PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [Chaudron Baveur] Et maintenant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Daphne de Longueville
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 61
Age du personnage : 17 ans
Habitation : Londres
Occupation : Etudiante
Signature :
Avatar : Ashley Greene
Date d'inscription : 20/08/2010
Coup de coeur : 9
Gallions : 5342

MessageSujet: Re: [Chaudron Baveur] Et maintenant...   Mar 12 Oct 2010 - 22:53

Ma curiosité ? Assouvie ? A peine, Shawn.

Daphne avait été une interlocutrice de qualité. C’est dans le silence le plus complet qu’elle avait écouté le récit de Shawn, lui épargnant l‘habituelle mais néanmoins désagréable ponctuation. « Nooon, c’est pas vrai ? » « In-croy-able ! ». Perplexe, Daphne fronça les sourcils et attrapa son verre avec délicatesse. Sooo posh. Elle le porta à ses lèvres et le regretta presque aussitôt.

La liqueur, si légère soit elle, était bien trop forte pour Daphne, qui n’avait jamais bu d’alcool et ne s’en portait pas plus mal. De trop nombreuses fois avait-elle assisté à la pathétique déchéance de ses… hum… comparses, qui semblaient manifester une certaine joie à l’idée de finir dans le caniveau, pour y gerber champagne, vodka, particule et titre de noblesse.

Bien décidée à ne pas jouer les lamas, Daphne fit un effort pour ne pas recracher la liqueur, ni dans son verre ni au visage de Shawn. Elle parvint enfin à déglutir, avala le liquide qui lui brûla la gorge puis dit, d’une voix légèrement plus rauque.

Votre histoire est touchante, mais la mienne le sera bien plus. Qui n’aurait pas pitié de moi, pauvre jeune fille à qui un inconnu a tenté de faire avaler de la soude caustique ?

Elle reposa son verre, sourit et ajouta :

C’était absolument dégueulasse. Attendez au moins de savoir dans quel camp je suis avant d’essayer de m’empoisonner.

Plus sérieusement, après vous avoir écouté je trouve admirable que vous ayez laissé cette pourriture en vie. Vous ne pouvez cependant pas nier que les Opposants ont mauvaise réputation… particulièrement au sein de la Résistance…

Dont je ne fais pas partie. Si vous voulez mon avis, votre compagne a eu affaire à une belle bande de crétins, dissimulant leur sadisme sous le masque de la cause juste. Il est fort à parier qu‘une propagande plus… sanglante auraient attiré les agresseurs de Fei dans le camp de l‘Opposition.


Daphne se tut quelques instants, observant Shawn. Elle ignorait tout de sa possible susceptibilité et n'était guère sûre que le détachement dont elle faisait preuve face aux épreuves terribles qu'il avait traversées allait démesurément lui plaire. Il fallait n'y voir rien de personnel, des années de solitude avaient ôté à Daphne le peu de compassion qu'elle avait un jour éprouvé, probablement par accident.

Daphne s‘interrogea alors sur l‘âge de Shawn et également sur les études qu‘il faisait à Poudlard. Mais la conversation devenait bien trop intéressante que pour perdre du temps avec des banalités. Elle aurait tout le loisir d’en apprendre plus sur le jeune homme plus tard.

Je vous avoue que jusqu’à mon arrivée à Londres, je ne me suis sentie que très peu concernée par le destin du monde. A Canterbury, mes parents partaient du principe que ne rien savoir était la meilleure des options. Une sorte de neutralité non-assumée, je suppose…

Ou une fâcheuse tendance à ne choisir un camp que lorsque celui-ci a remporté la victoire.


Elle rapprocha son visage de celui de Shawn, l’air grave, décidé.

Les choses ont changé. Je n’ai pas l’intention de jouer le rôle de la Suisse. Je veux choisir un camp, Shawn, mais je ne sais pas lequel. Et j’ai le sentiment que vous m’aiderez à faire ce choix difficile.

Elle observa Shawn, se souvint enfin de la grimace de douleur qui avait momentanément habité son visage. Sortant sa baguette magique, elle la pointa en direction de la joue du jeune homme et à l’aide d’un sortilège informulé, soigna sa plaie qui se referma comme par magie. (C’est malin, tiens…)

A force de vous battre comme un moldu, vous oubliez la possibilité que vous avez de vous soigner comme un sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Page
● University ●
avatar

Nombre de messages : 143
Age du personnage : 20 ans
Habitation : Poudlard - Hawk Wing
Occupation : Etudiant
Avatar : Lara
Date d'inscription : 15/08/2010
Coup de coeur : 38
Gallions : 5482

MessageSujet: Re: [Chaudron Baveur] Et maintenant...   Mer 13 Oct 2010 - 21:48

« — Loin de là. La douleur m’aide à me souvenir qu’avant d’être un sorcier, je suis un être humain. Qui dira masochiste et qui dira philosophe. Toujours est-il qu’il est vrai que j’ai passé plus de temps à pratiquer des sortilèges d’attaque et de défense que des sortilèges sanitaires... » lui dit-il en plaisantant, marquant son désintérêt total pour ces derniers.

Au lieu de la dissuader de boire le reste de son verre, il lui avait seulement lancé un regard de bravade. La petite fille sage qui vivait une vie trop lisse devait corner un peu les pages de son histoire. Il était gentleman. Il ne profiterait jamais de l’ivresse d’une fille pour des desseins licencieux et savait encadrer pour que boire en société reste festif et ne devienne pas une soirée à vomir ses tripes au-dessus des toilettes.

Maintenant, il avait laissé un silence. Il réfléchissait mais ses yeux ne fléchissaient pas. Il soutenait le regard de Daphne et y cherchait l’astuce. Que voulait-elle de lui ? Y avait-il un piège ? Ces guerres avaient fini par le rendre paranoïaque. En plus, il ne pouvait pas aborder l’Opposition comme un simple sujet de discussion. Surtout si elle n’avait pas encore décidé du parti qu’elle voulait soutenir. La majorité des gens étaient neutres mais elle ne désirait plus cette impartialité.

Il quitta enfin son regard et jeta un coup d’œil autour d’eux. Le lieu était le plus mal choisi pour ça. Il ne se sentait pas à l’aise. Tom... Myllis... Chaudron Baveur... Non. Pas ici.

La déclaration de Daphne impliquait qu’il l’aide à choisir un camp. Ca aurait été bien trop simple de lui vendre l’Opposition. Shawn avait fait ce choix après mûre réflexion et il pensait sincèrement que chacun devait décider librement de son investissement moral au sein des deux camps. Il avait choisi l’Opposition parce que ce mouvement allait de l’avant et rompait avec tout ce qui avait existé auparavant. Mais cela ne voulait pas dire qu’il partageait toutes les idées et toutes les implications de ses supérieurs dans la politique mondiale. Par exemple, la situation des Soumis l’écœurait. Il avait l’ambition de monter suffisamment haut dans la hiérarchie afin de rompre ce statut pour tout le monde et non pas uniquement pour les pays qui avaient cosignés l’acte des RUOs après le résultat du référendum du 14 juillet. Sa campagne avait d’ailleurs déjà commencé et il était en négociation. Il ne se faisait pas d’illusion, la partie était loin d’être gagnée.

Si Daphne voulait choisir un camp, il devait lui montrer le bon et le moins bon de chacun. Elle devrait ensuite comparer ces faits à ce qu’elle ressentait et à ses affinités pour prendre une décision en connaissance de cause. Sa petite anecdote au sujet de Fei ne donnait pas forcément envie de se risquer à devenir Opposant. Il en avait presque autant au sujet de la Résistance.

Shawn but son verre jusqu’aux glaçons et le reposa avec calme. Il se pencha vers Daphne, en désignant son verre de liqueur avec un petit sourire en coin et un air conspirateur.

« — Que vous ayez été Résistante ou Opposante, je vous aurais offert le même verre, avec le même sourire. Si à l’avenir vous deveniez Résistante et que nous nous rencontrions à nouveau, je prends le pari que nous passerions un moment agréable. Parce que nous ne sommes pas des bêtes. Vous ne serez pas moins Daphne de Longueville parce que vous êtes une Résistante. Gageons simplement que le contenu de nos conversations changera. Mais il n’y a aucune raison pour qu’elles n’en soient pas, au moins, aussi intéressantes que celle de ce soir.
Vous avez terminé votre verre ? Je vous emmène dîner... ou whatever. Okay pour vous aider à choisir votre camp mais je ne peux pas parler de l’Opposition ou de la Résistance ici. »

Shawn s’était levé en l’invitant. Il fouilla sa poche pour régler les quelques gallions de leurs consommations. Il déposa le tout sur la table et se pencha haut dessus de Daphne avec un air soupçonneux et taquin :

« — Vous êtes majeur ? Juste pour savoir si je vous emmène au McDo ou au China Club. Un restau sino-sorcier qui fait des nems citrouilles incomparables. L’accès reste néanmoins interdit au moins de 17 ans. »







Made in USA
Hawk Wing
Opposition
אהבה ושלום

Revenir en haut Aller en bas
Daphne de Longueville
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 61
Age du personnage : 17 ans
Habitation : Londres
Occupation : Etudiante
Signature :
Avatar : Ashley Greene
Date d'inscription : 20/08/2010
Coup de coeur : 9
Gallions : 5342

MessageSujet: Re: [Chaudron Baveur] Et maintenant...   Lun 18 Oct 2010 - 19:55

Daphne observa Shawn, lui lançant un regard malicieux.

Si il y a une chose que vous ne ferez pas ce soir, Shawn Page, c'est m'inviter au restaurant. Vous avez presque réussi à faire de cette invitation une proposition tentante, mais ce soir, j'ai déjà des projets. Je n'abandonne de toute manière pas l'idée d'avoir cette petite conversation, même si au fond de moi-même, je sais déjà quel camp je vais choisir.

C'était cependant une bonne manière de vous renseigner sur mon âge l'air de rien, Shawn. J'ai eu 17 ans le 1er septembre. Vous pouvez me draguer en toute légalité.

Elle lui sourit puis ajouta :

Et je déteste manger chinois.

Il y avait beaucoup plus de faux que de vrai dans la réponse de Daphne. Elle avait prévu d'aller se balader ce soir à Highgate Park, profiter de sa liberté nouvelle et du calme de la nuit. Sans se douter qu'elle y ferait une très mauvaise rencontre. Et qu'elle reverrait Shawn plus tôt que prévu. Ses "projets" pouvaient certes être remis à demain, elle n'avait rendez-vous avec personne, après tout.

Mais le refus de Daphne cachait quelque chose. Discuter avec un inconnu rencontré au hasard était une chose, l'accompagner au restaurant en était une autre. Daphne n'avait jamais fait ça, et plus que le resto, qu'elle aurait refusé de se faire payer, la suite de la soirée l'inquiétait. Les relations homme/femme avaient toujours été un mystère pour Daphne, qui savaient que de toute façon, ça finissait toujours par être ambigu, d'une manière ou d'une autre.

Mademoiselle de Longueville secoua légèrement la tête, comme pour chasser ces pensées, songeant qu'encore une fois, elle s'inquiétait pour quelque chose qui ne s'était pas encore produit et ne risquait probablement pas d'arriver. Il lui proposait une discussion sur l'Opposition et la Résistance dans un endroit plus discret, pas un plan à 3. Daphne souffla, tenta de se détendre, mais resta sur ses positions.

Un autre soir, avec plaisir, Shawn.

Je reviens.


Elle vida le verre offert par Shawn d'une traite puis se leva, tournant le dos à Shawn pour cacher le fait qu'elle grimaçait, et se dirigea vers le comptoir. Elle en revint avec une plume, de l'encre et un bout de parchemin, sur lequel elle gribouilla quelques mots. Tendant le papier à Shawn, elle dit :

Voilà mon adresse. Ecrivez-moi si vous êtes libre un de ces soirs. Enfin... Si tu es libre.
Revenir en haut Aller en bas
Shawn Page
● University ●
avatar

Nombre de messages : 143
Age du personnage : 20 ans
Habitation : Poudlard - Hawk Wing
Occupation : Etudiant
Avatar : Lara
Date d'inscription : 15/08/2010
Coup de coeur : 38
Gallions : 5482

MessageSujet: Re: [Chaudron Baveur] Et maintenant...   Mar 19 Oct 2010 - 2:33

Arrogante.

« — Je n’y manquerai pas », dit-il en prenant le papier et en se levant. Il le mit dans sa poche intérieure de blouson. Il haussa les sourcils sans effacer la lumière espiègle qui éclairait son regard.

Il ne prit pas le refus pour froissant. Il se réservait même le droit de songer que la jeune Daphne de Longueville allait vite en besogne en supposant qu’il la draguait. Cependant, il admettait volontiers le fait qu’une invitation à dîner pouvait, dans leur cas, prêter à confusion. Ca l’avait fait sourire. Sans moquerie. Il resta fairplay et évita une boutade plus vipérine que réellement humoristique.

S’il avait voulu la séduire, il aurait aimé parler de tout sauf de l’Opposition et de la Résistance. Il l’aurait plus certainement invitée dans un endroit un peu plus féérique que le restau chinois. Et ce malgré que le romantisme le fasse royalement chier. Du moins aurait-il pu essayer de l’impressionner un peu en transplanant sur les hauteurs d’Hollywood, sur la falaise d’un fronton de mer, dans un lodge au Kenya voire dans son lit, prétextant que depuis que sa mère lui avait retiré son nounours alors qu’il venait d’avoir onze ans, il avait du mal à s’endormir sans la douceur de Cajoline Jasmin. Il était sûr que cette cent pourcent sorcière n’avait jamais entendu parler de Cajoline Jasmin et qu’elle penserait que c’était le nom qu’il avait donné à feu le « Tedus the Bear », croupissant dans une décharge de New-York.

Il la salua avec politesse et s’étira le dos, regardant autour de lui. La clientèle était occupée à diner. Son ventre se mit à jalouser ce que les yeux voyaient. Il avait faim.

Il remit la chaise en place :

« — On se verra peut-être à la rentrée, présuma-t-il, et vous direz quel mouvement vous aurez choisi. Bonne soirée, Daphne de Longueville. »

Shawn lui fit un bref clin d’œil pour dire au revoir et s’en alla vers Tom pour les mêmes salutations. Le gérant s’inquiéta de l’endroit où il allait dormir. Shawn le rassura, il avait plus d’un tour dans sa baguette. Il se rendrait au restaurant chinois et il irait côté moldu pour prendre une chambre à la nuit en attendant son rendez-vous du lendemain aux aurores avec deux chiens-chiens de l’Opposition qui désiraient connaître l’avancement de ses recherches concernant l’Amiral et les deux Iccams.

En tout cas, c’était la version qu’il avait donnée à Tom pour ne pas l’inquiéter. Dans la version officieuse, il comptait se rendre sur le Chemin de Traverse, tomber par hasard sur Flawnt et lui fourrer sa poing dans la tronche, par hasard aussi.

Le programme de sa nuit fut loin du pied qu’il aurait pris, ou avec une Daphne ou avec une bonne bagarre. Il venait de quitter le restaurant où il avait longuement discuté avec le serveur qui s’était montré loquace au sujet de sa clientèle en échange de quelques gallions passés en pourboire. D’après le serveur, la veille, l’établissement avait reçu une dénommée Mareva Coolwater, que Shawn connaissait de réputation sous le sobriquet de la « Dame Rouge » en raison de sa sanglante manière de conclure les pourparlers et autres actes politiques trainant en longueur. La dame était accompagnée d’un représentant du Ministère de la magie anglaise avec lequel elle avait paru familière. Shawn ne courait pas après les scandales mais il s’interrogeait sur la présence régulière de l’ambassadrice des pays asiatiques en Angleterre. Serait-elle impliquée dans la Résistance ? Tout le monde savait que le Ministère de la magie qui se disait à majorité Neutre était composé à 80% de Résistants. Shawn avait décidé de fouiller cette piste et de se renseigner sur l’actualité politique et diplomatique de l’Angleterre afin d’en savoir plus.

Il se rendait vers la boîte de nuit où il savait trouver Flawnt et Kyle. C’avait été leur lieu de prédilection pour les sorties du vendredi soir quand ils étaient encore tous amis en première année. Il n’avait même pas eu besoin d’entrer dans la boîte pour trouver Flawnt. Ses amis, Kyle, Gen et lui faisaient la queue pour entrer dans la discothèque sorcière. Shawn sourit. Ca lui faisait plaisir de ne pas avoir à s’acquitter des 6 gallions de l’entrée pour pouvoir lui mettre la main dessus.

Il s’avança vers eux. Les mains enfoncées dans son blouson. Dans sa main, il sentait le petit papier où Daphne avait écrit son adresse. Le temps était extensible parfois. Dix mètres le séparaient du groupe d’étudiants, il n’avait fait que trois pas et pourtant, il eut le temps de se demander comment Daphne aurait aimé être draguée, si 17 ans ce n’était pas un poil trop jeune et si son ventre était aussi doux et parfumé que Cajoline Jasmin.

« Faut que j’arrête, avec le Cajoline. Heureusement que personne n’est dans ma tête... »

Il ne restait donc plus que dix mètres avant d’avoir l’infime bonheur de serrer le cou de Flawnt entre ses mains mais il fut interrompu dans sa cadence par une bête argentée qu’il reconnut pour être un Patronus. Il ne connaissait personne qui en possédât un représentant une lionne.

La coruscante apparition attira l’attention de la file d’attente de la discothèque. Dont Flawnt.

« — Daphne de Longueville. Highgate Park. Now » rugit la bête d’une voix qui ressemblait à celle de Daphne. Shawn eut comme un moment de flottement. Il se trouva très bête quand se furent les grosses pattes porcines de Flawnt qui l’attrapèrent par le cou. Quelques secondes plus tard, Shawn se retrouvait sur le dos avec le gros et gras Flawnt sur le ventre. Il servit de punching ball quelques autres secondes pendant lesquelles Shawn essayait de comprendre le message - pourtant assez clair - de l’animal. Si Daphne avait envoyé ce Patronus protecteur, c’était qu’elle avait besoin d’aide et ça devait être urgent. Il se souvenait qu’elle lui avait dit qu’elle était toute fraîchement débarquée à Londres... elle ne devait pas connaître grand monde.

Ragaillardi par l’urgence d’être attendu ailleurs, Shawn se réveilla. Ses mâchoires commençaient à le faire souffrir. L’énervement et l’adrénaline eurent raison de Flawnt. Tracassé et à bout de nerf, Shawn bascula en avant et se débarrassa de Flawnt avec un maléfice d’entrave. Un sortilège de confusion et une droite plus tard, Shawn s’était en allé à toutes jambes vers la sortie du Chemin de Traverse sous les regards ébahis de ses camarades qui n’avaient pas compris pourquoi, alors qu’il avait repris le dessus, Shawn n’avait pas réglé son compte à Flawnt. Intérieurement, beaucoup n’attendaient que ça et c’était la raison pour laquelle on avait tardé à venir les séparer. Ils furent d’ailleurs bien plus étonnés par l’abandon de l’Opposant que par la présence du Patronus qu’il avait sur les talons.

Dès qu’il eût traversé le Chaudron Baveur, Shawn renvoya le Patronus auprès de Daphne et transplana lui-même à Highgate Park.

Suite ici: http://dp-alternatif.pureforum.net/habitations-jardins-f48/la-chair-et-le-sang-t576.htm#5676






Made in USA
Hawk Wing
Opposition
אהבה ושלום

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chaudron Baveur] Et maintenant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chaudron Baveur] Et maintenant...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chaudron Baveur (Auberge)
» Petite pause au Chaudron Baveur.
» Chaudron Baveur [PV Aaron]
» EVENT * Scènes de ménage [pv Lindsay]
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: