{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


 L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardinsPartagez | 
 

 [Studio Mark & Purdey] La vie à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité



MessageSujet: [Studio Mark & Purdey] La vie à deux   Jeu 19 Fév - 17:20

[ PV Mark Resnald ]

20 FEVRIER 2011
LONDRES


- Levksi ! Bordel ! Tu comptes écorcher toute l’équipe ou quoi là ? Lewis rigole pas ou le match contre les français c’est au sol que tu vas le faire !

Sur le coup Justin Lewis avait cessé de rire, et était descendu très rapidement au sol. Purdey qui était encore en haut essayait de ne pas hurler. Le cognard de Levksi était tombé sur le poignet gauche de la Poursuiveuse, d’où les reproches de l’entraineur. Suivit de Dakota, elle descendit prudemment. Elle savait voler avec une seule main, mais là, la douleur de son poignet était intenable, de plus Purdey se blessait très facilement. Une fois en bas, elle entendit Justin commencer à engueuler Levksi. Ils étaient tous les deux batteurs mais on ne pouvait pas dire qu’ils étaient les meilleurs amis. Ils se balançaient souvent des piques et la rivalité n’était plus étrangère entre les deux jeunes hommes. Erwin Levksi était un peu maladroit lorsqu’il ne se concentrait pas trop. Il avait du potentiel, ça personne n’en doutait, mais lorsqu’il était un peu distrait, ses cognards ne partaient pas souvent au bon endroit. L’entrainement était fini, et toute l’équipe Bulgare rentrait au vestiaire. Il avait plu durant tout l’entrainement. Il pleuvait depuis ce matin à vrai dire, mais ce n’était pas des petites pluies, c’était carrément des torrents d’eau qui leur tombaient dessus. Purdey était trempée de la tête au pied, et elle commençait à avoir froid, maintenant qu’elle y pensait. Elle accéléra donc le pas, suivit de son amie. Elles rattrapèrent Justin et Erwin qui étaient les premiers à se diriger vers les vestiaires. Lorsqu’elles passèrent à côté d’eux, ils étaient en train de régler leurs comptes.

- Bordel Erwin ! Tu peux pas faire gaffe à ce que tu fais ?!
- T’as qu’à mieux m’envoyer les cognards aussi.
- Je t’ai fait une passe impeccable.
- Quoi ?! Nan mais je rêve là ? Tu me l’a envoyé comme un pied.
- Elle était parfaite ma passe ! Et puis apprend à viser ! T’as brisé le poignet de Purdey.
- C’est bon Justin lâche l’affaire. Ton cognard était de travers, même moi je l’ai vu. Mais Erwin t’aurais quand même pu faire gaffe, c’est pas la première fois que tu me pètes le poignet.

Elle n’attendit pas une réponse de sa part, et accéléra le pas, elle commençait à être gelée par la pluie. Suivit par Dakota, elles entrèrent dans le vestiaire, Purdey rassembla rapidement ses affaires en faisant attention de ne pas trop faire de mouvements avec son poignet, salua les autres avant de transplaner.

* * *


Direction Londres. Elle venait de quitter la Bulgarie pour arriver chez elle … enfin chez elle et Mark, puisqu’ils partageaient un studio depuis maintenant un an et demi dans un quartier dans le centre de Londres. Lorsqu’elle arriva dans l’entrée elle fut d’abord contente de sentir la chaleur du studio sur elle, qui était gelée.

- Mark ?

Rien. Un silence complet, pas un mot. Sauf des tous petits bruits, des petits pas qui trottinaient sur le parquet du logement.

Il doit encore être à Poudlard.

Soudainement, une boule de poils marron passa entre ses pieds, suivit de très près par une autre boule de poils cette fois de couleur noire. La jeune femme perdit l’équilibre et se retrouva les fesses au sol, son matériel de Quidditch et ses affaires sur elle, dégoulinante à cause de la pluie. Son regard s’assombrit, et ses sourcils se froncèrent. Elle se releva, laissant au sol ses affaires et se dirigea vers la salle principale, le salon. Là elle se stoppa net. La pièce était en bordel. Des objets étaient renversés par terre, le canapé avait plus la vocation de serpillère qu’autre chose, et des traces de pattes noires allaient de la cheminée jusqu’aux murs. Purdey commença à siffler entre ses dents.


- Sterben ! Testarotho ! Ici ! Tout de suite !

Les deux animaux arrivèrent côte à côte comme deux copains qui ne voulaient pas être séparés. Depuis que Purdey avait emménagé avec Mark, les deux animaux semblaient heureux d’avoir enfin un compagnon de jeu. Il n’était pas rare de trouver le studio complètement ravagé en rentrant. Mais même en leur criant dessus en les privant de tout ce qu’ils aimaient, rien à faire … Ils étaient devenus inséparables. Purdey se baissa, attrapa le furet et le chat par la peau du coup. Les deux dans la main droite, puisqu’elle était invalide de sa main gauche. Elle s’avança vers deux cages qui étaient posées dans le coin gauche de la pièce. Chacun dans une cage. Une fois les deux affreux dans leur cage elle regarda les dégâts.

- Bouse ! Ils sont vraiment intenables ces deux là.

Elle sortit sa baguette, s’apprêtant à nettoyer les traces sur les murs et à ranger les affaires qui étaient tombées, mais un frisson la parcourut, elle en avait oublié qu’elle était trempée, mais son corps venait de le lui rappeler. Elle posa sa baguette sur la table et fila sous la douche. Une douche brûlante qui coula pendant plus de trente minutes.
Cheveux secs, vêtements propres et chauds, elle retourna dans le salon taché de pattes noires sur les murs. Elle prit sa baguette magique, et lança quelques sortilèges à gauche et à droite pour nettoyer et ranger le tout. En deux minutes elle avait retrouvé son salon comme avant. En baissant son regard, elle croisa celui de Sterben. Son regard suppliant implorait sa maitresse de le laisser ressortir.


- Rêve ! Fallait pas me mettre ce bordel.

Il était 17h, logiquement, Mark ne tarderait pas à arriver. Elle repassa dans l’entrée, remarqua qu’elle avait oublié de ranger ses affaires. Elle lança un sortilège pour enlever toute l’eau qui était au sol. Son balai et son sac en main, elle les rangea dans la chambre.
Elle retourna dans la Salle de bain pour se faire un bandage et boire une potion qui ressoudait les os. Elle allait avoir une douleur intense dans le poignet pendant plusieurs heures, mais elle commençait à être habituée à force de se prendre des cognards d’un des deux garçons de l’équipe. En revenant dans la chambre, son regard se posa sur le bureau, avec quelques bouquins sur les techniques des Poursuiveurs dans les plus grandes équipes de Quidditch. Elle le prit et s’allongea sur le lit pour continuer de le lire. Elle avait un match contre les français dans une semaine, et elle n’avait pas envie de perdre une fois de plus contre eux. La dernière fois qu’elle avait joué contre eux, le match avait duré deux jours, dans des conditions impossibles. Il faisait horriblement froid et nuit. Pendant deux jours la nuit avait été présente, avec des rafales de vent glaciales, de la neige, de la grêle, et toutes sortes de phénomènes météorologiques. Elle n’avait pas dormit pendant ces deux jours et elle s’était pris trois cognards dans les côtes, dont deux au même endroit. Elle avait eut du mal à avoir de nouveau ses côtes en bon état. Elle avait dormit pendant deux jours après. Cet échec, Purdey ne l’avait pas encore digéré. Elle n’aimait pas perdre. Elle ne voulait pas d’un deuxième échec contre les français. Mais la fatigue l’emporta sur sa lecture et sur sa douleur dans le poignet. Ses yeux se fermèrent. Elle ne dormait pas beaucoup pendant les périodes scolaires. Entre les cours, les matchs et l’Opposition elle n’avait pas beaucoup de temps. Elle n’avait pas assez de temps à son goût pour être avec Mark. Ils n’étaient pas dans la même filière, donc aucun cours en commun.
Allongée et endormie sur son lit, elle avait sa tête sur son bras gauche. Sa manche était légèrement remontée, laissant voir son serpent tatoué sur son avant bras, celui qui cachait le scorpion, la marque d’Antarès…
Revenir en haut Aller en bas
 

[Studio Mark & Purdey] La vie à deux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Studio Phocéen
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit