PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 À la recherche du voleur {PV}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5246

MessageSujet: À la recherche du voleur {PV}   Ven 24 Déc 2010 - 2:03

A la recherche du voleur

Sophia se réveilla dans bus qui l'emmenait à Belfast où elle devait rejoindre Kyrian Kalahan, le Soumis de Thelma, qu'elle avait rencontré, l'un comme l'autre quelques semaines auparavant et qu'elle ne connaissait pas si bien que ça. Pour une mission à ce que Sham lui avait dit quand sa tête était apparue dans l'âtre de la cheminée électrique de Sophia. Apparemment quelqu'un avait été assez bête pour dérober quelque chose à un haut gradé de l'Opposition, ou un ami d'un haut gradé, devenant ainsi un Indésirable sur les terres d'Antarès et celle que foulait les autres Opposants. Sophia ne savait pas qui avait été volé mais une chose l'agaçait prodigieusement, c'est que ça avait été elle qui avait été envoyée pour trouver le voleur. Il y avait un seul problème à cela : on ne savait pas de qui il s'agissait. Une seule chose était sûre, c'était que l'objet avait été volé moins de 48 heures avant à Belfast et que le voleur ne devait pas être si éloigné de la ville que ça. En tout cas, il fallait prier pour que ce soit le cas car ce que Sophia voulait, en cet instant le plus au monde, était uniquement rentrer chez elle et s'occuper de ses petites affaire plutôt que de se retrouver dans un autres pays que celui qu'elle connaissait depuis sa naissance pour trouver un inconnu qui avait volé un objet qui n'était familier à Sophia ni d'Ève ni d'Adam. Alors quand elle débarqua devant la maison de la victime, elle ne fut pas surprise de trouver Kyrian, dans l'ombre du bâtiment où ils s'étaient convenu d'un rendez-vous.

-Salut ! lança t-elle en lui serrant la main.

Elle lui sourit et remonta la bretelle de son sac sur son épaule. Elle regarda le grand bâtiment en se creusant la tête pour essayer de se rappeler de ce qu'elle avait lu du dossier que lui avait fait parvenir Sham sur l'affaire, c'était ... euh, Thelma ! Oui elle avait lu le nom de Thelma sur le dossier, c'était une amie à elle qui s'était fait volé. Un médaillon d'or ornementé d'initiales, le bijou avait appartenu à une sorcière puissante et quelqu'un l'avait volé à son héritière ou son acquéreuse. Il fallait quand même être assez idiot pour voler quelque chose à une sorcière qui avait autant de contacts dans l'Opposition, la seule chose qu'il fallait conclure c'était que : un, c'était forcément un sorcier pour avoir détourné tous les sorts de protections qu'elle avait du poster autour de son petit trésor et que deux, il ou elle n'avait eu aucune idée de à qui il s'était attaqué. Elle emboita le pas à Kyrian qui montait déjà les escaliers menant à l'appartement de la vieille femme. Le silence entre nous était assez embarrassant. Mais je n'avais pas très envie de le rompre, et puis pour le moment on avait pas grand chose à se dire. A part pour parler du travail qu'on allait avoir à faire, c'est tout.

-J'ai vite parcouru le dossier que m'a envoyé mon soumetteur, nous allons rencontrer une dame âgée nommée Orialis Moevan. On lui a volé un médaillon ayant appartenu à ...euh ..., elle sortit de son sac le dossier en montant les marches et essaya de retrouver le nom. Impossible à prononcer, désolée.

Elle remit dans son sac le dossier et remonta les marches pratiquement en courant pour rattraper le vampire qui grimpait les marches à de grandes enjambées sans chercher à l'attendre. Il s'arrêta devant une vieille porte et toqua de deux coups. Une vieille dame aux traits fripés plus que naturel et la bouche plissé dans une moue dédaigneuse. Elle hocha la tête et les laissa entrer dans un appartement qui aurait pu être immense s'il n'avait pas été encombré d'immenses colonnes de journaux poussés contre les murs, faisant penser ainsi à des archives. Elle leur fit avancer jusqu'à des sièges calés entre deux piles de papiers qui touchaient le plafond et d'un claquement de doigt, un petit elfe de maison qui semblait aussi vieux que sa maîtresse et chargé d'un immense plateau avec des tasses et une théière qu'il posa sur une minuscule table dont les pieds cachés entre les journaux semblait être posée dans le vide. Elle s'alluma une cigarette et en tira une longue bouffée avant de les regarder :

-Vous êtes les Soumis envoyés par Miss Ashwood ?

Sophia acquiesça d'un signe de tête en attrapant la tasse sur la table que Mrs Moevan venait de remplir. La tasse collait comme si elle n'avait pas été lavée depuis très longtemps et il y avait au fond de sa tasse d'étranges grumeaux semblables à des moutons de poussières qui seraient restés quand la vieille dame avait versé le thé ambré dedans. Elle reposa la théière, se rassit dans son siège et resserrant son châle autour de ses épaules en laissant tournoyer des ronds de fumées grisâtres malodorantes.

-Je ne suis pas contente du tout ! Je dormais comme toutes les nuits en laissant en place tous les sortilèges de protection, quand j'ai entendu un immense vacarme, un petit voyou a pénétré dans ma maison et a réussi à me subtiliser mon bijou ! Il me vient du grand Herlemangdertun, le sorcier allemand qui est connu pour avoir battu le plus grand sorcier de son époque dans un duel à la loyale ! C'est un médaillon inestimable, je veux le récupérer et je veux que celui qui l'a volé paie !

Elle ponctua cette dernière phrase d'un coup de poing sur la petite table qui vacilla quelques secondes mais ne s'écroula pas sous la force insoupçonnée de la vieille dame. Elle semblait fulminer de rage et vraiment prête à tout pour le récuperer. Sophia se demanda quand même pourquoi elle leur demandais à eux alors qu'elle semblait tout à fait capable de récuper son bien, et puis les elfes de maisons étaient réputés pour pouvoir répondre à tous les ordres que pouvait leur demander leurs maîtres, demander simplement "retrouve moi mon médaillon", et il aurait terminé en quelques jours, alors pourquoi voulait-elle que ce soit eux qui le retrouve à sa place ? En plus, un vampire et une sorcière, ce n'était pas une association tout à fait parfaite. Surtout de point de vue de le sorcière qui tenait à son cou quand même. Même si elle pratiquement sûre qu'il ne l'aurait pas attaquer, elle n'était pas rassurée pour autant, sûrement son instinct de survie qui agissait.

Kyrian ne semblait néanmoins pas prêt à desserrer les lèvres, alors Sophia reposa sa tasse sans l'avoir goûter, mais de toute façon, il était hors de question qu'elle boive ce truc. Elle replaça une mèche de cheveux derrière son oreille et s'assit confortablement en croisant les mains sur ses jambes. Il fallait quand même qu'elle essaie de retirer des informations, la jeune femme soupçonnait Moevan d'être en proie à la flemmardise et que ce serait pour ça qu'elle ne s'était pas déplacée pour le rattraper.

-Et est ce que vous avez une idée de qui aurait pu convoiter votre bijou ? demanda la jeune femme.
-Tout le monde le voudrait ! Et même les membres de ma famille le veulent, c'est pour ça que je l'ai caché. Seul quelqu'un qui savait ce qu'elle était là aurait pu la voler.
-Et vous savez qui connaissait l'emplacement du bijou ?
-Bien sûr que non ! Sinon j'aurais déjà retrouvé cette racaille ! Heureusement Loony, l'elfe de la maison lui a attrapé la veste au moment où il voulait s'échapper et il a réussi à attraper quelque chose dans ces poches. Loony ! Amène nous ce que tu as pris !

Le vieil elfe s'approcha en claudiquant, et tendit dans ses petites mains recouvertes de tâches de vieillesse un tas de bric à brac que Sophia prit dans ses mains. Une boite d'allumette et des bouts de papiers déchirés. Pas grand chose en somme. Rien dont on pourrait tirer en tout cas. Elle les regarda puis les tendit à Kyrian pour qu'il puisse les observer à son tour.






Dernière édition par Sophia R. Keeblyn le Lun 24 Jan 2011 - 0:29, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   Ven 24 Déc 2010 - 15:33

Une piste très intéressante pour commencer: des objet ayant appartenu au voleur. Une boite d'allumette... Elle portait encore une odeur asses forte pour pouvoir identifier l'humain à qui elle avait appartenu. Kyrian grava cette odeur dans sa mémoire et retins le nom de l'établissement noté dessus: "La Taverne du Chat Gris" était calligraphié en lettres gothique.
Il mis la boite dans sa poche et s'intéressa aux bouts de papiers. Ils avaient été tellement chiffonnés que l'ancre en était presque entièrement partie, mais il put sans mal distinguer que c'était le reste d'un reçus déchiré. Il put y lire, entre autre le nom de Christian Readley. Des pistes suffisantes pour commander une traques.

-Connessez vous un certain Christian Readley?

-Non, pas du tout, pourquoi? Répondit la vielle dame.

-C'est sans toute notre voleur, ne vous en faites pas, nous allons sans aucun doute le retrouver et vous restituer votre bien. Si vous nous excusez... Il se leva, Sophia l'imita, visiblement étonnée de la rapidité de l'analyse.

Après de brefs saluts, ils sortirent. Malheureusement, une pluie avait très fortement effacée les traces olfactives. Ses pensées furent interrompue par une question de son equipierre:

-Comment as tu fait pour trouver ce nom en regardant une boite d'allumette et des bouts de papiers blanc?

-ils n'étaient pas blanc, répondit il, juste trop effacés, il restait un peut d'ancre dessus, c'était un reçus déchiré et usagé... Il y avait aussi une boite d'allumettes venant de la taverne du chat gris, je vais nous y emmener.

Kyrian savait où se trouvait cette taverne, mais y aller en voiture prendrait trop de temps à son gout, autant y aller en volant. Il n'avait pas soif et pouvait se permettre une petite dépense d'énergie.
il ouvrit ses bras pour pouvoir porter Sophia.

-Puis-je? Demanda il. Sofia affichait une expression curieuse, très hésitante. Ne voyant pas d'objections, il la pris dans ses bras sans brusquerie, collée à son torse, soutenant ses jambes avec son bras gauche et son dos et sa tête avec le droit. Puis il concentras son énergie dans son don , pris une impulsion, sauta et s'envola à toute vitesse, prenant garde à ne pas choquer sa "passagère".

Le trajet ne fut pas bien long et c'est au bout de 23 minutes qu'il atterri dans une ruelle déserte et posa une Sofia encore crispée à son coup, à terre.

-Ca vas aller? Demanda-il en se disant qu'il aurait peut être du la ménager un peu plus.

-Je survivrais... Répondit elle, peu convaincue.

-Bien, c'est l'établissement là bas, tu vois? je propose que tu essai de questionner les gent sur ce Christian Readley pendant que je cherche son odeur. Je rend les gents méfiant en règle générale... autant y aller par deux front différents, ensuite nous aviserons avec ce que nous trouverons.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5246

MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   Ven 24 Déc 2010 - 17:54

Avec une main sur son cœur qui battait encore la chamade, elle acquiesça d'un signe de la tête, et regarda le vampire s'avancer dans le bar. Elle s'adossa au mur pour reprendre son souffle en décidant que plus jamais ô grand jamais elle n'accepterait de se faire transporter par un vampire. Jamais ! C'était vraiment horrible, le vent giflant son visage et l'empêchant pratiquement de respirer, le froid qui lui avait fait venir les larmes aux yeux. Non, sa résolution était prise, elle préférait marcher plutôt que réitérer cette expérience.
Elle battit des yeux et respira profondément pour se relever et entrer. Le bar était désert de clientèle, mais les gens ne devaient venir que vers le soir, peut-être l'après midi, mais pas avant. Ça la changeait du café où elle travaillait car là-bas, les clients étaient là dès l'ouverture et ne quittaient l'endroit qu'à sa fermeture à vingt-deux heures trente.
Elle s'approcha du bar man, occupé à essuyer des verres d'un air distrait, Sophia s'accouda au bar et se racla la gorge pour attirer l'attention de l'homme. Elle lui offrit un immense sourire charmeur destiné à l'amadouer et demanda en minaudant.

-Bonjour, est ce que par hasard le nom de Christian Readley vous dirait quelque chose ?

Elle n'avait rien vu sur le bout de papier mais étant donné que Kyrian était nettement plus vieux qu'elle et avait des sens, dont celui de la vue beaucoup plus développé que celui de Sophia, elle lui faisait donc entièrement confiance sur ce qu'il avait vu sur le bout de papier. L'homme sembla réfléchir en posant le chiffon et le verre et s'accouda en face d'elle à quelque centimètres de son visage. Il la fixa de ses yeux verts et la en soupirant profondément il demanda à son tour à la jeune femme.

-Qu'est ce qu'il a fait encore ?

-Encore ? Vous voulez dire que ce n'est pas la première fois qu'il se fait remarquer ?

Il la regarda avec un immense sourire empli de sous-entendu " Comme si vous n'étiez pas au courant", semblait signifier son regard. Sophia lui rendit son sourire et se reculant, elle s'asseya sur la chaise en face du bar-man pour pouvoir le regarder de tout son long. Elle voulait maîtriser la situation et ne pas se laisser dominer.

-Oui, il a quelques petits soucis, vous pouvez me dire ou est ce que je pourrais le trouver ?

-Ca va dépendre.

Sophia le regarda avec une interrogation dans les yeux, qu'est ce qu'il voulait d'elle ? Elle pianota sur la table, préférant ignorer sa dernière phrase afin de le laisser continuer sur ce qu'il voulait dire. Elle ne pouvait pas lui donner de pourboire comme dans les films car elle n'avait pas d'argent sur elle et de toute façon, il n'était pas prévu dans la mission qu'elle donne de l'argent au premier témoin venu, alors quoiqu'il arrive, elle ne lui donnerait absolument pas un cents. Et puis, si elle ne savait pas se montrer assez persuasive, elle pourrait toujours demander à Kyrian de jouer au méchant vampire pour le convaincre de parler sans avoir à le payer. Heureusement il continua avec un sourire assez étrange au coin des lèvres.

-De vous, vous voulez prendre un verre avec moi ?

Elle rejeta sa tête ne arrière et éclata d'un immense rire puis essaya de le regarder en retrouvant son sérieux aussi rapidement que possible.

-Ce ne sera pas possible aujourd'hui, mais un autre jour. Qu'est ce que vous pouvez me dire sur lui ?


-Malheureusement rien, il est aussi secret qu'il est possible, la seule chose que je sais c'est qu'il prend toujours un Bloody Mary quand il vient. Et il n'est jamais accompagné.

Elle le remercia d'un sourire aguicheur et se retourna voir Kyrian qui était près de la porte et sortit du bar pour le rejoindre. Elle s'attacha les cheveux en attendant qu'il lui prête un peu d'attention mais il gardait les yeux fermé, le nez en l'air comme s'il avait senti une odeur particulière. Ils n'étaient pas très avancé pour le moment, ils connaissaient son nom mais pas son adresse ni son numéro de téléphone, en gros, ils n'avaient pas le moindre élément sur lui. Un éclair de génie traversa l'esprit de Sophia et elle s'avança vers la cabine téléphonique allégrement taguée près de l'entrée du bar. Comme elle le pensait, il y avait un annuaire, elle chercha à Readlay et ne trouva rien. La jeune femme soupira d'exaspération et tourna les pages sans but, ses doigts la menèrent à la page des C. Chrener, Christian Ridley. Vivant à Belfast. Elle sortit un stylo de son sac et gribouillé sur sa paume l'adresse notée sur la page. Elle sortit presque en courant vers le vampire en hurlant presque :

-Je ne sais pas ce que ça vaut mais j'ai peut-être quelque chose. Dans le bar il n'ont rien pu me dire sur un certain Christian Readley et le botin non plus d'ailleurs mais il y a quelqu'un qui s'appelle Ridley Christian et qui habite à Belfast, ici. Et à quelque pas d'ici. Tu veux qu'on aille y faire un tour ?

Le vampire acquiesça et ils se dirigèrent vers la rue où habitait le possible voleur. Un vieil immeuble, semblant sortir du siècle dernier. Voire deux siècles avant. Ils s'approchèrent en silence de la porte et pénétrèrent dans la vieille bâtisse en silence, les escaliers grinçaient sous les pas de la jeune femme mais pas sous ceux du vampire. Sophia grimaça à cause d'un énième grincement de bois sous sa chaussure et s'approcha de la porte à la peinture écaillée où était accroché un bout de papier plastifié sur lequel se trouvait un gribouillis rendu illisible par le temps. Elle aurait pu jurer que Kyrian était capable de le lire mais ce n'était pas son cas, mais vu qu'il s'arrêta devant la porte, ce devait bel et bien être la porte de l'appartement de leur voleur et elle toqua deux coups contre le bois dur.

-J'ai l'impression qu'il y a quelqu'un à l'intérieur.

Elle l'interrogea du regard et sortit sa baguette et visa la porte en lançant la formule magique Hominia revelis, qui révélait la présence des hommes dans un lieu. Des boules de lumières sortirent de la baguette de la jeune femme pour former un rond sur la porte, il y en avait sept. Sept personnes dans l'appartement, qu'est ce qu'il pouvait ficher à l'intérieur ? Une fête ou quoi ? Pourtant personne ne venait ouvrir la porte, donc ces personnes ne voulaient pas que les deux Soumis sachent qu'ils étaient à l'intérieur de l'appartement. Elle garda sa baguette à la main et ouvrit la porte silencieusement pour entrer dans l'appartement en première. Tout semblait calme, le salon était désert, il ne semblait y avoir absolument personne. La jeune femme soupira et baissa sa baguette, à ce moment là, ils se montrèrent. Sept, comme l'avait dit le sort, trois femmes et quatre hommes, tous habillés en noir, armés de baguette. Des sorts volèrent dans le salon exigu. Un de ses sort frappa Sophia en pleine poitrine et la projeta contre le mur du couloir d'entrée, elle resta sonnée quelques secondes avant de se relever et de prendre sa baguette tombée au sol pour se jeter dans le salon où il continuait d'y avoir des sorts traversant l'espace dans de grandes traînées de lumière. Elle se cacha derrière le canapé et jeta un regard par dessus l'accoudoir pour regarder ce qui se passait, Kyrian semblait aux prises avec toutes les personnes présentes dans la salle, un homme semblait sonné à ses pieds et il en assomma un de plus avant de s'effondrer, comme s'il avait été attaché par des liens invisibles. La jeune femme se releva et lança des sorts d'immobilisations et de désarmements sans vraiment viser en se baissant derrière le canapé tous les deux-trois sorts. Elle réussit à mettre KO trois autres personnes et il ne restait plus que trois personnes debout, l'une d'elle, une femme légèrement plus âgée que Sophia se glissa vers Kyrian et pointa sa baguette sur sa gorge. Sophia s'arrêta de lancer des sorts et les autres en face firent de même. La femme qui tenait Kyrian en joue sourit et releva une mèche de ses cheveux crépus avant de lancer à Sophia :

-Jetez nous votre baguette !, elle attendit que Sophia s'exécute avant de continuer. Qui êtes vous tous les deux ? Que voulez vous et que faites vous ?

Sophia détailla la jeune femme de haut en bas, est-ce qu'elle pouvait prendre le risque de massacrer leur mission juste pour sauver un quasi-inconnu. Elle ne lui devait absolument rien à lui, elle devait quelque chose à sa soumetrice mais pas à lui. Mais la réponse lui parut tout à fait immédiate, évidement qu'elle en le laisserait pas mourir.

-Je m'appelle Sophia Keeblyn, et voici Kyrian Kalahan. Nous cherchons un certain ...

-Résistant ou à la botte de cet inutile d'Antarès ?

Sophia jeta un coup d'œil interrogateur à Kyrian dont la gorge était toujours à nue sous la baguette de la sorcière. Qu'est ce qu'il fallait en penser ? Selon ses propos, elle semblait ne pas aimer Antarès, mais de l'avais de Sophia, ça sentait l'arnaque à des kilomètres. Aucun Résistant ne serait assez bête pour le crier sous les toits même quand ses auditeurs étaient sous menace de mort, de plus, quelqu'un de neutre à la situation ne serait pas entré par effraction dans l'appartement de quelqu'un, tout voleur qu'il était.

-Opposants.

La femme sourit de toute ses dents et retira sa baguette de la gorge de Kyrian et l'aida à se relever, elle donna un ordre àun des hommes toujours debout d'un geste du menton et celui ci s'approcha de Sophia pour lui rendre sa baguette. Tous ceux qui étaient debout s'approchèrent de ceux à terre et entreprirent d'annuler les sorts lancés par Sophia ou de réveiller ceux qu'avait assomé Kyrian. La femme qui semblait les commander s'approcha de Sophia lui tendit la main pour la lui serrer.

-Je m'appelle Dolores Sheeran, Sargas et maintenant, prouvez moi que vous êtes de l'Opposition.

Elle serra violemment la main de Sophia avec un sourire qui se faisait cruel et menaçant. Avec sa main libre, Sophia souleva sa manche qui cachait son bracelet de Soumise et invita Dolores a y jeter un coup d'oeil, ceci fait, elle lui lâcha la main et alla s'asseoir dans un canapé miteux tandis que les autres restaient debout.

-Des Soumis ! Qu'est ce que vous faites là ? Entrer par effraction chez les gens ce n'est pas bien.
-Je pourrais vous dire la même chose !, rétorqua Sophia avec sourire. En fait, nous cherchons un certain Ridley Christian, il a volé quelque chose à un ami d'un Dschubba. On nous a envoyé pour le retrouver ainsi que l'objet volé.

La jeune femme serra les lèvres d'un signe d'agacement, les autres derrière elle semblaient aussi énervés qu'elle. Dolores se pinça l'arrête du nez d'un geste très fatigué. Sophia s'approcha de Kyrian pendant ce temps et posa une main sur son épaule en essayant de voir s'il avait mal ou si quelque chose n'allait pas. Apparemment, tout allait comme sur des roulettes, du moins, pour ses misérables yeux humains, elle se retourna vers Dolores qui semblait interroger ses collègue du regard.

-Nous le cherchons aussi. Mais pas pour un vol, ca fait apparemment une chose de plus à ajouter sur son casier. Nous le cherchons depuis trois mois, il a le don de nous échapper au dernier moment à chaque fois. Nous pensons que c'est un Résistant ou quelque chose comme ça, il s'en prend qu'au Opposant parce que ça ne peut pas être des coïncidences. Vous nous aideriez à le retrouver j'espère ?


Sophia se tourna vers Kyrian pour l'interroger du regard. Est ce qu'il fallait s'allier à cette Dolores ? Après tout, ils étaient sept et eux, Sophia et Kyrian, et bien, ils n'étaient que deux, alors ... et puis, elle semblait plutôt bien le connaître, après trois mois de traque acharnée, et puis elle avait trouvé son appartement, peut-être qu'elle pouvait vraiment les aider, ça irait tellement plus vite et puis elle aurait vite fait de rentrer chez elle.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   Dim 30 Jan 2011 - 1:34

Au fout d’un court instant, il senti les entraves magiques se défaire, tant mieux : il n’aurais plus à forcer pour se libérer. Franchement, comment avait il put se laisser piéger par des sorcier de se niveau ? Il repris ensuite le cours de ses pensées : Ces gents voulaient s’associer ? En toute logique Il faudrait accepter, ça serais la solution la plus efficace. C’est à regret qu’il se força à répondre au regard de sophia.

-Entendu, faisons équipe et finissons cette traque rapidement. (et cette fois, pensa-t-il, je serais sur mes gardes, au moindre signe de trahison je briserais six nuques et viderais le dernier de son sang…)
Ne laissant rien transparaître de ses pensées, il essaya de regarder autour de lui. Bien évidement lu maison était imprégnée de l'odeur du voleur. Rien de vraiment montcarra pour l'instant.
- Je vais examiner la maison. Attendez un instant.
Il prit un malin plaisir à se lancer à toute vitesse dans Son examen pour étonner leurs nouveaux ‘’associes’’. Il commença à examiner chaque pièces et trouva dans la poubelle du papier déchiré. Il le récupéra, rassembla les morceaux et découvrit avec satisfaction qu'il s'agissait d'un rappelle de réservation d'un vole pour un pays voisin.
Il fit un dernier tour pour vérifier que tout avait été vu puis il revint se poster devant Sophia et lui tendit le feuillet ressoudé au ruban adessif.
- Qu’est ce que c'est ? demanda la femme derrière lui.
- Il semblerait que notre ami ait une course urgente à l'étranger mais nous avons largement le temps de le rattraper. Vien, Sophia, Je nous y emmène .
-Nous avons une voiture pour vous, vous restez avec nous.
I entendit très clairement le rythme cardiaque de Sophia s'apaiser en même temps que son souffle. Ainsi elle n'avait pas aimé son transport aérien ? Amusant.
Ils sortirent et embarquèrent par groupes de cinq et six dans les voitures et partirent pour l'aéroport.
- Si tout se passe bien, arrivé sur palace il ne me faudra que peu de temps pour trouver notre homme, je suppose qu'après que je l'aurai neutralisé tu aimerai le garder vivant ? Dit a-t-il à Sophia.
Revenir en haut Aller en bas
Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 5246

MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   Mar 1 Mar 2011 - 16:45

Dans la voiture, Sophia prit le temps d'inspecter en détail tout ce que son coéquipier avait trouvé dans l'appartement de l'homme qu'il recherchait. Mais en fait, elle s'interrogeait plus sur l'homme. Peut-être qu'elle aurait pu s'entendre avec lui. Après tout, il avait défié un bon nombre de personne et s'était mis à dos des gros bonnet d'une organisation puissante et organisée partout dans le monde. Bien sûr, elle n'aurait peut-être pas essayer de se faire détester de la terre entière, ou d'une bonne majorité de celle-ci. D'un autre côté, elle se demanda ce qu'il avait bien pu faire pour se faire traquer pendant trois longs mois par des sorciers Opposants qui, d'après ce qu'elle avait vu étaient sur-entraînés. Sa curiosité commençait à la faire délirer sur des théories toutes plus folles les unes que les autres. Ce Ridley Christian commençait à l'intriguer au plus haut point. Quel âge pouvait-il avoir ? Et pourquoi s'était-il lancé dans cette quête anti-Opposants ? Était-ce une coïncidence qu'il s'en soit prit uniquement à ceux-ci ?
Sophia jeta un coup d'œil au rappel de réservation. Qu'est ce qu'il voulait faire en Islande ? L'Irlande et l'Angleterre étaient tous les deux libres. Alors pourquoi aller si loin pour avoir la paix ? Il n'y avait rien autour de cette île, de plus tout était cher à cause de l'importation. Non, si Sophia avait à quitter un pays en toute hâte, l'Islande était en dernier sur sa liste et Bora-Bora en premier. Au chaud et loin d'ici.

-Pourquoi est ce que vous cherchiez Christian ? demanda t-elle à Sheerean. Enfin, je veux dire : qu'a t-il fait pour vous avoir sur le dos.

Elle lui jeta un regard dans le rétroviseur et Sophia pourrait jurer avoir vu une lueur d'amusée dans les yeux de la femme.

-Plutôt curieuse, hein ?


-Non, j'aime savoir sur quoi je travaille. Tout simplement.

Sans lâcher son volant, elle fouilla dans un sac posé sur les genoux de son coéquipier et lança une pochette jaune bourrée de feuilles à l'arrière. Il y avait des photos et une sorte de mini-fiche d'identité hyper détaillée sur ce jeune homme. Ainsi qu'un casier judiciaire, des relevés téléphoniques et cartes de crédit. Sophia aurait presque put se croire dans un des feuilletons policiers que dévorait sa cousine le dimanche soir, elle devinait évidemment qui était le coupable, pourquoi, qui mentait et là encore, pourquoi il faisait cela. C'était assez rageant pour ceux qui regardait avec elle. Malgré cela, Sophia ne voyait absolument pas pourquoi elle lui avait balancé la pochette. Il y avait quelques notes signées par une mystérieuse Senna, où étaient décrites pleins de choses sur cet homme, comme son emploi du temps et les endroits qu'il fréquentait. Elle balança un regard interrogatif très éloquent dans le rétroviseur à la femme qui conduisait.

-C'est évident, non ? Il y a la liste des personnes qui ont été cambriolées, tous des Opposants ou des amis d'Opposants. Et les personnes que ce Christian a croisé, qui sont toutes suspectées d'appartenir à la Résistance d'après nos fichiers. Et puis, de toute façon, ils ne nous auraient pas fait déplacé de New York City, s'il était innocent.

Sophia songea que cette Dolores Sheeran avait une confiance aveugle envers l'Opposition, ou alors elle était vraiment bête. Mais cela, Sophia préférait le garder pour elle. Et elle esperait ne pas se fritter avec elle, surtout que c'était elle qui tenait le volant, et qui avait une arme à feu. Sophia savait par expérience à quel point se recevoir une balle en pleine poitrine ou n'importe quel autre endroit ailleurs était désagréable. Bon, elle avait un vampire de son côté, certes. Mais les balles … Non, elle n'avait pas besoin de se blesser pour écoper de plusieurs jours de coma crée par le sort qui la maintenait en vie depuis la mort de sa mère.
Surtout que le lendemain, elle avait un match de Quidditch contre les Chapstem Red, une des équipe rivales, et Gran était assez sur les nerfs comme ça. Il voulait gagner à tout prix, cela s'entendait, surtout dans ses discours "Ce n'est qu'un jeu, l'important est de s'amuser", mais cela se voyait dans ses yeux qu'il préférait avaler un doxy plutôt que de perdre contre eux. Sophia n'ignorait pas qu'il tolérait une égratignure ce jour là, et qu'il voulait des joueurs en pleine forme, alors si en plus elle ratait cela. Elle était bonne pour se faire re-tuer dès qu'elle ressusciterait. Et la jeune femme tenait assez à son capitaine pour souhaiter lui éviter la prison par sa faute.

-Et pourquoi on vous a dépêché des States ? demanda Sophia. Nos policiers ne sont pas assez compétents pour attraper un simple voleur ?

La femme lui lança un nouveau regard moqueur dans le rétroviseur, et Sophia décida qu'elle n'aimait pas le sourire de cette femme. Mais alors pas du tout. Toute aussi compétente qu'elle était, elle faisait vraiment froid dans le dos. La jeune femme se demandait même comment les gens qui travaillaient avec elle le pouvaient. Quoique …
Elle avait une petite idée : ils devaient simplement donner la chair de poule autant que leur meneur. Et Sophia commença à ressentir ce qu'elle n'avait pas ressenti pour personne depuis très, très longtemps : de l'admiration, mêlée d'envie.
Elle réalisa qu'elle avait envie d'être comme elle. Une femme forte qui menait se troupe au doigt et à la baguette, qui savait ce qui voulait et qui était capable. Elle ne voulait plus être ce bout de viande à Opposants fous furieux qui se plaignait tout le temps de ne pas avoir assez d'heures de sommeil, qui pleurait à tout bout de champ et qui était incapable de se protéger toute seule.
Elle avait envie de perdre cette innocence qui la caractérisait.
Mais elle en avait aussi très peur.

-Quelqu'un de haut placé s'est fait volé par notre voleur, il voulait des sentences, et des sentences violentes, et comme il donne de l'argent pour financer notre escouade, nous avons hérité de la chasse à un voleur fantôme qui nous filait entre les doigts. Jusqu'à aujourd'hui.

Elle comprenait à présent, ce n'était pas les motivations de la jeune femme qui l'avait poussé à attraper ce gars, mais les volontés de ses supérieurs, elles étaient bien plus proches qu'elle ne le pensait en fin de compte. Et c'était bien la première fois que la jeune femme se sentait aussi proche d'une Opposante. Elle l'enviait aussi pour pouvoir obéir aux ordres mais l'assumer complétement. Sophia aurait bien voulut être comme elle. Mais peut-être que le holster sous ses bras et les muscles qu'elle avait y étaient pour beaucoup.

-Et c'est quoi cette escouade ?

-Curieuse, hein ? répéta t-elle.

Sophia haussa les épaules pour faire comme si elle s'en fichait royalement bien que ce ne soit absolument pas le cas, bien loin de là d'ailleurs. Son rythme cardiaque avait déjà augmenté considérablement. Elle s'accrochait aux lèvres de la femme qui semblait réfléchir. Si existait un camp qui rendait les gens sûrs d'eux même et fort, la jeune femme voulait y aller immédiatement. Quelque soit le prix, elle trouverait bien l'argent quelque part, même si pour cela elle devait cambrioler une banque.

-Et bien, nous ne sommes pas beaucoup, et nous travaillons surtout sur le terrain, mais c'est sympa, en plus nous sommes un peu une famille. Ah voilà l'aéroport, s'arrêta t-elle en attrapant son talkie-walkie.

Elle cria quelques ordres dans l'objet qui grésilla pour envoyer les acquiescements des autres membres de l'escouade. Et se gara dans un créneau presque parfait. Puis elle ouvrit sa portière, suivit des deux soumis.
Wow, même quand elle courait elle était impressionnante. Sa résolution était prise, elle allait tenter de devenir comme elle. Quel qu'en soit le prix. Le seul problème c'est qu'elle ignorait comme il fallait faire et encore moins comment lui demander. Mais bon, elle verrait bien plus tard, quand elle aurait attrapé ce voleur.

-Mira et Lucy, vous prenez le dernier embarcadère. Reg et Milo, le deuxième, Ludwig et Nathan vous prenez le premier. Vous deux, ajouta t-elle à l'adresse de Sophia et Kyrian, vous venez avec moi aux enregistrements.

Ils cavalèrent donc jusqu'aux bornes sans voir personne qui ressemblait à la photo qu'elle avait vue dans le dossier de Dolorès. Et en fait, il n'y avait même pas grand monde, ce qui était plutôt bizarre, quoique ce pays n'était pas forcement réputé pour sa richesse. Mais quand même, c'était un beau pays. Dolorès tourna la tête dans tous les sens et ses traits prirent une teinte de mécontentement.

-Restez ici vous deux et ne bougez pas, leur ordonna t-elle.

Et elle disparut dans le peu de foule qu'il y avait au coin d'un couloir. Sophia jeta un regard entendu à Kyrian. Est ce qu'ils allaient vraiment rester ici à attendre alors qu'on leur avait aussi une mission ? En aucune façon, hors de question !

-On ne va pas rester là, hein ?

Il sourit et disparut à son tour, mais ce coup ci, pour de bon. Il disparut en un éclair. Ces vampires avaient vraiment le sens des sorties théâtrales. Ils avaient vraiment la classe, enfin de l'avis de Sophia. Elle se lança à la poursuite de Dolorès, elle la vit au loin, penchée par une fenêtre occupée à parler dans son talkie-walkie tandis que quelqu'un s'approchait d'elle. Et Sophia ne se souvenait pas d'avoir vu cet homme dans les troupes de la jeune femme, mais sans ses cheveux noirs, il ressemblait comme deux gouttes d'eaux à Ridley Christian. Et il s'approchait avec une lame, qui avait l'air très tranchante. Sophia courut vers elle, et poussa Dolorès quand l'éclat de la lame qui ressemblait faite de bronze.

C'est elle qui reçut le coup à la place de la jeune femme. Le métal froid pénétra dans sa chaire. Elle tomba, et tomba dessus, en plein sur la lame qui se cassa pour s'enfoncer un peu plus dans son corps.
Kyrian réapparut au même moment, attrapant le jeune homme.
Elle vit le sang commencer à couler sur le sol de l'aéroport. Elle pensa finalement à une chose : Gran allait vraiment la tuer. Littéralement. Dolorès se pencha sur elle.

-Miss Sheeran, je suis vraiment désolée, nous avons saccagé votre mission.

-Tu viens de me sauver, alors je pense que tu peux m'appeler Lori. Et ne t'inquiète pas, on va appeler à une ambulance.

Déjà les grésillements se firent ressentir dans son sang, la lame devrait ressortir pour guérir, mais étrangement, elle sentit la blessure se refermer, mais aurait jurer qu'elle sentait encore le métal froid dans sa peau. Elle se releva en tendant sa main à Kyrian pour qu'il l'aide à se relever. Sa robe à fleurs était fichu, aucun blanchisseur ne pourrait rattraper cela, quel dommage.
Bon, seul point positif, ils avaient attrapé Ridley Christian, mais Sophia appréhendait de savoir ce qu'il allait se passer ensuite.
Mais pas curiosité, elle passa les doigts sur sa peau, là où la lame était entrée dans on corps et sentit pointer sous sa fine couche de peau une dureté métallique.

Elle réalisa avec horreur que la lame était encore fichée dans sa peau. Prise d'un haut-de-coeur, elle réalisa qu'elle n'aurait pas le courage de se la retirer toute seule. Heureusement qu'elle était immortelle. La lame pouvait rester là encore quelques temps de toute façon, ça ne lui ferait pas de mal.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   Mer 2 Mar 2011 - 17:34

ça y est, Kyrian tenait le voleur entre ses mains et la mission allait bientôt toucher à sa fin. Son seul regret est tel qu'il était arrivé trop tard pour secourir Sophia, même s'il était du joueur à guérir très vite, elle avait quand même eu le temps de se faire blesser.

Dans un geste qui se voulait discrète, sont prisonniers glissées à sa main dans une poche pour commencer à en sortir une baguette. Bien entendu, Kyrian ayant largement eu le temps de voir la manœuvre se saisissant de l'objet il le réduisit en miettes en le serrant dans sa paume. son arme réduite à l'état de copeaux, le garçon n'avait plus de moyens de s'enfuir.

Kyrian se tourna vers lui et le regarda dans les yeux. son regard trahissait un mélange de peur et de résignation. dans le doute, le vampire lui saisit le poignet pour l'empêcher l'idée de vouloir s'enfuir.

-Bien, avant de te laisser, nous avons une mission terminée et nous devons récupérer l'un de tes larcins. Dit-il calmement.

L'homme garda le silence.

-Pourrais-tu me dire où se trouvent les objets que tu as volés ? Puis, voyant que l'homme continuait à s'obstiner dans son mutisme, il rajouta : ou si tu préfères, je possédais extirper ces informations par la force.
En prononçant ces mots, il avait ostensiblement resserré sa poigne dans le but de causer une légère douleur à sa victime.
-Je préfère te dire qu'en 400 ans d'existence, j'ai largement eu le temps d'apprendre plus que des rudiments en matière d'interrogatoire...

Il avait réussi à insuffler tellement de menace de s'avouer dans son acquéreur, que l'homme qu'il tenait devint blême.

-C'est d'accord, j'abandonne dit-il. Suivez-moi.

Christian les guida dans le terminal de l'aéroport, jusqu'à la consigne, là où il avait laissé ses valises. une fois qu'on lui montrait dans quel bagage se situait les objets volés, Kyrian se saisit de l'énorme malle, l'ouvrit, fouilla rapidement devant, et en sortit l'ancien médaillon qu'ils cherchaient.
Puis il se tourna vers Lori et lui dit:

Il est à vous, mission est terminée puis il confia le médaillon à Sophia.
Ils prirent le temps de saluer rapidement leurs nouveaux camarades, puis sortirent de l'aéroport.
se rappelant du malaise de son ami quand il a transporté en voulant, il est délicatesse d'appeler un taxi pour faire le travail jusqu'à la ville voisine, où ils empruntèrent le prochain transport.
En chemin, ils ne parlèrent pas beaucoup. Après tout, leur mission était finie, il n'y avait plus de raison de s'en faire ni pour lui ni pour elle d'autant plus, qu'elle allait certainement se faire féliciter.

De retour au château de leur employeur, il prit garde à ce que ce soit bien Sophia et l'ironie ce n'était après tout, il n'avait pas besoin de félicitations, il savait pertinemment qu'il avait fait ce qu'il avait à faire.
après quelques marmonnements en guise de remerciement de cette humaine ingrate, ils reprirent un nouveau texte en direction de l'aéroport le plus proche qui ramènerait chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche du voleur {PV}   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche du voleur {PV}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche du voleur
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: U.K. Insiders-
Sauter vers: