PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Senna Limeworth (Non Humaine)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Senna Limeworth
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 38
Age du personnage : 34 ans
Habitation : Cambridge
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Elune
Date d'inscription : 27/11/2010
Coup de coeur : 3
Gallions : 5161

MessageSujet: Senna Limeworth (Non Humaine)   Sam 27 Nov 2010 - 19:51


Senna Grace Juliet Limeworth



ø What about me ? ø


    • Prénom complet : Senna Grace Juliet
    • Nom : Limeworth
    • Surnom : Sen', Senny
    • Âge : 34 ans
    • Date et lieu de naissance : 26 Août 1978
    • Lieu d'habitation : Wormshill près de Maidstone, Cambridge et Londres
    • Nationalité : Anglaise
    • Origine : Russe, par sa grand-mère paternelle, Irlandaise par son grand-père paternel, Française par sa grand-mère maternelle.
    • Métier/Occupation : Conductrice du magicobus / Informatrice pour l'Opposition
    • Type de créature/etnie : Loup-garou

    • Statut : Sorcière lycanthrope
    • Groupe : Opposition

    • Situation Familiale : Une fille, Fanny Crenwell, 12 ans
    • Famille : {Père : Emil Limeworth (Décedé)
    {Mère : Lucinda Burrow-Limeworth (59 ans)
    {Ancien compagon : Sam Crenwell (37 ans )
    {Grand-père paternel : Luke Limeworth (93 ans)
    {Grand-mère paternelle : Erina Vadikosvitch-Limeworth(81 ans)
    {Grand-père maternel : Thim Burrows (décedé)
    {Grand-mère maternelle : Eloise Delatour-Burrows (86 ans)


    • Ancienne Maison : Serdaigle
    • Diplôme reçu: B.U.S.E.S & A.S.P.I.C.S
    • Baguette magique : Bois d'aulne 38, 5 centimètres, nerf de coeur d'un dragon.
    • Patronus : Chouette effraie
    • Langues parlées : Anglais, Bulgare, un peu de japonais, et latin

• Meute : Composée de
John Trener, 38 ans,
Harry Rysgard, 36 ans,
Garett Velmar, 32 ans,
Wynter Hopkin, 31 ans,
Leiko Rafe, 29 ans,
Jamie Dolown, 27 ans,
Thornton Mayle, 27 ans
Gina Sandoval, 26 ans,
Isabel Prescott, 26 ans,
Keenan Lowis, 26 ans,
Luka Prior, 25 ans,
Hadley Wealing, 25 ans,
Stuart Vauwn, 25 ans
Miles Ulbricht, 25 ans,
Myrha Jenesson, 24 ans,
Kira Itsuno, 24 ans,
Tony Riddow, 24 ans,
Nik Zankor, 24 ans,
Venus Garnett, 24 ans,
Ophelia Bennet, 23 ans,
Lancelot Reeler, 21 ans,
Lacey Smythe, 19 ans,
Pia Lozjy-Sinwalh, 19 ans



ø What I look like ? ø

    • Cheveux : D'un noir encre, tombant en une cascade de boucles sombre jusque dans le milieu de son dos blanc. Dans l'obscurité, ils se fondent dans le noir et dans la lumière du crépuscule ou de l'aube, ils prennent une teinte proche du brun foncé.
    • Yeux : Ce sont deux billes noisettes entre des grands yeux, les jours de grands soleils, une étrange couleur orangée se glisse sur leur iris, et les jours de grande soif de sang humain, la couleur passe du orange au rouge sang.
    • Lèvres : De tailles normales, ni immenses ni trop petites. Plutôt fines, ou du moins charnues. Roses. Bref des lèvres quoi !
    • Nez : Parfaitement droit sans bosses et au milieu du visage.
    •Physique : J'aime me dépenser et surtout, j'aime courir, et ça depuis que je suis toute petite. C'est pourquoi j'ai une silhouette assez athlétique et très musclée. Pas plate comme une planche à pain mais pas de quoi faire rougir non plus.
    • Taille : Plutôt grande, de mon mètre soixante-quatorze je peux aisément dominer les lieux et les gens, je peux attraper des objets en hauteur et en plus c'est une taille parfaite pour porter des talons.
    • Style vestimentaire : Dans ma vie, il vaut mieux que je reste discrète, cela signifie que je ne porte jamais de bas résille avec des débardeurs fluos, préférant de rabattre sur les jeans sombres, pull, t-shirts et chemises noirs, gris ou marrons. En fait des vêtements un peu passe-partout pas trop fragiles.
    • Allure : Je préfère éviter de me faire remarquer quand je suis en mission ou dans la vie de tous les jours. J'ai une démarche élégante, discrète et rapide. Si vous me croisez dans la rue, vous me remarquerez peut-être à cause de la lueur sauvage dans mes yeux, de mon visage dur et distant et de mon expression effrayante mais votre mémoire ne me retiendra pas.


ø What about my soul ? ø

Depuis que je n'ai plus ma fille, je ne vis que pour ma meute et les missions de pêche aux infos pour l'Opposition, et pour ces dernières, il ne faut pas avoir le coeur sensible et être faible. Toute ma meute va pêcher des informations, mais pas gentiment. Non, nous sommes effrayants, menaçants et si vous refusez de nous dire ce que nous voulons savoir, préparez-vous à passer un sale quart d'heure. Personnellement, j'ai conscience d'aimer faire le mal, c'est une véritable libération après avoir passé des années à faire le bien et à n'attaquer personne, on sent la bête en soi prendre le contrôle et vous emmenez avec elle, et cette sensation là est ma drogue. Je ne suis pas non plus entièrement mauvais, je vis pour ma meute, et je suis une sorte de mère pour eux, c'est moi qu'ils vont voir quand ils ne vont pas bien et j'aime prendre soin d'eux. Les seuls qui ont à me craindre sont mes ennemis et les ennemis de l'Opposition.

Caractère
    • Défauts : Autoritaire, c'est le meilleur mot qui me désigne d'après Keenan, j'aime tout contrôler et que chaque chose soit faite selon ma volonté, sinon je pique une colère monstre et je crie. C'est d'ailleurs ce qui m'a valu plusieurs renvois de travail. Avare, s'il y a une chose dont j'ai horreur c'est de prêter de l'argent, j'ai suffisamment perdu avant de comprendre que les gens n'aimaient pas rembourser ce qu'ils devaient alors aujourd'hui je ne le fais plus, mais sinon je dépense mon argent comme tout le monde. D'ailleurs j'aime bien m'acheter des vêtements et tout. Calculatrice, ça c'est ce que me reproche Kira, et je dois avouer qu'elle n'a pas tellement tord. J'aime tout prévoir à l'avance, agir en fonction de se qui pourrait arriver, planifié ... Que ce soit avec des objets ou des hommes. Manipulatrice, je le suis devenue avec le temps, je suis très douée pour influencer les gens avec des paroles, des gestes ou des cadeaux de façon à ce qu'ils aillent dans mon sens et qu'ils fassent mes quatre volontés.
    • Qualités : Réfléchie, je n'agis jamais sans réfléchir aux conséquences avant, j'essaye de toujours faire ce qu'il y a de mieux pour moi et pour ceux que j'aime. Très bonne actrice, je n'ai pourtant jamais fais de théâtre dans ma vie, mais j'ai ce talent depuis que je suis une gamine, j'arrive à faire croire n'importe quoi à n'importe qui. Ordonnée, le bazar sempiternel ? Très peu pour moi, j'ai horreur des objets qui traînent n'importe, j'aime quand tout est à sa place. Maternelle, c'est vrai, en même temps, je suis quand même la plus âgée de notre petite meute, et pour moi les autres sont des bébés, il faut bien que quelqu'un s'occupe d'eux, non ? Surtout que ce sont de vrais cinglés, il faut bien quelqu'un les aime. Compréhensive, ça les trois autres le savent très bien, avant de leur hurler dessus, j'écoute patiemment, les raisons où les bobards qu'ils me servent pour expliquer que telle ou telle chose n'ait pas été faite comme je le leur avais demandé. Mais ça ne m'empêche pas de leur hurler dessus.


ø What about my life ? ø

    • Goûts : Ce que j'aime : Faire la grasse matinée le dimanche matin, les crumbles aux fruits rouges, chasser avec John, Leiko, Keenan et Kira, le goût du sang humain, ma fille Fanny, les hurlements de nos victimes, ranger et nettoyer ma maison, faire la fête avec mes amis, la neige, les voyages en Russie, mordre mes victimes, courir, respirer l'air froid, la viande rouge, les senteurs et les bruits de la forêt, les fleurs, la vodka.
    Ce que je n'aime pas : Sam, sa mère, l'odeur de l'herbe fraichement coupée, les bijoux en argent, le jaune, les patrons, les banques, les casses-pieds, réparer les bourdes de Keenan, passer après Kira dans la salle de bain, entrer dans la chambre de Leiko (enfin chambre est très vite dit), manger des avocats, ne pas pouvoir chasser, avoir mal aux pieds, me sentir fatigué, les boissons non alcoolisées.

    • Occupations : chasser les nuits trois nuits autours de la pleine lune, lire, ranger, faire la cuisine, récupérer des informations pour l'Opposition de gré ou de force, réparer les bêtises des trois membres de sa meute afin de garder leur existence cachée aux yeux de leurs voisins, conduire le week-end le magicobus aux quatres coins de l'Angleterre.


Dernière édition par Senna Limeworth le Mar 28 Aoû 2012 - 22:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Senna Limeworth
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 38
Age du personnage : 34 ans
Habitation : Cambridge
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Elune
Date d'inscription : 27/11/2010
Coup de coeur : 3
Gallions : 5161

MessageSujet: Re: Senna Limeworth (Non Humaine)   Mer 1 Déc 2010 - 22:15


ø A story talking about me ø

Morsure à la pleine lune

Je suis née à Lode près de Maidstone, le 26 Août 1978. D'une père sorcier et d'une mère qui l'était aussi. Emil Limeworth et Lucinda Burrow, ils s'étaient rencontré pendant leurs études à Poudlard. Ils n'ont jamais voulus me raconter leur rencontre quand j'étais enfant, mais j'ai réussi à le découvrir par mes propres moyens dans un des journaux que ma mère tenait depuis qu'elle était entrée à Poudlard. Ma mère était de Poufsouffle et préfète tout comme mon père, à la différence qu'il était de Serpentard. Ils s'étaient rencontré par hasard, un hasard assez gênant : elle se lavait dans la salle de bain réservée aux préfets, à cette époque là, ma mère était très tête en l'air, et aujourd'hui quand j'essaie d'imaginer cette scène dans ma tête, je ne peux pas, car elle a trop changer. Bref, elle avait oublié de verrouiller la salle, mais normalement, personne n'aurait pu la déranger étant donné que la nuit était déjà bien avancé et ce n'était pas dans ses habitudes. Malheureusement, ou heureusement, mon père avait prit l'habitude d'aller barboter quand tout le monde dormait et entra. J'imagine très bien la gêne qu'ils avaient du ressentir tous les deux, et je suppose que ce genre de situation ne doit pas s'effacer des mémoires du jour au lendemain, bref ils ont fini par devenir amis puis amants, et à leur sortie de l'école, mari et femme.

Ils s'installèrent à Lode près de Maidstone, une ville dans le sud de l'Angleterre, là bas vivaient des amis de mon père qui les avaient invité à y passer quelques jours, et finalement ils s'étaient achetés un petit cottage dans un hameau à côté. L'avantage de cette ville, c'était qu'elle était toute petite et qu'aucun Mangemorts ne pouvaient les y chercher là et qu'à moins que ces derniers ne décident d'y faire une décente pour tuer par plaisir, il y avait peu de chance qu'ils soient en danger.
Leur vie était plongée dans la joie, ils vivaient tranquillement, personne de se doutait dans les environs que les Limeworth étaient des sorciers et puis, ils m'avaient moi.

Mais tout fut chamboulé une nuit, s'il y avait une matière où ma mère excellait particulièrement, c'était certainement les potions. Il devait y avoir dans sa tête des centaines de milliers de recettes pour fabriquer des potions de tout genre et elle adorait les réaliser une par une, après, si elle n'en avait pas usage, elle la revendait sur le marché. Ce soir là, elle était sortie dans la forêt pour récupérer des ingrédients dont elle avait besoin pour réaliser une potion importante et qu'elle devait cueillir à la pleine lune, et elle les faisait pousser depuis près d'un mois. Seulement dans cette forêt, cette nuit-là précisément, elle n'avait pas été la seule personne qui ait une essence magique.
Raven, un loup-garou, Mangemort de surcroit, rôdait sous sa forme animale à la recherche d'une proie et il tomba sur la discrète, la maladroite, la timide Lucinda. La vie de ma mère fut sauvé grâce aux réflexes de mon père. Ne la voyant pas revenir alors qu'elle avait promis qu'elle n'en avait pas pour longtemps, il partit à sa recherche et chassa Raven à coup de sortilèges, mais ma mère avait été mordue.

Tout aurait du aller pour le mieux, ma mère préparait à merveille les potions et celle du Tue-Loup n'était pas si difficile, mais de se voir tous les mois transformée en bête monstrueuse, son moral en prit un coup et elle commença à se refermer sur elle même. Je n'étais trop petite pour me souvenir de ça mais j'ai aussi put le lire dans ses journaux. Elle s'absentait de plus en plus, négligeant les commandes pour ses potions et revenant à chaque fois avec une lueur mauvaise dans les regards. Lentement, elle s'éloignait de la jeune femme rougissante et maladroite dont mon père était tombé amoureux pour devenir le monstre tel que je le connais aujourd'hui. Mon père découvrit quelques mois plus tard qu'elle avait rallié les rangs de Lord Voldemort et qu'elle était devenue un Mangemort.

A la chute de son maître, ma mère sombra dans une dépression très profonde. Elle ne se préparait plus de potion et mon père qui avait toujours été nul dans ce domaine l'enfermait à chaque métamorphose dans la cave.
Un soir, elle revint dans une grande agitation et accompagné d'un homme sombre et effrayant. Je me souviens très bien avoir vu du sang sur la chemise de l'homme, en grande quantité, et croyait moi, quand on a cinq ans, c'est une vision que l'on n'oublie pas. Il repartit deux jours plus tard avec des vivres et quelques jours plus tard, mon père entra dans une rage folle contre ma mère. Il avait essayé d'être discret pour ne pas m'affoler mais j'avais très bien entendu les cris de ma mère, qui elle ne s'inquiétait pas de préserver mon innocence. L'homme qui était venu était recherché pour une vingtaines voire une trentaines de meurtres. Après cet épisode, la tension à la maison fut ... disons tendue.

Les choses commencèrent à se dégrader lentement, ma mère ne contrôlait plus ses transformations, en fait, elle ne prenait même plus la peine d'essayer. Alors arriva l'inévitable. Elle finit par se transformer dans notre maison, et elle m'attaqua. Mon père était parti chercher du pain dans la ville voisine, il trouvait toujours un moyen ou un autre pour s'éloigner de ma mère. Et ce jour là, il avait oublié son argent à la maison, ce qui fut une bonne nouvelle étant donné qu'il serait rentré cinq minutes plus tard, je serais morte.

Mon père mourut en me sauvant la vie de ma mère, elle ne fit rien, quand elle se réveilla, elle ne fit que le regarder, et moi par la même occasion qui le serrait dans mes bras en ignorant la morsure à mon bras. Elle alla dans sa chambre pour se rhabiller puis revint dans le salon, le fit voler et l'enterra dans le jardin. Aux voisins, elle leur dit juste qu'il était parti. Et moi depuis ce jour-là, je suis devenue comme elle.



Poudlard

Comme tous sorciers, je reçu à mes onze ans, une lettre de Poudlard. Ma mère ne se souciait plus de moi depuis très longtemps. Nous étions devenue que des étrangères qui se retrouvaient sous la forme de bête à chaque pleine lune. Et la façon dont mon père était mort se mit à me hanter à partir du moment où cette lettre arriva chez moi. J'avais peur de faire du mal à un autre élève, j'étais déjà un monstre à l'extérieur, je ne voulais pas en plus l'être à l'intérieur, comme l'était devenue ma mère d'année en année. C'est pourquoi j'écrivis au chef d'établissement en lui expliquant en long en large et en travers pourquoi je ne pouvais pas venir à l'école. Et quelques jours plus tard, un hibou arriva, avec quelques mots sur le bout de papier "Rendez-vous à Poudlard, le 1er Septembre. Vous vous rendrez dans la Grande Salle avec les autres élèves et nous parlerons de votre problème après le diner. Bien à vous". Un espoir vint egayer mes pensées, on allait trouver une solution pour moi et j'allais enfin quitter cette bicoque qui me rendait malade à chaque fois que j'allais dans le salon.
Je ne pouvais pas demander d'aide à ma mère, alors je me suis débrouillée toute seule pour me rendre à Londres et acheté mes fournitures scolaires, au beau milieu du mois de juillet, du coup, comme je savais que ma mère me tuerait au sens propre du terme quand elle apercevrait que je n'étais plus à la maison, alors je me suis prise une chambre au chaudron baveur où j'ai passé le reste de mon temps libre avant de prendre le train.


J'ai été envoyé à Gryffondor. A ma plus grande surprise. Dans ma tête, j'étais un monstre et je ne pensais pas que j'irais dans une maison si prestigieuse, alors ... Enfin bref, je me souviens très bien du repas, magnifique et pour la première fois depuis des années j'avais eu le ventre plein à craquer.
Mais j'avais toujours en tête, le rendez-vous fixé avec le directeur, et je me retrouvais dans le grand hall, toute seule car les autres étaient déjà monté dans leur appartement. J'étais du haut de mes onze ans, j'avais attendu comme ça jusqu'à ce que le concierge me trouve frigorifié et me mène à Dumbledore.

A suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
 
Senna Limeworth (Non Humaine)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Film sur Ayrton Senna
» Signature (Senna)
» 1er Combat de Champions Alonso VS Senna

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Règles & gestion des personnages :: Les premiers pas dans le forum :: Galerie de Portraits-
Sauter vers: