Forum de jeu de rôle par écriture alternée sur le thème de l'univers magique de Harry Potter de JKR pour adulte et jeunes adultes
 
ConnexionConnexion  HomeHome  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Scènes (râtées) de la vie quotidienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 29 Jan - 14:56

Leigh était toujours le plus matinal. Et pour cause, il vivait à La Maison et il devait se lever avant que le premier enfant n’ouvre les yeux afin de veiller à ce que le petit déjeuner soit prêt quand ils sortiraient du lit. Ils poseraient leurs pieds sur le sol froid de la Maison, chuchotant pour ne pas réveiller ceux se levaient plus tard, et sortiraient doucement. Les plus jeunes étaient souvent les premiers levés. Victor, Virginia, Octobre, Abigaïl. Leigh les cueillaient au sortir de leurs dortoirs, frottait leurs petites têtes échevelées et endormies tandis qu’ils levaient leurs bras vers lui pour le câlin du matin. Il en donnait un à chacun puis selon la composition du groupe, ils allaient au petit réfectoire pour le petit-déjeuner.

Lorsque les jumelles étaient debout les premières, il fallait passer au Labo avant de rejoindre le réfectoire. Là, la tête encore cotonneuse, elles prenaient la potion que Baten laissait sur une table à leur hauteur. C’était par solidarité que le petit groupe faisait le détour. Ensuite, tous allaient manger.

C’était ainsi que commençaient bien des journées à TASKS. Mais pas ce matin.

Ce matin, Leigh ne s’était pas levé à l’heure et c’était la débandade dans le réfectoire. Tout le monde était levé et avait entrepris une bataille de céréales (les projectiles comprenaient les bols pleins de lait).


« Heureusement qu’il n’y a pas classe » soupira-t-il en interceptant du bout de sa baguette une corbeille de pain vide qui allait menacer l'intégrité des fenêtres. Il regretta instantanément la soirée de la veille. Il s'était octroyé une sortie avec des amis, puisque c'était vendredi soir et qu'il n'avait pas fait la fête depuis longtemps. Il était rentré tard et fatigué. Ce matin, il n'avait pas entendu son réveil. Pas de chance.

La cuisine était elle aussi dans un sale état. Ils avaient essayé de se faire leur petit déjeuner eux-mêmes ajoutant des mets qui ne s’y trouvaient pas d’ordinaire : chocolat, spaghetti crues (donc dures) avec de la sauce tomate froide, Ice Limon, fromage de brebis... Un grand n’importe quoi.

Egon était parti avec Isis dans une expédition dont une fois encore il ne lui cita rien. Quant à Natacha, elle devrait arriver sur les coups de 10 heures. Normalement, un samedi matin à cette heure-ci le petit déjeuner était terminé et rangé depuis longtemps. Il était 9h55.

Leigh se tenait abasourdi sur le pas de la porte du réfectoire, sa baguette à la main et l’idée insoutenable de devoir d’une part tout ranger mais aussi, les gronder. Il détestait les gronder.


- CA SUFFIT MAINTENANT, cria-t-il en prenant son courage à deux mains.

Tout cessa en moins d’une seconde. Dans le soudain silence, il n’y eut qu’un sachet de Croc Frite Barbapapa qui tomba sur le sol et un gloussement.


- Vous êtes pas bien ?! Eva, Emma, descendez du banc... vous avez été prendre votre potion ?

Elles firent non de la tête.


- On va y aller dès que Nat arrive. Elle va pas être contente, ça c’est certain. Et je vous jure que quand tout sera propre, vous allez avoir la punition la plus douloureuse que vous n’avez jamais eu.

D’un souffle en accord, ils firent tous « hooo non » et baissèrent leur tête. C’était trop facile de les faire marcher.


- Rhidow, relâche Octobre, termina-t-il déconcerté en jetant un coup d’œil vers les deux garçons. Le plus jeune était enfermé dans la grande corbeille où on stockait le pain. Octobre en sortit visiblement très heureux de son raid dans le panier en osier.

« Natacha, où es-tu ? Sad »
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 29 Jan - 20:23

Et bien elle était là, les yeux écarquillés devant le bazar qu'elle voyait. Natacha hésitait entre se dire que ce qu'elle voyait était bien réel ou simplement un effet de son imagination dû à son réveil en fanfare. Mais après avoir fermé les paupières dix secondes et les avoir réouvert en découvrant qu'il y avait toujours autant de désordre, elle fut bien obligée de croire que tout était réel. Elle leva les yeux au plafond en poussant un soupir exaspéré. Il y a vraiment des jours où l'on ferait mieux de rester dans son lit.

"Il s'est passé quoi ? On s'est fait attaquer à coup de ... Elle fit une pause pour retirer des cheveux d'Octobre qui avait trottiné jusqu'à elle, inconscient de ce qu'il devait bien se passer, ce qui devait être des miettes de pain. ... baguette de pain ?"

Octobre avait tendu les bras vers elle mais Natacha ne prit pas la peine de répondre à sa demande silencieuse. Ils avaient tous des têtes de coupable en puissance avec leur visage tourné vers le sol et leur regard en coin. Ils ne feraient surement pas de bon criminel, c'était déjà ça.

Elle n'avait même pas besoin qu'on lui explique ce qu'il s'était passé pour reconstituer le fil des évènements. Pour une raison ou une autre, Leigh n'avait pas pu assurer le petit déjeuner et forcément, la tentation de faire des bêtises avait été trop forte à réprimer et voilà où cela menait : à un réfectoire retourné et une cuisine qui ne devait pas être dans un meilleur état. La jeune fille n'avait même pas le courage d'aller voir, pour se faire une idée précise du carnage.


"Tout le monde me range le réfectoire et la cuisine. Je ne veux plus RIEN voir trainer par terre, sur les tables ou toute autre surface. Je veux que ça brille."

Personne ne pipa mot et tous se mirent lentement au travail. Natacha conservait un visage sévère, réellement mécontente de leur attitude. A croire qu'il n'avait aucun moment pour se défouler hormis quand ils avaient le dos tourné. Ils devaient surement avoir épuisé leur quotas d'énergie pour la journée maintenant ...

"Après ça, ils seront surement trop fatigués pour les activités de cette après midi non ? On devrait peut-être penser à les remplacer par deux ou trois heures de siestes bien méritées. Tu en penses quoi ?"

Elle avait haussé le ton en questionnant Leigh, pour être certaine d'être entendu par dessus le bruit que les treize faisaient pour s'acquitter de leur tâche. A voir leur mine, ils ne semblaient pas emballer pour un remplacement des activités par trois heures d'immobilité silencieuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mer 30 Jan - 16:48

- Je pense que c’est une très bonne idée, répondit l'animateur en jouant le jeu de Natacha, ils seront trop fatigués pour aller à Aqua Park comme c’était prévu. On va installer les ventilateurs dans le dortoir pour une longue sieste bien méritée.

Ca faisait la tête dans les rangs et ça commençait à chuchoter. Octobre avait rejoint son grand frère lequel avait les deux poings serrés dans ses poches et affichait un air bougon qui différait bien peu de celui qu’il avait souvent.

Tout bas, Leigh s’approcha de Natacha et montra des yeux les jumelles.


- Je dois monter à l’infirmerie pour qu’elles boivent leur potion. Désolé... je ne me suis pas levé. Je t’expliquerai.

Emportant Eva et Emma en direction de la sortie, Leigh ne leur permit pas le gloussement qui signifiait secrètement et dans leur complicité tacite qu’elles pensaient échapper au rangement.

- Bien entendu, leur dit-il, nous allons nous dépêcher pour que vous puissiez les aider... les pâtes je suis à peu près certain que c’est vous.

Elles firent des petits non frénétiques de la tête et se montèrent l’une et l’autre du doigt pour s’incriminer.

- Ben vive la solidarité. Aller. On y va vite...

Ils montèrent prendre la potion servant à prévenir les nuits de pleine lune et retarder la lycanthropie des deux enfants. Elles burent très vite sans un mot et cherchèrent par deux ou trois fois des moyens de diversion qui leur auraient permis d’éviter le rangement collectif.

Dix minutes plus tard, ils étaient tous les trois de retour? Comment Leigh aurait pu être dupe de leur stratégie enfantines? Et pendant qu’elles se joignirent aux autres pour les aider, Leigh s’approcha de Natacha un air inquiet.

- Là, où j’ai déconné, c’est la potion... j’espère que... enfin, j’espère. On les fait marcher jusqu’à la sieste et on les emmène quand même à l’Aqua Park cet aprèm. Avec cette chaleur, en intérieur, ils vont nous mener la vie impossible...
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Ven 1 Fév - 16:48

Après un signe de tête d'acceptation à Leigh et son départ avec les jumelles, Natacha avait déposé ses affaires dans un coin, à l'abri de la folie ménagère. Tout le monde s'activait et les bavardages reprenaient lentement mais surement. Pour sa part, Natacha s'était attelée à réparer la vaisselle qui avait fini sa course par terre, brisée en plusieurs morceaux. Après de multiple 'reparo', les bols reprirent leur état originel de bol.

Les faisant léviter devant elle, elle se rendit à la cuisine pour les ranger directement et éviter une nouvelle casse quand elle s'arrêta. L'état de la cuisine était pire que le réfectoire, si c'était possible. Les murs, normalement blanc, étaient à présent recouvert de ce qui avait dû être du chocolat, de la sauce tomate et d'autre chose, non identifiable sur l'instant. Les lèvres pincées, Natacha navigua entre les restes qui jonchaient le sol pour ranger les bols. Cela fait, elle sortit balais, raclettes (HJ : Ca se dit comme ça par chez toi ? -_-' Enfin, c'est pour laver par terre, si la réponse à ma question est non XD) et lavettes, qu'elle humidifia avant de retourner dans le réfectoire.


"Donovan, Travis, Mina, Tiboor, c'est votre jour de chance. Vous allez pouvoir profiter de ces magnifiques inventions que sont les balais et les raclettes, pour laver par terre. Donovan et Mina, cuisine. Les deux autres, vous restez ici. Au boulot."

Après quelques protestations pour la forme, chaque duo prit un balai et son homologue pour faire la tâche qui leur était dévolue, pendant que les autres continuaient à ramasser ce qui pouvait l'être, sous le regard de Natacha.

Quand Leigh revint avec les jumelles, elle tenait un verre remplit de jus d'orange, bien frais, et l'autre main était occupée à lancer des sortilèges pour faire avancer le rangement. Il n'était que dix heure passée mais la chaleur se faisait déjà durement sentir.


"Je suis certaine que ça ira."

Natacha lui sourit et pressa son bras quelques secondes avant de le lâcher. Seul geste de sympathie qu'elle se permettait ici depuis ... elle avait arrêté de compter. Elle ne lésinait plus sur les sourires mais pour le reste, son comportement était bien loin de ce qu'il avait été autrefois.

"On devrait peut-être les aider alors non ? Parce que moi aussi je veux sortir. Vite."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Sam 2 Fév - 19:02

Le simple geste de Natacha lui permit momentanément de laisser courir et de penser à autre chose. Il ne fallait pas plus entre deux être humains pour se montrer son soutien ou alléguer de sa sympathie. Il hocha la tête comme si ces simples paroles résolvaient ses doutes et tapa dans ses mains après que Natacha fît part de son envie de sortir elle aussi au plus vite.

- Je m’attaque à la cuisine, je te laisse les Monstropains.

Avant de tourner les talons, Leigh dévisagea Natacha subrepticement. Elle avait changé depuis quelque temps. Elle était plus froide. Elle souriait moins. Avec Egon, les deux faisaient la paire. Son jeune président avait la fâcheuse manie de disparaître dans son bureau dès que les cours avec les petits étaient terminés ou de se fondre dans son travail au sujet des disparus et leur famille si bien qu’on le voyait de moins en moins.

Plus d’une fois Leigh avait dû faire la navette entre lui et Natacha pour transmettre des messages. Certaines choses à TASKS ne tournaient pas rond. Tant que ça n’affectait pas les enfants, Leigh s’en contre fichait mais s’il devait encore passer un mois au milieu de toute cette déprime ils s’étaient promis, avec Ariane, d’en toucher deux mots à Egon. Pour l’instant, Leigh ne faisait aucun lien distinct entre les deux humeurs de ses partenaires de travail.


- J’espère qu’aujourd’hui, tu seras plus souriante,
lâcha-t-il malgré lui avant de rougir et de sortir du réfectoire sans ajouter un mot. Il avait pensé tout haut. Il s’en voulait que cela sonne comme un reproche. Ses joues le brûlaient. De quel droit se permettait-il ? Il s’excuserait plus tard. Pour l’instant il alla aider les enfants à la cuisine.


Il fallut abattre presque une heure et demie de travail pour venir à bout du capharnaüm. Ils procédèrent ensuite aux douches et à l’habillage. Leigh laissa même Natacha seul pendant une quinzaine de minutes pendant qu’il prenait sa douche.

Quand il revint, les jumelles se peignait et accrochaient leur nœuds dans leurs cheveux démêlés, les garçons les plus âgés se gélifiaient le crâne à coup de produit phytomagic à la mode et Rhidow courait en slip à travers le couloir en râlant, pleurant et quémandant qu’on lui mette sa plus jolie robe, jurant sur Umbrès et Rosà que Egon, lui, il l'aurait accepté et que, eux, ils étaient tous méchants.


- Mais il fait trop chaud pour ça !! lui criait après Ethan qui essayait de jouer au grand responsable après avoir guidé une armée entière de lanceurs de céréales.

Rhidow n’en avait rien à faire. Il voulait sa robe orange.

- Bon... ils ont décidé d'être particulièrement dissipés aujourd'hui. Tu prends ou je prends?
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Dim 3 Fév - 14:25

Natacha fut surprise de la remarque de Leigh avant qu'il ne parte en direction de la cuisine. C'était logique de se faire dire ce genre de chose quand on était connu pour avoir la joie de vivre mais cela lui fit tout de même un drôle d'effet. Mais il n'était pas le seul à ressentir que quelque chose n'allait pas. Combien de fois les monstres lui avaient demandé pourquoi Egon n'était pas avec eux ? 'Natacha, il est où Egon ?', 'Natacha, il arrive quand Egon ?'. Elle ne pouvait pas leur dire qu'il ne supportait plus d'être en sa présence plus de dix secondes si un autre adulte ne se trouvait pas dans la même pièce à cet instant. Ils ne comprendraient pas. Alors elle avait appris à leur servir des mensonges tout prêt. 'Egon ? Il travaille. Vous le verrez plus tard.'. Ils s'en contentaient. Pour l'instant. Et elle, elle avait appris à ne plus se sentir blesser par son attitude. Plus trop. Poudlard, ses étudiants et leurs sous-entendus désobligeants ainsi que leurs insultes à peine déguisées lui avaient appris à s'en protéger.

Elle avala d'une seule traite son verre puis se mit définitivement au travail, en un ballet de sortilège.



"Je te le laisse. C'est une histoire à régler d'homme à homme, je le sens. Je m'occupe des filles moi."

Natacha fit un léger signe de la main Leigh avant de retrouver les jumelles, Abi, Mina, Wendy et Virginia. Elle aida la petite dernière à mettre ses vêtements du bon côté, retira des mains d'Abi un bâton de rouge à lèvre qu'elle avait surement été chipée à Siriana et trancha le différent des jumelles sur la couleur des rubans du jour. Pendant que Leigh prenait lui même sa douche, elle s'occupa des garçons, quand ceux ci acceptaient son aide. C'étaient des 'grands', ils 'savaient s'habiller tout seul !'. Au final, Natacha avait tout de même dû empêcher Ethan de s'auto-étouffer avec son maillot. Comme quoi, ils n'étaient pas si grand que ça. Et Natacha ne s'était pas gênée pour leur en faire part après que Donovan et Travis ait renversé le pot de gel à terre.

Finalement, après une nouvelle heure et beaucoup de déboire, tout le monde fut décemment habiller et prêt à aller se remplir l'estomac au réfectoire étincelant de propreté.


"Et après manger, tout le monde couché. Je vois à vos têtes que vous êtes extrêmement fatigués."

Octobre dans ses bras avait posé sa tête contre son épaule et avait commencé à se sucer le pouce, les yeux dans le vague. Les autres firent des non de la tête en expliquant en terme choisit qu'ils n'étaient pas fatigués, tout en s'installant à table, dressé par d'autres bénévoles de l'association.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Lun 4 Fév - 16:53

Il fallut près de quinze minutes de négociations pour persuader Rhidow de porter un bermuda et un t-shirt léger sinon il étoufferait sous cette chaleur. Le jeune centenaire n’obéissait véritablement qu’à Egon ou Isis quand celle-ci venait.

Lorsque Leigh savait se montrer patient et convainquant, il obtenait généralement des accords boudeurs qui se dissipaient dans la journée pendant qu’il jouait avec les autres. Aujourd’hui, Rhidow était particulièrement ronchon. En outre, il calquait et copiait les expressions de son mentor à tel point que Leigh se demanda plusieurs fois si Rhidow n’était pas le véritable enfant d’Egon.

Pour l’heure de la sieste, Leigh installa de grands ventilateurs qu’il enchanta à l’aide de la formule qui était inscrite sur les socles des fois que les propriétaires l’oublient.

La sieste se faisait généralement dans la salle de jeu où chacun allait chercher son tapis de sol et se plaçait où il voulait dans la pièce. Leigh les copiait et s’installait avec eux, se privant bien de dormir lui aussi mais écoutant le faible concert de respiration, les chuchotis peu discrets, les mouvements enfantins. Cependant, aujourd’hui, il ne s’allongea pas au milieu d’eux. Il retourna près de Natacha et l’attira dehors:


- Je suis désolé pour tout à l’heure, embraya-t-il avant qu’elle ne lui pose des questions, en fermant doucement la porte derrière lui après avoir vérifié que personne ne bougeait. J’imagine que tu dois traverser une période personnelle difficile, tu as peut-être des examens à Poudlard ou je ne sais quoi mais j’aurais dû mieux m’exprimer. Tu... ne peux pas te comporter comme un robot ici... ils ont besoin de tes sourires. Ca doit leur manquer et à moi aussi pour ne rien te cacher. Toutes ces conneries qu’ils font pour attirer nos regards... ils sentent que quelque chose ne va pas.

Après un temps d’hésitation, il cacha son trouble d’avoir plus parlé qu’il ne l’aurait voulu en regardant une nouvelle fois par l’entrebâillement de la porte. Tout le monde était calme. Il revint vers Natacha de laquelle il n’attendait aucune justification quant à ce qu’il venait de lui entonner. Gardant la voix basse pour ne réveiller personne, il se dirigea vers la cuisine:

- Je vais te préparer un thé frais, dit-il une fois dedans, Siriana veut venir avec nous à Aqua Land. Elle nous aidera à les encadrer.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Jeu 7 Fév - 20:55

C’était pire que ce qu’elle n’aurait jamais pu s’imaginer. Même si dans le fond, elle n’attendait que cela, qu’on lui dise qu’elle déraillait complètement. L’accumulation de petite chose, un peu tous les jours, avait dressé entre elle et les autres, ceux qui n’avait rien fait, rien demandé, une épaisse barrière. Natacha voyait l’image qu’elle renvoyait d’elle à ses autres, mais rien n’y avait fait.

"De nous deux, je ne suis pas certaine que ce soit toi qui ait besoin de t’excuser."

Après une dernière vérification de la grande salle où étaient installés les treize, Natacha suivit Leigh dans la cuisine. Avec un demi-sourire, elle s’installa sur un des tabourets qui entouraient la table en bois se trouvant dans la pièce, suivant du doigt les contours des nombreuses éraflures qu’il y avait dessus, laissaient par les coups de couteaux et compagnie lors de la préparation des repas.

"Si on m’avait dit que ce serait toi, entre tous, qui m’aurait dit ça, je n’y aurais jamais cru …"

Elle savait que Leigh n’était pas du genre à se mêler des histoires des autres et en disant cela, elle n’avait pas voulu l’embarrasser. Même si elle n’aurait jamais cru cela de lui, elle n’était pas mécontente qu’il l’ait fait. Il était le plus à même de le lui faire remarquer. Si cela avait été quelqu’un d’autre, l’étudiante aurait pris ça pour une intrusion dans ce qui ne le regardait pas.

Plusieurs personnes avaient pris l'initiative de savoir ce qui l'avait rendu tellement détachée, différente de son état naturel. D'abord Circé qui ne parvenait pas à comprendre que Natacha puisse laisser Egon et son attitude la faner au point d'avoir annihiler toute combattivité en elle. Puis son frère, qui tentait de savoir ce qu'elle avait pour connaître enfin le nom de celui qui l'avait rendu telle qu'elle était à ce jour. Et enfin son père, qui n'avait pas plus que cela insisté, conscient que ça ne le regardait pas.

Pour Leigh, le fait qu’il travaillait ensemble était pour Natacha une raison suffisante pour accepter la remontrance et tenter de remédier au problème. Elle ne pouvait pas promettre que tout reviendrait à la normale en un claquement de doigt mais elle ferait des efforts pour.


"Siriana ? Tu lui as promis quoi pour qu’elle veuille venir avec nous ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Sam 9 Fév - 19:13

Leigh rougit. Il n’avait strictement rien promis à Siriana et même si la moitié de la ville savait qu’elle en avait après Egon, il n’avait jamais vu dans les actes de la jeune femme autre chose que de la bonne volonté et une envie de se rendre utile. Leigh manquait vraiment d’expérience en matière d’arrières pensées. Il était incapable d’imaginer que Siriana venait pour se faire bien voir auprès du chef. Quand bien même cela aurait-il été le cas, il ne refuserait jamais l’aide de personne. TASKS avait besoin de tous, et tous avaient des motivations différentes.

Toutefois, le jeune responsable se sentit potache en psychologie humaine à la remarque de Natacha. Il se demandait s’il n’était pas passé à côté de quelque chose d’énorme - ce genre d’information essentielle que tout le monde relevait sauf lui - voire, s’il n’avait pas fait une gaffe. Il avait beau réfléchir, il ne voyait pas le mal. Siriana avait seulement motivée par l’idée d’aller se baigner, sa motivation avait même redoublée lorsqu’elle avait appris qu’Egon ne viendrait pas et que Leigh serait seule avec Natacha pour encadrer les enfants.

Il était content d’être dos à Natacha, ainsi elle n’avait pas pu remarquer son gros doute. Par prudence, il se retourna vers elle en reprenant contenance et l’interrogea:


- Heu, j’aurais pas dû accepter qu’elle vienne ? Qu’est-ce que tu crois qu’elle veut puisqu’elle sait pertinemment que Digon ne viendra pas ?

En même temps qu’il parlait, il maniait le thé frais et un citron qu’il découpa en tranches grâce à un coup de baguette. Quand il termina, il versa le tout dans un shaker avec quelques feuilles de menthe qu’il avait au préalable taillées. D’un ultime coup de baguette, il fit secouer frénétiquement le shaker et la mixture puis il servit deux verres.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Lun 11 Fév - 17:08

Natacha hocha négativement la tête à la première question de Leigh, tout en prenant le verre entre ses mains. Elle n'avait rien contre le fait que Siriana les accompagne toute l'après midi mais elle ne pouvait se départir de son scepticisme quand à ses motivations. Ou peut-être était-ce le fait que les deux jeunes filles ne s'entendaient pas du tout qui faisait croire à Natacha qu'il y avait un but caché à cette soudaine envie de s'occuper, avec Leigh et elle, des monstres. Elle n'avait jamais paru, aux yeux de Natacha, porter spécialement dans son cœur les plus jeunes de l'association. Quand à Egon, n'en parlons même pas. Il n'y avait vraiment que Kitlee, pour l'instant, à sans sortir sans dommage apparent avec lui.

"Rien, je dois surement me faire des films. C'est très bien qu'elle nous accompagne. Elle boira peut-être la tasse et ça nous fera bien rire, c'est le principal."

L'étudiante sourit largement à cette intéressante idée. Peut-être même qu'elle forcerait le destin pour que ça arrive, qui sait. Personne n'était à l'abri d'un 'accident', n'est-ce pas ? Elle porta le verre à ses lèvres quand un bruit de talon se fit entendre. Elle reposa le thé, en se tournant vers l'origine du bruit. Et comme elle s'y attendait, Siriana fit son entrée, peu discrète, il fallait le dire. A sa vue, Natacha se souvint de l'objet lui appartenant qu'elle avait repris à Mina pendant l'opération habillage de ce matin.

"Quand on parle du loup ... Tiens, je te rends ça. Mina te l'a accidentellement pris. Je l'ai récupéré ce matin."
Je pensais que tu devais les empêcher de fouiller dans mes affaires ? C'est ce qui était convenu !
"Et bien, je n'ai pas fait attention. Et tu l'a récupéré, alors pas besoin de faire une crise ..."

Natacha leva les yeux au plafond pendant que Siriana quittait la cuisine, tout feu, tout flamme. Elle ne leur avait même pas dit ce qu'elle était venue faire là, trop énervée par le fait que Natacha ait, juste une fois depuis des semaines, pas fait attention aux penchants de Mina pour le maquillage et les beaux vêtements.Et celle-ci en avait profité pour faire une virée du côté des affaires de Siriana.

"Voila. C'est pour ça que j'ai des réticences à la voir avec nous."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Lun 11 Fév - 17:32

Natacha tendit un rouge à lèvres à Siriana, en récriminant Mina. Leigh était certain que c’était plutôt Abi qu'il avait vu barbouillée et qui avait joué avec mais il n’en fit aucune remarque car il apparut que la discussion était houleuse, ce dont Leigh ne comprenait pas les tenants et les aboutissants et ce dont il était certain qu’il ne mourait pas plus bête s’il ne les comprenait pas immédiatement ni même jamais. Alors, il se ficha bien d’essayer d’éclaircir la situation qu’il trouvait tendue. Plus tard peut-être...

Siriana se tourna ensuite vers lui et un instant il craignit que sa mauvaise humeur le happe à son tour mais à son grand étonnement, elle lui sourit amicalement avant de s’en retourner.


« Je comprends rien aux filles. »

Pourtant ce n’était pas compliqué : elles se détestaient.

Oui, mais pourquoi ? C’était peut-être le genre de chose à ne pas demander. Pourtant, soudainement mû par une curiosité qui lui était peu coutumière, Leigh décida qu’il discutera avec chacune séparément pour avoir le fin mot de l’histoire. Comme Egon était toujours très occupé, peut-être qu’il était temps que cela soit à son tour de prendre certaines choses en main et de résoudre les conflits humains. Sauf qu’un détail de taille faisait la différence :


« Je comprends rien aux trucs humains. »

Leigh n’avait pas le mode « je déteste », ses parents avaient oublié de le lui concevoir à la naissance ce qui rendait boiteuse son opinion sur les gens. Il préférai toujours désamorcer les tangages pour garder la barque à flot.

- Non, je comprends pas, répondit-il en souriant à Natacha, elle a un caractère emporté mais elle a toujours aidé. Puis, tu sais, sans vouloir lui trouver d’excuses, je crois que la situation de sa vie fait qu’elle a perdu ses repères. Contrairement à moi ou à d’autres, c’est sa famille entière qui a été décimée. Je pense qu'elle comprend ces enfants autant que nous mais elle a peut-être du mal à l'exprimer. On doit lui montrer.

Sachant par expérience que sa façon prospère d’aborder la vie pouvait énerver il se prit à ajouter en riant aux éclats rien qu’à l’idée :

- Je vous départagerai en maillot de bain tout à l’heure !

« Mais, surtout, je ferai mon enquête... »

Oh que oui, ça l’intriguait tout cet œstrogène combattif.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Jeu 14 Fév - 16:58

. Abi oui, j'ai pas fait attention :-s

Sauf que ce n'était surement pas une raison pour lui faire payer ses pertes de repère. Si Natacha pouvait comprendre la cause de cette haine, l'accepter n'était pas aussi facile et elle ne s'empêcherait jamais de vivre ou de faire ce qu'elle voulait pour ne pas froisser Siriana ou n'importe qui d'autre. C'est ce qu'elle venait de faire pendant des semaines, et en connaissance de cause, elle savait que ça n'arrangeait pas les problèmes. Loin de là. Et au contraire, cela avait nuit à ses relations, proche ou non, même valu une réflexion du si discret Leigh.

"Je n'ai jamais dit qu'elle ne les comprenait pas. Je sais très bien que si, je le vois à chaque fois qu'ils sont, elle et les enfants, ensemble. Ils l'adorent et Siriana leur rend bien, même si ça ne se voit pas forcément du premier coup d'œil. Seulement, si elle refuse de laisser nos différents qui ne concernent pas TASKS au placard, je ne veux pas la côtoyer. C'est déjà assez difficile de la croiser à Poudlard."

A Poudlard, il n'y avait plus la barrière que mettait TASKS entre elle et Siriana. Plus d'obligation de se montrer courtoise, si ce n'est amicale, pour sauver la face. Et même si Natacha n'était pas celle sur qui s'abattait avec le plus de virulence les foudres de Siriana, elle n'échappait pas aux sous-entendus et autre regard assassin de sa part. Elle voulait que l'association reste le lieu où elle pouvait décompresser de ces journées de cours et ça n'arriverait jamais si elle devait aussi y subir les humeurs de Siriana. Ou celle, plus problématique, de son patron. Et Natacha en vint à se dire qu'elle devrait peut-être commencer à voir pour régler et enterrer ces affaires une bonne fois pour toute.

"C'est génétique chez les hommes cet attrait particulier pour les maillots de bain ?"

Natacha se mit à sourire. Alors comme ça, leur Leigh ne différait pas tant que ça de la majorité des hommes. Lui tellement si discret, ne s'énervant jamais, elle avait finit par se poser des questions ... Et elle avait envie d'en apprendre un peu plus aujourd'hui.

"Une préférence ? Pour les maillots de bain je parle Very Happy"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 19 Fév - 17:58

« Si elle refuse de laisser nos différents qui ne concernent pas TASKS au placard » disait Natacha en se trouvant convaincante, mais elle, le faisait-elle vraiment ?

Il préféra ne pas rebondir sur son raisonnement parce que le sourire était revenu sur la face souvent si lointaine de Natacha. Il préférait taire les tords qu’il trouvait pourvu qu’elle continue d’être de bonne humeur, positive et souriante comme elle l’était d’habitude. C’est ce qui était difficile avec un entourage. Il s’habituait vite à ce qu’on était ou avait été. Les changements brutaux n’étaient jamais les bienvenus, ils faisaient peur. Dissuadaient. Surtout quand on ne les comprenait pas et qu’on sentait qu’on ne pouvait rien pour la personne qui prenait un tel virage.

Leigh ignorait si c’était par altruisme ou par égoïsme qu’il souhaitait de tout son cœur que Natacha soit heureuse, en tout les cas, la motivation ne faisait pas différer la finalité. Il la voulait comme elle était à présent : taquine, mutine et souriante.

Il fit une moue en réaction à sa question.

- Aucunement, j’y ai jamais pensé, dit-il déconcerté.

C’était vrai en plus. Il avait dit ça pour rire et maintenant il réalisait qu’elle réalisait qu’il était qu’un mec. Bah oui. Alors Leigh rougit. Il se tourna sur lui-même et poussa Natacha du bras pour qu’elle recule :


- Va-t-en, me regarde pas quand j’imite la tomate. Mais à bien y penser, continua-t-il toujours détourné de Natacha, un beau deux pièces noir, hummm, exagéra-t-il en se tournant de nouveau vers elle, le visage rayonnant.

Leigh n’était pas timide, ses rougissements spontanés étaient plus visibles et plus fréquents que chez d’autres mais il avait pris l’habitude qu’on lise ses émotions aussi clairement qu’on pouvait lire une mappemonde. Il le vivait plutôt bien et préférait en rire.

- Bon, prévenez moi si vous mettez des maillots qui fassent que mon cœur lâche ! expliqua-t-il en pleine dérision. En tout cas, je ne me priverai pas de mater Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 26 Fév - 20:40

Natacha se recula en gloussant légèrement. Elle, elle trouvait ça mignon un homme qui rougissait et avec Leigh, elle était servie. Parce que contrôler ou pas, il suffisait de pas grand chose pour le voir virer au rouge. Mais bon, il l'imitait tellement bien la tomate, qu'on ne pouvait pas lui en vouloir. Et c'était toujours un délice de les provoquer ces rougissements. Et comme aujourd'hui était le jour où elle avait décidé d'être de meilleure humeur que les jours précédents et ayant des semaines de rougissement à rattraper, autant s'attelait dès maintenant à la tâche.

"Tu fais une très belle tomate Leigh, sois rassuré. Je suis certaine que toutes les tomates t'envieraient si elles étaient capables d'éprouver des sentiments."

Non non, elle ne se fichait pas de lui ... Enfin peut-être un peu mais pas beaucoup.
Quand à ses goûts, il n'était pas difficile, au moins concernant les maillots de bain. Ça la changer agréablement de Circé qui mettait toujours des heures à se décider si une tenue lui allait bien au teint et si elle devait se l'offrir ou non, et qui faisait gentiment partagée à Natacha ses indécisions qui la lessivées plus qu'autre chose. Une journée shopping avec Circé fatiguait autant qu'un footing de plusieurs heures. Une alternative bienvenue si on voulait mincir (ce qui n'était pas encore son cas).


"Nous, on sera sage. Et on a des enfants qui nous accompagne, alors toi, garde tes yeux dans tes poches, ou je me verrais contrainte et forcée de te priver de dessert ce soir ! Razz"

En plus, ça serait dommage d'en être privé, spécialement ce soir même parce que c'était le moment choisit, en concertation avec les monstres, pour dégustait le fruit de trois heures d'effort intense et de chocolat plus étalé sur les doigts ou le visage des autres qu'utilisé pendant la confection du gâteau. Ça avait été trois belles heures bien remplies avec au final, quelque chose qui ne ressemblait pas vraiment à ce que cela devrait être à la fin mais ayant dégager des arômes qui les avait tous fait saliver d'avance.

"Ariane devrait être présente, normalement. Je ne l'ai pas encore vu depuis ce matin alors si personne ne tombe malade ce soir en en mangeant et si elle n'est pas là, on lui en gardera une part."

Quand on cuisinait avec treize enfants entre trois et dix ans, il fallait toujours se méfier de ce qui sortait des fourneaux, odeurs alléchantes ou pas.

"A moins que tu ne veuilles faire le cobaye ..? Rolling Eyes"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Lun 3 Mar - 17:55

Deux heures plus tard tout le monde était à Aqua Land. Après comptage et recomptage des enfants, Leigh les laissa se disperser sous les regards terrorisés des surveillants de baignades qui virent les treize garnements courir dans tous les sens. Le parc d'attraction était comble. Il restait à peine un carré d'herbe pour s'installer.

Leigh avait établi la base à côté d'un gros rocher artificiel sous l'ombre duquel les peaux blanches seraient protégées. Crème solaire pour le monde. Les enfants se firent passer deux tubes de mains en mains tandis que Siriana, Natacha et lui-même s'occupaient des plus petits.

Le parc sorcier ouvert il y avait maintenant quatre ans dans le jardin de Salem, était l'un des seuls endroits de ce genre dans la capitale. Il proposait toutes sortes d'activités aquatiques, allant jusqu'au Surpervoile sur le lac, des petits bateaux tirés par des Dorphins, la version nautique du Sombral. Toboggans rivières, piscines de toutes les tailles dont une piscine à vague salée, plongeoirs, esplanade pour les cerfs-volants, petits restaurants, stand de glace... tout y était.

Le groupe de TASKS restait près des piscines à fontaines magiques qui déversait une eau qui changeait de couleur toutes les vingt minutes passant du rouge, au bleu, au blanc, au vert. Les enfants adoraient les jets multicolores et selon la couleur de la piscine, certains allaient et venaient quand ça passait à leur couleur favorite.

Leigh revenait avec Octobre, Virginia et Victor sur le dos après un premier cours pour apprendre à nager. A la consternation des deux petits garçons, seule Virginia était arrivée à barboter sur plusieurs mètres sans bouée.

Les trois enfants se calèrent à l'ombre pour jouer à escalader le rocher et Leigh s'assit sur sa serviette à côté de Natacha dont les deux jumelles au maillot de bain identique pour l'une de couleur mauve et pour l'autre de couleur de rose, s'amusaient à coiffer les cheveux mouillés.

Plus loin encore, Siriana badigeonnée d'huile à bronzer dans un maillot de bain scandaleusement sexy et que Leigh évitait à tout prix de regarder, répondait aux avances à peine déguisées de Tibour, Donovan et Ethan.

Les autres, avec Arina qui les avaient accompagnée, étaient éparpillés ça et là sur les plans d'eau, couraient et plongeaient dans la piscine.


- Alors, demanda Leigh à Natacha tout en se séchant l'air innocent. Ce soir c'est les gâteaux ? Tu as appelé Sainte-Mangouste pour réserver des chambres au cas où ? Se moqua-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 4 Mar - 17:34

"Ah ah. Très drôle. Dis pas ça devant les treize, sinon, tu vas finir couler au fond d'un des bassins avant d'avoir pu te sauver. Et ça serait dommage de perdre un spécimen masculin tel que toi."

Hum.
D'accord, elle avouait, elle s'était pas gênée pour faire ce qu'elle avait interdit à Leigh de faire Proud Elle avait, avec les jumelles, papoté comme une commère, ne se gênant pas pour commenter ce qu'elle avait sous les yeux. Eva et Emma avait participé à leur façon en commentant les maillots de bain de leurs camarades, déviant souvent sur tout ce qui leur était arrivée pendant la semaine, quand Natacha était en cours et qu'elle n'avait donc pas pu vivre avec elles. Leur babillage ininterrompu ne l'avait pas empêché de profiter du spectacle de Leigh, dans le petit bain avec les plus jeunes.


"C'est travailler avec des enfants qui te donne un corps pareil ? Si c'est ça, t'arrête pas alors Very Happy"

Natacha ne lui laissa pas le temps de répondre, qu'elle l'entrainait déjà vers l'endroit qu'il venait à peine de quitter, à savoir, la piscine.

Tous les enfants et Ariane s'étaient regroupés là où tous pourraient avoir pied et un ballon avait fait son apparition entre les mains de Donovan, qui avait abandonné la plastique de Siriana (qui elle n'avait pas abandonné sa serviette et son bronzage) pour sauter à l'eau, de même pour Ethan et Tiboor. Maintenant, le ballon passait de main en main, ponctué par des éclats de rire et des gerbes d'eau envoyées à la tête des autres pour faire lâcher la balle en plastique. Celle ci atterrit entre les mains de Natacha qui observa les treize s'approchaient dangereusement d'elle, une lueur espiègle dans le regard. Prévoyant le pire, elle l'envoya sans plus attendre vers Leigh, lançant juste le signal qu'ils devaient tous attendre, à un moment ou un autre.


"A l'attaque !! Et pas de quartier !"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Sam 8 Mar - 18:43

Un escadron d’enfants aux yeux qui ne lui voulaient pas que du bien d’approcha de Leigh qui tenait encore la balle. C’était comme un jeu de la citrouille chaude, il ne fallait pas la garder trop longtemps sous peine d’être attaqué, et Leigh avait manqué de réactivité, il se retrouva coulé sous toutes les petites mains qui vinrent l’éclabousser et le prendre en otage. Le jeu du ballon se transforma en "combien Leigh pourrait porter d’enfants."

Les cris allaient bon train mais la vengeance du jeune homme serait terrible.

Quand tout se calma, il attrapa les trois plus vieux et leur confia:

- Trois chocogrenouilles pour celui qui parviendra à emprisonner Natacha.

Don et sa milice aquatique se dirigèrent vers Natacha comme des requins pris de rires discontinus. Un chat et la souris s’en suivit et Leigh n’était pas le dernier à poursuivre sa collègue pour la couler. Les petites filles suivaient en barbotant et en s’écriant dramatiquement « attention ! Ils vont t’attraper !! »

Les clans se formèrent naturellement, les filles contre les garçons.

Les Sorciers Nagueurs ne savaient plus s’ils devaient paniquer ou laisser faire. Ils finirent par comprendre que les rires émanaient du jeu des enfants de TASKS.

- Désolé !! leur cria Leigh depuis l’eau où il venait enfin d’attraper la jeune fille.

Mais bousculé par les trois requins rieurs, il perdit l’équilibre et tomba avec elle ce qui provoqua un rire général :


« hou les grands, ils sont nuls, ils savent même pas marcher ! »

Et le jeu se poursuivit que ce furent les adultes contre les enfants. Etant en minorité, ils furent boutés par des dizaines de jets d’eau qui les empêchèrent d’y voir clair. Leigh prit Natacha dans ses bras pour l’attirer dos aux gerbes d’eau comme le protecteur des vilains lutins. Il y avait, plus forte que la trivialité du jeu, une envie étrange et masculine de sentir sa peau contre la sienne. Cela fit s’envoler son esprit vers d’autres strates durant un court moment où il ne pensait plus au jeu. Seulement à la peau de Natcaha dans cet interstice puérile.

Quand les jets d’eau sur eux cessèrent, il y eut d’abord un grand calme, puis les jumelles crièrent en premier :

- Oh !!! Ils sont amoureux !! Ils font du touche-touche !

Leigh lâcha immédiatement Natcaha et la chasse à l’eau se poursuivit dans l’autre sens, les adultes prenaient l’avantage sous l'oeil critique et envieux de Siriana qui quitta un instant le soleil pour daigner s'intéresser à eux.

- Du touche-touche ? Tu vas voir si je te touche, Eva !

Et gloussant et nageant, elles s’enfuirent jusqu’a l’autre rive protégée par les autres enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Sam 8 Mar - 22:17

Ces gosses étaient tout simplement géniaux. Un sourire ravi était apparu sur les lèvres de Natacha en les voyant tous se jeter sur Leigh sans plus vraiment chercher à attraper le ballon qu'il avait. Sourire qui se voila un peu en remarquant qu'au moins trois des garçons avaient changé de camp en cours de route. C'est sous les encouragements ou les cris paniqués des filles qui lui restaient fidèles, qu'elle tenta - sans grand succès au final - d'échapper aux mains qui essayaient de l'attraper, avant que finalement celui qu'elle avait voulu couler (Leigh) n'y arrive.

"Leigh, non ! Arr ..."

Mais pas le temps de terminer sa demande de trêve précipitée pour éviter le coulage qu'elle sentait à plein nez que sa tête se précipita dessous l'eau pour lui faire boire la tasse. L'eau chlorée, c'était pas top en tout cas, elle pouvait maintenant en témoignait.

Trente secondes plus tard pour retrouver sa respiration et repousser les mèches de cheveux qui lui collaient au visage et l'empêchaient de voir, que la bataille reprenait. Bataille pas vraiment équitable quand on comptait le nombre d'assaillant - 13 - et le nombre misérable d'assiégé et défenseur - 3. Natacha finissait de se demander comment ils pourraient éviter de finir à Ste Mangouste pour ingurgitation abusive d'eau de piscine, que la quantité de cette même eau reçu en pleine tête baissa sensiblement. Frisson. Sensation fugitive et indésirable. Commentaire des jumelles. Et rebelote. Elle se maudissait.


"Tu viens à l'eau à la fin ?"

Siriana s'était postée sur le bord de la piscine et où Natacha s'était dirigée, laissant pour le moment Leigh et Ariane seuls au prise avec les monstres. La protégée du TASKS la fixait sans sourciller et ce regard l'a mis vaguement mal à l'aise.

"Quoi ?"
Rien.

Natacha haussa les épaules et repartit en direction du groupe, pendant que Siriana trempait les pieds dans le bassin.

Aussi silencieusement que l'on pouvait le faire dans l'eau, Natacha s'approcha de ce cher Leigh, profitant qu'il avait le dos tourné et intimant le silence aux enfants qui la voyaient arriver. Mais un cri d'avertissement retentit tout de même et elle leva précipitamment les mains en l'air pour bien montrer qu'elle ne préparait aucun coup foireux.

C'était pas si grave, elle trouverait un autre moment pour se venger de la vengeance de Leigh d'il y a peu Ange
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Dim 9 Mar - 13:59

Leigh pensait qu’il venait de réchapper à une attaque surprise, il haussa un sourcil très haut:

- Mouais, lâcha-t-il loin d’être convaincu par l’air innocent de Natacha.

Il commençait à grelotter malgré le soleil terrassant. La peau de ses doigts était toute flétrie comme celle d’un vieil homme. Il tourna les talons et alla prévenir Ariane qu’il sortait pour garder un œil sur ceux qui, fatigués à leur tour, étaient allés sur leur serviette.


Leigh remit de la crème à ceux qui en manquaient avant de vérifier l’heure. Dans quelques minutes il rassemblerait tout le monde pour se changer et rentrer.

Siriana profita d’un moment de sa solitude pour venir vers Leigh à pattes de velours. Il lui sourit:


- Tu ne t’amuses pas...
- Si, dit-elle indifférente.
- Pourquoi as-tu voulu venir ?
- Pour rester parmi vous.
- Ah...
- J’aime bien être là même si je ne parle pas. Jouer comme une gamine, c’est pas mon truc mais vous regarder c’est marrant.
- Tu n’as pas d’amis à l’université ? Pourquoi te contenter des adultes de TASKS ?
- Parce qu’ils me comprennent, ils n’ont plus de famille, ils ne me jugent pas, ils n’essayent pas de faire semblant et ils me prennent avec mon caractère.

Leigh resta hésitant devant les confessions abruptes lancées avec distance et froideur sur un ton catégorique. Siriana avait son caractère.

- Je ne devrais pas te le dire mais les fréquentes absences d’Egon vont l’obliger à agrandir le staff. Tu connais TASKS depuis sa conception, peut-être que si tu le désirais et si tu t’ouvrais...
- Je suis ouverte, ce sont vos regards qui se sont cadenasés sur vos préjugés et sur moi.
- Comment ça ?

Elle haussa ses épaules et se retourna sur sa serviette sans répondre.

Leigh comprit que la discussion était terminée. Il se leva pour regrouper tout le monde en faisant de grands gestes.


- On y va... on rentre à la maison goûter les gâteau, les derniers qui n’aurons pas rangé leur sac seront les derniers servis !


Tout le monde se regroupa et s’activa à rassembler joyeusement ses affaires. Dans un coin de son œil, Leigh vit Siriana discrètement aider Abi, Octobre, Virgina et Wendy à trier et ranger leur affaire à coup de baguette.

« Pourquoi ne veut-elle pas qu’on voit qu’elle s’intéresse ? »


Il se souvint aussi qu’il avait oublié de demander à Natacha pourquoi elle n’aimait pas Siriana. Il lui posa la question en chemin alors qu’ils fermaient la marche pendant que Ariane et Siriana l’ouvraient pour guider les enfants.

- Au fait... pourquoi parais-tu aussi hermétique à la présence de Siriana ? Vous vous cherchez un peu toutes les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Sam 15 Mar - 16:14

Les piscines étaient des inventions superbes. Rien de tel qu'une heure ou deux de baignade et de jeux sans interruption pour vous calmer le plus turbulent des enfants. Il y avait toujours des bavardages joyeux dans les rangs, mais plus de cette excitation qui les avait électrisé pendant l'aller.

C'est les yeux fixés sur la troupe court sur patte, qu'elle réfléchit à ce qu'il convenait de répondre à la question posée par Leigh. En vérité, Natacha ne s'était jamais posée la question de savoir pourquoi elle supportait que moyennement de voir Siriana. Elle mâchonna l'intérieur de sa joue - signe d'intense concentration - avant de parler.


"Ça ne t'ai jamais arrivé de voir quelqu'un pour la première fois et de le détester d'emblée ? Il n'y a aucune raison logique à ce sentiment. Tu ne l'apprécies pas, point. C'est ce qui s'est passé entre Siriana et moi. Aucune raison et pourtant, c'est comme ça."

Aussi loin qu'elle se souvenait, jamais elle n'avait réussit à voir Siriana comme autre chose qu'un problème pour sa tranquillité d'esprit. Pourtant, au début, rien n'aurait pu faire croire à ce revirement. Son but n'avait jamais été de se la mettre à dos. Natacha n'avait côtoyé vraiment que les plus jeunes, parce que c'était sur eux qu'elle devait veiller. Alors Siriana avait été le cadet de ses soucis. Mais ça n'avait guère durer. Et la raison était partiellement obscure. Partiellement.

"Et entre filles, il y a certaines choses qui sont sacrées et auxquelles il ne vaut mieux pas toucher. J'ai fait cette erreur et c'est ce qui a envenimé notre relation, même si elle n'était franchement pas glorieuse avant."

Juste une bonne raison pour se détester encore plus. Mais contrairement aux apparences, une paix précaire s'était installée entre elle deux. Rien de bien transcendant. Ce n'était maintenant plus que quelques piques qui n'avaient aucun impact sur aucune d'elle. Une forme de routine familière, plus commode à perpétuer que d'essayer de s'entendre avec Siriana.

"Je m'y suis faite. Et tant qu'on en vient pas aux mains, on peut dire qu'on s'entend quand même assez bien. T'imagines si on se transformait en harpies furieuses dès qu'on se voyait ?"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Dim 16 Mar - 17:27

L’explication était aussi simple qu’obscure pour Leigh qui, en garçon indifférent digne de ce nom, ignorait tout des méandres et de la logique féminine.

Avant que ses questions n’énervent Natacha qui était à peu près de bonne humeur, Leigh prit la décision de revenir à des discussions plus neutres dont ils avaient l’habitude. Durant le chemin du retour vers TASKS, tout y passa, des futilités d’ordre sanitaires au programme qu’il avait prévu pour les semaines à venir.

Il aurait bientôt les vacances d’hiver - pour peu que le temps soit hivernal - et avec l’appui d’Egon et d’Ariane, il avait organisé une campagne publicitaire afin que des familles d’accueil triées sur le volet emmène avec elles deux, trois ou quatre enfants en vacances. L’année dernière, avec le même procédé, trois enfants avaient été adoptés avec bonheur par des parents désireux d’avoir des enfants.

Par les temps qui couraient, les enfants sorciers seraient de plus en rares et certains craignaient d’être incapable d’élever un cracmol sans en éprouver de difficulté morale. Leigh trouvait cela dommage. Un enfant était un enfant.

Ils arrivèrent à La maison. Tout le monde fila ranger ses sacs et trier ses affaires. Leigh préféra rester avec Siriana, intérieurement intrigué par son comportement étrange dans la journée. Intimement, il s’interrogeait et souhaitait vérifier qu’il n’y avait réellement pas de mauvaises ondes dans l’association. La contamination par la tristesse et par la haine avait toujours été à ses yeux plus prompte à détruire qu’un virus.

Siriana resta discrète sur ses pensées et fuit légèrement le jeune curieux en allant prêter main forte aux douches.

Tout le monde se retrouva dans le réfectoire pour le dîner et les très attendus gâteaux. Egon les rejoint après avoir clos son dernier rendez-vous avec les adultes. Il s’assit à une des tables des enfants où se trouvait Rhidow et toutes sa table partie dans de grands éclats de rires.

Lui-même assis avec Ariane et Natacha à la table des plus petits - Siriana étant allée manger avec les adultes -, Leigh s’enquit auprès de Natacha:

- Tu t’occupes d’envoyer les gâteaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Mar 18 Mar - 19:36

"Et le pire, c'est que Leigh a dit qu'on tomberait tous malade et que Baten devrait venir nous soigner."
Non !
"Et si. Il est jaloux, c'est pour ça. C'est pas lui qui a fait les gâteaux que tout le monde va en tomber à la renverse tellement ils sont bons."

Natacha fourra le plateau où était posée les dit-gâteaux dénigrés par Leigh entre les mains de Tiboor qui repartit rapidement vers sa table. Elle le suivit juste après, avec le second plateau et les couteaux. Elle en donna à un Egon sans même le regarder et retourna avec les plus petits. Dans un bel ensemble, ils se mirent tous sur leur genou pour voir leur œuvre sur la table. Si la confection était toujours un moment qu'ils appréciaient, voir le résultat final devant eux et surtout prêt à être dévoré, était de loin le plus intéressant. Et pour sa part, Natacha appréciait surtout de les voir dégustait avec plaisir.

Tachaaaa !
"Oui, oui, je commence !"

Natacha sourit de voir leur impatience. Mais pour éviter un concert de geignement ou de les voir carrément grimper sur la table, elle se mit en devoir de couper en part égale - non sans avoir trainer encore un peu, en levant et baissant le couteau sans rien faire d'autre, ce qui provoqua des cris d'indignation quand la lame se levait et des soupirs de satisfaction quand elle s'abaissait - et les servit. Ne restait plus que Leigh et elle.

"Hum ... Tu es sûr que tu en veux ? Je ne voudrais pas être tenu pour responsable si jamais on doit t'emmener à Ste Mangouste pour intoxication alimentaire Rolling Eyes"

L'assiette contenant sa part miroitait devant son nez mais Natacha prenait bien garde à ce qu'il ne puisse pas l'avoir. Pas maintenant en tout cas ... Au lieu de ça, elle jeta un regard significatif vers les plus jeunes qui n'avaient pas attendu qu'eux même soient servis pour manger. Et à voir les traces de chocolat autour de leur bouche, ils l'aimaient son gâteau eux !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Ven 21 Mar - 11:48

Un jour, quand il était plus petit et qu’il avait toute sa famille, Leigh avait préparé un gâteau avec le concours de sa mère. Il devait avoir dans les six ans. Proche du plan de travail, elle lui donnait des ingrédients en les faisant flotter dans l’air jusqu’à lui qui l’attendait debout sur une chaise avec les récipients, bols, couverts et ustensiles de cuisine. Il aimait peser les aliments. Elle faisait chauffer, il mélangeait. Elle lui tendait le sucre dans un bol, il additionnait. Il suivait tout à la lettre et essayait de ne pas commettre d’impair car, le soir venu, il espérait que son père soit fier de lui.

L’aspect du gâteau à sa préparation intermédiaire faisait douter à Leigh de sa qualité finale. Il trouvait la pâte trop marron. C’était un gâteau aux noix. Quand sa mère eut le dos tourné, pensant bien faire pour l'aider à rendre la pâtisserie meilleure, il versa le premier produit d’aspect clair qui lui passa sous la main et en versa une bonne rasade. La couleur ne s’améliorait pas. Petit Leigh était persuadé que le gâteau ne serait pas bon.

Le soir, on sortit la pâtisserie du four à l’heure du dessert.


- C’est Leigh qui l’a fait, dit Lydia avec un clin d’oeil au reste de la famille. Personne n’était dupe.

Juliet était aux anges. Son père, Edward, se frotta les mains avec gourmandise devant le beau gâteau doré que la maman avait recouvert d’une crème onctueuse et rosée de sucre glacé et de fioritures décoratives qui rattrapaient l’aspect initial qui avait tant déplu à Leigh. Le petit garçon eut un petit remord de ne pas s’être montré assez patient. Mais enfin, le gâteau paraissait bon. Il regarda chacun prendre sa part en ressentant en lui une certaine hantise.

Il les regarda porter leur part à leurs lèvres. Il y eut un très long silence. Mais tout le monde continua de manger son gâteau jusqu’à la fin. Ravi, Leigh porta sa propre part à la bouche et mâcha avec joie... jusqu’à ce qu’il se rende compte que son gâteau était infect. Salé.

Il fronça les sourcils, c’était incompréhensible, comment arrivaient-ils à manger une horreur pareille ? Il recracha dans son assiette, les joues rouges et honteuses
et les yeux éberlués posés sur le visage de sa sœur et de ses parents qui avaient terminé leur part.

- C’est pô bon, avait-il dit très triste.

Mais tout le monde avait mangé parce que c’était le gâteau de Leigh, qu’il avait produit un effort que sa famille ne voulait pas couronner de grimaces.



Leigh redescendit sur Terre et regarda Natacha.

- J’affronterai l’intoxication alimentaire, ne t’en fais pas.

C'était à son tour de sacrifier ses papilles en cas d'accident gastronomique. Il sourit avec distraction quand elle s’amusa à faire passer le gâteau sous son nez. Vu la gourmandise avec laquelle tout le monde affalait son estomac sur les délices au chocolat, Leigh ne doutait pas qu’ils fussent bons.

- Tu me sers ou je dois guerroyer ?
Revenir en haut Aller en bas
Natacha Melikov
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 298
Age du personnage : 21 ans
Habitation : TASKS / Londres
Occupation : Assure la direction de TASKS
Signature : /
Avatar : /
Date d'inscription : 18/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 12240

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Ven 4 Avr - 16:32

"Je sais pas. C'est quoi le plus amusant ? Te donner ta part ou te laisser venir la chercher ?"

Natacha garda pendant un moment encore le morceau hors de portée, attendant surtout une réponse à sa question qui satisferait pleinement son côté joueuse, qu'elle sentait revenir au grand galop.


Les mâchoires se décrochaient de plus en plus souvent, le débit sonore avait lui aussi considérablement baissé et le sommeil n'allait pas tarder à terrasser la troupe de sorcier en herbe. Tout le monde participa, comme à l'accoutumée, au rangement de la salle à manger. Tout était transporté dans la cuisine, où les adultes laveraient et rangeraient la vaisselle, pendant que les plus jeunes filaient se préparer pour la nuit.

Ablution du soir terminé, direction les dortoirs.

A celui qui s'endormait le plus vite ce soir, la palme revenait sans conteste à Victor, couché en travers du lit. Natacha sourit avant de s'occuper des cas plus difficile. Parce que, étrangement, c'était toujours quand il fallait aller se coucher que tout le monde se réveillait. A celui qui s'endormirait en dernier. Leur jeu favoris du soir. Mais c'était sans compter la ruse infaillible qui ne ratait jamais.


"Tout le monde couché sinon Leigh - je sens qu'il est en forme ce soir - ne vous racontera pas ce qui est arriver à Kamek depuis la dernière fois."
Oh nooon !
"Oh que si."

Kamek était le héros d'une série de court livre sorcier, parodiant admirablement les pires travers que tout à chacun avait surement déjà vécu soi même ou à travers des connaissances, le tout drôlement écrit. La tranche d'âge visée était clairement les tout jeune, mais Natacha, du haut de ses presque vingt ans, en était folle. Les barrières étaient faites pour être passée par au dessus, même concernant les livres.

"Je te laisse à ta tâche. Je vais prendre ma douche et je te rejoins."

Natacha laissa le livre à Leigh et embrassa une dernière fois tous les monstres, avant d'aller définitivement vers la délivrance : se débarrasser des restes de chlore de la piscine.

Edit ADMIN: merci de lire le message annonce sur DP et d'éditer s'il te plaît.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.darkover.fr/
Leigh Abbercomby
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 40
Age du personnage : 25 ans
Habitation : Pensionnaire de TASKS
Occupation : Responsable d'animation à TASKS
Avatar : Dundra
Date d'inscription : 19/01/2008
Coup de coeur : 0
Gallions : 6773

MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   Lun 14 Avr - 9:28

« Nous nous souvenons que Kamek et Kramé étaient opposés en tout... l’un était aussi tolérant que l’autre était répressif, l’un aimait la nature, l’autre la vie dans les grandes villes, l’un vivait pauvrement et l’autre richement, l’un était calme et vif d’esprit, l’autre avait un caractère emporté et ne brillait pas par ses lumières, l’un avait épousé une sorcière magnifique mais elle était muette à cause du sortilège que lui avait lancé l’ancienne amoureuse de Kramé, jalouse que ce dernier tombât lui aussi amoureux de la sorcière muette.

Les deux frères avaient donc grandi très différemment bien qu’ils avaient la même mère et la seule chose sur laquelle leur goût semblait se rejoindre était sur l’amour qu’ils portaient tous les deux à Karin. »


« Kramé, il est pas zentil ! » jugea tout bas la voix de Viktor, remarque à laquelle convinrent les petits « oui » timides d’Octobre et Virginie qui se refugièrent encore plus contre leurs oreillers.

« Pourquoi, il laisse pas tranquille Kamek et qu’il arrête même pas de l’embêter d’abord ? »

« Parce que Kramé est jaloux... même si son frère n’a pas toutes les richesses et les facilités qu’il a, Kramé envie le bonheur de Kamek, car Kamek essaye toujours de trouver le meilleur de toutes situations. Il ne se plaint jamais et trouve qu’être vivant est un bonheur en soi... en plus, maintenant il a trouvé l’amour... ce qui le rend encore plus heureux. Et ça, Kramé ne le supporte pas. »

Leigh reprit l’histoire au milieu de l’indignation des enfants qui avaient décidé que Kramé n’avait rien compris à la vie.


« Karin était près d’un lac, Kamek était dans sa barque, il pêchait. Après avoir essayé plus de dix fois de détourner l’amour que Karin et Kamek éprouvaient l’un pour l’autre... en offrant, des cadeaux, en lançant des sortilèges, en envoyant des espions, en créant des illusions, en promettant de rendre la parole à Karin... et bien Kramé dû se rendre à l’évidence. Rien sauf la mort ne briserait leur idylle... »

« Pourquoi Karin, elle a pas dit oui qu’elle veut récupérer sa voix en échange qu’elle va avec Kramé... mais après paf ! elle retourne avec Kamek quand même et elle dit qu’elle a changé d’avis, que finalement, elle n’est plus amoureuse de Kramé et elle reste avec Kamek ? » questionna Rhidow.

« Parce que c’est mal de mentir ! »
dit Ethan.

« Oui, c’est mal... Karin préfère encore n’avoir plus jamais de voix que de trahir l’amour de Kamek. Et Kamek aime Karin, qu’elle soit muette ou non... l’amour porte très peu d’importance aux défauts de l’autre. »

« Sauf si on est méchant... alors là, l’amour c’est pas bien ! »


« Bah non ! regarde l’ancienne amoureuse de Kramé, elle est pas gentille avec karin mais c’est parce qu’elle est amoureuse de Kramé ! »

« Oui mais c’est pas bien, moi je dis ! »

Un nouveau silence permit à l’histoire d’avancer. Les premiers bâillements trahirent le sommeil qui s’infiltrait petit à petit par les oreillers des petits monstres.

« Alors, qu’est-ce qu’il se passe après ? » demanda Abigaïl.

« Kramé, qui ne supportait pas que son frère ait ce qu’il n’avait pas, décida que son frère n’avait plus le droit de vivre. Mais comme il avait peur de lancer lui-même un sortilège de mort à son frère, il alla voir son ancienne amoureuse et lui promit qu’il l’aimerait de nouveau si elle se débarrassait de Kamek... »

« Oh ! Non !! » s’exclama Virginie.

« Alors l’ancienne amoureuse arriva près du lac où étaient Kamek et Karin. Elle les observa caché derrière un arbre avec sa baguette... elle attendait que Kamek revienne sur la rive. Il revint et descendit de sa barque et s’assit à côté de Karin qui pleurait... Avec ses yeux, Karin montrait à Kamek qu’elle avait de la détresse... avec ses gestes, elle lui expliquait qu’elle l’aimerait toujours, que son cœur était à lui et qu’un jour, elle aurait vraiment aimé le lui dire de vive voix. Elle lui disait qu’elle ne s’était jamais sentit aussi bien que depuis qu’elle le connaissait, qu’elle aimait sa pauvreté car dans la richesse, son esprit et son cœur auraient peut-être mal regardé ce qu’elle ressentait... reflété dans le miroir des illusions faciles.

Derrière son arbre, l’ancienne amoureuse de Kramé se mit elle aussi à pleurer... elle trouvait que cet amour était beau et que Karin avait raison. Elle trouva que Kramé avait été méchant et manipulateur. Alors, elle repartit sans tuer Kamek qui avait pris Karin dans ses bras en lui jurant qu’il n’avait pas besoin de mots pour savoir qu’elle l’aimait, qu’il le voyait bien dans ses gestes... la suite de l’histoire demain... tout le monde au lit ! »


Les enfants râlèrent sans conviction, ils étaient très fatigués. Leigh fit un tour de lit pour déposé des bisous aux plus petits, les trois grands préféraient des sourires et un bonne nuit bien masculin.

Leigh referma la porte du dortoir, entendant les murmures des commentaires sur l’histoire qu’ils venaient d’entendre. Il savait que dans dix minutes tout le monde serait endormi.

Il alla faire un tour dans les locaux pour ranger les dernières bêtises, puis s’effondra dans le canapé du hall. Il était crevé. Il attendit Natacha pour lui souhaiter bonne nuit à elle aussi, avant d’aller se doucher et se coucher à son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scènes (râtées) de la vie quotidienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scènes (râtées) de la vie quotidienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleures scènes de toilettes
» Le jeu de rôle vie quotidienne !!!
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» BELLE TAPISSERIE
» Choléra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: