PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Dans son corps.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8412

MessageSujet: Dans son corps.   Ven 26 Nov 2010 - 14:37


Nom du responsable RP : Sacha de Lansley
Noms des participants : Les de Lansley
Lieu(x) où se déroule l’histoire : Hammersmith
Date(s) / Echelle du temps : Mi octobre.
Pitch du sujet au départ : Sacha vient d'apprendre par Solace et Grant qui lui apportent une lettre de Charlotte, que celle-ci est enceinte. Il se rend à Hammersmith, où vit Charlotte, sans réfléchir aux conséquences.
Chronologie : à la suite de ça et ça.
Avertissement : Standard [ ] Sexualité [ ] Violence [ ] Idées pouvant être choquantes [ ] Je ne sais pas encore. S'attendre à tout... [X]
Raison de l’ouverture du RP Express : Ne pas planter les intrigues respectives en se lançant dans un sujet trop lourd et trop long alors que l'information principale à traiter est tout simplement l'apprentissage d'une nouvelle et la réaction des personnages face à cette nouvelle. Intimiste et personnel, le sujet ne concerne pas vraiment les personnages ordinairement liés à l'intrigue de Sacha et Charlotte.
Administrateur ayant donné l’accord : L'OMBRE Bullet Accepté [X] Bullet Refusé [ ], en cas de refus, voici le motif invoqué : ...



‘Nous allons bientôt devoir construire une nouvelle pièce dans la maison.’

L’encre sur ce parchemin s’est engluée dans mes yeux. J’ai l’impression de pleurer noir. J’ai l’impression que ma rétine est restée collé à sa lettre. Ca m’a fait un bien fou de lire les mots écrits par sa main. De toucher un objet qu’elle avait touché. De l’imaginer, assise, quelque part dans sa chambre, peut-être à son bureau ou assise sur son lit, à m’écrire, à s’engueuler de m’écrire.

‘Ne viens pas.’

Me connait-elle si mal?
Bien sûr que je viens. Comment pourrais-je rester où je suis, piégé dans mes sombres pensées, alors que ma vie s’agrandit?


‘Je ne voudrais pas que tu sois blessé en venant t'assurer de l'avancement des travaux. Tout va bien.’

C’est audacieux ou très con mais je mourrais dix fois s’il le faut pour la voir. Maintenant.

‘Tu nous manques et nous ne choisirons rien sans toi.’

Cette phrase m’a fait peur. Choisir? Choisir quoi? Un prénom? D’accord si ce n’est qu’histoire de prénom. Mais... et si ce n’était pas ça... Choisir quoi? Il n’y a rien à choisir. Je vais démonter la planète pour ce gosse.
Parce que c’est ça... c’est ça qui m’a fait transplaner sans réfléchir à autre chose que l’envie indomptable d’être près d’elle. Un enfant. Ma femme est enceinte.

La nouvelle est trop soudaine. Je ne sais pas encore comment gérer l’information. Je suis heureux, inquiet, bouleversé. Je ne marche plus, je vole. Je suis en dehors du temps. Le chemin entre elle et moi ne m’a jamais semblé aussi long et douloureux.


Dans son corps.

Je remonte sa rue en courant. Le vent me fouette le visage. Ai-je jamais couru aussi vite. Au dernier moment, arrivant près du portail de la maison de ses parents, je transplane une seconde fois pour réapparaître essoufflé et le visage en sueur au milieu de sa chambre. Un coup de baguette pour éteindre la lumière, un coup de baguette pour insonoriser la chambre, un geste de la main pour fermer les rideaux. Je suis l’homme de la nuit. Je suis l’ombre. Je ne suis rien qu’un corps renversé qui se meut, gonflé à bloc, contre le corps de celle qui abrite ma seule lueur d’espoir. Mon salut. Je l'ai tellement espéré, cet enfant. A m'en rendre malade. A me rendre moldu. Il est là. Et j'ai failli être l'Absent. Encore. Oh, non. Pas 'encore'. Pas cette fois.

Je serai là.

Je la serre. Je n’ai toujours rien parlé pour expliquer ma présence. Elle doit savoir. S’être douté. Comment pourrais-je croire qu’elle me connait si mal.

Je la serre. Serre. Fort. Doux. Corps. Bras. Souffle saccadé qui ne sait rien cacher. Ma femme. Frêle et ronde contre mon ventre. Entre mes bras. Le Canada se dissout. Je ne suis qu’ici et je n’ai plus de doutes.

- Il fallait me le dire dès que tu as su, lui ai-je murmuré la tête enfouie dans une cascade de cheveux bruns. Ce n’est pas un reproche. En réalité, c’est la désolation qui me fait cracher cette phrase imbécile. C’est un futur désolant qui s’offre à nous. Ma tête bourdonne. Il faut que je me calme. Il faut penser droit. Brut. Efficace. Que faire? Quoi faire? Pour l’instant, rien. Je la serre. Fort. Doux. Perdu. Bras. Corps. Ventre rond contre mon ventre. Père, encore.







Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)



Dernière édition par Sacha de Lansley le Sam 27 Nov 2010 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8558

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Ven 26 Nov 2010 - 15:36

~† Pas de réponse. Pas de réponse parce qu'elle avait la gorge nouée par les torrents qui l'envahissaient et noyaient son visage et la veste de Sacha. Elle se maudissait. Parce qu'elle ne voulait pas pleurer. Parce qu'elle se l'était interdit même. Parce qu'elle voulait rester jolie et ne pas lui offrir ce visage désastreux. Mais malgré toute sa bonne volonté, ses hormones l'avaient trahie une fois de plus. Par Merlin, ne serait-elle jamais asséchée... ?

Son coeur pulsait toujours d'avoir osé. Oser. Envoyer rien qu'une petite lettre. Il battait encore comme dix tambours quand il était apparu là, au beau milieu de la pièce. Il avait manqué un battement mais ce n'était pas de la surprise, c'était juste de le voir. Le revoir. Sacha. Pas de surprise parce que même si elle essayait de se convaincre du contraire pour ne pas être déçue, elle savait qu'il viendrait.

Les tambourins avaient été remplacés par des sanglots.
†~


" Je sais. Je sais, je suis désolée, je n'ai pas pu... "

~† Sa voix était plus faible encore qu'un murmure tandis qu'elle s'agrippait presque avec désespoir à ce corps qui lui avait tant manqué. Des deux, elle ne savait pas lequel serrait l'autre le plus fort.
Elle ne savait pas comment expliquer. Elle avait su le jour où il était parti. Et elle n'avait pas eu assez de force plus tôt.
†~


" Je ne voulais pas... te déconcentrer ? "

~† Et maintenant elle trouvait cette excuse grotesque. Ridicule. †~

" Tu n'aurais pas dû venir... "


Dernière édition par Charlotte de Lansley le Ven 26 Nov 2010 - 22:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8412

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Ven 26 Nov 2010 - 16:08

- Me déconcentrer? Je souris. Non... Jamais...

Ca m’aurait concentré. Ca m’aurait recentré. Je crois.
Je n’ai pas envie de la faire culpabiliser. De l’accabler de ‘tu aurais dû’ ou de ‘si j’avais su’. D’autant plus que je ne sais pas ce qu’une révélation avant-courrière aurait changé à ce qui s’est passé avec McEwan. Il me semble que je n’ai pas envie de me flageller et de penser à ça maintenant. Il faudra bien qu’arrive le temps des cas de conscience. Je le ferai plus tard. Seul. A cet instant, je ne veux qu’elle.

Pas venir? Ah, ça! Inutile de répondre. Un sourire qui lui murmure 'n'importe quoi, toi' suffira.

Dans la pénombre de sa chambre, il me manque la contemplation de son visage. J’ai envie de la voir. Pas seulement de la sentir. J’ai des sortilèges à la pelle pour illuminer, tamiser, éclairer, obscurcir. Je choisis la métamorphose. Gardant la main de Charlotte contre mon flanc, tout en bougeant à tâtons dans le noir, je me déplace vers une commode et j’attrape le premier objet qui me passe sous la main. Une brosse à cheveux. D’un sortilège Impartial, je m’empresse de métamorphoser chaque poil de la brosse en un petit tube phosphorescent. Les poils rigides deviennent une sorte de hérisson lumineux. Une faible lumière mate et blanche luit juste assez pour qu’on se découvre. Je repose la brosse qui peine à éclairer jusqu’à l’autre bout de la pièce.

J’admire son visage qui m’a tant manqué. Mes pupilles sombres roulent sur tous les contours de sa figure blême. Du front à l’arrête du nez. Dégringolade jusqu’à sa bouche et son menton. Varappe jusqu’à ses yeux. Ses yeux verts m’éclaboussent de larmes. Ca me fait sourire. Sensible, la Mim’. Combiné aux dérèglements hormonaux, la situation doit quelque peu la déposséder. Au moins autant que moi.

Sur son autre flanc, j’ajoute ma seconde main. Je l’attire. Un baiser sur le front. Mes lèvres suivent le même parcours que précédemment mon regard tout le long de son visage. Dernier arrêt en gare de ses labiales.

Je n’ose pas pousser la voix bien que la pièce soit hermétique aux sons.
La réflexion reprend le flambeau de l’émotion. Beaucoup de choses à penser. Je dois trouver le bon ordre. Beaucoup de questions. Mettre de côté les superficielles: pourquoi et comment Solace et Grant? Comment ça se passe à l’Opposition pour elle? Lui a-t-on fait du mal? Veut-elle venir avec moi? Un prénom. Choisir quoi? Malade? Où en sont les nausées? Obstétricien? Echographie? Quel hôpital? Et ses parents, qu’en pensent-ils? Ils doivent me maudire. Je m’en fous. Des questions. Beaucoup de questions. Une seule sort.

- Est-ce que tu vas bien?

Simple, sincère et concernée. Commençons par le début.





Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8558

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Ven 26 Nov 2010 - 20:22

~† Dans le jeu des ombres et des lumières de la ville qui filtraient par ses rideaux, elle devinait Sacha plus qu'elle ne le voyait. Son sourire, elle l'imagina à cause du son de sa voix. Ca ne l'aurait pas déconcentré, qu'il disait... Alors peut-être qu'elle aurait dû... Plus tôt... Peut-être. Et si. De toute façon maintenant il était trop tard.
Il souriait. Elle l'enviait. Elle était devenue un fantôme à force de rester cachée dans cette chambre dans laquelle elle avait pourtant adoré rester cloîtrée des heures durant plus jeune, à s'inventer des histoires. Aujourd'hui les murs, les draps, les objets lui paraissaient fades et la seule chose qui la faisait ressentir était ce petit être dedans son ventre rond.

Magie. Un petit tour et cette brosse dont elle se servait tous les jours machinalement devenait une jolie lampe qui lui permettait de redécouvrir son amoureux. Revoir son visage. Redessiner ses traits qui commençaient à s'effacer de son esprit tellement elle les visualisait, chaque jour, à chaque réveil, à chaque coucher. Plonger dans ses yeux sombres et retrouver leur intensité, derrière quelques mèches de cheveux toujours trop longues. Goûter à nouveau à ses lèvres pleines pour lesquelles elle aurait pu se damner. Glisser une main sur sa joue, son cou, sa nuque, pour l'empêcher de filer. Ca ne faisait qu'une seconde qu'il était là mais lui et sa magie l'illuminaient déjà.

Il n'aurait pas dû venir mais il était là. Comme si cela avait pu se dérouler autrement... Oui mais il n'aurait pas dû. Elle avait vérifier les alentours tout à l'heure, avant d'appeler Grant, mais pour ce qu'elle en savait, peut-être qu'elle était surveillée et qu'ils n'attendaient que ça : qu'il vienne. Peut-être qu'ils étaient déjà une vingtaine à se regrouper sous sa fenêtre. Elle n'en savait rien mais elle ne voulait pas se séparer de lui pour aller vérifier. Et puis de toute façon, plus la grossesse avancerait, plus elle serait surveillée. Alors c'était sûrement mieux qu'il soit venu maintenant...
Contemplation. Et il voulait savoir comment elle allait.
†~


" Physiquement, oui. "

~† Son silence tut le reste, parce qu'elle ne savait pas comment répondre à cette question sans l'alarmer. Elle ne pouvait pas lui dire que dès qu'elle sentait une grosse crise de dépression, elle accourait retrouver son père ou sa mère pour éviter de se jeter du haut de sa fenêtre... Elle expliqua quand même, un peu, pour ne pas l'inquiéter. †~

" Moralement non, pas vraiment. Ca dépend des jours.
Heureusement qu'il est là...
"


~† Baissant son regard, elle saisit doucement la main de Sacha pour venir la poser tendrement sur le sommet de son ventre. Oh ça oui, heureusement qu'il était là, ce bébé...
Elle releva son regard vers le sien. Elle ne souriait pas mais il pouvait aisément lire l'amour et l'attachement qu'elle avait déjà pour leur enfant. Il était un peu sa bouée de secours. Sa lumière dans les ténèbres de sa vie.
†~


" Et... toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8412

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Sam 27 Nov 2010 - 17:27

Choc électrique. J’ai beau être déjà père, je ne connais pas cette émotion. Quand j’ai appris la naissance de Noah, la grossesse d’Elinor était déjà très avancée et j’étais à Azkaban. Le destin m’a écarté de la maternité. J’ai tenu Noah pour la première fois dans mes bras alors qu’il était né depuis plusieurs semaines déjà.

Dès maintenant, c’est un nouvel univers d’émotions qui s’offre à moi et qui me prend à la gorge, aux poumons et aux yeux. Je n’avais jamais ressenti ça auparavant. Derrière la paume de ma main, derrière le tissu d’un vêtement et une couche de peau tendue par l’espace bien réel que prend le petit habitant à l’intérieur de son ventre, il y a un cœur qui bat. Un être qui vit et qui est de moi. Un jour, le ventre était vide... et le suivant... comme par magie...

Il est là. Caché. Il se construit. Et je ressens une excitation démesurée et suffocante. Il est comme un cadeau qu’on ne peut pas encore ouvrir.
Ma main sur son ventre. Ma foutue main qui a portée tant de coups et sacrifiée tant de chose à la mort et à la perversion est posée sur la chose la plus délicate qui soit. Est-ce un sacrilège?
J’ai un tremblement. Soudain, j’ai l’impression que ma main n’est pas à sa place.
Pourtant, je me sens bien, serein, saint. En connexion avec le monde.
L’enfant n’est pas encore là mais je peux me dire: c’est moi qui ait fait ça. Elle et moi. Je sais détruire mais je sais aussi construire... et créer. Je ne suis pas si vain.

Je me sens singulièrement ému bien que je déteste ce mot. Emu. Il est court et laid. Il ne représente pas assez bien le concept qu’il prétend décrire. Voix bloquée, incapacité à réfléchir logiquement, confusion de l’afflux sanguin, cœur battant à l’envers, respiration aléatoire, gorge serrée, yeux humides et pupilles dilatées. Emu n’est rien. Je suis bouleversé. Et j'ai chaud.

J’entends la question de Charlotte mais je mets un certain à pouvoir y répondre. Mes yeux sont bloqués vers le bas. Sur nos mains reposées sur son ventre. Mon cœur doit avoir un défaut de fabrication. Je n’entends plus que lui.

- Je... je...

‘Elle t’a dit qu’elle allait bien mais pas moralement.’ Me rappelle mon cerveau qui essaye désespérément de reprendre le dessus.

Je lève la tête et les yeux vers elle. Sourcils froncés.

- J’ai connu des jours meilleurs, dis-je pour lui répondre. Mais mon intérêt n'est pas à mon propre sort. La donne a changé. Charlotte, tu ne peux pas rester là. Je ne peux pas... pas cette fois. Je ne peux pas être absent de ces moments. Il faut que tu viennes avec moi.

La chose est rare mais c'est là: je panique.





Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8558

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Sam 27 Nov 2010 - 19:38

~† Est-ce que c'était la lumière qui faisait que ses yeux brillaient ? Il était resté un petit moment figé quand elle avait amené sa main sur son ventre. Bloqué. Il avait regardé leurs mains qui étaient posées sur l'endroit où le fruit de leur amour était en train de pousser. Oh...
Depuis quatre mois, elle avait eu le temps de s'habituer à l'idée que leur enfant grandissait, juste là. Sacha n'était au courant que depuis quelques minutes. Et elle savait que c'était d'autant plus important pour lui qu'il n'avait pas assisté à toutes ces choses pour Noah. C'était tout nouveau. De nouvelles sensations, de nouveaux sentiments. Elle-même en découvrait encore chaque jour, comme tout à l'heure, quand elle l'avait vu bouger.
Ils ne s'étaient pas vus depuis plus de deux mois, il avait appris la nouvelle sur un parchemin transmis par des vampires, elle avait déjà un ventre bien arrondi et c'était pourtant la première fois qu'il le touchait. Cela commençait à faire beaucoup, peut-être qu'ils devraient ralentir... Et pourtant, bien au contraire, il ne fit que précipiter les choses après s'être réveillé de cette longue observation. Juste après avoir répondu à sa question sans s'étendre sur les détails. Il voulait qu'elle vienne. Non, il fallait qu'elle vienne.

Ce fut à son tour de rester bête devant lui, sans savoir quoi répondre ni comment réagir. Pas rester. Partir. Avec lui.
Elle n'avait jamais vu cette expression sur son visage. De la précipitation mélangée à de l'entêtement, le tout saupoudré de... était-ce de la peur ? De l'affolement ? De l'inquiétude ? Peut-être un peu de tout cela. Elle s'alarma à son tour, déjà assaillie par les dizaines de questions qui surgissaient pour envahir son esprit parce qu'elle ne savait pas comment traiter cette nouvelle.
†~


" Sacha... "

~† Partir. Avec lui. Elle voulait. Bien sûr qu'elle le voulait. Est-ce qu'elle pouvait ? Elle était Soumise. Que se passerait-il si l'Opposition la retrouvait ? Elle ne voulait pas le mettre en danger. Que se passerait-il si Victor venait la chercher un beau jour pour passer le Serment Inviolable et qu'elle n'était pas là ? Il serait fou de rage. Et ses parents... Ses parents. Sa mère. Son père. Comment réagiraient-ils si elle leur annonçait qu'elle partait ? Elle ne voulait pas les laisser seuls ici, à la merci des Opposants furieux qu'elle leur ait glissé entre les mains. Mais elle ne voulait pas non plus le priver des débuts de cette nouvelle paternité. Il avait déjà raté suffisamment. Elle voulait vivre tout ça avec lui. Tout à l'heure elle pleurait contre sa mère parce qu'il l'avait laissée, parce qu'il manqué la grossesse et maintenant, elle... bloqua ses pensées.
Il lui avait fallu quelques semaines pour se décider à envoyer rien qu'un parchemin pour prévenir Sacha. Et là il voulait qu'elle le suive. Il ne savait pas ce qu'ils encourraient, elle, le bébé. Alors même si son instinct la poussait à accepter et à faire ses affaires sans réfléchir plus, sa raison la stoppa. Il fallait qu'elle garde la tête froide pour ne pas faire n'importe quoi. Lui non plus ne devait pas faire n'importe quoi.

Pour toute réponse elle l'embrassa, tendrement. Silencieusement. Elle amena ses mains de chaque côté de son visage et le regarda bien en face, un petit sourire triste sur les lèvres.
†~


" Sacha, je sais que tu es l'Amiral mais je reste une Soumise. Et il y a mes parents, et...
Je veux venir avec toi, je ne demande même que ça ! Mais réfléchis une seconde. Il faut que tu sois sûr, certain que c'est sans danger. C'est trop important.
"
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8412

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Sam 27 Nov 2010 - 20:22

- Je – ne – peux pas – quitter – cette pièce – sans toi.

J’espère que j’ai bien articulé des fois que le sens n’ait pas été assez limpide. Je le trouve pourtant clair. Je ne peux pas faire plus simple. Je ne laisse pas ma femme et notre enfant ici. Ce n’est pas un théorème mathématique complexe ou un cas d’étude éthographique. C’est obvie et je réponds sans rougir au truisme qui prétend qu’un homme amoureux est stupide et entêté. Cette fois, ce n’est pas de la bêtise, je suis furieux - contre moi uniquement -, plus motivé que jamais et inébranlable.

‘Vraiment?’

La raison a repris son trône. Chassée, l’émotivité.

‘Vraiment?’

OK. Je mens. Soit.
C’est l’émotivité.
L’émotivité défigure ma raison. Ma proposition est déraisonnable mais irrévocable.

‘Vraiment?’

La ferme, ma tête!

Je réintègre instantanément mon corps que j’avais laissé à l’abandon depuis mon retour d’Ottawa. Je suis en pleine possession de mes moyens. Conviction. Fureur. Insoutenable déraisonnable qui tente encore de me faire revenir sur mes paroles. Mais je ne l’écoute pas. Je suis sourd. Je suis sourd et fou. Irréaliste. Je manque de lucidité. Emporté. Bouffé par les interdictions et étouffé par la sagesse. J’emmerde la sagesse.

- Soumise, je m’en fous. Tu n’es Soumise à personne.

‘Calme-toi Sacha, tu cries. Tu vas lui faire peur.’


- Je ne sais pas si c’est sans danger!

‘Si! Tu le sais!’

- Mais je ne peux pas partir comme ça. Je ne vais pas y arriver sans toi, Charlotte.

Effondré. Mes jambes ne répondent plus. Je tombe à genoux. Mes bras enlacent sa taille. Ma tête repose contre son ventre. Dans son corps, la vie. En dehors, la mort.
Ma tête va éclater.

J’ai toujours voulu être fort pour elle. Qu’elle ne se pose jamais la question de savoir si elle pouvait compter sur moi. Lui faire l’économie des inquiétudes liées à la solidité de son époux. Mais je plie. Lamentablement. Parce que je sais que la petite voix a raison... qu’ai-je à lui offrir de plus que le cocon de ses parents et la protection de son Soumetteur si ce que la petite Toni nous a écrit est vrai? Une vie cachée. Regarder toujours derrière soi. Avoir peur de tourner le dos. Se méfier de tout et de tous. Craindre à chaque minute qu’on me les enlève. Traqués. Je n’ai pas le droit de faire d’eux des fugitifs. Sacha, raisonne. Prends-la cette minute de réflexion.

Voix brisée. Timbrée rauque. Comme un soupir désespéré. Je suis poignant de connerie. Que fais-je à genoux?

- Je peux pas...

Ca turbine dans ma tête. J’échafaude déjà plans par milliers. Utopiques pour la plus part. Dans la précipitation, je ne fais rien de bon mais je suis productif.
Que faire pour continuer à la voir sans être vu? Pour la protéger sans être là? Sans être moi?
Une idée. Brouillon mais la seule qui me frappe. Je repense à Terence. La potion d’Artémis. J’ai déjà été Elgin, pourquoi n’être pas quelqu’un de nouveau dans l’entourage de Charlotte? Une cousine éloignée? Quelqu’un. Quelqu’un dont on ne se méfie pas...






Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8558

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Sam 27 Nov 2010 - 21:14

~† Comment ne pas plier ? Les yeux levés sur le plafond de sa chambre, elle se concentrait pour ne pas pleurer. Encore. Comment ne pas céder quand la détresse de Sacha lui transperçait le coeur plus encore que l'idée de sacrifier le futur de leur enfant ?

Elle n'avait pas peur parce qu'il criait. Elle comprenait. Et si elle n'avait pas été si occupée à pleurer tout le temps, elle aussi aurait été furieuse et aurait hurlé. Parce que ce n'était pas juste, ce qu'ils vivaient. Ce qu'ils avaient à subir. Elle ne savait pas pourquoi, ni qui était responsable de la situation dans laquelle ils se trouvaient mais elle le maudissait. Et si c'était elle, pour avoir accepter deux ans plus tôt d'entrer dans l'Opposition, alors elle se maudissait elle-même.
A cet instant, elle aurait tout donné pour ne plus le voir ainsi, pour ne plus le voir souffrir. Même son âme. Qu'on la lui prenne, elle n'en avait pas besoin si elle devait rester loin de lui plus longtemps.

Elle inspira profondément, pour essayer de balayer sa tristesse mais ce n'était pas si simple. Une main dans ses cheveux, et un murmure compréhensif et décidé.
†~


" D'accord... "

~† S'appuyant sur lui pour ne pas être trop déséquilibrée, elle s'agenouilla face à lui. Caresser ses joues, ses lèvres, son cou. Embrasser son front, son nez, ses joues pour finir sur ses lèvres. Et entre chaque baiser, quelques mots. †~

" Calme-toi, on va trouver quelque chose. Je ne te laisserai pas quitter cette pièce sans qu'on ait trouvé une solution pour se voir au moins une fois par jour. "

~† Un petit sourire confiant tandis qu'elle plongeait son regard clair dans ses pupilles sombres. Hors de question qu'il reparte comme il était venu. C'était pour ça aussi, qu'il n'aurait pas dû venir. Parce qu'elle savait que la séparation allait être encore plus difficile mais que, forcément, fatalement, il allait devoir repartir.
Elle glissa ses mains derrière ses cheveux, enclencha le petit mécanisme qui faisait s'ouvrir la chaîne en argent qu'elle avait autour du cou. Elle laissa l'alliance de Sacha et sa bague de fiançailles s'échouer au creux de sa paume, tendant le premier anneau à son mari.
†~


" Pour commencer je veux que tu reprennes ton alliance. Et moi je vais remettre cette bague. "

~† Elle n'osa pas le regarder. Parce que s'il n'avait pas remarqué l'absence de ses émotions fortes, il ne savait certainement pas qu'elle avait retiré la bague qui lui permettait d'être toujours en contact avec lui. Mais encore une fois, elle l'avait retirée dans l'unique but de ne pas le déconcentrer avec ses peines, ses joies et ses peurs.
Et comme elle glissait l'anneau autour de son annulaire, son esprit cherchait, réfléchissait, envisageait. Le Polynectar était une solution, mais ce n'était que temporaire. Et elle ne voulait pas qu'ils se voient sans pouvoir être vraiment eux. Partir avec lui était sûrement trop dangereux, pour lui, pour la Résistance, pour tous. Ne pas partir avec lui était plus insupportable encore que d'avoir à se cacher. Non, il leur faudrait un endroit dans lequel ils pourraient se retrouver, tous les deux, sans avoir à craindre d'être dérangés parce que personne d'autre ne pourrait savoir où ils se trouvaient. Une pièce rien qu'à eux comme... Merlin, comment avait-elle fait pour ne pas y penser plus tôt ?! Elle releva un visage ahuri vers lui, parce qu'elle pensait avoir trouver. Peut-être.
†~


" Itchî... "
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8412

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Dim 28 Nov 2010 - 1:34

"FLASH-BACK | Première rencontre avec Itchî | Novembre 2007 | Chap.40.":
 


Itchî. Ce vieux Djinn contestataire. Itch’ était-il une meilleure solution que la potion d’Artémis?
Cette potion avait la propriété de métamorphoser une personne en une personne du sexe opposé. Terence Orphens avait été un cas problématique. Le cas clinique 1/1 000 000 000 qui était resté coincé dans le corps d'une femme pratiquement une année avant de comprendre la façon dont il pouvait récupérer ce dont la nature l'avait originellement équipé. Je n'aurais pas aimé être la petite copine de Terence Orphens à cette époque...

Potion d'Artémis ou Djinn casse-pied? Je dois peser le pour et le contre de la potion en question...
Je m'accroche au regard interrogateur de ma femme. Elle semble trouver l'idée du petit Shaytan intéressante à étudier.


POUR
CONTRE
Renouer avec les cours de Potions et de Botanique...? Etre une fille.
Euh... Ne plus avoir – même pour pas longtemps – mon Machin entre les jambes. Même pas sûr d’être capable de marcher sans. Ca se trouve c’est le secret de l’équilibre. La raison pour laquelle un homme est capable de marcher sans tomber. Je n’ai jamais appris à marcher sans mon pénis.
Ouch. Rien que l’idée de cet espace vide...
Aille...
Comment il a fait pour ne pas devenir barjot, Orphens?
Ah. Non, non. Je ne peux pas.
Pas Artémis.


J’ai beau faire l’idiot dans ma tête, sur mon visage la réalité est toute autre. J’ai du mal à réaliser et à accepter l’idée de n’être pas auprès de Charlotte lors de sa grossesse. Je veux trouver une solution à tout prix. Quitte, pour cela, à devenir une fille.

Mais Itch’...?
Ce n’est pas une mauvaise idée.

- ...On a laissé la boule de cristal dans notre pièce, à Poudlard, dis-je à Charlotte.

Du moins, en étais-je resté là.
J’étais parti le premier, ce matin-là.
J’avais laissé Itchî et Charlotte seuls.
M'assurant néanmoins qu'elle n'utiliserait jamais le Djinn de manière inconsciente.
Je me méfie toujours de ce faiseur de rêve.



Spoiler:
 





Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8558

MessageSujet: Re: Dans son corps.   Dim 28 Nov 2010 - 2:44



~† Charlotte secoua la tête négativement en regardant Sacha. Non, la boule de cristal n'était pas restée à Poudlard. †~



Novembre 2007. Salle de classe abandonnée, Poudlard.

~†~ Assise sur le lit, un croissant dans une main, Charlotte tenait la petite sphère argentée qu'elle avait trouvée dans le meuble la veille. La boule était vide puisque Itchî était installé dans le rocher que Sacha lui avait réservé dans la pièce. ~†~

" Itchî, maintenant que tu es libéré de la boule, elle sert encore ? "
Bien sûr !, dit-il en sortant de son rocher. Ca sert toujours, une boule de cristal. Par exemple, si vous la gardiez avec vous et que vous m'appeliez de n'importe quel endroit, même si je suis dans cette pièce, je pourrais venir en passant par cette boule.
" Ah oui ? Je vais peut-être la garder alors. "

~†~ Et l'adolescente qu'elle était encore avait soigneusement emporté la petite sphère qu'elle avait rangé dans son coffre de dortoir. ~†~



~† Coffre duquel elle ne l'avait plus jamais sortie... Avec précipitation, elle se pencha pour attraper sa baguette magique, posée à quelques centimètres sur sa table de chevet. D'un sort, elle ouvrit les portes de sa lourde armoire. Un autre sort et le couvercle du coffre en question se soulevait. Enfin, un dernier coup de baguette magique et la boule de cristal ressortait du fin fond de ses souvenirs du collège pour venir atterrir dans ses mains.
Retour dans les yeux de Sacha.
†~


" Itchî m'avait dit que je pourrais me resservir de cette boule pour le faire venir, même s'il n'en était plus prisonnier. Je l'avais gardée, mais je ne m'en suis jamais servie... "

~† Et soudain, le petit Djinn qu'ils avaient trouvé par hasard cinq années plus tôt lui apparaissait comme la solution à leurs problèmes. Un espoir inattendu. Elle se souvenait de leur pièce, à Poudlard. Sacha et elle étaient les seuls à la voir aussi magique. Tous les autres n'y voyaient qu'un placard à balai. Ce serait pareil maintenant... Mais la pièce était à Poudlard. †~

" Tu crois qu'il pourrait nous ouvrir des portes vers notre pièce ? Que je puisse y accéder depuis ma chambre. Et toi depuis... Depuis là où tu es. "

~† Elle ne savait pas où il résidait maintenant qu'il n'était plus à la Mansion. Et peut-être ne valait-il mieux pas qu'elle le sache, là encore trop dangereux...
Mais si c'était possible, même si un Opposant pénétrait dans sa chambre, il ne pourrait jamais accéder à Sacha. Et c'était pareil pour lui. Même si ses... soldats? Résistants ouvraient malencontreusement la porte qu'Itchî aurait ensorcelé, ce ne serait pas grave.

Soudain, elle pensa à un petit détail et elle porta une main à sa bouche en riant. Cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas ri.
†~


" S'il est resté dans la pièce depuis tout ce temps, Itchî va être fou de rage... "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans son corps.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans son corps.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» "L’amitié, c’est un seul esprit dans deux corps." [Pv. Calypso]
» Quelque part dans le Val d'Anduin [Flashback PV Sefir]
» Corps de verre et coeur de pierre
» Open your wings and flies towards the light. Butterfly. | Eden & Marissa
» SSS's Time ( Solo )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Liberté-
Sauter vers: