PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [ TASKS ] Premier contact

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Mar 2 Sep 2008 - 0:05

S.O.S.
Natacha se braqua instinctivement alors que les signaux d’alarme retentissaient dans sa tête. Danger, réfléchir trente secondes avant de dire n’importe quoi et de le regretter plus tard.

Sur la défensive contre ses propres tendances à se précipiter dans la bouse, Natacha observa quelques secondes Benjamin, avant de penser à ses monstres, si proches d’elle, plus encore qu’il y a quelques mois à cause de l’éloignement que créer son statut d’étudiante qu’elle n’avait pas à ses débuts.


"Ce n’est pas autorisé parce que ça ne serait pas bon, ni pour toi ni pour l’enfant.
Je les connais tous, et si je suis là, comment veux-tu apprendre à le ou la connaître si c’est toujours à moi que cet enfant est collé ?"


La demande était légitime en un sens. Benjamin avait laissé percer une faille dans son armure de l’homme sûr de lui. Il ne se sentait pas encore capable de gérer un enfant à tendance turbulent. Mais au-delà de cet aspect qu’elle pouvait comprendre, son esprit purement féminin associé cette demande avec un autre aspect beaucoup moins rose ou sérieux, et ça, elle n’était pas forcément prête à l’accepter ni à cautionner cette idée.

Même si on s’en défendait toujours, on avait tout le temps en tête l’image du prince quasi charmant, rêvait d’une romance que seuls les livres savaient conter le récit, attendait avec une impatience grandissante les plus petites demandes qui confirmeraient que celui qui partageait le plus clair de notre vie avait les mêmes aspirations que nous : vie ensemble et enfants.

Ca se rapprochait trop de cette utopie pour qu’elle ne prenne le risque. Partageait avec lui les plus petits moments normalement révolus aux couples officiels lui semblait… mal, une tromperie envers elle-même et ce qu’elle avait décidé, à savoir de ne pas se laisser avoir par des sentiments indésirables. L’amour en tête. La petite étudiante qu’elle était ne se voyait franchement pas avec le Directeur de Département qu’était Benjamin. Tout comme elle ne pensait pas qu’un Directeur de Département comme lui soit intéressé par autre chose qu’à une relation sans attache avec une étudiante comme elle. Ni le même monde, ni la même vision des choses, ni la même mentalité. En clair, trop de chose les séparait hormis cette attirance qui flambait et qui pouvait les amener a des dérapages comme aujourd’hui…


"Ce n’est pas une bonne idée.
Et si tu doutes, mieux vaut ne pas prendre le risque cet été. Tu auras d’autres occasions de passer du temps avec eux, d’apprendre à les connaître et à te faire à l’idée d’être père."


Et pour sceller sa décision – irrévocable elle espérait – elle se détacha doucement mais fermement des bras de Benjamin et récupéra ses vêtements qui s’étaient fait la malle. Rhabillée de pied en cape, elle ramassa les feuilles toujours à terre qui réintégrèrent leur place.

Cette proposition surprenante dans le fond, l’avait chamboulé plus qu’elle ne l’avait voulu. Ce n’était franchement pas le genre de nouvelle qu’elle apprenait tous les jours. Elle n’avait de toute façon pas souvent d’amant occasionnel, ça réglait le problème des nouvelles surprenantes. Elle n’était pas aussi résistante aux tentations qui s’offraient à elle qu’elle avait bien voulu le croire. Ce n’était pas parce qu’elle s’était jusqu’à maintenant retenue de se confier à sa meilleure amie que cela voulait dire qu’elle était insensible. Et se laisser aller à accepter serait surement la pire chose qu’elle pourrait faire pour la liberté qu’elle avait appris à utiliser comme carapace contre les envies qui se révéleraient stupides à long terme.

Cela pourrait de plus ruiner les chances que Benjamin avait de pouvoir adopter un enfant et de lui donner la vie qu'il méritait et que TASKS ne pourrait jamais complètement lui donner. Ces monstres étaient perspicaces, plus que ce qu'il pensait. Comment voulait-il cacher leur relation aux yeux d'un enfant, avec toutes les bévues que cette situation pourrait créer ? Une parole malheureuse, un geste malencontreux ou trop explicite, et dès le retour, Egon était au courant, et Leigh et tous les employés de l'association dans le courant de la même journée...


"Enfin, les vacances ne sont pas pour maintenant encore. On peut programmer d'autres rencontres avec certain des enfants, à l'extérieur des locaux, pour commencer."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Dim 14 Sep 2008 - 11:49

- C'est une excellente idée. Je pourrais l'emmener sur le Chemin de Traverse, chez Fortarôme. Où alors à Saint-James Park. On achèterait un balai et je lui apprendrai à jouer au quidditch.

N'est-ce pas cela que font les pères?
Ce rapprochement ne serait pas de trop. J'avais évité de perdre complètement la face devant Natasha, mais ce que je faisais commençait vraiment à me rendre fou. Je détestais père et me voilà à agir de la même manière.

En me laissant tomber dans le fauteuil de son bureau j'eus le temps d'apercevoir furtivement mon reflet dans un miroir. J'y découvris le portrait d'un homme lâche et cruel, exactement l'inverse du jeune omme épris de liberté que j'étais à Poudalrd. Je me dégoûtais. Mon révélateur, c'était Natasha. Elle était là, adide, droite dans ses bottes comme dans ses principes. Elle ébranlait toutes mes fausses certitudes et me ramenait à moi-même sans en avoir la moindre idée.

Putain!

Je mis mes mains sur ma tête. Je ne pouvais rien lui dire. Et même si j'en avais envie, je ne voulais pas la décevoir. J'aimais bien quand elle me regardait avec ses grands yeux. J'aurais eu honte d'y déceler de la haine, surtout que les apparences étaient toutes contre moi.

- Natasha, je pense qu'on devrait différer cette rencontre. Je ne me sens pas prêt.

Je suis un con, ne m'en veux pas.

Je me levai et me rapprochai d'elle à nouveau. je soulevai son menton avec mon index et déposai un baiser chaste sur ses lèvres.

- Lundi mon Gobelin viendra remettre un chèque de 500000 gallions à l'association. En attendant, veux-tu me raccompagner vers la sortie s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Dim 14 Sep 2008 - 22:42

"J’espère que tu sais que l’amour d’un enfant ne s’achète pas à coup de Gallions."

Si Natacha n’avait été ne serait-ce qu’une seconde surprise par le montant de la donation, elle le cachait très bien. Parce qu’elle l’était fichtrement, surprise. Ce que l’association recevait en un mois n’était rien en comparaison de ce que leur offrait Benjamin.

Pourtant, malgré tout ce que cet argent apporterait à TASKS et à ses enfants, Natacha l’aurait bien échangé contre la certitude que l’un d’entre eux aurait trouvé un parent preneur. Elle était déçue et ne le cachait que difficilement, mais pourtant moins que ce qu’elle avait pensé. Il n’était pas prêt, ne le serait peut-être jamais et TASKS avait peut-être échappé de peu à la pire bêtise qu’elle pouvait faire : offrir une chance à quelqu’un qui ne saurait pas en profiter. Changerait ou ne changerait pas, la réponse à cette question ne pourrait venir que de Benjamin.

Natacha se contenta simplement de hocher la tête à la demande de Benjamin. Elle tourna les talons vers la porte, qu’elle déverrouilla pour se retrouver nez à nez avec la petite Virginia, l’air candide de celle qui a fait une bêtise mais qui semble croire qu’elle ne risque rien. Pas forcément à tord.


"Quelqu’un sait que tu es ici ?"
- Non.

Mais la jeune fille n’avait pas le cœur à faire la remontrance à Virginia. Ce n’était pas inhabituel de les voir se sauver pour la suivre et c’était surement Virginia qui avait eu la plus grande surprise de trouver porte close. Elle se contenta donc de prendre la petite dans ses bras et après un regard vers Benjamin, conduisit celui-ci jusqu’à l’entrée qu’il avait emprunté tellement peu de temps auparavant.

Parvenue à destination, elle ne savait toujours pas quelle conclusion donnait à cet entretien. Mais la présence de Virginia réglait le problème : la formalité était de rigueur en pareille circonstance.


"Bonne soirée Monsieur Cavendish. En espérant vous… revoir bientôt."

Et de matinée ses propos par un léger sourire. Comprendrait ce qu’il voulait bien comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Mar 23 Sep 2008 - 19:14

- Ainsi tu te décides à suivre ton chemin. Fit Charlotte assise sur un fauteuil dans l'entrée.

Un frisson parcourut mon échine. Une apparition, encore. Je ne savais pas quoi faire sinon fixer mon regard sur la petite Virginia qui se tenait tranquille dans les bras de Natacha. Ne pas répondre. Ignorer. Feindre.

- Benjamin Cavendish, tu ne veux vraiment pas savoir qui m'a tuée? Et surtout pourquoi?

Le fantôme de ma soeur me narguait. Devant mon inaction, elle se leva et entreprit une sorte de danse autour de Natacha et de la petite. Ces apparitions répétitives me donnaient l'impression de sombrer dans la folie. La petite Virginia tendit son bras qui traversa la poitrine de Charlotte. Je fis de mon mieux pour éviter de me laisser subjuguer par cette présence aussi apaisante que stressante en attrapant les doigts de la petite fille.

- Virginia vous êtes une délicieuse petite fille.

- Et toi tu reviens quand? On a pas pu jouer.

- Je reviendrai, promis. dis-je en lui faisant un clin d'oeil. Natacha, je dois te parler, c'est vraiment important. Rejoins-moi ce soir, chez moi.

- Et tu vas lui dire quoi Ben?

- La vérité. Je veux qu'elle m'aide. Je sais pas. Je verrai bien.

- Fais attention petit frère... Avec ça, Charlotte me gratifia de son plus joli sourire et s'envola à travers une fenêtre.

Cette apparition me laissa sans force. je ne savais pas si je pourrais transplanner. Je me résolus à marcher jusqu'à mon appartement pour aller chercher ma guitare et jouer un peu. La musique a toujours adouci mon humeur et dissolu mon stress dans les accords.
Du plus profond de moi j'espérais que Natacha pourrait me comprendre et accepterait de m'aider...


Dernière édition par Benjamin Cavendish le Mer 24 Sep 2008 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Mer 24 Sep 2008 - 1:01

-Il revient quand ?
« Un jour. »
- C’est quand un jour ?
« Un jour », répéta Natacha, amusée par la conversation.

Benjamin partit, Natacha tourna les talons pour ramener Virginia avec les autres enfants. Débarbouillés de la peinture et enfin propre comme des sous neufs, tous les monstres étaient calmement installés à table sous l’œil vigilant de bénévoles. Virginia gigota dans ses bras et Natacha la laissa rejoindre ses amis, claironnant au passage qu’elle avait revu Benjamin avant qu’il ne parte. Elle finit tout de même par s’installer devant son assiette après avoir fait le tour de la table pour s’assurer que tout le monde avait bien entendu l’heureuse nouvelle.

Le repas expédié, la joyeuse troupe attendit (plutôt) sagement l’heure d’aller se coucher. Ce moment était de loin celui que Natacha préférait parce que la barrière qu’il y avait pendant la journée d’activités n’existait plus vraiment. C’était ce qu’il y avait de plus compliqué dans ce qu’elle faisait : garder un semblant de distance quand elle sentait qu’au fond, elle les aimait plus que tout. Dire qu’il y avait encore un an, elle ne savait rien de leur existence alors que maintenant, ils emplissaient sa vie comme jamais. Troublant et dangereux quand elle sentait le petit Victor venir se blottir entre ses bras. Elle ressentait en cet instant une furieuse envie de le serrer à l’étouffer par peur qu’il ne s’envole et ne la laisse désespérément seule.

Elle les laissa aller se coucher après la tournée rituelle de bisous baveux et collants et le concert de ‘bonne nuit’ prononcer à tue tête à travers tous les couloirs jusqu’à arriver à leur chambre. Souriant bêtement toute seule, Natacha réquisitionna un instant de tranquillité pour prendre une douche amplement mérité. Elle soupira de bien être quand les dernières traces de peinture et autres colorants s’évaporèrent grâce à l’action combinait de l’eau et du savon. Elle resta ensuite pensive devant la garde-robe qu’elle gardait à disposition à TASKS. Une cruelle question se posait donc : que devait-elle porter ? Elle se faisait l’effet d’être Circé devant une glace, incapable de se décider entre le pull dernier cri vert pomme ou celui, aussi tendance, rouge cerise, ou de savoir quelle paire de Manolo elle devait porter avec son pantalon blanc moulant. Désespérant.

Après un quart d’heure de délibération avec elle-même, choix fut fait. Courte jupe blanche en lin et top en coton léger, blanc aussi pour ne pas cuire dans ses vêtements, et ses précieuses sandales liées aux chevilles qui lui avait coûté les yeux de la tête (tenue copyright Circé Rolling Eyes ). Autant rentabiliser l’achat et rendre Circé fière d’elle en accordant au mieux sa tenue. En chemin vers la sortie, elle ne rencontra personne et laissa donc simplement un mot prévenant de son départ de l’association pour la soirée.

Le transplanage était l’invention la plus merveilleuse qui soit quand on était, comme Natacha, incapable de trouver son chemin sans faire trois fois le tour du pâté de maison sans s’en rendre compte. Elle avait pris l’habitude d’utiliser ce moyen de locomotion pour éviter les désagréments de la marche à pied. Elle parcourut une centaine de mètre jusqu’à une ruelle parfaite pour un transplanage discret et une arrivée sans embûche à l’appartement. Il ne restait plus qu’à se laisser guider par l'instinct qui l'amenait toujours vers Benjamin.


« Je suis jalouse : je crois que tu as tapé dans l’œil de Virginia. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Sam 27 Sep 2008 - 15:38


Découvrez IAM!


Affalé sur mon canapé de cuir, je commençai à me dire que Natacha aurait pris peur et me détestait pour de bon. Mon torse nu en sueur collait au cuir et me donnait l'impression qu'il faisait quarante degrés ici.
Ne tenant plus en place je me levai en soupirant et me dirigeai pieds nus vers la cuisine ou je pris une bièraubeurre. Appuyé sur le plan de travail, je réfléchis au sens des évènements qui s'étaient bousculés dans ma vie ces derniers temps. La rencontre avec natacha, Isis Kitlee et sa fiche Cyconia, la découverte de mon côté caritatif, le succès de l'album de Phil... et moi au milieu.

Moi, planté comme un poireau gallois au milieu d'une cuisine ultra-moderne, planté là sans savoir quoi faire et où aller. Tout à coup un coup de sonnette retentit dans l'appartement. Je pris ma bouteille et partis sans ménagement vers la porte, en caleçon.
Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis apparaître la silhouette maigre d'Hégesipe se profiler dans le couloir.

- Hégésipe!

- Benjamin.

Je me jetai dans les bras de mon mentor en laissant échapper quelques larmes d'enfant. Hégésipe me serra quelques instants et puis me repoussa dans l'appartement.

- Je t'aime bien mon garçon., mais imagine la tête de tes voisins s'il nous voyaient ainsi, toi en caleçon, dans mes bras, au milieu du couloir.

- C'est vrai, tu as raison. dis-je en essuyant mes yeux.

- Que t'arrive-t-il Benjamin? c'est rare de voir uncavendish dans cet état.

- Il y a tellement à dire que j'ai honte de ne pas t'avoir contacté plus tôt...

- Faustine était sûre que tu ne tournait pas rond, c'est pourquoi je suis là. Nous avons toute la nuit fils. fit-il en me tapant sur l'épaule.

C'est alors que... "Pop"

Natcha fit une entrée plutôt réussie.

« Je suis jalouse : je crois que tu as tapé dans l’œil de Virginia. »

- J'espère que je ne suis pas de trop...

- Non, non... Hégésipe, je te présente Natacha... Une amie proche. Natacha, voici Hégésipe, mon ancien précepteur.

Et j'étais là, en caleçon, entre la personne en qui j'avais le plus confiance au monde et ... Natacha à laquelle je souriai.


Dernière édition par Benjamin Cavendish le Dim 28 Sep 2008 - 11:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Dim 28 Sep 2008 - 0:01

Le temps de prendre la mesure de l’énormité qui voulait tout dire qu’elle venait de sortir, un rougissement pour le moins inhabituel chez Natacha colora ses joues. Elle se retrouvait débarquée dans l’appart comme si elle en avait l’habitude – ce qui était le cas pour le coup – mais avec un invité surprise. Niveau discrétion, elle repasserait.

« Euh… bonsoir. »

Reprendre le contrôle de la situation était indispensable. Elle n’avait aucune raison de s’en vouloir n’est-ce pas ? Elle était là sur invitation, et… pourquoi cherchait-elle à se prouver à elle-même qu’elle n’avait rien à se reprocher aussi ? Les assassinats discrets en cas de fuite dans les journaux étaient tout à fait possible après tout…

« Ravie de vous rencontrer. »

Natacha sourit au dénommé Hégésipe, avant de se pencher vers le second problème : Benjamin, peu – voir pas, tout dépendait de où l’on se plaçait – habillé. Elle évita de porter les yeux autre part que sur son visage souriant, pour ne pas piétiner plus encore les pots cassés par son arrivée fracassante.

Un précepteur ? Il avait eu un précepteur ? On oubliait bien vite le milieu dans lequel il avait baigné toute son enfance quand on ne côtoyé jamais le côté mondain de sa personnalité. Pour elle, il restait simplement Benjamin, son amant. Trollerie, gentillesse, tendresse, ardeur. Le reste lui était inconnu. Elle ne savait rien de son enfance ou de son passé en général et les seules choses qu’elle connaissait étaient ce que tout le monde connaissait de lui. Le sommet de l’iceberg en quelque sorte. Alors se retrouver devant son ancien précepteur… Et s’il se trouvait là, c’était qu’ils avaient gardé le contact et qu’ils étaient très proches. Avait-elle dérangeait une soirée de parlotte entre homme que Benjamin avait oublié quand il lui avait donné rendez-vous ?


« C’est moi qui ne vais pas resté à vous déranger plus longtemps. Le propriétaire des lieux a semble-t-il oublié de m’informer qu’il n’était pas seul ce soir. Et tu devrais te rhabiller, pour le bien de tous. »

Elle sourit, mais surtout parce que cela lui semblait risible de lui demander de se rhabiller. Ne mettait-elle pas, d’habitude, plutôt de l’entrain à le déshabiller ? Elle avait par conséquent utilisé le ton de l’employé d’association qui était, moitié amusée, moitié outrée, de voir les garçons courir partout en slip, devant des filles qui faisaient leurs timides. Si elle se sentait timide, c’était simplement parce qu’il y avait un spectateur inattendu.

Non pas, bien sûr, qu’elle pensait que la soirée ne serait consacrée qu’à profiter de talents particuliers de Benjamin. Son ton pressant quand il lui avait demandé de le rejoindre le soir même ne semblait pas vraiment sous-entendre ce genre de chose. Cela l'avait même tracassé quand elle n'avait pas eu un des monstres pendu à son cou. La raison surement qui expliquait que Natacha restait debout entre les deux hommes, incapable de savoir si elle devait partir et les laisser seuls ou s’enquérir du motif qui expliquait sa venue avant de prendre une décision.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Mer 1 Oct 2008 - 15:41

- Non!

Ton assez catégorique limite imitation Gregory Oz himself. Fallait que je me détende moi, j'étais plus tendu que la kyrielle de fans qui attendaient Amhambra dans les stades à la grande époque. Doucement Cavendish, tu n'es pas en train de parler à Jessica, ta godiche de secrétaire.

- Ne pars pas. Hégésipe m'a fait une surprise. Je ne l'attendais pas du tout.

Mes bras désignèrent maladroitement ma tenue pour tenter d'appuyer ce que j'allais tenter de lui expliquer.

- Tu imagines bien que je n'attendrais pas mon ancien précepteur en caleçon quand même...

Je fus coupé dans mon élan par ce même précepteur.

- Ton ami a raison sur ce point, tu devrais enfiler quelque chose quand même... dit-il amusé de la situation.

Et voilà que j'avais l'impression d'avoir dix ans à nouveau, en train de me faire enguirlander par Hégésipe et Faustine parce que je jouais tout nu avec Charlotte sous les jets d'eau du parc du château. Ils ont mis un moment à nous faire comprendre les vertus de la pudeur. Pour des jumeaux, ce n'est pas toujours facile à comprendre quand on est gosse.

- Je t'en prie, reste. Fis-je en enfilant une robe de sorcier noire que je venais de faire léviter jusqu'à moi. je veux que vous soyez deux pour vous parler de ce qui m'arrive en ce moment, car vous êtes deux des rares personnes en qui j'ai confiance. natacha, ce soir, je t'ai fait venir pour parler sérieusement.

je les invitai à prendre place calmement dans le salon pour commencer la discussion. La seule chose que j'espérais, c'était qu'ils ne me prennent pas pour un fou. je sais qu'Hégésipe a l'esprit aussi carré et carthésien que le mien. Ce sera dur de le convaincre queje ne suis pas bon pour Sainte-Mangouste.

- Voilà, je veux vous parler de Charlotte et de père.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Mer 1 Oct 2008 - 20:40

* Parce qu’on ne parle pas sérieusement d’habitude ? *

Natacha restait assez perplexe sur son utilité ce soir. Et à en croire l’air qu’arborer son précepteur, il devait lui aussi se poser des questions.

Elle ne savait de lui soit des choses banales – qu’il avait un frère par exemple – soit d’autres, anormales – la mort de sa sœur alors qu’elle était si jeune. Elle avait aussi compris que Benjamin ne portait pas spécialement son père dans son cœur. Ce qu’elle pouvait comprendre car elle-même haïssait plus que tout sa mère, qui avait eu le culot d’abandonner homme et enfants juste parce qu’elle ne supportait pas que deux marmots et un mari ne viennent freiner sa course vers le sommet des hiérarchies des entreprises qui achetaient ses services. Le seul legs qu’elle avait fait à ses enfants était deux comptes à Gringott qui se remplissaient miraculeusement tous les mois. Autant dire que ce n’était pas avec ça qu’elle gagnerait le pardon de sa fille si tant est qu’elle revienne un jour de son séjour au soleil. Natacha l’attendait de pieds fermes...

Enfin soit... Elle avait laissé passer le précepteur à la suite de Benjamin, pour éviter de faire celle qui connaissait très bien le chemin pour aller jusqu’au salon (… ce qui était le cas) et s’installa après lui encore une fois. Qu’est-ce qui ne fallait pas faire pour éviter de mettre la puce à l’oreille à quelqu’un… mais ne comptait-il pas mettre au courant son ancien précepteur de sa liaison avec une toute jeune étudiante ? Déjà, il lui avait semblé que ledit précepteur se doutait de quelque chose. Quel homme sensé ne se dépêcherait pas de se rhabiller quand une dame débarque à l’improviste chez lui ? Il y avait de quoi croire tout et n’importe quoi, vrai ou faux… mais surtout vrai et donc, aucune raison de faire comme si de rien n’était. Elle détestait et… appréciait en quelque sorte cette situation. Chose somme toute stupide puisqu’elle ne voulait pas que ça se sache, non..?


* Les méandres de l'esprit féminin... Ne cherchons pas à comprendre Le Mimoune *

« Je ne suis pas sûre que cela me concerne… », commença-t-elle, pour s’éviter de trop penser.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   Ven 10 Oct 2008 - 12:36

- Si, ça te concerne au premier chef. Tu vas vite comprendre. J'ai besoin de vos deux avis.

D'un claquement de doigts je fis léviter vers nous un plateau orné de quelques boissons rafraichissantes. Quelques secondes après, un autre apporta trois verres. L'atmosphère était tendue, et c'était en partie de ma faute. Autant faire cesser ce simulacre de suspens.

- Natacha, tu te souviens de la première soirée qu'on a passé ensemble je suppose?

Je ne pris pas la peine d'attendre sa réponse, je savais déjà que ce serait oui, même s'il serait certainement timide devant Hégésipe.

- Ce soir là, j'ai eu comme une absence tu te souviens? C'était quand on avait mis un film de Charlotte... Hé bien ce soir là, j'ai eu une sorte de vision...

Et ce n'était pas évident d'en parler comme ça.

- Charlotte m'est apparue, comme ça, et elle m'a parlé. J'étais figé, impossible de bouger, et toi aussi. C'était comme si tout était en mode "pause" sauf mon cerveau. Elle m'a dit que son âme ne s'était pas envolée, qu'elle savait que j'avais essayé de comprendre comment elle était morte... et elle m'a dit que je n'avais pas fini de la revoir.
Quelques jours plus tard c'est encore arrivé, cette fois avec Isis Kitlee. Cette fois, je pouvais bouger, mais le résultat était toujours le même.
J'ai l'impression de devenir fou, d'être constamment surveillé. Elle sait tout, y compris à propos du testament de père... Aidez-moi.


Oui, cela sonnait comme un appel au secours. Mais il faut bien reconnaître que c'en était un. Je ne dormai quasiment plus, j'avais peur qu'elle intervienne au beau milieu d'une réunion au travail, en plein ébat avec Natacha... Est-ce que ça allait s'arrêter? Et comment? Peut-être que mon vieil ami pourrait m'aider... et que Natacha me soutiendrait.

Hégésipe se leva et se mit à la fenêtre, mains sur les hanches. Sa manière à lui de réfléchir. Puis, il se tourna vers nous l'air grave.

- T'as-t-elle parlé de quelque chose concernant sa mort?

- Non, rien de bien précis.

Ne tenant plus en place, je me rapprochai de Natacha et déposai un léger baiser sur ses lèvres. Traduction: "Crois-tu que je sois fou?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [ TASKS ] Premier contact   

Revenir en haut Aller en bas
 
[ TASKS ] Premier contact
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Présent] - Premier contact [Pv : Tenshi]
» Premier contact ~ « affaire de faussaire »
» Havrias, le premier contact.
» Premier contact
» Le premier contact depuis votre arrivé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: