ConnexionConnexion  PortailPortail  AccueilAccueil  PublicationsPublications  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Sang et complot (pv Loevi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damien Mustang
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 34
Age du personnage : 1300 ans et des poussières
Habitation : Le Pourpre, Londres
Avatar : Psykie
Date d'inscription : 10/02/2010
Coup de coeur : 16
Gallions : 5461

MessageSujet: Sang et complot (pv Loevi)   Mer 17 Nov 2010 - 0:11

La nuit était déjà tombée depuis longtemps quand la silhouette encapuchonnée passa les grandes portes du Pourpre, le luxueux hôtel particulier avantageusement situé dans Londres, véritable forteresse de l’occulte, protégée par de multiples sceaux magiques et pièges en tout genres. Pourtant, Damien Mustang, maître des lieux, après s’être fait débarrassé de sa cape par son maître d’hôtel, appréciait d’un œil expert toutes ces protections prêtes à réduire tout intrus à néant. Tout comme il jouissait du confort retrouvé. Ces dernières semaines avaient été toutes en tribulations et toutes en agitation. Ainsi il était extrêmement agréable pour le vampire de se retrouver en cette demeure, édifiée pour lui, protégée par lui.

Traversant un couloir, il gagna le salon et se laissa tomber dans un fauteuil qui s’adapta immédiatement à sa morphologie. Un claquement de doigt et c’était une flûte à champagne contenant du sang admirablement frais qui apparaissait entre ses doigts fins et pâles. La scène aurait pu être représentée dans un tableau. Le port hautain, le teint pâle, la beauté raffinée, le vampire était au centre de ce luxueux salon de style empire, tout en ors et en pourpres.

Et pourtant, déjà, le travail faisait entendre sa voix. Poussant un soupir, le vampire fit un mouvement de baguette et un léger tintement résonna dans l’hôtel particulier. Un domestique affairé apparut, comme par enchantement, tenant une liasse de documents cachetés, qu’il posa sur une table basse de bois précieux, juste en face de Mustang. Ce dernier plissa un instant les yeux et renvoya le domestique, d’un regard glacial. Puis il fit quelques mouvements de baguette, vérifia plusieurs fois de suite qu’il était parfaitement seul, qu’il n’était pas espionné, et verrouilla les portes du salon.

Et c’est seulement quand il eut prit toutes ces mesures qu’il s’autorisa à décacheter un à un les différents documents scellés. Des rapports, venus d’un peu partout, sur divers sujets. Les actions d’Antarès, ce qu’il prévoyait, ce qu’il allait faire dans les jours à venir, le tout compilé par des sources dans les hautes sphères de l’Opposition. La même chose pour la Résistance. Quoiqu’il soit plus facile d’entretenir un réseau d’espionnage au sein de l’Opposition que dans la Résistance. C’était toujours comme ça, les dictatures, surtout quand elles étaient étendues, intégraient volontiers la bureaucratie corrompue, la subversion, les travers pouvant donner matière à chantage…

Un petit sourire sur le visage parfait de Mustang. Il est vrai que son expérience en matière de régimes politiques était immense. Mille trois cent ans d’histoire, voilà un bagage que tous les historiens humains envieraient. Evidemment les vampires se souciaient peu de ce genre de science, eux qui vivaient éternellement n’avaient aucun besoin de lire des livres pour se souvenir des époques passées.

Et Mustang avait une mémoire redoutable. Et dans cette mémoire il trouvait le souvenir d’un rendez vous à brève échéance avec Loevi Leroy. Songeant à cela il fit sonner tout le personnel et leur donna congé. Si les choses allaient comme il le pensait, mieux valait n’avoir aucun témoin à la conversation de ce soir. Ceci étant dit ne pas avoir de domestique compliquait la tâche de Mustang qui dû passer plus de vingt minutes à chercher son cru sanguin favori. Après avoir consommé, il se mit à parcourir les différentes pièces de l’hôtel particulier, inspectant d’un œil glacé.

Les notes confidentielles, les rapports, les objets insolites, les expériences de magie noire, tout ce qui était par trop sensible, le vampire le déplaçait dans les sous sol du manoir, hors de vue, bien à l’abri derrière une porte de dix centimètres d’épaisseur, protégée par une triple couche d’enchantements. On était jamais assez prudent. Cela prit bien une heure de transformer ce manoir ultra sensible en manoir ultra mondain.

L’heure approchait de recevoir Leroy. Cette jeune femme qui s’était montré fort utile jusque là. Grâce à la position de sa famille, elle avait pu transmettre des informations pratiques qui avaient permis à Damien de raffermir sa position auprès de nombreux hauts dignitaires de l’Opposition, et ainsi accroître son noyautage et son influence. Et précisément, elle venait livrer son rapport en personne ce soir. Encore quelques personnes comme elles, et, à n’en pas douter, Antarès vacillerait et lâcherait prise. D’autant que, grâce à ce réseau insidieux, à cette influence discrète, il était virtuellement impossible de remonter jusqu’à Mustang.

Car évidemment Loevi était au bout de la chaîne. Le réseau de sa famille lui donnait des informations qu’elle transmettait, sans jamais trop se compromettre, sans jamais compromettre Mustang, et c’était là particulièrement direct, puisque nombreux étaient les espions qui ne savaient même pas qu’ils servaient le vampire. En somme on pouvait dire que quand le coup fatal serait porté, personne ne saurait à temps quelle main tenait le poignard.

Et cela convenait parfaitement à Damien. Comme tous les vampires il était une créature d’ombre et de manipulation, qui aimait agir par des intermédiaires humains manipulables et sacrifiables. Et cependant Loevi était une des exceptions. Il avait acquis une estime sincère pour l’humaine. Certes, sa nature même faisait qu’il avait un ascendant sérieux sur elle, mais malgré ça elle ne tombait pas en pâmoison, elle n’était pas esclave de la volonté du vampire comme certaines humaines, bref elle gardait un esprit lucide. Rien ne répugnait plus Damien que ces humains sur lesquels son emprise était absolus et qui auraient tués pour lui nettoyer la robe.

Et cependant, perdu dans ses considérations, Damien ne devait pas manquer l’heure. Dernier coup d’œil dans le manoir et puis il fit un geste de baguette. Immédiatement, une note invisible apparaissait sur la grande porte du Pourpre. Enfin pas tout à fait invisible puisque l’invitée humaine pourrait la voir. Elle disait, de façon fort sobre « la porte s’ouvrira pour vous, je vous attends au grand salon ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Sang et complot (pv Loevi)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: