PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mer 18 Mar 2009 - 0:44

HJ : Qui ne dit mot consent ^^

Circé ne prononça pas un seul mot, mais en prenant la tête du groupe, elle consentie implicitement à la demande de Natacha. Sa nouvelle baguette dans la main gauche, l'autre dans la main droite, elle avança vers l'ouverture en restant sur ses gardes après avoir ensorcelé ses vêtements afin qu'il retrouve un état présentable. Adieu poussière et autre saleté, Circé rayonnait de propreté.

Poursuivant son chemin, elle pénétra dans la lumière aveuglante en fermant les paupières pour protéger ses yeux de l'éclat éblouissant. Elle sentie sa peau la démanger et son estomac se retourner quand finalement les sensations étranges eurent disparut, Circé pouvait entendre la clameur si particulière de Londres et le vent souffler dans ses cheveux. Ses pas à l'aveuglette l'avaient mené dans la ruelle qu'ils avaient tous les trois quitter il y a des heures de cela. Soupirant d'aise et bien entendu de plaisir d'en avoir fini avec l'autre toquer de service, Circé faillit transplaner pour quitter cet endroit dans les plus brefs délais. Mais la voix de Natacha lui rappela aussi sec, qu'elle ne pouvait disparaître avec aussi peu de classe et de politesse. D'un geste, elle rompit le sortilège de lumière qui ne leur était plus d'aucune utilité désormais et elle contempla le phénomène qui se déroulait sous ses yeux avec curiosité.

La baguette gagnée émit un sifflement sonore avant de tournoyer sur elle-même en laissant une trainée rouge derrière elle. Sa propre baguette en bois de bruyère fit de même et devant le regard fasciné de la jeune femme, elles s'unirent toutes les deux pour ne former qu'une seule et unique arme qui lévitait devant la sorcière. Hésitante, Circé approcha la main pour s'en saisir, puis une fois en main, elle ressentie une étrange chaleur au niveau de son poignet droit. Sur ce dernier venait d'apparaître, incruster dans la chair, un croissant de Lune.

- Hé, c’est quoi ça encore…. Avoir une nouvelle baguette passe encore, mais ça ; et on percevait le dégout dans sa voix lorsqu'elle montra le stigmate; je n’en veux pas.

Se concentrant sur la marque affreusement mal placée, Circé utilisait son don pour la masquer. Son visage reflétait sa concentration, de la sueur coulait le long de ses tempes alors qu’elle poussait son pouvoir au maximum. Sans crier gare, elle lâcha une série d’insultes avant de râler.

- Ce n’est pas possible, je n’arrive pas à camoufler ce put*** de croissant.

HJ : héhé les cocos, ils vous arrivent la même chose ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Jeu 19 Mar 2009 - 20:57

« Oui, oui ça va. Enfin heureusement que le toit s’est écroulé, sinon je serais resté sur le sol à me faire dévorer par des créatures… Au moins on a nos trois baguettes, on n’a pas à se plaindre… »

Il se reprend vite, conscient qu’il prend le risque de se faire rabrouer par Natacha, maintenant blessée.

« Euh, oublions ce que j’ai dit. Ca sera plus simple. Si tu n’arrives plus à bouger ta cheville, je peux t’aider à marcher, mais il faudra que Circée nous éclaire alors. Bref fasse son boulot de protectrice sorcier… Tu ne voulais pas devenir Auror Circée ?»

Qu’importait sa réponse, il était juste évident qu’il ne pourrait pas lancer de sort en portant Natacha.

Il regarda Circée nettoyer ses vêtements, abasourdi. Après les arguments sur les marques de vêtements, voilà que l’une des filles prenaient soin de ses habits… A quoi cela pourrait-il bien leur servir s’ils retombaient de haut et les déchiraient de nouveau ? Ah ces femmes alors… A quand le maquillage sorcier qui pourra être mis sur le visage à l’aide d’un simple sort.

Alors qu’il marchait, de la sueur perlait sur le front de Julian. Une des gouttes atterrit alors sur sa bouche. Il ne sentit pas le goût salé habituel, mais plutôt un goût horrible, se rapprochant de l’eau croupie. Comme celle que l’on trouvait dans les fontaines de Londres, et qu’il ne fallait jamais boire… Cette eau là provenait du plafond. Et maintenant cette lueur lui brûlait les yeux… Il tentait d’ouvrir les yeux quand même, les posant souvent au sol, afin de prévenir la chute. Il ne voyait même plus Circée qui ouvrait la marche alors qu’elle ne devait être qu’à quelques mètres d’eux… Pourvu que rien ne les sépare encore. Ce jeu devait se terminer…

Londres. C’était bien Londres devant eux. L’endroit qu’ils avaient quitté après avoir connu la sorcière. La fin de leur calvaire. C’était sans compter Circée et sa poisse légendaire. Il n’avait pas vu ce qui s’était passé, mais il eut su d’emblée que c’était sa faute.

Il se tint brutalement le poignet, les dents serrées, la brûlure lui faisant mal. Quand il regarda son poignet, il vit apparaître un croissant de lune…

« Quoi ! Mais qu’est ce que c’est ! Circée, qu’as-tu fait encore avec les baguettes ! Efface nous ça tout de suite ! »

Mais ce n’était peut-être pas sa faute après tout… Un rire se fit entendre, le même rire qui les poursuivait depuis le début de ce jeu.

« Ahaha, alors, vous avez fini le jeu… Enfin pas tout à fait, mais nous allons déclarer que oui. Mais le taux de spectateurs a beaucoup baissé par rapport au début du jeu, et nous avons donc du faire de grosses dépenses et les gallions investis ne sont jamais vraiment allé dans nos poches… Donc pour faire plaisir aux dirigeants du spectacle, nous avons décidé de vous vendre à quelqu’un. Oh mais ne vous inquiétez pas, il ne s’agit pas d’un esclavagiste, bien au contraire… Il prendra bien soin de vous et ce, tout le temps que vous resterez là bas. Ils seront aux petits soins avec vous, vous pensez bien, vous serez observés par tout le monde… »

Julian laissa un silence brisé, abasourdi par la nouvelle, avant de se jeter brutalement sur la femme. Mais manque de chance, un filet vint s’abattre sur lui et il tomba à terre. Il n’eut que le temps de porter son regard sur les filles, juste à temps pour voir deux autres filets s’abattrent sur chacune d’elles. Ensuite, par un sortilège, elles furent endormies. Julian allait protester quand un coup de bâton sur son crâne, le plongea dans l’inconscience.

Le réveil fut un autre moment difficile… Il se leva pour voir des barres métalliques devant lui… Il tira dessus… Il était enfermé dans une cage, qui était apparemment aussi une roulotte et ils étaient installés en pleine rue, restait à savoir quelle rue… Et s’il s’agissait bien de Londres. Dans une deuxième cage juste à coté de lui se trouvait Circée et Natacha qui n’allaient pas tarder à se réveiller…

« Allez mesdames et monsieur ! Venez voir les malheureux perdants d’un jeu étranger ! Les fruits et légumes pour lancer, sont à votre disposition juste devant la roulotte, profitez-en ! »

Une autre phase du jeu venait de commencer… Ou alors c’était une tout autre partie. Julian esquiva une tomate, puis baissa les yeux au sol, plein de dépit…
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12416

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Dim 29 Mar 2009 - 23:01

Natacha n'esquiva rien, après s'être éveillée. Elle était trop... en pétard, avec une saine envie de hurler, de se déchainer, d'envoyer cette vieille peau dans le dernier enfer si ça existait. De toute façon, dans l'état où elle était, Natacha était prête à créer un enfer personnel à la cinglée qui les présenta comme du bétail que l'on pouvait pigeonner de tomates.

L'une d'elle s'étala même sur le front de l'étudiante, qui sentit le jus de la tomate lui couler sur le visage. Plus aucunes ne passèrent la barrière des barreaux derrière lesquels ils étaient tous les trois enfermés. Créant un vent de panique, tous les projectiles explosèrent dans un bel ensemble, éclaboussant les trolls qui s'agglutinaient en dessous.

Ils voulaient s'amuser à leur dépend ? Natacha leur rendait la monnaie de leur Gallion.

Douchés par cette rébellion, nombre de badauds quittèrent le devant de la 'scène', sous les exclamations horrifiées des voix. Natacha enleva rageusement la pulpe de sa tête, qu'elle lança à travers les barreaux sur un homme en robe de sorcier verte, qui jura mais ne contre-attaqua pas. Le jeu était terminé pour lui, ce n'était plus drôle, mais ça l'était aussi pour la jeune fille.

Elle vérifia que Circé allait bien, pareil pour Julian et sa décision fut prise. Elle partait. Elle allait rejoindre TASKS, Baten devait être présent, il soignerait sa cheville en deux tours de mains. Elle subirait ses moqueries, de même que celles de Leigh surement quand elle leur aurait expliqué de quelle façon elle s'était blessée. Puis elle raconterait cette histoire à ses monstres qui eux seraient soit horrifiés, soit hilares mais Natacha aurait cette fois une bonne raison de sourire. Quand ce genre de situations faisait rire des êtres chers, on relativisait bien plus facilement. Surtout quand on enjolivait ces dites situations. Et Natacha savait très bien faire cela.

Sa soirée serait alors sauvée, et demain, elle n'y penserait surement plus, les démons de cette après-midi exorcisaient.


"Je pars. On se voit demain Circé. Julian... à une prochaine fois plus calme j'espère."

Et dans un 'plop' sonore qu'aucune magie n'empêchait, Natacha transplana, laissant derrière elle une simple cage vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Lun 30 Mar 2009 - 22:26

Rugissement bestial….

Un rugissement bestial figea les badauds sur place alors qu‘ils s‘apprêtaient à lancer une nouvelle vague de projectile végétal. Les yeux grands ouverts fixèrent Circé qui venait de rugir telle une lionne en découvrant ses vêtements recouverts et souillés par la pulpe de tomate. Passait encore qu’on se paye sa tête en public, mais s’en prendre à ses vêtements, c’était une chose impardonnable… Fulminant de rage, sa chevelure dorée prit la couleur du deuil, ses pupilles claires s’assombrirent alors qu’elle lançait une série d’injure à faire empourprer même un conducteur de mules.

Elle voulu imiter son amie et se concentra pour transplaner, fermant les yeux…. Rien ! Étrange, pourquoi n’arrivait-elle pas à faire comme Natacha ? Son regard glissa vers Julian… Que faire…. Une tomate se rappela à elle, la protection avait prit fin lors du départ de celle qui l’avait crée et les gamins semblaient s’en être rendu compte et continuaient leur jeu à cœur joie. S’en était trop pour elle surtout lorsque les adultes se joignirent aux morveux dans un brouhaha de rire et d’applaudissement à chaque fois que l’un des fruits s’écrasait sur sa peau d’albâtre.

Sa baquette en main, un sourire de rancœur peint sur son visage, Circé leva le bras en s’écriant avec agressivité.

- Deprimo !

La porte de la cage qu’elle visait avec la pointe de son arme vola au loin dans un bruit assourdissant, terminant sa course à la grande satisfaction de la jeune femme, sur trois hommes qui vendaient les projectiles. Déposant pied à terre en dehors de sa prison, elle tourna sa baguette vers celle de Julian en hurlant.

- Bombarda !

Et la cage explosa, retombant ici et là en blessant la foule qui s’enfuyait en hurlant dans une panique générale digne d’un attenta à la bombe moldu. Sorciers de basse étage ou cracmols à la noix, tous fuyaient devant la sorcière en colère hormis les quelques machos qui croyaient être capable de la combattre.

- Diffindo !

Le sortilège fusa dans sa direction sans que Circé ne parviennent à l’éviter complètement alors qu’elle figeait l’un de ses adversaires. Entaillée à l’épaule et bien que le sang coulait de la blessure infligée, l’adrénaline lui permit de se retourner avec efficacité et rapidité contre l’homme puis après quelques gestes experts, elle incanta.

- Atakunto !

Le sot qui l’avait prit en traitre fut expulsé dans les airs et retomba sur un petit stand de nourriture alors que déjà Circé s’occupait d’un troisième qu’elle ensevelie dans le sol qu’elle venait de transformer en sable mouvant. Les deux autres reculèrent lorsqu'elle se tourna dans leurs directions puis s’enfuirent sans demander leurs restes. Contemplant les stands qui l’entouraient, elle se dit que cela ressemblait fort aux foires aux monstres moldu de l’ancienne époque. Se révulsant à l’idée qu’elle s’était toujours fait de se genre de cirque aux horreurs, Circé leva une dernière fois son bras et tempêta en tournant sur elle-même.

- Confringo !

Stands, cages, appareils à barbe à papa, jouets… tout explosa autour d’elle dans un nuage de fumé opaque qui lui piquait les yeux et lui conquérait la gorge, il était temps de partir… Où était donc passer Julian, hors de question de partir sans lui comme Nat l’avait fait avec eux tantôt.

- Julian. Beugla-t-elle entre deux quintes de toussotement. Julian où es-tu ?

Bon ! C’est vrai, elle y avait été peut-être un peu fort, mais c’était tellement satisfaisant que cela contrait les maigres remords qu’elle aurait put avoir vis à vis des forains et du public…


Dernière édition par Circé Mac Cárthaigh le Mar 31 Mar 2009 - 3:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 31 Mar 2009 - 3:39

Les taches rouges sur ses habits ne l’émouvaient pas plus que ça, mais après le transplanage de Natacha, il était temps pour eux de la suivre, il attendit donc que Circé fasse usage de la magie, mais… Cela ne fonctionna pas. La pluie de légumes ne cessant pas, Circé eut un coup de chaud et décida qu’il était temps de laisser place à la violence.

« Deprimo ! »

Elle explosait alors la porte de la cellule, qui blessa quelques lanceurs de légumes. Elle descendit et il fit de même juste après, pendant que celle çi laissait libre cours à sa colère. Les gens fuyaient. Elle lançait des sortilèges dans tout les sens, mais se préoccupait-elle du ministère sorcier ? Sans compter aussi qu’ils ne savaient toujours pas dans quel pays ils se trouvaient.

Impossible de suivre Circé sans subir sa colère, ses sorts étaient puissants, alors que Julian se sentait rouillés depuis quelques temps. La cellule n’avait pas aidé. Il prit le chemin inverse pour rattraper celui qui l’avait mis en cage, le chef de ce cirque itinérant. Il l’aperçut quelques mètres plus loin, qui discutait avec deux personnes. Lorsqu’il le vit, il s’enfuit aussitôt alors que les deux autres hommes se lançaient vers lui.

« Levicorpus ! »

Le sort toucha l’un des deux hommes qui se retrouva les pieds en l’air. Le deuxième balourd lui, s’arma d’un morceau de bois pour frapper Julian.

« Expelliarmus ! »

Le bâton quitta les mains de l’homme, qui s’enfuit sans demander son reste.

Julian poursuivit Mr Loyal à travers les ruelles, observant sa mine inquiète lorsqu’il se retournait, ses larges moustaches flottant au vent, et sa bedaine proéminente qu’il prenait soin de ne pas cogner contre les murs.

Après quelques ruelles, et quelques virages supplémentaires, ils retrouvèrent rapidement le chemin du cirque. Seulement il n’y avait pas traces de Circé pour autant. Un lion rugissait dans sa cage, Julian plaqua Mr Loyal contre cette même cage, s’ensuivit une mise en garde, quand Julian pointa sa baguette sur le chef.

« Pourquoi vous nous avez fait ça… Pourquoi… »

« Il m’a obligé… Il disait qu’il devait savoir ce que tu valais et que tu ne devais pas rester aux mains de cette sorcière… »

« Qui a dit ça, qui ? »

Le chef du cirque donna un coup de pied à Julian et le fit tomber au sol. Il s’empara d’une hachette qui traînait et tenta de frapper Julian…

Qui riposta par un sortilège. Celui çi poussa Mr Loyal à toute vitesse, il heurta la porte de la cage qui s’ouvrit brusquement, et le lion trop ravi de pouvoir manger à sa faim, se jeta sur lui…

Julian se releva, alors qu’une personne s’approchait de lui. Elle lui tendit une lettre et sans demander son reste, partit.

Il l’ouvrit et lut le contenu.

« Si tu lis ce message, c’est que tu as montré une défense à toute épreuve envers une situation désespérée… Tu as fait un grand chemin pour nous rejoindre. Tu sais que nous t’attendons toujours.
Tu es bien le digne fils de ton père.

A.N »


Il poursuivit ensuite en montant le long du chemin et rejoignit Circé qui avait visiblement encore un peu de colère en elle. Il la calma avant qu’ils transplanérent tout deux vers Londres. La sorcière avait depuis longtemps fui ce lieu inconnu, mais Julian espérait bien ne plus jamais la revoir.

-FIN-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Tu deviendras un homme, Loupiot. [Terminée]
» L'arrivée d'une tornade miniature [Terminé]
» Arrivée triomphale [PV Daphné Moreau] [Terminé]
» Un homme charmant... [Terminé / à corriger]
» Une arrivée discrète ... [PV Miya Pandora][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: