Forum de jeu de rôle par écriture alternée sur le thème de l'univers magique de Harry Potter de JKR pour adulte et jeunes adultes
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


 L'Alternatif :: Règles & gestion des personnages :: Les premiers pas dans le forum :: Galerie de PortraitsPartagez | 
 

 [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

•• E.C.
Invité

avatar


MessageSujet: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Jeu 3 Juin - 16:29


By D a t u r a

    I D E N T I T E

    • P R E N O M : Esadora

    • N O M : Carter. Mon nom de jeune fille est Prince

    • S U R N O M : Hada (Fée en espagnol)

    • A U T R E S I D E N T I T E S : Luz Defoe (Utilisée au Chaudron Baveur et au quotidien) ; Oni Zende (Utilisée lors de mes déplacements en Afrique)

    • A G E : 37 ans

    • D A T E D E N A I S S A N C E : 20 décembre 1975 à Nassau, New Providence, Bahamas

    • S T A T U T : Sorcière

    • G R O U P E : Résistante

    • S I T U A T I O N F A M I L I A L E : Veuve, un enfant

    • M E T I E R : Officiellement, je suis serveuse au Chaudron Baveur. Quiconque souhaite rejoindre le chemin de traverse ou l’allée des embrumes passe automatiquement sur mon lieu de travail… Pratique, très pratique. Là-bas, on ne me connait que sous le patronyme de Luz Defoe. On me pense revêche, râleuse, frigide, j’en passe et des meilleurs, mais qu’importe, ma couverture est intacte, je suis une excellente actrice il faut dire.

      Officieusement, je suis le sous-lieutenant de la Résistance britannique. Je ne rencontre que très rarement mes supérieurs ou collègues, j’officie dans l’ombre car je suis du genre indépendante. Mes missions sont relativement simples : J’espionne, je diffuse et surtout, je collecte un maximum d‘informations. Bien entendu, il m’arrive parfois de prendre les armes, de voyager mais j’évite au maximum de quitter le pays pour protéger au mieux ma fille. Pourtant, mon implication est totale, pour la Résistance, les idéaux qu’elle véhicule et surtout pour mes convictions, je donnerai ma vie.

    • R E S I D E N C E P R I N C I P A L E : Londres

    • E T U D E S : Institut des sorcières de Salem, Boston, Massachusetts, Etats-Unis. De septembre 1986 à juin 1993.

    • B A G U E T T E : 28 cm. Bois d’ébène. Cheveu de sirène.

    • S P E C I F I C I T E : Mes meilleures armes sont mes capacités de Légilimens et d’occlumens. Cela ne se fit pas en un jour et je m’entraîne encore aujourd’hui pour conserver intactes mes aptitudes dans ces deux domaines.

    • A N I M A G U S : /

    • P A T R O N U S : Un perroquet

    • A N I M A L D E C O M P A G N I E : Fynn ne me quitte jamais, ma fille me l’offrit lors de mon dernier anniversaire. Agressif et très protecteur à mon égard, je garde Fynn en permanence autour de mon cou. C’est un furet mâle au pelage marron et aux yeux rouge. Il mesure 88 cm et pèse un bon kilo. Il n’est affectueux qu’avec moi aussi n’essayez pas de le caresser où il vous en coutera une méchante morsure.

    • L A N G U E S P A R L E E S : Anglais, espagnol, Haoussa (Lien expliquant cette langue -- Ici --)


Dernière édition par Esadora Carter le Ven 4 Juin - 11:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Jeu 3 Juin - 16:47

    P E R S O N N A L I T E

    • C A R A C T E R E
        Défauts : Indépendante (Trop) ; Impatiente ; inflexible ; paranoïaque ; peu à l’aise avec autrui donc a un net penchant pour la colère et l’agressivité ; peut également paraître hautaine ; réfléchie (Trop) ; gourmande.
        Qualités : Indépendante ; réfléchie ; courageuse ; rigoureuse ; loyale ; pacifiste ; déterminée ; diplomate ; entreprenante ; intelligente ; franche ; empathique ; observatrice ; pugnace ; tacticienne ; inventive ; charmeuse à mes heures perdues ou lorsque la situation l‘exige ; féminine jusqu‘au bout des ongles.


    • G O U T S & D E G O U T S
        J‘aime : Ma fille, Imogen ; avoir le dernier mot ; élaborer un plan ; suivre un ordre clair ; l’obéissance et la vivacité d’esprit ; les vêtements coûteux ; la mode dans son ensemble ; le sucré ; l’alcool ; le rock ; les films mélodramatiques ; être seule ; mon prochain qu’il soit sorcier ou non ; William Butler Yeats et sa poésie ; le tango ; la peinture.
        Je n‘aime pas : La Bêtise ; la foule (agoraphobe) ; les lieux clos et oppressants (claustrophobe) ; l’hypocrisie ; la lâcheté ; le mensonge ; l’hiver et encore moins la neige ; la possessivité et l’exclusivité en amour ; parler en public ; me dévoiler ; parler pour ne rien dire ; l’improvisation ; les conflits ; la politique.


    • V I E P R O F E S S I O N N E L L E : On peut être une militaire dans l’âme et rechercher activement la paix, ceci n’est pas incompatible. Mon père m’enseigna dés l’enfance à estimer mon prochain, à le comprendre et surtout à respecter infiniment l’avis de chacun. Hanté par le Vietnam et ses carnages, mon père s’orienta avant ma naissance vers un poste de bureaucrate. Il disait que s’il devait, un jour, remettre un pied sur le champ de bataille, ce serait pour protéger sa famille et uniquement cela. Animée par la même volonté paternelle, j’ai donc suivi une carrière militaire après la fin de mes études magiques. Pour moi, il était inconcevable que j’intègre le ministère de la Magie… Je me considère comme la plus moldue des sorcières encore aujourd’hui. Voici donc mon parcours professionnel :

        D’août 1993 à 1997 : J’intégrais l’armée de terre des Etats-Unis d’Amérique le 18 aout 1993. Mon père ne sembla pas ravie que je choisisse l’action à une affectation civile mais je crois qu’il fut tout de même fier de mon patriotisme. Ma formation dura deux ans. J’eus d’excellents résultats et de très bonnes appréciations de mes supérieurs. En parallèle, je suivis des cours de psychologie avancée et de tactique militaire. Je ne m’imaginais pas m’épanouir au milieu des combats, je voulais de l’action, certes, mais surtout une certaine autonomie. Je m’orientais donc vers le renseignement militaire. Le chemin fut long et ponctué de quelques désillusions. Durant cette période, je mis au monde ma fille puis j’obtins les quelques diplômes qui me manquait pour intégrer la section que je visais.

        De mars 1997 à 2009 : En vu de mes capacités physiques, intellectuelles et des langues que je maîtrisais, on accepta ma venue au sein du renseignement militaire. Je fis mes premières missions d’infiltration et d’espionnage à Cuba. J’y appris l’art de la duperie et je perdis quelques compagnons au passage. Je passais deux années complètes à me faire passer pour un trafiquant d’armes, démantelant ainsi différents réseaux. A l’époque, je n’avais rien à perdre, le danger ne m’effrayait pas… J’étais sans doute suicidaire mais je réussissais chacune de mes missions. En 1999, on me nomma lieutenant et je quittais la branche du contre-espionnage pour celui de la désinformation. On testa par là même mes capacités aux mensonges. Je me découvris une aversion totale pour la propagande dans son ensemble. Je demandais donc ma réaffectation quelques mois plus tard, l’action me manquait trop, j’avais l’impression de n’être qu’un vague pion envoyé au charbon. Sans pour autant quitter les renseignements, on m’envoya en Afrique… D’autres que moi se seraient sentis découragés de se voir mis ainsi au ’placard’… Mais non, je tombais amoureuse du continent africain le jour même où je foulais son sol, soit le 16 avril 2000. Officiellement, j’étais membre d’une mission humanitaire, officieusement, je devais surveiller étroitement quelques groupuscules armés et révolutionnaires. Ce fut à cette période que je vis très peu ma fille et ma famille. Bourreau de travail, je voyageais beaucoup, changeant d’identité régulièrement et m’infiltrant dans d’infimes brèches pour informer mes supérieurs au mieux. En 2005, je devins Oni Zende, nigériane influente et fortunée, maîtresse du président du Nigéria, Umaru Yar’Adua. Grâce à cela, l’Afrique m’offre toute sa confiance. Depuis, je fus de toutes les discussions, dans l’ombre des têtes pensantes, je devins spécialisée dans la culture africaine sous toutes ses formes. Je donnais officiellement ma démission à mes supérieurs le 24 janvier 2009, soit quelques jours après le Combat Blanc. La peur de perdre ma fille, alors élève en troisième année à Poudlard, me fit stopper mon existence moldue. Je pris très vite la décision de m’investir pleinement dans cette bataille rangée contre Antarès.

        Depuis février 2009 : J’ai rejoins l’Angleterre le 16 février 2009. Esadora Carter a disparut de la circulation, on ne trouve aucune trace de ma réelle identité depuis ce jour. Grâce à un faussaire discret et méticuleux, je pris l’identité de Luz Defoe, sorcière ayant fuit les Amériques après l’invasion de Antarès et sa clique. Pauvre, fière et travailleuse, telle est ma couverture. Je choisis le Chaudron Baveur pour y trouver un emploi. J’y suis serveuse depuis le 20 mars 2009. En parallèle, je rencontrais Violet Sharp, l’une de mes anciennes condisciples de Salem. Ce fut elle qui me mit en relation avec la Résistance. Je la rejoignis aussitôt, utilisant ma baguette magique à des fins meurtrières pour la première fois. Bien vite remarquée et appréciant sans doute mes facultés tactiques et mon courage, je gravis très vite les échelons. En 2011, je devins sous-lieutenant, mes missions sont donc nettement plus délicates mais qu’importe, de mon poste d’observation, je fais ce pour quoi je suis douée : J’espionne.


    • P A S S I O N S & L O I S I R S : Ayant très peu de temps libre, il m’est pourtant impossible de ne rien faire. Aussi, j’ai plusieurs passe-temps qui m’aident à me concentrer, à réfléchir et surtout à ne pas laisser l’angoisse et mes inquiétudes me submerger,

        l’Histoire : Depuis mon plus jeune âge, l’Histoire est ma passion. L’histoire des civilisations, les mythes et légendes, souvent précurseurs de quêtes captivantes. Je suis donc très souvent plongée dans quelques biographies de grands Hommes, de traités sur différents pays ou de quelques obscurs religions oubliées.
        L’Afrique : Je m’y rends le plus possible. Ma hantise serait que Antarès parvienne à faire ployer ce noble continent chère à mon cœur. Je suis toujours en contact avec mes indicateurs sur place. Je suis la première à me proposer lorsqu’il s’agit d’y effectuer une mission… Plus qu’un travail, l’Afrique est un coup de cœur qui ne s’amenuise pas au fil des ans.
        Mes coutelas : Mon père m‘en appris le maniement toute jeune. J‘ai tendance à me servir de mes armes blanches plus que de ma propre baguette magique mais qu‘importe, je suis habile de mes mains et il est très rare que je manque ma cible. Si je suis loin d‘être une armurerie ambulante, soyez certain que je dissimule toujours un poignard ou autre objet contendant dans les plis de mes vêtements. Vous êtes prévenus.


Dernière édition par Esadora Carter le Ven 4 Juin - 12:46, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Jeu 3 Juin - 16:48

    F A M I L L E

    • P A R E N T S :
        Père : Lane Adam Prince -- M O L D U
        Né le 8 septembre 1942 -- Décédé le 15 janvier 2012.
        Noir américain, Lane naquit et grandi à Miami, Floride. De basse extraction, il s’enrôle très vite dans l’armée pour échapper à ses problèmes familiaux et à son environnement fait de violences et de mépris. Il n’a que seize ans lorsque la guerre du Vietnam est engagée. Il s’y rendra avec son unité et y restera trois longues années, prisonnier des Viêt Cong, il parvient à s’échapper en 1963 et il rentrera au pays, traumatisé pour le restant de sa vie. Il ne quitte pourtant pas l’armée, préférant accepter un obscur poste d’adjudant aux Bahamas. Il y rencontre Anna Lucia Defoe, la fille de son officier supérieur. Ils se marièrent le 4 mai 1965 et s’établirent dans une vaste demeure de type coloniale à Nassau sur l’île de New Providence. Après la mort de sa femme, Lane Prince éprouve le besoin de regagner la terre ferme, il se fait donc affecter sur le sol américain, laissant ses enfants aux Bahamas. Fort de son expérience sur le terrain et de sa sagesse, il est promu général en 1981. Il prend définitivement sa retraite en 2004, poussé par sa fille qui le trouve fatigué. Il retourne aux Bahamas à cette même période, désirant finir ses jours dans la maison familiale de Nassau. Il est assassiné par Antarès début 2012 pour attirer Imogen hors de Poudlard et de l’Angleterre. Le rapt échoue. Les obsèques furent émouvantes, Prince était un homme apprécié de ses hommes et de sa famille.

        Mère : Anna Lucia Defoe, ep. Prince -- M O L D U E
        Née le 17 avril 1946 -- Décédée le 12 octobre 1980.
        Issue d’une mère cubaine et d’un haut gradé bahaméen, Anna Lucia fut élevée selon son rang, soit une jeune fille de bonne famille. Lettrée, intelligente et férue de botanique, elle tombe sous le charme de Lane Prince en mars 1965, elle l’épouse dans la foulée. Femme passionnée et de caractère, elle marqua les esprits de tous ceux qui purent la côtoyer. Femme exemplaire, épouse et mère aimante, elle choisit d’élever elle-même ses trois enfants. Elle refusa de les envoyer à l’école, Anna Lucia leur enseigna patiemment tout ce qu’ils furent en mesure d’assimiler. Elle décéda d’une longue et douloureuse maladie en 1980, laissant un vide incommensurable chez son époux et ses enfants.


    • F R E R E S :
        Aîné : Jose Luis Prince -- M O L D U
        Né le 18 mars 1966 -- Décédé le 12 août 2004
        Jose Luis fut un enfant capricieux et très possessif à l’égard de sa mère. D’un naturel jaloux et vindicatif, Esadora et lui ne s’entendirent jamais. A la découverte des pouvoirs magiques de sa cadette, le fossé entre le frère et la sœur se creusa davantage. Il quitta très vite la maison familiale pour rejoindre les États-Unis en 1986. Il ne donna que trop peu souvent de ses nouvelles, sinon pour réclamer de l’argent à son père. Esadora sait simplement qu’il tomba dans la drogue et l’alcool et qu’il eut un fils illégitime qu’elle ne connait pas. En 2004, le père d’Esadora recevra un courrier lui signifiant que Jose Luis Prince est décédé après une rixe particulièrement violente dans les bas quartiers new-yorkais.

        Benjamin : Jorge Carlos Prince -- M O L D U
        Né le 1 novembre 1973 --
        Jorge et Esadora furent très proches l’un de l’autre dans leur enfance. De même caractère curieux et espiègle, ils firent les quatre cent coups pour compenser au mieux le décès de leur mère et l’absence de leur père. Timide et affligé d’un fort bégaiement, Esadora connut ses premières bagarres en défendant son frère des moqueries de leurs camarades. Leur relation changea en 1986 lorsque Esadora dut quitter les Bahamas pour suivre sa scolarité magique à Salem. Leurs différentes occupations et passions les tinrent éloignés l’un de l’autre mais un respect mutuel lie les deux jeunes gens. Bien qu’effrayé par la Magie, Jorge a su faire preuve d’ouverture d’esprit pour ne pas rompre tout lien avec sa cadette. Il est également militaire mais a fuit les Etats-Unis lorsque Antarès pris le pouvoir en 2009. Depuis, il gagne sa vie de petits boulots et s’occupe de la maison familiale à Nassau. Il est célibataire et sans enfant.


    • E P O U X & A M A N T :
        L‘Amant : Bruno Abedobashi -- C R A C M O L
        Né le 6 juin 1971 -- Disparu le 21 février 1995
        Lane Prince travaillant régulièrement avec ce jeune surdoué de l’ingénierie, se prit d’affection pour lui et de fil en aiguilles, il l’invita à passer l’été aux Bahamas avec sa famille. Esadora, alors âgée de 17 ans, tout juste diplômée de Salem et Bruno se rencontrent donc en juillet 1993. Tout comme sa mère avant elle, Esadora se prit de passion pour le jeune homme et ce fut réciproque. En août 1993, Esadora intégra l’armée de terre mais choisit de suivre sa formation le plus près possible de Bruno. Ils s’installèrent dans un appartement propret non loin de leur lieu de travail, tout en respectant la vie professionnelle de l’autre. Les mois s’écoulèrent sans heurt, Bruno fut facile à vivre et Esadora vécut cette quiétude sans trop se soucier du lendemain. Bien trop jeune, très certainement trop immature à l’époque, Esadora pris tout comme un acquis et ne chercha jamais à interroger Bruno sur son passé, sa famille ou toute autre chose. L’unique confession qu’il lui fit concerna la Magie. Il avoua être cracmol, ce qui fit rire Esadora qui assura s’en moquer éperdument, tout comme elle se moquait d‘être elle-même une sorcière. Bruno disparut en 1995. Esadora, alors Lane Prince travaillant régulièrement avec ce jeune surdoué de l’ingénierie, se prit d’affection pour lui et de fil en aiguilles, il l’invita à passer l’été aux Bahamas avec sa famille. Esadora, alors âgée de 17 ans, tout juste diplômée de Salem et Bruno se rencontrent donc en juillet 1993. Tout comme sa mère avant elle, Esadora se prit de passion pour le jeune homme et ce fut réciproque. En août 1993, Esadora intégra l’armée de terre mais choisit de suivre sa formation le plus près possible de Bruno. Ils s’installèrent dans un appartement propret non loin de leur lieu de travail, tout en respectant la vie professionnelle de l’autre. Les mois s’écoulèrent sans heurt, Bruno fut facile à vivre et Esadora vécut cette quiétude sans trop se soucier du lendemain. Bien trop jeune, très certainement trop immature à l’époque, Esadora pris tout comme un acquis et ne chercha jamais à interroger Bruno sur son passé, sa famille ou toute autre chose. L’unique confession qu’il lui fit concerna la Magie. Il avoua être cracmol, ce qui fit rire Esadora qui assura s’en moquer éperdument, tout comme elle se moquait d‘être elle-même une sorcière. Bruno disparut en 1995. Esadora, alors enceinte de quelques semaines mit tout en œuvre pour le localiser mais il devint vite évident qu’il ne souhaitait pas être retrouvé.

        L‘Epoux : Brown Carter -- M O L D U
        Né le 29 avril 1970 -- Décédé le 7 mai 2009
        Ils étaient amis avant tout, eux trois, Bruno, Brown et Esadora. Plus ou moins du même âge et partageant une passion immodérée pour les soirées arrosées, ils partagèrent de longues discussions animées et surtout pas mal de fou rires. Après la disparition de Bruno, ce fut Brown qui le rechercha activement. Lorsqu’il devint évident que le pire pouvait être à prévoir, Brown se mit en tête de protéger au mieux Esadora et sa petite fille. Ce fut d’ailleurs Imogen qui fut l’instigatrice d’un mariage qu’il ne prévoyait pas. Amoureux fou de ce si beau nourrisson qu’il vit naître, il assura être de son devoir d’occuper une place importante dans le cœur de la petite fille. Esadora consentit à l’épouser le 6 juin 2001. Brown adopta officiellement Imogen, alors âgée de six ans. Fils unique et issu d’une famille fortunée, il s’installe dans un luxueux loft newyorkais avec sa femme et sa fille. Brown ne chercha jamais à prendre la place d’un autre, il fut toujours conscient qu‘Esadora restait un électron libre de cœur comme de corps. Bien qu’ils furent mariés, ils furent avant tout d’excellents amis. Esadora perdit son confident en 2009, son seul regret à l’heure actuelle est de ne pas avoir pu enterrer le corps de son époux… Antarès l’aurait désagrégé.


    • D E S C E N D A N C E :
        Fille : Imogen Carter -- S O R C I E R E
        Née le 1 octobre 1995
        Imogen passa sa petite enfance à Nassau où elle naquit. Esadora laissa sa fille aux bons soins d’Augustino Defoe, sa vie professionnelle ne lui laissant que très peu de libertés pour s’occuper de sa fille. Est-il juste d’affirmer qu’Esadora préféra s’isoler pour panser ses propres plaies ? Sans soute. Se pensant fautive d’être une mère célibataire médiocre, elle croira faire au mieux en éloignant Imogen de son quotidien militaire. La fillette et sa mère ne passèrent que leur été ensemble jusqu’aux six de l‘enfant. Brown Carter, alors parrain d’Imogen devint son père adoptif en épousant Esadora. Ce fut en 2001 qu’Imogen mit les pieds aux Etats-Unis pour la première fois. Esadora pense aujourd’hui qu’elle passa complètement à côté de son rôle de mère mais elle tente de rattraper le temps perdu depuis la mort de Brown. Esadora reste néanmoins très attachée à son enfant, bien qu’elle ne sache pas toujours le lui prouver. Elève à Serpentard en septième année, Imogen est une personne renfermée ayant sans doute vu et entendu trop de choses pour une jeune fille de son jeune âge.


    • A U T R E :
        Oncle : Augustino Defoe -- S O R C I E R
        Né le 20 juillet 1955
        Augustino est le frère cadet de Anna Lucia. A la mort de ses parents en 1968, il vivra chez sa sœur et son beau-frère Lane Prince. Sorcier, il est le secret le mieux gardé de sa famille… Lane n’apprendra que très tard la différence d’Augustino. Le jeune Defoe se fit blesser gravement lors d’un duel en 1979, depuis, il ne peut plus se servir de sa baguette et encore moins user de Magie. Il deviendra donc un membre à part entière de la famille Prince. Ce fut d’ailleurs lui qui s’occupa de ses neveux et nièce lorsque sa sœur mourut en 1980. Il est très attaché à Esadora ainsi qu’à Imogen, qu‘il éleva de sa naissance à ses six ans. En 2012, il faillit perdre la vie en protégeant son beau frère de l’opposition. Il échoua et depuis, il se reproche son inanité. Il vit toujours à Nassau avec Jorge. Il est célibataire mais certaines rumeurs disent qu’il aima une femme qu’il tua accidentellement il y a fort longtemps.


Dernière édition par Esadora Carter le Ven 4 Juin - 16:24, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Jeu 3 Juin - 16:49

    H I S T O I R E



Dernière édition par Esadora Carter le Ven 4 Juin - 19:26, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Jeu 3 Juin - 16:52

    C H R O N O L O G I E

      Calendrier 20/12/1975 : Naissance de Esadora Prince à Nassau, New Providence, Bahamas.

      Calendrier 12/10/1980 : Décés de Anna Lucia Prince à Nassau, des suites d’un cancer généralisé.

      Calendrier 25/03/1981 : Lane Prince quitte les Bahamas, laissant à Augustino Defoe, son beau-frère, le soin d’élever ses trois enfants. La même année, il est promu général et occupe un poste de bureaucrate à San Francisco.

      Calendrier 01/09/1986 : Esadora apprend qu’elle est une sorcière et qu’elle est inscrite à l’Institut des Sorcières de Salem. Elle est invitée à y passer les sept prochaines années.

      Calendrier 30/06/1993 : Esadora termine ses études. Elle obtient son diplôme de justesse, guère passionnée par la Magie en général.

      Calendrier Juillet 1993 : Bruno Adebobashi, le protégé de Lane Prince, passe l’été aux Bahamas. Esadora en tombe amoureuse.

      Calendrier 18/08/1993 : Esadora intègre l’académie militaire de San Francisco, elle aménage le mois suivant dans un appartement du centre ville avec Bruno.

      Calendrier 21/02/1995 : Disparition subite de Bruno, Esadora, avec l’aide de Brown Carter, remue ciel et terre pour le retrouver.

      Calendrier 01/10/1995 : Naissance d’Imogen Adebobashi-Prince à Nassau.

      Calendrier 18/03/1997 : Esadora abandonne ses recherches concernant Bruno, dans un même temps, elle obtient un poste au sein des renseignements et part deux années à Cuba pour sa première mission de contre-espionnage.

      Calendrier 06/12/1999 : Esadora est promu Lieutenant puis affectée à la désinformation, un poste qu’elle quittera très vite.

      Calendrier 16/04/2000 : Mise au placard par ses supérieurs, Esadora est envoyée en Afrique pour la première fois. Peu encadrée par une hiérarchie absente, elle débute un long périple africain où elle nouera de solides liens avec moldus et sorciers des différents pays qu’elle traversera. Elle ne quitte l’Afrique qu’une fois par an, lors des grandes vacances pour les passer avec Imogen restée aux Bahamas.

      Calendrier 06/06/2001 : Esadora épouse Brown Carter, par reconnaissance, par devoir mais surtout pour oublier Bruno définitivement. La même année, Brown adopte Imogen et aménage à New-York avec sa nouvelle famille.

      Calendrier 12/08/2004 : Décés de Jose Luis Prince, frère aîné de Esadora. Elle organisera le rapatriement de son corps pour l’enterrer à Nassau auprès de leur mère.

      Calendrier 05/12/2004 : Esadora trouve son père fatigué, elle réussira à lui faire prendre sa retraite. Lane Prince retourne aux Bahamas pour y couler une vie paisible auprès de ses souvenirs et de Augustino.

      Calendrier 08/11/2005 : Création d’une seconde identité. Désormais, Esadora se compose un rôle sur-mesure en se faisant appeler Oni Zende. Elle renforce ainsi ses contacts auprès des sorciers, moldus et dirigeants africains. Son infiltration est une réussite et elle achète une propriété à Abuja au Nigeria. Esadora est à des années lumière de Oni et la jeune femme préfère nettement la vie sans contraintes de sa doublure africaine.

      Calendrier 01/09/2006 : Imogen intègre Poudlard. Esadora semble confuse, Bruno aurait menti sur ses origines, aurait-il eu d’autres secrets à son égard ? Elle laisse pourtant sa fille mettre un océan entres elles, pensant qu’un changement d’air sera profitable à Imogen.

      Calendrier Janvier 2009 : Toujours en Afrique, Esadora apprend de Brown le Combat Blanc. Elle quitte l’armée sans préavis, inquiète pour la sécurité de sa fille. Dans un même temps, Antarès gagne rapidement en puissance aux Etats-Unis. Craignant pour la vie de son épouse, Brown la persuade de gagner l’Angleterre au plus vite pour garder un œil sur Imogen et Poudlard.

      Calendrier 16/02/2009 : Esadora débarque en Angleterre sous l’identité de Luz Defoe pour déjouer toute surveillance éventuelle. Elle se rapproche très vite de la Résistance anglaise. Son but est simple : Prendre les armes pour rétablir l’équilibre entre magie et moldus.

      Calendrier 20/03/2009 : Esadora se fait engager au Chaudron Baveur, plaque tournante londonienne des sorciers. Quelques jours plus tard, après un test qu’elle passe avec brio, elle est enrôlée au sein de la Résistance.

      Calendrier 07/05/2009 : Assassinat de Brown Carter. La suspicion règne. Le chagrin submerge Esadora, pourquoi Brown ? Elle se plonge dans des missions toutes plus dangereuses les unes que les autres pour en apprendre le plus possible sur l’opposition et Antarès.

      Calendrier Décembre 2011 : En Afrique à cette époque, Esadora est prévenue trop tard de l’enlèvement de sa fille par l’opposition. Elle ne peut rejoindre à temps de Lansley et une nouvelle recrue qui sont sur place. Imogen est saine et sauve mais plus renfrognée que jamais. A force d’interrogations maternelles, Imogen insinue que ses kidnappeurs connaissaient certaines de ses habitudes, c’est donc que la jeune fille aura été surveillée. Pourquoi ? La paranoïa de Esadora grimpe en flèche. Elle se jure bien de ne plus quitter l’Angleterre avant d’avoir les réponses à ses trop nombreuses questions.

      Calendrier 15/01/2012 : Lane Prince décède brusquement. Quelques jours plus tard, Augustino, sévèrement blessé mais conscient apprend à sa nièce que ce fut l’opposition qui orchestra l’assassinat du vieil homme. Prévenue à temps, la Résistance s’organise et déjoue aux Bahamas les plan d’Antarès concernant Imogen. Le doute n’est plus permis, Antarès connait sa famille. Esadora en vient vite à la conclusion que le sorcier au mille visage pourrait être Bruno, le père d’Imogen. Elle décide de ne parler de ses soupçons à personne avant d’en avoir la preuve formelle.

      Calendrier 20/01/2012 : Esadora, sa fille et les deux derniers membres de sa famille qu’il lui reste enterrent Lane Prince dans le caveau familial bahaméen sous l’étroite protection de quelques gradés de la Résistance.

      Calendrier Courant mars 2012 : Esadora n’a toujours aucune preuve que Bruno et Antarès soient une seule et même personne mais elle décide d’en aviser son supérieur : Sacha de Lansley. Sous le sceau du secret, elle lui racontera tout, de leur rencontre à la disparition de Bruno. Les indices sont minces car les deux personnalités diffèrent complètement mais Sacha semble arriver aux mêmes conclusions qu’elle. Les pièces de l’échiquier sont en place mais une question plane : Pourquoi Antarès souhaite-t-il enlever Imogen ?


Dernière édition par Esadora Carter le Ven 4 Juin - 19:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

avatar


MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   Ven 4 Juin - 17:10

    P H Y S I Q U E

    • T A I L L E : 1m71

    • C H E V E U X : Brun

    • Y E U X : Marron

    • P H Y S I Q U E : Elancé

    • O R I G I N E S : Cubaine et bahaméenne par ma mère ; américaine par mon père

    • S T Y L E V E S T I M E N T A I R E : J’ai une préférence marquée pour les jolis vêtements griffés et classiques - Chers donc - Mais je ne répugne jamais à m’habiller ’local’ pour me fondre dans mon environnement. Le plus souvent, je suis vêtue à la mode sorcière mais les défroques moldues ne m’effrayent pas. Il m’arrive parfois d’aimer la provocation qu’occasionne quelques frusques trop courtes et tapageuses.

    • A L L U R E : On me dit gracieuse, féline et pleine d’assurance. Ce sont sans doute les cours de maintien de ce fichu professeur Sinclair - Un français maniéré au possible que j’endurai cinq ans à Salem - qui ont laissé des traces sur ma personne. Pour le reste, je suis tout de même une femme coquette qui prend un minimum soin de son apparence, que mes efforts soient remarqués est ma récompense.


    A L B U M

    • A V A T A R S :





By Datura

    • I C O N E S :


    T O P I C S

    • Lien 1 "Topic" (participants) : pitch du topic.
    • Lien 2 "Topic" (participants) : pitch du topic.
    • Lien 3 "Topic" (participants) : pitch du topic.
    • Lien 4 "Topic" (participants) : pitch du topic.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PNJ] Esadora Carter (Sorcière)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[PNJ] Esadora Carter (Sorcière)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» Y'Shahinn Nehleän - Prime Sorcière
» Frida [Sorcière]
» Gwelaly Lothalia [Sorcière & Voyageuse]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 L'Alternatif :: Règles & gestion des personnages :: Les premiers pas dans le forum :: Galerie de Portraits-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit