PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Joyeux Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8250

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 19 Déc 2010 - 1:38

Je dis vaguement bonsoir quand on me dit bonsoir. Je serre la main quand on me tend une main. Je dis que la fête est jolie et que, oui, mon fils a grandi. Qu'Antarès est méchant et que je vais bien. Oui. Ca va. Ca va encore. Ca va toujours. Oulà. Non. Ca ne va plus. Ca je ne le dis pas. Je le cache. Focus sur la porte d'entrée. Vue. MMMMMM entourée de sa tribu.

Elle entre. S'approche. Disparait.

Que puis-je lui donner de plus qu’un sourire amusé?
J'ai vaguement eu le temps de saluer son ami et sa famille. Echange de regards entendus avec Gwen. Rien de plus. Elle ne laisse pas le temps à son invité de se présenter. Elle ne se laisse pas le temps de me le présenter. Me prend-t-elle pour une brute? Lui aurais-je tordu le poignet? Je n'aurais pas le prénom de cet inconnu. En tout cas, pas pour le moment.

Ma mère regarde l'étrange rouquine qui vient de passer comme le vent devant nous et me décerne un regard que je n'aime pas. Je n'ai pas besoin de la regarder pour comprendre ce à quoi elle pense.

- Non, lui dis-je par anticipation.
- Je n'ai rien dit.
- Mais tu penses trop fort.
- Donc, tu n'as pas...
- Non, je n'ai pas.
- Elle n'est pas...?
- Non. Elle n'est pas.
- Je veux dire, avant ta femme peut-être?
- Non plus.
- Alors qu'est-ce que c'était que ça?
- Quoi 'ça'?
- Je suis ta mère,
m'assène-t-elle comme si ça pouvait tout justifier.
- A mon grand regret.
- Fais donc l'idiot. Ca te va bien.

Silence.
- Je découvrirai bien ce que tu caches.

Elle m'abandonne. Quand je comprends la direction qu'elle empreinte, il m'est déjà trop tard pour la retenir. Elle va droit vers Mélusine et sa famille. Je ferme lentement les paupières pour refouler mon exaspération mais je hausse les épaules de loin, en direction de Mélusine. Quoi qu'il arrive, je n'y suis pour rien et je la laisse se débrouiller. Benedict va sans doute engager la conversation avec l'aisance et la facilité d'expression qui sont siennes pour tâcher de découvrir ce que 'ça' veut dire.

- Comment se porte l’homme le plus recherché du monde ?

Je reconnais tout de suite cette voix grave et cynique. Atålan Harding se tient soudain à côté de moi. Je ne mets guère longtemps avant de reconstituer le petit groupe. Grant, Solace, Amys et Seth sont près du sapin. Dispute. Vive le vent d'hiver...

- Je me porte comme un charme, réponds-je en lui serrant la main. Je nous délocalise vers la porte d'entrée et l'invite à sortir sur le palier tout en continuant de parler. J'ai besoin d'air. Rythme cardiaque irrégulier. Tu m'aurais rendu un fier service en n'acceptant pas de me couvrir le soir du 14 juillet. Mais ça va. Résistance oblige... J'ai une chose à te demander. Confidentielle et dans la trempe de ce que j'avais requis en juin dernier. Il me faut du matériel sanitaire et médical pour un accouchement à domicile. Ainsi que le corps médical qui va avec. Maude ne peut rien à ce niveau-là.

Elle est venue. Je suis resté. A moitié. Mais je ne compte pas partir. Difficile maintenant. Impossible maintenant.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 19 Déc 2010 - 18:00

- Ca y est. Je suis prêt. On peut y aller, s’enthousiasma Rhidow en déboulant dans la chambre de ses parents. Il paradait dans sa tunique blanche et or sur un pantalon couleur neige, rehaussée de bijoux à la mode shalymancyanne qu’il arborait avec fierté. Quewa ! Vous n’êtes pas encore prêts !! On va être en retard.
- Rhidow, tu apprendras que, jusqu'à la fin des temps, les femmes se préparant pour une soirée, mettront toujours en retard les hommes qui les y accompagne, expliqua Egon, pour cacher la vérité derrière une autre vérité universelle.

Pendant ce temps là, enfermée dans la salle de bain, Isis tamponna avec un mouchoir les larmes qui coulaient sur ses joues. Elle venait de flinguer pour la troisième fois son maquillage. Dépitée, elle jeta le papier souillé et fit les retouches nécessaires. Eyeliner ok, mascara parfait, rouge à lèvre nickel. Un dernier check dans le miroir pour vérifier qu’elle avait la tête de l’emploi, la fille prête à s’amuser à Noël. Ca le ferait. Maintenant, il fallait plus que le mental suive ce qui n’allait pas être évident.

- Mais ça fait au moins trois heures!
- Et bien estime-toi heureux qu'elle soit dans la norme et sache qu'il y a pire.
- Pire? Par Umbrès! C'est pas possib'!
- Et quoi qu'il t'arrive dans la vie, si tu veux survivre, je vais te livrer THE grand secret... quand une fille te demande si ça va en sortant de sa salle de bain, tu ne réfléchis pas, tu ne regardes pas, tu n'évalues pas, tu réponds "oui" direct.
- Mais si ça va pas?
- Ttssttss. Tu dis "oui". Toujours "oui".

La porte s’ouvrit doucement et l’Iccam put assister à la fin de la conversation made in Macho, 1 fille + 1 fête + 1 salle de bain = 3 heures de retard minimum. Adossée sur le battant, elle les admira dans leurs habits de fête. Finalement, elle pourrait peut être oublier cette journée du 23 avec leur aide, du moins pour une soirée.


- hmpf… T’es pas encore prête.
- Tu pourrais plutôt me dire que je suis jolie.
- Ben t’es toujours jolie, s'empressa-t-il de répondre accompagné d’un haussement d’épaule qui accentua le « pourquoi tu veux que je te dise un truc aussi banal et sans intérêt », mais tu n’es pas prête. Encore. On va être en retard. Là c’est sûr et certain.
- Tu l'as déjà dit, maugréa-t-elle avant de se retourner vers son cher et tendre, j't'assure Egon, notre prochain enfant sera une fille. Un autre gars aussi pénible que vous deux et je me tire sur une île déserte.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une demi heure plus tard, ils n’étaient toujours partis. Il fallut trouver la paire de boots d’Isis, la baguette d'Egon et, bien sûr, quand tout le monde étaient enfin prêt Rhidow était reparti en courant dans sa chambre pour chercher les cadeaux pour ses copains qu’il avait oubliés sur son lit. C'était pas comme si on lui avait répété une bonne centaine de fois de les donner à Kephren et Salomé. Et encore moins comme s'il avait passé toute la durée de leur préparation à rouspéter que ses parents n'étaient pas prêts. Enfin, vingt minutes plus tard, les trois Sutham-Kitlee se retrouvaient dans le traineau qui les conduisit vers la vieille ferme.

Le voyage à pieds après le traineau et l’arrivée à la chaumière fut une véritable parcours du combattant. Rhidow n’arrêtait pas de râler qu’on n’avançait pas assez vite. Isis râlait pour que Rhidow arrête de se plaindre et, en même temps, se cramponnait à Egon car talons très hauts et neige ne se sont pas compatibles. Egon, lui, marmonnait amusé pour faire taire les deux autres. Mais bordel, on s'entend plus, affirmait-il, tout sourire.
Rhidow en tête de troupe marchait à reculons pour voir l’avancée de ses parents. D’ailleurs, si Egon ne lui avait pas ordonné de s’arrêter, le petit garçon aurait foncé dans le Sphinx.


- Quoi encore ?se plaignit-il avant de faire demi-tour. Au lieu de paniquer devant la créature magique, il sautilla sur place, surexcité par le bébé sphinx. T’as vu, un sphinx ! Un vrai sphinx ! Ouah ! C’est trop cool ! Comment il est grand ! Ouah, t’as vu. C’est trop cool. Pourquoi on n’a pas un sphinx à la maison ? Comme Daimon et Comète ont accompagné Mallhou en Sidh, nous, on pourrait prendre un nouvel animal de compagnie. Moi, je vote pour le sphinx là… on pourrait l'appeler Neige. Ca serait trop cool.

Les parents se concertèrent, laissant planer des secondes de silence dans l'attente de la réponse.

- Non.
- Comment ça, non ?
- Non comme 'c'est hors de question qu'on adopte ce sphinx.'
- C'est pas cool. Et si je promets de m'en occuper moi même ?
- C'est non.
- Z'êtes pas cools.

Pour clore la discussion, Egon donna le mot de passe 'Patagrenouille et Chococitrouille', et la famille s’engouffra dans la ferme, après avoir brièvement et discrètement salué Sacha de Lansley et Atålan Harding qui se tenaient en pleine discussion sur le pas de la porte.

A peine entrée, Rhidow se précipita vers Minna, Noah et April auxquels il raconta son aventure avec le Sphinx. Puis revint l'histoire du sphinx calciné remise sur le tapis par mini De Lansley. Puis le centenaire rameuta sa bande pour aller quémander des chansons et des danses à O'Malley himself.

Pendant ce temps là, Isis et Egon saluèrent Keph, la félicitèrent pour sa déco et son organisation. Après avoir ôté les manteaux et placé les cadeaux au pied du sapin, Egon se pencha vers Isis pour lui murmurer:


- Si tu ne te sens pas bien, on s’en va. Mais attendons l’ouverture des cadeaux.

Isis acquiesça puis ils allèrent saluer, tour à tour, les invités déjà présents. Isis évita autant que possible le clan des vampires et de Coolwater. Elle attendrait qu'Emmett et Seth soient détachés de leurs groupes respectifs pour aller leur dire bonsoir.
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 7849

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Dim 19 Déc 2010 - 18:08

Ils se dirigèrent vers le buffet et servit à boire à Isis. D'humeur plutôt heureuse malgré l'incident du 23 qui semblait toujours toucher sa petite amie. Sincèrement, puisqu'à l'issue de cette aventure, elle s'en était tirée en vie, saine et sauve, Egon n'y voyait rien d'alarmant. A sa place il aurait agi de la même façon. S'il avait eu un soupçon d'espoir de sauver un Soumis, il aurait foncé tête baissée. Personne, à la Résistance, ne lui en avait voulu d'espérer. Au contraire. Même Mareva n'avait rien dit et rien critiqué. Elle avait trouvé Isis maladroite et naïve, mais courageuse. Bien évidemment, la Kalista ne l'aurait jamais exprimé ainsi à l'Iccam.

Egon décida que, bien qu'il soit prêt à rentrer dès qu'elle en ressentirait besoin, il ferait tout pour que cette soirée lui soit agréable et lui fasse oublier les blessures d'ego de ces derniers évènements.

Il laissa un instant Isis avec sa boisson et alla mettre en marche le vieux gramophone posté dans un coin de la ferme. Il revint vers elle et lui fit poser son verre.
- J'ai envie de danser avec toi, lui murmura-t-il à l'oreille en l'entraînant vers l'endroit de la pièce qui se trouvait devant la petite scène aménagée pour le futur concert. Il ponctua sa requête d'un baiser près de l'oreille.


Il fallait toujours commencer les fêtes en douceur.

Quelques paires d'yeux vinrent caresser les deux Iccams encore seuls sur la piste. Dans un coin, il y avait quatre vampires en pleine dispute pour des bouts de chiffons. Dehors, sur le pas de la porte, Sacha et Nate complotaient. Mareva et Emmett avaient l'air soucieux. Mélusine, entre les pattes de Benedict qui semblait la cuisiner, allez savoir pour quelle raison, paraissait porter tout le malheur du monde sur ses épaules. Et si tout cela, l'espace d'une soirée, s'effaçait un peu? Juste le temps d'une soirée. Plus de disputes, plus d'Iccams, plus de Clés, plus de doutes, plus de stratégies, plus de guerres, plus de robe volée ou de meurtrissures secrètes... Juste un petit chemin éclairé sous un beau soir blanc: - Je t'aime, Iccam Rosà. C'est doux la vie.

Les premiers à suivre le chemin ouvert par les deux Iccams furent Minna et Rhidow. Le petit Shalimancyan était toujours partant pour faire comme ses parents. Minna sautilla d'excitation et, bien qu'elle faisait une bonne tête de plus que Rhidow, ils se mirent à danser près d'Isis et Egon. April attrapa Noah au col sans vraiment lui demander son avis et ils vinrent rejoindre la chanson de la Rose. Maladroitement, les deux enfants de cinq ans s'essayèrent au slow. Oz et sa femme suivirent de bon cœur. Puis Jesse Carr et Emelyn Oz. Salomé et Kephren. Alex, un des musiciens d'Elliot, invita Morgane, la cousine de Mélusine. Son agent, Ravina, convia Xaël au même sort. Emmanuel se dirigea à son tour vers Benedict de Lansley pour délivrer Mélusine de son inquisitrice. Petit à petit, la douceur essaya de s'insinuer entre les invités pour les cimenter entre eux dans une atmosphère qui avait plus l'air d'une fête que d'un ring où l'on avait tant de comptes à régler, un tribunal où l'on avait trop d'affaires à juger. Nous avions tout le reste de l'année pour régler les impayés.

Après quelques notes et tours lents sur soi-même, Egon s'instruit avec espièglerie: - Alors comme ça, la prochaine serait une fille? Raconte-moi ça, un peu mieux.

Certains étaient dans la destruction, lui favorisait la construction. Voire la reconstruction. Chacun son truc.




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 20/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 7075

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Lun 20 Déc 2010 - 22:45

Le Noël des trois Abbercomby s'était passé à TASKS avec d'autres orphelins. Leigh ne se voyait pas éloigner ses cousines de leurs amis un jour où leur seule famille, c'était eux. Le 24 décembre avait été passé à la Maison avec Preston, Devenka, Ariane et son époux, entourés de toutes les familles réfugiées et des enfants orphelins.

Dans la matinée, Leigh avait déjà prévu depuis un moment avec les autres animateurs, d'être absent afin de passer la journée et la soirée uniquement avec ses petites cousines. Il n'avait rien justifié de spécial et s'était mis d'accord avec Emma et Eva pour dire que si on leur posait des questions, ils étaient allés au parc d'attraction.

Eva et Emma insistèrent pour emmener avec elles la petite Lucy, une nouvelle orpheline dont les deux parents avaient été fait Soumis avant d'être enfermé puis tué dans une forêt d'Etat pour rébellion. Lucy avait elle aussi huit ans. Les trois petites filles étaient devenues inséparables. Leigh avait accepté si chacune acceptait de garder le secret sur l'endroit où ils allaient ce soir là. Elles promirent et s'y tinrent.

Maude Hébert leur avait fourni de la potion pour prévenir de toute transformation au cas où. Ce n'était pas la pleine lune mais les deux enfants lycanthrope avaient tendance à se transformer n'importe quand si elles ne prenaient pas leur potion en situation de stress. Le médicament était si puissant qu'on ne pouvait pas leur en donner tout le temps. Leigh dosait selon les circonstances.

Ils s'étaient habillés normalement pour sortir de TASKS mais avaient prévu de revêtir leurs habits blancs une fois arrivés à Pré-au-Lard par poudre de cheminette. Ils déboulèrent aux Trois Balais tous les quatre et allèrent aux toilettes pour s'habiller. Leigh n'était pas l'as des coiffures pour petites filles même s'il s'améliorait de plus en plus en couettes et en tresses. Eva et Emma lui reprochèrent de ne pas avoir prévu les rubans et les élastiques. Lucy, moins capricieuse que les jumelles, avaient suggérait qu'elles gardassent les cheveux lâchés car ça faisait" plus grandes". Toutes les trois votèrent pour avoir l'air "plus grandes" et on laissa tomber les coiffure compliquée, au grand soulagement de Leigh.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A sortir des toilettes avec trois gamines, Leigh eut le droit à quelques regards de travers de la part des consommateurs du petit troquet. Il rougit et sortit très vite pour se diriger vers traîneau. Les gens avaient des idées très mal tournée. Ca l'agaça. Il laissa un instant les filles s'extasier devant les loups blancs et retourna deux minutes au Trois Balais. Les trois gamines entendirent des cris et la voix de Leigh au milieu, deux sorciers sortirent en courant poursuivit par Leigh qui tenait sa baguette à la main et jetait des flammes aux fesses des malpolis. Content de ne pas s'être laissé faire, Leigh rejoignit les filles et le traîneau les emmena jusqu'au sphinx:

- Patacitrouille et chocogrenouille ! lancèrent-ils tous à l'unisson.

Le sphinx fit apparaître la ferme. Ils descendirent tous les trois et allèrent vers la ferme à pied. Ils perdirent encore un peu de temps lors d'une grande bataille de boules de neige mais leurs mains congelées les avisèrent de rentrer bien vite. Ils étaient tout mouillé, tremblotant mais mort de rire. Un bon chocolat chaud s'imposait.

Elles se souvinrent qu'elles allaient voir tous les amis et coururent comme des forcenées vers la porte. Elles ralentirent leur pas et saluèrent avec une timidité de petites filles les deux hommes qui discutaient devant. Leigh s'arrêta, serra la main à Sacha, se présenta à Atalan, puis suivit les trois petites terreurs en robes blanches.

La musique était feutrée, plusieurs couples dansaient. Les trois petites filles prirent la température de l'ambiance et décidèrent que puisque tous leurs copains dansaient, elles auraient bien le temps de boire leur chocolat et de se réchauffer en attendant que ça soit terminé.

- Oh ! S’extasia d'abord Eva en manquant de laisser tomber son verre de chocolat. C'est Elliot O'Malley !!!

Les deux autres se mirent presque en transe en montrant le chanteur du doigt. Leigh se battait pourtant continuellement pour qu'elles n'écoutent pas trop ses chansons. Il les jugeait un peu trop "matures" pour des pettes filles de leur âge. Mais c'était Elliot, le beau Elliot dont elles découpaient les photos dans les magazines pour recouvrir leurs murs. Elles l'avaient déjà vu il y avait deux ans lors du mémorial du Combat Blanc qui avait eu lieu à Poudlard en janvier.

- Vous irez lui faire un bisou après les chocolats. Je vous laisse vous amuser les filles...

Leigh s'accroupit en face de ses deux cousines et les prit dans ses bras. Plus bas, juste pour elles, il dit:

- Si vous sentez un problème ou que ça ne va pas, vous venez tout de suite me voir, d'accord ?
- D'ac ! Répondirent-elles de concert.

Elles firent chacune un gros bisou sur la joue de leur cousin et s'en allèrent interrompre les danses de leurs copains pour dire bonjour. Elles finirent par faire un slow à trois et laissèrent a Leigh le temps d'aller vers Salomé et Kephren pour les saluer et prendre des nouvelles.

Sur la piste, il vit Egon et Isis. Ca faisait très longtemps qu'il n'avait pas vu son chef. Les voir réunis et visiblement heureux et toujours aussi amoureux étira son sourire. La douceur et la sérénité qu'ils transmettaient lui donna envie de danser à son tour.

Il fit un petit tour d'horizon et repéra Amys. Elle ferait une très bonne cavalière. Il alla vers elle. Elle semblait en grande discussion avec sa copine Solace. Il espérait ne rien interrompre...

- 'Soir Amys ! Salut Solace, lança-t-il joyeux.

Aux deux autres qu'ils ne connaissaient pas :

- Bonsoir, dit-il en tendant sa main, je m'appelle Leigh. Je bosse actuellement avec Amys à TASKS.

Puis se souvenant de Seth :

- Tu n'es pas le vamp... le type qui est venu à TASKS le jour où le mur s'est effondré ?

Revenir en haut Aller en bas
Atålan Harding
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 78
Age du personnage : 368
Habitation : Londres
Occupation : Légiste
Avatar : Kamikaz
Date d'inscription : 20/06/2010
Coup de coeur : 24
Gallions : 6831

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Lun 20 Déc 2010 - 23:29

Je suis le jeune homme vers la sortie, écoutant avec un intérêt non dissimulé sa requête parce que j’aime interférer dans la vie des humains. Leurs histoires me font passer le temps. Plus les sollicitations sont dangereuses ou tout à fait corrompues, plus je suis stimulé. De plus, ça flatte mon égo d’être dans les confidences.
Je relève chez lui un malaise. Une certaine hâte à sortir de la ferme. Je n’en dis rien. Je n’en ai rien à dire, ni à faire. Son cœur bat à une vitesse prodigieuse. Quel que chose dans cette pièce que nous abandonnons provoque ses palpitations. Je jette un dernier regard dans la salle, évite le coin où Solace et ses amis sont rassemblés, mais n’y vois rien d’exceptionnel. Des gens en blanc. C’est tout.

Quand je parlais de confidences, je ne m’attendais pas à celle-ci. Ce jeune Amiral est décidément plein de ressources. Si j’ai bien suivi, sa femme est dans le camp adverse au sien et depuis son coup d’état il ne l’a point revue. Correction : il n’est pas supposé l’avoir revue. Bien trop risqué. Elle doit être entourée d’une armada d’Opposants qui la surveillent jour et nuit ; ou c’est que l’Opposition n’a rien compris aux motivations d’un homme amoureux, et qui plus est, matamore, aux inspirations homériques et à fortes tendances suicidaires. Il a néanmoins réussi à l’engrosser. En supposant qu'il s'agisse ici de sa femme. Chapeau l’artiste. L’humain prolifère. Il se multiplie comme une mycose.

- Je ne pourrai pas la suivre, lui dis-je d’emblée pour me mettre sur le banc de touche. Mais quand elle arrivera à terme, nous pouvons éventuellement envisager que je sois son médecin accoucheur. J’ai été obstétricien dans les années 40 Rolling Eyes.

Je parlais des années quarante, trois siècles avant le nôtre. La chose ne doit pas avoir beaucoup changé depuis 1740. Mais j’ai rechuté en 1965 lorsque je travaillais pour le service gynécologique de l'hôpital Bâton-Rouge. Je lui raconte l’anecdote et lui confirme que si ça peut l’aider, la chose est dans mes cordes.

Du monde passe. Puis une autre fournée s’approche en jouant aux boules de neige. Forte concentration de petits adultes ce soir. Je connais des vampires qui vont avoir du mal à se tenir... Ca pourrait être amusant. Nous baissons la voix et saluons les nouveaux arrivants lorsqu’ils passent. A l’intérieur, une musique douce retentit quand la porte s’ouvre et que des invités rentrent au chaud. J’observe Sacha, dans son costume blanc, impeccable, et me demande s’il n’a pas froid. Résistant jusqu’au bout ?

- Quant au matériel,
reprends-je quand nous sommes de nouveau seuls, ça risque de poser problème. Je partage l’avis de Hébert. Je doute que votre femme (je pioche au hasard, il me corrigera si j'ai tord) souhaite revenir aux temps archaïques où l’on enfantait dans la douleur. Elle aura besoin d’une péridurale et il faudra des soins post-nataux pour le nourrisson... c’est toujours moins risqué dans un hôpital avec tout le matériel nécessaire à disposition. Que cela se fasse dans un hôpital sorcier ou pas.

Mais je réalise la raison pour laquelle il espère cet accouchement à domicile. Plutôt qu’à domicile, il entend certainement dans une retraite. Loin de tous où il pourrait être présent à l’accouchement. Ca se complique.

- Je vais voir ce que je peux faire,
lui dis-je. Je vous tiendrai au courant. Vous me devrez deux services. J’entends les réclamer un jour. Rentrons... cette musique apaise mes sales mœurs et j’ai envie d’inviter une des demoiselles de cette soirée à danser.

Sol, je vais faire de ta vie un enfer...
Revenir en haut Aller en bas
Berenice Allen
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 199 ans
Habitation : Rives du Lac Noir de Poudlard
Occupation : Un Etre de l'Eau et professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 0
Gallions : 7637

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Lun 20 Déc 2010 - 23:52

- Décameron, qu’est-ce que tu attends pour m’inviter à danser ?

Une autre musique commence. Egon avait eu une très bonne idée. Quelques uns continuaient à discuter de part et d’autre du grand salon. D’autres s’étaient mis à danser autour du premier couple et des enfants. Enfin, pensait Kephren, Noël est là, douillet et fédérateur. Smile


Désolée, je l'adore cette chanson ^^
Kephren entraîna Salomé à l’endroit qui avait été décrété piste de danse après avoir fourré deux muffins aux chocolat dans sa bouche et replacé discrètement le bol de confiseries sorcières à sa place. A portée des enfants. Non mais qu’il était psychorigide son mec quand même !

Winnie, Lawrence, Berenice, Judicaël et l’une de leurs filles entrèrent à cet instant. Tout en continuant de danser, Kephren salua de loin les Résistants qui allèrent poser leurs manteaux avec les autres et se dirigèrent vers quelques groupes qui ne dansaient pas. Ils se souhaitèrent joyeux Noël et commencèrent à parler de leur réveillon.

La fille de Berenice et de Judicaël s’appelait Lessah. Ils la présentèrent. Elle était une parfaite métisse, moitié Être de l’Eau, moitié Sylvaine. Son visage était encadré par une rosace de cheveux bouclés et rouges. Mélusine avait une concurrente sérieuse question mise en pli. Le teint de l’être mixte était d’un blanc maladif, résultat de sa vie subaquatique. Lessah ne supportait pas le soleil et ne pouvait sortir que la nuit. Elle était la seule des 36 enfants de Berenice qui avait été touché par cette maladie. Ne pouvant décemment pas amener ses 36 enfants à la ferme, Berenice avait choisi Lessah. Les autres frères et sœurs avaient accepté parce que Lessah était celle qui ne sortait jamais. Il avait fallu attendre que la nuit soit complètement tombée pour qu’ils sortent. Ils avaient rejoint par hasard Adrian et Winnie près des traîneaux et avaient décidé de partager le transport jusqu’au lieu de rencontre avec le sphinx. Lessah avait été épouvantée par la créature plus que par les Huski qui tiraient les traîneaux. Judicaël mit dix bonnes minutes pour la rassurer. Adrian se joint à lui en allant caresser le sphinx. L’ancien Gryffondor n’était pas très sûr de son geste mais le sphinx s’était contenté de courber le cou et de recevoir la caresse en échange du mot de passe.

Dès qu’elle était entrée, Lessah avait senti une odeur qui l’avait attiré plus que les autres. Pendant que Judicaël et Berenice discutaient gaiement, Lessah se détacha d’eux et se laissa guider, nez en l’air, par son flair. Son odorat la guida jusqu’à Stan Shield. Elle enfonça ses grands yeux bleus dans ceux de Stan et lui prit le poignet de ses deux mains avec une infime délicatesse. Cette fille était... que dire ? Ondoyante.

- Danse ? demanda-t-elle en commençant à reculer lentement, comme un petit poisson, vers la piste de danse. Tu es comme moi... presque, dit-elle en marchant très lentement à reculons, sans lâcher le gros poisson qu’elle venait de pêcher. Je suis Lessah.

La fille de Berenice entoura Stan de ses bras mais laissa entre eux l’espace qu’il fallait pour que le petit animal qu’il portait puisse danser et respirer avec eux.

- C’est un loup des mers,
sourit-elle en cajolant l’animal du bout de son nez. Et toi, qu’est-ce que tu es ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Dernière édition par Berenice Allen le Mar 21 Déc 2010 - 0:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8250

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 21 Déc 2010 - 0:00

Spoiler:
 

Résistant. Oui. Jusqu’au bout. J’ai chaud. Mon cœur bat comme des millions de tribuns hurlant dans un amphithéâtre trop petit. Mais dehors, je recouvre mon calme. Les éclats des battements s’adoucissent. Le froid finit par m’engourdir et me lover dans les bras de l’hiver à mesure que nous discutons. Je serre la main d’Atålan pour le remercier et l’assure que je lui serai redevable. Je n’oublierai pas. Je n’ai plus qu’à attendre de ses nouvelles. J’ai l’impression qu’il a très bien compris la raison pour laquelle cet accouchement doit se faire à domicile. En outre, je ne l'ai pas détrompé quand il a supposé qu'il s'agissait de Charlotte.

Contrairement à lui, je ne suis pas pressé de rentrer. Et pourtant... Pourtant le spectacle que je découvre à l’intérieur vaut le coup d’œil. Mon gnome danse avec la petite Aeterna. Ils ressemblent à deux handicapés qui tournent sur eux-mêmes dans un mouvement très approximatif de va et vient, comme si à tout moment, ils allaient tomber à la renverse. Noah tire une tête pas possible et la petite a l’air de maîtriser leur danse à elle toute seule.

Emmanuel a invité ma mère à danser. Je suis rassuré qu’elle se soit éloignée de Blablabla-McEwan. Deux Iccams... Un passeur, une Kalista... Un Miroir... Je soupire et me rends à l’évidence.

J’avance vers la demoiselle à la robe noire ponctuée d'une timide fleur blanche.
Intrigué par ce que ma mère a pu faire comme cinéma à sa famille.
Envie imbécile de la serrer contre moi.

- Tu danses ou tu fuis?

Main tendue. Prendra, prendra pas. Pas besoin de garde cœur. Je ne la mangerai pas.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Stan Shield
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 68
Signature : L'alternatif
Avatar : moi
Date d'inscription : 08/05/2010
Coup de coeur : 42
Gallions : 5513

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 21 Déc 2010 - 0:56

Mayãn. Depuis que Mélusine avait offert le petit animal à Stan, il y avait eu adoption commune. L’Assassymbe ne quitta plus le loup de mer. Il devint très difficile d’obtenir son attention. Son cœur qui avait été déchiré par la perte de Timothy trouva dans les yeux océan de ce nouvel ami un pansement inattendu. Stan et Mayãn s’appréciaient. La créature était un peu plus timide que Stan et s’amusait à enfouir son museau dans son épaule à chaque fois que Stan s’approchait de lui pour l’embrasser. Stan ne mit que quelques minutes à comprendre le langage de Mayãn. Il remercia Mélusine en la gratifiant d’un sourire candide. Il n’y avait pas que Mayãn qui avait besoin d’être adopté... L’animal apprendrait peut-être à Stan à éduquer quelqu’un d’autre que lui-même.

De Lansley. C’était retenu. Mais Stan n’eut pas le temps de tendre sa main que la main et son propriétaire étaient déjà loin de lui. Mélusine les emmena vers un groupe de personne dont l’un était un chanteur. Pendant leur discussion, Stan s’éloigna subrepticement pour jouer avec Mayãn. Il lui raconta ce que, hors de l’eau et dans une ferme bondée, il était interdit de faire. Les humains avaient des règles et il valait mieux les suivre pour ne pas se faire exclure. Par exemple, il serait malvenu d’aller nager dans le ponch.

Puis tout s’arrêta l’espace d’un instant quand une étrange femme de l’eau s’avança vers lui. Elle lui prit le poignet avec douceur, et comme le contact était doux, Stan se laissa emmener. Elle passa ses mains autour de son cou, comme on faisait pour nager avec un Deux-Jambes qui n’avançait pas assez vite, et se tint à lui en dansant doucement. Ils étaient tous les deux d’En-Dessous, lui dit-elle. Il savait. Il sentait. L’autre femme, là-bas, à la peau bleue, provenait elle aussi des eaux. Stan lui sourit et se laissa bercer par les mouvements de son corps, gardant Mayãn dans l’un de ses bras, et passant le second à la taille de la femme poisson. La danse, de même que la musique, étaient universelles.

- Je suis un Assassymbe. Je viens d’une mer qui s’appelle Méditerranée. Tu es d’eau douce, devina-t-il en regardant sa peau pâle qui ne sentait pas le sel. Qui n'avait jamais connu l'abrasion des océans.

Elle semblait sortir à peine de l’eau. Sa peau était froide et blanche comme la neige. Ses cheveux ressemblaient à une couronne de corail. Son regard était aussi délicat que sa peau et son parfum. Mayãn lui lécha le cou pour la remercier de ses caresses. Stan qui savait mieux se tenir que Mayãn se contenta de danser et de ne lécher le cou de personne.




Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 21 Déc 2010 - 17:24

- Alors comme ça, la prochaine serait une fille? Raconte-moi ça, un peu mieux.

Elle laissa les secondes s’écouler. Pas pour échapper à la question, c’est juste qu’elle réfléchissait à la manière de le dire.

Le passé avait toujours était rude avec leur avenir. A chaque fois, un événement contrecarré le peu d’avenir qu’ils avaient formulés. Implicitement pour rester maitre de leur existence, ils vivaient leur amour au jour le jour. Isis s’était persuadée que si elle désirait trop fort ou avouait à voix haute ses désirs, le Destin ou quelque chose comme ça ferait un malin plaisir de l’en privée. Idiot n’est-il pas ? Surtout venant d’une personne qui inculquait à son fils que tout était possible si on s’en donnait la peine.

- Ce n’est pas avec des mots qu’on fait un enfant monsieur Sutham, souffla-t-elle mystérieuse.

La seconde chanson se fit entendre en même temps que des menottes tiraient sur sa robe blanche. Les jumelles Eva et Emma, accompagné par la petit Lucy, demandèrent candidement si Isis voulait bien leur prêter Egon pour une danse. L’iccam accepta et leur donna Egon d’un geste théâtrale.

- Il est à vous pour une danse mesdemoiselles.

Pendant ce temps là, évitant le couple d’être de l’eau qui dégageait une aura d'une douceur infinie, Isis quitta la piste de danse. Elle caressait Egon des yeux tout en terminant son verre. Elle pensait à leur avenir. Si il était incertain, il y avait une chose qui était irrévocable. Elle ne finirait pas sa vie grabataire à jouer au magicscrabble en compagnie de De Lansley et la Dame-Rouge dans les sous-sols de Poudlard.

Elle salua de loin les nouveaux arrivants tout en s’approchant du groupe de vampire. Il restait encore deux personnes qu’elle n’avait pas pu saluer et qui lui était chère. Emmett semblait collé à Coolwater, mais les allés et venus autour des vampires semblait lui donner une ouverture pour s’approcher de Seth sans avoir à subir les caprices d’Amys.

Tandis qu’Atalan et Leigh faisait, semble-t-il, la conversation aux deux vamps, Isis en profita pour se faufiler vers son ami.


- Une danse Roi Cullen, proposa-t-elle, main tendu vers celui qui n’aime pas être touché.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8467

MessageSujet: Re: Joyeux Noël   Mar 21 Déc 2010 - 23:03

- Il est peut-être analphabète mais loin d'être idiot..., murmura Gwen à l'adresse de sa fille avant de s'éloigner. Elle avait souri doucement quand la main de Mélusine s'était posée dans celle de son hôte-de-trois-jours avant même qu'il ait fini de formuler son invitation.

"A tes risques et périls."

Après tout, c'était la soirée des conversation tronquées. Après Oma, puis Madame de Lansley, puis Stan, au tour d'Emreis. Son cousin lui pardonnerait.
Prêt? Il n'avait peur de rien. Elle n'avait jamais prétendu savoir danser et il était sur le point d'en faire les frais. Pourtant, elle n'y mit aucune mauvaise volonté. Elle se sentait presque bien et n'avait pas envie de s'attacher à démontrer, une fois encore, qu'elle n'avait rien d'une vraie fille. Elle lui écrasa néanmoins les pieds au moins cinq fois en trente secondes. C'était une histoire de leading. Mélusine détestait se laisser mener. En bateau. A la baguette. Ou par le bout du nez. Question de principe. Ce qui impliquait donc qu'elle entendait mener la danse. A deux leaders, on tournait rarement rond et les pieds en faisaient les frais.

'Sauf que...'

Oui. Sauf que. Trente secondes lui avaient suffi pour se laisser et pour abandonner, le "s" apostrophe en prime.


"Tu m'as manqué.", laissa-t-elle échapper, alors que son regard s'était obligeamment fixé sur deux pillywigs qui asticotaient une fée sous le plafond étoilé.
En tournoyant, elle capta l'image de Stan qui paraissait avoir trouvé une semblable - elle sourit. Celle d'Isis, un peu plus loin. Nouveau sourire. Même le groupe éclaté de vampire lui étira les zygomatiques. Et Morgane avec le pote à Elliot.


"Madame ta mère est un personnage... intéressant."

On l'avait interrompue alors qu'elle venait tout juste de lui demander des nouvelles de son, hem, jardinier, au terme d'un monologue à deux où chacune soliloquait sur sa propre rive. Chacune avait conservé les réponses aux questions de l'autre, dans un véritable dialogue de sourds. C'était furieusement impoli mais plaire pour plaire n'avait jamais été son credo.
Le morceau toucha à sa fin.


"Tu restes ou tu pars?"






« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joyeux Noël   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joyeux Noël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joyeux noel à tous!
» La Taverne du Nain Joyeux
» Joyeux noël à tous !
» Joyeux Noel à tous
» Joyeux Noel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Officiels-
Sauter vers: