au sein de la conversation.

Jackie voyait bien son inquiétude et son air songeur. Elle décida de le laisser penser, mais elle aussi fût envahie de questions. Qu’allait-il arriver par la suite, avec cette histoire ? Les gens impliqués seraient-ils puni publiquement ? Quand allait-on retrouver les coupables ? La jeune femme songeait à tout ce qui allait arriver et cette vision horrible la fît presque sursauter. Elle cligna des yeux quelques secondes, pour se ressaisir. Le jeune homme se posta près d’eux, trouvant leur conversation plus ou moins intéressante. Jackie haussa un sourcil en posant son regard sur le serveur.

- Est-ce que je peux avoir un autre café s’il vous plait ?
, lui demanda-t-elle, un sourire aux lèvres, pour qu’il aille plus loin. Elle lança un regard complice à Ellias et rigola. Je crois que notre conversation est plus intéressante que nous le croyons, Ellias.

Le serveur revint un sourire aux lèvres et lui donna sa tasse de café. Jackie le remercia et il retourna au travail. L’image du téléviseur se mit à crépiter et les lumières aussi. Le jeune homme qui faisait office de serveur se demandait clairement ce qui se passait. Un regard à l’extérieur indiqua que l’orage, qui c’était aggravé, allait causer une panne de courant dans plusieurs commerces de la ville. Dès qu’elle eu ce songe, toutes les lumières s’éteignirent et des cris de stupéfaction et de peur émergèrent de la pénombre. Quelques éclaires et du tonnerre se faisaient voir et entendre un peu partout dans la ville.

- On dirait bien qu’on ne sortira jamais d’ici !
, Plaisanta-t-elle en parlant en direction d’Ellias.

On entendait à peine les gens respirer. Tout le monde avait figé, tous attendaient que la lumière revienne. Le ciel c’était assombrit à cause des nuages gris et noir qui cachaient le soleil. Jackie n’étais pas nerveuse, elle sirotait tranquillement son café, tout en écoutant les bribes de conversations qui témoignaient de l’inquiétude des gens autour d’elle.

Revenir en haut Aller en bas
Ellias MacInerty
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4915

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Jeu 7 Avr 2011 - 21:37

Ellias balança un regard noir au serveur qui squattait les parages depuis un peu trop longtemps à son goût. A l'opposé de Jackie, qui elle lui envoya juste un beau sourire en trouvant une excuse pour l'envoyer balader ailleurs. Heureusement d'ailleurs. Ellias était bien trop énervé, à cause de l'orage sûrement, pour rester poli avec des inconnus.
Mais il s'obligea à rester gentil pour faire bonne figure auprès de Jackie. Il ne la voyait pas tout le temps, alors autant faire en sorte que les rares moments où il la voyait se passe agréablement, non ?

• Ouais, j'en ai bien l'impression, malheureusement, grommela t-il.

Les néons crépitèrent quelques secondes avant de s'éteindre. Quand on parlait de vouloir une soirée agréable, ce n'était pas bien parti. Et dire qu'il avait juste voulu prendre un verre, mais il avait fallut qu'il pleuve comme pas possible et maintenant une coupure générale du courant, ce n'était vraiment pas gagné pour l'agréable, m'enfin.

Il préféra suivre l'exemple de sa voisine et finir de siroter sa boisson calmement. Malgré la bande de jeune qui hurlait comme les idiots immatures qu'ils étaient. Ce n'était pas vraiment la meilleure situation qu'il ait connu.

• Je déteste quand il fait ce temps là.

Le fait était qu'en plus, la lumière s'était éteinte au moment où ils parlaient de l'Opposition. Et même s'il n'était pas du genre suspicieux, c'était vraiment une coïncidence assez space. Et il s'efforça de rester sur ses gardes tout en aillant l'air très décontracté. Et en insultant la bande jeune derrière eux qui continuait de beugler comme des animaux, ce qui exaspérait le jeune homme au plus haut point.

En plus, quand le temps était gris, la bonne humeur d'Ellias faisait une chute libre sans arrêt avant le dernier de la ligne : ses chaussettes. Alors c'était dur d'arrêter de grommeler dans sa barbe, enfin dans son café.

• J'espérais que le deuxième générateur d'électricité soit plus performant étant donné les impôts que l'on paie.

Ah les sujets qui fâchent ! Enfin, justement, il ne voulait pas se fâcher avec elle, alors il devait se reprendre vite fait et changer de sujet rapidement.
Sauf qu'il ne voyait pas tellement quoi dire.

• Sinon, ton travail ça va.


Elle ne lui avait jamais parlé de son travail, ce serait nouveau, et ça l'empecherait de se lever pour aller apprendre la civilité aux gremlins derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Jackie May
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 37
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Une maison
Occupation : Se promener
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Créditer son avatar
Date d'inscription : 26/11/2010
Coup de coeur : 0
Gallions : 4932

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Dim 1 Mai 2011 - 0:26

Jackie ressentais l’énervement d’Ellias envers tout les gens qui étaient présent dans la pièce et qui gémissaient soit de peur ou de surprise. Ils ne se connaissaient pas particulièrement bien, mais Jackie avait toujours eu un don pour décelé ce genre d’informations. Jackie jeta un coup d’œil dehors, et, voyant que la situation n’était pas vraiment à son meilleur, décida d’engager la conversation avec son ami, cependant, il l’avait devancé.

- Je crois qu’il n’y a personne de censé qui aime être coincé dans un endroit aussi petit, dans l’obscurité, avec des personnes aussi immatures et bruyantes que des animaux.


Peu de temps s’était écoulé depuis la panne d’électricité, mais Jackie trouvait se temps comme ralentit par cette noirceur qui les envahissaient tous. Quelques éclairs se faisaient voir dans le ciel et du tonnerre résonnait dans leurs oreilles tellement fort qu’on aurait pu croire qu’un géant donnait des coups sur le petit établissement. Ellias semblait fortement irrité par tout ces gens. Jackie remarqua que l’un de ses jeunes adultes la regardait. Elle se demanda pourquoi, mais réalisa ensuite qu’il voulait faire preuve de courage suite aux paroles qui avaient échappés a ses lèvres. Elle sursauta lorsque Ellias lui parla. Une question de travail. Jackie perçu clairement que son ami ne savait pas de quoi parler, mais elle se rendait compte à quel point il ne voulait pas rester dans le silence, pour ne pas céder a ses envies de faire taire tout les inconnus présents dans la pièce probablement.

- Je crois que j’ai remis le Trois Balais dans un état beaucoup plus décent qu’avant. La décoration est restée la même, mais le service que j’offre attire plus de clients je crois, car je suis débordée ces temps-ci. De plus, je dois fermer très tard pour faire sortir les derniers ivrognes qui veulent rester pour boire un ‘’dernier verre’’. De ton côté, rien de nouveau ?

La lumière revint brusquement. Jackie dû se couvrir les yeux quelque secondes, pour s’y habituer. Cet effet l’avait aveuglé et surprise à la fois. Tout le monde Soupira de soulagement, et repris ses occupations normalement, tout en jetant des regards suspicieux au ciel. Jackie, une fois habituée à la lumière, regarda à l’extérieur et vit que la pluie se calmait, mais elle était encore très abondante. Un sourire se dessina sur ses lèvres, car elle su que l’orage allait bientôt finir. Elle avait envie de rester pour parler a son ami Ellias, mais l’envie de sortir dehors était encore plus insistante. Elle avait pleins de travail à accomplir, alors une pause comme ça c’était bien, mais elle devait y retourner bientôt.

- Je crois que l’orage va être terminé d’ici trente minutes, annonça-t-elle avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Ellias MacInerty
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4915

MessageSujet: Re: Violence caused such silence   Dim 1 Mai 2011 - 17:45

• Tu m'étonnes, marmonna Ellias.

Elle partageait entièrement son avis, c'était bon à savoir qu'il n'était pas le seul à avoir l'impression de s'être retrouvé coincé dans un zoo. Mais il soupira en songeant qu'ils étaient certainement les seuls à en avoir l'impression. Parce que peu des personnes présentes dans la pièce faisait preuve de retenue quand il s'agissait de montrer à quel point il était hilarant de se retrouver dans une salle plongée dans l'obscurité.

Mais sa voisine passa à un autre sujet, et il lui en fut vraiment reconnaissant. Parce qu'à part siroter son café, rien d'autre ne le distrayait de l'envie de se mettre à hurler sur toute personne qui l'ouvrirait pour imiter le cri d'un loup à la pleine lune.

• Et bien il doit être extra ton service, dis moi. La dernière fois que j'y suis allée, je crois que ça marchait mal à cause du combat blanc et tout …


Bien sinistre journée d'ailleurs. Tous les élèves sans distinctions avaient été renvoyé chez eux pendant une semaine et quand ils avaient pu revenir, on aurait dit qu'ils étaient les seules personnes vivantes à des kilomètres. Pré-au-Lard semblait bien vide. Quelques commerces avaient définitivement fermé leurs portes en disant que cette école attirait les catastrophes, d'autres encore parce que le manque de revenus les avait mit sur la paille. Les quelques qui restaient luttaient pour pouvoir continuer à vivre de leur marché.

• Oh moi ? Et bien j'ai faillit être virer parce que j'étais ami avec une fille qui refusait de se fire soigner. Une sorte de chantage pour qu'elle arrête de tenir tête à son médicomage. Mais je crois que c'était du bluff,
ajouta t-il en réfléchissant vraiment sur la question.

Il aurait pu le faire, son supérieur s'entend. Mais il ne l'avait pas fait, donc forcement c'était du bluff. Pourtant, Ellias aurait cru que juste parce qu'il l'avait pétrifié, il l'aurait viré. Pourtant il ne l'avait pas fait. Le jeune homme ne s'en plaignait pas, loin de là ! Mais c'était bizarre. Ses réflexions furent interrompues par le retour de la lumière.

• J'ai l'impression que tu t'y connais vraiment alors je ne te contredirais pas, répondu Ellias avec un grand sourire. Mais c'est bizarre, prévint-il quand même.

Il savait parfaitement que Jackie n'était pas humaine. Elle ne lui avait jamais dit et n'avait rien fait pour le lui faire comprendre, mais il n'était pas complètement idiot non plus. Il y avait des choses qui ne trompaient pas. Prévoir la durée d'un orage en faisait partie. Mais il ne ferait rien et ne chercherait pas à découvrir ce qu'elle était vraiment. Il préférait respecter sa vie privée, ou du moins ce qu'elle préférait garder pour elle. Tout comme elle le faisait de son côté.

• C'est cool, au moins il s'arrêtera à temps pour que j'aille chercher mon neveu à l'école,
fit-il remarquer en avalant une nouvelle gorgée de café.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violence caused such silence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Violence caused such silence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Michael&Lou | I'm so sorry for the pain I caused you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: