Forum de jeu de rôle par écriture alternée sur le thème de l'univers magique de Harry Potter de JKR pour adulte et jeunes adultes
 
ConnexionConnexion  HomeHome  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Jeu 5 Juin - 18:30


Découvrez Massive Attack!




Comme un cœur qui recommence à battre à un rythme normal. Comme une personne qui retrouve les lieux de son enfance, mais les bons. Les éternels jeux de séduction. Les boutiques qu'on ne trouvaient pas à Pré au Lard...

Comme quelqu’un qui revient sur des lieux qu’il a délaissés pendant un an… Un tour du monde, non pas par plaisir, mais pour… fuir ? Peut-être, il y a tellement de choses qu’il aurait voulu laisser en suspens. Et qu’il a fait. Sa relation avec Elisa Flavie… Sa relation avec son père. Les traces de son passé qu’il a laissé de coté. Sans compter son combat raté contre Antarès avec un autre groupe de personnes. Antarès qui l’emprisonne, sa fuite, et leurs longues discussions, de point de vue opposé à point de vue opposé… Jusqu’à ce que l’un deux flanche, et pas le plus puissant des deux.

Dire qu’il soutient Antarès, c’est une phrase difficile à dire, mais c’est selon ses ordres qu’il est rentré maintenant. Il lui a permis de réserver un petit appartement dans l’une des maisons de Londres, il ne lui reste plus qu’à errer dans les rues pour le trouver…

L’animation de Londres, le change agréablement de l’atmosphère de solitude qui régnait dans l’endroit où habite Antarès. Ici, il y avait les rires des enfants, et les discours pratiques des parents, les ragots, les discussions, alors qu’il avait plutôt partagé une foule de doute jusqu’à présent, avec celui qui devait être l’homme le plus détesté du monde sorcier… Avait-il des partisans ? Les trouveras t-il? Les doutes ne le quittaient vraiment jamais en fin de compte.

Il agrippe prestement un papier dans sa poche, un plan dont il va avoir besoin. L’appartement est situé en face de l’allée des embrumes… Tiens l’allée interdite. Il avait l’age d’y rentrer maintenant, mais elle n’en était pas moins mal fréquentée pour autant, alors pourquoi donc Antarès lui avait donné un appartement dans ce coin là ? Cette allée cachait-elle plus de choses qu’on ne voudrait le faire croire… Sous les grimaces, des bandits et des femmes de peu de vertus, se trouvaient peut-être des partisans d’Antarès. Julian espérait qu’ils n’aient pas l’apparence des mange morts d’autrefois, des sombres victimes, sous l’influence d’un grand mal, portant de larges masques pour accomplir leurs méfaits…

Son sac à dos sur l’épaule, l’une des dernières traces de son passé repose sur son épaule… C’est tout ce qui lui reste, quelques vêtements, et objets d’autrefois. Même certains cadeaux qu’on lui avait offerts à Poudlard…

Il aperçoit l’allée des embrumes et s’arrête un instant. Elle est déserte, comme c’est curieux… Les nouveaux événements auraient-ils fait fuir les criminels…

Il reste un moment comme cela à attendre un passage. Mais rien ne bouge, seul un chat noir rompt la monotonie du lieu.

L’appartement est juste en face de l’allée, en la traversant, il y sera bien plus rapidement. Allez, on y va…


Dernière édition par Julian Falcon le Mar 31 Mar - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Lun 16 Juin - 18:52

- Tu vois quelqu'un, c'est ça ?

Cela faisait une heure maintenant que Circé cherchait à lui tirer les vers du nez mais seulement maintenant qu'elle lançait l'hypothèse d'une relation quelconque avec le sexe masculin. Natacha l'avait connu plus rapide, dans leur jeunesse. Elle ne lui fit tout de même pas la joie de laisser transparaitre une émotion que sa meilleure amie aurait pu traduire par un oui ou un non.

C'était elle aussi qui avait proposé cette 'sortie' avant que Natacha ne rejoigne TASKS pour la soirée. 'Ça fait longtemps qu'on est pas sortie, juste toutes les deux' qu'elle avait dit. Mais si Natacha avait bonne mémoire - et pour certaine chose elle l'avait - leur dernière sortie entre fille remontait au week-end passé. Circé avait une échelle du temps assez étrange ... Mais ce n'était pas ça qui allait arrêter l'étudiante. Alors elles avaient transplané directement vers Londres et son non moins célèbre Chemin de Traverse. Elles avaient ensuite flâné dans les rues animées, redécouvrant - comme si elles n'y avaient jamais été - les échoppes bariolées et les marchandises dont seul les sorciers pouvaient trouver une utilité. Leur éducation au trois quart moldu rendait chaque excursion au Chemin de Traverse un émerveillement. Natacha serait même surement aussi excitée que Travis et Donovan quand il faudrait faire leurs achats, pour leur entrée en première année à Poudlard, côté collège.

Mais bien sur, il y avait toujours une raison au débordement d'enthousiasme de Circé. Et là, c'était de savoir ce que cachait Natacha. Comme si, elle, elle pouvait cacher quelque chose Rolling Eyes Pourtant, son amie n'avait jamais tapé aussi près de la bonne réponse. Parce que oui, cette fois, elle cachait peut-être bien quelque chose ...


- Tu as replongé ? Tu es de nouveau folle d'Egon ?
"Tu m'insultes là."
- Donc, il y a bien un homme derrière tout ça ? Je le savais !
"Je n'ai jamais dit ça Circé ..."

Elle n'allait pas tomber dans le panneau aussi facilement. Circé pensait qu'elle allait acquiescer ? Et bien non. Elle avait trop souvent utiliser cette façon de procéder pour se faire avoir.

Et pendant que Circé continuait à échafauder des hypothèses, elles quittèrent lentement l'animation du célèbre chemin pour un autre tout aussi célèbre, mais dans une catégorie différente. Pas âme qui vive sauf ... Même Circé s'était tut,
* Enfin Humpf * et observait la silhouette.

- Tu crois qu'il est perdu à rester planter là ?

Natacha haussa les épaules. Pour le savoir, suffisait d'aller demander. Alors elle parcourut les derniers mètres la séparant de l'inconnu, Circé sur les talons.

"Besoin d'aide ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mer 18 Juin - 18:17

« De l’aide… J’en aie eu besoin oui, il y a longtemps… »

Sa main quitte le mur, et il se retourne lentement.

« Natacha ! »

Ce parfum subtil de vodka, cet accent, qu’il n’avait même pas remarqué, trop occupé par ses pensées. Cette surprise de la voir ici, alors qu’il s’était connu et perdu de vue aussi en Russie…

« Natacha, quelle surprise de te voir, et surtout ici… »

Il s’approche d’elle, légèrement troublé, comme si de nouveau dans un lieu de son passé, tout le ramenait à son long voyage autour du globe. Natacha était un bon souvenir… Mais qu’est ce qui l’avait amené ici…

« Je suis revenu aujourd’hui. Je n’ai pas vraiment besoin d’aide, disons que je reprends certains repères. Ca fait longtemps que je ne suis plus revenu ici. Un an quasiment pour être précis et il s’en est passé des choses… Le monde magique a subi sa mutation et j’étais ailleurs. Les élèves de Poudlard faisaient leur rentrée, et j’étais dans un autre pays… J’ai rencontré une fille extra en Russie, et je la retrouve ici… »

« Le monde change et je n’arrive plus à le suivre. »


Il sourit timidement à Natacha, avant de se rendre compte un peu tardivement de la présence de son amie, qu’il salue d’un signe de la main.

« Mais et toi que fais tu là ? Tu n’es pas en voyage quand même ? Londres était un lieu bien sympa avant… oui… »

Il jette un coup d’œil à l’allée des embrumes, toujours aussi vide. Les méchants seraient-ils désormais tous en liberté ? Ou habitent-ils tous maintenant l’immeuble où il va élire domicile ?

« J’ai un appartement ici que je vais occuper le temps de mes études. Je rentre à Poudlard Uni, dans la filière Phoenice Zone. Je reprends le chemin des études… Es tu aussi à l’université ? »

Il observe Natacha, elle n’a pas beaucoup changé, depuis la Russie…
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Jeu 19 Juin - 7:00

Quoi, quoi ? Natacha répondit au regard outré de Circé par un grand sourire. C'était tout de même pas sa faute si elle rencontrait beaucoup de monde quand même !

Petit retour en arrière.
A sa sortie de septième année et ses ASPIC en poche, Natacha, comme tous les membres de la famille à la fin de leur scolarité sorcière, avait été invité à passé quelques mois chez de la famille, la seconde branche de sa famille, pour être précise. Direction le pays de la vodka, en compagnie de ses deux pimbêches de cousines, Zoé (la fille naturelle de sa tantine Cassandra, vraie peau de vache) et Félicity (ne pas se fier à son prénom, elle n'apporte aucunement la félicité, malheureusement).

Trois mois seulement après ce départ, Natacha revenait en Angleterre, pour s'occuper de son père malade. Elle laissa sur place une grande partie de ses affaires, qu'elle récupéra longtemps après, lors des dernières vacances d'hiver. C'est à ce moment là qu'elle allait rencontrer Julian.

Et bien sur, elle n'avait jamais cru qu'elle était obligée de raconter cet épisode à Circé après qu'elle fut revenue. Quel intérêt pour elle ? Alors elle allait la laisser trouver une réponse à ses questions muettes toute seule. Natacha reporta donc son attention sur Julian.


"Merci pour le compliment. Non, je ne suis pas en voyage. On est ..."
- En balade.

Circé manifesta plutôt sèchement sa présence, avant de répondre tout sourire au salut. Il lui en fallait peu pour être heureuse.

Oui, elles étaient en balade. Allée des Embrumes. Quelle balade ! Et quel futur lieux de vie ... Pas courant de voir un futur étudiant préférant vivre dans un endroit dont la réputation - mauvaise réputation - n'était plus à faire plutôt que de choisir de prendre une chambre à Poudlard. Mais pas de question. Ça ne la regardait pas, de toute manière. A la place, elle ouvrit tout rond les yeux en entendant la filière qu'il voulait intégré.


"Une future tête ... Je vais passer en 2ème année moi, Circé aussi, mais à Unicorn Ring."
- On est trop stupide pour aller à Phoenice Zone, s'esclaffa Circé.
"Parle pour toi. En tout cas, on peut t'aider à chercher ton nouvel appart'. Je garantis pas qu'on te sera d'une grande aide par contre ... Et après, on pourrait visiter ton nouveau 'chez toi'."
- On parle tellement de cette allée qu'il devrait y avoir des choses hum ... intéressantes à voir ... je crois.

Ça restait à voir ça, mais Natacha hocha la tête à l'idée. Rien de mieux que l'Allée des Embrumes pour parfaire leur éducation sur les lieux dangereux des sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Jeu 19 Juin - 14:48

« En 2éme année… Le temps passe vite, j’aurais peut-être du revenir une année plus tôt… Il m’en faudra du temps pour être une tête par contre, me remettre aux études ne sera pas la chose la plus aisée que j’aurais à faire… »

Julian réprima un sourire à la réponse de Circée, il n’aurait pas été très malin de commencer à se moquer de Natacha, alors qu’il venait de se retrouver, il pourrait la taquiner bien plus tard, à l’occasion en lui offrant un verre et en s’assurant que son ami Circée ne soit pas présente… Elle pourra l’être plus tard cependant. La porte n’est jamais totalement ouverte, ni totalement fermée.

« Et bien soit, si votre envie de shopping ne dépasse pas celle de me conduire à mon appartement, on peut bien essayer de le trouver… »

Il ressort l’adresse de sa poche, ce vieux bout de papier froissé qui doit le conduire chez lui. Il avait pensé l’espace d’un instant à reprendre des études, mais en Bulgarie. L’université proche de Durmstrang, il y aurait été plus proche de son père. Mais les quelques jours qu’il a passés en sa compagnie depuis son année sabbatique lui ont montré qu’ils n’étaient toujours pas sur la même longueur d’onde et que le fossé se creusait… encore.

Les corbeaux étaient toujours là, de même que l’incertitude. Est-il au moins son vrai père ? Mais ça, ça ne faisait plus aucun doute… Trop de points communs. Horus devait survoler la ville comme à son habitude. Il n’était pas du genre à se lier à un lieu en particulier, pour lui, tous les endroits du monde lui allaient. Pour peu qu’il puisse voler en toute liberté et continuer de chasser. Si la vie était aussi simple, Julian n’aurait pas été à l’université. Mais tout ce qui s’est déclenché demande tellement d’explications…

« Allons y. Allée des embrumes… »


Il y fait toujours aussi sombre. Julian s’enfonce dans l’allée suivie par les deux jeunes filles. Ils s’enfoncent encore plus, et aperçoivent une sorte de taverne d’où sort un grand individu, titubant. Julian décide de ne pas faire attention à lui, se disant qu’il a dû juste boire un verre de trop… Si Natacha et lui s’offre un verre de vodka, ils finiront peut-être dans le même état. L’homme trop ivre s’enfonce dans le sol…

Passons plutôt à mon appartement…

Suivant une allée parallèle, il tombe dans un cul de sac. Et aperçoit l’immeuble en question. Ils sortent de l’allée des embrumes, l’immeuble est juste en face de l’allée en fait… Une chance. L’allée n’a pas montré ses dangers encore…

Ils entrent dans l’immeuble et s’adresse au concierge, qui tout sourire, leur montre une clé. Il les conduit à l’étage. Julian ouvre alors la porte de son appartement…

Hj : Allez, petit jeu, à toi de me trouver une photo pour représenter mon appartement ! Xd
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Ven 20 Juin - 17:00

Spoiler:
 

"Tu verras, tu seras vite dans le bain. Je suis entrée en 1ère année à Unicorn deux ans après ma sortie du Collège et ça s'est très bien passé."

Elle ne savait pas trop si ça le rassurerait. Enfin, il ne servait à rien qu'il s'en fasse maintenant alors que la rentrée n'était que dans quatre mois ! Il avait encore le temps de se faire à l'idée de reprendre le chemin des bancs de l'école. Pour Natacha, ça avait été un réel plaisir après l'avoir repoussé autant d'année. Concilier les cours et TASKS n'avait pas été facile au début mais aujourd'hui, elle ne regrettait ni le choix de continuer ses études, ni celui d'avoir continué à travailler pour l'association, même si ce ne pouvait être que quelques heures par semaine. Les vacances d'été approchants, elle pourrait de nouveau consacrer toutes ses journées à ses monstres, jusqu'en Octobre prochain.

Julian accepta finalement l'idée du 'shopping' (même si Natacha ne savait pas ce qu'elle pourrait bien acheter à l'Allée des Embrumes Rolling Eyes ) et ouvrit la marche, adresse en main jusqu'au fameux immeuble. Il ne faisait pas partie vraiment de l'Allée et dégageait un air plus engageant que ce qu'ils auraient éventuellement pu voir si l'appartement s'était vraiment situé dans l'Allée des Embrumes.

Suivant les pas du concierge de l'immeuble, ils arrivèrent jusque devant la porte du futur lieu de vie de Julian. La porte s'ouvrit sans bruit, sous la poussée exerçait par Julian. Sans attendre, le concierge entra entreprit de faire un tour du propriétaire sommaire. Salon, cuisine, chambre, salle de bain. Circé était bouche bée et Natacha s'amusa à lui fermer la bouche. Encore un peu et elle se mettrait presque à baver sur le sol si propre qu'on pouvait surement se voir à travers.


"Je comprends maintenant pourquoi tu ne prends pas de chambre à Poudlard. Pas autant de confort qu'ici," commenta, faussement moqueuse, Natacha.

Fallait pas être pauvre pour se payer un endroit pareil. Grand standing et en plus, il n'avait même pas la vue gâchée par l'Allée des Embrumes. Un sortilèges maintenait les pièces dans une lumière solaire artificielle. On s'y croirait comme si c'était vraiment le soleil qui entrait à flot dans l'appartement.

Le concierge remit finalement la clé à Julian, les salua et repartit, fermant doucement la porte derrière lui. Revenu dans le salon blanc et noir, Circé prit ses aises en s'installant sur un canapé en poussant un soupir de contentement.


- Moelleux jusque ce qu'il faut. Bon choix.
"Bon choix pas seulement grâce aux canapés.
Tu veux qu'on reste un peu ici le temps que tu te fasses à ton nouvel appartement ou tu préfères faire ça tranquillement, seul plus tard ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 24 Juin - 13:14

Spoiler:
 

« Je ne sais pas si participer aux cours me rappellera de bon moment, je n’étais pas un élève des plus brillants déjà à l’époque même si je m’en sortais, mais quand à dire que je serais dans le bain… Ca sera bien autre chose. »

« Et avec Antarès, comment réagissent les élèves de l’école ? Y-a t’ils des groupes séparés ? Y a-t-il des rivalités entre les maisons comme du temps de Serpentard et de Gryffondor ? »


Et quel débouché t’emmènera les cours de droit que tu vas faire… Serait ce encore une parade, destiné à ne pas montrer les vrais buts de ta présence ici… Il revient à regarder Natacha…

« Tu n’as pas changé Natacha… Oui, c’est bien plus beau ici, et ce n’est pas parce que je reviens à Poudlard, que je dois de nouveau partager des dortoirs d’une quelconque maison… Et si jamais les dortoirs de Poudlard devenaient trop… Déplaisant, tu sais que tu peux toujours venir me voir, je te réserverais une place, dans ce lit ou ailleurs… »

Il lui sourit… Lui laissant réfléchir à ses paroles.

Le concierge remit les clés à Julian qui les garda en main un moment avant de fermer la porte après le départ du premier.

« Pour toi, Circée, ma porte sera bien sur ouverte, je ne la ferme jamais aux amies de mes amies, surtout quand elles sont jolies… »

Pour ennuyer Natacha, séduisons un peu son amie…

« Il n’est jamais intéressant de baptiser un appartement seul… Mais je propose de vous offrir un boire… Je pense qu’on peut trouver certaines choses mises à ma demande dans cet appartement… »

Il se met à fouiller dans la cuisine en tout sens. Déplaçant des portes de placard qui maintenant reste ouverte, faisant tomber des vieux pots en plastique sur le sol, qui partiront bientôt dans les poubelles de Londres. Ah la voila… Une seule bouteille d’alcool dans tout cette immeuble, presque pas le moyen de faire la fête. Mais il ne s’agit pas de n’importe quel boisson…

« J’ai bien eu ce que je désirais… Vodka pour moi, pour vous. Pour baptiser l’appartement je vous propose de boire quelque chose avec moi… »

Il met moins de temps à trouver les verres et il les pose sur la table. Quand il sert, avant de lever son verre et de proposer à trinquer pour son arrivée ici après un an d’éloignement, il dit cette dernière phrase :

« Ravi de ne pas passer ma première journée à visiter Londres seul… J’espère Natacha que tu ne refuseras pas ce verre de vodka avec moi… Si je pense que Circée le boira sans sourciller, venant de toi, je serais étonné que tu refuses l’un de mes verres… ça n’a jamais été le cas pour l’instant. »

Un rapide clin d’œil qu’il espère que Circée ne verra pas.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 24 Juin - 16:37

Elle secoua la tête en signe de négation. Pourquoi perdre son temps à avoir des rivalités avec les étudiants d'autre filière ? L'Université, ce n'était pas le collège. On pouvait supposer que les études étaient plus importantes qu'une maison, qui ne rassemblait que des jeunes gens désirant suivre le même cursus, et non pas qui avaient les mêmes traits de personnalité, comme c'est le cas côté collège. Il y avait moins de friction et les seules qu'ils pouvaient éventuellement avoir n'impliquaient pas la totalité des étudiants d'une Aile.

Puis Natacha sourit à la proposition dont le sens caché ne lui avait pas échappé. Elle se permit un léger éclat de rire, en se disant que si elle avait besoin un jour du genre de lit que Julian lui proposait, elle préfèrerait encore aller dans celui de Benjamin. Elle était au moins certaine dans ce cas d'appréciait ce qui s'y passait. Sans vouloir paraître rabaisser la plaisance du lit de Julian, bien entendu ... Mais en deux mois et malgré la teneur non officielle de cette relation, elle y tenait plus qu'à une passade quelconque avec un autre. Tant que ça marchait ou que ni elle ni Benjamin ne se lassaient, elle ne se voyait pas aller voir ailleurs.


"Merci pour la proposition mais les dortoirs de Poudlard ne sont pas si mal, contrairement à ce que tu peux bien en penser."

Julian enchaîna ensuite et Circé en était la cible. Natacha afficha un sourire condescendant sans être réellement méprisante. Ça ne lui faisait ni chaud ni froid qu'il tente de draguer son amie. C'était une grande fille et elle en avait l'habitude (Circé s'entend) d'être la cible des attentions masculines. Aussi vit-elle, comme à l'habitude, Circé sautait sur l'occasion de flirter. C'était quasiment un sport pour elle.

- Et je ne refuse jamais les portes ouvertes des amIs de mes amiEs, surtout quand ils sont beaux garçons.

Natacha, elle, soupira en roulant des yeux. Elle était impossible.

Une crémaillère, idée typiquement moldue. Mais bon, il était peut-être un peu tôt pour se soûler à la vodka non ? Pourtant, juste à côté d'elle, Circé acquiesça bruyamment à l'idée. Pour elle, il n'était jamais trop tôt pour boire, alcool ou pas. Elle prit l'un des verres qu'elle tendit à Natacha et attrapa le second pour elle même.

Natacha grimaça aux paroles de Julian. Comme si elle ne faisait que boire ... A l'entendre dire qu'elle n'avait jamais refusé jusque là, on pourrait le croire.


"Tsss, ça devait rester top-secret et voila que tu déballes mon passif d'alcoolique à ma meilleure amie Rolling Eyes"

A prendre comme une plaisanterie, ce que c'était ! Les seules fois où elle touchait à ça, c'était quand elle sortait ou pendant les fêtes. Pas d'alcoolisme aigüe en vue donc.
Elle porta le verre à sa bouche. Il n'était pas très grand. Les yeux dans les yeux avec Julian, elle dit ...


"Au souvenir de l'hiver passé."

... et avala d'une traite et sans ciller le contenu du verre.
Quand on passait plus trois mois dans une famille purement russe, on ne passait pas à côté de ce noble apprentissage qu'était l'ingurgitation d'alcool fort. Et quand on rencontrait un cousin de son âge versait dans cet art, c'était encore pire.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mer 25 Juin - 13:25

« Alors c’est entendu… J’irais visiter les dortoirs de l’université… Il faut bien que je les visite par moi-même et qui sait… Peut-être ne logerais-je dans cette appartement que le week end… A choisir. Mais ça dépendra des relations que je me ferais là bas… S’il y a en plus de bonnes que de mauvaises… Je ne serais pas contre rencontrer un tas de jolie Circé. »

La question que Julian se posait était celle de savoir qui des anciens de Poudlard, avaient poursuivi leurs études à l’université ? Mais ça, il le saurait bien assez tôt, dans les couloirs de l’université, ou à… la bibliothèque. A moins qu’ils soient tous devenus de mauvais élèves subitement.»

Natacha trouva ensuite le moyen de le faire sourire, comme toujours…

« Je n’ai pas dévoilé tout ton passé Natacha, je ne peux rendre grâce qu’aux bons moments vécus… Même si mon voyage en Russie n’avait pas été que pour le tourisme, j’ai été heureux d’y aller car je t’ai trouvé sur mon chemin… Et je te retrouve encore…»

« C’est joliment dit, hein ? Prends en de la graine ! »

Il lui sourit. Une petite blague ne faisait pas de mal… Surtout si elle ramenait à leur petit passé commun…

« Au souvenir de l’hiver passé. »

Il but d’une traite juste par jeu. Mais quelque chose le gênait… Un sentiment permanent d’insécurité. Le fait de rester dans un appartement à recevoir des gens, ça n’était pas son genre, même si la compagnie était bonne. Il voulait bouger et voir autre chose. Alors un peu tristement, il reposa son verre.

« J’ai envie de changer d’air. Cet appartement est sublime, mais j’ai envie de voir Londres et les changements qui y ont eu lieu… Du coté sorcier. Je vais me changer, il doit bien y avoir quelques habits par ici… »

Il part dans sa chambre, jolie par ailleurs. Il ouvre une grande armoire et trouve quelques vêtements. Il s’empare d’une chemise blanche et d’un jeans. Des habits basiques.

Puis il revient vers les deux filles et s’assure que la bouteille est bien fermée.

« Allez… Il est temps d’aller voir tout ce que j’ai pu rater. »

Au moment où il se rapproche de la porte, il aperçoit un message que l’on vient d’y glisser. Il se précipite, ouvre la porte, mais ne voit personne. Alors il ramasse la lettre, l’ouvre et dévoile à ses yeux le contenu.

« Seule la foudre des tempêtes t’apportera la vérité, Julian Falcon. »

Je range le papier dans ma poche en évitant de trop le montrer aux filles, afin qu’elles ne me posent pas une multitude de question… Auxquels je n’aurais pas envie de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Sam 28 Juin - 20:08

"Tu ne t'arrêtes donc jamais ?"
- Il n'y a rien de mal là dedans. Arrête donc, toi, de faire ta coincée.
"Ma coincée ? Tu ne le connais même pas ! Je suis réaliste, pas coincée."

Le conciliabule se tenait à voix basse, tandis que Julian était partit en quête de vêtement propre.

Coincée, c'était la meilleure celle là. Parce qu'elle ne draguait pas tout ce qui passait à sa portée, elle devenait une coincée ? Si c'était ça, alors Circé était une trainée de la pire espèce et Natacha n'avait pas la position la plus blâmable de l'histoire. Les voix se turent quand le jeune homme refit son apparition et signifia le signal du départ. Coup d'œil assassin avant de suivre le mouvement. Julian devait être très pressé de sortir car il y alla en quatrième vitesse sous les regards perplexes de Natacha et Circé. La première haussa les épaules au regard d'incompréhension de la seconde mais aucune ne posa de question.

L'immeuble faisait, comme le Chaudron Baveur sur le Chemin de Traverse, la jonction entre le monde sorcier et le monde moldu. Comprendre que l'on pouvait rejoindre l'un ou l'autre des côtés grâce au bâtiment, une porte donnant sur l'un, une seconde sur l'autre. Magique.

Ils empruntèrent celle qui menait du côté sorcier, en passant une nouvelle fois devant le concierge, qui les salua gentiment et leur souhaita une bonne journée. Ils retrouvèrent sans grand excès de joie, l'Allée des Embrumes. Quand Julian avait émis le désir de voir les changements du Monde Sorcier, il ne devait pas parler spécialement de l'Allée des Embrumes. Du moins était-ce ce que supposer Natacha. Pour rejoindre la partie plus 'civilisée' du côté sorcier, il allait donc leur falloir traverser une nouvelle fois la dangereuse allée. Les paroles de Circé sur les choses à voir à cet endroit étaient bien sur à 100% ironique.

Comme si l'atmosphère de l'allée influait sur tout, la lumière déclina dès qu'ils s'y retrouvèrent. Tout y paraissait plus noir, plus oppressant et vraiment, ce n'était pas une destination que Natacha conseillerait à ses amis.

En plein milieu du chemin surgit soudainement une sorcière à l'allure dépenaillée, déguisée à la Trelawney, les grosses lunettes en moins. L'étroit chemin ne leur permettait pas de passer outre cette curieuse arrivée et la sorcière, consciente de cette avantage, leur sourit, dévoilant ses dents noires aux étudiantes et futur étudiant. Son regard était vif et ses gestes prestes, ce qui démontrait qu'elle n'était peut-être pas aussi folle que son accoutrement pouvait le faire croire. Le Monde Sorcier renfermait décidément d'étrange personne.


"Excusez nous, nous voudrions passer ..."
- Tribut.

Natacha farfouilla dans ses poches cinq secondes et en sortit une pièce d'une Noise qu'elle tendit à la sorcière.

* S'il n'y a que ça pour lui faire plaisir ... *

La vieille afficha un large sourire mais n'accepta pas pour autant la monnaie que lui tendait gracieusement Natacha. Au lieu de ça, elle attrapa le poignet de la jeune fille et l'enserra dans un étau. C'est qu'elle avait de la force dans les bras ! Natacha tenta de se dégager, sans succès.

"Lâchez-moi !"
- Tribut !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Dim 29 Juin - 13:24

L’allée des embrumes se montraient de nouveau aux yeux de Julian. Mais cette fois si, peut-être que l’adage que l’on disait sur cette ruelle, allait devenir vrai. On peut y rentrer, on arrive plus à en ressortir… En plus, deux filles si innocentes, devenant des proies de choix, sous la protection d’un seul homme… La situation devenait chevaleresque.

Soudain une sorte de vieille femme surgit devant nous et en un instant, après avoir refusé la pièce de Natacha, elle lui prit le bras et la serra tout en ne prononçant qu’un seul mot.

« Tribut. »

« Lâche là ! »

Le chevalier servant se portant à la rescousse de la jeune demoiselle, en poussant la vieille personne… Et qui se retrouvent avec deux bandits sortant de deux recoins, qui se dérobaient à sa vue…

« On vous a demandé un tribut il me semble… Il serait sage de nous donner tout ce que vous avez… Et une fois que cela sera fait, on vous rendra le droit de passage… Jusqu’à ce qu’un jour, vous repassiez avec une bourse pleine, sait-on jamais… »

L’un des bandits acheva sa phrase par un sourire édenté.

Pas le temps de trop réfléchir, il était hors de question qu’ils nous harcèlent et qu’ils recommencent à leur guise. Et puis ce n’était une pauvre folle qui allait l’empêcher de se mouvoir à sa convenance…

Dans le ciel, un croassement plus qu’habituel. Comme un manque qui soudain revient.

Horus vole dans les airs, comme s’il avait senti le danger. Et il aura bien besoin de lui.

« Nous ne vous donnerons rien… »

Mais le voilà qui se mettait à jouer les donneurs de leçons. Et si les filles voulaient donner tout ce qu’elles avaient pour pouvoir fuir plus loin, sachant que si elles voulaient vraiment revenir me voir, elles pouvaient passer par le coté des moldus… Quoi qu’après ça, a moins que je leur offre un sac a main de haute marque moldu et du maquillage chatbel, elles risquent de ne plus vouloir me parler.

Il prend alors une décision, sûrement la plus folle qu’il lui est été donné de faire, sachant que ça fait longtemps qu’il ne s’en est pas servi… la dernière fois ça remontait à une confrontation avec Antarès lors d’une discussion un peu houleuse… Le genre de discussion où il essayait de le convaincre du bien fondé de sa vision des choses. Julian ne sait toujours pas s’il en est vraiment à la suivre… Mais même après ça, les bandits sont encore là, pullulant comme la peste.

Julian sort sa baguette et les menace.

« Vous avez juste une minute pour décamper. »

Il espère que Natacha et Circé sont à l’aise avec leurs sorts… Et qu’il n’a pas pris une décision trop irréfléchie… Ils pourraient être plusieurs…
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Lun 30 Juin - 16:36

Et tac dans les dents. C'est beau à homme qui joue au preux chevalier, sauveur des dames en détresse. Dames qui, pour le moment, étaient assez incrédules. Ça existait encore ce genre de voleur à la petite semaine ? Natacha avait toujours cru que ça n'arrivait que dans les livres ce genre de mésaventure ...

En tout cas, le curieux trio ne gagnerait pas grand chose avec elles. Il restait en tout et pour tout que de la petite monnaie à Natacha, et guère plus à Circé. Niveau argent, elles étaient plus moldues et cartes de crédits. Mais par principe, elles n'allaient pas les laisser les dépouiller de ce qui leur restait. Julian semblait avoir le même principe qu'elles car il leur signifia bien clairement qu'ils n'obtiendraient rien d'eux. Quel gentleman ce Julian.


- C'est généreux, commenta narquoisement l'un des hommes.
- Tribut !!

Bon, la vieille folle, Natacha commençait à en avoir ras le chaudron. Elle ne savait rien dire d'autre que ça ? Sans attendre d'avoir une réponse à cette importante question, la sorcière attrapa de nouveau son bras et, bousculant les deux voleurs pour libérer le passage, attira Natacha dans son sillage. Celle ci ponctua leur chevauchée à travers les ruelles de "Eh, oh ! Lâchez-moiiii !" du plus bel effet sans que la sorcière ne la lâche une seconde. Les deux voleurs les suivaient, comme pouvait le constater l'étudiante en se tournant vers l'arrière.

La femme l'amena jusqu'à une petite mansarde, qui était collée à une boutique que Natacha ne préféra pas regarder. Les bruits qui provenaient de l'endroit ne lui disaient rien qui vaillent. L'intérieur était aussi miteux que l'extérieur, ou que la vieille femme. Autant dire que ce n'était pas un compliment. Elle consentit enfin à lâcher son bras, non sans l'avoir forcer au passage à s'assoir en face d'une table basse. Les deux voleurs entrèrent à leur suite et se postèrent en retrait, mais les yeux toujours braqués sur la jeune fille. Circé était là, donc Julian ne devait pas être loin.


"Bon, vous allez enfin nous expliquer ce qu'elle nous veut oui ou non ?"

Les deux voleurs se regardèrent, avant de s'assoir à côté de la sorcière, elle aussi assise en face de Natacha. C'était pas possible autant de mystère concernant une folle - ou pseudo folle comme ils l'apprendraient plus tard.

- Vous avez gagné le gros lot ma jolie. Vous vous appelez comment ?
"Ça vous regarde ?"
- Non, mais si vous voulez en finir au plus vite, vaudrez mieux nous le dire.

Bien alors .... Julian, on fait quoi ?
Fallait bien que le seul homme en qui elle avait confiance dans cette pièce fasse son boulot d'homme : les sortir de se pétrin en prenant les bonnes décisions.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Ven 18 Juil - 16:30

« Tribut, tribut… J’ai l’impression qu’on devrait lui donner un billet à gratter moldu, pour lui faire gagner suffisamment d’argent pour ne plus avoir à taxer les pauvres gens qui se baladent dans les rues… »

Mais la sorcière, visiblement peu attiré par les jeux d’argent facile, entraîna Natacha dans un lieu connu d’elle-même, suivi par ses deux petits garnements… A les voir, on pouvait vraiment s’inquiéter de savoir qui était le père… Direction une petite maisonnette. Julian les suivait, Circée étant comme toujours collé à Natacha comme son ombre, était déjà dans la maisonnette. Quand il pénétra dans la maison, il eut juste le temps de saisir les phrases de la sorcière…

« Le gros lot ? Le gros lot ! »

Yatzee ! Voilà que l’immonde sorcière se transformait en génie tout aussi hideux… Si l’on exceptait les verrues sur le nez, et cette immonde teint pâle, à mi chemin entre le vampire pour la couleur de sa peau, et le loup garou pour les poils qui lui sortait du nez…

« C’est quoi cette histoire de gros lot… ? On gagnera un bûcher gratuit ? Où se trouve l’inquisition ? Caché derrière une pièce secrète ? »

Il se dit que, ça y est, ils sont tombés sur la pire folle de tout Londres. Elle devait même entendre des voix, façon Jeanne d’Arc.

« Son prénom est Vodka… C’est sa boisson préférée, elle se reconnaîtra facilement à son nom… Ca vous va ? »

« Ca me va ! Allez ! On commence le grand jeu ! Assistant n°1 ! Veuillez ouvrir… la roue ! »

Le brigand le plus costaud, qui maintenant me rappelait un peu Crabbe et Goyle, le gros et le costaud, se dirige vers un pan de mur, et dévoile une sorte de roue avec de multiples possibilités…

« Voilà la roue du destin… Elle est là pour vous proposer des défis et pour vous faire gagner des tas de gros lots… Je demanderais donc à toi, jeune homme, de tourner la roue en premier… Le défi qui tombera sera celui auquel sera confronté ton amie Vodka… A toi de lancer. »

Julian tourne la roue docilement. Il devrait fuir cette mascarade, mais il est curieux de ce qui va se passer… Il n’a pas besoin de gros lot, mais juste d’une idée pour détourner l’attention afin de fuir…

La roue s’arrête sur un châtiment exemplaire… Euh châtiment ? Je voudrais plutôt dire… Un défi intéressant…

La sorcière regarde la roue, en étant toujours assise sur sa chaise et elle énonce le défi…

« Pour montrer ton savoir faire, tu devras citer un poeme de Baudelaire tout en sautillant sur un pied et une fois fini, tu diras que la vodka Melikov c'est la meilleure... C'est pour le sponsor de l'émission. »

" Bon choix. Le défi de la roue peut maintenant commencer!".


Hj: J'ai changé le défi. A toi de me répondre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Dim 20 Juil - 13:00

Surprised
Elle n'arrivait pas à y croire. Elle nageait en plein dans son cauchemar où le Monde Sorcier disparaissait, ou plutôt se fondait dans celui moldu et où nos éminents sorciers se transformaient en présentateurs télés les plus mauvais qui puissent exister. Tout cela dans le décor de 'La roue de la fortune'.

Elle était en plein dedans là.
La sorcière bizarre avait endossé le rôle de l'animatrice - il ne lui manquait plus que le micro et à perdre sa voix nasillarde et c'était bon - et les deux trublions derrière les assistants fous. Elle avait toujours détesté cette émission ...

Natacha failli s'étouffer en entendant le prénom que lui donna Julian et qui sembla contenter tout le monde sauf elle. Mais ce n'était rien comparé au défi que leur donna le premier tour de roue.

Il fallait bien se remettre dans le contexte. Elle était une sorcière, d'accord à tendance moldue prononcée mais niveau littérature, c'était franchement pas Baudelaire et compagnie. Et elle était sensée énoncer l'un des poème de cet illustre moldu ? Soit. Alors tandis qu'elle réciter quelques vers - pas tout un poème, faut pas trop en demander - elle 'sautillait' - à peu près et seulement au premier et dernier vers. Faut pas trop en demander pour ça aussi.


"Ma jeunesse ne fut qu'un ténébreux orage,
Traversé çà et là par de brillants soleils ;
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,
Qu'il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

Voilà que j'ai touché l'automne des idées,
Et qu'il faut employer la pelle et les râteaux
Pour rassembler à neuf les terres inondées,
Où l'eau creuse des trous grands comme des tombeaux.

... C'est la 4è dimension votre truc en faite ?"


Sa répartie dites en replacement de l'autre stupide qu'elle aurait dû prononcer fit sourire Circé. Mais Natacha la connaissait assez pour bien voir qu'il était forcé. Elle n'avait pas plus envie que l'étudiante de jouer à leur jeu stupide. Elles avaient passé l'âge de faire ça. Natacha hocha imperceptiblement la tête dans sa direction, prête à couper court et à se sauver vite fait bien fait dès qu'elle le pourrait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 5 Aoû - 16:22

Les commentaires des présentateurs frisaient parfois l’indolence. Voire l’indécence. La douleur de les entendre et des commentaires vaseux destinés à un public qui n’existait pas. Mais ça, il ne semblait pas s’en rendre compte.

« La demoiselle a réussi l’épreuve ! Applaudissons la dénommée Vodka, qui n’a pas démérité, malgré la difficulté de l’épreuve !»

Julian ne rentrait plus vraiment dans le jeu, il commençait à être las et se disait que plus jamais il n’emprunterait ce passage pour rentrer chez lui. Alors il s’abstint d’applaudir, ce qui provoqua un rictus chez la sorcière, mais elle n’en dit rien. Ah quoi bon, de toute façon, on ne pouvait pas faire jouer quelqu’un contre son gré. Et s’il n’y avait pas ces deux acolytes, nul doute que Julian aurait déjà lancé un incendio sur elle, et serait parti en courant. Mais la patience dont il faisait preuve était également étonnante, pour quelqu’un comme lui.

Il n’adressa qu’un ultime regard à Natacha, espérant qu’elle trouvait ça aussi horrible que lui.

« Le temps est écoulé, nous avons perdu, il nous faut partir. »

« Ah non, ah non, vous n’avez pas fait l’épreuve physique encore ! »

« Il n’y aura pas d’épreuves physiques, ni rien d’autres, nous partons. Essayer de nous retenir et cela ne se passera pas bien pour vous. Je perds patience, et pourtant je vous ais déjà donné trop de temps. Natacha, Circée, venez nous partons. »

Et Julian s’écroule au sol, tête la première, après qu’une fumée l’ait soudainement entouré…



Le réveil est difficile, Julian se lève et se masse la tête. Circée et Natacha sont à ses cotés encore endormi, ou évanoui. Tout ce qui se trouve autour de lui, ressemble fortement à un marais. Pas d’horizon visible, juste de l’eau, des plantes flottant sur l’eau et de la vase. Par ci, par là, quelques petits chemins, où il est peut-être possible de marcher dessus.

Par terre, prés de l’endroit où se trouvait Julian il y a peu, est posé un parchemin qu’il prend et lit aussitôt.

« Voilà l’épreuve physique… Vous n’avez pas été coopératif, c’est dommage, on a du vous envoyer de la poussière de sommeil pour vous rendre plus agréable. Bienvenue dans les marais donc. Ici, vous allez en apprendre plus sur vous-même que tout ce que vous pensiez déjà savoir sur vous. Ce sera l’occasion de vous reconnaître davantage. Je suis sur que vous en avez besoin… Ici, vous apprendrez à vous aider mutuellement. Le chemin est au bout du marais. Juste un dernier détail. Il y a des torches à coté de vous, prenez en soin, il vous faudra au moins une torche encore allumé pour sortir d’ici. »

Julian remet le parchemin dans sa poche et se penche auprès de Natacha, et lui caressant les cheveux, il l’aide à se réveiller.

« Debout… »

"Nous voilà maintenant perdu dans un marais."


http://blinck.deviantart.com/art/The-Swamp-30907637
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Sam 9 Aoû - 19:51

"J'en ai marre des voyages pour atterrir je ne sais où !"

Grognement colérique, tout sauf féminin.
Julian ne comprendrait pas ce qu'elle voulait dire ? Natacha, elle, se comprenait très bien et c'était le principal. Cette fois elle allait revenir avec quoi de cette histoire ? Après des pouvoirs bizarres qu'elle ne s'expliquait pas et une pierre qui ne lui servait jusqu'à aujourd'hui strictement à rien, elle s'attendait au pire. Avec les énergumènes qu'ils venaient de rencontrer, il y avait de quoi.

Redresser sur son séant, Natacha observa les alentours bien glauque. Un marais. Ça allait surement pullulait de bestioles toutes sauf gentilles, elle y mettrait sa main à couper, en plus des moustiques, insectes nuisibles entre tous. La joie quoi.


"Qui a dit qu'on ne s'amusait jamais sur l'Allée des Embrumes, hun ?"

Question purement ironique.
Natacha se releva difficilement sur ses deux jambes, jetant un coup d'œil à Circé qui en faisait de même, pestant allègrement contre 'ces foutus sorciers qui ne savent pas faire voyager leur concitoyen en première classe'. On s'habituait vite au luxe des moldus.


"Bien, comment sort-on d'ici maintenant ? Une idée brillante ?"

Et pendant que chacun s'abimait dans une intense réflexion pour répondre à cette importante question, Natacha fouilla ses poches pour en retrouver sa baguette. Sauvée. Deux-trois mouvements du poignet et tout était opérationnel. C'était réconfortant de voir qu'une chose marchait toujours correctement, quel que soit l'endroit où l'on se trouvait et ce qui nous arrivait. Au pire avait-elle cette magie qui lui venait inconsciemment et quand elle ne s'y attendait pas. Elle était sortie depuis plusieurs mois de sa période 'magie incontrôlable' mais une rechute n'était pas à exclure, surtout dans un environnement inconnu et des peut-être ennemis inconnus.

Après un énième soupir, Natacha se tourna vers ses compagnons d'infortunes.


"Le mieux est encore d'avancer. On rencontrera bien quelqu'un... ou quelque chose en route."

Sourire crispé avant de se rapprocher sensiblement de Julian. Traumatisée enfant par 'Blanche-Neige et les sept nains', ce marais ne lui inspirait pas confiance, par trop ressemblant à la forêt métamorphosée en gouffre à piège pour Blanche-Neige alors que sa vieille marâtre la poursuit. Elle était loin de la Natacha héroïque qui voulait courir au suicide pour sauver le monde, lors de son précédent voyage inter-dimensionnel.

"Ils ont laissé des explications précises sur ce que l'on doit faire ou trouver ?"

Et tandis qu'elle posait sa question, le trio commença à avancer, aussi vite que leur permettait leur non connaissance du terrain.

* En route pour l'aventure ! Humpf *
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Dim 10 Aoû - 17:23

Julian ne répondit pas à ses deux premières remarques, il préféra commencer à s’enfoncer dans le marais qui paraissait sans fin. Le trio avançait assez gracilement malgré la faible densité du terrain praticable. Et l’eau tout autour semblait dangereuse. A part une ou deux grenouilles, il ne voyait pas d’autres créatures dans les marais. Son visage se reflétait dans l’eau, mais ce qu’il lui renvoyait n’était pas sans lui inspirer de la peur. Alors il évitait de trop regarder, de peur que quelque chose ne l’entraîne plus loin encore dans les marais… là, où l’eau est abondante et où les lianes seraient susceptibles de le faire rester au fond.

« Continuons à marcher en emmenant avec nous nos torches. Mais contrairement à toi Natasha, je ne sais pas si j’ai envie de rencontrer quelqu’un … Après tout, nous sommes dans un lieu tellement isolé de tout que le seul homme capable de vivre ici serait sûrement un ermite, ou bien pire… »

Il entend au loin le bruit des feuilles que l’on froisse et même de branches qui se cassent. Avant d’apercevoir un grand oiseau se débattant puis volant au loin, suivit bientôt par de nombreux autres.

Julian rapidement se baissa pour éviter la nuée de volatiles, il n’eut que le temps de crier un « attention » aux filles, avant d’exécuter son geste. Il espérait que ces oiseaux n’aient été dérangés que par leur avancée dans les marais et pas par quelque chose d’autre…

« Fichu oiseau. Dans ce marais, on ne voit aucune créature et puis soudainement il y en a des dizaines qui nous foncent dessus. »

Il ne prit pas la peine de mettre Natasha au courant de son inquiétude quand au fait qu’une créature bien plus grande pouvait jaillir du marée. Inutile d’inquiéter les filles pour rien… Encore. …

« J’aurais préféré me retrouver en Bulgarie, dans un territoire désertique, plutôt que dans un marais ou tout semble hostile, sans compter ces moustiques qui nous tournent autour… »

Mais il n’était plus l’heure des revendications… Mais qu’est ce que…

Julian se mit à courir vers un arbre, prés duquel il avait aperçu une lueur. Il pose sa torche sur un petit bout de terre avant de se baisser. Il s’aperçoit qu’elle est brillante, mais sans être aveuglante, et elle parait même être chaleureuse… Il ne trouve pas l’explication de cette lueur surtout qu’elle émane du marais. Julian touche l’eau qui s’agite. Une forme se dessine lentement. Un visage apparaît, puis de longs cheveux noirs, puis un regard que Julian trouve familier… Alessia… C’est le visage de sa mère qui se reflète sur l’eau trouble du marais. Il reste un moment figé à l’observer, se sentant perdu, vide… Comme s’il n’arrivait plus à réfléchir…

Et puis soudain, il tomba dans l’eau et ne réapparut pas.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Ven 15 Aoû - 20:06

"Julian !"
- Julian !

Indissociable, même dans la panique.
Et d'un même élan, les deux filles se précipitèrent jusqu'au bord du trou dans lequel Julian avait disparu. Pas une ridule ne venait troubler le calme plat de l'eau stagnante et rien de suspect ne pouvait expliquer cette disparition aussi étrange que rapide.


- Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? On ne va pas l'abandonner tout de même !
"Calme toi, tu racontes n'importe quoi. Bien sûr qu'on ne va pas le laisser sans rien faire."

Elle ne savait juste pas comment elle allait faire, c'est tout. Rien de grave quoi...

Natacha se releva, bientôt imitée par Circé. A moins de faire trempette dans le trou d'eau, ce n'était pas comme ça qu'elles sauveraient Julian. Elle connaissait maintenant assez l'esprit retors des deux sorciers et de la folle qui les accompagnait pour savoir que ça les amuserait beaucoup de les voir patauger dans l'eau alors que la solution n'était pas là.

D'un commun accord, les deux filles continuèrent à avancer en silence, chacune ruminant ce qu'il venait de se passer. Tout ça ne se passait pas du tout comme prévu. Ça virait dangereux et Natacha n'aimait pas trop ça. Qui serait la prochaine sur la liste à disparaître ? Quand retrouveraient-elles Julian ? C'était surtout la deuxième question qui méritait une réponse rapide. Le première, beaucoup moins...


- Natacha, regarde !

La-dite Natacha releva la tête pour apercevoir la silhouette d'une femme, drapée de noir. Ses traits ne lui étaient pas inconnus mais elle ne sut mettre la main sur ce qu'il lui donnait cette impression bizarre.
Elle attendit en souriant que les deux jeunes filles soient à quelques pas d'elle avant de prendre la parole.


- Bienvenue dans ces marais mesdemoiselles.
* Humpf Humpf *
- Votre première épreuve commence ici et le gain sera la libération de votre ami. Le but de cette épreuve sera pour vous de tester si ce qui vous unit tous les trois est assez fort pour poursuivre le jeu. Êtes-vous prêtes ?
"Autant qu'on puisse l'être quand on nage en plein délire."
- Ouais !

Toujours souriante, l'étrange femme tendit un bras dans une direction. A mesure qu'elle levait le bras en hauteur, le corps de Julian apparut. Jambes, torse, bras, tête. Attaché et incapable de bouger.

"Julian..."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Sam 16 Aoû - 15:46

Les lianes entraînaient Julian par le fond, et sans vraiment se débattre, il se laissait aller. Comme s’il était en route avec le calme absolu. Comme si tout ce qu’il avait craint allé un jour s’arrêter. Après tout qu’avait-il vraiment, si ce n’était ce lien qui le reliait a Antarès… Elisa n’était plus là pour lui. Le chagrin s’empara de son âme et sans vraiment s’en rendre compte, il en arriva à pleurer, même en étant dans l’eau sombre de la mare. Et puis soudain une lumière le contempla. Cette lumière était formé de tout les visages qui avaient composés une partie de sa vie, lui faisant se rappeler que l’on n’était jamais seul dans la vie, et que même si tout semblait désespéré…

Sur qui Julian pouvait-il compter vraiment. La réponse n’était pas tout à fait là, mais quand il se sentit aspirer soudainement, attiré vers le haut de la mare, vers les immenses feuillages vert, et que son regard capta alors faiblement celui de Natasha. Il se mit à espérer. Il s’évanouit.

Combien de temps lui avait-t-il fallu pour revenir à lui, ça il l’ignorait. Ce qu’il savait, c’est qu’il avait repris conscience en sentant une feuille s’abattre plusieurs fois sur son visage. Ouvrant les yeux, il s’aperçût que ce n’était pas une feuille, mais bien des lianes. Il tenta de bouger son bras sans succès, ses jambes, même chose. Un coup d’œil légèrement en avant lui apprit qu’il était aussi suspendu dans les airs et attaché. Une position vraiment inconfortable, mais il était piégé. A demi ensommeillé, il entendit une voix inconnue s’exprimer.

« Chacun sait que la règle pour gagner, c’est de sacrifier des pions. Ou de trahir ses amis, quelqu’un qui est prêt à tout pour gagner ne fera jamais de vieux os dans ce bas monde. Vous connaissez les règles mieux que quiconque. Vous êtes libres de continuer votre route pendant que j’emmènerais votre ami terminer ce défi au fond des mers. Mais vous serez libre… Et le chemin vous sera même raccourci. »

Julian tentait de reprendre ses esprits, mais celui çi vagabondait dans un abîme de vide. Il avait été troublé par ses visions de visage familier…

« Mais par contre, si vous voulez le libérer… Ce qui, soit dit en passant, m’étonnerait assez, car à trois personnes on ne peux pas gagner ce jeu…»

Julian se sentir emporté vers l’arrière à toute vitesse, et son dos heurta un gros rocher. Il toussa à cause du choc.

« Vous devrez traverser tout les obstacles devant vous pour l’atteindre. »

Et alors le marais sembla à cet instant, révéler une partie de tous les dangers qu’il contenait. Un long chemin composé uniquement de grandes pierres disloquées qui à intervalles réguliers, s’affaissaient dans l’eau avant de remonter. Avec au menu, une zone normale, ou il fallait juste sauter sur les rochers sans tomber, puis dans la zone suivante, des crocodiles au milieu de la mare qui risquait de dévorer celle qui perdait son équilibre, et la dernière zone était constitué de poissons sauteurs, qui tout en sautant d’un endroit à un autre, risquaient de faire chuter les filles…

« Et voilà, le parcours numéro 1 ! »

La femme drapée de noir se mit ensuite à chuchoter discrètement à l’oreille de Natasha.

« Mais je vous l’avais dit les filles, c’est moins risqué si vous continuez seules… Mais je dis ça, et vous êtes seules juges… »

« Selon votre décision, bonne chance malgré tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Lun 1 Sep - 13:38

* Alors là, ma pauvre, t'aurais pas dû faire ça. *

Mettre sur la table leur liberté en face de celle de Julian, c'était pas une trop bonne idée. Surtout que les deux demoiselles étaient souvent à tendance kamikaze quand on leur mettait un défi sous le nez, crocodile ou pas. Tout se passait en un regard et un demi-sourire. Elles n'étaient pas dépourvues d'instinct de survie mais jamais plus elles ne pourraient se regarder dans une glace si elles laissaient Julian derrière elles sans rien tenter.

* Si à trois on ne peut pas gagner, alors à deux, c'est mission impossible. Elle ne devrait pas trop nous prendre pour des tartes l'autre. *

Et détail important : elle pouvait toujours compter sur sa magie sans baguette si elle ne parvenait pas à gérer avec la magie ‘commune’. On finissait toujours par trouver des avantages à ce qui n’en avait pas vraiment avant.

"On marche. On ne laissera pas Julian ici tout seul. Mais merci tout de même pour votre proposition de l’abandonner."

La femme répondit à la provocation par un sourire narquois. Mais les deux filles ne virent rien, déjà en place devant le parcours. La première partie était de loin la plus simple, il suffisait simplement de comprendre le mécanisme des pierres. Dès qu’elles seraient certaines de ne pas se laisser surprendre, cela serait du gâteau pour elles de rejoindre la seconde partie avec les crocos. Rien que ce détail prouvait que cette histoire de dingue n’était pas une petite plaisanterie de sorciers qui n’avaient rien d’autre à faire que d’enquiquiner d’autres sorciers qui n’avaient rien demander. Mieux valait avoir les pieds sûrs et agiles si elles ne voulaient pas se faire dévorer un bras ou une jambe, voir les deux avant la dernière partie, elle aussi assez simple. Le pire pouvant leur arriver était d’être mouillée car tomber dans l’eau. Que du réjouissant.

- J’avais toujours rêvé de participer à « The Real World », ça tombe super bien non ? marmonna ironiquement Circé.

Baguette sortie, concentrée, elles restèrent sur la berge du marais meurtrier et seul leurs yeux bougeaient, pour suivre le mouvement des larges pierres qui s’affaissaient dans l’eau avec une régularité de métronome. Sans qu’aucune parole ne soit prononcée, ni par Natacha, ni même par Circé, les deux filles s’élancèrent en avant, sautant le plus agilement qu’elles le pouvaient sur les surfaces pas si plane que ça avec du recul. Et que ces pierres soient mouillées n’arrangeaient en rien leur affaire, cela rendait leur avancée plus périlleuse que ce Natacha avait cru au premier abord. La jeune fille se rattrapa in extremis à la main tendue de son amie qui s’était arrêtée à la limite du deuxième bassin.


"C’était moins une…"

Le temps de reprendre son souffle et Natacha proposa l’utilisation de la magie pour se débarrasser du problème « crocodiles ».

"On stupéfix les affreux et on passe à travers comme si c’était une promenade de santé."

Circé hocha la tête et pointa sa baguette sur le premier croco qui passait à portée de sort. Le trait de lumière rouge fusa et toucha en plein dans le mille l’animal, qui se figea et se mit à couler… 30 secondes, avant de remonter à la surface, plus hargneux que jamais.

- Ça ne marche pas ! Notre magie ne marche pas !
"Elle marche, mais moins bien que d’habitude. Il va simplement falloir ruser pour les garder tous hors de notre chemin. En utilisant le sortilège que j’ai utilisé en 4ème année pour pouvoir sécher en paix par exemple."
- Oui, tu avais même trois bras pendant les essais et tu as finalement dû abandonner l’idée.
"Ce n’était pas de mon niveau, tu es de mauvaise foi !"

Elles finirent par se mettre d’accord pour utiliser conjointement le sortilège Stupefix ainsi que la création d’illusion éphémère d’elles-même, pour pallier à la faiblesse que leur magie subissait dans ce ‘jeu’. Quand tous les détails furent réglés et qu’elles étaient prêtes à risquer leur vie, elles repartirent à l’assaut des crocos. Les illusions se dispersèrent aux quatre coins du marais qui s’était dévoilé juste pour elles, dispersant ainsi plus de la moitié des prédateurs. Les autres furent frappés de plein fouet par les sortilèges lancés par Circé à intervalle régulier. Ce qui leur laissa toute latitude pour traversé le second bassin. Elles manquèrent de basculer à l’eau par un crocodile solitaire qu’elles n’avaient pas vu et qui n’avait pas été victime du sort Stupefix.

Elles ne prirent pas la peine de s’arrêter à la limite du 3ème bassin et continuèrent sur leur lancée, stupéfixant simplement tous les poissons sauteurs qui passaient à leur portée, jusqu'à retrouver la dureté du sol. Jamais elles ne furent aussi soulager que quelque chose se finisse, sans qu'en prime elles ne perdent un membre.

Elles s'écroulèrent au sol en soupirant de soulagement. Natacha ferma les yeux pour les rouvrir bien vite en entendant la voix dépourvue de chaleur de leur 'hôte'.


- Bravo, vous avez réussit. Mais c'est loin d'être finit pour vous. Continuer votre route en paix mais rester l'esprit en alerte.
Bonne chance.


Elle disparut sans laisser de trace, laissant le trio seul. Les lianes qui maintenaient Julian emprisonné se desserrèrent et libérèrent enfin le jeune homme. Natacha resta à genoux à côté de lui, alors qu'il reprenait lentement ses esprits.

"Julian, ça va ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 23 Sep - 14:26

« Si vous voulez bien vous occuper de moi les filles, vous verrez que je peux être très gentil à l’avenir… On ira boire un verre où vous voulez, loin de toutes les mégères et les sorcières que l’on pourra trouver… Enfin, sorcière, les vieilles et les moches pas vous les filles. »

Un éclair jaillit de la baguette de la sorcière et alla frapper Julian en pleine face.

« Aie ! »

« Silence ! Ne vois tu donc pas qu’elle se concentre ! »

Les filles, après quelques multiples palabres, toujours entre filles, s’élancèrent rapidement à la rescousse de Julian pendant que celui çi les observait, faisant acte de beaucoup de courage et de quelques sorts ratés, qu’elles arrivaient à contourner malgré tout, jusqu’à arriver à leurs fins. Délivrer Julian des griffes des lianes. Et elles réussirent…

Julian sentit les lianes se desserrer rapidement et le faire glisser sur la terre ferme. Il toussa un instant, ses poumons ayant été trop serré par les lianes pendant tout ce temps.

« Merci les filles, c’est vraiment gentil de votre part… »

Julian prit soin d’enlever toute trace de saleté sur lui avant de continuer la route, sans oublier de récupérer sa torche.

Le marais continuait dans ses grandes largeurs, pendant que le trio entamait une étrange descente… Eux qui pensaient que le marais étaient en général un endroit plat. Toujours aucune trace d’oiseau, mais un étrange rire se faisait entendre… Julian entendit le rire une dernière fois, lorsqu’il vit un nain se précipiter sur Circée et lui arracher la torche. Le trio courut à sa poursuite, et Julian essaya sans succès d’interrompre la course du petit être. Celui-ci finit par se cacher derrière un buisson… Et soudainement de ce même buisson jaillit 10 autres nains, tous semblables, et vêtu d’un chapeau vert, qui commencèrent à chantonner une étrange chanson, parlant de café et de Turby Wika… Sans compter la danse qui suivit…

Soudain une brume apparaît devant nous, révélant une seconde fois la sorcière…

« Bienvenue à cette seconde épreuve ! Je souhaiterais tout d’abord féliciter nos gentils organisateurs qui se sont prêtés à cette petite danse pour nous ! Bon maintenant les règles du jeu… Il y a un nain qui vous a volé votre torche… Vous devez le retrouver sachant que les nains ici sont quasiment identiques, sauf que l’un a un bouton violet, un autre rose, un avec des cheveux de couleur différente, etc etc… »

« Je vous laisse donc tenter de réussir cette épreuve ! Et si vous trouvez qui est le nain chapardeur, vous récupérez votre torche bien sur, mais vous pourrez aussi vous servir de lui comme moyen de locomotion jusqu’à la fin de l’épreuve ! Donc double récompense pour vous deux ! »


Julian devint soudainement exaspéré… Pourquoi il n’y avait pas de portes pour sortir de ce marais plus facilement et laisser cette folle et ce jeu loin derrière eux…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Dim 28 Sep - 21:04

Si les deux autres semblaient déroutés par la nouvelle épreuve imposée, Circé elle, se retenait de sourire devant tant de facilité. Alors que ses compagnons s’approchaient des nains pour tenter de les différencier, elle se contenta de rester en arrière et de dévisager la vieille femme drapée dans son atroce étoffe noirâtre. Cette dernière soutenait le regard de la jeune fille. C’était à la première qui baisserait les yeux devant l’autre, la première qui courberait l’échine devant la supériorité de l’autre. Elle ne lui laisserait pas ce plaisir.

- Petite impertinente, pourquoi perdre ton temps inutilement à me dévisager alors que tu pourrais aider tes amis à découvrir lequel de mes sous fifres à voler votre torche !

- Je ne sais pas, sans vouloir me vanter, ce qui sonnait absolument faux dans la bouche de Circé, peut-être parce que je sais qui est le voleur.

La vieille sorcière éclata d’un rire atroce, atroce pour les oreilles bien sûr, avant de reprendre son souffle et d’articuler une phrase où percevait le mépris.

- Tu veux me faire croire que toi, jeune péronnelle, tu es arrivée à découvrir l’identité de mon nain chapardeur en quelques secondes alors que d’autres ont passé plusieurs jours avant de le trouver ?

Un délicieux petit sourire narquois se dessina sur le tendre visage de Circé alors qu’elle levait sa baguette avec grâce.

- Leviacorpus.

Et le nain visé se retrouva suspendu par la cheville gauche dans les airs. Il se débattait en hurlant des insanités que Circé ne connaissait pas et qu’elle n’aurait jamais osé répéter. Sauf peut être les trois dernières qu’elle pourrait ressortir lorsqu’un homme imbibé d’alcool ou un dragueur bien lourd viendrait l’importuner dans un bar. La sorcière était contrariée, mais le masquait habilement, les trois jeunes gens paraissaient doués, extrêmement doués.

- En es-tu sûr ? Elle se tourna vers les deux autres, étonnés de la tournure que prenaient les événements. Grâce à l’insolence de votre amie, vous n’avez qu’une chance et une seule de présenter celui que vous croyez être le chapardeur au lieu des trois initialement prévus.

La silhouette disparue dans un nuage verdâtre et réapparut à quelques centimètres du visage de celle qui lui tenait tête.

- En es-tu bien sûr jeune demoiselle. Circé pouvait sentir l’haleine de la vieille lui chatouiller le nez. Oh ! Vous avais-je prévenus que vous seriez changé en lézard si jamais vous vous trompiez ! demanda-t-elle avec délice, ses lèvres entrouvertes de plaisir laissaient apercevoir un sourire édenté. Non ? Et bien vous voila informé de votre sort. Alors, que réponds-tu ?

- Je dirais bien que votre haleine animerait une statue si vous lui souffliez dessus et que si vous vous laviez les dents de temps à autre, ça ne serait pas un luxe pour vous. Mais à mon avis, ce n’est pas la réponse qui vous ferait plaisir. Dans ce cas, je confirme mon choix et j’assure que c’est bien celui là qui m’a dérobé ma torche.

L’air crépita d’électricité, le vent doux qui soufflait s’intensifia, les feuilles mortes et la boue volaient autour d’eux. Un éclaire bleu sortit dont ne sait où, frappa le sol avec violence, le choc de l’explosion les propulsa à terre, dans la boue. Une épaisse fumée s’éleva, grise et qui leur piquait les yeux tout en les empêchant de respirer. A moitié entrain de s’étouffer, Circé avança à tâtons sur… de la glace ! De la glace ? Quand elle sortie de l’épais écran de fumé, elle découvrit avec stupeur qu’elle était seule en compagnie de Natacha et sur le sommet d’un iceberg. Devant les deux jeunes femmes s’ouvraient une mer glacée à perte de vue, le froid régnait en maître absolu et leurs lèvres devenaient bleues. Un petit chemin s’ouvrait à leur gauche et qui descendait jusqu’à une grotte. Passée sa stupeur, Circé tapota sa tenue vestimentaire en incantant une formule et troqua sa jolie veste en cuire contre une en fourrure de lapin nappa jungle, bordée d'un magnifique renard cristal. Absolument déplacer dans ce genre d’endroit, mais tellement chaude et confortable… elle remonta la capuche pour ce protéger du froid et conseilla à Natasha d’en faire de même.

Spoiler:
 

Julian quand à lui pouvait contempler le vide sous ses pieds. Placé sur une petite corniche, il était à deux doigts de tomber s'il faisait un pas de plus. Sur sa droite s’ouvrait un petit rebord naturel qui lui permettrait d’avancer en se collant contre la paroi. Inutile de penser à escalader, le vent soufflait trop fort et la magie lui serait inutile. A ses côtés se tenait le nain chapardeur. La raison de sa présence était simple, il subissait la vengeance de sa maitresse pour s’être fait identifier aussi rapidement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 14 Oct - 9:51

Natacha se voyait déjà la tête plantée au bout d’une pique. Les événements lui avaient vite prouvé que sortir vivants de cette histoire n’était pas une priorité pour les trois sorciers qui les avaient mis dans cette bouse. Les crocos le prouvaient. Et voilà pas que Circé tenait tête à l’horrible bonne femme et se permettait même de se moquer d’elle. Natacha ferma les yeux, soupirant mentalement sur l’inconséquence de son amie. Mais alors qu’elle croyait qu’ils vivaient leurs dernières minutes de libertés, environnés par un opaque écran de fumée et couverts de boue, un froid mordant la glaça sur place.

Natacha ouvrit précipitamment les yeux, pour ne voir que du blanc à perte de vue. Le désespoir commença lentement à s’insinuer en elle, quand elle remarqua que Julian n’était plus en vue. Elle fit un tour sur elle même, mais elle devait se faire une raison : il n’était plus avec elles. Un gémissement monta lentement dans sa gorge tandis qu’elle se tournait vers Circé, apprêtée comme si elle faisait un défilé de mode.


« Tu n’as pas pu te retenir de pousser à bout l’autre folle et voilà le résultat ! », lança-t-elle, cinglante.

Les événements qui n’étaient pas sous contrôle la rendait souvent dans des états impossibles et aujourd’hui ça serait la colère. Il était plus simple d’avoir un bouc émissaire. Sortant sa baguette, un mouvement leste du poignet et un informulé firent apparaître une chaude et confortable veste pour se protéger du froid mordant qui sévissait.

Tournant le dos à Circé, Natacha regarda autour d’elle. Une caverne s’étendait à leur gauche, promettant un minimum de chaleur. La jeune fille la montra du doigt à Circé et l’enjoignit plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu à y aller. Se brouiller maintenant avec Circé n’était pas la meilleure solution mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. On pourrait croire qu’avec du sang russe dans les veines, Natacha supportait le froid mais nada. Elle se retenait à grand peine de claquer des dents.

La lumière déclina au fur et à mesure qu’elles avançaient à l’intérieur de la caverne. La température avait augmenté de quelques degrés mais pas assez pour qualifier ça de chaleur. Pourtant, elle augmentait de plus en plus, ce qui amena des questions à l’esprit de Natacha. Allaient-elles encore se fourrer dans la gueule du loup ? L’immensité de la caverne se dévoila à leurs yeux quand elles ne s’y attendirent pas.

Suspicieuse, Natacha avança lentement à travers le temple creuser à même la roche. Après un marais, un temple. Il ne semblait n’y avoir aucune logique dans le choix des épreuves qu’ils devaient affronter. Tour à tour, elle s’approcha des quatre cavités et remarqua à chaque fois des phénomènes différents. Quand elle s’approchait de la cavité bleu, une fine pellicule d’eau venait mouillée les semelles de ses chaussures. Pour la cavité blanche, un vent léger faisait voltiger ses cheveux. Pour la brune, le sol devenait étrangement meuble, comme si elle marchait sur de la terre qui n’avait pas durci à force de supporter le poids des pieds d’êtres vivants. Et pour la cavité orange, elle ne pouvait pas se risquer à s’en approcher de trop, au risque de se brûler les sourcils.

Dernier fait étrange, les figurines de créatures magiques. Elle en reconnaissait certaine à vue d’œil, alors que d’autre n’éveillait aucun souvenir en elle. Elle regarda tour à tour les figurines ainsi que les cavités, alors que son cerveau tournait pour trouver un lien entre les deux. Réfléchissant, elle prit la salamandre entre ses mains. Un sourire étira ses lèvres quand elle sentit une douce chaleur se répandre entre ses doigts fermés. Elle s’approcha autant qu’elle le put de la cavité orange et sans crainte, lança la figurine vers le centre. Quand elle finit par s’arrêter de rouler, un déclic sonore se fit entendre à travers tout le temple.


« Voilà ce qu’on doit faire : chaque figurine dans chaque élément qui lui correspond. Mais je ne reconnais pas toutes ces créatures magiques… »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mer 22 Oct - 16:31

Un nain… Il y a 3 nains, un il prend… Et puis l’autre… Et puis ça finit par achever les personnes qui les regardent. Et notamment Julian qui commençait à en avoir assez de ces épreuves à la noix, et de cette vieille sorcière, et il ne lui tardait plus que de retrouver son appartement à Londres et de changer d’habit. Se coucher… Et surtout ne pas rêver de ce qu’ils venaient de vivre.

Circée faisait preuve de défi à l’égard de cette vieille chouette qui semblait vouloir les stupéfier sur place, à cause du manque d’audimat. Ou à cause du fait qu’ils étaient toujours trois et accessoirement efficaces en nombre. Elle réussit, oui. Elle réussit à compliquer la situation et à faire éclater l’efficacité en groupe. Dommage ça partait d’une bonne intention, elle voulait juste claquer le bec a cette vieille chouette…

Bam. Un bruit sourd, typique de celui d’un éclair qui frappe le sol, et qui les fait par la même disparaître. Ils sont désorganisés et chacun disparaît à son tour. Cela se fait très vite, il ne reste plus qu’aux participants, à se réveiller dans un endroit différent… Julian avant d’ouvrir les yeux, redevient solitaire, et comme avant, se dit qu’il ne peux faire face qu’en ne faisant confiance qu’à lui même. Il ouvre maintenant les yeux…

Julian est devant une falaise, et un pas de plus le ferait trébucher… Il ne voulait pas bouger un seul pied, de peur de glisser, ou par peur que le rebord cède sur son poids… Il n’était pas seul, pas tout à fait, à coté de lui se trouvait le nain chapardeur que Circée avait démasqué. Prenant son courage à deux mains, il poursuit son bout de chemin sur la corniche. Heureusement qu’il n’a pas a passer sur le corps du nain pour avancer, car il a l’air plus figé que lui tout l’heure. Après le rebord, il parvient à une corniche… Et enfin à une caverne. Il saute sur le sol plus ferme et qui ne risque pas de s’écrouler, puis pose ses mains au sol. Juste pour être sur que rien ne s’écroulera, alors qu’il ne s’y sera pas préparé.

La caverne est obscure, et des chauves souris s’envolent en se rendant compte de l’avancée de Julian parmi leurs terres. Alors qu’ils le frôlent, il aperçoit surtout leurs yeux rouges, et leurs minces battements d’ailes… Le chemin dans la caverne s’effectue dans le noir le plus total, à tâtons sur les parois pleines de rugosité, il progresse… Les premiers traits de lumière le font avancer plus vite jusqu’à apercevoir ce qu’il n’aurait jamais cru voir dans une telle caverne… Les ruines d’un bâtiment de la Grèce Antique. Il consulte sa mémoire, mais ne trouve pas d’équivalence pour ces ruines, dans l’année qui l’a vu voyager à travers le monde. Il y a des choses par terre, qui semblent représenter des symboles. Il appuie sur l’un d’entre eux au sol, et ça allume un autre symbole sur le mur d’en face, puis celui çi s’éteint.

Rapidement il allume un autre symbole puis court vers celui qui s’allume. Il n’est pas assez rapide pour faire le lien, car l’un des symboles s’est éteint avant qu’il se soit allumé…

Il retrousse ses manches, et se dit qu’il va avoir du boulot, beaucoup de boulot… Si encore, il était resté une chauve souris dans les parages, il aurait pu la lancer de symbole à symbole…

Allez, courage, c’est loin d’être terminé… Et à moins qu'il ne découvre une sorte de logique entre tout ces symboles, il allait beaucoup devoir courir...

Hj: Pas un excellent post, mais au moins, j'ai posté...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   Mar 25 Nov - 17:36

Hj : Voilà voilà ^^

Les allées et retour de Julian du cercle aux piédestaux l’éreintaient plus qu’autre chose. Perte de temps vaine puisque l’épreuve requerrait logique et réflexion, non rapidité et précipitation. A force de faire tous ces déplacements, il finit par déclancher, dans sa hâte, un mécanisme… Dans un bruit assourdissant, les portes du temples se scellèrent tendit que de part et d’autre de la pièce, de petits orifices s’entrouvraient avec lenteur. Pour l’heure, un mince filet d’eau s’échappait de ces derniers et s’écoulait sur les murs. Chaque seconde de perdu à s’évertué de comprendre le défit imposé voyait le débit de l’eau s’accroître… combien de temps avant de terminer noyer ?

------------------------------------------------------------------------

Un second déclic vient appuyer les paroles de Natacha, Circé était arrivée aux mêmes conclusions que son amie en envoyant la figurine de l’Ondine dans son élément naturel. La lumière turquoise s’intensifia et un rayon frappa de plein fouet le piédestal. Natacha pouvait observer le même phénomène avec la cavité du feu… La figurine du Nixe et celle du Phénix scintillèrent chacune de leur couleur respective. L’air ambiant commença à vibrer légèrement.

Forte curieuse de voir la suite, Circé prit entre ses mains la figurine du Nixe et la déposa avec la précédente…L’éclat turquoise se fit une nouvelle fois plus vif… et un rideau d’eau obstrua la cavité. Il n’y avait plus rien à tirer de cet élément. Perplexe, la jeune femme retourna auprès des autres figurines et les observa.

- Voyons, Il reste… tien c’est une sirène grecque non ? Associée au vent si je ne me trompe pas. Donc ce qui pourrait aller avec c’est…. Le Sylphe ainsi que l’Elfe.

Elle attrapa les trois figurines et les déposa dans la cavité blanche, la cavité du vent. Une brise violente s’engouffra dans sa chevelure et un rayon opalin fusa à quelques centimètres de son corps vers le piédestal mais rien ne vient obstruer la niche… manquait-il quelque chose ?

Un regard sur les pièces restante et Circé montra celle de l’Effrite à Natacha.

- L’Effrite est souvent associer au feu or selon la traditions musulmane, il a été créé à la flamme crépitante et il est donc fait d'air et de feu. A quel élément devons-nous le lier à ton avis ?

Et comme si ses paroles avaient fait mouche, l’objet du dilemme émit un crépitement et quelques étincelles avant de s’enflammer. Quand les flammes ardente finirent par mourir, il n’y avait pas un mais deux effrites qui se tenaient droits et fiers devant les deux filles.

- Mon petit doigt me dit que nous devons l’associer aux deux.

Et sans rien ajouter d’autre, elle le lança rejoindre les autres élémentaires. Une fois dans le sein de la cavité, cette dernière disparut derrière un voile d’air


Hj: je te laisse le fin du feu et la cavité de la terre Nat !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée de l'homme prodigue. [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tu deviendras un homme, Loupiot. [Terminée]
» L'arrivée d'une tornade miniature [Terminé]
» Arrivée triomphale [PV Daphné Moreau] [Terminé]
» Un homme charmant... [Terminé / à corriger]
» Une arrivée discrète ... [PV Miya Pandora][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: