PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8473

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Ven 9 Mai 2008 - 19:13

Soulagée d'avoir quitter les rives glissantes du sujet "De Lansley", Mélusine en aurait presque souri. Presque.

A tout le moins, elle lâcha un petit soupir de contentement (imitant en cela la cocotte minute moldue qui relâche la pression) en entendant Allanah reprendre la parole par un magnifique changement de sujet. Qui, en plus, avait l'heur de faire avancer le schtrucmuche. Enchaînant immédiatement (mouais, elle avait pas envie que, finalement, sa comparse juge le sujet précédent plus propice à l'argumentation), Mélu Mac s'entendit répondre, sans réfléchir:


"Les protecteurs? Il y aurait donc une personne chargée de protéger chacun des arbres-mères. Alors, parmi les gens qu'on a vu, il y avait un de ces "Protecteurs"?
Un peu comme s'ils partageaient une part de leur conscience...? ou de leurs souvenirs?"


Ca commençait à devenir un peu plus compliqué... Mais sur un terrain beaucoup moins dangereux. Elle préférait ça.
Puis, sans prévenir, Allanah changea encore de sujet de conversation. Un peu, c'était bien. Trop, ça l'était moins. C'était elle, Mélusine McEwan, la spcialiste pour sauter du calmar au botruc...
Bref.


"Bien sûr que je sais."

Tout comme elle savait depuis longtemps qu'elle aurait dû prendre position. La Mélusine d'avant l'aurait fait depuis belle lurette. La Mélusine de maintenant avait envie d'être égoïste de se contenter de pleurer sur son amour perdu. Du moins, jusque-là. Elle n'avait jamais été très douée dans le rôle de l'inactive.
Est-ce qu'elle comprenait bien ce qu'elle croyait comprendre?


"Si l'Opposition est du côté d'Antarès, tu crois vraiment que ça m'intéresse de me joindre à eux?"

On ne pouvait pas avoir fait partie de l'Armée de Dumbledore et adopter les yeux fermés le nouveau monde prôné par ledit Antarès. Il fallait avoir un peu de bon sens dans la vie.
Les points de suspension laissés en... suspend par Allanah appelait deux réponses. Elle était vraiment stupide si elle s'attendait à une autre réponse que celle qui lui fit Zyn:


"Et si je dois me battre, ça ne sera certainement pas à ses côtés..."

Si elle devait se battre... Il n'y a pas si longtemps, une telle proposition n'aurait jamais compter de "si". Les temps changent. Mélusine n'était pas sûre d'aimer la direction qu'elle était en train d'emprunter. Mais elle n'arrivait pas à imaginer ce qu'elle pourrait faire d'autre que d'attendre. Ca demandait trop d'efforts.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7346

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Ven 9 Mai 2008 - 20:43

« Non, et ce n'est pas ce que je te demande. Ce ... ce n'est pas toi qui va te battre, pas comme tu l'entends.

C'est moi. »


Plus de retour en arrière maintenant, la bombe était lâchée. Mélusine avait très bien résumé la situation, concernant les Protecteurs. Sauf qu'il n'y avait pas 'une' personne, mais plusieurs. Dont elle, si elle ne se trompait pas. Et concernant cela, elle doutait beaucoup de se tromper. Qu'elle s'explique.

Si, comme le supposer Cuan et si les deux filles avaient bien compris la même chose, tout ce que vivait Lanah depuis deux ans était enregistré. Et si, comme elle se l'était déjà demandée, elles savaient contrôler ce phénomène, elle était certaine de pouvoir revoir tout ou une partie de ces deux dernières années sous forme de flashs. Mélusine arrivait dans l'histoire parce qu'elle avait pu voir une vision sans l'aide de la Serdaigle, ce qui laissait espérer qu'elle puisse recommencer la même chose plus tard. Tous ses éléments combinés avait fait parvenir Lanah à une conclusion : avec l'aide de l'étudiante, elle pouvait facilement faire passer des informations, sans risque majeur d'être découverte. L'Opposition venait ensuite naturellement se greffer à tout le reste.


« C'est moi qui vais entrer dans L'Opposition. Pas toi. Toi, tu peux avoir un autre rôle, plus du côté de tes idéaux. »

Ce qui, en l'occurrence, voulait dire entrer dans la Résistance. Si le premier groupe était bien souvent médiatisée, le second moins. Mais Lanah basait ses estimations - qu'il existait bel et bien une résistance - sur l'histoire moldue. A chaque conflit ses résistants. Les simples Hommes savaient rarement rester en dehors des conflits quand leur vie et leur liberté étaient en jeu. Elle ne savait pas comment Mélusine pourrait bien rejoindre ce groupe. Elle-même ne savait pas comment elle allait pouvoir contacter L'Opposition. Mais chaque problème en son temps.

« C'est fou comme idée tu sais. J'en ai conscience comme je n'ai jamais eu conscience d'une chose auparavant. Et je ne suis pas rassurée. Mais ... je suis certaine que l'on pourrait changer quelque chose. Peut-être pas grand chose, mais quelque soit les changements, je sais que c'est ce que je dois faire. »

Tout est lié ...

Elle en prenait conscience maintenant. Tout : Cuan, sa perte de mémoire, l'Islande, la seconde apparition de Cuan aujourd'hui. Tout avait un lien. Tout concordait pour l'amener à cet instant précis. C'était effrayant. Mais quel que soit la décision finale de Mélusine, la sienne était maintenant choisit.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8473

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Dim 11 Mai 2008 - 13:51

Mélusine sentait venir le mal de crâne à plein nez...
On récapitule. Elle venait de lui dire que jamais elle ne se battrait aux côtés d'Antarès et Allanah ne trouvait rien d'autre à lui répondre que le fait que c'était elle, miss Raines, qui allait rejoindre l'Opposition. Là, soit elle était vraiment à la ramasse, soit quelque chos elui échappait définitvement.


"Attends deux secondes. Je te dis que je suis anti-Antarès et toi, tu me balances que tu comptes le rejoindre?"

Un silence.

"Qu'est-ce que tu crois? Que je vais garder ça pour moi? Je suis peut-être pas dans la Résistance mais si je peux faire quelque chose pour empêcher le progrès d'Antarès... Tu crois que je vais rester bras croisés, dodeliner de la tête et marmonner un "ouiouitrèsbien"?"

Définitivement, quelque chose clochait. Seulement, si elle n'avait pas été envoyée à Serdaigle lors de sa répartition, c'était bien qu'il y avait une raison. La réflexion n'avait jamais été son fort. L'action. Y avait que ça de vrai. Et encore, ces derniers temps, elle agissait plutôt façon loque déplumée. Bref, on s'en fout.

Elle s'apprêtait à ajouter elle ne savait quoi quand Allanah reprit la parole. La lumière ne fut pas, mais bon, elle ne s'était pas attendu à autre chose.
Passage en mode troll victime de neuronectomie:


'Si j'ai bien compris, elle m'encourage à rejoindre la Résistance pendant qu'elle m'annonce qu'elle va faire partie de l'Opposition. Et on est censées être copines?'

"Euh... Je suis peut-être troll mais là, y a franchement quelque chose qui m'échappe. Tu me balances qu'on va sans doute pas être dans le même camp et je dois prendre ça avec le sourire?"

Qu'est-ce qu'on disait à propos des trolls? Que c'était le plus bête qui règnait sur les autres? Youpi! Elle allait être sacrer reine des Trolls. Titre ô combien honorifique.

"Euh..."




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7346

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Dim 11 Mai 2008 - 16:48

« En quelque sorte. »

Lanah s'amusa beaucoup de la confusion de Mélusine. En effet, Mélusine allait rejoindre la Résistance, et elle L'Opposition. Toutes les deux dans un camp ennemi, tout en sachant que l'autre en faisait partie. Le seul problème était seulement que Mélusine n'avait pas fait le lien entre tout ce qu'elles avaient appris, contrairement à Allanah.

« Et il est certain que je préfèrerais que tu dodelines de la tête en marmonnant un 'ouiouitrèsbien'. Mais réfléchit à ce que l'on pourrait faire. Je vis, tu vois tout. Je suis dans L'Opposition, tu es dans la Résistance. Relie les deux et tu auras la meilleure manière d'espionner sans risque. Très bon scénario de film, si tu veux mon avis. »

Et si Mélusine ne voulait pas sourire, elle même pouvait sourire pour deux. Elle voulait de l'action ? Lanah lui en offrait sur un plateau en argent alors qu'est-ce qui pourrait bien la retenir d'accepter l'idée folle de la Serdaigle ?

« Je ne vais pas entrer dans L'Opposition parce que je partage les desseins d'Antarès. Loin de là. Mais nous avons l'occasion et les moyens de faire pencher la balance du bon côté, simplement. Et regardons les choses en face. Nous sommes dans un cul de sac. Le Ministère n'arrive à rien et l'on n'entend rien que l'on pourrait imputer à un coup d'éclat de la Résistance. Ça stagne et si on continue comme ça, on en sera toujours au même point dans quelques années, si rien n'est fait pour que ça bouge. »

« Maintenant, il reste juste à avoir si l'on aura assez de cran pour donner un bon coup de pied dans la termitière et en assumé les conséquences. »


Etait-ce toujours Mélusine qu'elle cherchait à convaincre ? Peut-être pas totalement. Des restes de doute subsistaient, subsisteraient toujours. Les dangers que cette idée représenter étaient bien réel, autant pour elle que pour l'ancienne Gryffondor. Ce n'était en rien une plaisanterie. Elles ne s'engageaient pas dans un stupide combat entre élèves, comme au temps de l'Armée des Ombres. Des vies du présent et du futur étaient en jeu, autant que les leur.

C'était un engagement à prendre en connaissance de cause et Mélusine devait en prendre conscience avant de donner une quelconque réponse à la proposition de la Serdaigle.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8473

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Jeu 15 Mai 2008 - 13:02

Et la lumière fut. Doucement.
Mélusine était ce genre de personnes "je comprends vite mais faut m'expliquer longtemps".


"J'aime."

Mélusine était également ce genre de personnes "je parle avant de réfléchir". Dommage.
D'un autre côté, elle lui parlait de cran. Avoir assez de cran. Ces mots réveillaient quelque chose en elle, comme un instinct. Ca, ça lui parlait. Et puis...


'On a plus grand chose à perdre.'

Une seule chose l'inquiétait vraiment. La torture. Ses neurones associaient directement les mots "Résistance" et "torture". Mémoire collective peut-être. Mais, au-delà de ça, l'idée la faisait flipper. C'est tellement cool de se dire qu'on va résister de manière exemplaire, qu'on va lutter. Et on a presque honte quand, au fond, on sait qu'on y arrivera pas. Qu'on aura pas la force de se taire face à ce que l'on pourrait nous faire subir. C'est pas flatteur de se dire ça. Mais, elle en était sûre, mieux valait en avoir conscience que se voiler la face.
Elle ne serait jamais l'héroïne qu'elle aurait aimé être enfant. Elle était trop imparfaite. Trop humaine.
Implaisant constat.

Arrêter de penser ça.


"C'est ...impressionnant."

'Ca me fait flipper autant que ça m'attire.'

"Mais...
J'ai.... envie d'essayer."


Est-ce que ça suffisait? D'avoir envie? De vouloir essayer?
C'était plutôt une histoire de faire ou de ne pas faire. Une fois engagée sur une voie, sur cette voie, difficile de faire demi-tour.


'Ils n'ont pas besoin de lâches.'

Elle n'était pas lâche. Seulement, il y avait une nuance entre faire partie de l'armée de Dumbledore, au sein d'une école, entre faire partie du mouvement anti-BRIME et lutter dans le monde réel. Plus dangereux.

"Vraiment."

Ne jamais laisser voir, ou même deviner, ses doutes intérieurs, ses peurs.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7346

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Jeu 15 Mai 2008 - 22:34

Lanah hocha simplement la tête en entendant la réponse de Mélusine. La décision était donc prise, elles n'avaient plus de raison de rester assise à même le sol. Il fallait qu'elles bougent pour éviter de penser. Ou bouger pour pouvoir penser, mais à autre chose que le choix qu'elles venaient de prendre. Celui-ci les lier bien mieux que toutes les chaines. Elle allaient partager ensemble des secrets qui pèseraient lourd sur leurs consciences, verraient sans doute des choses qui leur retourneraient le cœur et les tripes, mais c'était dans ce lien qu'elles devraient trouver la force de se relever et de continuer à assumer leur décision.

La Serdaigle se releva et entraina Mélusine à sa suite. Elles avaient encore quelque petite chose à découvrir avant de pouvoir retourner en Angleterre et à Poudlard.

Elles repassèrent par le couloir, essayèrent d'autres portes, pour la plupart fermées. Les sortilèges appliqués avec précaution par la collégienne ne donnèrent pas de résultat. Ce qui maintenait les battants fermés devaient dépasser ses maigres talents en magie. Le couloir finit par s'incurver et déboucha sur un cul de sac. Pas d'issues mais une nouvelle porte. Grande ouverte.

L'impression de malaise qu'elle avait eu en entrant à l'intérieur des ruines se mit soudainement à peser sur ses épaules, bloquant ses jambes, l'empêchant de reculer ou d'avancer. Une force extérieure la maintenait fixement au sol, sans échappatoire. Elle sentait confusément un mal de crâne poindre à l'arrière de sa tête. Elle ferma les yeux pour tenter de juguler la douleur quand ...


- Bat toi et avance.
Cuan ?


Pas de réponse mais la pression sur ses membres se relâcha et elle put faire un pas en avant sans souci. Chaque geste suivant lui arrachait des grimaces de douleur mais la rapprochait également de la délivrance. Mais, et Mélusine ?

- Elle ne craint rien. Ceci est ton épreuve.

Nouvelle relâche de la pression et dernier pas avant de passer la limite invisible. La douleur s'envola, remplacé par le soulagement. Un regard vers Mélusine confirma qu'elle ne semblait pas avoir été au prise avec ce que Lanah venait de vivre. Elle partit en exploration avant que l'étudiante ne puisse deviner quelque chose.

Le lit trônait au centre de la pièce. Il n'y avait plus ni literie, juste la carcasse en bois. Un bois bien normal il lui semblait. Quelques meubles d'ancienne facture étaient dispersés à travers la chambre. Sur le plafond lisse ne subsistait que de rare trace de peinture blanche, le reste avait tourné au gris, assez déprimant. Et comme dans la première grande pièce visitée par les deux jeunes filles, des fresques en bois sorcier couvraient tout le tour de la chambre. C'était le seul élément qui semblait ne pas prendre la poussière, même après plusieurs décennies. Elle retourna finalement lentement vers Mélusine.


« On commence ? »


~ 'Tout est finit.'
'Tu es fou. Rien ne sera totalement finit. Elle est immuable et ce ne sont pas tes actes qui changeront cela.'

La discussion s'arrêta là. Définitivement. Le sorcier brandit sa baguette vers la jeune femme qui lui barrait la route et sans sourciller, lança son sortilège qui atteignit sa destinataire en pleine poitrine, lui ôtant à jamais la possibilité de rouvrir les yeux, d'emplir ses poumons de l'air, ses yeux de la vue du ciel.

L'homme enjamba le corps sans vie et continua sa route. Plus rien ne semblait pouvoir barrer sa marche. Aucun bruit ne filtrait hormis celui de ses pas sur les dalles de pierre. La vie qui s'était pendant longtemps abritée entre ses murs avait elle aussi quitter les lieux, emporter par la folie meurtrière d'un homme qui avait tout perdu : sa famille, ses amis, sa raison, à force de trop de combat. Détruit par la cupidité des hommes qui ne voyaient jamais plus loin que leur intérêt, sans penser aux conséquences que leur désir de richesse et de pouvoir pouvait produire. Une pensée rationnelle pourtant : empêchait d'autre de finir comme lui. Sa croisade personnelle et la solution à ses problèmes et à ceux des autres Protecteurs qui se terraient se trouver ici, entre ses murs.

Il la trouverait et en finirait une bonne fois pour toute avec cette mascarade qui durait depuis des siècles. ~


Dernière édition par Allanah Raines le Dim 4 Jan 2009 - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8473

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Ven 16 Mai 2008 - 19:16

'Qui ne dit mot consent.'

Voilà qu'elle se mettait à penser en proverbes.
Dans tous les cas, ça n'était pas complètement faux. En tout cas, elle, Mélusine, quand elle n'était pas d'accord, elle le disait haut et fort. Et elle s'attendait à la même chose de la part d'autrui. Donc, si Allanah ne touvait rien à rajouter, c'est qu'elles étaient parvenues à un terrain d'entente.
Bien.
Etrange mais bien.
Mais depuis le début, cette aventure avait quelque chose d'étrange, si bien que Zyn ne parvenait même plus à s'étonner. Les choses étaient ce qu'elles étaient. Et voilà. Résignée. Mais pas tout à fait. Comme chaque fois. Une chose. Et son contraire.

Si bien que l'ex-Gryffondor suivit la jeune fille presque docilement. Quand on a fait un pacte comme elles venaient plus ou moins d'en sceller un, il y avait un drôle de quelque chose qui se créait. Ca ne ressemblait à rien de ce qu'elle connaissait. Ni amour, ni amitié. Quelque chose qui flirtait plutôt avec le respect.
Et en ce moment, c'était ce dont elle avait besoin. Pas de déferlement émotionnel, de promesses. Un engagement tout sauf sentimental. Froid. Raisonné.
Drôle de constat pour quelqu'un de passionné.

Perdue dans ses pesnées, Mélu Mac ne perçut rien du trouble et de la douleur qui avaient saisi sa comparse. Elle ne reprit contact avec la réalité qu'en pénétrant dans la chambre. Prise de contact avec la réalité qui se solda par un autre voyage spacio-temporel ou elle ne savait comment le nommer.

Le meurtre. Mais aussi, la douleur incommensurable de cet homme. Comprendre un assassin est une épreuve difficile. Troublante.




¬Plus tard, dans un lieu qui semblerait familier aux deux "observatrices".
Une jeune fille. Recroquevillée. Quand il entra, elle releva ses joues souillées de larmes vers lui et se mit à marmonner des suites de mots incompréhensibles. Lui se contenta d'un rictus. Elle. Elle et l'Arbre-Mère. Le plus ancien Arbre-Mère. Elle éatit sa Protectrice. Anéantir.
Anéantir. C'était l'unique mot qui subsistait dans son esprit. L'anéantir, elle. Et réduire par là-même la conscience de l'Arbre-Mère. De tous les Arbre-Mère. Annihiler leur règne. Libérer l'humanité de ces monstres.
Anéantir. Annihiler. Les mots coulaient dans ses veines.

Ses yeux à lui reflétaient une conviction sans faille. Démence. La douleur d'aimer. La douleur de perdre. La douleur d'être seul. Plus jamais.
Ses yeux à elle n'étaient que peur et incompréhension. Pourquoi?

En finir.
Pourquoi?

Libérer.
Pourquoi?

Il n'hésita qu'un instant. Elle lui rappelait tellement sa petite soeur.
Ellohra.
Elle cilla. Céda. Résignée. Eut une dernière pensée.

Il leva son arme.
Songea à la douleur de son Arbre. De sa Mère.

Frappa.
Un pleur. Trop tard. Toujours trop tard.¬




Silencieuse, Zyn ne trouva rien à dire, fixant l'air devant elle comme si elle pouvait en voir chaque particule.

"Pourquoi?"

Et pourtant, elle savait.
Tout comme elle savait que la tentative de l'homme avait été vaine. Il avait voulu détruire l'ordre des Arbres Mères. Il avait échoué. Il leur avait infligé une lourde plaie. Mais n'avait pas réussi à les condamner. Allanah et elle en était la preuve vivante. L'âme de l'Arbre Mère avait survécu. Toujours là. Tronquée peut-être. Mais rescapée.




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7346

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Sam 17 Mai 2008 - 18:39

Ebranlée.
La scène s'arrêta au second meurtre du Protecteur envers quelqu'un qui partageait les valeurs qu'il avait faite sienne aussi. Avant. Le passé est le passé et seul le futur peut changer. C'est ce qu'il avait fait : tuer pour s'affranchir du futur qui aurait dû être le sien.

Pourquoi ... La réponse n'était pas totale mais suffisante pour donner une idée des tourments dont été victime ce Protecteur. Elle détacha sa main du bois sorcier. Ce contact, maintenant, la répugnait plus que ce qu'elle pourrait bien dire. Qu'est-ce qui l'attendait maintenant qu'elle avait accepté les contraintes d'être comme lui, liée à cet arbre qui lui avait causé autant de douleur ? Devait-elle s'attendre à voir disparaître un jour les êtres qui lui étaient cher ? Lanah jeta un coup d'œil vers Mélusine. Elle risquait tout autant qu'elle. Parce que la Serdaigle l'avait amené à révélé qu'elle était liée d'une manière bien différente de la sienne, mais tout aussi puissante.

Tous les dangers ne viendraient peut-être finalement pas que de la Résistance ou de L'Opposition.


« Il n'a pas trouvé d'autre manière pour se sauver lui même ... »

Réponse inutile. Elle savait toutes les deux pourquoi. Lanah recula de quelques pas, les yeux brouillés. Elle voulait quitter cette pièce, ne plus être ici. Oublier ce qu'elle venait de voir. L'enfermer à double tour, dans un coin de sa tête. Mais pourtant, il fallait continuer, avancer. Encore. Trouver la prochaine pièce du puzzle, pour comprendre comment cet ordre avait bien pu survivre dans le temps malgré la lourde perte. Pourquoi elle avait accepté de tout abandonner pour rejoindre un groupement qui avait connu leur chute il y a des années.

Comme précédemment, Lanah ouvrit le chemin, replongeant dans les couloirs obscurs des ruines. Plus de difficultés à avancer, plus de pression, rien. Si elle allait lentement, ce n'était que parce qu'elle redoutait la prochaine vision, ce qu'elles allaient découvrir.

Elle savait qu'elle ne pourrait supporter de voir le triomphe d'un meurtrier face à une petite fille qui n'aurait pu se défendre. Se serait au dessus de ses forces ...


- Non.

Lanah s'arrêta, surprise. Encore Cuan. Que voulait-il dire par 'non' ? Elle reprit sa marche et rattrapa Mélusine. Elles étaient arrivées, la prochaine pièce du puzzle.
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8473

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Mer 21 Mai 2008 - 19:53

Pas franchement de répit pour les deux jeunes filles. Mélusine ne parvenait pas à trouver de comparaison valable pour décrire la situation. Peut-être une blessure qu'il falait presser jusqu'à ce que s'en exsude tout le pus. C'est douloureux, pénible, mais si on ne va pas jusqu'au bout, la plaie de fait que s'infecter d'avantage, rendant le "nettoyage" chaque fois plus douloureux. Une manière comme une autre de se convaincre d'aller jusqu'à la fin des découvertes. Peut-être aussi parce qu'en dépit de tout, elle n'aimait pas laisser une chose inachevée.
Un peu des deux comme d'habitude.

C'est donc sans rechigner outre mesure que Zyn se laissa entraîner par sa... Sa quoi? Sa collègue? Sa comparse? Son...
associée? Baste. C'est donc sans rechigner que Zyn suivit Allanah. Encore.
Les yeux lourds, le coeur en bandoulière, à la traîne. Oui, honnêtement, elle appréhendait la suite. Jusqu'où était-il (étaient-ils?) allé(s)? Il(s) avai(en)t été arrêté(s) avant l'irréversible. Enfin, si on ne considérait pas un meurtre comme l'Irréversible.


'Je ne suis pas tout à fait sûre que ce soit le moment de partir dans des cogitations linguistiques... Si?'

Peut-être, mais réfléchir l'empêchait de penser.
On la traiterait peut-être de petite nature mais ce qu'Allanah et elle avaient découvert était.. comment dire?... difficile à assimiler aussi rapidement. Il y a d'abord la prise de conscience de l'horreur commise et vécue. Les implications. La douleur. La misère émotionnelle. La solitude. La folie. Plus que tout, elle avait désomais peur de la folie. Parce qu'elle peut rendre un être aimé aussi étranger et inaccessible qu'un inconnu.


'Ok. Ne pense pas. Réfléchis!'

Déjà, elles arrivaient dans une autre salle. Mélusine ne tremblait pas. C'était déjà ça. Mais elle ferma les yeux. Drôle de manière de se donner du courage.

'Ok. Ne réfléchis pas. Agis!'

Elle jeta un regard à Allanah. Presque s'excusant. Mais c'était un mal nécessaire, pas vrai?
Doucement, elle posa la main sur le bois.
Comme si elle espérait contrebalancer la violence de la vision par la douceur du toucher.


¬L'homme pénétra dans un autre lieu.
Tout, dans ce lieu, signalait qu'il s'agissait d'un endroit indépendant des précédents. Sa colère n'avait pas chuté. On aurait presque cru que c'était ce qui le maintenait en vie. Cette idée d'accomplir sa vengeance. De protéger par là-même le monde de cette engeance.
Et, une fois de plus, il n'était pas seul.
C'était néanmoins la première fois que la rencontre se passait à l'extérieur. Au pied d'un arbre. Un Arbre. Le dernier d'après ce qu'il savait. Au pied de l'arbre, une toute petite fille. Jamais il n'en avait vu une aussi jeune.
La dernière de sa "race"?
Plus fragile et plus forte à la fois que tous ceux qui avaient déjà croisé la route sanglante.
Elle leva le regard vers lui. Comme tant d'autres avant elle.¬




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
Allanah Raines
● University ●
avatar

Nombre de messages : 204
Age du personnage : 18 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Clover Spring - 2ème année
Date d'inscription : 25/10/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 7346

MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   Jeu 22 Mai 2008 - 20:03

Dernière vision. Le retour se passa en silence, ni Lanah, ni Mélusine ne désirant s'appesantir sur ce qu'elles avaient vu, appris, compris et conclut en quelques heures. Elles quittèrent le sanctuaire oublié sans l'oublier vraiment. Parce que le poids des découvertes pèserait sur leur conscience pendant un moment encore.

Transplanage de nouveau. Elles réapparurent à l'orée de Poudlard. Quelques centaines de mètres les séparant du refuge tranquille de l'école, de leur salle commune respective, de la chaleur d'être vivant.

Parc. Première parole. Briser le silence oppressant par des discours sans queue ni tête. Juste se décharger pour éviter de penser, de se remémorer. Se donner rendez-vous pour une prochaine rencontre, pour se décider, se concerter et essayer de percer l'entrée des deux groupes qu'elles avaient décidé de rejoindre. Lanah L'Opposition. Mélusine la Résistance. Apprendre à contrôler le don - elle n'avait d'autre mot - pour être les plus performantes possibles. Sacré programme en perspective mais chacune était consciente du poids qu'elles pourraient jouer dans la guerre qui se jouait en ce moment même. Faiblir et faillir n'était pas des options envisageables.

Les au revoir. Pas d'effusion de sentimentalisme mais le strict minimum. Le passé était toujours présent même si occulté par des problèmes plus grave.

Se dirigeant vers la Salle Commune des Serdaigle, Lanah se demandait comment elle pourrait continuer à côtoyer sa famille d'adoption - Sacha, Charlotte, Emmanuel - en leur mentant sur ce qu'elle faisait, sur le choix qu'elle avait pris de rejoindre un groupe qui avait décidé de faire main mise sur la totalité des pays. Même avec la meilleure intention du monde.

Il allait falloir se protéger de l'extérieur pour garder l'intégrité de la mission qu'elle s'était donnée.



~ Une nouvelle vie était donnée à l'Arbre-Mère, sans cesse renouvelée, jamais détruite. Parce ce qui avait été conclut il y avait des siècles ne pouvait être anéantit par la force d'un seul homme, fusse-t-il un Protecteur qui avait juré de servir sans faiblir son compagnon, sa moitié d'âme. ~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Islande] Au Sud d'Akureyri (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» départ pour xXx Islande... quoi? en pédalo!
» Eh? Ah, Annoying... [Islande - Fini]
» Erry day I'm puffilin'. [Islande 2.0]
» L'art est un jeu d'enfant ! | Andorre & Islande
» Je voudrais un copain de neige | PV. Islande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Countries and landscapes ● Résistance-
Sauter vers: