PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Mauvaise surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7214

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 9 Déc 2008 - 19:27

Garder un soi toutes les douleurs que l'on ressentait était quelque chose que savait très bien faire Allanah. Et même si ses souffrances avaient plus souvent étaient mentales que physiques, il n'en restait pas moins qu'elle garda obstinément les lèvres closes, s'interdisant de montrer quelconque signe de douleur autre que ses lèvres pincées ou les poings fermés pour s'empêcher de lui dire d'arrêter immédiatement ce qu'il faisait sur son bras ou de le repousser plus que sèchement.

Après avoir été rabroué par Charlotte, le tatoueur garda un silence de mise. Elle même, si elle en aurait eu le courage, l'aurait arrêté bien avant ou lui aurait conseillé de ne pas trop énerver Charlotte. Mais son silence n'était vraiment que de façade. Charlotte partit, il entama la conversation avec la petite Serdaigle qui se garda bien de répondre, trop concentrée à sa propre tâche. Mais quand il aborda encore une fois le sujet du scorpion, Allanah retint son bras, lui dispensant alors un conseil qu'il serait intelligent de suivre, pour sa sécurité :


« Entre vous et moi, taisez-vous et faites simplement votre travail sans poser de question. »

Lâchant son bras et après avoir un silence qu'il, elle espérait, mit à contribution pour faire entrer dans son crâne ce qu'elle venait de lui dire, il reprit sa tâche sans plus rien dire. Le temps lui sembla alors passer trop lentement. Allanah poussa un soupir inaudible quand le tatoueur reposa finalement ses outils sur un plateau en métal. Lui demandant de rester encore assise un moment, il se leva et revint avec crème et bandage. Crème qui finit sur son bras et bandage qui entoura ledit bras. Enfin terminé. Elle suivit l'échange entre le tatoueur et Charlotte, supposant que les précautions concernaient la crème et bandage qu'elle devrait changer pendant un durée déterminée. Elle en demanderait plus à Charlotte plus tard.

Et comme précédemment, elle la laissa choisir leur prochaine destination, un bar moldu qu'elle semblait bien connaître. Si sa première question la surprit, Allanah resta sagement à des banalités pour lui expliquer le pourquoi de son entrée dans L'Opposition, elle garda pour elle Mélusine qui était Résistante, elle qui était dans L'Opposition uniquement pour aider la Résistance... Charlotte dormirait bien mieux en ne sachant rien de tout cela. Et elle aussi, par la même occasion. Mais quand la conversation dévia sur Sacha, ça s'envenima. Cela semblait pourtant compréhensible pour la Serdaigle...

Si ELLE avait vécu son histoire avec Sacha. Si ELLE avait finalement perdu tout souvenir de son amour pour lui. Si il ne lui restait, à ELLE, que la sensation qu'au fond, ELLE ait aimé Sacha, sans autres preuves de ce fait que des résidus de sentiments. Pourrait-elle, ELLE, refaire sa vie sans chercher à savoir ce qu'elle avait vécu ? Jamais Allanah n'aurait été assez folle pour annoncer tout de go à Charlotte qu'elle aimait Sacha ! Elle connaissait que trop bien la jalousie maladive qui l'animait dès qu'il était question de son mari. Elinor et Noah n'en faisaient-ils pas les frais chaque jour qui passait ? Et surtout, elle se sentait incapable d'aimer. Trop compliqué quand l'on n'avait rien d'autre à donner qu'une coquille vide de tout.

Elle s'apprêtait à de nouveau tenter de faire comprendre ça à Charlotte, quand elle lui annonça un 'madame' qu'elle ne comprit d'abord pas. Madame ? Oui, mais pourquoi lui disait-elle cela ? C'est seulement après s'être posée ces questions sans intérêt qu'elle avisa la silhouette à qui Charlotte avait réellement annoncé ce 'madame'. Allanah cligna plusieurs fois des yeux, avant d'observer l'homme qui s'était posté à côté d'elles. Elle pensa d'abord à une connaissance de Charlotte. N'avait-elle pas montrer qu'elle était déjà venue dans cet endroit auparavant avec son 'comme d'habitude' lors de la commande des boissons ? Mais en réfléchissant, cet inconnu ne se serait pas trompé dans le titre à employer avec Charlotte si ils s'étaient connus. Retour à la case départ donc.

Assez grand pour leur cachait la vue, sans autre signe distinctif que le sourire qu'il arborait et qui lui faisait penser que lui les connaissait bien alors même que c'était la première fois qu'Allanah posait les pieds ici, il distillait autant de mystère qu'elles en manquaient. Plantant alors son regard dans les yeux qui les fixaient, Allanah prit les devants :


« Oui ? »

Question courte et précise qui demandait une réponse courte et précise, avant de les laisser tranquille. Mais il en décida autrement en agrandissant son sourire et se retournant, Allanah avisa un second homme, que le premier appela. La Serdaigle fronça les sourcils, mécontente de le voir prendre ses aises à se tirer une chaise et s'installer, le second faisant de même. Attablés sans être invités, ils restèrent ainsi à les observer, alors que l'impatience grandissait chez Allanah. Si elle n'avait pas la sensation que ces hommes n'étaient pas n'importe qui, depuis longtemps ils seraient aller paître ailleurs.

« Vous avez besoin de quelque chose ? »

Si personne ne se décidait à prendre la parole, ils en seraient encore là la semaine prochaine.

- Fichtre, non ! s'exclama-t-il en riant. Mais j'avais un doute, doute maintenant dissipé mademoiselle... et madame.
« Je ne suis pas sûre de bien vous comprendre... »
- Tout à fait normal. Mais il n'est pas rare que les... anciens connaissent les nouveaux arrivants avant qu'eux-même nous connaissent.

Donc, si elle comprenait bien les paroles surement peu clair par mesure de sécurité, ils étaient des 'anciens' de L'Opposition, en contraste avec Charlotte et elle, qui étaient les 'nouvelles arrivantes' ? Mais incertaine de la traduction à donner à cette nouvelle, Allanah risqua simplement un coup d'œil vers Charlotte, laissant celle-ci régler le problème. Elle était l'ainée après tout, alors à elle d'infirmer ou non les propos tenus par leur homme.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8270

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mer 17 Déc 2008 - 2:13

~†~ Oh par Merlin... Mais qu'est-ce que c'était encore.... ? Même lorsqu'elle venait dans un bar qu'elle considérait comme plutôt tranquille, afin de mener à bien sa mission, de sonder Allanah sur ses intérêts et intentions et de découvrir sa vision de l'Opposition, il fallait que l'on vienne l'importuner. En la prenant pour une "mademoiselle", de surcroît... Humpf. Impossible d'avoir la paix plus de cinq minutes... Sans un mot et avec un soupir las étouffé, la jeune brune daigna relever son regard vers l'importun. Plutôt grand et carré, les cheveux d'un blond foncé, une petite barbe naissante, des yeux sombres et un grand sourire sur le visage. Et bien quoi, il n'avait jamais vu deux filles assises à une table dans un bar ? L'homme se détourna pour en appeler un second. Celui-ci était un peu plus petit et menu. Châtain clair, presque roux. Son visage était plus fin mais il avait la mine plus renfrognée. Indéniablement, il était moins ouvert et moins enclin à une discussion que son compagnon... Néanmoins il s'avança, à pas lents, et imita son acolyte.

Quelques secondes plus tard, tous les deux avaient pris place à la table qu'Allanah et elle occupaient. Charlotte ne s'était pas décalée pour leur faire de la place. Non. C'était, après tout, eux qui s'incrustaient. Elle, elle n'avait rien demandé. Alors non, elle ne se pousserait pas pour qu'ils soient mieux installés et qu'ils puissent s'accouder tous les deux à la table. Même pas en rêve... Les deux nouveaux arrivants observaient les deux jeunes femmes, le regard critique et intéressé. Amusé, peut-être même. Charlotte ne disait rien et faisait de même. Ses yeux clairs et perçants fixaient les inconnus à tour de rôle et sans aucune gêne. Elle ne les connaissait pas, non. Elle ne pensait pas non plus les avoir déjà croisés. De parfaits inconnus en somme... Son visage de marbre n'affichait aucune émotion et elle attendait que l'un des deux ne prenne la parole pour s'annoncer ou leur expliquer la raison de leur présence à tous les deux. Ce fut finalement Allanah qui, la première, brisa l'étrange silence qui s'était instauré. La jeune Shadow tourna son regard clair vers elle, l'espace d'une seconde, avant de le reposer sur celui qui les avait importunées. Avait-il besoin de quelque chose ?

Apparemment pas. Il avait eu un doute. A propos de ? Elle ne savait pas. En tout cas, il semblait avoir effacé son doute. Charlotte n'eut aucune réaction lorsqu'il précisa "madame" pour elle. Elle aurait pu lui sourire, en remerciement pour ne pas s'être trompé et avoir fait attention. Elle ne le fit pas. Pourquoi faire ? Elle n'était pas du genre à offrir un visage réjoui au premier inconnu qui essayerait de lui faire plaisir. Si, d'ailleurs, c'était ce qu'il cherchait à faire... Quoiqu'il en soit, le visage de la jeune anglaise resta aussi impassible qu'une statut, bien qu'elle ne voyait pas plus qu'Allanah où cet homme voulait en venir... Lorsqu'enfin il s'expliqua, une petite lueur de compréhension s'alluma dans le regard vif de Charlotte, alors qu'elle reconsidérait les deux hommes. Les "anciens". Eh bien... En tenant compte de l'endroit, mais également du fait que les deux jeunes filles n'étaient pas des nouvelles recrues ensemble dans beaucoup de domaines, Charlotte se dit qu'ils étaient, eux aussi, de l'Opposition. Alors, comme ça, eux les connaissaient ? Intéressant... Elle s'apprêta à prendre la parole mais le serveur revint avec son "comme d'habitude" et le jus d'orange d'Allanah. ~†~


- Et voilà.
Bonjour Messieurs ! Ce sera comme d'habitude ?

- Comme d'habitude, oui.

" Peut-on savoir comment vous avez trouvé les "nouvelles arrivantes" que nous sommes ? "
- Oh, mais nous ne l'aurions pas pu si Monsieur Kenston ne l'avait pas voulu... Milady ?

~†~ Voilà qui répondait à la première question... Ils faisaient effectivement, tous les deux, partie de l'Opposition. Premièrement parce qu'ils avaient mentionné Yann. Mais aussi, et surtout pour prouver leurs dires, ils l'avaient interpellée de la même manière que Yann le faisait. Au moins, tout doute était dissipé et elle savait à qui elles avaient à faire... Pour montrer qu'elle avait saisi, Charlotte hocha simplement la tête, sans ajouter un mot de plus. Bien. Donc ils faisaient partie de l'Opposition, et Yann savait qu'ils allaient se rencontrer. Parfait. Mais... Et ? Quel était le but de cette rencontre ? Simplement faire connaissance et un brin de causette autour d'un verre en faisant les louanges d'Antarès ? Ce n'était pas vraiment le genre de la maison... Elle cherchait une raison qui aurait pu pousser deux "anciens" à venir à la rencontre de deux "nouvelles", mais elle n'en voyait pas. Elle s'apprêtait à formuler ses pensées lorsque le deuxième homme la devança. Il prit la parole d'une manière abrupte, d'une voix un peu rude... ~†~

- Vous êtes Charlotte Leonhart de Lansley ?
" .... Pourquoi poser la question si vous avez la réponse ? "
- Yann n'avait pas exagéré en nous prévenant !
" De... ? "
- Que vous mordiez.

~†~ Un petit rictus se dessina au coin des lèvres de la jeune femme. Vraiment ? Yann leur avait dit qu'elle "mordait" ? Voilà qui était amusant. Elle s'était pourtant toujours montrée polie envers lui... Elle n'était certes pas un modèle d'amabilité mais tout de même... Cependant, il était vrai que Charlotte ne cachait pas souvent ce qu'elle pensait. Même si, la plupart du temps, elle formulait cela et parvenait à se faire comprendre de manière subtile. Mais elle n'avait pas à se cacher - à part d'être dans l'Opposition - alors oui, elle n'hésitait pas à prendre la parole. Que les autres en pleurent, en rient ou s'en offusquent. Peu lui importait, elle ne portait toujours aucune importance à l'opinion que "les autres" pouvaient bien se faire d'elle. Il n'y avait que ses proches qui comptaient. Le reste... Le reste n'importait pas. De ce point de vue là, l'ancienne Serpentard n'avait pas changé depuis sa sixième année... Le serveur vint couper court à leur échange en amenant les boissons des deux hommes. Charlotte en profita pour boire une gorgée de la sienne, avant de se décider à faire les présentations... ~†~

" Je vous présente Allanah. Elle est encore à Poudlard et je vais l'aider dans ses premiers pas dans l'Opposition. "

- Nous savons tout cela.
" .... Et vous ? Vous êtes ? "
- Danny. Et lui c'est Gabryel.
" Peut-on savoir la raison de notre... rencontre ? "

~†~ Si eux avaient l'air de savoir pas mal de choses les concernant, Charlotte ne savait absolument rien d'eux. Et Allanah ne devait pas en savoir plus qu'elle, puisqu'elle semblait ne les avoir jamais vu non plus... Le mystère restait donc entier et la jeune Shadow se demandait ce qui pouvait bien amener ces deux hommes... Surtout avec l'accord de Yann. Etait-ce un test ? Pour voir si elle s'occupait bien de sa nouvelle "protégée" ? Ou alors autre chose ? On allait leur confier une mission et de leur réussite dépendrait la continuité de leur collaboration ? Ou bien rien de tout cela et elles allaient juste faire plus ample connaissance avec d'autres membres de l'Opposition et entrer un peu plus dans le "réseau" ? Elle ne savait pas. Son esprit s'était mis en marche et là-dedans, c'était l'anarchie. Des idées lui venaient en tête, certaines tout à fait plausibles, d'autres complètement tirées par les cheveux... Non, vraiment, elle ne pouvait affirmer avec certitude la raison de leurs présences ici. Heureusement, ils mirent fin à sa réflexion tortueuse en reprenant la parole et en leur dévoilant le pourquoi du comment... ~†~


- Nous savons, Charlotte, que vous avez déjà fait vos preuves au cours de ces derniers mois. Yann nous l'a confirmé.
- Nous savons aussi que la petite demoiselle ici présente ne les a en revanche pas encore faites.
- Et nous venons pour y remédier.
Allanah, Le Nain nous envoie pour vous tester.

" Hum... Qui est Le Nain ? "
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7214

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 28 Déc 2008 - 0:28

Allanah écouta la conversation avec un intérêt poli, laissant à Charlotte le soin de déblayer le tout. Elle n'accorda qu'un bref regard à l'homme qui apporta leurs boissons, commandées juste avant l'arrivée fracassante des deux éminents membres de l'Opposition et leur parlage qui, si il suscitait un intérêt poli, ne titillait pas la curiosité d'Allanah qui aurait finit par s'en désintéresser complètement si, finalement, son nom ne vint dans la conversation.

Elle releva alors bien vite la tête pour scruter avec insistance le dénommé Gabryel - elle avait retenu les noms, oui. Elle acquiesça sans pour autant proférer une parole. Elle ne pensa pas à elle, à ce qui était passé par la tête de son recruteur de lui faire passer un 'test' après tant de mois à attendre un signe de vie, mais plutôt à Charlotte. Fait ses preuves ? Dans quel genre ? Si elle avait fait le peu qu'Allanah avait dû faire - c'est à dire pas grand chose sauf ouvrir les yeux et les oreilles - leur test ne serait qu'une simple formalité, croyait-elle.


- Un recruteur, comme Yann. Il vous envoie ses amitiés, finit-il en tournant ses yeux sombres vers Allanah (HJ : j'espère ne pas me tromper de description de bonhomme ^^')
« Je n'en doute pas. »

Ce fut tout ce qu'elle répondit mais cela eut le don de faire apparaître un nouveau sourire sur le visage de Danny, qui laissait présager qu'il savait aussi des... choses sur le caractère de la Serdaigle.

« Quel est donc ce test, alors ? »
- Vous ne devez pas connaître la clé de Zassa mais...
« Si » coupa-t-elle. Il était temps de reprendre un peu la conversation en main. « Selon la légende, elle permettrait d'ouvrir une 'porte' dont le lieu où elle repose est inconnu à ce jour. Ce qui se trouve derrière est aussi mystérieux que le lieu. Certains croient à un paradis sans guerre, sans maladie, d'autre à un monde où tout ce que l'on désire serait possible, d'autres encore, plus fanatiques ceux là, penchent plutôt pour le contraire de la première théorie et on leur attribue beaucoup de massacre, comme celui de l'explorateur Alan Walter et son équipe, des anglais qui, dit-on, auraient été proches de trouver l'emplacement exacte de la porte. »
- Qu'est-ce que vous croyez, vous ?
« Que c'est ce que c'est : une légende. »
- Et comment expliquez-vous les pouvoirs de la clé alors ?
« D'ouvrir toutes les portes ? C'est un objet magique, peut-être qu'un quelconque ancien sorcier a trouvé amusant d'inventer une clé qui ouvre les portes tant que c'est le véritable propriétaire qui utilise ses 'pouvoirs'. Ça n'accrédite en rien la thèse de la porte vers un hypothétique paradis ou enfer ! »
- Et si on vous dit que l'Opposition sait où se trouve cette porte ? Ça change quelque chose ?

Allanah ne répondit rien mais c'était ses yeux qui vacillèrent le temps d'un battement de cœur.

C'était complètement absurde ! Si la clé magique n'accréditait en rien les fabulations de quelques fous, elle accréditait en tout cas la bêtise profonde des membres de l'Opposition. Elle voulait bien croire en beaucoup de chose car elle vivait et faisait partit d'un monde qui était lui même bizarre avec sa magie, ses créatures que l'imagination moldue n'avait finalement pas inventé de toute pièce et ses personnalités hors du commun qui émaillaient son Histoire mais pas à une porte vers un autre monde, si au moins une de ses théories étaient vraies.


« Ça ne change rien. Je veux voir pour le croire. »
- Cela tombe : c'est votre mission.
« Trouver la porte ?! Mais..! »
- Ramener la clé ! Je vous l'ai dit, nous savons déjà où se trouve la porte.
« Vous plaisantez ! » s'emporta-t-elle, violemment.
- C'est votre mission. Acquittez-vous en, c'est tout ce que l'on vous demande.

Ils étaient fous, en plus d'avoir amené l'absurdité à un niveau encore jamais atteint jusqu'à aujourd'hui. Ce n'était peut-être qu'une vulgaire clé pour la Serdaigle, mais fausse légende ou non, elle attisait les curioistés et Allanah savait, pour l'avoir lu dans un quelconque livre ou magazine, qu'elle était gardée par un sorcier, riche collectionneur qui vivait dans la banlieue de Londres. Et si, comme elle le savait, la clé de Zassa n'était pas le seul objet rare qu'il possédait, on pouvait être sûr que la protection autour de ses objets serait optimale, voir difficilement contrable.

« Je suppose qu'il n'y a aucune alternative à ce choix ? »
- Aucune.

Alors Allanah haussa les épaules et ce fut le seul signe extérieur qu'elle montra à cette décision. Elle était contrainte et forcée de le faire, si elle ne voulait pas ruiner tous les efforts qu'elle avait fait pour en arriver là. Mais elle savait aussi que sans Charlotte, ses chances avoisinaient les zéro d'arriver à un quelconque résultat quand ses chances étaient, de toute façon et avec la présence ou non de Charlotte, très faible.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8270

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 4 Jan 2009 - 2:19

" Dans ce cas, la mission est acceptée.... Y a-t-il une limite dans le temps ? "
- Une semaine. La demoiselle a une semaine pour s'emparer de la clé.
" C'est parfait. "

~†~ Sans un mot de plus, la jeune brune porta à nouveau son verre à ses lèvres sous les regards curieux des deux anciens membres de l'Opposition. Une semaine pour récupérer une clé, ce ne devait pas être infaisable... Et puis, elle doutait que les membres hauts placés dans l'Opposition aient décidé de donner une première mission irréalisable à une nouvelle venue. Sauf pour avoir une bonne raison de ne pas l'accepter dans leurs rangs mais Charlotte ne voyait pas pourquoi. Bon, certes ce n'était pas une clé ordinaire qu'Allanah devait récupérer... C'était tout de même la clé de Zassa. Mais s'ils donnaient cette mission à Allanah, c'était qu'elle était en mesure de la réaliser. Et, de toute manière, Charlotte pourrait toujours l'aider, si la Serdaigle en avait besoin ou si elle ne s'en sortait vraiment pas... C'était un peu sa mission, à elle. Assister Allanah dans les siennes et l'encourager. La soutenir et l'aider. Jusqu'à un certain point évidemment, elles n'allaient pas devenir copines comme cochons du jour au lendemain. Mais elle l'épaulerait en tout ce qui concernerait l'Opposition. C'était déjà pas mal, non ?

En ce qui concernait la clé de Zassa... Charlotte en avait déjà entendu parler oui. C'était une légende bien connue des sorciers bien qu'un peu oubliée avec le temps. Cette clé qui ouvrait toutes les portes, dont une en particulier dont l'emplacement était inconnu et qui donnait sur on ne savait pas trop quoi... Des dizaines d'élucubration avaient été faites sur ce qui se trouvait derrière cette porte, et personne n'ayant de réelles preuves, la légende était un peu tombée en désuétude. Et voilà que Danny et Gabryel leur annonçaient tout sourire que l'Opposition savait où se trouvait cette porte, mais qu'il ne leur manquait que la clé. La jeune anglaise n'avait rien laissé transparaître sur son visage à cette révélation mais, bien que surprise, elle fut cependant moins réticente qu'Allanah. Peut-être parce que cela faisait maintenant presque sept mois qu'elle faisait partie de l'Opposition et qu'elle commençait à savoir comment tournait la maison. Si Antarès voulait quelque chose, en général, Antarès l'avait. Cela, elle l'avait bien compris depuis un petit moment... Alors, elle ne doutait pas de la véracité des propos et pensait tout à fait capable Antarès, et les Opposants, capable de découvrir la porte de la légende... ~†~


" Y a-t-il autre chose qu'Allanah doit savoir pour mener à bien sa mission ? "

- Non. Vous semblez bien renseignée sur la légende alors nous ne doutons pas que vous aurez une idée de l'endroit où se trouve la clé.
" ..... Bien. Dans ce cas nous allons vous laisser. Ravie de vous avoir rencontrés. "

~†~ Après avoir accordé l'ombre d'un sourire aux deux hommes, Charlotte se recula de la table et se leva. Allanah l'imita et, alors que la plus âgée s'approchait du comptoir pour payer, Danny leur signifia que c'était eux qui régalaient. Nouveau fantôme de sourire et, après avoir salué le serveur, la jeune Shadow se dirigea vers la sortie, suivie d'Allanah, pour retourner dans la petite ruelle où elles avaient atterri. Elle trouvait qu'ils avaient été avares en explication mais, comme l'Opposant l'avait fait remarqué, Allanah semblait être bien au courant de la légende. Il faudrait qu'elle lui demande si elle savait où était la clé de Zassa et, si ce n'était pas le cas, alors il faudrait qu'elles fassent rapidement des recherches. Avec si peu d'informations, une semaine, c'était court finalement. Mais, pour l'heure, elles devaient surtout retourner à la Mansion et changer le pansement du tatouage de la petite Bleue. Si Emmanuel posait trop de questions, sur la fausse exposition moldue, Charlotte prendrait sur elle et assurerait que c'était elle qui avait trouvé l'idée, sûre que l'intendant n'aurait jamais accepté si Allanah avait dit la vérité. Enfin, il lui faudrait simplement mentir, encore... ~†~


Like a Star


~†~ Effectivement, la jeune Serdaigle savait où était censée se trouver la clé de Zassa. Dans la banlieue de Londres, en possession d'un sorcier collectionneur. C'était du moins ce qu'elle lui avait dit. Mais, en y réfléchissant bien, cela disait vaguement quelque chose à Charlotte. Vaguement alors, car les potins, que ce soit sur les légendes ou autres, n'étaient pas vraiment son fort... Trois jours plus tard, Allanah et elle-même quittaient le domaine de Lansley pour transplaner en plein milieu de la banlieue londonienne, à quelques rues de la maison où devait habiter le sorcier collectionneur. Elles avaient dit à Emmanuel qu'elles allaient se promener et peut-être acheter quelques vêtements. Sacha, lui, n'était pas présent. C'était un mensonge de moins à faire... Vêtue de sa cape noire dont elle avait rabattue la capuche, Charlotte marchait au côté de la Serdaigle, baguette en main dans les poches. Pas pressés, il ne fallait pas qu'on les voit trop traîner dans les parages... Elle observait les numéros des maisons qui défilaient quand, enfin, ils arrivèrent devant le pavillon du sorcier en question. Elles avaient monté tout un plan pour l'éloigner de sa demeure et il n'était, actuellement, plus chez lui. Cela leur laisser une heure, tout au plus. Après s'être avancée jusqu'à la porte d'entrée, Charlotte se tourna vers Allanah. ~†~

" Tu es prête ? "
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7214

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Lun 5 Jan 2009 - 1:20

Mal à l'aise rien qu'en pensant devoir mentir une nouvelle fois pour couvrir ses nouvelles activités, elle avait laissé Charlotte faire le sale travail pour elle. Comme elle avait maintenant quelque mal à rester plus d'une heure dans la même pièce qu'Emmanuel. Elle n'avait pas prit en compte tous les désagréments que sa position allait lui ramener, quelque six mois auparavant...

Mais maintenant devant l'entrée du bâtiment qui renfermait l'objet de sa mission, elle ne pensait plus à sa malhonnêteté mais ses pensées se concentraient sur ce qui lui faisait face. La maison était sur deux étages et la devanture, sur fond blanc, laissait voir deux séries de trois fenêtres, qui protégeaient l'intérieur grâce à des rideaux qu'Allanah devinait à travers les volets à moitiés fermés. Comme convenu et après nombres de prises de tête, le pavillon semblait vide d'occupant. Un sortilège lancé discrètement confirma la chose : le sorcier qui habitait ici n'était pas présent.


Autant qu'on puisse l'être quand on va se transformer dans quelques secondes en voleuse de bas étage...

C'était ce à quoi Allanah pensa suite à la question de Charlotte, qu'elle ne dit pas à haute voix, se contentant simplement de hocher la tête en silence pour montrer son assentiment. Elle prit les devants de l'opération en lançant un second sort qui fit ouvrir la porte en un déclic sonore. Main sur la poignée, elle s'ouvrit alors sans bruit pour donner la seule pénombre à contempler aux deux jeunes filles. La seule source de lumière était, comme elle l'avait remarqué précédemment, les volets entrouverts sur l'extérieur.

Allanah entra la première et ferma quand Charlotte eut passé le pas de la porte, se retournant ensuite pour englober les alentours immédiats. Elles avaient débarqué dans un vaste hall d'entrée carrelé de dalles noires et blanches et elle se félicitait alors d'avoir mis des chaussures plates qui ne claqueraient à chaque pas qu'elle ferait. Les murs étaient tapissés de grands, larges et glorieux tableaux qui n'auraient pas dépareillés dans un musée. De là où elle se trouvait, elle reconnut facilement Merlin face à son ennemie, Morgane, un second représentant les quatre fondateurs de Poudlard et même un où Dumbledore se tenait fièrement, insensible au poids des âges. Un autre plus obscur et représentant deux enfants attira l'attention de la Serdaigle qui ne prit malgré tout pas le temps de regarder de plus près. Elle n'était pas là en touriste mais en voleuse...

Un passage sur leur gauche les amènerait directement au salon et elles pouvaient déjà apercevoir les confortables fauteuils de cuir qui jalonnaient la pièce. Un large escalier, en face à droite, les amènerait aux étages supérieurs. Une porte vitrée les amenait directement à une galerie qui présentait un mobilier restreint mais de riche facture. Quelques babioles ouvragées complétaient l'ameublement de la galerie.

Allanah s'en approcha doucement et ouvrit précautionneusement la porte vitrée pour remarquer une seconde porte au bout du couloir. Elle laissa la première ouverte alors qu'elle faisait le chemin inverse pour retourner près de Charlotte. Chemin faisant, elle leva la tête au plafond, assez pour voir les moulures dorées, les poutres apparentes et le lustre qui pendait au bout d'une chaine en métal.


« On se sépare pour essayer de trouver où il a entreposé la clé ou tu préfères que l'on reste ensemble ? »

Seule, elle était presque certaine de se laisser distraire par tout ce qui l'entourait. Il y avait trop de trésor offert à sa vue pour que sa curiosité ne la laisse en paix un instant et la mission risquait de durer un peu plus d'une heure. Dans le cas contraire, sa curiosité serait loin d'être satisfaite mais elle sortirait bien vite de cet endroit et pourrait employer son temps à oublier l'acte répréhensible qu'elle commettait, pour la bonne cause ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha
avatar

Nombre de messages : 1112
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 8270

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Jeu 29 Jan 2009 - 3:04

~†~ En voilà une maison qu'elle était bien étrange... Charlotte n'avait jamais vu autant de décorations dans une même pièce. Tableaux, tapis, moulures... Et autres richesses. C'était joli, c'était harmonieux, c'était magique... Ce sorcier devait, indéniablement, bien gagner sa vie. Plus que bien même, à en juger par tous les objets rares qu'il possédait. Or, c'était bien connu, les choses rares sont toujours inabordables, à des prix faramineux qui dépassent la raison de ceux qui n'ont pas d'argent. Lorsqu'il est difficile de finir le mois, il est difficile de comprendre comment des gens peuvent décemment acheter des objets qui coûtent les yeux de la tête et dont ils ne se serviront probablement qu'une fois, et tout cela juste pour la fierté de les posséder... Même si la jeune brune n'avait jamais manqué de rien, Jack et Mary avaient toujours eu un mode de vie modeste. Et elle se demandait ce qui pouvait bien pousser ce sorcier à avoir toutes ces choses aussi étranges qu'exceptionnelles. Elle se trouvait toujours dans le hall d'entrée et observait avec curiosité le tableau représentant les deux enfants lorsqu'Allanah revint vers elle pour lui demander si elles se séparaient. ~†~

" C'est à toi de trouver la clé Allanah, je ne suis là que pour t'aider si besoin est. "

~†~ Aucune méchanceté ni aucun cynisme dans sa voix. Elle ne faisait qu'un constat. C'était à Allanah que la mission avait été attribuée. C'était son test pour entrer dans l'Opposition. Charlotte n'était là que si la jeune fille en avait besoin, pour une raison ou pour une autre. Après un vague haussement d'épaules, la Serdaigle en conclut qu'elles allaient rester ensemble. Elle se mit alors à avancer, se dirigeant vers la galerie. Charlotte, elle, n'avait toujours pas bougé. Elle restait immobile, contemplant le même tableau. Il lui rappelait quelque chose. Plus particulièrement, les deux enfants lui faisaient penser à des personnes qu'elle connaissait mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. La petite fille était assise au bord d'une fontaine. Et le garçon était à côté d'elle, dans une attitude protectrice. La scène était représentée de nuit et les ombres des murs et des décors en arrière-plan auraient pu paraître inquiétants. Voyant qu'ils étaient observés avec insistance, le petit garçon s'anima, se tournant vers Charlotte. Elle avait l'impression de le connaître, de l'avoir déjà vu. ~†~


- Qu'est-ce que tu fais ici ?
" Je suis en visite de courtoisie. "
- Il ne reçoit jamais sans être là. Que fais-tu ici ?
" Je suis en visite, je te l'ai dit. "
- Le sait-il ?
" Je cherche quelque chose. "
- Que cherches-tu ?
" Lan ? Tu devrais venir voir ça. "
- Qui est-ce ?
" Une amie. Elle cherche avec moi. "
- Que cherchez-vous ?
« Une clé. La clé de Zassa. »
- Pourquoi cherchez-vous la clé ?

~†~ Allanah s'était approchée quand la jeune Shadow l'avait appelée et, d'elle-même, avait répondu au petit garçon du tableau. Charlotte tourna son regard vers elle, elle observait bizarrement les deux enfants. Avait-elle, elle aussi, l'impression de les connaître ? Elle ne savait pas. Mais elle n'écouta plus vraiment la suite de la conversation. Ses oreilles entendaient, mais elle n'écoutait pas. Ses yeux clairs étaient à présent posés sur la petite fille, plus discrète. Elle restait assise sur sa fontaine, sans prendre part à la discussion. Elle observait à tour de rôle Allanah, puis Charlotte, avant de revenir sur Allanah, et ainsi de suite. Après quelques secondes, elle se tourna plus franchement vers la jeune brune, plantant son regard dans le sien. Un temps, puis elle afficha un petit sourire, avant de se mettre à secouer la tête négativement. Comme pour lui dire qu'elle faisait quelque chose de mal... Le sourcil droit de Charlotte s'arqua légèrement. Elle ne voyait pas où cette enfant voulait en venir. Ni ne se souvenait où elle l'avait déjà vue. Elle était pourtant certaine de l'avoir déjà croisée. Allanah et le garçon venaient de terminer leur discussion. Il leur avait indiqué un chemin, un couloir à prendre.

Sans un mot, et après un simple remerciement aux deux enfants du tableau, elle suivit Allanah qui empruntait la direction que l'enfant lui avait montrée. Passer la porte vitrée, traverser la galerie, puis prendre la porte du fond. Charlotte se retint de toucher les étranges objets qui étaient posés sur les meubles qui longeaient la galerie. Même si cette dernière était, en majeure partie, composée d'objets de décoration. Elle eut notamment beaucoup de mal à ne pas effleurer une rose de métal qui, elle en était sûre, aurait emprisonné sa main dans ses tiges piquantes au moindre contact... Les deux filles passèrent la porte au bout du couloir, la laissant ouverte. Quelques mètres plus loin, se trouvait une autre porte encore. Ce couloir-là était vide, totalement, et ne possédait pas d'autre issue que les deux portes situées aux extrémités. Elles commencèrent alors à avancer, mais elles eurent bien vite le loisir de comprendre que quelque chose n'allait pas... Elles ne se rapprochaient pas de la porte de sortie. C'était comme si elle faisait du sur-place. Pire encore, Charlotte avait parfois l'impression que le couloir tanguait, serpentait, alors qu'il était on ne peut plus droit. Après une ou deux minutes, et visiblement exaspérée, elle s'arrêta. ~†~


" Je suis sûre que le môme nous a poussées dans un piège. "

« Pourquoi aurait-il fait ça ? Il ne sait même pas ce que l'on va faire de cette clé... »
" Je ne sais pas. Mais tu n'as pas l'impression qu'on n'avance pas ? On marche mais la porte reste toujours aussi loin. "
« Si... mais je pensais que c'était juste un effet de mon imagination. »
" Les couloirs se tordent dans ton imagination aussi ? "
« Parce que tu as une explication logique toi ? »
" Je ne sais pas. On est chez un collectionneur sorcier. Tu crois qu'il laisserait tous ces objets sans le moindre piège, sans la moindre sécurité ? "
« Surement pas. Et le problème reste entier : on ne sait pas comment conjurer le sort qui nous empêche d'avancer. »

~†~ Bien. Elles semblaient être prises au piège. Elles ne pouvaient pas sortir car la porte s'éloignait à chacun de leurs pas. Sans compter le couloir qui se tordait. Et elles ne pouvaient pas non plus faire marche arrière, elle avait déjà essayé. De plus, le temps passait. Il fallait qu'elles fassent attention, qu'elles ne fassent pas prendre ici. Charlotte supposa alors que c'était dans une situation comme celle-ci qu'elle devait aider Allanah. Surtout en voyant le regard impuissant de celle-ci. Elle ne savait pas quoi faire, n'avait aucune idée de comment arrêter cette illusion. Charlotte non plus. Elle ne connaissait pas de sort de ce genre, alors comment trouver celui qui l'annulerait ? Inconsciemment, elle leva sa main et attrapa son collier. La pierre noire des Ancalìmon. Elle la gardait toujours sur elle, autour de son cou. Il lui suffisait de le vouloir... Inspirant légèrement, elle se concentra. Elle voulait... Elle voulait juste que l'illusion prenne fin, et qu'elles puissent rejoindre l'autre porte. Juste ça... ~†~

* Telemnar. *

" Avance. "

« D'accord. »

~†~ Hésitante, Allanah se décida finalement à faire quelques pas. Charlotte, elle, resta immobile, attendant le verdict. ~†~

" Ca tangue encore ? Tu peux rejoindre la porte ? "
« Non... non. Je crois que c'est bon. Comment tu as fait ça ? »

~†~La petite Serdaigle s'était arrêtée et venait de se tourner vers son aînée. Comment elle avait fait cela ? Pour toute réponse, Allanah n'eut droit qu'à un petit sourire mystérieux. Elle-même ne savait pas comment elle parvenait à lancer ces sorts. Enfin, si. Elle savait que c'était grâce à la pierre qu'Eärfalas lui avait donnée, de même qu'à Natacha. Mais, mis à part le fait qu'il lui suffisait de "vouloir", elle ne savait pas comment cela fonctionnait. Quel genre de magie c'était. Alors, elle n'avait pas vraiment de réponse à donner à Allanah... Un petit " Allons-y. " fut tout ce qu'elle répondit. Les deux jeunes filles se remirent donc en marche. Cette fois, le couloir restait bien droit, et la porte ne les fuyait plus. Rapidement, elles l'atteignirent et Allanah la poussa. Baguette en main au cas où le collectionneur aurait mis un autre piège, Charlotte s'avança lentement dans la nouvelle pièce qu'elles venaient de découvrir.

Spacieuse, elle semblait éclairée comme si la lumière du soleil entrait par le plafond. Mais aucune fenêtre n'ornait les murs, nulle part. Dans un coin de la pièce se trouvait un luxueux bureau, devant laquelle gisait une chaise. Sur celui-ci, plusieurs papiers. Des journaux, des parchemins, des plumes et de l'encre... Un bureau normal en somme. Dans un autre coin, une table sur laquelle était entassée plusieurs petits objets. Certainement tous magiques. Au centre de la pièce, une espèce d'oeuvre architecturale qui, elle n'en doutait pas, était certainement un objet magique très rare dont elle n'imaginait même pas les pouvoirs... Un vieux meuble, fermé, se trouvait contre l'un des murs. Lui aussi devait contenir des dizaines d'objets. La seule issue était la porte qu'Allanah et elle venaient de franchir. C'était un peu comme si elles venaient d'entrer dans la caverne d'Ali Baba... Et, finalement, le petit garçon du tableau ne leur avait peut-être pas menti. Alors qu'Allanah commençait à chercher, Charlotte s'avança vers le bureau enseveli sous les papiers. Sans toucher à rien, elle lut les gros titres des articles. La plupart concernaient des rumeurs sur des objets magiques, sûrement les futures acquisitions du sorcier... La voix d'Allanah l'interpela alors, et la jeune anglaise se détourna des journaux pour porter son attention sur sa "protégée"... ~†~
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7214

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Sam 7 Fév 2009 - 1:27

A défaut d'avoir une réponse ou un début d'explication, elles avaient réussit à passer sans embûche le problème 'couloirs tordus'. Elles en sortirent indemne pour fouiller la salle qu'elles avaient ainsi réussit à rejoindre.

Pendant que Charlotte se concentrait sur les journaux, Allanah avait d'abord fait le tour de la pièce, son regard regardant à droite, à gauche, le plafond, sans ne rien voir de significatif jusqu'à ce qu'elle soit attirée par le vieux meuble qui contrairement au reste, ne respirait pas le luxe et l'opulence. Il dénotait franchement à côté des œuvres de maîtres et tous ces objets magiques dont elle ne connaissait même pas le nom, voir l'existence avant ce moment. Ce n'était pas l'aspect délabré qui l'avait poussé à se diriger vers lui, mais bien plutôt la petite coupole en verre qui était posée dessus. On ne faisait pas mieux comme phare dans la nuit.

Allanah sortit sa baguette pour marmonner un sortilège qui fit léviter la coupole. La baguette en action dans une main, l'autre se tendit avec crainte vers la clé dorée qui trônait sur un morceau de soie grenat. La main finit tout de même sa course pour s'empara délicatement de la clé. Elle la soupesa un instant alors qu'elle reposait en douceur la coupole, comme elle l'avait trouvé, puis la Serdaigle se concentra à observer sous toutes les coutures son larcin.

Elle était donc dorée mais rien ne laissait supposer qu'elle était d'or pur. Son poids léger ne permettait pas de l'affirmer avec conviction. Pour le reste, elle ressemblait à toutes les clés : une forme presque ronde sur le haut, la longue tige et les crans qui partaient sur le côté. La clé n'était pas lisse et de petites pierres parsemées sa surface.



Elle se tourna pour appeler Charlotte et lui tendit la clé qu'elle prit pour l'observer à son tour quand elle fut près d'elle :


« Je crois que nous avons notre clé de Zassa. »
" Tu es sûre ? Comment tu sais que c'est elle ? "
« J'ai fait le tour de la pièce et que c'est la seule clé que j'ai vu. Et comme nous n'avons pas le temps de fouiller les meubles, je suis bien forcée d'espérer que cette clé soit la bonne. »
" Bien. J'espère que tu ne te trompes pas. "

Allanah récupéra la clé que Charlotte lui tendait. Danny pourrait leur en dire plus quand elles le reverraient, elle ne voyait pas d'autres solutions. Au pire devrait-elle revenir... Leur mission alors remplit, Charlotte sortit une étrange pierre noire qu'elle garda dans sa paume, son autre main s'occupant de serrer le bras d'Allanah. Une formule plus tard et elles avaient disparu sans laisser de trace direction l'abbaye de Canterbury.

Like a Star


Le portoloin magique - création d'Antarès - les transporta dans une large salle éclairée par nombre de torches, malgré la lumière qui entrait à flot par les fenêtres. La cheminée était éteinte et la seule présence était celle du Nain, qui patientait assis par terre, comme les attendant. Il ne daigna pas se lever à l'arrivée des deux jeunes filles.

« Charlotte, le Nain. »

Impassible comme à son habitude, Charlotte hocha la tête, ajoutant un " Enchantée " alors que le Nain retrouvait sa taille normale, qui n'était pas bien grande, même debout.

- Tu as la clé ? en s'adressant à Allanah, qui ne fit que la sortir pour la tendre vers le Nain.

Il la prit avec une douceur révérencieuse qu'Allanah ne lui avait jamais connu. Son bras se souvenait plutôt de sa poigne quand elle avait sortit une vérité qui ne lui avait pas plu, quelques mois auparavant.


- C'est bien.
Vous participerez à la mission avec Danny pour ouvrir cette porte. Vous en saurez plus plus tard.


A prendre comme un compliment et si elle avait eu des questions à posées après la nouvelle, Allanah ne put rien en faire. Le Nain tourna les talons, les congédiant à sa façon, c'est à dire en les dédaignant. Allanah en avait l'habitude aussi ne s'en formalisa-t-elle pas. Elle préféra se tourner vers Charlotte pour finir sur une note plus légère :

« Alors, on se la fait cette virée shopping ? »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mauvaise surprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Une bien mauvaise surprise || ft. Trevor
» Une mauvaise surprise [Fe Bellatrix]
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Sidney est une mauvaise fréquentation.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: