PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Joyeux Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Solace
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 84
Age du personnage : 325 ans
Habitation : Bâton Rouge - Louisiane
Occupation : Vampire est une grande occupation en soi
Avatar : Opium
Date d'inscription : 31/01/2010
Coup de coeur : 30
Gallions : 6481

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Sam 15 Jan 2011 - 22:56

- « RIEN A BOIRE POUR LES VAMPIRES !?! »
Je hurle. Je hurle parce que j'ai besoin de hurler sur quelque chose ou sur quelqu'un. La musique monte en volume, les groupes et les titres se succèdent... mes cris sont étouffés par les chansons.

Ce pingre du sentiment m'a mise hors de moi. Depuis la fin de notre discussion, mes yeux lui ont jeté un millier d'éclairs mais aucun n'a semblé atteindre sa cible. Il s'en fout ! Il se fiche de mon bonheur ! Je n'aurais jamais du lui confier que je sortais avec Grant. D'ailleurs, il est où ce vampire maboule ? Je n’en serais pas là s’il ne m’avait pas fait tout son patacaisse de séduction. Je le retrouve près du sapin avec les autres, il discute avec les fils du ministre dont un d'eux, le plus jeune, lui montre un pas de danse à la O’Malley. Pas de danse complètement foiré mais ça les fait rire. Ils rient. Grant est en train de s’amuser. On dirait qu’il partage le plaisir commun de la fête. J’ai envie de rentrer ! Moi je ne m’amuse pas du tout et le cadeau de Nate ne cesse de me trotter dans la tête. S’il a su me peindre avec une telle sensibilité et passer autant de temps sur les lignes de mon corps, il ne peut pas ignorer le sentiment ou les émotions. Je regarde le tableau qu’il m’a offert et qui me replonge des décennies en arrière. Je l’ai posé contre le mur, près de l’entrée. Il peignait souvent à l’époque. A-t-il arrêté ? Il collectionne toujours mais peint-il encore ?

Qu’est-ce qui m’énerve le plus dans cette histoire ? Son comportement ? Son désintéressement ? Le fait qu’il ramène Elistar dans cette histoire ? Avant que je ne sois transformée par Elistar, j’étais humaine. Il m’aimait alors. Il m’a aimé même lorsque j’ai été un nouveau né. Cette excuse est minable ! Mais pour être franche, ce qui me met hors de moi, c’est que je le perds. S’il était vraiment un ami, il ne me demanderait pas de choisir. Ok ! Ok ! Il ne m’a rien demandé. Mais je me sens obligée de faire un choix... Ma relation avec Grant le dérange pour une raison ou une autre. Mais j’adore Grant. Il a deux grammes de connerie par centimètres carré de peau mais je l’adore.

« A quoi tu joues, Nate ? Tu me fatigues... »
- « Arrête de penser à cet ogre, tu te rends malade pour rien, ma vieille. »
C’est Grant. Il est apparu à côté de moi. Pendant que le chant de noël retentit et que plusieurs personnes se mettent à chanter, je me laisse envahir par sa présence. Il faut que j’oublie Nate. J’ai des sentiments. Lui et moi ne sommes plus égaux, l’équation est biaisée. J’aime Grant parce que...
- « C’était beau l’instant entre Sacha et Noah, me dit-il en m’embrassant. Tu aurais été dans sa tête, même toi, tu en aurais pleuré. »
... J’aime Grant pour ça. Pas parce qu'il peut lire l'esprit des gens mais parce qu’il est capable de dire ce genre de choses. D’autres vampires diraient qu’il déraille. Mais Grant, contrairement à nous autres, et un peu à la manière de Seth, se bat contre notre inhumanité naturelle, l’absence d’émoi dû à l’influx de sang. Et il refuse d’oublier sa vie d’avant. Il se la remémore comme il peut. La transformation absorbe une grande partie de notre mémoire passée mais si on s’obstine, tout nous revient. Pour Noël, je voudrais mes souvenirs éternels.

Je me suis calmée. Je n’ai plus envie de sang bien qu’une partie de chasse me changerait les idées. Je donne mes cadeaux à la hâte avant de proposer à Grant de déguerpir chasser. Dans un paquet cadeau d’une marque que je ne citerai pas et que je lui offre avec un petit sourire imposant, Mélusine trouvera une paire d’escarpins italiens parce que depuis que je voie cette fille, elle m’a sidéré dans son style vestimentaire. En fait, elle n’a pas de style. Je me dis que si je lui offre les chaussures, un jour peut-être achètera-t-elle la tenue qui ira avec. Vu le prix des pompes, j’espère qu’elle les mettra ! Pour Winnie, j’offre un débardeur de la même marque et pour Sacha, je profite que nous nous rencontrons sur le pas de la porte où il attend son fils pour lui donner son cadeau. J’accompagne le présent d’une bise.
- « Tiens, boss, c’est de la part de Grant et moi... on pense qu’il est temps que tu vois les films que ta femme a fait...
Il trouvera un coffret de tous les films d’Eric Marvendall où Charlotte a joué. Si je ne me trompe pas, il n’en a vu aucun. Au premier, on m’a dit qu’il était tellement hors de lui qu’il a quitté la salle. Au second, il s’est endormi plutôt que de supporter le partage de sa femme avec toute une salle et le troisième, il n’a même pas fait le déplacement.
- Et pour que tu n’aies aucune excuse pour ne pas les voir, tu trouveras sur le lit de ta chambre à Verdi un lecteur DVD et un téléviseur à écran plasma que nous avons commandé auprès de Terence Orphens pour qu’il les trafique et les rende utilisables sans électricité... Tu nous appelles quand tu fais un squatte pop corn dans ta chambre ! Bonne soirée, Sacha. Tu es très beau.
Je me tourne vers Grant et lui colle une baffe :
- T'as vu comme il beau ? Tu pourrais pas faire pareil, bon sang ? »
Grant râlote en saluant Sacha de mauvaise grâces et nous sortons... besoin d'être ailleurs, avec mon île de sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
http://dp-alternatif.pureforum.net/galerie-de-portraits-des-pers
Stan Shield
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 68
Signature : L'alternatif
Avatar : moi
Date d'inscription : 08/05/2010
Coup de coeur : 42
Gallions : 5629

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 16 Jan 2011 - 20:42

Au moment des cadeaux, Stan s'en voulut de ne pas en avoir un pour Lessah. Il n'avait pas prévu de la rencontrer, autrement il lui aurait offert un cadeau. Maintenant, il savait qu'il lui achèterait une paire de lunettes à leur prochain rendez-vous.

Il avait offert une tirelire en porcelaine achetée au marché de Noël pour Benedict de Lansley, une écharpe en soie aux couleurs siennes pour Isis Kitlee, un mug I love London pour Adel Iscarioth en espérant qu'il aime Londres comme Stan aimait Londres et une liqueur d'Orbépine et un oméda pour Mélusine. A part pour les deux derniers cadeaux, Stan n'avait offert que des objets dont il ne connaissait pas la valeur ou la réelle utilité que les gens pourraient y voir mais ils étaient des objets qu'il avait trouvés beaux, ou par la couleur, ou par la forme, ou par la texture. Quant aux cadeaux de Mélusine, la liqueur était présentée dans pendentif. Une telle liqueur était fabriquée avec une algue qui s'appelait l'Orbépine. On ne la trouvait que dans les fonds aquatiques, sous les couches des Etres de l'Eau femelles et cette plante était rare comme la lune rouge. Sa propriété était de métamorphoser les Deux-Jambes en être aquatique de la même façon que le Polynectar transformait les sorciers en un autre humain. Stan avait ajouté une de ses écailles dans la potion. Elle pouvait devenir Assassymbe.

- Pour aller à la fête de Larissa avec moi... lui avait-il précisé. Si tu le veux toujours bien sûr... j'ai aussi demandé à une sirène de me fabriquer un Oméda pour toi. Elle a beaucoup tempêté mais elle a fini par m'aider. Je pense qu'il sera à ta taille, précisa-t-il en désignant son décolleté. L'idée lui était venue suite à leur périple dans les rayons de Choice.

- Vous appelez ça de la lingerie fine mais tu verras que celle des Etres de l'Eau n'est pas vraiment fine... Elles n'en portent que pour se battre mais je crois qu'à Larissa ton corps timide aura besoin d'être protégé du regard de ceux que tu ne connais pas. Ils comprendront puisque tu es humaine.

Stan lui tendit un gros bénitier à la coque nacrée et éprouvé par les valses des mers les courants qui agissaient là-bas comme des vents. Il renfermait l'oméda taillé et poli exprès pour la finesse, la fragilité et la douceur de la poitrine d'une humaine.

Spoiler:
 

Lessah et Stan passèrent la soirée à discuter. C'était la première fois que Stan en savait plus qu'un Etre de l'Eau sur l'Au-dessus. Lessah lui expliqua pourquoi elle n'avait pas le droit de sortir le jour. Si Stan était du soleil, elle, elle était de la lune. Sa peau craignait les feux de l'astre du jour. Stan se rappela que Mélusine lui avait expliqué que les vêtements d'ici bas servaient aussi bien à se protéger du soleil qu'à embellir le corps. Il existait aussi des lunettes noires pour compléter un habillage. C'est ainsi qu'il promit à Lessah de revenir la voir pour lui offrir des lunettes de soleil et des vêtements de soleil. Ils pourraient ainsi marcher sur la terre des humains et défier les rayons de feu qui faisaient tant de mal à sa peau.

Pendant plus d'une heure, ils disparurent. Nulle ne sut où ils étaient allés. Mayãn aussi était manquant. A leur retour dans la ferme, l'eau qui dégoulinait de leurs vêtements et de leurs cheveux trahit leur dernière aventure. Ils avaient nagé longtemps. Ils étaient parvenus jusqu'au lac, guidés par le petit ruisseau qui dansait comme un fou à travers bois tant il était heureux de ne pas passer la soirée de Noël sans rencontrer âme qui vive. Berenice ne se fâcha pas en les voyant de retour. Berenice était toujours calme. Elle invita même Stan à venir rencontrer ses autres enfants. Elle en avait plus d'une dizaine. Ils étaient tous métisses, expliqua-t-elle à l'Assassymbe. Stan demanda ce qu'était "métisse". Le fils de Sacha, qui passait à côté d'eux à ce moment-là, leur avait claironné que "métisse" c'était être à moitié noir et à moitié blanc, comme April. C'était Minna qui le lui avait appris, sourit-il s'en allant rejoindre la femme aux yeux fins. La réponse du petit garçon perturba longtemps Stan parce qu'il trouvait que Lessah était plutôt blanche que noire. Même très blanche. Lessah compléta l'explication pour lui ôter toutes ses interrogations.

Le concert avait commencé. Stan, Mayãn et Lessah ne dansaient plus. Ils écoutaient le son des notes et regardaient les bienfaits qu'elles faisaient sur le corps des humains. Pendant une des chansons, la main de Lessah se faufila entre les mains de Stan car Mayãn avait laissé un vide en allant s'amuser à boire dans le ponch. Ca ne fut pas maintenant que Stan s'occupa d'aller retirer son loup de mer du ponch de tout le monde parce que la main froide de Lessah avait beau être la main la plus froide qui l'avait jamais touché, elle embrasa toute la poitrine de l'Assassymbe.

Pour apaiser ce foyer naissant, Stan ferma les yeux et se pencha vers Lessah pour aller à la rencontrer de ses lèvres.

Mayãn était un loup de mer jaloux et possessif. Il bouda le ponch et bondit de la table dès qu'il vit Stan se pencher près du visage de la Candice. Si vous n'aviez jamais vu un loup de mer ivre, Mayãn était un assez bon exemple de ce que provoquait la rencontre de cette créature magique avec l'alcool. Il tituba jusqu'à Stan, sauta sur ses genoux et lécha son visage. L'Assassymbe savait que la langue de Lessah, même avec la plus grande habileté du monde, ne parviendrait jamais à lécher tout son visage avec tant de vélocité. Il rouvrit les yeux et découvrit que Mayãn avait volé le baiser de Lessah. Stan tomba de sa chaise et se retrouva allongé sur le dos, aussi horizontal que le sol pouvait lui permettre de l'être. Mayãn continuait de ravir le baiser qui aurait dû parvenir à Lessah et Lessah riait pour la première fois.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8583

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Jeu 20 Jan 2011 - 23:24

Soirée de Noël by M.M. ~ Suite & fin ~ Fragments épars




Quand il revint vers elle, pour poser dans ses mains un petit paquet, c'est plus fort qu'elle... Son visage s'éclaire. Ses yeux brillent. Jetez vos guirlandes. L'illuminée de Noël, c'est elle.
Elle ne trouve rien à dire, alors elle ne dit rien. Elle se contente de capturer la chaleur de ses doigts qui la frôlent une dernière fois.
Quand il repart loin d'elle,, il lui reste un peu de lui, dans un flacon, réchauffé par sa paume.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ces vampires bougent trop vite. Elle n'a pas vu Solace arriver. Pas eu le temps de l'esquiver. Que lui veut-elle? Un cadeau? Pour elle? Elle grimace. Elle hésite. Elle a du mal à rallier l'atmosphère de la fête. Ses yeux s'égarent vers la sortie.
Le papier se froisse, se déchire. Elle sourit par réflexe, sans trop savoir pourquoi. Son sourire se fige une fraction de secondes.
Des gadgets à foulure de chevilles assurée...
Mais c'est Noël. On dit merci.
Ce sera la pièce maîtresse de la garde-robe de Lucy Stonemarten. Ces chaussures-là verront le monde.
Elles allaient être d'un pratique, une fois sur le terrain...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et puis, il y a les cadeaux de Stan. Pendant un instant, ils éclipsent le flacon argenté au creux de sa main. L'Oméda la fait sourire. Mais la deuxième fiole de la soirée lui noue la gorge. Elle a envie de sourire et de pleurer en même temps. Comme au cadeau de Sacha. Pour des raisons différentes. Là, elle est seulement touchée. Elle voudrait bafouiller quelques mots, à contre-coup, mais Neptune est occupé. Alors elle sourit juste un peu plus fort. C'est quelque chose de doux. C'est ce bonheur par résonance qui lui donne chaud au cœur. Peut-être que, bientôt, Stan pourra découvrir la beauté de la prochaine qaït’wen de Galatée et Despina.
Pour la fin de cette soirée-ci, elle fera du seawolf-sitting. Mayãn s'est laissé capturer sans trop de protestation. Ces bras-là, ils les connaît. Leur odeur le rassure.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le loup de mer contre son cœur, qui a retrouvé le goût de bbattre quelques heures plus tôt, elle s'avance vers sa mère, sans torp savoir comment présenter son départ imminent.

- File donc. Plus rien ne te retient ici.

Sans commentaire.
Sa mère est trop perspicace.


- Je m'occupe d'eux.

Mélusine a un nouveau sourire.
Ses zygomatiques avaient perdu l'habitude. Demain, elle aura des courbatures. Elle jette un dernier coup d'œil à Stan. Elle fait confiance à sa mère pour être là pour lui. Ils se connaissent depuis peu mais elle sait que Gwen a d'ores et déjà étendu sa protection sur l'homme poisson. Et, sans doute, Stan, comme tout le monde, a-t-il senti la chaleur et l'affection spontanée que Mrs McEwan offre à ceux qui plaisent à sa fille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dehors, l'air froid mord sa peau nue. Elle a oublié sa veste. C'est un détail. Elle soulève ses boucles de son cou et détache délicatement la petite chauve-souris lovée contre la peau de sa nuque. Elle n'a rien besoin de dire. Gorgonzola commence à connaître sa destination. Son destinataire.


"Sois sage. Ne mord pas le petit garçon."

Quelques pas plus loin, quand elle disparaît à son tour dans un tourbillon, la réponses à sa question initiale est une évidence. Il ne serait pas venu, elle ne serait pas restée.






« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» La Taverne du Nain Joyeux
» Joyeux noël à tous !
» Joyeux Noel à tous
» Joyeux Noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Officiels-
Sauter vers: