{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


 L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardinsPartagez | 
 

 Mauvaise surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Mauvaise surprise   Jeu 22 Mai - 17:06

10 Juillet 2010

C'est l'été. Plus de Poudlard. Plus d'espionnage stupide. Mais tout autre chose. La lettre comme promis. Lieu de rendez-vous, date et heure. Londres, 17 juillet, 15h.

A la réception de la lettre, Lanah la chiffonna sans s'en rendre compte. Comment allait-elle aller jusqu'à Londres ? Comment convaincre plutôt Emmanuel - l'intendant de la Mansion qui avait Lanah à charge et ami de Sacha - de la laisser aller là bas seule ? Non, mieux valait mettre toutes les chances de son côté et trouver quelqu'un qui accepterait de l'y accompagner. Et surtout, une raison plausible pour aller à la capitale. Pas une mince affaire.

12 Juillet 2010

Elle avait son accompagnateur, une jeune fille dont les parents travaillaient à la Mansion. Ils avaient été ravis de proposer leur fille pour l'accompagner, ne croyant surement pas à une entourloupe de sa part. Lanah s'en voulait un peu de les tromper ainsi, mais elle devait absolument se rendre à Londres quitte à mentir pour y arriver.

Quand au motif, il avait été vite trouver : une exposition dans un musée moldu, qui se trouvait - par le plus grand des hasards - à Londres. Oui, le hasard fait bien les choses, vous pouvez le dire. Ne restait plus qu'à aller demander à Emmanuel ... Mais demain. Elle n'avait pas le courage aujourd'hui ...

16 Juillet 2010

D'accord, elle exagérait. Cela faisait 3 jours qu'elle aurait dû demander l'autorisation, mais elle trouvait toujours une excuse pour repousser le moment. De quoi avait-elle peur à la fin ? Il n'y avait aucune raison pour qu'il fasse des complications n'est-ce pas ? Ce n'était rien que pour une expo ... enfin ... L'après-midi même, profitant que personne ne soit présent, elle descendit les étages et alla le trouver. Engageante, elle lui sourit, bien que consciente que son sourire était assez ... forcé. Elle n'avait encore rien fait que les remords, déjà, l'assaillaient. Ça n'allait pas être facile tous les jours de faire partie de L'Opposition si pour se protéger, elle devait apprendre à mentir.


« Bonjour ... »
Quelle gourde, je l'ai déjà vu ce matin ...
« Hum ... je me demandais si c'était possible que j'aille à Londres, demain ... pour voir une exposition moldue ... »
- Seule ?
« Non, la fille d'un couple travaillant ici a accepté de m'accompagner ... Elle est majeur ... s'il vous plait. »

Nouveau sourire pour elle et hochement de tête affirmatif pour lui. Elle évita de soupirer de soulagement en levant les yeux au ciel. En signe de remerciement, elle se haussa sur la pointe des pieds et appliqua un léger baiser sur la joue d'Emmanuel. Elle tourna ensuite en vitesse les talons pour rejoindre sa chambre.

17 Juillet 2010

Poudre de Cheminette et Chemin de Traverse. Lanah en profita pour aller échanger les Gallions que n'avaient pas manqué de lui donner Emmanuel en Livres, la monnaie moldue. Puis accompagner par Mara, elles quittèrent les rues sorcières pour celles moldues. C'était le moment de dire la vérité à Mara et de la laisser seule pour aller à son rendez-vous. Lanah s'arrêta devant une entrée du métro londonien et se tourna vers la jeune fille.


« Mara ... je dois t'avouer quelque chose. J'ai menti, je ne compte pas voir une exposition moldue. J'ai .. un rendez-vous où il fallait absolument que j'aille sans que ça se sache ... »
- Mais mademoiselle ...
« Allanah, appelle moi Allanah.
Je sais, je n'aurais pas dû mais je ne pouvais pas en parler. Je te propose de nous retrouver ici dans une heure ou deux. Je ne devrais pas en avoir pour plus longtemps. »

- Je ne peux pas ... Je ... je ... je suis responsable de vous ... Si Monsieur de Lansley sait que je vous ai ...
« Ni Sacha, ni personne, n'en sauront rien si ni toi, ni moi ne leur disons. Ça devra rester entre nous Mara. Promets ! »

Mara se tordit les mains de désespoir. Quoi qu'elle décide, Lanah était certaine de pouvoir la perdre dans les tunnels du métro. Mara était sorcière et n'en avait donc pas l'habitude. Mais elle n'en aurait pas besoin car la jeune sorcière accepta à contre cœur de la laisser partir seule. Elles convinrent d'une heure de rendez-vous et se séparèrent.

Après avoir pris plusieurs ligne, Lanah se retrouva près des docks qui bordaient la Tamise. Drôle d'endroit pour un rendez-vous mais le lieux avait l'avantage d'être désert. Les entrepôts devaient être abandonné depuis longtemps maintenant. La Serdaigle continua sa marche, jusqu'à apercevoir de dos une personne. Elle n'avait rencontré âme qui vive depuis qu'elle était arrivée et elle supposa donc que ce devait être son 'rendez-vous' mis en place par le nain. Pourtant, plus elle approchait, plus un mauvais pressentiment montait en elle. Elle pensait ... non, elle était certaine de connaître cette personne ...


Allanah, tu dérailles. Ce n'est pas possible. Absolument impossible. Impensable.
Arrêtes de penser à ça !


Mais elle n'y arrivait pas. Cette chevelure brune, ce maintien ... Il n'y avait aucun doute sur l'identité de la personne en face d'elle.

« Charlotte ? »
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 5 Aoû - 18:43

" .... Raines ?! "

~†~ Appuyée sur la balustrade du quai longeant la Tamise, Charlotte venait de se retourner à l'entente de son prénom. Ton de voix posé mais où la surprise parvenait tout de même à percer. Son visage restait calme, arborant un étonnement poli qui cachait l'embarras et la stupéfaction. Comme quoi, être actrice pouvait servir, parfois... Quelques instants plus tôt, elle observait les eaux grises du fleuve. Se demandant ce qui l'attendait... Enfin. Si, elle savait plus ou moins, mais il restait quelques interrogations. Yann l'avait contactée quelques jours plus tôt. Elle l'avait rejoint dans un bar moldu de Londres, situé dans une ruelle peu fréquentée. Habillé de son habituel mystère et semblant toujours aussi intriguant, Yann Kenston lui avait expliqué sa nouvelle mission, un mince sourire amusé étirant ses lèvres... ~†~


Like a Star


- Milady, vous nous avez prouvé votre fidélité et nous avez montré que nous pouvions avoir confiance en vous.
Nous allons maintenant vous tester un peu plus en vous confiant des tâches d'une autre sorte...

" D'accord. Quelles... "tâches" ? "
- Une plus particulièrement. Vous allez vous concentrer sur celle-ci jusqu'à nouvel ordre.
Bien sûr, en parallèle vous continuerez d'espionner et de nous rapporter toute chose que vous jugerez suspecte ou susceptible de nous intéresser.

" Evidemment... "
- Nous sommes d'accord.

~†~ Yann lui avait accordé un sourire. Toujours le même.... Il lui faisait toujours le même. Sourire amusé et une lueur d'intérêt dans le regard. Toujours... Elle ne savait pas si cela le distrayait mais elle était certaine qu'il en jouait pour alimenter encore un peu plus ses airs secrets. Tout comme elle était sûre qu'il savait qu'elle avait remarqué ce sourire. Toujours le même. Ou alors, peut-être était-ce la seule preuve d'assentiment qu'il voulait bien accorder à ses "recrues"... Il avait ensuite interpellé le barman pour commander deux verres de... Elle n'avait pas retenu le nom mais c'était une boisson que les moldus semblaient apprécier. A ce qu'il lui avait dit.... Décidément, ces moldus... ~†~

Like a Star


~†~ En parlant d'eux, aujourd'hui, il n'y en avait aucun sur ce quai... Pas même un sorcier.... Si ce n'était cette petite blonde qui semblait minuscule, entourée par tous ces immenses entrepôts et containers... La jeune blonde, et elle-même. Charlotte ? Charlotte savait ce qu'elle venait faire ici. Elle était ici parce qu'elle avait rendez-vous avec sa future "mission". C'était ce que lui avait expliqué Yann en tout cas... Jusqu'ici, pour servir Antarès, elle n'avait eu qu'à écouter par-ci par-là. Quelques fois elle était envoyée dans de grands événements, couverte par son image d'actrice plus ou moins connue, mais elle n'allait pas dans ces soirées pour s'amuser. Non... Elle allait fureter... Se faire discrète, ça elle savait, et écouter pour rapporter des nouvelles à Yann, qui transmettrait à Antarès. Pour savoir où en était la Résistance - sur ce point, elle n'avait jamais rien appris de très concret... et pourtant, si elle savait -, quel climat régnait dans la ville, à quel niveau se trouvait la popularité d'Antarès, etc etc... Le moindre petit détail qu'elle pouvait récolter. Rien de très dangereux... ~†~

" Allanah.... Qu'est-ce que... Qu'est-ce que tu fais là ? "

~†~ La même intonation dans la voix encore mais, cette fois, elle avait affiché un mince sourire sur son visage. Pour rassurer la jeune fille, et aussi effacer la moindre trace de culpabilité qui pourrait survoler ses traits fins. Culpabilité oui. Officiellement, elle était censée être en shooting. Depuis avril, elle était l'ambassadrice de la nouvelle collection de bijoux Miracle. Pour justifier sa venue à Londres, elle avait avancé qu'elle devait aller faire de nouvelles photos, pour de futures affiches. La séance photo aurait bien lieu, oui, mais le lendemain. Une après-midi lui suffirait, mais cela faisait un bon prétexte pour n'avoir pas trop de questions lorsqu'elle reviendrait à la Mansion. Mentir était toujours plus ou moins délicat... Surtout à Sacha. Elle n'aimait pas cela, mais n'avait pas vraiment le choix... Elle y avait plusieurs fois réfléchi déjà... S'était demandée comment il aurait réagi s'il avait appris qu'elle faisait partie de l'Opposition. Et elle n'avait pas trouvé. Elle n'en avait aucune idée. C'était le genre de choses qu'il était difficile de deviner, même après plus de deux ans ensemble. Comprendrait-il pourquoi elle l'avait fait ? L'accepterait-il ? Sa seule motivation lui paraissait... peut-être pas louable, mais elle expliquait qu'elle ait rejoint les rangs d'Antarès. A ses yeux tout au moins. Mais à ceux de Sacha ? Et encore... Heureusement qu'elle ne savait pas qu'il faisait partie de la Résistance... ~†~

* Par Merlin... Qu'est-ce qu'elle fait ici... Elle va tout faire rater... *

~†~ Ce n'était pas tant de voir Allanah qui la dérangeait. Elle s'était plus ou moins habituée à elle. De toute façon, elle n'avait pas vraiment eu le choix, puisque la jeune Serdaigle vivait à la Mansion durant les vacances scolaires. Au début, Charlotte l'avait plutôt vu d'un mauvais oeil. Mais finalement, Raines ne lui était pas vraiment hostile. Déjà lorsqu'elle était encore à Poudlard, elle n'avait rien contre Allanah, elles n'avaient jamais eu de désaccords... Ce qui était déjà énorme pour une Leonhart-de Lansley. Je ne vous raconte pas si c'était Redgrave qui venait pendant les vacances. Voilà bien longtemps qu'il y aurait eu un meurtre... Non, je n'exagère pas. Pas cette fois. Bref, ce n'était pas Allanah en elle-même qui la dérangeait mais plutôt sa présence ici. D'ailleurs, que faisait-elle ici ? Elle s'était perdue ? Elle l'avait suivie ? Ce n'était pas vraiment le genre d'endroit pour un rendez-vous romantique mais pourquoi pas... Elle-même avait bien fait un pique-nique avec Sacha dans la Cabane Hurlante... Pourtant, pas une fois l'idée qu'Allanah était bien son "rendez-vous" ne lui effleura l'esprit. Raines était la petite fille sage bien sous tous rapports qui n'avaient pas eu de chance. Elle était Serdaigle, sensible, douce et sympathique. Pas vraiment le genre de filles à se joindre à Antarès... Ne lui laissant pas le temps de répondre, Charlotte enchaîna une autre question tout en pivotant légèrement pour se retrouver face à la blondinette. ~†~

" Je croyais que tu devais aller visiter un musée ou quelque chose comme ça... C'est ce qu'Emmanuel m'a dit en tout cas. Sait-il que tu es ici ? ... Toute seule ? "




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Sam 9 Aoû - 20:25

La surprise était à la hauteur de ce qui se jouait en ce moment. Chacune présente pour une chose bien précise, mais raison cachée par une autre toute aussi fausse que l'air qu'elles affichaient. Enfin son air à elle devait être un peu plus transparent que celui de Charlotte. N'est pas dissimulatrice qui veut, et elle se savait piètre comédienne en règle générale.

Contrairement à Charlotte, l'idée qu'elle puisse être celle que la Serdaigle devait rencontrer s'était imposée avec une force prodigieuse. Et Lanah mettait tout autant d'ardeur à la repousser. Elle s'était imaginée tellement de scénario, qu'il était impossible que Charlotte soit la personne sous-entendu dans la lettre qu'elle avait reçu. Ceci étant mis au clair, comment expliquait sa présence ici ? Si Lanah aurait dû se trouver entourer de moldu, en train de contempler des œuvres abstraites, Charlotte, elle, devait être sous les feux des projecteurs. Le planning des résidents de la Mansion était comme qui dirait un peu connu de ses principaux occupants. Drôle de coïncidence donc de la retrouver au même endroit qu'indiqué sur le parchemin, sans autres êtres humains pour la confondre.


« C'est un peu plus compliqué... »

Elle n'était pas très douée pour mentir. Ça s'était vu. Il lui avait fallu quand même plusieurs jours pour trouver une raison d'aller à Londres, et encore plusieurs autres jours pour avoir le courage de demander pour y aller. Alors trouver une raison potable en quelques secondes pour expliquer sa présence aux docks de Londres, alors qu'elle aurait dû être dans un musée, c'était mission impossible.

Perdue ? Il fallait vraiment le vouloir pour quitter le centre-ville sans s'en rendre compte.
La suivre ? Elle n'était pas assez intéressée par la carrière de Charlotte, la photographie ou les bijoux pour avoir envie de la suivre.
Profiter de la Tamise ? Il y avait surement des endroits plus agréables pour profiter du célèbre fleuve.
Faire connaître le Londres moldu à Mara ? Encore une fois, il y avait des lieux plus agréables et surtout, elle avait abandonné Mara à son triste sort.

Refoulant les remords mal venu qui l'assaillaient à cet instant précis, Lanah se mordit légèrement les lèvres, soudainement décidée à jouer carte sur table. Elle voulait pouvoir se débarrasser des doutes qui subsistaient et qui ne voulaient pas lâcher prise. Mais se découvrir sans en faire trop, pour pouvoir facilement se rétracter si elle s'était trompée sur toute la ligne...


« Il ne sait rien. Personne ne sait rien.... sauf toi maintenant. Je ne savais pas comment il réagirait si je lui disais que j'allais à Londres sans pouvoir lui expliquer pourquoi et qu'il me l'interdise. Je devais... voir quelqu'un de... spécial en quelque sorte. »

Paupières baissées, Lanah jetait de fréquent coup d'œil vers Charlotte. De plus en plus long, de plus en plus scrutateur. Elle maudissait plus que tout le petit bonhomme de L'Opposition qui l'avait pris sous son aile, de ne pas lui avoir donné plus d'information sur ce contact qu'elle devait rencontré ! Une fille, un garçon ? Vieux, jeune ? Mince, gros ? Blond, brun ? Autant de chose qu'elle aurait aimé savoir pour éviter de se retrouver dans cette position inconfortable de celle qui ne sait rien et qui doit jouer finement, tricher et tromper, pour apprendre ce qu'elle voulait.

N'avait-elle pas déjà assez de mal à vivre avec le poids de ce qu'elle faisait sur la conscience ? Foncièrement réservée, ce qu'elle vivait ne collait pas avec son image de petite fille sage et sans histoire connue. Raison principale qui expliquait son constant malaise à chaque fois qu'elle y pensait. Et quand elle aurait appris ce qu'elle était venue apprendre, il était à parier que son malaise n'en ressortirait que plus grand.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 24 Aoû - 2:19

~†~ Un peu plus compliqué.... Oui, Charlotte voulait bien le croire. Pour qu'Allanah se retrouve sur les bords de la Tamise, sur les docks plus précisément encore, alors que l'endroit était assez éloigné d'un quelconque musée, de surcroît seule, sans son amie Mara qui devait l'accompagner, c'était que cela devait être un peu plus compliqué... Et si Allanah lui demandait ce qu'elle, elle faisait là, que lui répondrait-elle ? Elle était censée être en train de faire des photos. Pas se promener sur des docks... Elle pouvait toujours prétexter que la séance photo devait avoir lieu ici mais qu'ils étaient en retard. Seulement, l'endroit semblait plutôt inapproprié pour photographier des bijoux qui valaient quelques centaines de gallions. Et il était peu probable que toute une équipe - matériel, maquilleuse, coiffeuse, photographe - arrivent en retard...

C'était exactement pour éviter d'avoir à répondre à ce genre de questions que Charlotte avait opté pour une tactique surprise mais offensive. Sans en avoir l'air, elle accusait Allanah de ne pas être à sa place. Comment réagirait Emmanuel, et Sacha, lorsqu'ils apprendraient qu'Allanah leur avait menti et n'était pas du tout allée dans un musée ? Certes, la jeune fille pourrait en faire de même et dénoncer Charlotte en rétorquant qu'elle non plus n'était pas là où elle aurait dû être. Seulement voilà... La jeune Shadow ne pensait pas que la Serdaigle l'accuserait de quoi que ce soit parce qu'elle était hébergée à la Mansion - ce qui n'était déjà pas mal - mais aussi parce qu'elle était encore mineure. Elle ne serait majeure que dans un an. Tandis que Charlotte, elle, pouvait aller où elle voulait... Mais, n'étant pas sûre des intentions de la jeune Bleue, Charlotte préférait prendre ses précautions et "attaquer" la première. Simple prudence...

Allanah continua en argumentant avec des mots plus que vagues, dont Charlotte ne saisit pas immédiatement le sens... Personne, donc Emmanuel non plus, ne savait qu'elle se trouvait ici. Personne sauf l'ancienne Serpentard. La suite par contre... La suite était beaucoup plus floue et abstraite. La jeune brune fixa Allanah pendant de longues secondes sans rien dire, le visage toujours impassible. En vérité, elle essayait de comprendre quelque chose à tout son charabia... On rembobine. Allanah était venue à Londres, sur la Tamise, sans la permission d'Emmanuel. Mais, si elle lui avait annoncé la raison de sa venue, Emmanuel lui aurait interdit de venir. Donc en résumé, elle ne pouvait pas dire à Emmanuel pourquoi elle était venue ici. Et si elle était ici, c'était pour voir quelqu'un de spécial-en-quelque-sorte. Ca voulait dire quoi, ça ? Elle ne savait pas, mais Allanah ne pouvait pas dire à Emmanuel qu'elle venait à Londres pour voir quelqu'un. Quelqu'un qu'elle ne devrait pas voir normalement, donc... ~†~


Like a Star


- Bien. Voici votre nouvelle mission.
Antarès essaye de recruter de nouveaux membres au sein de Poudlard. Je parle du collège bien évidemment. Le côté universitaire possède déjà quelques recrues.
Il y a bien quelques fidèles qui sont encore mineurs mais ils sont plutôt rares. Antarès voudrait les voir plus nombreux...
Vous me suivez jusqu'ici ?

" Parfaitement. "
- D'accord.
Le fait est qu'Antarès ne veut pas que les... adolescents aient des contacts, comme je suis le vôtre, Milady. Il préfère pour eux une "formation" plus suivie. Qu'ils sachent qu'ils sont bien entourés, par des personnes rassurantes dont ils connaissent les visages. Des anciens élèves donc.
Votre mission sera donc celle-ci : vous allez devoir prendre sous votre aile un élève de Poudlard et le suivre pas à pas.
Savoir ce qu'il pense d'Antarès, pourquoi a-t-il voulu le rejoindre, si d'autres de ses camarades sont près à se joindre à nous...
Ceci est la première phase.
La deuxième sera de l'accompagner dans ses premières missions, de l'aider.
Quand l'élève nous aura prouvé que nous pouvons lui faire confiance, il aura, à son tour, un simple et unique contact.
Est-ce que tout est clair ?

" Oui. Tout est clair. "
- Pas de questions ?
" Pas de question. "
- Parfait. Nous comptons donc sur vous, Milady.
Vous avez rendez-vous le 17 juillet à 14h30 sur les docks de la Tamise pour rencontrer l'élève dont vous vous occuperez.

" Très bien. J'y serai... "

Like a Star


~†~ La mission que Yann lui avait confié, ses mots, lui revinrent en tête et l'expression du visage de Charlotte changea imperceptiblement. Ses sourcils se froncèrent, le temps d'un demie-seconde. De même qu'une lueur de compréhension traversa son regard. Etait-il possible qu'Allanah soit sa nouvelle mission ? Etait-il possible que la petite et douce Allanah ait décidé de rejoindre Antarès ? Si c'était bien le cas, l'Opposition avait bien joué son coup... Car alors, il serait d'autant plus aisé à Charlotte de surveiller et d'aider la collégienne, sachant qu'elles vivaient une partie de l'année sous le même toit. Tout cela au nez et à la barbe d'un membre de la Résistance, bien que ça, elles ne soient pas au courant... La jeune brune se redressa légèrement et lança un dernier regard sur les docks. Personne d'autre sinon elles. Un coup d'oeil à sa montre, il était 14h40. Les sympathisants d'Antarès n'avaient pas pour habitude d'être en retard, encore moins pour une mission... Alors, l'idée qu'Allanah puisse être sa nouvelle "élève" se fraya petit à petit un chemin dans son esprit. Cependant, elle n'en était pas encore sûre, et il lui fallait prendre des gants pour s'annoncer... ~†~

" Je vois....
Je dois, moi aussi, voir quelqu'un de "spécial". Et je ne sais pas non plus comment Sacha réagirait s'il l'apprenait.

Voyons.... Aimes-tu les scorpions, Allanah ? "




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 7 Oct - 15:35

Si Charlotte avait la chance de ne pas savoir que Sacha ne faisait pas partit de la Résistance, ce n'était pas le cas d'Allanah. Chaque jour qui avait passé depuis cette malencontreuse matinée où Mélusine lui avait conté son expédition, n'avait fait qu'attiser les remords et le dégoût qu'elle ressentait envers elle-même. Elle avait vécu avec cette tâche sur sa conscience et avait été incapable, par la suite, de soutenir le regard de Sacha et les vacances d'été, qui avaient auparavant un goût de liberté, s'étaient révélées être un piège fatal.

Et présentement, la honte se disputait à l'incompréhension. Quelles raisons avaient bien pu pousser Charlotte à rejoindre Antarès ? Y avait-il encore l'ombre d'une chance pour qu'elle ait mal compris et interprété le sous-entendu qu'elle avait employé ? Mais il fallait vraiment être la dernière des idiotes pour ne pas comprendre et Allanah ne se croyait pas stupide à ce point, pour ne pas faire le lien entre Antarès, le scorpion et le tatouage, signe de servitude envers le mage et que l'on se faisait tatouer sur le bras gauche quand on acceptait d'entrer dans L'Opposition. Depuis Avril, elle avait appris à oublier cette marque noire sur sa peau. Elle ne portait rien d'autre que des maillots qui cachaient entièrement ses bras. Encore aujourd'hui, malgré la forte chaleur, elle portait la veste la plus légère qu'elle possédait, par dessus un débardeur.

Et pour la première fois depuis des mois, elle releva la manche de la veste et tendit son bras en avant, pour que Charlotte puisse y voir le tatouage.


« Ça répond à ta question ? »

Elle n'attendit pas de réponse avant de rabattre le tissu sur son bras. Elle se détourna pour aller s'accouder aux barrières qui s'étendaient tout le long du quai. Bien, et maintenant ? Y avait-il quelque chose à ajouter à cette débâcle ? Oh certes, L'Opposition aura la chance d'avoir deux de ses membres en relation quasi-constante, et qui en plus, vivait chez un Résistant, dans ce qui était le siège même de la Résistance anglaise. Un coup de maître... si seulement ils en étaient conscients. Seule Allanah avait cet honneur. Pourquoi elle ? Un sourire désabusé naquit sur ses lèvres. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas apitoyée sur son sort. Mais le moment lui semblait propice, autant pour s'apitoyer sur son cas que pour laisser parler sa curiosité, son besoin de savoir.

Lanah se tourna vers Charlotte et la regarda droit dans les yeux :


« Pour quelles raisons as-tu décidé de rejoindre L'Opposition ? Qu'est-ce que tu n'as pas et qu'Antarès peut t'apporter ? »

Et que répondrait-elle si Charlotte lui retournait la question ? 'Et bien, j'ai profité des Arbre-Mère et du fait que Mélusine McEwan - surement la personne que tu détestes le plus au monde avec Elinor - ait la possibilité de communiquer avec eux, pour espionner L'Opposition, tandis que de son côté, Mélusine intégrait la Résistance et leur communique toutes les informations que je suis susceptible d'apprendre'. Jusqu'où allait l'allégeance de Charlotte envers L'Opposition ? Elle se contenterait peut-être simplement de lui sortir un fausse vérité de son cru : 'je ne supporte plus de penser que ma belle-mère utilise ce qu'elle a obtenu en trompant tout le monde, en commençant par mon père. Je refuse de la voir habiter le lieu de mon enfance, ce lieu où j'ai su ce que c'était d'être réellement aimée. Je refuse de lui laisser le plaisir de m'écraser en pensant que je ne saurais jamais me rebeller'.

Tout ce qu'elle avait toujours voulu dire, mais ça ne serait pas devant la bonne personne. Cruelle ironie du sort. Mentir était un peu comme une seconde nature quand cela vous permettez de mener à bien ce que vous aviez décidé de faire et le fait que personne d'autre que Mélusine sache réellement ce qu'elle tramait lui prouvait bien assez qu'elle avait un talent indéniable pour la dissimulation. Pas de quoi se réjouir en fin de compte.

Charlotte ressentait-elle la même chose ? Quand elle y pensait, la jeune femme avait bien plus à perdre qu'elle si son statut de membre de L'Opposition finissait par se savoir. Le risque ne se résumait pas à perdre sa réputation. C'était perdre sa vie. Situation, amis, parents... mari.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 9 Nov - 17:01

~†~ Ainsi, la jeune Allanah était bien son contact... Qui l'aurait cru ? Certainement pas elle en tout cas. Si Yann, le jour où il lui avait annoncé sa mission, lui avait prédit qu'elle avait rendez-vous avez la jeune Allanah Raines, elle lui aurait certainement rit au nez. Enfin, peut-être pas exactement. Disons plutôt qu'elle ne l'aurait certainement pas cru. Elle aurait pensé qu'il se moquait d'elle, qu'il lui faisait une blague, que c'était une sorte de bizutage avant de monter d'un grade dans l'Opposition, pour voir si elle était prête à croire tout ce qu'on lui racontait. Voir si elle avait assez de recul pour juger des choses et de leurs possibilités d'arriver. Or, qu'Allanah fasse partie de l'Opposition était à 0, sur une échelle de 1 à 10 des choses qui étaient envisageables. Pourtant, elle ne pouvait pas se tromper. La marque, que la Serdaigle venait de révéler sur son avant-bras gauche, certifiait que celle-ci faisait partie de l'Opposition et était fidèle à Antarès.

Voilà qui expliquait pourquoi, depuis quelques temps, la jeune fille portait toujours des vêtements aux manches longues. Elle avait dû souffrir, surtout en ce début de mois de juillet. C'était en partie pour cette raison que Charlotte avait fait recouvrir son tatouage. Pour ne pas éveiller l'attention, mais également pour éviter de porter de trop chauds vêtements. Les dérèglements climatiques avaient aidés à décider son choix. Son scorpion était recouvert par un Lys. La fleur préférée de Sacha. Au centre de la fleur, là où les pétales se rejoignaient, la forme du scorpion noir était discernable, pour peu qu'on la cherche. Autrement, il était très difficile de la deviner. Ce scorpion à l'encre noir dont le poison s'écoulerait si l'on se révélait être un traître...

Cette marque répondait à sa question, oui. La jeune brune acquiesça d'un léger hochement de tête, tandis qu'elle observait attentivement la sixième année qui avait, elle trouvait, recouvert son tatouage bien rapidement. De quoi avait-elle peur ? Elles étaient seules, totalement, sur ce bord de Tamise. Peut-être était-ce parce que Charlotte avait toujours été particulièrement méfiante et observatrice, mais quelque chose la dérangea dans le comportement d'Allanah. Elle agissait étrangement. Ses gestes étaient précipités et emplis de gênes. La manche qu'elle avait vivement rabattue d'abord. Et puis sa manière de se détourner de la jeune femme, comme pour ne plus lui faire face. Immobile et silencieuse, Charlotte ne dit rien, observant toujours Allanah et attendant qu'elle parle la première. Quelques secondes s'écoulèrent dans le calme, avant que la jeune blonde ne se tourne vers son aînée pour lui poser des questions tout à fait justifiées, bien qu'un peu personnelles...

Elle lui demanda pourquoi elle avait rejoint l'Opposition. Ce qu'elle n'avait pas et qu'Antarès pouvait lui donner ? La manière dont était tournée cette phrase surprit un peu la jeune Shadow. Cela insinuait que Charlotte avait déjà tout... Ca le laissait sous-entendre. Pourquoi Diable aurait-elle bien pu aller aux côtés de ce monstre ? Elle avait déjà tellement ! Elle était étudiante et avait un assez bon cursus. Elle avait même déjà tourné dans deux Cinémagiks à à peine vingt ans, et ce n'était que le début d'une prometteuse carrière. Et plus que tout, elle avait vingt ans et était déjà mariée, à un homme qu'elle aimait du plus profond de son âme et qui l'aimait tout autant. Pourquoi donc avait-elle rejoint les rangs de l'ennemi ? Pour Lui. Pour eux. Pourquoi d'autres ? Un mince sourire attendri se dessina au coin de ses lèvres et elle détourna son regard vers l'horizon, restant silencieuse pendant quelques instants. Mélancolie. ~†~


" L'assurance d'avoir un enfant sorcier un jour. Je ne vois pas beaucoup d'autres raisons qui pourraient pousser à faire un tel sacrifice... "

~†~ Lentement, la jeune femme ramena son visage face à celui d'Allanah. Lueur triste dans ses yeux bleus/verts et sourire tendre. Yann avait su deviner ce qu'elle souhaitait le plus au monde, grâce à un étrange pouvoir qu'il possédait, et l'avait attirée du mauvais côté avec cet argument... Il savait qu'elle regrettait de ne pas avoir été la première à donner un enfant à Sacha. Et il savait que, lorsqu'ils auraient un enfant, elle préférerait qu'il soit sorcier, pour compenser de ne pas avoir été la première. Pour donner à Sacha un enfant sorcier. C'était idiot mais... Il y avait toujours un moment dans leurs vies où les filles agissaient d'une manière idiote. Deux ans à servir Antarès contre ce qu'elle voulait. Ca en valait la peine... C'était ce qu'elle pensait, sinon elle ne serait pas là. Le sacrifice résidait principalement dans le fait de devoir mentir à Sacha. Le reste importait peu... Récolter des informations, "former" une jeune recrue... Ce n'était finalement pas grand chose en comparaison de ces mensonges qui lui coûtaient mais qui étaient nécessaires...

Elle ne dit pas un mot, repoussant ces étranges pensées pour les diriger vers ce qu'elle pouvait faire d'Allanah, à présent qu'elle était censée la prendre sous son aile. La première chose qui lui revint à l'esprit fut l'embarras de la Serdaigle face à son tatouage. En premier lieu, elles pourraient aller faire recouvrir son tatouage, comme Charlotte l'avait déjà fait. De plus, cela fournirait une bonne excuse à Allanah pour son mensonge au sujet du musée. Elle avait dit aller dans un musée alors qu'en réalité, elle devait rejoindre Charlotte pour aller se faire un tatouage, et elle était certaine qu'Emmanuel n'aurait pas été d'accord. ... Décidément, le mensonge était tout un art... La jeune brune se redressa, enfonçant ses mains dans ses poches, et exposa ce qu'elle envisageait à la Serdaigle, qui avait bien sûr son mot à dire. ~†~


" Je te propose d'aller faire recouvrir le scorpion par un autre tatouage, tu n'auras plus à le cacher. Et puis ça te fera un alibi pour ne pas avoir été au musée. Je suis ta couverture en quelque sorte...
Mais, si tu préfères garder des manches longues tout l'été, on peut sauter le tatoueur moldu et aller directement prendre un verre frais pour discuter un peu de... tout ça.

C'est à toi de voir, Allanah. "




    I keep a close watch on this heart of mine


Dernière édition par Charlotte de Lansley le Ven 12 Fév - 2:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Lun 10 Nov - 22:00

Allanah ne répondit tout d'abord rien en apprenant la raison qu'invoquer Charlotte pour expliquer son geste. En même temps qu'elle l'écoutait parler, une dizaine d'autres raisons s'imposèrent à elle, qui collerait beaucoup plus à un 'tel sacrifice', comme elle le disait si bien.

N'était-ce pas une aberration, au jour d'aujourd'hui, alors que le vol du Calice par Antarès rendait tellement difficile de mener à terme une grossesse ou ne serait-ce qu'en commençait une, que l'on se tourne vers lui pour obtenir ça. On aurait pu croire que les mentalités allaient évoluer avec ce que les sorciers vivaient, à la même enseigne que les moldus, mais il semblerait que non. Non, un enfant, qu'il soit ou non pourvu des gênes sorciers, ce n'était pas la même chose. Un nouveau né moldu ou cracmol ne pouvait prétendre à l'amour de parents sorciers. Ce n'était qu'un moins que rien, un infirme qui ne méritait pas de vivre avec des parents sorciers.

Il n'avait rien demandé mais la vie de Noah ne serait pas rose auprès de sa belle-mère, Allanah pouvait en mettre sa main à coupée. Ce n'était pourtant pas la faute au petit bonhomme si son père était la personne aimait de la Shadow et sa mère la personne honnie entre toute. Malheureux concours de circonstance.


« Elinor et Sacha sont tous les deux des sorciers, Noah est d'avant le vol du Calice. Il y a donc de forte chance pour qu'il ait hérité de quelques talents en magie. »

Ni reproche, ni leçon de morale. Juste une simple constatation des faits. Si tant est qu'elle donne un enfant sorcier à Sacha, les chances pour que ce soit le premier enfant sorcier de Sacha était faible. Mais faire accepter cela à Charlotte, voila une toute autre histoire que Lanah n'avait pas vraiment envie d'aborder. Amener à partir d'aujourd'hui à se côtoyer d'une manière plus ou moins continue, mieux valait ne pas se la mettre à dos.

En un geste instinctif, elle porta sa main à son bras, au niveau du tatouage quand la jeune femme avança l'idée du tatoueur. Elle n'avait jamais pensé jusque là qu'elle puisse le recouvrir. Elle s'était faite à l'idée de le garder comme telle.

Elle avait par ailleurs acquis la certitude au cours des semaines passées que si quelqu'un qui ne fallait pas devait apprendre qu'elle faisait partie de L'Opposition, ce ne serait que parce qu'elle aurait été assez maladroite pour le laisser deviner. Le Nain - comme elle avait pris l'habitude de nommer le courtaud membre de L'Opposition qu'elle avait rencontré à Pré-au-Lard - même ne se doutait de rien, malgré le talent qu'elle lui devinait pour deviner les sentiments qui animaient ceux qu'il approchait. Ce n'était pas la même chose qu'avec Yann parce qu'il n'avait pas besoin de passer par le toucher pour ressentir et ce qu'il ressentait ne devait, à priori, pas revêtir de certitude pour le Nain. Alors les efforts constants qu'elle faisait pour cacher le tatouage, elle les avait plutôt perçu comme une pénitence qu'elle s'infligeait, la chaleur accablante de ce mois de Juillet en prime.

Allanah soupesa tout de même l'idée quelques instants avant de hocher lentement la tête. Mieux valait un petit tatouage, souffrir un court moment, que d'être habillée comme un esquimau en pleine canicule, ce qui était beaucoup plus susceptible de faire naître un doute quelconque. On n'avait jamais vu quelqu'un souffrir de la chaleur pour une innocente raison.


« D'accord pour le tatouage. Je te suis. »

Elle se félicitait finalement d'avoir eu la présence d'esprit d'échanger des Gallions contre de l'argent anglais. Elle pourrait les dépenser chez le tatoueur, pour rendre encore plus crédible le mensonge qu'elle serait amené à donner à Emmanuel pour expliquer qu'elle lui ait caché la vérité sur son escapade à Londres, de même qu'à Mara. Il fallait espérer que la séance chez le tatoueur ne durerait pas trop longtemps, pour ne pas avoir à laisser la jeune sorcière qui avait accompagné Allanah seule indéfiniment.

Il lui tardait tout autant d'en apprendre un peu plus sur ce que l'on attendait d'elle. Cela faisait déjà plusieurs mois que Mélusine avait officiellement intégré la Résistance, non sans frayeur, alors qu'elle n'avait pas encore bougé d'un iota. Les seules choses qu'elle avait bien pu rapporter étant de stupides et insipides discussions de collégiens qui ne parvenaient décidément pas à parler intelligemment d'une chose sérieuse.


« Le tatoueur est loin ? Tu pourrais profiter du chemin pour m'en apprendre un peu plus sur ce qui m'attend. Les consignes que j'ai reçu étaient vraiment brèves et ne m'apprenaient pas grand chose... »
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 11 Nov - 3:00

~†~ Il était peut-être facile pour Allanah d'envisager la vie avec un enfant moldu, mais sa mère avait des origines moldues et Allanah connaissait certaines choses de ce monde. De "leur" monde. Charlotte était une sorcière. Elle n'était pas de sang pur mais ses parents étaient eux aussi sorciers, et elle ne côtoyait aucun moldu. Même ses grands-parents, que ce soit du côté de son père ou du côté de sa mère, étaient tous passés par Poudlard. Elle n'avait jamais vécu dans un monde sans magie et il en allait de même pour Sacha. Ils étaient nés sorciers, avaient grandi avec une certaine culture et des moeurs qui ne s'effaceraient jamais de leurs tempéraments. Pour le moindre geste, aussi banal soit-il, ils se servaient toujours de leurs baguettes. Pire encore, Sacha n'avait même pas besoin de baguette pour pratiquer la magie. Alors, non, un enfant sorcier et un enfant moldu, ce n'était pas la même chose. Pourquoi y aurait-il deux noms différents autrement ? Ils restaient des enfants, mais l'un avait des pouvoirs, l'autre pas.

Evidemment, si Sacha et elle venaient à avoir un enfant dénué de dons magiques - ce qui ne pourrait pas arriver -, ils l'aimeraient. Il ne pouvait en être autrement, c'était indéniable, puisqu'il serait le fruit de leur amour. Cependant, si elle donnait naissance - ce qui n'était pas à l'ordre du jour - à un enfant sorcier.... Elle ne savait pas comment l'expliquer. Peut-être. Peut-être qu'elle aurait l'impression de se faire pardonner. De quoi ? Pas de ne pas avoir été la première. Ca non, elle ne pouvait rien y changer. Mais elle pourrait se faire pardonner de ne pas avoir réussi à accepter la situation, de s'être montrée exécrable et... Et tout ce qui faisait que la situation actuelle était difficilement vivable. Elle savait, tout cela. Elle savait que, si elle le voulait, tout le monde pourrait être heureux, que toutes les rancoeurs soient effacées etc etc. Elle savait tout cela. Mais... Mais il s'avérait que la jeune femme était trop entêtée pour vouloir changer quoi que ce soit. Entêtée et blessée. Elle n'accepterait jamais totalement qu'ils aient un enfant. Encore moins le fait qu'ils aient eu un enfant avant eux, qui s'aimaient.

Allanah, sans le savoir, venait de sauter à pieds joints sur un sentier plus que glissant. Sa première erreur avait été de parler d'Elinor. Sa deuxième erreur avait été de mettre Elinor et Sacha dans la même phrase. Sa troisième avait été de parler du petit Noah. Sa quatrième erreur était... En fait, tous ses mots précédant la mention du tatouage étaient des erreurs. Toujours droite, les mains dans les poches, Charlotte dirigea ses yeux perçants directement sur ceux de la blondinette. Plus aucune trace d'amabilité n'était à présent lisible sur ses traits, qui n'arboraient à présent rien d'autre que du ressentiment. Ses pupilles d'un bleu/vert troublant toisaient la Serdaigle sans aucune retenue. Ses mâchoires crispées exprimaient toute sa froideur. Ses jolies lèvres pincées ne faisaient songer à rien d'autre qu'à de l'antipathie. Elle la sentait... Elle la sentait, cette haine qui bouillonnait au fond d'elle et qui ne demandait qu'à sortir. Il ne lui fallait pas grand chose. Rien qu'un mot et elle pouvait retrouver tout son côté Serpentard - si tant est qu'il l'ait jamais quittée -, et redevenir une véritable peste sans aucune pitié pour la personne face à elle. Pourtant... Pourtant elle ne dit rien, retenant encore un peu le poison qui s'acidifiait derrière ses lèvres, écoutant les paroles de la petite Raines, qui voulait savoir ce qui l'attendait. Pas de réponse. Charlotte laissa un lourd silence s'installer, pesant, durant une bonne dizaine de secondes, avant de se décider à cracher son venin. ~†~


" Bien. Ce que je vais te dire n'est pas forcément contre toi Allanah, mais écoute-le bien car je ne le répéterais pas.
Tu n'es pas moi. Tu n'es pas à ma place, et tu n'y seras probablement jamais. Je conçois que la vie n'a pas été facile avec toi mais tu n'auras certainement jamais à affronter la situation dans laquelle je suis.
Aussi, je ne veux pas de tes conseils, de tes sermons, de tes jugements sur mes motivations à rejoindre Antarès, ni même de ton avis. Je m'en suis très bien passée jusqu'ici et je pense pouvoir continuer à faire sans.
J'aimerais également éclaircir un dernier point. Je te déconseille fortement de prononcer à nouveau les prénoms de Redgrave, de Sacha et de leur.... de Noah devant moi.
Ce serait dommage que j'ai à dire à mon contact que notre entente ne se passe pas comme elle le devrait... "


~†~ Sa voix s'éteignit sur une menace à peine dissimulée, alors qu'elle fixait toujours Allanah droit dans les yeux. Charlotte pensait avoir parfaitement réussi à faire sentir à sa nouvelle "protégée" que ses paroles ne lui avaient pas plu. Pas du tout. C'était ahurissant comme son côté lunatique était exacerbé dès qu'elle entendait parler de Redgrave. Elle se fermait aussitôt comme une huitre à qui on aurait voulu voler sa perle, et se montrer aussi piquante qu'une rose que l'on voudrait cueillir. Si elle pouvait blesser Allanah ? Elle s'en moquait. Dès lors qu'il était question de Redgrave, les états d'âmes n'avaient plus leur place. Elle ne voulait pas entendre parler de cette garce ni de son gnome. Cela s'arrêtait là. Et si la personne face à elle persistait, elle était bien capable de lui arracher la langue pour la faire taire... Charmantes pensées que voilà, mais elles résumaient bien l'état d'esprit dans lequel se trouvait Charlotte. Pour ajouter à cela encore, elle se savait en position de force et n'hésitait pas à en faire usage. On a rien sans rien dans la vie. S'il lui fallait se montrer cruelle pour garder la tranquillité, elle acceptait volontiers.

Afin que la jeune fille soupèse bien le poids de chacun de ses mots, Charlotte resta aussi immobile et impassible qu'une statue pendant quelques secondes encore. Non, assurément, elle ne plaisantait pas. Lorsqu'enfin elle jugea que son message était clairement passé, elle se détendit légèrement, affichant une expression plus sereine sur son visage. Plus sereine, mais en apparence. Ce qu'Allanah ne savait pas, c'était que, d'emblée, Charlotte n'avait aucune confiance en elle - ni en quiconque d'ailleurs, hormis ses proches -, mais pire encore, la Serdaigle avait perdu une grande partie de sa crédibilité. Il lui faudrait la regagner, en agissant et en répondant correctement aux questions que la jeune femme lui poserait. Autant vous dire qu'à partir de cet instant, l'observation et la vigilance de la jeune brune avaient redoublé. Elle analyserait toutes les paroles d'Allanah, et peut-être même ses gestes. Ce serait à elle de savoir gagner sa confiance, et non pas à Charlotte de la lui donner... Après un bref sourire, Charlotte expliqua à Allanah qu'elles allaient transplaner pour rejoindre le tatoueur. Sans attendre son avis, la jeune Shadow se saisit du poignée de la Serdaigle et.... Et Plop. Les deux complices atterrirent dans une ruelle totalement déserte. Elle n'allait tout de même transplaner devant la vitrine d'un tatoueur moldu... Bref, elle relâcha le poignet d'Allanah et se mit à avancer vers l'une des extrémités de l'étroite rue. ~†~


" En ce qui concerne ce qui t'attend, je ne peux pas te dire grand chose.
Je sais juste que je dois en quelque sorte te "prendre sous mon aile". Ton propre contact te donnera des missions, je ne sais pas quand exactement, mais quand tu les auras reçues, je devrais t'aider à les réaliser.
Tu n'as pas à t'inquiéter, tout devrait bien se passer. Ce sera même encore plus simple puisque nous nous connaissons déjà.

Bonjour ! "


~†~ Un sourire poli venait de prendre place sur son visage et il ne s'effacerait que quand elles franchiraient à nouveau la porte de ce tatoueur. Il était moldu, ne posait pas trop de questions et travaillait bien et proprement. C'était ici que Charlotte était venue faire recouvrir son scorpion. Elle ne pouvait décemment pas aller faire ça chez un tatoueur comme Louage Deb. Premièrement, elle n'avait pas spécialement envie de faire la causette à Iscarioth et, deuxièmement, il était bien trop risqué d'exposer cette marque dans le monde des sorciers. Elle avait peut-être plus souffert que chez un tatoueur sorcier mais, dans ce genre de situation, la sécurité et la capacité à rester dans l'anonymat étaient plus importantes. L'endroit était modeste. Il y avait un comptoir, derrière lequel était posé un... Quel était le nom déjà ? Un odrinateur ? Quelque chose comme ça. Quelques tables hautes, accompagnées de tabourets, et une salle à l'arrière, où étaient faits les tatouages. Sur les murs, des croquis de tatouages étaient accrochés. Charlotte s'avança, pour laisser la place à Allanah de pouvoir entrer, et se tourna vers elle avec une expression amusée. ~†~

" Tu as une petite idée ? "




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 23 Nov - 18:51

Stupidité chronique de sorciers et orgueil mal placé. Pas étonnant qu'elle ait du mal à les apprécier. Il était clair qu'Allanah ne vivrait jamais ce qu'avait vécu Charlotte, parce que ce qu'elle vivait lui semblait bien assez éprouvant pour qu'elle cherche en plus à tomber amoureuse de quelqu'un qui la ferait souffrir inconsciemment. Cela ne l'empêchait pourtant pas de trouver la réaction de sa désormais partenaire excessive et mal placée. Pour une actrice qui devrait sans cesse avoir à subir les commentaires et les jugements d'autres personnes, elle prenait bien mal une simple remarque qui n'avait pas pour but de la blesser ou tout autre chose qu'elle aurait pu prendre comme une attaque personnelle.

Mais au final, elle n'avait que faire de ses états d'âme. Si haïr Elinor et un petit garçon qui ne pouvait décemment pas comprendre pourquoi il était l'objet d'une haine si farouche lui faisait du bien, qu'elle fasse. Elle saurait à qui se plaindre quand ses crises d'humeur se retourneraient contre elle.

Tout comme elle pouvait garder pour elle ses menaces à peine voilées. Lanah haussa cette fois franchement les sourcils, interloquée puis elle haussa les épaules, à la limite de la provocation, se désintéressant bien vite de la première volée de paroles de Charlotte. Les intérêts de L'Opposition dicteraient toujours leur comportement alors elle ne se faisait pas de soucis sur leur entente. Charlotte resterait surement toujours qu'une partenaire ou simplement l'épouse de Sacha. Rien de plus, rien de moins. Elle garderait pour elle son avis sur ce qui avait poussé Charlotte si elle laissait tomber son air de grande dame outrée qui n'impressionnait personne. Elle n'était plus une enfant qu'un regard noir et des sourcils fronçaient intimidaient.


Comme après chaque transplanage, elle frissonna alors qu'elles avaient quitté les docks pour un autre quartier de Londres. Une ruelle noire. Allanah rejoignit Charlotte alors qu'elle lui expliquait ce qu'elle savait et que la Serdaigle soupçonnait déjà. Elle n'en savait pas plus qu'elle. Le culte du secret était quelque chose de cultiver comme un art dans L'Opposition. Il fallait vraiment avoir une patience infinie si l'on voulait finir par avancer ou obtenir une miette de consigne.

Heureusement, Allanah avait toute la patience qu'il fallait. Mener la mission qu'elle s'était donnée valait bien cette attente. Elle avait bien attendu trois mois avant de rencontrer le Nain et encore trois autres mois pour avoir de ses nouvelles et apprendre qu'elle 'travaillerait' avec Charlotte. Elle pouvait bien encore attendre trois mois pour avoir l'occasion de donner quelques substances à Mélusine pour la Résistance. Tant que ces efforts soient récompensés par un coup d'éclat quelconque de la Résistance, elle pouvait bien y passer des années. Se sentir utile pour quelque chose vaudrait toujours ce sacrifice.


« Bonjour... »

Allanah salua le propriétaire de la boutique mais son regard n'était pas posé sur lui. Plutôt sur les murs.

Qu'est-ce que je fais là..?

Quand on se disait que Lanah n'avait jamais eu à l'idée de se faire un tatouage - et encore moins pour couvrir la marque de L'Opposition - se retrouver face à tellement de ses dessins et qu'elle en aurait bientôt un vrai sur le bras gauche, il y avait de quoi resté bouche bée. Elle n'était en rien attirée par tout ce qui pouvait bien intéresser une ado de 16 ans. Ni maquillage, ni bijoux, ni garçon, ni... tatouage.

Elle s'approcha du mur pour voir ce qui pourrait bien recouvrir le petit scorpion noir. Petit ou grand, long ou large, en noir et blanc ou en couleur. Lettrine, tribal, signe celtique, animaux fantastiques ou bien réels, rose rouge... Autant de possibilités à prendre en compte. Jusqu'à trouver ce qu'on l'on voulait.




« Chardon bleu. Protection contre les mauvais sorts entre autre. Juste ce qu'il me fallait. »

Lanah se permit un petit sourire sans joie pour Charlotte alors que le tatoueur prenait le dessin finalement choisit.

« Ça serait pour en recouvrir un autre. »

Elle releva de nouveau la manche de sa veste pour montrer le scorpion. Il se permit un coup d'œil vers Charlotte, comme si il la reconnaissait et l'invita finalement à le suivre jusque dans l'arrière salle. Lanah s'installa, enleva complètement sa veste alors qu'il sortait le matériel nécessaire pour faire le tatouage. Sachant d'avance que ce ne serait pas une partie de plaisir, la jeune fille commença dès à présent à moduler sa respiration, attendant la première douleur sur appellerait les suivantes.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mer 3 Déc - 0:20

~†~ Charlotte laissa son regard se promener sur les dizaines de modèles de tatouage sans un mot. Il y en avait quelques uns accrochés sur les murs. Les autres se trouvaient dans un catalogue. La jeune brune les contempla, s'imaginant avec l'un ou l'autre dans le cou, à l'intérieur du poignet ou sur la cheville. Ce n'était pas qu'elle en voulait un nouveau... Elle en avait déjà quatre. Mais, souvent, se faire un tatouage donne l'envie d'un faire un autre, plus tard. Et, lorsque cet autre sera fait, on aura envie d'en avoir un autre, encore... C'était presque un cercle sans fin, un cercle vicieux. Charlotte en arborait déjà quatre mais, à voir les dessins, elle s'imaginait sans difficultés avec un de plus... Cependant elle résisterait. Quatre, c'était un bon chiffre, et elle n'avait pas particulièrement envie de finir avec le corps entièrement recouvert de dessins... Quatre, c'était bien. Et puis, ils la définissaient assez bien, et racontaient un peu... sa vie. Par simple curiosité donc, elle feuilleta les catalogues de tatouages, le temps que la petite Serdaigle se décide. Cela prit moins de temps que ce qu'elle avait imaginé. Elle était déjà en train de se préparer mentalement à devoir attendre des heures avant qu'Allanah ne trouve enfin chaussure à son pied... Mais finalement non, cela avait été assez vite.

Chardon bleu. Chardon bleu ? Protection contre les mauvais sorts, dixit la jeune Raines. Juste ce qu'il lui fallait. La jeune Shadow tourna ses pupilles insensibles vers Allanah, se demandant si elle devait prendre en compte le sous-entendu ou non. Les mauvais sorts... Oh, la méchante et vile Charlotte qui voulait lancer des mauvais sorts à la pure et innocente Allanah... Un petit rictus se dessina au coin des lèvres de l'ancienne Serpentard à cette pensée. N'importe quoi... Ne se souciant pas plus des mots d'Allanah que de l'état de santé de bébé Noah, Charlotte jeta un coup d'oeil au tatouage en lui-même. C'était.... très peu esthétique, pour rester polie. Ca ressemblait à une sorte de pieuvres, avec de grandes tentacules. Ou peut-être à une grosse araignée poilue qui pourrait se confondre avec une feuille d'un quelconque arbre tropical ? Enfin... Après tout, c'était Allanah qui l'aurait sur la peau, alors elle faisait ce qu'elle voulait...

La jeune anglaise garda donc son avis pour elle, contrairement à Raines plus tôt, et suivit distraitement les deux individus dans l'arrière-salle. Elle s'appuya sur l'encadrement de la porte, ne pénétrant pas totalement dans la salle, et resta là à observer le tatoueur préparer ses outils. Elle avait bien vu son regard, lorsqu'Allanah avait laissé entrevoir la marque d'Antarès. D'un autre côté, c'était plutôt normal. On ne devait pas voir tous les jours des personnes qui voulaient faire recouvrir un scorpion, et encore moins exactement le même scorpion... Mais, tant qu'il ne lui demandait rien, tout allait bien... Le tatoueur s'installa face au bras de la blondinette, approchant son aiguille de la peau. Allanah n'eut pas un regard de soutien, ni même une parole d'encouragement de la part de sa "protectrice". Pour quoi faire ? Elle n'était pas sa mère, ni l'une de ses amies. ~†~


- Vous aviez le même non ?
" Oui. "
- Et c'est quoi ?
" Un scorpion. "
- Oui mais il représente quelque chose ?
" Oui. "
- J'peux vous d'mander c'que c'est, sans être indiscret ?
" C'est un scorpion. "

~†~ En somme, non, il ne pouvait pas demander ce que l'animal représentait, et oui, il était indiscret... Tout au long de l'échange, la voix de la jeune femme était restée froide, distante et assez dure. Ses derniers mots avaient résonné comme un claquement et le tatoueur avait bien compris qu'il ne saurait rien de plus... Déjà, la première fois qu'elle était venue, il avait essayé d'engager la conversation, mais elle avait été aussi bavarde qu'une porte close... Il retentait sa chance aujourd'hui, avec le même échec. Au bout d'une grosse demie-heure à observer tantôt le visage d'Allanah contracté pour ne pas émettre un son, tantôt l'aiguille qui plongeait sous la peau de son bras, Charlotte se redressa et s'éclipsa vers la salle principale. N'ayant rien de mieux à faire, elle se remit à parcourir les livres de dessins... Une autre demie-heure plus tard, le tatoueur revint, suivi de près par Allanah dont le nouveau tatouage était badigeonné de crème et recouvert d'une compresse. ~†~


- Vous connaissez les précautions pour la cicatrisation ?
" Oui. "
- Parfait.

~†~ Elle paya l'artiste avec de l'argent moldu, le salua et entraîna Allanah vers la sortie. Elles retournèrent dans la petite ruelle déserte et Charlotte saisit le poignet de sa protégée, pour transplaner à nouveau. Elles atterrirent dans une rue au décor similaire, mais située à côté d'un bar cette fois. Avant qu'elles ne se dirigent vers l'établissement, Charlotte demanda à Allanah de lui faire voir son tatouage, pour constater le résultat final. Elle décolla une partie de la compresse avec délicatesse et aperçut le rendu au travers de la crème... ~†~



~†~ Comme pour elle, le scorpion restait visible, au centre, mais était cependant bien dissimulé par le recouvrement. Sans un mot, la jeune brune replaça le pansement sur le tatouage, avant d'entraîner sa nouvelle protégée vers le bar où Yann l'amenait, chaque fois qu'elle devait le voir. L'endroit était sombre, mais plutôt modeste. Il était visiblement moldu... Charlotte demanda à la jeune fille si elle voulait boire quelque chose. Elle lui répondit un jus d'orange. D'un petit geste de la main, la jeune brune appela le serveur, qui arriva avec un mince sourire sur le visage.

- Je vous sers quelque chose ?
" Un jus d'orange pour la demoiselle. "
- Et pour vous ?
" Comme d'habitude.

Alors, Allanah, raconte-moi un peu. "

« Que veux-tu savoir précisément ? »
" Pourquoi Antarès ? Que penses-tu de lui ? "
« Ce que j'en pense ? Qu'il peut me donner ce qu'il me manque : une mémoire, un passé. »
" C'est pour ça que tu as rejoint l'Opposition ? "
« Pour quoi d'autre ? Je dois déjà beaucoup à Sacha. Ca fait deux ans maintenant qu'il veille sur moi, qu'il joue un rôle qui n'est pas le sien. Je n'aurais pas assez d'une vie pour l'en remercier et je ne veux pas passer ma vie à ses crochets. Et sans ma mémoire, je serais... incapable d'avoir un futur. »
" Tu n'as pas songer à repartir d'un nouveau pied, te faire une nouvelle vie, sans te souvenir de ton passé ? "
« Saurais-tu repartir d'un nouveau pied, en sachant que tu as aimé quelqu'un passionnément, en ayant l'impression, quand tu croises Sacha, de le connaître et de savoir - sans certitude aucune - que c'est lui que tu as aimé de toute ton âme ? Je peux te dire que c'est un fardeau dur à porter et à dépasser. »

* Le Mimoune *

" ..... Pardon ?! "

« Tu ne m'as pas compris. Je n'aime pas Sacha du même amour que celui qui vous unit. Je le considère plus comme un frère qu'autre chose. Ma question était que si comme moi, tu n'avais plus que des résidus de ton passé, qu'il ne te restait rien d'autre qu'une impression des sentiments que tu ress... »
- Mesdemoiselles...
" Madame. "

~†~ Sans même relever la tête, elle avait, presque machinalement, repris sur son statut la voix qui les interpellait. Non, elle n'était pas Mademoiselle, elle était Madame. Fallait-il qu'elle l'écrive en long, en large et en travers sur son visage ?! Et pourquoi les interrompait-il ? Elles étaient en pleine discussion, cela se voyait pourtant, non ? Charlotte essayait de comprendre ce que voulait dire la petite bleue, parce que pour le moment, elle n'y comprenait pas grand chose. Enfin si, mais apparemment pas ce qu'il fallait. Pourtant, de la manière dont Allanah avait expliqué, cela lui paraissait très clair... Elle, elle avait compris qu'Allanah avait l'impression de reconnaître Sacha comme étant celui qu'elle avait follement aimé. Et elle n'avait pas peur de dire cela devant l'épouse dudit Sacha qui, c'était bien connu, était... comment dire... quelque peu jalouse et possessive.... Essayant donc de ne pas s'emporter, la jeune brune tentait d'écouter les explications de la petite Raines, jusqu'à ce qu'on ne vienne les importuner... Elle détourna ses yeux clairs d'Allanah, pour les poser momentanément sur la silhouette assez grande d'un homme qu'elle ne connaisait pas, et qui leur cachait la vue... ~†~




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 9 Déc - 16:27

Garder un soi toutes les douleurs que l'on ressentait était quelque chose que savait très bien faire Allanah. Et même si ses souffrances avaient plus souvent étaient mentales que physiques, il n'en restait pas moins qu'elle garda obstinément les lèvres closes, s'interdisant de montrer quelconque signe de douleur autre que ses lèvres pincées ou les poings fermés pour s'empêcher de lui dire d'arrêter immédiatement ce qu'il faisait sur son bras ou de le repousser plus que sèchement.

Après avoir été rabroué par Charlotte, le tatoueur garda un silence de mise. Elle même, si elle en aurait eu le courage, l'aurait arrêté bien avant ou lui aurait conseillé de ne pas trop énerver Charlotte. Mais son silence n'était vraiment que de façade. Charlotte partit, il entama la conversation avec la petite Serdaigle qui se garda bien de répondre, trop concentrée à sa propre tâche. Mais quand il aborda encore une fois le sujet du scorpion, Allanah retint son bras, lui dispensant alors un conseil qu'il serait intelligent de suivre, pour sa sécurité :


« Entre vous et moi, taisez-vous et faites simplement votre travail sans poser de question. »

Lâchant son bras et après avoir un silence qu'il, elle espérait, mit à contribution pour faire entrer dans son crâne ce qu'elle venait de lui dire, il reprit sa tâche sans plus rien dire. Le temps lui sembla alors passer trop lentement. Allanah poussa un soupir inaudible quand le tatoueur reposa finalement ses outils sur un plateau en métal. Lui demandant de rester encore assise un moment, il se leva et revint avec crème et bandage. Crème qui finit sur son bras et bandage qui entoura ledit bras. Enfin terminé. Elle suivit l'échange entre le tatoueur et Charlotte, supposant que les précautions concernaient la crème et bandage qu'elle devrait changer pendant un durée déterminée. Elle en demanderait plus à Charlotte plus tard.

Et comme précédemment, elle la laissa choisir leur prochaine destination, un bar moldu qu'elle semblait bien connaître. Si sa première question la surprit, Allanah resta sagement à des banalités pour lui expliquer le pourquoi de son entrée dans L'Opposition, elle garda pour elle Mélusine qui était Résistante, elle qui était dans L'Opposition uniquement pour aider la Résistance... Charlotte dormirait bien mieux en ne sachant rien de tout cela. Et elle aussi, par la même occasion. Mais quand la conversation dévia sur Sacha, ça s'envenima. Cela semblait pourtant compréhensible pour la Serdaigle...

Si ELLE avait vécu son histoire avec Sacha. Si ELLE avait finalement perdu tout souvenir de son amour pour lui. Si il ne lui restait, à ELLE, que la sensation qu'au fond, ELLE ait aimé Sacha, sans autres preuves de ce fait que des résidus de sentiments. Pourrait-elle, ELLE, refaire sa vie sans chercher à savoir ce qu'elle avait vécu ? Jamais Allanah n'aurait été assez folle pour annoncer tout de go à Charlotte qu'elle aimait Sacha ! Elle connaissait que trop bien la jalousie maladive qui l'animait dès qu'il était question de son mari. Elinor et Noah n'en faisaient-ils pas les frais chaque jour qui passait ? Et surtout, elle se sentait incapable d'aimer. Trop compliqué quand l'on n'avait rien d'autre à donner qu'une coquille vide de tout.

Elle s'apprêtait à de nouveau tenter de faire comprendre ça à Charlotte, quand elle lui annonça un 'madame' qu'elle ne comprit d'abord pas. Madame ? Oui, mais pourquoi lui disait-elle cela ? C'est seulement après s'être posée ces questions sans intérêt qu'elle avisa la silhouette à qui Charlotte avait réellement annoncé ce 'madame'. Allanah cligna plusieurs fois des yeux, avant d'observer l'homme qui s'était posté à côté d'elles. Elle pensa d'abord à une connaissance de Charlotte. N'avait-elle pas montrer qu'elle était déjà venue dans cet endroit auparavant avec son 'comme d'habitude' lors de la commande des boissons ? Mais en réfléchissant, cet inconnu ne se serait pas trompé dans le titre à employer avec Charlotte si ils s'étaient connus. Retour à la case départ donc.

Assez grand pour leur cachait la vue, sans autre signe distinctif que le sourire qu'il arborait et qui lui faisait penser que lui les connaissait bien alors même que c'était la première fois qu'Allanah posait les pieds ici, il distillait autant de mystère qu'elles en manquaient. Plantant alors son regard dans les yeux qui les fixaient, Allanah prit les devants :


« Oui ? »

Question courte et précise qui demandait une réponse courte et précise, avant de les laisser tranquille. Mais il en décida autrement en agrandissant son sourire et se retournant, Allanah avisa un second homme, que le premier appela. La Serdaigle fronça les sourcils, mécontente de le voir prendre ses aises à se tirer une chaise et s'installer, le second faisant de même. Attablés sans être invités, ils restèrent ainsi à les observer, alors que l'impatience grandissait chez Allanah. Si elle n'avait pas la sensation que ces hommes n'étaient pas n'importe qui, depuis longtemps ils seraient aller paître ailleurs.

« Vous avez besoin de quelque chose ? »

Si personne ne se décidait à prendre la parole, ils en seraient encore là la semaine prochaine.

- Fichtre, non ! s'exclama-t-il en riant. Mais j'avais un doute, doute maintenant dissipé mademoiselle... et madame.
« Je ne suis pas sûre de bien vous comprendre... »
- Tout à fait normal. Mais il n'est pas rare que les... anciens connaissent les nouveaux arrivants avant qu'eux-même nous connaissent.

Donc, si elle comprenait bien les paroles surement peu clair par mesure de sécurité, ils étaient des 'anciens' de L'Opposition, en contraste avec Charlotte et elle, qui étaient les 'nouvelles arrivantes' ? Mais incertaine de la traduction à donner à cette nouvelle, Allanah risqua simplement un coup d'œil vers Charlotte, laissant celle-ci régler le problème. Elle était l'ainée après tout, alors à elle d'infirmer ou non les propos tenus par leur homme.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Mar 16 Déc - 23:13

~†~ Oh par Merlin... Mais qu'est-ce que c'était encore.... ? Même lorsqu'elle venait dans un bar qu'elle considérait comme plutôt tranquille, afin de mener à bien sa mission, de sonder Allanah sur ses intérêts et intentions et de découvrir sa vision de l'Opposition, il fallait que l'on vienne l'importuner. En la prenant pour une "mademoiselle", de surcroît... Humpf. Impossible d'avoir la paix plus de cinq minutes... Sans un mot et avec un soupir las étouffé, la jeune brune daigna relever son regard vers l'importun. Plutôt grand et carré, les cheveux d'un blond foncé, une petite barbe naissante, des yeux sombres et un grand sourire sur le visage. Et bien quoi, il n'avait jamais vu deux filles assises à une table dans un bar ? L'homme se détourna pour en appeler un second. Celui-ci était un peu plus petit et menu. Châtain clair, presque roux. Son visage était plus fin mais il avait la mine plus renfrognée. Indéniablement, il était moins ouvert et moins enclin à une discussion que son compagnon... Néanmoins il s'avança, à pas lents, et imita son acolyte.

Quelques secondes plus tard, tous les deux avaient pris place à la table qu'Allanah et elle occupaient. Charlotte ne s'était pas décalée pour leur faire de la place. Non. C'était, après tout, eux qui s'incrustaient. Elle, elle n'avait rien demandé. Alors non, elle ne se pousserait pas pour qu'ils soient mieux installés et qu'ils puissent s'accouder tous les deux à la table. Même pas en rêve... Les deux nouveaux arrivants observaient les deux jeunes femmes, le regard critique et intéressé. Amusé, peut-être même. Charlotte ne disait rien et faisait de même. Ses yeux clairs et perçants fixaient les inconnus à tour de rôle et sans aucune gêne. Elle ne les connaissait pas, non. Elle ne pensait pas non plus les avoir déjà croisés. De parfaits inconnus en somme... Son visage de marbre n'affichait aucune émotion et elle attendait que l'un des deux ne prenne la parole pour s'annoncer ou leur expliquer la raison de leur présence à tous les deux. Ce fut finalement Allanah qui, la première, brisa l'étrange silence qui s'était instauré. La jeune Shadow tourna son regard clair vers elle, l'espace d'une seconde, avant de le reposer sur celui qui les avait importunées. Avait-il besoin de quelque chose ?

Apparemment pas. Il avait eu un doute. A propos de ? Elle ne savait pas. En tout cas, il semblait avoir effacé son doute. Charlotte n'eut aucune réaction lorsqu'il précisa "madame" pour elle. Elle aurait pu lui sourire, en remerciement pour ne pas s'être trompé et avoir fait attention. Elle ne le fit pas. Pourquoi faire ? Elle n'était pas du genre à offrir un visage réjoui au premier inconnu qui essayerait de lui faire plaisir. Si, d'ailleurs, c'était ce qu'il cherchait à faire... Quoiqu'il en soit, le visage de la jeune anglaise resta aussi impassible qu'une statut, bien qu'elle ne voyait pas plus qu'Allanah où cet homme voulait en venir... Lorsqu'enfin il s'expliqua, une petite lueur de compréhension s'alluma dans le regard vif de Charlotte, alors qu'elle reconsidérait les deux hommes. Les "anciens". Eh bien... En tenant compte de l'endroit, mais également du fait que les deux jeunes filles n'étaient pas des nouvelles recrues ensemble dans beaucoup de domaines, Charlotte se dit qu'ils étaient, eux aussi, de l'Opposition. Alors, comme ça, eux les connaissaient ? Intéressant... Elle s'apprêta à prendre la parole mais le serveur revint avec son "comme d'habitude" et le jus d'orange d'Allanah. ~†~


- Et voilà.
Bonjour Messieurs ! Ce sera comme d'habitude ?

- Comme d'habitude, oui.

" Peut-on savoir comment vous avez trouvé les "nouvelles arrivantes" que nous sommes ? "
- Oh, mais nous ne l'aurions pas pu si Monsieur Kenston ne l'avait pas voulu... Milady ?

~†~ Voilà qui répondait à la première question... Ils faisaient effectivement, tous les deux, partie de l'Opposition. Premièrement parce qu'ils avaient mentionné Yann. Mais aussi, et surtout pour prouver leurs dires, ils l'avaient interpellée de la même manière que Yann le faisait. Au moins, tout doute était dissipé et elle savait à qui elles avaient à faire... Pour montrer qu'elle avait saisi, Charlotte hocha simplement la tête, sans ajouter un mot de plus. Bien. Donc ils faisaient partie de l'Opposition, et Yann savait qu'ils allaient se rencontrer. Parfait. Mais... Et ? Quel était le but de cette rencontre ? Simplement faire connaissance et un brin de causette autour d'un verre en faisant les louanges d'Antarès ? Ce n'était pas vraiment le genre de la maison... Elle cherchait une raison qui aurait pu pousser deux "anciens" à venir à la rencontre de deux "nouvelles", mais elle n'en voyait pas. Elle s'apprêtait à formuler ses pensées lorsque le deuxième homme la devança. Il prit la parole d'une manière abrupte, d'une voix un peu rude... ~†~

- Vous êtes Charlotte Leonhart de Lansley ?
" .... Pourquoi poser la question si vous avez la réponse ? "
- Yann n'avait pas exagéré en nous prévenant !
" De... ? "
- Que vous mordiez.

~†~ Un petit rictus se dessina au coin des lèvres de la jeune femme. Vraiment ? Yann leur avait dit qu'elle "mordait" ? Voilà qui était amusant. Elle s'était pourtant toujours montrée polie envers lui... Elle n'était certes pas un modèle d'amabilité mais tout de même... Cependant, il était vrai que Charlotte ne cachait pas souvent ce qu'elle pensait. Même si, la plupart du temps, elle formulait cela et parvenait à se faire comprendre de manière subtile. Mais elle n'avait pas à se cacher - à part d'être dans l'Opposition - alors oui, elle n'hésitait pas à prendre la parole. Que les autres en pleurent, en rient ou s'en offusquent. Peu lui importait, elle ne portait toujours aucune importance à l'opinion que "les autres" pouvaient bien se faire d'elle. Il n'y avait que ses proches qui comptaient. Le reste... Le reste n'importait pas. De ce point de vue là, l'ancienne Serpentard n'avait pas changé depuis sa sixième année... Le serveur vint couper court à leur échange en amenant les boissons des deux hommes. Charlotte en profita pour boire une gorgée de la sienne, avant de se décider à faire les présentations... ~†~

" Je vous présente Allanah. Elle est encore à Poudlard et je vais l'aider dans ses premiers pas dans l'Opposition. "

- Nous savons tout cela.
" .... Et vous ? Vous êtes ? "
- Danny. Et lui c'est Gabryel.
" Peut-on savoir la raison de notre... rencontre ? "

~†~ Si eux avaient l'air de savoir pas mal de choses les concernant, Charlotte ne savait absolument rien d'eux. Et Allanah ne devait pas en savoir plus qu'elle, puisqu'elle semblait ne les avoir jamais vu non plus... Le mystère restait donc entier et la jeune Shadow se demandait ce qui pouvait bien amener ces deux hommes... Surtout avec l'accord de Yann. Etait-ce un test ? Pour voir si elle s'occupait bien de sa nouvelle "protégée" ? Ou alors autre chose ? On allait leur confier une mission et de leur réussite dépendrait la continuité de leur collaboration ? Ou bien rien de tout cela et elles allaient juste faire plus ample connaissance avec d'autres membres de l'Opposition et entrer un peu plus dans le "réseau" ? Elle ne savait pas. Son esprit s'était mis en marche et là-dedans, c'était l'anarchie. Des idées lui venaient en tête, certaines tout à fait plausibles, d'autres complètement tirées par les cheveux... Non, vraiment, elle ne pouvait affirmer avec certitude la raison de leurs présences ici. Heureusement, ils mirent fin à sa réflexion tortueuse en reprenant la parole et en leur dévoilant le pourquoi du comment... ~†~


- Nous savons, Charlotte, que vous avez déjà fait vos preuves au cours de ces derniers mois. Yann nous l'a confirmé.
- Nous savons aussi que la petite demoiselle ici présente ne les a en revanche pas encore faites.
- Et nous venons pour y remédier.
Allanah, Le Nain nous envoie pour vous tester.

" Hum... Qui est Le Nain ? "




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Sam 27 Déc - 21:28

Allanah écouta la conversation avec un intérêt poli, laissant à Charlotte le soin de déblayer le tout. Elle n'accorda qu'un bref regard à l'homme qui apporta leurs boissons, commandées juste avant l'arrivée fracassante des deux éminents membres de l'Opposition et leur parlage qui, si il suscitait un intérêt poli, ne titillait pas la curiosité d'Allanah qui aurait finit par s'en désintéresser complètement si, finalement, son nom ne vint dans la conversation.

Elle releva alors bien vite la tête pour scruter avec insistance le dénommé Gabryel - elle avait retenu les noms, oui. Elle acquiesça sans pour autant proférer une parole. Elle ne pensa pas à elle, à ce qui était passé par la tête de son recruteur de lui faire passer un 'test' après tant de mois à attendre un signe de vie, mais plutôt à Charlotte. Fait ses preuves ? Dans quel genre ? Si elle avait fait le peu qu'Allanah avait dû faire - c'est à dire pas grand chose sauf ouvrir les yeux et les oreilles - leur test ne serait qu'une simple formalité, croyait-elle.


- Un recruteur, comme Yann. Il vous envoie ses amitiés, finit-il en tournant ses yeux sombres vers Allanah (HJ : j'espère ne pas me tromper de description de bonhomme ^^')
« Je n'en doute pas. »

Ce fut tout ce qu'elle répondit mais cela eut le don de faire apparaître un nouveau sourire sur le visage de Danny, qui laissait présager qu'il savait aussi des... choses sur le caractère de la Serdaigle.

« Quel est donc ce test, alors ? »
- Vous ne devez pas connaître la clé de Zassa mais...
« Si » coupa-t-elle. Il était temps de reprendre un peu la conversation en main. « Selon la légende, elle permettrait d'ouvrir une 'porte' dont le lieu où elle repose est inconnu à ce jour. Ce qui se trouve derrière est aussi mystérieux que le lieu. Certains croient à un paradis sans guerre, sans maladie, d'autre à un monde où tout ce que l'on désire serait possible, d'autres encore, plus fanatiques ceux là, penchent plutôt pour le contraire de la première théorie et on leur attribue beaucoup de massacre, comme celui de l'explorateur Alan Walter et son équipe, des anglais qui, dit-on, auraient été proches de trouver l'emplacement exacte de la porte. »
- Qu'est-ce que vous croyez, vous ?
« Que c'est ce que c'est : une légende. »
- Et comment expliquez-vous les pouvoirs de la clé alors ?
« D'ouvrir toutes les portes ? C'est un objet magique, peut-être qu'un quelconque ancien sorcier a trouvé amusant d'inventer une clé qui ouvre les portes tant que c'est le véritable propriétaire qui utilise ses 'pouvoirs'. Ça n'accrédite en rien la thèse de la porte vers un hypothétique paradis ou enfer ! »
- Et si on vous dit que l'Opposition sait où se trouve cette porte ? Ça change quelque chose ?

Allanah ne répondit rien mais c'était ses yeux qui vacillèrent le temps d'un battement de cœur.

C'était complètement absurde ! Si la clé magique n'accréditait en rien les fabulations de quelques fous, elle accréditait en tout cas la bêtise profonde des membres de l'Opposition. Elle voulait bien croire en beaucoup de chose car elle vivait et faisait partit d'un monde qui était lui même bizarre avec sa magie, ses créatures que l'imagination moldue n'avait finalement pas inventé de toute pièce et ses personnalités hors du commun qui émaillaient son Histoire mais pas à une porte vers un autre monde, si au moins une de ses théories étaient vraies.


« Ça ne change rien. Je veux voir pour le croire. »
- Cela tombe : c'est votre mission.
« Trouver la porte ?! Mais..! »
- Ramener la clé ! Je vous l'ai dit, nous savons déjà où se trouve la porte.
« Vous plaisantez ! » s'emporta-t-elle, violemment.
- C'est votre mission. Acquittez-vous en, c'est tout ce que l'on vous demande.

Ils étaient fous, en plus d'avoir amené l'absurdité à un niveau encore jamais atteint jusqu'à aujourd'hui. Ce n'était peut-être qu'une vulgaire clé pour la Serdaigle, mais fausse légende ou non, elle attisait les curioistés et Allanah savait, pour l'avoir lu dans un quelconque livre ou magazine, qu'elle était gardée par un sorcier, riche collectionneur qui vivait dans la banlieue de Londres. Et si, comme elle le savait, la clé de Zassa n'était pas le seul objet rare qu'il possédait, on pouvait être sûr que la protection autour de ses objets serait optimale, voir difficilement contrable.

« Je suppose qu'il n'y a aucune alternative à ce choix ? »
- Aucune.

Alors Allanah haussa les épaules et ce fut le seul signe extérieur qu'elle montra à cette décision. Elle était contrainte et forcée de le faire, si elle ne voulait pas ruiner tous les efforts qu'elle avait fait pour en arriver là. Mais elle savait aussi que sans Charlotte, ses chances avoisinaient les zéro d'arriver à un quelconque résultat quand ses chances étaient, de toute façon et avec la présence ou non de Charlotte, très faible.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Sam 3 Jan - 23:19

" Dans ce cas, la mission est acceptée.... Y a-t-il une limite dans le temps ? "
- Une semaine. La demoiselle a une semaine pour s'emparer de la clé.
" C'est parfait. "

~†~ Sans un mot de plus, la jeune brune porta à nouveau son verre à ses lèvres sous les regards curieux des deux anciens membres de l'Opposition. Une semaine pour récupérer une clé, ce ne devait pas être infaisable... Et puis, elle doutait que les membres hauts placés dans l'Opposition aient décidé de donner une première mission irréalisable à une nouvelle venue. Sauf pour avoir une bonne raison de ne pas l'accepter dans leurs rangs mais Charlotte ne voyait pas pourquoi. Bon, certes ce n'était pas une clé ordinaire qu'Allanah devait récupérer... C'était tout de même la clé de Zassa. Mais s'ils donnaient cette mission à Allanah, c'était qu'elle était en mesure de la réaliser. Et, de toute manière, Charlotte pourrait toujours l'aider, si la Serdaigle en avait besoin ou si elle ne s'en sortait vraiment pas... C'était un peu sa mission, à elle. Assister Allanah dans les siennes et l'encourager. La soutenir et l'aider. Jusqu'à un certain point évidemment, elles n'allaient pas devenir copines comme cochons du jour au lendemain. Mais elle l'épaulerait en tout ce qui concernerait l'Opposition. C'était déjà pas mal, non ?

En ce qui concernait la clé de Zassa... Charlotte en avait déjà entendu parler oui. C'était une légende bien connue des sorciers bien qu'un peu oubliée avec le temps. Cette clé qui ouvrait toutes les portes, dont une en particulier dont l'emplacement était inconnu et qui donnait sur on ne savait pas trop quoi... Des dizaines d'élucubration avaient été faites sur ce qui se trouvait derrière cette porte, et personne n'ayant de réelles preuves, la légende était un peu tombée en désuétude. Et voilà que Danny et Gabryel leur annonçaient tout sourire que l'Opposition savait où se trouvait cette porte, mais qu'il ne leur manquait que la clé. La jeune anglaise n'avait rien laissé transparaître sur son visage à cette révélation mais, bien que surprise, elle fut cependant moins réticente qu'Allanah. Peut-être parce que cela faisait maintenant presque sept mois qu'elle faisait partie de l'Opposition et qu'elle commençait à savoir comment tournait la maison. Si Antarès voulait quelque chose, en général, Antarès l'avait. Cela, elle l'avait bien compris depuis un petit moment... Alors, elle ne doutait pas de la véracité des propos et pensait tout à fait capable Antarès, et les Opposants, capable de découvrir la porte de la légende... ~†~


" Y a-t-il autre chose qu'Allanah doit savoir pour mener à bien sa mission ? "

- Non. Vous semblez bien renseignée sur la légende alors nous ne doutons pas que vous aurez une idée de l'endroit où se trouve la clé.
" ..... Bien. Dans ce cas nous allons vous laisser. Ravie de vous avoir rencontrés. "

~†~ Après avoir accordé l'ombre d'un sourire aux deux hommes, Charlotte se recula de la table et se leva. Allanah l'imita et, alors que la plus âgée s'approchait du comptoir pour payer, Danny leur signifia que c'était eux qui régalaient. Nouveau fantôme de sourire et, après avoir salué le serveur, la jeune Shadow se dirigea vers la sortie, suivie d'Allanah, pour retourner dans la petite ruelle où elles avaient atterri. Elle trouvait qu'ils avaient été avares en explication mais, comme l'Opposant l'avait fait remarqué, Allanah semblait être bien au courant de la légende. Il faudrait qu'elle lui demande si elle savait où était la clé de Zassa et, si ce n'était pas le cas, alors il faudrait qu'elles fassent rapidement des recherches. Avec si peu d'informations, une semaine, c'était court finalement. Mais, pour l'heure, elles devaient surtout retourner à la Mansion et changer le pansement du tatouage de la petite Bleue. Si Emmanuel posait trop de questions, sur la fausse exposition moldue, Charlotte prendrait sur elle et assurerait que c'était elle qui avait trouvé l'idée, sûre que l'intendant n'aurait jamais accepté si Allanah avait dit la vérité. Enfin, il lui faudrait simplement mentir, encore... ~†~


Like a Star


~†~ Effectivement, la jeune Serdaigle savait où était censée se trouver la clé de Zassa. Dans la banlieue de Londres, en possession d'un sorcier collectionneur. C'était du moins ce qu'elle lui avait dit. Mais, en y réfléchissant bien, cela disait vaguement quelque chose à Charlotte. Vaguement alors, car les potins, que ce soit sur les légendes ou autres, n'étaient pas vraiment son fort... Trois jours plus tard, Allanah et elle-même quittaient le domaine de Lansley pour transplaner en plein milieu de la banlieue londonienne, à quelques rues de la maison où devait habiter le sorcier collectionneur. Elles avaient dit à Emmanuel qu'elles allaient se promener et peut-être acheter quelques vêtements. Sacha, lui, n'était pas présent. C'était un mensonge de moins à faire... Vêtue de sa cape noire dont elle avait rabattue la capuche, Charlotte marchait au côté de la Serdaigle, baguette en main dans les poches. Pas pressés, il ne fallait pas qu'on les voit trop traîner dans les parages... Elle observait les numéros des maisons qui défilaient quand, enfin, ils arrivèrent devant le pavillon du sorcier en question. Elles avaient monté tout un plan pour l'éloigner de sa demeure et il n'était, actuellement, plus chez lui. Cela leur laisser une heure, tout au plus. Après s'être avancée jusqu'à la porte d'entrée, Charlotte se tourna vers Allanah. ~†~

" Tu es prête ? "




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Dim 4 Jan - 22:20

Mal à l'aise rien qu'en pensant devoir mentir une nouvelle fois pour couvrir ses nouvelles activités, elle avait laissé Charlotte faire le sale travail pour elle. Comme elle avait maintenant quelque mal à rester plus d'une heure dans la même pièce qu'Emmanuel. Elle n'avait pas prit en compte tous les désagréments que sa position allait lui ramener, quelque six mois auparavant...

Mais maintenant devant l'entrée du bâtiment qui renfermait l'objet de sa mission, elle ne pensait plus à sa malhonnêteté mais ses pensées se concentraient sur ce qui lui faisait face. La maison était sur deux étages et la devanture, sur fond blanc, laissait voir deux séries de trois fenêtres, qui protégeaient l'intérieur grâce à des rideaux qu'Allanah devinait à travers les volets à moitiés fermés. Comme convenu et après nombres de prises de tête, le pavillon semblait vide d'occupant. Un sortilège lancé discrètement confirma la chose : le sorcier qui habitait ici n'était pas présent.


Autant qu'on puisse l'être quand on va se transformer dans quelques secondes en voleuse de bas étage...

C'était ce à quoi Allanah pensa suite à la question de Charlotte, qu'elle ne dit pas à haute voix, se contentant simplement de hocher la tête en silence pour montrer son assentiment. Elle prit les devants de l'opération en lançant un second sort qui fit ouvrir la porte en un déclic sonore. Main sur la poignée, elle s'ouvrit alors sans bruit pour donner la seule pénombre à contempler aux deux jeunes filles. La seule source de lumière était, comme elle l'avait remarqué précédemment, les volets entrouverts sur l'extérieur.

Allanah entra la première et ferma quand Charlotte eut passé le pas de la porte, se retournant ensuite pour englober les alentours immédiats. Elles avaient débarqué dans un vaste hall d'entrée carrelé de dalles noires et blanches et elle se félicitait alors d'avoir mis des chaussures plates qui ne claqueraient à chaque pas qu'elle ferait. Les murs étaient tapissés de grands, larges et glorieux tableaux qui n'auraient pas dépareillés dans un musée. De là où elle se trouvait, elle reconnut facilement Merlin face à son ennemie, Morgane, un second représentant les quatre fondateurs de Poudlard et même un où Dumbledore se tenait fièrement, insensible au poids des âges. Un autre plus obscur et représentant deux enfants attira l'attention de la Serdaigle qui ne prit malgré tout pas le temps de regarder de plus près. Elle n'était pas là en touriste mais en voleuse...

Un passage sur leur gauche les amènerait directement au salon et elles pouvaient déjà apercevoir les confortables fauteuils de cuir qui jalonnaient la pièce. Un large escalier, en face à droite, les amènerait aux étages supérieurs. Une porte vitrée les amenait directement à une galerie qui présentait un mobilier restreint mais de riche facture. Quelques babioles ouvragées complétaient l'ameublement de la galerie.

Allanah s'en approcha doucement et ouvrit précautionneusement la porte vitrée pour remarquer une seconde porte au bout du couloir. Elle laissa la première ouverte alors qu'elle faisait le chemin inverse pour retourner près de Charlotte. Chemin faisant, elle leva la tête au plafond, assez pour voir les moulures dorées, les poutres apparentes et le lustre qui pendait au bout d'une chaine en métal.


« On se sépare pour essayer de trouver où il a entreposé la clé ou tu préfères que l'on reste ensemble ? »

Seule, elle était presque certaine de se laisser distraire par tout ce qui l'entourait. Il y avait trop de trésor offert à sa vue pour que sa curiosité ne la laisse en paix un instant et la mission risquait de durer un peu plus d'une heure. Dans le cas contraire, sa curiosité serait loin d'être satisfaite mais elle sortirait bien vite de cet endroit et pourrait employer son temps à oublier l'acte répréhensible qu'elle commettait, pour la bonne cause ou non.
Revenir en haut Aller en bas

Charlotte de Lansley
La Mimoune à Sacha


Nombre de messages : 1111
Age du personnage : 23 ans
Habitation : New-York, Tour Antarès
Occupation : Epouse, mère, actrice & more
Signature : Fatal†Error
Avatar : Fatal†Error
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 59
Gallions : 7987

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Jeu 29 Jan - 0:04

~†~ En voilà une maison qu'elle était bien étrange... Charlotte n'avait jamais vu autant de décorations dans une même pièce. Tableaux, tapis, moulures... Et autres richesses. C'était joli, c'était harmonieux, c'était magique... Ce sorcier devait, indéniablement, bien gagner sa vie. Plus que bien même, à en juger par tous les objets rares qu'il possédait. Or, c'était bien connu, les choses rares sont toujours inabordables, à des prix faramineux qui dépassent la raison de ceux qui n'ont pas d'argent. Lorsqu'il est difficile de finir le mois, il est difficile de comprendre comment des gens peuvent décemment acheter des objets qui coûtent les yeux de la tête et dont ils ne se serviront probablement qu'une fois, et tout cela juste pour la fierté de les posséder... Même si la jeune brune n'avait jamais manqué de rien, Jack et Mary avaient toujours eu un mode de vie modeste. Et elle se demandait ce qui pouvait bien pousser ce sorcier à avoir toutes ces choses aussi étranges qu'exceptionnelles. Elle se trouvait toujours dans le hall d'entrée et observait avec curiosité le tableau représentant les deux enfants lorsqu'Allanah revint vers elle pour lui demander si elles se séparaient. ~†~

" C'est à toi de trouver la clé Allanah, je ne suis là que pour t'aider si besoin est. "

~†~ Aucune méchanceté ni aucun cynisme dans sa voix. Elle ne faisait qu'un constat. C'était à Allanah que la mission avait été attribuée. C'était son test pour entrer dans l'Opposition. Charlotte n'était là que si la jeune fille en avait besoin, pour une raison ou pour une autre. Après un vague haussement d'épaules, la Serdaigle en conclut qu'elles allaient rester ensemble. Elle se mit alors à avancer, se dirigeant vers la galerie. Charlotte, elle, n'avait toujours pas bougé. Elle restait immobile, contemplant le même tableau. Il lui rappelait quelque chose. Plus particulièrement, les deux enfants lui faisaient penser à des personnes qu'elle connaissait mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. La petite fille était assise au bord d'une fontaine. Et le garçon était à côté d'elle, dans une attitude protectrice. La scène était représentée de nuit et les ombres des murs et des décors en arrière-plan auraient pu paraître inquiétants. Voyant qu'ils étaient observés avec insistance, le petit garçon s'anima, se tournant vers Charlotte. Elle avait l'impression de le connaître, de l'avoir déjà vu. ~†~


- Qu'est-ce que tu fais ici ?
" Je suis en visite de courtoisie. "
- Il ne reçoit jamais sans être là. Que fais-tu ici ?
" Je suis en visite, je te l'ai dit. "
- Le sait-il ?
" Je cherche quelque chose. "
- Que cherches-tu ?
" Lan ? Tu devrais venir voir ça. "
- Qui est-ce ?
" Une amie. Elle cherche avec moi. "
- Que cherchez-vous ?
« Une clé. La clé de Zassa. »
- Pourquoi cherchez-vous la clé ?

~†~ Allanah s'était approchée quand la jeune Shadow l'avait appelée et, d'elle-même, avait répondu au petit garçon du tableau. Charlotte tourna son regard vers elle, elle observait bizarrement les deux enfants. Avait-elle, elle aussi, l'impression de les connaître ? Elle ne savait pas. Mais elle n'écouta plus vraiment la suite de la conversation. Ses oreilles entendaient, mais elle n'écoutait pas. Ses yeux clairs étaient à présent posés sur la petite fille, plus discrète. Elle restait assise sur sa fontaine, sans prendre part à la discussion. Elle observait à tour de rôle Allanah, puis Charlotte, avant de revenir sur Allanah, et ainsi de suite. Après quelques secondes, elle se tourna plus franchement vers la jeune brune, plantant son regard dans le sien. Un temps, puis elle afficha un petit sourire, avant de se mettre à secouer la tête négativement. Comme pour lui dire qu'elle faisait quelque chose de mal... Le sourcil droit de Charlotte s'arqua légèrement. Elle ne voyait pas où cette enfant voulait en venir. Ni ne se souvenait où elle l'avait déjà vue. Elle était pourtant certaine de l'avoir déjà croisée. Allanah et le garçon venaient de terminer leur discussion. Il leur avait indiqué un chemin, un couloir à prendre.

Sans un mot, et après un simple remerciement aux deux enfants du tableau, elle suivit Allanah qui empruntait la direction que l'enfant lui avait montrée. Passer la porte vitrée, traverser la galerie, puis prendre la porte du fond. Charlotte se retint de toucher les étranges objets qui étaient posés sur les meubles qui longeaient la galerie. Même si cette dernière était, en majeure partie, composée d'objets de décoration. Elle eut notamment beaucoup de mal à ne pas effleurer une rose de métal qui, elle en était sûre, aurait emprisonné sa main dans ses tiges piquantes au moindre contact... Les deux filles passèrent la porte au bout du couloir, la laissant ouverte. Quelques mètres plus loin, se trouvait une autre porte encore. Ce couloir-là était vide, totalement, et ne possédait pas d'autre issue que les deux portes situées aux extrémités. Elles commencèrent alors à avancer, mais elles eurent bien vite le loisir de comprendre que quelque chose n'allait pas... Elles ne se rapprochaient pas de la porte de sortie. C'était comme si elle faisait du sur-place. Pire encore, Charlotte avait parfois l'impression que le couloir tanguait, serpentait, alors qu'il était on ne peut plus droit. Après une ou deux minutes, et visiblement exaspérée, elle s'arrêta. ~†~


" Je suis sûre que le môme nous a poussées dans un piège. "

« Pourquoi aurait-il fait ça ? Il ne sait même pas ce que l'on va faire de cette clé... »
" Je ne sais pas. Mais tu n'as pas l'impression qu'on n'avance pas ? On marche mais la porte reste toujours aussi loin. "
« Si... mais je pensais que c'était juste un effet de mon imagination. »
" Les couloirs se tordent dans ton imagination aussi ? "
« Parce que tu as une explication logique toi ? »
" Je ne sais pas. On est chez un collectionneur sorcier. Tu crois qu'il laisserait tous ces objets sans le moindre piège, sans la moindre sécurité ? "
« Surement pas. Et le problème reste entier : on ne sait pas comment conjurer le sort qui nous empêche d'avancer. »

~†~ Bien. Elles semblaient être prises au piège. Elles ne pouvaient pas sortir car la porte s'éloignait à chacun de leurs pas. Sans compter le couloir qui se tordait. Et elles ne pouvaient pas non plus faire marche arrière, elle avait déjà essayé. De plus, le temps passait. Il fallait qu'elles fassent attention, qu'elles ne fassent pas prendre ici. Charlotte supposa alors que c'était dans une situation comme celle-ci qu'elle devait aider Allanah. Surtout en voyant le regard impuissant de celle-ci. Elle ne savait pas quoi faire, n'avait aucune idée de comment arrêter cette illusion. Charlotte non plus. Elle ne connaissait pas de sort de ce genre, alors comment trouver celui qui l'annulerait ? Inconsciemment, elle leva sa main et attrapa son collier. La pierre noire des Ancalìmon. Elle la gardait toujours sur elle, autour de son cou. Il lui suffisait de le vouloir... Inspirant légèrement, elle se concentra. Elle voulait... Elle voulait juste que l'illusion prenne fin, et qu'elles puissent rejoindre l'autre porte. Juste ça... ~†~

* Telemnar. *

" Avance. "

« D'accord. »

~†~ Hésitante, Allanah se décida finalement à faire quelques pas. Charlotte, elle, resta immobile, attendant le verdict. ~†~

" Ca tangue encore ? Tu peux rejoindre la porte ? "
« Non... non. Je crois que c'est bon. Comment tu as fait ça ? »

~†~La petite Serdaigle s'était arrêtée et venait de se tourner vers son aînée. Comment elle avait fait cela ? Pour toute réponse, Allanah n'eut droit qu'à un petit sourire mystérieux. Elle-même ne savait pas comment elle parvenait à lancer ces sorts. Enfin, si. Elle savait que c'était grâce à la pierre qu'Eärfalas lui avait donnée, de même qu'à Natacha. Mais, mis à part le fait qu'il lui suffisait de "vouloir", elle ne savait pas comment cela fonctionnait. Quel genre de magie c'était. Alors, elle n'avait pas vraiment de réponse à donner à Allanah... Un petit " Allons-y. " fut tout ce qu'elle répondit. Les deux jeunes filles se remirent donc en marche. Cette fois, le couloir restait bien droit, et la porte ne les fuyait plus. Rapidement, elles l'atteignirent et Allanah la poussa. Baguette en main au cas où le collectionneur aurait mis un autre piège, Charlotte s'avança lentement dans la nouvelle pièce qu'elles venaient de découvrir.

Spacieuse, elle semblait éclairée comme si la lumière du soleil entrait par le plafond. Mais aucune fenêtre n'ornait les murs, nulle part. Dans un coin de la pièce se trouvait un luxueux bureau, devant laquelle gisait une chaise. Sur celui-ci, plusieurs papiers. Des journaux, des parchemins, des plumes et de l'encre... Un bureau normal en somme. Dans un autre coin, une table sur laquelle était entassée plusieurs petits objets. Certainement tous magiques. Au centre de la pièce, une espèce d'oeuvre architecturale qui, elle n'en doutait pas, était certainement un objet magique très rare dont elle n'imaginait même pas les pouvoirs... Un vieux meuble, fermé, se trouvait contre l'un des murs. Lui aussi devait contenir des dizaines d'objets. La seule issue était la porte qu'Allanah et elle venaient de franchir. C'était un peu comme si elles venaient d'entrer dans la caverne d'Ali Baba... Et, finalement, le petit garçon du tableau ne leur avait peut-être pas menti. Alors qu'Allanah commençait à chercher, Charlotte s'avança vers le bureau enseveli sous les papiers. Sans toucher à rien, elle lut les gros titres des articles. La plupart concernaient des rumeurs sur des objets magiques, sûrement les futures acquisitions du sorcier... La voix d'Allanah l'interpela alors, et la jeune anglaise se détourna des journaux pour porter son attention sur sa "protégée"... ~†~




    I keep a close watch on this heart of mine
Revenir en haut Aller en bas

Allanah Raines
● University ●


Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 6930

MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   Ven 6 Fév - 22:27

A défaut d'avoir une réponse ou un début d'explication, elles avaient réussit à passer sans embûche le problème 'couloirs tordus'. Elles en sortirent indemne pour fouiller la salle qu'elles avaient ainsi réussit à rejoindre.

Pendant que Charlotte se concentrait sur les journaux, Allanah avait d'abord fait le tour de la pièce, son regard regardant à droite, à gauche, le plafond, sans ne rien voir de significatif jusqu'à ce qu'elle soit attirée par le vieux meuble qui contrairement au reste, ne respirait pas le luxe et l'opulence. Il dénotait franchement à côté des œuvres de maîtres et tous ces objets magiques dont elle ne connaissait même pas le nom, voir l'existence avant ce moment. Ce n'était pas l'aspect délabré qui l'avait poussé à se diriger vers lui, mais bien plutôt la petite coupole en verre qui était posée dessus. On ne faisait pas mieux comme phare dans la nuit.

Allanah sortit sa baguette pour marmonner un sortilège qui fit léviter la coupole. La baguette en action dans une main, l'autre se tendit avec crainte vers la clé dorée qui trônait sur un morceau de soie grenat. La main finit tout de même sa course pour s'empara délicatement de la clé. Elle la soupesa un instant alors qu'elle reposait en douceur la coupole, comme elle l'avait trouvé, puis la Serdaigle se concentra à observer sous toutes les coutures son larcin.

Elle était donc dorée mais rien ne laissait supposer qu'elle était d'or pur. Son poids léger ne permettait pas de l'affirmer avec conviction. Pour le reste, elle ressemblait à toutes les clés : une forme presque ronde sur le haut, la longue tige et les crans qui partaient sur le côté. La clé n'était pas lisse et de petites pierres parsemées sa surface.



Elle se tourna pour appeler Charlotte et lui tendit la clé qu'elle prit pour l'observer à son tour quand elle fut près d'elle :


« Je crois que nous avons notre clé de Zassa. »
" Tu es sûre ? Comment tu sais que c'est elle ? "
« J'ai fait le tour de la pièce et que c'est la seule clé que j'ai vu. Et comme nous n'avons pas le temps de fouiller les meubles, je suis bien forcée d'espérer que cette clé soit la bonne. »
" Bien. J'espère que tu ne te trompes pas. "

Allanah récupéra la clé que Charlotte lui tendait. Danny pourrait leur en dire plus quand elles le reverraient, elle ne voyait pas d'autres solutions. Au pire devrait-elle revenir... Leur mission alors remplit, Charlotte sortit une étrange pierre noire qu'elle garda dans sa paume, son autre main s'occupant de serrer le bras d'Allanah. Une formule plus tard et elles avaient disparu sans laisser de trace direction l'abbaye de Canterbury.

Like a Star


Le portoloin magique - création d'Antarès - les transporta dans une large salle éclairée par nombre de torches, malgré la lumière qui entrait à flot par les fenêtres. La cheminée était éteinte et la seule présence était celle du Nain, qui patientait assis par terre, comme les attendant. Il ne daigna pas se lever à l'arrivée des deux jeunes filles.

« Charlotte, le Nain. »

Impassible comme à son habitude, Charlotte hocha la tête, ajoutant un " Enchantée " alors que le Nain retrouvait sa taille normale, qui n'était pas bien grande, même debout.

- Tu as la clé ? en s'adressant à Allanah, qui ne fit que la sortir pour la tendre vers le Nain.

Il la prit avec une douceur révérencieuse qu'Allanah ne lui avait jamais connu. Son bras se souvenait plutôt de sa poigne quand elle avait sortit une vérité qui ne lui avait pas plu, quelques mois auparavant.


- C'est bien.
Vous participerez à la mission avec Danny pour ouvrir cette porte. Vous en saurez plus plus tard.


A prendre comme un compliment et si elle avait eu des questions à posées après la nouvelle, Allanah ne put rien en faire. Le Nain tourna les talons, les congédiant à sa façon, c'est à dire en les dédaignant. Allanah en avait l'habitude aussi ne s'en formalisa-t-elle pas. Elle préféra se tourner vers Charlotte pour finir sur une note plus légère :

« Alors, on se la fait cette virée shopping ? »

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise surprise   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Une bien mauvaise surprise || ft. Trevor
» Une mauvaise surprise [Fe Bellatrix]
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Sidney est une mauvaise fréquentation.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com