PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Le Passeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7370

MessageSujet: Le Passeur   Lun 10 Nov 2008 - 13:35

Une poignée de semaines s'est écoulée depuis ma rencontre fortuite avec Isis Kitlee. Je dois avouer qu'il ne s'est pas passé une journée sans que je ne pense à ça. Je ne sais pas dans quel rêve ou espoir imbécile j'ai cru qu'elle reviendrait d'elle-même frapper doucement à la porte de mon bureau pour avoir son reste. La jeune fille a dû être effrayée par mes questions et ma sollicitation. Comment lui en vouloir ?

Je n'ai pas eu le cœur de passer par la solution de facilité qui aurait été d'en parler à Egon Sutham. Le milicien m'a d'ailleurs paru perdu dans ses pensées, refusant toutes les missions qui lui étaient proposées. La chose n'était jamais arrivée jusqu'ici.

Le dossier sur les nouvelles créatures et leur classification a beaucoup avancé grâce à l'aide internationale. Les français demandent du renfort. Leurs frontières internes tiennent difficilement contre l'envahisseur. La France est divisée en deux. Le Nord appartient à Antarès et le Sud est encore libre. Seule Paris résiste. De Lansley y a été envoyé avec Merwick pour protéger le Ministre de la magie français. Cela fait une semaine que nous n'avons plus de nouvelles. Je m'inquiète.

Au Ministère, l'ambiance s'est détendue grâce aux petites victoires enregistrées. Oz hésite toujours à concevoir une armée et la disparition d'Enym Merwick et de Sacha de Lansley ne l'aide pas à y voir plus clair. Il n'ose pas prendre la décision. La grande question est qui conduira une telle armée ? Il n'a pas la même confiance que moi dans la Prophétie. Il n'est pas le seul, je passe souvent pour un idéaliste aux yeux de mes congénères. Heureusement qu'à mes côtés Emelyne soutient la cause... je me posais la question de la faire entrer dans la résistance mais ça, c'est une autre histoire.

Aujourd'hui, vendredi 26 novembre, le jour ne s'est pas levé. Pourtant, tout le mois a été bon. Température saisonnière sans accident magique. Ce moment d'accalmie a fait espérer qu'Antarès ne faisait plus joujou avec le Calice. Espoir déçu. Ca continue.

Je suis assis à mon bureau, les yeux dans le vague sans me décider à partir. Pourtant, je n'ai plus rien à faire ici. J'ai mérité mon week-end. Emmy doit être à la maison en train de s'occuper d'April. J'ai envie de les emmener à la mer. De passer du temps avec elles. Me changer les idées...

Ma porte s'ouvre lentement, son petit couinement me fait relever doucement la tête. Je m'attendais à une secrétaire qui viendrait me donner l'agenda de lundi mais pas à ça... pas à lui.

Je lui souris sobrement sans me lever :

Assieds-toi...




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 8013

MessageSujet: Re: Le Passeur   Lun 10 Nov 2008 - 21:41

L'invitation à s'asseoir précédait toute forme de politesse. Emmett ne prétendit pas être heureux de voir Egon débarquer dans son bureau, il le montra par ce simple geste. Sans palabre inutile donc, Egon s'assit où on l'invitait à le faire.

Le filet de silence mit un temps à s'étioler. Le directeur de TASKS ne se pressait pas pour parler. Il devrait dans les minutes qui suivent, il le savait, expliquer la raison de sa venue et peut-être aussi expliquer sa désertion au sein de la Résistance. Les justifications, Egon les méprisait bien qu'il sût qu'elles étaient essentielles pour assainir les rapports humains. Il n'était pas pressé de les délivrer.

Ses yeux bleu pâle jaugeaient ceux d'Emmett, illuminés de leur bleu métal.
- J'accepte, commença-t-il de but en blanc.
Dans sa tête, les réflexions de ces dernières semaines ressurgirent afin de lui confirmer son choix.
- Je la mènerai notre armée mais j'ai des conditions. La première est que je n'entreprendrai rien sans Sacha et Enym alors j'irai moi-même les chercher en France. La seconde est que... je... je ne vois pas d'autres moyens... il faut s'allier aux moldus et concevoir une armée mixte. Je mènerai l'armée moldue, Sacha mènera l'armée des sorciers. Nous n'y arriverons pas si nous ne jouons pas le jeu d'Antarès. Et enfin, j'aimerais que tu m'aides à faire disparaître le Cadran et le livre du Centaure... pas la Tantra Genèse, seulement la Prophétie... si tu m'aides, je dirai moi-même à Isis...
La phrase mourut sur le bout de ses lèvres. La tristesse effleura son sourire.
- Je le ferai.

Supprimer définitivement le Cadran signifiait ne plus retrouver la trace des Iccams, de L'Ombre et de La Rose. Les Iccams quels qu'ils soient. Quelque époque que cela soit. Ceux qui viendront après eux. Ceux des centenaires à venir. C'était aussi rendre à La Rose et à l'Ombre la liberté de n'être qu'une mythologie pour sorcier.

Supprimer la Prophétie voulait dire ne se raccrocher qu'au tangible. Le palpable. Les faits. Egon avait retourné le problème dans tous les sens. Cette Prophétie était dangereuse pour les croyances qu'elle engendrait. Quand bien même fussent-elles vraies, elles étouffaient. Suffisamment de personnes connaissaient désormais la réalité de son contenu et la mémoire ne ferait pas défaut à ceux qui avaient parcouru l'antique document. L'histoire passée devait mourir. Les prédictions devaient s'évanouir pour permettre aux vivants une réelle liberté d'exécution.

"Si d'après la prophétie, je dois mener une armée, je la mènerai. Tout au moins, de la façon qu'il me plaît."




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7370

MessageSujet: Re: Le Passeur   Sam 22 Nov 2008 - 15:30

Les conditions que m’expose Egon sont, pour certaines, inconcevables. Je m’interroge d’abord sur la raison pour laquelle c’est à moi qu’il vient parler de tout ça. Au sein de la Résistance, je ne suis pas gradé, je n’ai qu’un pouvoir informatif. Je ne suis qu’une passerelle entre plusieurs niveaux hiérarchiques. Il n’empêche que je me sens étrangement flatté qu’il s’adresse à moi. Pas flatté au point d’accepter aveuglément ses conditions:

Je n’ai pas le pouvoir de te donner l’autorisation d’aller seul en France. Si tu le fais, fais-le de ton propre chef, je prétendrai ne rien savoir à ce sujet. Par contre... pour la Prophétie... je...

Nous sommes si peu à y avoir accès. Si je l’aidais, les soupçons tomberaient très vite sur moi. Ce n’est pas pour moi ou mon crédit que j’ai peur. Je le ferai si cela impliquait la résolution de vrais problèmes mais j’en doute. Perdre ces ouvrages seraient nier l’histoire et sa reconstitution. Les siècles vécus et les preuves de l’existence de tous ces êtres qui ont fait la tantra genèse et les sorciers d’aujourd’hui. Que ne donneraient pas les moldus pour savoir quelles mains ont réellement écrit leur Pentaqueute, leur bible... ?

Comment peux-tu me demander ça... à moi ?
Tu sais qui je suis...

La tension monte malgré nous. Je me lève et fait un tour de mon bureau pour insonoriser la pièce d’un coup de baguette. Je m’arrête au milieu, en face d’Egon que j’approche avec désolation :

Tu es malade ! ne puis-je plus me contenir. Comment une idée pareille peut te traverser l’esprit !

Je sais que je finirai par céder et c’est ce qui fait monter la panique et l’énervement et l’angoisse en moi. Je bégaye, mes mots sortent en pagaille, je fulmine seul devant son calme et sa détermination.

Très bien, finis-je par me calmer en m’asseyant sur le rebord du bureau, la tête baissée, je viens avec toi en France. A notre retour, tu devras dire à Isis ce que tu sais et la laisser décider de ce qu’elle veut faire... je parlerai des deux armées à Oz quand le moment sera venu... mais, je viens avec toi en France. Je ne peux pas... risquer de te voir mourir.




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Mareva Coolwater
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 94
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Phuket (Thaïlande)
Occupation : Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
Avatar : Zemotion
Date d'inscription : 22/11/2008
Coup de coeur : 31
Gallions : 6754

MessageSujet: Re: Le Passeur   Dim 23 Nov 2008 - 17:52

HJ: vous n'avez pas précisé si c'était un PV, alors je m'incruste. Si ça pose problème, envoyez-moi un message.

DJ:


- Caractéristique. Abruti mal baisé. Répliques machistes prêtes à exsuder du trou béant qui lui sert de bouche situé entre les deux fesses potelées qui lui servent de joues. Du plus profond de ses entrailles, il croit en sa bêtise. Je prends.

Mareva quitte son chef d'escorte, le commandant Yamada, et s'approche de tronche de porc d'une démarche élégante et souple. Elle porte un kimono de fête sombre aux broderies d'argent qui lui arrive aux cuisses sur un large pantalon noir et vaporeux. Ses ongles sont manucurés. Ses yeux cernés de noir rétrécissent encore un peu plus ses yeux bridés. Yeux de chat sur le point d'attaquer.

Face à tronche de porc, elle s'arrête, lui sourit. Doucement.
Puis, avec la rapidité d'une panthère, d'une main, elle attrape son visage qu'elle presse avec une vigueur prodigieuse. L'homme, contraint, ouvre la bouche. De son autre main, Mareva lui attrape la langue entre deux doigts. Elle relâche la pression de sa première main sur les joues, saisit son sabre et coupe.

Un morceau de chair rose et visqueux tombe sur le sol.

Silence assassin.

Des cris étouffés d'écœurement retentissent autour d'elle.
Elle repousse avec dégoût le visage ensanglanté du gros lard qui se tient le visage en geignant.

Mareva essuit puis range son sabre. Tranquillement.

Elle se retourne vers les quatre Opposants restant:


- Et maintenant? Quelqu'un d'autre à quelque chose à redire?

Pas de réponse. Elle sort sa baguette, avec lenteur, l'incline sur sa main où suinte le sang de l'homme qu'elle vient de lacérer et le fait disparaître.

Sa victime est allongée sur le sol. Il se tient toujours le visage en gémissant. Elle le désigne du bout de sa baguette tout en s'adressant aux quatre Opposants:

- Je me sers moins bien de mon sabre que de ma baguette.

Elle fait pivoter sa baguette sur les quatre hommes attachés et maintenus liés par un des soldats de sa petite escorte qui ne compte qu'elle, Yamada et ce soldat:

- Si vous n'avez rien contre les femmes alors nous allons pouvoir parler. Je repose la question que vous a gentiment posée le commandant Yamada: où se trouvent Sir de Lansley, Monsieur Sutham et Monsieur Aeterna?


Trois jours plus tard
Bureau d'Emmett Aeterna

Mareva pose un parchemin sur le bureau d'Emmett:

- Je vous ai débarrassé d'eux. Sans poser de question. Je vous ai retrouvé. J'ai perdu six hommes. Vous me devez quelque chose. Je veux que vous signiez ce papier. Je veux diriger l'armée des sorciers avec de Lansley...

La Dame rouge était debout en face d'Egon Sutham et d'Emmett Aeterna. Ses petits yeux enflammés braqués sur l'archiviste. Elle portait, cette fois, une robe de sorcier traditionnelle, de velours noir côtelé et aux motifs dorés illustrant les armoiries de la Garde Royale japonaise.





Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
31 ans - Japonaise expatriée en Thaïlande
LA KALISTA
"Rien ne m'arrêtera"
Revenir en haut Aller en bas
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7370

MessageSujet: Re: Le Passeur   Dim 30 Nov 2008 - 14:37

DJ: après discussions, bienvenue Wink

La japonaise a les yeux qui me transpercent. Il est de mon avis qu’elle me sabrera la tête sans hésiter si j’osais lui dire non.

Je me demande à quel moment de l’histoire tous ces gens ont commencé à attendre mon autorisation pour des choses qu’ils faisaient totalement hors la loi ou sans conseil auparavant ? Quel crédit sont-ils en train de me donner ? Je ne suis que le Passeur. Pas un décideur.


JUIN 2009


- Mais vous êtes leur protecteur. Vous avez les clés, en revanche il vous faudra trouver les portes... Vous êtes celui qui leur ouvrira les voies.
- C’est dément ! Je ne connais aucune de ces personnes...
- Ces personnes ignorent encore ce qu’elles sont. Je ne les connais pas non plus.
- Comment savez-vous tout cela mieux que nous autres ?
- Je suis comme vous, Emmett, je ne suis qu’une Passeuse or, quand j’aurai rempli mon rôle, je m’en irai...
- Où ça ?
- En Myr.
- Vous mourrez ?
- Je suis déjà morte, je suis une femme malade... Il faut seulement que je tienne jusqu’à leur arrivée. Ils me trouveront seuls ou je me ferai remarquer par eux. Par la force des choses. En outre, voyez-vous ? Vous m’avez trouvé. Guidé par les mêmes forces qui vous ont amenées jusqu’ici, vous parviendrez à retrouver les autres... ou, par la force des choses, ils vous trouveront. Recherchez le Gardien, les deux Iccams, la Kalista et le Miroir. Tous ensembles, vous vaincrez la force maléfique qui nous menace... Vous êtes le Passeur et vous êtes le Guide. C’est naturellement que tous ces gens vous feront confiance... La Prophétie peut être comprise de différentes façons mais elle n’a jamais tord. Vous en êtes l’exégète.
- Madame Tourdemain, je... je ne sais pas...
- Ne vous inquiétez pas, jeune homme, tout ira bien... parce qu’il le faut.

.


Madame Tourdemain m’avait prévenu mais je ne pensais pas que tout ça arriverait si vite. Je ne me sens pas près pour ces responsabilités pourtant, je pressens, depuis quelques jours, quelques semaines même, que les choses se modifient en son sens. Et ça me terrorise.

Je regarde le parchemin posé devant moi. Il ne me semble pas judicieux de confier une armée de sorciers à une femme aussi sanglante. De réputation, elle ne me donne aucune envie de lui faire cet honneur – si tant est qu’il soit honorant de mener des hommes à la guerre -, et de visu, je l’ai vu à l’œuvre en France. Sans commisération, je l’ai vu réduire en cendre, en terreau ou à néant, plus de sorciers et de moldus qu’un quartier de Paris ne peut contenir. Se retrouver face à sa baguette est un péril inutile mais plier devant son chantage serait une lâcheté que je ne me pardonnerais jamais si les choses tournaient mal.

Je prends le parchemin et lui parle avec fermeté :

L’armée sera menée par Sir de Lansley. Un point c’est tout. S’il veut vous prendre comme commandeur, grand bien lui fasse, mais je ne suis personne pour prendre cette décision. Je ne me sens redevable de rien quand pour nous sortir de France vous avez provoqué un vrai bain de sang. Il y d’autres manières d’opérer et je ne valide pas les vôtres. Vous vous êtes déplacée pour rien, et je suis réellement désolé pour vos hommes et leurs familles, lady Coolwater.

Le parchemin s’enflamme brusquement entre nos deux visages puis il disparaît, laissant l’atmosphère aussi froide qu’avant. Je ne consulte pas Egon du regard et lui laisse le choix d’intervenir ou pas. Pour ma part, la décision est prise.




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Egon Sutham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 334
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Résidence Kaïtos (North London)
Occupation : Directeur de TASKS
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 98
Gallions : 8013

MessageSujet: Re: Le Passeur   Sam 6 Déc 2008 - 14:26

- Sectumsempra!

Un corps meurtri de longues entailles sanguinolentes tomba lourdement. Les sept corps des hommes amassés en tas étaient la source des rivières pourpres dont plusieurs confluents venaient grossir le fleuve qui s'écoulait lentement jusqu'à cette bouche d'égout d'un quartier parisien mal famé.

Le silence régnait à la surface de toute chose. Il engloutissait la respiration des témoins de ce spectacle morbide.

La pluie se mit à battre soudainement au-dessus de l'attroupement. Emporte le rouge. Lave l'estuaire d'hémoglobine odorante. Laisse l'écœurante effluence de mort. Grossit la mare brune des vies qui s'écoulent dans les profondeurs de Paris. La pluie s'infiltrait partout où elle pouvait, effaçant peu à peu les traces du massacre de Mareva Coolwater.

Malgré ses blessures, Egon leva sa baguette en direction de la Dame Rouge. C'était la première fois qu'il la voyait. En dépit de leur abdication, elle venait d'anéantir les sept hommes qui les avaient capturés, lui, Sacha, Emmett et Enym. Egon avait bien compris que le but était de les délivrer de leurs assaillants mais...
- Qui êtes vous! Pourquoi avez-vous fait ça! Ils s'étaient rendus! Nous aurions pu les interroger!

Il n'obtint jamais de réponse. Indifférente au reproche qui lui était fait, la sorcière aux yeux bridés avait formulé une incantation dans la langue de son pays. Egon ne se réveilla que plusieurs heures plus tard. Dans le lit d'un endroit inconnu. A côtés de ceux de ses trois autres compagnons. Blessures soignées.
- Vous êtes à l'ambassade sorcière des pays asiatiques. En Angleterre, lui avait gentiment signalé une infirmière à l'accent chinois qui terminait de retirer des bandages à Enym, lequel était toujours dans le coma.
- Votre ami ne se réveillera pas tout de suite, ajouta le Commandant Yamada qui venait d'entrer dans la luxueuse infirmerie. Il a subi une foule de sortilèges dont on ignore les contre sorts mais nos meilleurs médicomages sont à la recherche d'antidotes. Vous êtes libres, vous pouvez rentrer chez vous dès que vous le voudrez. Madame Coolwater vous rendra une visite très prochainement.

L'homme aux allures solennelles sortit.
L'infirmière attendit qu'ils soient de nouveau seuls pour ajouter des précisions lorsqu'elle réalisa qu'ils ne comprenaient pas tout ce qu'il s'était passé depuis leur délivrance.
- Madame Coolwater est la femme qui vous a délivré. Elle est une sorte d'ambassadrice des pays asiatiques sorciers. Le Commandant Yamada est son bras droit. C'est grâce à eux que vous êtes encore en vie.

Egon en doutait mais ne répondit rien.
- Vous savez ce que sont devenus les Opposants qui nous...

Le visage soudain neutre de l'infirmière répondit pour elle avant même qu'Egon ne termine sa phrase. Morts.

Derrière le lit de Merwick qui jouxtait le sien, Emmett et De Lansley étaient assis sur le leur, en grande discussion de légilimens sur les évènements qui venaient de se produire. Ils laissèrent Egon dans l'ignorance bien que ce dernier sût parfaitement qu'on parlait de lui. Etre mis à l'écart ne le dérangea pas. Il se doutait de l'objet de leur inquiétude.

Les trois jeunes hommes se rhabillèrent et demandèrent à rencontrer celle qui les avait sorti de France. On le leur refusa. Enym Merwick fut gardé en observation et sa femme vint le rejoindre dès qu'elle apprit qu'il était de retour.

* RETOUR *


Egon regarda le feu s'éteindre dans les airs.
Emmett et Coolwater observaient un silence chargé en se confrontant du regard.

Egon se leva. Derrière ses jambes, sa chaise recula en grinçant sur le sol dallé sa contrariété d'être ainsi écartée par l'impulsion bourrue de son occupant.
- Ca pourrait être à négocier si vos manières d'opérer sont alignées sur les nôtres. Pour ma part, je me range derrière l'avis d'Emmett. Je ne partage pas votre philosophie de la guerre. Je n'ai rien à venger qui vaille la peine de tuer sept hommes qui s'étaient rendus.


Le jeune directeur de l'orphelinat en voulait encore à la Dame Rouge pour son acte incompréhensible.
- Je vous laisse... Emmett...

Dans les yeux d'Egon passèrent une demande que seul Emmett pouvait comprendre. Ils avaient un pacte à honorer et ils en reparleraient bientôt.




Iccam
Revenir en haut Aller en bas
Mareva Coolwater
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 94
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Phuket (Thaïlande)
Occupation : Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
Avatar : Zemotion
Date d'inscription : 22/11/2008
Coup de coeur : 31
Gallions : 6754

MessageSujet: Re: Le Passeur   Lun 29 Déc 2008 - 14:58

Mareva peina à contrôler la houle brûlante de rancœur qui montait en elle. Elle contrôlait assez bien ses élans meurtriers mais plus difficilement les rejaillissements de sa haine contre le monde.

Ces deux hommes l’échaudaient à cause de leur entêtement. Ils ne voyaient pas la réalité en face: bientôt la guerre viendrait emporter leurs femmes, leurs enfants, leurs familles et leurs amis. Les horreurs se pâmeraient dans la rue en un carnaval lugubre de rouge sang, de gris fumée, de noir charbon et de vert Avada. Ceux qui survivront auront défendu leur vie et arraché la victoire par la force à l’intérieur même des griffes de leur envahisseur. Il ne pouvait pas y avoir de demi-mesure dans une bataille. Une guerre propre, ça n’existait pas. Ses manières étaient critiquées et répudiées car elles dérangeaient à cause de l’inexistence de tabou dans la façon dont Mareva traitait les affaires… c’était à dire, retirait des vies.

Ses règles étaient simples: ceux qui n’étaient pas dans son camp étaient dans le camp adverse. Ceux qui étaient dans le camp adverse devaient périr. Dans l’esprit de Lady Coolwater, la neutralité était lâcheté et la lâcheté était punitive. Elle était une faille à honnir, un stigmate moral par lequel s’infiltrait un taux croissant de risque pour l’entourage de se voir occire bêtement durant que la tête tournait à plein régime à cause de ses tergiversations. Résultat, les lâches et les indécis qui tardaient à trouver leur camp, tout comme les ennemis, devaient périr.

Mais la jeune femme n’était pas assoiffée de sang. Elle était assoiffée de vengeance. Elle ne concevait pas la faiblesse pourtant, elle décelait très bien celle des autres. Ce qui faisait sa force…

Avant que ne sorte Egon Sutham, elle se déplaça devant la porte avec des petits pas latéraux, comme les geishas. Elle le rejoignit et posa sa main blanche sur la sienne qu’il portait au bouton de porte:

- Je m’alignerai mais vous ne pourrez fustiger ce que vous n’avez pas vu.

Ce que l’asiatique voulait dire était qu’au grand jour et aux yeux des autres, elle suivrait les règles et les procédés qu’ils voudraient mais dans les missions qu’ils ignoreraient, elle ferait comme bon lui semble.

- Je voudrais discuter avec monsieur de Lansley… je ne vous ferai pas l’affront d’un chantage bas de gamme qui me forcerait à aller distribuer la liste des noms des têtes dirigeantes de la Résistance à l’Opposition. Ne me faites pas agir de façon irresponsable, messieurs.

Mareva retira sa main de celle de l’anglais pour lui signifier qu’elle avait terminé.

- Si vous en avez le pouvoir, Emmett, acceptez ma requête.

L’ambassadrice ne voulait pas en arriver à un tel chantage mais leur entêtement ne lui en laissait guère le choix.




Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
31 ans - Japonaise expatriée en Thaïlande
LA KALISTA
"Rien ne m'arrêtera"
Revenir en haut Aller en bas
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7370

MessageSujet: Re: Le Passeur   Lun 29 Déc 2008 - 18:24

S’il y a bien une personne sur laquelle je n’ai aucun pouvoir, Madame Coolwater, c’est bien Sacha de Lansley.

Premièrement, je hoche la tête vers Egon pour lui donner mon assentiment discret sur notre discussion précédente et excuser son départ.
Deuxièmement, j’ignore pleinement le chantage en demi-teinte de l’ambassadrice sanglante.
Troisièmement, elle aura ce qu’elle demande…

Je retourne m’asseoir après lui avoir avancé une chaise d’un coup de baguette. Je sors plume et parchemin pour écrire un billet à l’intention du Résistant. Par l’intercom magique, j’appelle la secrétaire du Bureau des Archives.

Gaby, pourriez-vous faire parvenir ce mot à Sacha de Lansley ? C’est urgent.
Tout de suite, monsieur.

La vieille femme acquiesce et se retire très vite après un regard vers la japonaise. L’atmosphère est tendue. Elle ne veut même pas s’éterniser pour alimenter les potins qu’elle pourrait diffuser dans la cafétéria du ministère.

Quand la porte se referme, je croise les bras sur ma poitrine en m’enfonçant dans mon siège.
Je souris pour me retrouver en parfaite contradiction avec ce qui pèse dans mon bureau depuis l’arrivée de Mareva.

L’idée que Sacha vienne lui-même mettre un terme à cette discussion me rassure.

Je peux vous poser une question en attendant l’arrivée de Sacha ? Ne le prenez pas mal, mais je voudrais savoir… pourquoi faites-vous tout ça ? Qu’est-ce qui peut vous motiver avec un tel acharnement et une telle effronterie à lapider tous ceux qui se mettent en travers de votre route ?




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Mareva Coolwater
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 94
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Phuket (Thaïlande)
Occupation : Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
Avatar : Zemotion
Date d'inscription : 22/11/2008
Coup de coeur : 31
Gallions : 6754

MessageSujet: Re: Le Passeur   Mar 30 Déc 2008 - 0:15

- Le divertissement, jasa Mareva avec son calme petit accent japonais. Je ne passe pas de bonne journée sans avoir tué ou torturé une ou deux personnes. L’activité doit durer au moins deux bonnes heures sinon je m’ennuie. Les morts rapides sont monotones. Vous devriez essayer, ça détend autant que le sexe.

Ayant accepté le siège, Mareva s’était positionnée droitement face à son interlocuteur. Elle attendrait autant qu'il faudrait.
Elle lui décerna un rictus venimeux puis reprit plus sérieusement en entremêlant ses doigts, jouant parfois à faire tourner son alliance autour de l’annulaire, signe du véritable stress que la question provoquait. Même pas la question! Plutôt la façon dont elle allait y répondre. Elle voulait aussi fermement que la tête d’Antarès qu’Emmett comprenne ses desseins:

- Monsieur Aeterna, je ne me résume à la réputation sanguinaire qu’on m’a faite. Nous différons sur la manière mais les buts sont identiques. Seulement, moi, je ne perds pas mon temps où je ne vois pas de possibilités. Les hommes de Paris sont morts car ils étaient inutiles. Sir de Lansley avait pris en eux toutes les informations dont nous avions besoin. Les relâcher?

La femme se mit à rire avant de rétablir son regard menaçant. Elle ne menaçait pas Emmett, elle menaçait intérieurement tous ceux qu’elle imaginait être ses ennemis, tous ceux qui se risqueraient à lui barrer la route. Antarès, s’il avait une tête, elle voulait la lui couper de ses propres ongles:

- En liberté, ils auraient continué leur activité militante et vendu vos identités. Enfermés, ils auraient attiré la vindicte des autres Opposants… le risque que leurs amis viennent les chercher pour les délivrer… donc le risque de voir d’autres personnes mourir. Ces morts sont la survie de plusieurs dizaines d’autres personnes. Et la vôtre, messieurs, compléta-t-elle en souriant.

En ce qui concerne les motivations du cœur, Emmett n’était pas assez intime avec elle pour qu’elle lui délivre l’atrocité de la mort de son mari ou ce qu’elle avait vu dans l’hôtel pris en otage par les partisans américains du monstre invisible. Pour répondre, elle avait été la première à créer une institution scolaire pour former des enfants sorciers à savoir se défendre et attaquer tout ce qui pouvait les menacer un jour.




Représentante des Ministères de la Magie Asiatiques
31 ans - Japonaise expatriée en Thaïlande
LA KALISTA
"Rien ne m'arrêtera"
Revenir en haut Aller en bas
Emmett Aeterna
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 243
Age du personnage : 27 ans
Habitation : Londres
Occupation : Dpt de régulation des CM et responsable des informations au Ministère de la Magie
Avatar : Hayden Christensen by HD
Date d'inscription : 30/03/2008
Coup de coeur : 44
Gallions : 7370

MessageSujet: Re: Le Passeur   Mar 30 Déc 2008 - 22:27

Si on écoute d’une oreille inattentive, les propos de Mareva peuvent être louables. Pourtant, à mon avis, quelle que soit la cause, il ne sera jamais louable de tuer des gens qui s’étaient rendus sous prétexte qu’ils symbolisent un hypothétique danger. Je ne souhaite à aucun Opposants de se retrouver sur son chemin.

Je regarde la japonaise jouer avec son alliance pendant qu’elle termine de parler.
Une pensée saugrenue me traverse. Je me demande comment elle se comporte dans l’intimité : « mets la table, sinon je te coupe l’autre bras et tu auras une bonne excuse de ne plus pouvoir la mettre. Sinon, sache que je t’aime sale troll ! »

Ca ne devait pas être rose tous les jours de vivre avec la Dame Rouge. Puis je revois le Commandeur Yamada. Ils avaient l’air lié. C’est peut-être lui son mari ? Non que dis-je ! Yamada et Coolwater. Ce n’est pas le même patronyme… Coolwater ? Maintenant que j’y pense, je connais un sorcier qui portait le même patronyme. Un riche entrepreneur qui travaillait dans l’hôtellerie. Se pourrait-il que l’homme ou son fils soit le mari de Lady Coolwater ?

Mes yeux vagues reprennent vie. Je ne sais pas combien de temps je me suis absenté. Peut-être deux ou trois secondes. Elle est en fusion, la Dame Rouge. Elle m’intrigue. C’est le genre de personnage qui attise malgré soi une curiosité morbide. Je voudrais savoir qui est sa première victime, si elle a toujours été comme ça, si elle a des enfants, ce qu’elle croit que sera sa vie quand on aura détruit Antarès… si on détruit Antarès.

J’ai envie d’oser. Elle ne me coupera ni bras ni tête puisque, si je comprends bien, malgré nos divergences de points de vue, nous sommes dans le même camp. Testons sa tolérance.

J’avise son alliance en souriant doucement :

Que pense votre mari de cette façon d’agir ?




27 ans
Archiviste au Ministère
Département et régulation des créatures magiques
Clé #1 - Le Passeur
Père d'une petite fille prénommée April (5 ans)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Passeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Passeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Question d'équipement : une forteresse sur le passeur !
» [BOURUSSIA DORTMUND] Classement passeur
» [Entrée Nord] Du combat, seuls les lâches s'écartent
» [Armada] Pirate Pulu Pulu Korp
» Jack Pacte, le passeur est là…[libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Ministère-
Sauter vers: