PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Reminiscence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7458

MessageSujet: Re: Reminiscence   Ven 15 Aoû 2008 - 23:19

Diger faisait ce qu'il avait dit qu'il allait faire. Enfin ce qu'il avait sous-entendu qu'il allait faire... c'est clair ?

Enfin. Il cheminait vite et bien, ouvrant et fermant des portes, ré-inspectant alors qu'ils avaient déjà vérifier partout. Mais en n'oubliant pas ce qu'ils avaient délaissé précédemment. Coffre caché dans un mur, lattes de parquet disjointes. Tout était repassé en revue. Ses mains survolaient toutes les surfaces que Gérald pouvait toucher. Ça en devenait risible de ne rien trouver avec tout ce qu'il faisait pour mettre la main sur ce fichu parchemin !


Peut-être n'ont-ils pas ce parchemin et que nous nous sommes trompés. Je dois peut-être me faire une raison, ce n'est pas cette nuit que nous produirons un coup d'éclat... Neutral

Un peu découragé et défaitiste sur les bords, Gérald s'assit dans un fauteuil éliminé qui souleva un nuage de poussières quand il s'y installa. Il éternua avec force avant de marmonner dans ses dents. Un tel manque de laisser aller dans une telle maison...

Toujours était-il que, comme d'habitude quand il était plongé dans ses réflexions profondes et importantes, son regard errait sur tout et n'importe quoi. A cheval entre la conscience et l'inconscience, les solutions aux problèmes arrivaient toujours dans ces moments là. Les yeux plissés en direction de l'anomalie détectée, Gérald se releva et avança lentement, incapable de se décider si ce qu'il voyait était bien ce qu'il espérait ou un simple mirage parce qu'il était tard et qu'il avait besoin de sommeil. Mais en faite non...


Aucune imagination ces sorciers...

Porte encastrée dans le mur, recouvert du même papier peint que le reste de la pièce. On avait vu mieux mais il fallait dire que si il n'avait pas été plongé dans cette concentration extrême qui était toute naturelle chez lui - hum Rolling Eyes - il n'aurait rien remarqué. Maintenant l'ouvrir.

- Alohamora.

Un déclic vint saluer le sortilège brillamment exécuté. C'était vraiment trop facile. Après quelques secondes de concentration, Gérald parvint à entrebâiller la porte puis à l'ouvrir totalement. Méfiant, le résistant ne bougea pas d'un pouce mais la facilité avec laquelle ils avaient poursuivis leur mission, lui et Messja, lui fit bien vite oublier toute prudence. Pas une très très bonne idée qu'il avait eu là. Il ne fit que deux pas avant qu'une alarme ne se mette à retentir, lui perçant les tympans. Une subtile différence lui fit vite comprendre que l'alarme était d'origine magique. Et en plus, malchance, il fallut que l'elfe réapparaisse au même instant et ne se mette à hurler à la mort. Si le couple n'avait pas entendu l'alarme, là, ils étaient prévenus qu'il se passait quelque chose de louche.

- AU VOLEUR ! AU VOLEUR ! AU...
- Expelliarmus !

Sonné, l'elfe se tut. C'était le moment ou jamais.
Gérald se tourna vers l'intérieur de la cachette et inspecta rapidement ce qui se trouvait à l'intérieur. Quelques parchemins, des objets inconnus. Gérald prit tous les parchemins, qu'il rétrécit pour pouvoir les porter plus facilement. Il n'y en avait pas beaucoup, largement moins d'une dizaine, mais il n'avait pas le temps de tous les regarder pour trouver le bon.

Maintenant, il ne restait plus qu'à détaller comme des lapins.


Dernière édition par Allanah Raines le Dim 28 Sep 2008 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8585

MessageSujet: Re: Reminiscence   Mar 26 Aoû 2008 - 15:54

Un long hurlement retentit. Enfin, la jeune fille le prit comme un long hurlement. C'était sans doute des cris initelligibles. Et, quand on ne reconnaissait pas quelque chose, on avait le droit de lui donner le nom qu'on voulait. Vaa pour les hurlements, donc.
Un peu plus à l'aise dans son personnage, Mélusine se laissa aller à sursauter tout en grimaçant un sourire amusé:


"Vous n'avez pas réussi à vous débarrasser de la goule?"

Ca n'était pas une moquerie. Pas non plus une constation. Juste une remarque pour tenter d'enlever un peu de bizarre à la scène. Peine perdue. Le couple se leva d'un bond et Mélusine songea qu'elle n'aurait pas su faire preuve de plus de self-control. Il n'y avait rien d'étonnant à ce qu'ils soient un peu sur les nerfs, si, comme le supposait Diger, ils avaient en leur possesson un papier important.
La femme que nous appelerons Madame (son présumé mari sera donc Monsieur, tandis que l'accolyte de Zyn et Diger sera présenté comme X.) reprit son sang-froid et jeta un regard d'excuse à Mélusine et son X. Plus perspicace qu'eux (ou peut-être avait-elle sentit autre chose que les sens peu entraînés de Zyn n'avaient pas perçu), elle avait reconnu la voix de leur elfe et sentait vraisemblablement que quelque chose se passait mal. Elle parvint, au prix d'un effort minime à retrouver toute sa superbe:


Il y a du bruit à l'étage. Je vais aller y faire un tour.

'Mouais. Ca sent l'entourloupe à plein nez. D'ici à ce qu'elle dégomme mon Diger. Pas cool.'

Ca n'était pas son Diger. Mais pour sûr que c'était pas cool.
Mélusine avait beau avoir autant de dispositions à la Diviation que sa vieille paire de chaussettes, elle sentait gros comme une maison que Diger allait avoir comme des soucis. Elle se leva donc d'un bond et, entrant dans le jeu de Madame, ajouta:


"A moins que vous ne sachiez"

'Wah! Superbe formulation!'

"exactement ce qui vous attend, je propose que nous y allions tous ensemble. Bien sûr, j'ai un perdu les repères sans tous les meubles et tout, mais je suppose que je connais la maison mieux que vous."

Et là, elle n'avait plus qu'à se fier à son propre sens de l'orientation et à celui de Piccolo. Elle affecta de se mêler au quatuor quand tous se mirent en marche et se fia à son instinct qui, priait-elle, n'allait pas choisir ce moment-là pour lui faire défaut.

Merlin merci, ça n'était pas le genre de maison tarabiscotée où vous vous retrouviez dans l'aile Est alors que vous cherchiez la Tour Sud. Ils parvinrent tous ensemble jusqu'au lieu d'où venait le cri, Mélusine ouvrant judicieusementla marche, chacun étant trop concentré à tenir son rôle.
Judicieusement, parce qu'elle trouva l'elfe et... elle effectua un léger mouvement de baguette, qui fit que le regard de l'elfe devint soudain vitreux. Mélusine ne saurait jamais exactement comment elle avait réussi ça mais ça semblait être la bonne chose à faire. Monsieur et Madame se fixèrent un instant sur l'elfe, ce qui permis à Diger de leur faire un court signe. Ok. Ils devaient se la jouer poudre d'escampette.
Et il allait falloir s'occuper de Monsieur et Madame pendant que Diger prenait les devants. Trouver une trollerie à faire, quoi.


'Tant mieux. On est la reine des trolleries, nous, hein?'

Et elle saisit la première idée qui lui passa par la tête. La prétendue goule.

"La goule! Il a dû la croiser. Elle a dû lui faire quelque chose et... Peut-être qu'on pourrait essayer... de vous en... débarasser."

C'était de moins en moins crédible mais il fallait que Diger puisse fuir. Et puis, avec un peu de chance, elle trouverait une pièce bien poussiéreuse. Un petit coup de baguette et un beau nuage trouble pourrait les couvrir, le temps de sortir. Parce qu'à tous les coups, la maison était protégée par des sortilèges anti-transplanage.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7458

MessageSujet: Re: Reminiscence   Lun 1 Sep 2008 - 18:48

- Excellente idée. Scindons-nous en deux groupes et essayons de trouver cette goule. Si elle a attaqué votre elfe, elle ne doit pas être loin et nous pourrons facilement mettre la main dessus.

On ne pouvait faire plus serviable qu’eux. Gérald souriait, toujours engageant, à la jeune femme, et X avait une mine renfrogné mais avait acquiescé à la proposition de Mélusine, conscient que sans cela, ils auraient beaucoup de mal à sortir de la maison. Ils n’avaient pas revu une seule fois ces camardes, et il fallait espérer que ceux-ci avaient quitté la maison depuis longtemps, dès qu’ils avaient entendus du bruit annonciateur de présence humaine entre les murs.

- C’est très aimable de votre part mais…
- Nous nous arrangerons seuls avec cette… goule.

Suspicieux encore et toujours, l’homme s’était approché de son elfe de maison et s’était accroupis à ses côtés. C’était le moment où jamais de se servir de la perche tendue par celui-ci et de prendre congé sans que cela ne paraisse trop bizarre à leur yeux.

- Alors vous ne nous en voudrez pas si nous vous laissons régler cet épineux problème en toute tranquillité. Je crains que cette virée nocturne ne fasse des dégâts chez ma nièce.

Petit sourire en coin de notre résistant, comme si ce qu’il venait de dire était un secret normalement irrévélable, en plus d’une petite taquinerie sans méchanceté d’un oncle envers sa nièce préférée.

Pressé d’en finir et sans laisser le temps à leur hôte de contrer sa suggestion, Gérald avança de quelques pas, ce qui força tout le petit monde à en faire de même si personne ne voulait lui rentrer dedans. Pour ne pas perdre la face, le couple prit la tête du convoi en se jetant des regards que Gérald ne parvint pas à déchiffrer. Les croyaient-ils ? Avaient-ils été convaincus par les performances de Mélusine et par ses mensonges ? Avaient-ils compris les raisons du remue-ménage de leur elfe ? Jouaient-ils la comédie pour mieux le piéger ? On possédait rarement les réponses aux questions cruciales que l’on avait. Où serait l’intérêt des actions que l’on entreprenait sinon ? Pourtant… il se sentait un devoir envers sa coéquipière et son but n’était pas de l’enliser dans les problèmes, bien au contraire. Garantir sa sécurité était aussi important que la raison pour laquelle il se trouvait ici, entrain de violer une propriété privée. Finalement, il s’était attaché un peu à elle depuis ces heures qu’il partageait ensemble. Passionnant.

Ils arrivèrent enfin au hall d’entrée. Un brin de soulagement fit se détendre les personnes présentes. Le silence pendant le trajet avait été pesant pour tout le monde.


- Et bien…
- Merci pour votre hospitalité. Je ne crois pas me tromper en associant les remerciements de ma nièce aux miens, pour nous avoir pardonné notre intrusion dans votre demeure. Vous avez été très compréhensifs.

Le couple se contenta de hocher la tête positivement et ils se retrouvèrent dehors, pas encore totalement libéré de la pression mais sur la bonne voie pour y arriver. X les pressa dès que la porte se fut refermée derrière eux, jusqu’à ce qu’ils sortent tous de l’enceinte de la maison, sur le trottoir du village.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8585

MessageSujet: Re: Reminiscence   Mer 3 Sep 2008 - 13:02

"A ce moment-là, c'était complètement fou. Je crois qu'on flippait tous, plus ou moins, nous de la Résistance mais aussi Monsieur et Madame. Je me demande s'il y en avait encore un qui avait la maîtrise de la situation. C'était complètement confus et j'aime à penser que ça a été à notre avantage."

Il n'y avait pas quoi se vanter, songea-t'elle néanmoins en guettant la réaction d'Allanah. Le hasard des circonstances. Rien d'autre. Une chose était sûre, ça n'était en aucun cas la preuve évidente de super-pouvoirs ou d'une capacité hors du commun.
Juste un petit coup de main du destin. Mais après tout, Merlin lui devait bien ça.
A moins que Piccolo n'ait été un porte-bonheur plus efficace qu'elle ne l'eut cru. Dans tous les cas:


"On a finalement réussi à partir. C'était évident que Monsieur et Madame se doutaient de quelque chose. Mais j'avais l'impression étrange qu'ils n'osaient pas nous accuser sans preuve. J'avais sans doute quelque chose de dérangeant mais ils n'arrivaient pas à mettre le doigt dessus. Ou plutôt, Diger ne leur en a pas laissé le temps. Comme s'il avait deviné que je n'étais vraiment pas une bonne dissimulatrice."

Le sourire de Mélusine se fit amer. Entre la magie où elle était loin d'exceller (si on omettait les moments où son sang s'échauffait et lui permettait de réagir comme toute sorcière normalement constituée), la dissimulation qui n'était définitivement pas son point fort et l'amour où elle avait lamentablement échoué, il n'y avait décidément que le gavage au jus de citrouille qui lui réussissait.
Mais elle n'était pas à une séance de thérapie sorcière, donc, pas d'épanchement inutile.


"On a fini par sortir, sans trop se perdre, grâce à Diger. Ca a été ça, le plus dur, je crois. Ne pas aller trop vite pour éviter d'ajouter à leur soupçon mais pas trop lentement non plus. Il ne fallait pas qu'ils croient qu'on tenait à rester. Je les avais remercié aussi. Sans trop m'étendre sur combien ça avait été important pour moi de revenir ici. Pour une fois, va savoir comment, j'ai su jaugé la demi-mesure."




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7458

MessageSujet: Re: Reminiscence   Lun 24 Nov 2008 - 2:42

Ils avaient bien finit par sortir de ce guet-apens, tous les trois. Ils n'avaient aucune nouvelle des compagnons de X, ce qui avaient précipité son départ. Il les avait remercié sans leur demander ce qu'ils comptaient faire de ce qu'ils avaient trouvé à l'intérieur de la bâtisse. Gérald se promit de revenir ici une autre fois, sans Mélusine ou un quelconque autre résistant. Quand on trouvait des alliés inattendus, il fallait les choyer. On ne savait pas vraiment ce qui surviendrait et qui sait, peut-être aurait-on besoin d'eux à l'avenir.

Gérald et Messja se retrouvèrent donc seul dans les rues. A vu de nez, il penchait vers deux heures voire trois heures du matin. Une belle heure pour mettre fin à cet mission, du moins pour Mélusine. Lui, il lui restait quelque chose à faire, ou plutôt quelqu'un à voir ? La seconde hypothèse était la bonne. Quelque soit l'heure, il avait l'obligation d'aller faire son 'rapport' à Sacha, à Newquay. Chose que Mélusine ne savait pas.


- Bien, je crois que l'on va devoir se quitter ici. Je vais aller amener notre trouvaille à Sacha moi même. Va te coucher...


Un claquement sec vint interrompre la narration de Mélusine.

Dire qu'Allanah était choquée, surprise, mal à l'aise, déboussolée et prise d'une bouffée subite de mauvaise conscience, c'était ne pas tomber loin de la vérité. Toute l'horreur de cette nouvelle lui fut jetée à la figure. Mieux encore qu'une douche froide, cela la réveilla et lui fit détournée la tête vers la fenêtre, pour empêcher Mélusine de lire quoi que ce soit dans ses yeux.

C'était un cauchemar dont elle voulait se réveiller. Se réveiller maintenant parce que ça ne l'amusait plus du tout de savoir de quelle manière l'ancienne Gryffondor avait bien pu prendre ses galons dans la Résistance. Elle aurait pu encaisser n'importe quelle nouvelle sans plus sourciller que cela, mais ça... Non, c'était au dessus de ses forces. Elle ne pouvait pas apprendre qu'elle trompait sans vergogne la seule personne qui avait bien voulu la prendre sous sa protection sans rien ressentir d'autre qu'une honte cuisante qui lui brûlait les joues et lui amenait les larmes aux yeux.

Ça pouvait paraître stupide ou on pouvait la prendre pour une gamine pour cela, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher.

Allanah se releva et marcha, tournant le dos à Mélusine. Il ne fallait pas être Merlin pour comprendre que cette nouvelle la bouleversait. La Serdaigle tenta de reprendre le dessus sur les sentiments qui l'assaillaient en adoptant une respiration profonde, pour calmer son cœur, mais les résultats ne furent pas ceux escomptés.


« Alors Sacha fait partit de la Résistance ? Et ce n'est pas qu'un simple membre tout ce qu'il y a de plus banal... » lança-t-elle, toujours dos à Mélusine. « Je ne sais pas pourquoi je suis surprise... J'aurais peut-être dû m'en douter je crois.... »

.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8585

MessageSujet: Re: Reminiscence   Lun 24 Nov 2008 - 20:51

Ca n'était qu'un faux-pas de plus.
Diger avait été le premier. Jamais il n'aurait dû mentionner S. par son vrai nom. L'identité des membres devait rester secrète.
Zyn avait été la deuxième. Elle n'aurait pas dû vouloir vérifier si ledit "Sacha" était bien le De Lansley qu'elle connaissait. Mais ça lui paraissait tellement improbable que ce soit... enfin, lui, quoi. Sauf que c'était bien... lui, quoi. Surprised
Troisième erreur: en parler à quelqu'un d'autre. Même à Allanah. Même si elle aurait fini par le savoir par le biais des Arbres-Mères. Mais c'était... tellement... énorme. Il fallait que ça sorte. Il fallait qu'elle le dise à quelqu'un. Jon, elle pouvait pas. Sa mère non plus. Ni Maude, ni Xaël, ni aucun des autres. Alors, ça avait été Allanah. C'était Allanah. Elles étaient dans la même galère. Autant mettre les points sur les "i".

Et Allanah cacha sa réaction comme Mélusine avait caché la sienne. Un cri étouffé et l'impression d'être immergée dans une dimmension parallèle.
Elle aurait dû dire qu'elle était désolée. Mais non. Egoïstement, le semblant de détresse qui émanait d'Allanah la rassurait. Comme si sa propre réaction en devenait plus normale.


"Je m'en doutais pas, moi."

'Et je suis pas encore sûre d'y croire.'

"Je... je suis pas sûre qu'il soit..."

... Vraiment dans notre camp.
Si Allanah jouait aux espionnes pour la Résistance, qu'est-ce qui empêchait De Lansley de faire de même pour l'Opposition? C'était les préjugés qui revenaient au grand galop mais s'il y avait quelque chose pour laquelle Zyn lui faisait confiance, c'était pour être ce qu'il ne semblait pas. Dans un sens ou un autre.


'Même pas sûre que ça soit une insulte.'

Mais c'était déjà un coup dur (apparement) pour Allanah et quelque chose en Mélusine (l'infime parcelle de bon sens, sans doute) l'empêcha d'exprimer ses pensées tout haut. Elle ne savait que trop bien que la jeune fille et elle-même ne partageait pas le même point de vue sur le "personnage".
En fait, elle ne comprenait même pas pourquoi ça la perturbait tant. Elle.


Spoiler:
 




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon


Dernière édition par Mélusine McEwan le Ven 5 Déc 2008 - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7458

MessageSujet: Re: Reminiscence   Mar 2 Déc 2008 - 19:38

Allanah se mordit les lèvres pour s'empêcher d'exploser. A cause de ce qu'elle venait d'apprendre, à cause de la phrase non terminée de Mélusine. Elle se demanderait surement toujours ce qu'il faudrait à Mélusine pour voir la vérité en face. Et ce n'était surement pas voulu, mais cette hésitation raviva le ressentiment enfouit en elle. Le procès, le rôle que l'étudiante avait joué dans l'incarcération finale de Sacha. Toutes les horreurs qu'elle avait dites sur son compte. Mais présentement, elle n'avait aucune envie de passer outre.

« Comment vas-tu faire si tu n'as aucune confiance envers les Résistants ? Si Diger t'as dit que Sacha faisait partit de la Résistance - ce qui est assez stupide en passant (HJ : je m'auto-insulte, la classe :p) - vas-tu remettre en doute sa parole parce que tu es incapable de t'avouer que Sacha n'est pas comme tu te l'imagines ? »

Elle planta ses yeux dans le regard de Mélusine, plus hautaine qu'elle ne le voulait. Elle savait qu'elles glissaient sur la mauvaise pente à aborder ce sujet. Lanah soupira finalement, retournant s'assoir près de Mélusine. Elle prit sa main dans en un pardon muet alors qu'elle enchainait.

« Désolée. Mais il faut que tu comprennes que quoi qu'il arrive, tu ne devras pas laisser tes sentiments dictés tes paroles ou tes actes... si tu étais amenée à le côtoyer... »

Ce qui la taraudait le plus, en ayant conscience de la haine viscérale qui liée les deux Résistants, était que Mélusine laisse échapper son appartenance à L'Opposition, un jour où Sacha la pousserait à bout. Elle ne voulait pas penser à ce qu'il dirait ou ferait. Peut-être rien, si elle se donnait plus d'importance qu'elle n'en avait. Mais elle osait espérer, au final, qu'elle avait juste assez d'importance à ces yeux pour ne pas recevoir qu'un inintérêt profond pour les risques qu'elle encourrait en connaissance de cause.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8585

MessageSujet: Re: Reminiscence   Ven 5 Déc 2008 - 19:48

'Garder son calme. Garder son calme.'

Une des nombreuses choses qu'elle n'avait jamais sû faire.
Mais, soit parce que la relation qu'elles avaient toutes les deux était trop importante pour la situation actuelle pour se permettre de déterrer la hache de guerre, soir parce que la relation avec Allanah était trop importante pour Mélusine elle-même pour qu'elle se permette d'encore tout gâcher... quoi qu'il en soit, la jeune femme ne partit pas dans un éclat de plus.


"Tu crois que je serais encore dans la Résistance si j'étais pas capable de mettre ca de côté?"

'Ou peut-être parce que c'est la seule chose qui t'empêche de devenir complètement dingue...'

Peut-être.
Quant au reste... Si les gens pouvaient arrêter de viser juste, ça pourrait être plaisant.


'Parce que, évidement, c'est moi qui me plante... C'est moi qui le vois comme il n'est pas...' 47

Allanah n'avait jamais imaginé qu'elle puisse avoir tort? Tellement plus facile de penser que les autres ont tort et qu'on a raison.
Le sujet commenait déjà à la fatiguer. Encore et toujours la même ritournelle. Pourquoi personne n'était-il capable d'accepter sa haine comme elle était? Pourquoi il fallait justifier, toujours justifier? Pourquoi personne ne semblait à même de comprendre? Chacun son opinion et basta. Le seul qui semblait accepter le fait était encore le premier intéressé.


'Encore heureux.'

Bref, elle s'état déjà trop attardée sur le sujet. Ne serait-ce qu'intérieurement.
Lorsque Allanah revint vers elle en lui prenant la main, elle eut un sursaut surpris, comme si elle avait perd le goût du contact. Elle y vit plus qu'un pardon, elle y vit une acceptation. Les faits étaient ce qu'ils étaient. Zyn remercia son amie d'un regard.


'Amie?'

Oui, peut-être.
Alors, le peut-être en suspens dicta ses paroles:


"Je sais bien.

Je l'évite, c'est la meilleure option. Ca se fait facilement.

Et je suppose que si, un jour, je dois "surmonter" sa présence pour une raison ou une autrem, j'y parviendrais. J'ai fait pire.2


De toute façon, personne ne serait assez fou pour les lancer dans un projet à deux, alors, quelle importance?




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7458

MessageSujet: Re: Reminiscence   Mer 10 Déc 2008 - 19:15

Elle aurait voulu, comme Mélusine, avoir cette inébranlable certitude d'avoir une solution toute prête pour les problèmes qui apparaissaient ou qui pouvaient apparaître, plus tard. Elle n'avait pas encore réfléchit à ce qu'elle ferait quand, à son tour, elle remplirait sa part du marché, elle dans L'Opposition, encore en attente pour le moment. Elle n'avait jamais tenté de voir après cette étape.

Faire des projets, prévoir un avenir même hypothétique, elle ne savait pas faire. Mais vivre au jour le jour, ça oui. Quand beaucoup, à Poudlard, savait déjà ce qu'ils voulaient faire après l'année suivante, Allanah n'en était encore qu'à faire des suppositions sur ses possibilités d'avenir. Continuer à l'université ? Arrêter ? Mais pour faire quoi ? Et si elle continuait, quelle filière ? Autant de question qui montrait ce qu'elle était devenue en quelques années : incapable de prendre une quelconque décision en un minimum de temps. Seul L'Opposition échappait à cette règle. Elle ne savait pas encore si elle devait s'en réjouir ou non.

Elle offrit alors un pâle sourire un Mélusine, quand elle eut finit de parler. Peut-être avait-elle déjà fait pire mais ce qui était sûre, c'est que dans le futur, peut-être proche, elle ferait forcément pire que d'éviter Sacha.


« Je n'en doute pas. Je te fais confiance pour réussir à l'éviter. »

Et elle ne plaisantait qu'à moitié. Allanah lâcha finalement la main de Mélusine, se levant en même temps. Sa curiosité du début avait été étanchée, plus qu'elle ne l'aurait voulu en premier lieu. Mais c'était ce genre de risque qu'elle devrait accepter. Et au final, cette nouvelle l'aiderait peut-être plus surement qu'elle ne la desservirait. On ne pouvait jeter aux orties le fait que Sacha, autant décrié qu'adulé, soit un membre de la Résistance fantôme.

« Bien, je vais retourner dans ma Salle Commune. On se revoit bientôt ? »

Lors de l'une de ses rencontres fortuites dont elles avaient le secret, depuis qu'elles avaient renoué un contact qui semblait repartir sur de bonnes bases.
Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 646
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 251
Gallions : 8368

MessageSujet: Re: Reminiscence   Dim 21 Déc 2008 - 20:07






Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reminiscence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reminiscence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Intérieurs du château :: Couloirs, sous-sols etc.-
Sauter vers: