PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Le lac, le saule, le commencement de tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Ven 4 Jan 2008 - 16:16

Bérénice partit aussi vite qu'elle était arrivé mais dans une éternelle douceur. Ou en tout cas c'est l'impression qu'avait Isis.

La jeune femme était assez déboussolée de l'histoire des Gallèas, il y avait quelque chose d'intriguant, de très intriguant.
Les mains se desserrent, et des yeux la percèrent à jour. Ses yeux, sa voix. On oublie et on se rappelle de l'essentiel.


La boule était là, toujours à la même place logé au fond de son ventre à chaque fois qu'elle était avec Jonathan.


- Ca ne va pas du tout.

- Je...

Non, elle ne le pouvait pas. Mais fallait bien qu'elle le fasse. Elle se libère de son contact. Rester prés de lui, ca va être encore pire.

Enfin de compte la première fois était plus simple, il le savait, il l'avait lu dans ses pensées. Là, il ne le savait pas, ou s'était rendu aveugle, ou lui cachait. De toute manière, peu importait, elle lui ferait du mal.


- Je... faut que je te dise un truc.

Elle était debout, silencieuse à écouter le vent s'amusait avec les branches du saule. Regard vers le lac, vers sa tentative de suicide, ses souvenirs saccagés... jon qui la sauve.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Dim 6 Jan 2008 - 2:49

Bon bon bon. Qu'est-ce qui n'allait pas? Il avait encore mal assorti ses vêtements? Il avait oublié leur anniversaire de 31 mois (était-ce seulement réellement important?)

En fait, simplement à voir l'expression d'Isis, il sut qu'elle ne plaisantait pas, contrairement à ce qu'il avait initialement cru. Ce n'était pas un léger caprice, mais quelque chose de plus grave et sérieux qui la préoccupait. Bon, bon, bon. Non. Mauvais. On fait quoi maintenant? Il y avait si longtemps qu'elle n'avait pas eu cette attitude, n'avait pas employé ce genre d'expressions, qu'il avait secrètement espéré que c'était révolu. Terminé, plus de problèmes. Mais non, la vie était ainsi faite que les obstacles, les défis comme certains préfèrent les appelés, étaient omniscients en ce bas monde.

Il suivit le regard d'Isis. Le lac. Allait-elle recommencer? Non, c'était impossible. Elle était troublée, il le savait, mais elle n'allait pas si mal, non?


-Oui? hésitant, intimidé, presque effrayé : le reflet exact de ce que ressentait Jonathan.

Il croyait se préparer mentalement à toutes les éventualités, même les pires, mais il en négligeait une qui, de toute façon, était bien improbable, même si ils avaient été trop occupés pour se voir souvent. Et malgré ces rumeurs aussi. Malgré tout celà, c'était impossible, alors son subconscient avait de lui-même rejetté cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Dim 6 Jan 2008 - 17:07

- Je...

Impossible de lui dire. Elle lui fera du mal... trop. S’il n'était pas si aveugle et elle si... incertaine de ses choix.

"Laisse à Jonathan le droit de faire ses propres choix en lui offrant la vérité."

"Tu penses sincèrement que si tu aimais Jonathan autant que ça, tu irais voir ailleurs comme tu le fais ?"

"L'avant veille de la rentrée, et déjà dans une situation prêtant au dilemme"


Mais elle l'aimait. Elle l'a toujours aimé et l'aimera toujours. Elle ne pouvait pas s'imaginer ne plus être à ses cotés. Jonathan était à elle...

"Tu es un tyran, Isis."


Elle le confessait et l'assumait.

"J'ai jamais eu aussi peur de te perdre"


pense : Egon...


- Je... je... Jonathan, je...


"Toi et moi partageons la même affection. Je crois qu'on ne peut pas se donner plus... regarde-nous"



pense : Egon sort de ma tête... juste pour là. Arrête de me murmurer ce que je dois faire, je ne vais pas y arriver. Je ne veux pas abandonner l'amour de Jonathan.

Elle tomba en sanglot. Elle était perdue, à bout.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Sam 12 Jan 2008 - 20:04

Isis hésitait comme elle n'hésitait que dans les périodes critiques, où plus rien n'allait pour elle. Il aurait voulu la réconforter en la serrant dans ses bras, mais quelque chose l'en empêchait. Rien de bien concret, une impression plutôt. L'impression que si il prenait Isis, elle se romprait, se briserait, tomberait en poussière. Qu'il la perdrait à jamais comme il a perdu tant de gens ces derniers temps. Mais quelqu'un, il ne savait plus qui (sa mère, Isis, Élisa, Mélu, Méli, ou...), lui avait dit un jour d'arrêter de vivre dans les regrets et de regarder l'avenir, sans quoi il ne s'en sortirait jamais. Il tenta donc de reprendre le contrôle de ses esprits et d'oublier ses craintes actuelles. Ce qui ne changea pas son comportement : sans la toucher, il incitait son Isis bègue à parler, lui dire ce qu'elle avait sur le coeur.

Elle parvenait toujours à lui faire faire ce qu'il voulait, comme en un jeu qui amusait Jon. Celui-ci se demandait présentement ce qu'elle voulait bien lui demander d'accomplir, à cet instant même. Elle semblait penser qu'il risquait de refuser, ou d'être blessé, mais la confiance aveugle de Jon en Isis l'empêchait de croire en cette éventualité qui était pourtant doublement vraie...

Lorsqu'Isis tomba en sanglot, Jon la prit par les épaules puis lui redressa doucement le menton, avec son index, plus à la façon d'un ami proche que d'un amoureux, mais ce détail, il ne s'en était pas aperçu : il avait toujours la crainte d'exploser sa coccinnelle.


-Tu... Isis, tu... Tu? Tu quoi?

Il appuya son front sur celui de la douce-folle, comme si la proximité de leur crâne lui permettrait de lire ses pensées. Chose qu'il n'avait pas faite depuis des années... Ou comme si il pourrait plus facilement lui soutirer les mots qui peinaient à sortir d'entre ses jolies lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 14 Jan 2008 - 11:38

- Je...

Accolé frontalement, Isis se calma. Avec la lenteur d'un veracrasse mais elle se calma. Ses yeux rouges et un reniflement peu élégant plus loin, elle essaya de sortir ce qu'elle avait sur le cœur.

Pense : il le faut

Elle avait beau essayer de se convaincre, elle n'y arrivait pas. Ne plus être avec Jon s'était... inimaginable. Pourtant, elle, il, ils ne pouvaient pas continuer comme ça à se voiler la face.


- Jonathan, je t'aime...

C'est indéniable, je t'aime

Et je t'aimerai toujours

Mais


Les larmes recommècérent a couler doucement l long de ses joues. Elle mit du temps à affronter son regard. Il était si, si inquiet pour elle. Elle s'avait qu'elle le ferait souffrir. Qu'il... qu'il était si lui.

Mais...

Dans un souffle, elle lui avoua...

Je ne te désire plus. Je ne me vois plus partager ta vie... à tes cotés.

Ca y est. On y était. Elle lui avait dit. Et...

Et rien à part une profonde tristesse. Rien à part un mal être. Rien à part un chagrin qui la bouleverse profondément.

Pas de regret. Pas une once de regret. Juste le désespoir et le mal de le dire.

Elle ne se sentait pas bien, elle se sentait dépérir. Jamais elle avait imaginé ses mots si dur à prononcer et si facile à sorti. Etonnement si facile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Mar 15 Jan 2008 - 6:27

Des siècles plus tard, Isis reprit la parole. Commençant par le monosyllable pour lequel elle semblait éprise d'affection aujourd'hui. Puis elle enchaîna avec son prénom. Mais il manquait quelque chose. Le son de son sourire. Ou un brin de l'amour qu'elle y mettait habituellement. Il eut temps de poser deux "Moi aussi" Avant qu'Isis ne se mette à poser des "mais". Mais quoi? Il était trop négligent, l'oubliait trop souvent, ne lui donnait pas assez signe de vie? Ne se rasait pas assez souvent? À cette idée, Jon se mordit les lèvres en effleurant son index droit sous son coup, pour évaluer la longueur de sa barbe. Elle était piquante, sans aucun doute.

Puis un soupir rapide. Plus puissant et dévastateur qu'un ouragan infini par contre.

May Day.

Non, ils étaient en janvier, pas en mai... January Day alors? Non, pas du tout.

Son cerveau ne comprenait plus, et pourtant il analysait une marée de souvenirs et de détails, qui auraient dû lui sonner l'alarme, à une vitesse ahurissante.

Une première larme gonfla dans son oeil gauche.


-Mais... Mais je... ne comprend pas...
-Tu as dit que... Tu as dit que tu m'aimait, mais... tu dis que tu ne m'aime plus... c'est... contradictoire... Je ne suis plus...


Jon sentit couler la larme, doucement, lentement, au ralentit, comme si elle se battait contre la chaleur de sa joue pour ne pas se sublimer avant d'atteindre son menton.

-Ce... C'est W... Wi... Cunningham?

Il ne savait pas pourquoi il l'avait demandé. Il ne voulait pas le savoir. Il ne voulait pas qu'elle confirme les rumeurs les plus débiles. Il espérait qu'elle lui dise que non, il n'y avait personne d'autre. Mais alors pourquoi alors avoir posé la question ainsi?
Le jeune étudiant était loin de se douter que la vérité le blesserait bien davantage encore.

Tout s'effondrait si rapidement. C'était ahurissant. Et pourtant, il ne semblait pas totalement s'en apercevoir. Comme si une partie de son cerveau croyait qu'il s'agissait d'un jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Mer 16 Jan 2008 - 16:09

pense : Je t'aime mais plus de la même manière

Pas eu le temps de lui dire. Lui aurait-elle dit ? peut être. Mais là, elle était sciée. Le prénom de son ancien amant dans la bouche de Jon semblait si... si peu réel.

Isis resta silencieuse. Il ne les avait jamais cru ses rumeurs, même pas la seule qui était vrai... et là, pourtant il revenait. Le nom de celui qui était parti.
Ô si il n'y avait eu que William, elle n'aurai jamais franchi le pas.

Le silence et les yeux tournés vers le sol, vers le lac noir, l'eau funeste.
Elle était la seule fautive. C'est elle qui voulait que tout s'arrête. Alors pourquoi elle était si troublée, si triste, si dépressive et si incertaine de son choix.


- William... on a eu une aventure pendant ton année sabbatique. Ca a pris fin cet été, je suis désolée. Si désolée. Je, je voulais, je ne veux pas te faire de mal, Jonathan... je...

pense : Je suis désespérée

Isis lui prit sa main en espérant qu'il ne la repousse pas et avec une envie qui la repousse. Ca serait tellement plus facile qu'il la repousse.


Je n'ai jamais mérité ton amour...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Ven 18 Jan 2008 - 6:24

C'était sa faute à lui. Par trois fois.

Il n'aurait pas dû proposer cette stupide idée de filtre d'amour. Ça avait jetté le doute au-dessus de leur couple, comme un vautour qui n'attendrais que le bon moment pour l'achever. Ce moment, c'était maintenant, mais était-il vraiment bon?

Il aurait dû faire attention à Isis, considérer chaque jour comme le premier et s'apercevoir de sa chance de l'avoir près de lui, pendant qu'il l'avait. Il avait préféré s'appitoyer sur son mauvais sort plutôt que de voir son bonheur. Il méritait qu'elle le laisse. Mais ne l'acceptait pas facilement pour autant...

Il aurait dû écouter les rumeurs. Il les connaissait, il se doutait que leur fondement était vrai, mais il restait aveugle. Il taisait la petite voix au fond de son coeur qui lui disait que c'était vrai. Tantôt celle de Mélu, tantôt celle de Flavie, tantôt celle d'Iris, tantôt celle d'Henry...
Maintenant il avait la plus pure part des choses. Un an. Et c'était sans compter Ernest... Celà c'était-il reproduit, avec ce dernier? Ne pas demander, surtout, ne pas demander.

Jonathan prit la main d'Isis. Machinalement. Par réflexe, probablement... Il lui répondit simplement, malgré la douleur et le fond de rancune qu'il éprouvait à l'égard d'Isis.


-Ne dis pas celà. Tu mérites bien mieux que mon absence ou mes silences.

"Prend mes larmes, au moins, dans ce cas."

Front contre front. Main dans la main. Ils ne savaient plus où ils en étaient.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12661

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Ven 18 Jan 2008 - 13:59

- Tes silences... tes absences

Isis le maudit. Elle était la seule coupable. Egoïste à jamais... alors qui la laisse faire sa petite fille gâtée s'apitoyant sur son sort. Et qu'il arrête de s'automutilé.

- Tu ne me mérites pas...


Isis se sépara de lui après lui avait poussé de toute ses forces.

- Comment peux tu oser me dire ça... c'est moi, le problème. J'ai toujours était un boulet pour toi... Tu devrais me détester, me haïr, me faire plein de reproche...


- Je t'ai menti, trompé, fuis... je ne supporte plus que tu me touches et encore moins que tu me fasses l'amour... je te garde prés de moi égoïstement sans te laisser la moindre liberté dans tes choix. Je t'enchaine à moi sans t’offrir la moindre passion, la moindre concidération, le moindre désir ...


silence

- ... sans plus t'aimer comme j'aime Egon.

Ca lui avait échappé. Sans qu'elle s'en rend compte. Sans qu'elle se rend compte de ce qu'elle avait dit.

- Arrête d'excuser mes actes... Tu devrais me détester et pas me glorifier. Tu devrais hurler, tout casser, me reprocher ton malheur...

Isis ne prononca plus un mot. Les larmes recommençaient à s'écouler... ou elles ne s'étaient jamais arrêtées.

- Arrête de tout me pardonner, je t'en pris. Tu te fais plus de mal que nécessaire.


Pense : Je ne veux plus que tu souffres.


Dernière édition par le Mar 22 Jan 2008 - 15:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Dim 20 Jan 2008 - 5:20

-Un boulet?

Jon ne voyait pas pourquoi il devrait la percevoir ainsi. Il aurait compris si elle avait dit une tache, un parasite à la limite. Pas un boulet. Jamais elle ne l'avait empêcher de faire ce qu'il voulait ou l'avait forcé du contraire. Jamais. Ou pas à sa mémoire...

Les mots d'Isis tombaient, implacables, comme des doloris dans sa tête. Elle avait donc voulu ces absences, ne lui en avait pas voulu? Il n'était qu'un pantin à ses côtés. Pour bien paraître? Non. Pour bien paraître, il y avait des tonnes de sorciers qui réussissaient ou paraissaient mieux que lui... Elle avait donc volontairement, ou à tout le moins consciemment, été frigide à son égard? Silence et désarroi. Quelques larmes aussi, jusqu'à ce que la guillotine se fracasse en un son qu'il reconnut trop aisément. Egon.

Un nouvel amant? Combien en avait-elle eu? Celui-ci, par contre, était différent. C'était un amoureux, pas un amant. Il l'avait compris au son de ses mots. Celui qui avait un jour été le copain de sa capitaine. Celui qui s'était enfermé dans le mutisme après sa perte. Il avait choisi, pour se sortir de cette aphonie, sa copine à lui. Isis. Ou était-ce elle qui l'avait choisi?


-Je ne te glorifie pas.
Pause
-Je... je devrais peut-être, mais ce ne serait pas moi.

Pourtant, ses joues s'étaient plaquées. De jalousie ou de colère. Elle lui disait ne plus l'aimer, mais lui disait aussi comment réagir. Ce qu'il devrait faire? Mais il savait par lui-même ce qu'il devait faire et ferait ce qu'il ferait. Elle n'avait jamais pu rien y changer et pas non plus aujourd'hui.

-Si je te jettais comme une vieille chaussette infidèle, qui ne réchaufferais plus mes pieds, ce serait bien peut-être? Et je n'aurais pas de remords de t'avoir maltraité tu penses?

Voilà qu'il haussait le ton. Il s'emportait, dépassé par les événements qui s'écoulaient trop rapidement. À la demande d'Isis ou bien parce que c'était dans sa personnalité? Elle avait peut-être raison finalement. Cette pensée le calma et il sembla se dégonfler, en soupirant, les larmes coulant de nouveau doucement.

"Pourquoi?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lac, le saule, le commencement de tout...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Extérieurs du château :: Parc et Forêt Interdite-
Sauter vers: