PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [York]La pensine détentrice de secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12555

MessageSujet: Re: [York]La pensine détentrice de secrets   Mer 5 Mar 2008 - 13:06

Le cœur d'Isis se remit à battre dans sa poitrine. Elle suffoqua et mit du temps à rouvrir les yeux. Cette durée était anormalement longue.


Elle ne comptait plus le nombre de fois où ces visions étaient apparus sans crier gare. Une crise qui se finissait par un diagnostic qui la donnait cliniquement morte pendant un laps de temps indéterminés. Mais le fait est qu'elle revenait belle et bien à la vie quand sa parcelle avait fini de faire des siennes.

Depuis le vol du calice, elle n'avait jamais eu de crise aussi importante. Et jamais un réveil aussi... indéfinissable.



Il ne lui fallait pas plus de 5 minutes pour reprendre conscience de son corps, de son environnement en temps normal.
Là, au bout de 2 heures, elle commença à pouvoir se mouvoir dans une lenteur qui l'étonna. Son corps semblait moins résistant à son état. Elle pensa tout d'abord que c'était le traitement de ce matin qui l'avait affaiblit, mais elle renonça vite à cette hypothèse. Elle sentait que quelque chose avait disparut. Elle se sentait plus légère, plus calme et posée. Elle n'avait plus cette petite musique qui la rendait dingue. Cette petite musique qui lui faisait du mal, une mélodie autodestructrice. Elle n'entendait plus les lamentations sourdes de Vix qui l’avaient accompagnées tout au long de sa vie sans qu’Isis s'en rende compte.

Elle venait de s’asseoir sur son lit, et regarda ébahi ses mains si


- Livide.

Livide aussi était celles d’Egon allongé à côté d’elle.
Elle pensa naïvement qu’il avait veillé sur elle et s’était endormi de fatigue. Il lui fallut un certain temps pour comprendre que sa peau blafard, son tient exsangue, l’inexistence du battement de son cœur était autant d’indice pour…


- Il est parti en Myr, délivrer Ghilda de sa Parcelle et de l’Ankou. Et toi, tu n’as plus à souffrir de sa présence, pense-t-il. Tu ne dois pas mourir Isis, si tu meurs, Rosà meurt et le monde sorcier a encore besoin d’exister un peu.

Isis releva la tête vers l’Ombre qui trônait à côté du corps d’Egon comme si voir son Iccam mort était normal. Hébétée, elle mit un temps considérable à comprendre ce qu’on lui expliqua.


Pourquoi Egon était… impossible, il ne pouvait pas.


Groggy par son chagrin qui la submergea en quelques secondes, Isis baisa les lèvres cadavériques de son compagnon. Mais rien ne se passa. Innocemment elle aurait voulu être la princesse qui délivra le prince au bois dormant de son sommeil éternel. Mais Egon ne dormait pas, il ne vivait plus.


- Egon

Isis s’allongea à côté de son corps sans vie, l’enveloppa dans ses bras frêles et lui murmura à son oreille tout ce qu’elle aurait voulu lui dire de son vivant et qu’il n’entendra jamais.

Morte de chagrin, Isis resta là, repensant à ses quelques mois, jours où il avait vécu ensemble. Des lettres dictées par Rhidow sur n’importe quoi où Egon rajoutait toujours un petit mot qui la rendait heureuse. A leur nuit ensemble où la pudeur de leur corps n’avait plus sa place tandis que leur dîner brûlé dans la cuisine. Aux Thés qui était cachés au fin fond d’un coffre et qui gardait à jamais le secret de leur amour naissant. A leur premier baiser sous un feu d’artifice au-dessus d’un parterre de spectacle qui ne parvenaiznt pas à les détacher de leur nouveau désir.
Elle se revoyait épier Egon en pleine paperasse en imaginant vivre avec lui et voir Rhidow qu’ils auraient adoptés venir déranger son père, un non dit calfeutré dans son cœur.

Isis se promit, à son réveil, d’aller vivre avec Rhidow et de ne pas mourir de chagrin sur Egon. Par respect pour lui. Elle le voyait déjà l’engueuler d’être aller en Myr à cause de lui. Elle s’endormit, un sourire crispé de tristesse sur son visage.


Dernière édition par Isis Kitlee le Mar 18 Mar 2008 - 16:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
● Fondateur ●

avatar

Nombre de messages : 630
Age du personnage : 5000 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Dyode
Avatar : Jugette - Gerry and me
Date d'inscription : 28/04/2007
Coup de coeur : 25
Gallions : 19268

MessageSujet: Re: [York]La pensine détentrice de secrets   Mer 5 Mar 2008 - 14:16

- Il ne se réveillera pas tout de suite, Isis, l’informa la voix égale de l’Ombre que rien ne semblait jamais ébranler.

Il se leva et, en passant devant elle, il passa imperceptiblement sa main sur son épaule pour y oublier une caresse légère. C’était la façon dont le Dyode montrait sa compassion.

L’Etre à l’apparence éternelle de jeune homme prit le corps d’Egon à bout de bras avec souplesse et aisance avant de disparaître, ne laissant dans la chambre que sa voix avant le silence de plombs.

« Je dois le garder près de moi pour empêcher son cadavre de se nécroser. Quand il se réveillera, La Rose t’en informera. »

Le Dyode n’avait jamais laissé supposer une autre alternative qu’un futur réveil. Il n’en doutait point. Ce dont il ne parla pas, toutefois, fut la probabilité qu’Egon ramenât avec lui les terreurs et l’angoisse d’un périple que d’aucuns sorciers qui n’avaient pas vécu en Myr, ne sauraient concevoir.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
http://dp-alternatif.pureforum.net
 
[York]La pensine détentrice de secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» attentats du 11 septembre 2001 à New York : la Mossad Connexion
» New York Islanders
» benji, york de 14 ans (canisenior)
» BIJOU FEMELLE YORK 7 ANS EN FA ASSO COEUR SUR PATTES
» bidouille york de 4 mois 1/ 2 (77)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: U.K. Insiders-
Sauter vers: