PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Soumises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8514

MessageSujet: Re: Soumises   Dim 10 Oct 2010 - 18:10

" Ne m'en parle pas si tu n'es pas sûre d'en avoir le droit. Je ne voudrais pas t'attirer des ennuis un jour pour cela, même si je suis une tombe. "

~† Bien sûr, cela la rendait curieuse. La situation de Toni était somme toute assez inhabituelle. Elle avait été la Soumise du bras-droit d'Antarès. Et, maintenant, celle de son propre petit ami. Charlotte trouvait cela étrange qu'un membre aussi haut placé de l'Opposition autorise sa Soumise à ne plus l'être et, mieux même, que l'Opposant qui la... "reprenait" n'était autre que son petit ami. Elle n'était pas sûre que Yann aurait accepté qu'elle devienne la Soumise de Sacha. D'un autre côté, Jörgen n'était pas à la tête de la Résistance. Cela avait dû faciliter un peu le transfert... Mais même. Apparemment cela ne s'était pas fait suite à une simple demande. Toni qualifiait même la chose "d'horrible". Connaissant l'Opposition, elle et Jörgen avaient du accepter quelque chose de peu recommandable et que peu de personnes auraient consenti à faire. †~

" Je ne savais pas que Jörgen O'Brian faisait partie de l'Opposition. Enfin, je l'ai bien aperçu quelques fois aux réunions, mais je ne savais pas lequel des triplets il était.
Si la situation vous convient à tous les deux, peu importe ce qu'en pensent les autres. J'espère juste que le lien particulier de la Soumission ne changera pas vos relations.
"


~† Personnellement, elle n'aurait pas aimé être la Soumise de l'un de ses proches. Elle trouvait la Soumission singulièrement malsaine. Mais si Toni et Jörgen parvenaient à ne pas tomber dans ce piège, c'était sûrement en effet mieux pour elle.

Tout en mangeant, elle songea que ce ne devait pas être facile d'endurer la Soumission si jeune. A cet âge-là, elle avait eu à supporter le chantage de Cain Edelweiss. Cela avait été déjà bien assez compliqué à gérer, et pourtant proportionnellement au statut de Soumis, elle trouvait que c'était moindre. Toni avait dit être heureuse et soulagée. Ce ne devait pas être facile tous les jours avec son ancien Soumetteur, pour qu'elle voie les choses ainsi.
†~


" C'était comment, avec Bruno ? "
Revenir en haut Aller en bas
Toni Scheffer
● University ●
avatar

Nombre de messages : 111
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard Uni - Phoenice Zone
Occupation : 1ère année, Phoenice Zone
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 13/01/2010
Coup de coeur : 115
Gallions : 5985

MessageSujet: Re: Soumises   Lun 11 Oct 2010 - 18:45

- Avec Bruno, c’était...

Toni laissa la phrase en suspend car elle avait naturellement eu envie de répondre sincèrement à la question. Mais cela exigeait de la réflexion. Le fait même qu’elle hésite et cherche ses mots induisait que la réponse n’était pas si évidente qu’on pensait.

Elle aurait pu répondre du tac au tac que c’était horrible et qu’elle avait beaucoup souffert. Ca n’aurait été ni vrai ni faux. Ce qu’elle ressentait était beaucoup plus mitigé. Elle se rendit compte que, pendant qu’elle cherchait une réponse qui lui semblait congrue, cette discussion qu’elle n’avait jamais eue avec personne était essentielle pour se défaire de tout ce qu’elle avait inhibé jusqu’à présent. Elle ne s’était jamais confié à personne, même pas à Alex. D’abord, parce qu’elle avait honte de la confusion dans laquelle l'avait plongée cette relation et ensuite parce qu’elle n’avait jamais été certaine de ce qu’elle ressentait.

"Comment c’était avec Bruno ?"

- C’était... bizarre, dit-elle les yeux dans le vague. Elle avait reposé ses couverts et serrait sa serviette entre ses mains.

- Au début, c’était insoutenable. L’idée que je ne m’appartienne plus et que mes faits et gestes soient passé au tamis par un étranger m’a donné envie de mourir. J’y ai pensé plusieurs fois. Je voulais me donner la mort... mais je ne l’aurais pas puni. Je me serais punie... et j’aurais abandonné Jörgen. Cette pensée était injuste. Alors, j’ai commencé à prendre sur moi... je me suis détendue et j’ai découvert Bruno. Son caractère, qui il était. Il s’incrustait dans mon esprit car il ne pouvait pas entrer à Poudlard. J’entretenais de longues discussions avec moi-même,
se remémora-t-elle avec amusement quand elle s’imaginait parler seule avec la voix dans sa tête.

- Nous conversions beaucoup, de tout de rien, de mes sentiments pour Jörgen qu’il ne comprenait pas. Bruno n’a jamais accepté l’amour. Avec le temps, j’ai fini par comprendre que ce n’était pas l’amour qu’il ne comprenait pas mais la folie de tenir à quelqu’un d’autre avec tellement de force qu’on préfèrerait la mort plutôt que la perte de cet amour. Je pense qu’il n’a jamais été aimé... Ce lien, il l’assimilait à de la soumission volontaire. Ca le rendait sceptique. Il avait la sensation que Jörgen, sans me contraindre, obtiendrait toujours plus de moi que lui, avec tous les pouvoirs et l’autorité du monde. Alors, il a commencé à s’intéresser à Jörgen plus qu’à moi... et par des péripéties que je me tâte encore à te raconter, il en est venu à décider que Jörgen serait mon Soumetteur. Je le suspecte d’avoir essayé de pourrir le lien pur qui m’attachait à Jörgen en y affectant un concept artificiel comme la Soumission... Bruno était capricieux, exigent, entêté et manipulateur mais d’une manière originale, il tenait à moi... et... et... je tenais à lui. Parfois, sa présence me manque. Mais je préfère ma situation d’aujourd’hui... j’aurais simplement aimé connaître Bruno dans d’autres circonstances. Je m’abuse sans doute cependant je suis sûre que nous aurions pu être des amis malgré la différence d’âge. Mais dans ces circonstances, il est impensable que je puisse envisager de lui pardonner ce qu’il a fait de moi... et de Jörgen.




18 ans - 1ère année Phoenice Zone
Phoenice Zone
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8514

MessageSujet: Re: Soumises   Mar 19 Oct 2010 - 0:03

~† C'était étrange comme elle comprenait parfaitement de quoi Toni parlait. C'était limpide. Elle savait exactement de quoi il était question, pourtant la Gryffondor et elle n'étaient pas dans les mêmes situations. Mais il fallait croire que, finalement, elles avaient plus en commun qu'il n'y paraissait. †~

" Je vois ce que tu veux dire. Très bien même. "

~† Comment l'expliquer ? C'était difficile. Elle ne savait pas le définir exactement mais elle était un peu dans le même cas que Toni. Elle voyait un peu les choses de la même manière, et avait l'impression d'avoir un peu les mêmes sentiments au sujet de tout cela.
A la différence près que Yann n'était jamais entré dans sa tête... Elle aurait détesté cela. Ne plus pouvoir être libre, même pas dans ses pensées. Elle aurait certainement disjoncter depuis longtemps...

Plus la discussion avançait, plus elle trouvait cette jeune fille face à elle courageuse. Elle ne voyait pas d'autre mot. Toni encaissait, et continuait de sourire malgré tout. Elle se surprit à reconnaître dans ses émotions une espèce de tendresse pour cette si jeune Soumise. Elle ne la connaissait pas vraiment, mais elle pouvait déjà le dire : Toni avait une belle âme. Et pourtant Merlin savait que Charlotte n'avait que faire de toutes ces âmes qu'elle jugeait trop souvent monotones et communes. Mais quand elle en croisait une jolie, elle savait le reconnaître.
†~


" C'est... étrange et peut-être même masochiste, mais j'ai l'impression que je vis un peu la même chose avec Yann. Même s'il m'a... soumise, je n'arrive pas à le détester. Il y a quelque chose qui m'attire et qui me fascine chez lui. Je ne saurais pas dire ce que c'est, mais je crois bien que... c'est là. Simplement. "

~† C'était la première fois qu'elle parlait avec quelqu'un de sa relation avec son Soumetteur. †~

" Tu crois que c'est pareil pour tous les Soumis/Soumetteurs ? "

~† Est-ce que c'était juste elles deux qui étaient folles ou ils étaient tous plus ou moins dans la même configuration ? La question restait en suspens. Son regard se posa sur son assiette vide et son estomac lui signifia qu'il n'était pas rassasié. Elle devait manger pour deux, cela tombait bien, elle avait faim. †~

" Veux-tu un dessert ? Je t'invite. Pour te remercier d'avoir égayer ma journée. "
Revenir en haut Aller en bas
Toni Scheffer
● University ●
avatar

Nombre de messages : 111
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard Uni - Phoenice Zone
Occupation : 1ère année, Phoenice Zone
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 13/01/2010
Coup de coeur : 115
Gallions : 5985

MessageSujet: Re: Soumises   Mar 19 Oct 2010 - 21:32

- Je ne sais pas trop si beaucoup ressentent ce paradoxe. Ca doit être le syndrome de Stockholm appliqué aux Soumis. J'ai entendu que certains étaient tombés amoureux de leur Soumetteur, que d'autres s'étaient donnés la mort. Dans tout ça, il doit y avoir un juste milieu, rêvassa Toni en repensant à ce qu'elle avait un jour entendu au sujet d'Ecko Sagamenti et Catherine Cymbel et de la même Catherine Cymbel et la Soumise qu'elle avait eu ensuite. Certains prétendaient que Louange Deb s'était suicidée, d'autres qu'elle avait tellement souffert qu'elle s'était enfuie et qu'elle avait croisé un des Iccams qui l'avait délivré de son lien de Soumission. Ils étaient les seuls, paraissaient-ils, à pouvoir les délivrer du bracelet, à part le Soumetteur.

Toni fit des yeux gourmands quand elle entendit parler de dessert. Ils s'illuminèrent de deux babas au rhum géants qui réchauffaient le cœur et l'estomac. Elle ne se fit pas prier pour l'invitation et remercia la sorcière en s'élançant déjà sur les plats qu'un serveur leur apportait.

- Tu veux mon truc pour égayer ma journée? C'est très bête mais je le fais des fois...

Toni sourit très grand et confia comme un secret:

- Je lance un patronus. Il faut s'obliger à trouver une pensée heureuse pour ça, tu sais... bah ouais, tu dois le savoir. Bon, bah, tant que j'arrive à créer mon patronus, c'est qu'il me reste encore du bonheur quelque part dans ma tête et que tout n'est pas perdu. Mon patronus, c'est une gazelle... je la regarde courir autour de moi et sauter... c'est rassurant. Je sais pas si ça marchera pour toi aussi, mais quand tu es seule... essaye, un jour. C'est artificiel mais relaxant.

Après une petit silence et six bouchées d'affilée qu'elle avait du mal à mâcher, Toni demanda à voix très basse:

- C'est indiscret ce que je vais te demander. Tu me réponds si t'as envie... est-ce que tu savais que Sacha était le... enfin, tu vois... tu lui en veux ?





18 ans - 1ère année Phoenice Zone
Phoenice Zone
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8514

MessageSujet: Re: Soumises   Mar 19 Oct 2010 - 22:26

~† Toni avait sûrement raison. Les Soumis devaient avoir leur propre syndrome de Stockholm. Adapté à leur situation car même s'ils n'étaient pas réellement pris en otages, ils étaient néanmoins d'une certaine manière retenus prisonniers. Même si certains avaient choisi cette situation. Et ils pourraient bien en dire ce qu'ils voulaient, mais quand on le vivait, le lien de la Soumission avait tout de même quelque chose de... particulier. Que, là encore, elle n'aurait pas su définir clairement.
Mais de là à tomber amoureux de son Soumetteur ou à mourir pour lui échapper... C'était peut-être effectivement des extrémités. Charlotte était surprise que la collégienne voit les choses avec autant de discernement.

Ne se faisant pas non plus priée par le dessert qui l'attendait, elle eut un petit sourire lorsque Toni lui révéla son secret bonne humeur. Un Patronus. Elle n'y aurait jamais pensé... Mais c'était une excellente idée. D'un petit hochement de tête, elle lui signifia que oui, elle essayerait. Un jour. Même si elle doutait de sa capacité à trouver des pensées heureuses. Jamais elle n'aurait pu s'envoler au Pays Imaginaire...

Après le vague silence qui s'était installé, les questions de Toni la laissèrent perplexe. Pourtant, elle ne tarda pas tellement à répondre.
†~


" Non, je ne savais pas qu'il était l'Amiral de la Résistance. Je me demande même comment j'ai fait pour passer à côté de quelque chose d'aussi énorme... "

~† L'ironie était bel et bien présente dans sa voix. Elle se moquait tristement d'elle-même et de son aveuglement. Et lui, avait-il été dupé aussi longtemps sur son appartenance à l'Opposition ? †~

" Est-ce que je lui en veux ? "

~† La question était plus épineuse. Elle resta quelques secondes inerte, les yeux dans le vide, avant de finalement revenir au moment présent et lâcher un léger soupir. †~

" Ca dépend. Des jours, et de mes humeurs. Alors je pense que non, je ne lui en veux pas d'être l'Amiral. Comment le blâmer d'être lui-même ? "

~† Parce que s'il en était arrivé à devenir la tête de la Résistance, c'était que son envie de garder sa liberté, ses convictions, ses pensées et l'avenir d'un futur non dicté étaient plus que vivaces. Vitales. Mais ça, elle l'avait toujours su. Elle tut cependant les raisons qui faisaient que, oui, parfois elle lui en voulait.
Elle avait beau apprécier cette jeune fille, parler d'elle-même n'avait jamais était son fort. Elle avait tout de même voulu répondre à sa question, mais elle ne se voyait pas le faire pour les suivantes, qu'elle imaginait plus intimes et délicates. Elle ne la rabrouait pas, la curiosité était normale, elle-même l'avait été aujourd'hui. Mais pour ne pas l'encourager dans cette direction, elle sortit son porte-monnaie rempli de Gallions après avoir demandé l'addition.
†~


" En tout cas j'espère sincèrement que tout se passera bien pour toi. Et pour Jörgen. "
Revenir en haut Aller en bas
Toni Scheffer
● University ●
avatar

Nombre de messages : 111
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard Uni - Phoenice Zone
Occupation : 1ère année, Phoenice Zone
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 13/01/2010
Coup de coeur : 115
Gallions : 5985

MessageSujet: Re: Soumises   Mar 19 Oct 2010 - 22:42

Toni regarda la main de Charlotte déposer les Gallions sur la table. Elle se mordilla la lèvre en parcourant le bras qui mena jusqu'à la tête. Charlotte avait changé d'expression. La Gryffondor posa sa main sur celle de Charlotte pour l'empêcher un instant de la retirer et avoir un contact physique et protecteur pour elle. le geste était instinctif et irréfléchi. Comme un appel du corps qui pense plus vite que la tête:

- Je suis désolée si j'ai posé une question indiscrète. Je ne voulais pas te mettre mal à l'aise. C'est seulement que j'imagine tout ce qui peut se passer en ce moment dans ta tête... et si c'est autant le bordel que dans la même, je ne peux que te comprendre et me sentir... je ne sais pas...

Elle réfléchit et sourit:

- Compatissante, à sa juste valeur, et liée à toi. Excuse la liberté que j'ai prise. N'en parlons plus.

Toni lâcha la main et se leva aussi guillerette qu'avant. Mais cette fois-ci, elle força un peu le trait pour se contraindre à effacer la gêne qui s'était immiscée.

Elle marcha derrière Charlotte en la remerciant encore une fois pour le repas mais glissa discrètement les gallions qu'elle avait dans sa robe de sorcier. Elle les trouverait peut-être plus tard quand elle rentrerait chez elle.

Quand elles furent sorties, Toni s'étira en regardant le panorama qui s'étendait devant elle. La campagne était si jolie ! Qui pouvait imaginer que, à quelques centaines de mètres d'ici, des tordus se croyaient le droit de soumettre joyeusement et sans scrupule des gens qui n'ont rien demandé à personne ? Elle espérait de tout son cœur, qu'un jour, Sacha et ses amis, les délivreraient, elle et tous ceux qui devaient courber le dos sans sourciller.

Toni chercha un autre papier de Carambar dans ses poches et écrivit son adresse à Londres dessus puis elle le tendit à Charlotte:

- C'est mon adresse... j'espère qu'un jour, on se reverra. Ca m'a fait du bien de discuter avec toi et de partager ces choses. Ecris-moi, même pour rien... ça me fera plaisir. Sinon, à la rentrée, je serais à Poudlard université. Je vais enfin avoir le droit d'entrer dans ce fameux café Campus !




18 ans - 1ère année Phoenice Zone
Phoenice Zone
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8514

MessageSujet: Re: Soumises   Mer 20 Oct 2010 - 19:26

~† Une fois de plus, la spontanéité de la Gryffondor époustoufla Charlotte. Elle admira la facilité avec laquelle elle laissait son corps s'exprimer - par cette main posée sur la sienne - et ses sentiments sortir. Charlotte en était incapable. Il fallait toujours qu'elle réfléchisse avant de parler ou d'agir. Réfléchir pour juger si le geste ou la parole étaient appropriés et envisager la manière dont ils seraient pris pour arriver à l'endroit qu'elle voulait.
Son coeur s'en retrouva quelque peu réchauffé. Elle aurait aimé dire "Merci" à Toni, mais les mots restèrent bloqués dans sa gorge. Elle n'avait pas envie de parler après des paroles aussi belles que sincères.

Elle se leva elle aussi, un peu troublée par la sollicitude que venait de lui témoigner la jeune fille. Machinalement elle remercia et salua les dirigeants de l'auberge, avant de sortir. Un bref regard lui indiqua que le coin était désert et qu'il lui faudrait retourner à l'Abbaye si elle ne voulait pas transplaner. Sa réflexion sur la manière dont elle allait rentrer chez elle fut interrompue par un papier tendu par Toni, similaire à celui qu'elle avait glissé sous la porte du bureau de Yann. Son adresse était inscrite, et elle la priait de lui écrire.
†~


" Je ne manquerai pas de t'écrire bientôt. Merci Toni, pour tout... "

~† Elle lui offrit un vrai sourire, l'un des rares qu'elle accordait, avant de glisser le papier dans l'une de ses poches. †~

" Passe une bonne journée. Et, même si je ne suis plus étudiante, j'espère bien qu'on pourra se voir une fois au Café Campus. Tu verras, c'est très sympa.
Bonne chance...
"


~† Ces deux derniers mots, elle les prendrait comme elle le souhaiterait. Mais Charlotte n'avait pas oublié ce que Toni lui avait dit à propos de Bruno. Et elle ne doutait pas que cette histoire n'était pas fini, ni pour elle ni pour Jörgen. Rien n'était jamais fini dans l'Opposition... Mais vraiment, elle espérait que Toni n'aurait pas trop à en souffrir. Après un dernier sourire, elle glissa sa main dans son cou pour attraper une petite pierre noire suspendue à une chaîne, derrière l'alliance de Sacha et sa bague de fiançailles, accrochées ensemble. Elle prononcerait une formule et la pierre la transporterait directement dans le SAS de l'Abbaye. De là, elle rejoindrait la maison familiale par poudre de cheminette.

Ce ne serait qu'en rentrant chez elle et en retirant son manteau qu'elle entendrait les gallions déposés par Toni tinter dans une autre de ses poches. Alors elle sourirait, retirant aussi le petit papier de Carambar qu'elle déposerait par la suite sur sa table de chevet. Pour ne pas oublier d'écrire un jour à cette jeune fille qui avait su d'une certaine manière la toucher. Elle y tenait.
†~


THE END
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Soumises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Soumises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Liberté-
Sauter vers: