PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Le lac, le saule, le commencement de tout...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 13:33

Depuis combien de temps elle était là.

Depuis toujours


Depuis combien de temps, elle aurait du lui dire

Depuis trop longtemps


Elle se trouvait là, au début de leur histoire. Le début de tout ce qu'elle avait vécu.


Elle, la tyrannique coccinelle.




Les mois avaient passés. La rentrée était loin, et les thés étaient toujours là.


Joséphine taisait toujours ses secrets.
Elisa et Mélusine avait de sérieux doute sur ses secrets. Elles le mettaient en garde.


Lui, le cornu depuis tant de temps.



Jonathan n'avait pas le moindre doute, enfin il ne l'avait jamais montré ou s'aveugler volontairement. Mais comment le savoir, elle le fuyait.

Il s'en rendait compte ?


Elle n'en avait pas la moindre idée. Peut être. Surement.



Mais il ne dit rien jamais. Il ne lui reproche jamais rien. Rien. A croire qu'elle soit un ange.

Alors pourquoi est-il si jaloux ?


Le mystère, toujours.

Isis en le comprenait pas, plus, ne l'a jamais compris... peut être. Pas sur. Non elle le comprenait. Elle le comprend. Mais lui fait du mal, trop de mal.



Alors elle fuit.




Lieu de leur premier baiser.
Lieu de sa mort, fantôme sauvé des eaux par lui.
Lieu de refuge...

Au creux du saule protecteur, Isis s'y était logée pour réflechir dans le calme. Seule et en fuite.



Revenir en haut Aller en bas
Berenice Allen
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 199 ans
Habitation : Rives du Lac Noir de Poudlard
Occupation : Un Etre de l'Eau et professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 0
Gallions : 7637

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 14:33

* Maenavarahicallipsym Amenovra - mais elle avait su la nécessité de simplifier les sonorités de son nom pour l'humaniser - Maenavarahicallipsym Amenovra, professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues était appelée Berenice Allen parmi les sorciers. Cet Etre de l'Eau avait su se trouver une place parmi les humains. Elle parvint même à pratiquer un métier auprès des sorciers. Les siècles de domestication de ses moeurs n'y étaient pas pour rien.

Sa promenade dans le parc mena vers le Lac Noir où une maison pour sa famille et elle surplombait un promontoire de roches granites. La journée avait été éprouvante, avant de rejoindre sa petite famille (douze enfants et un affectueux mari), la sirène bicentenaire aux allures de jeunes femmes avait voulu prendre l'air. C'est comme ça qu'elle s'arrêta près d'Isis Kitlee, rêveuse, assise contre un arbre du parc.

Le professeur s'accroupit devant elle en passant plusieurs fois sa main devant ses yeux. Elle voulait s'assurer qu'on allait bien par ici:
*


- C'était une grosse rêverie, ça... murmura le poisson-femme au milieu d'un sourire lorsque Isis redescendit de son nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 14:55

Un mouvement saccadé devant les yeux. Par reflexe, on regarde. Une main, celle de Jon ? Non. Déception.


On met du temps à revenir dans la réalité.
Isis mit du temps à sortir de son silence. La personne qu'elle avait en face d'elle était l'une des dernières à qui elle aurait pensée. Enfin, non. Elle n'aurait jamais pensé à voir sa prof à cette heure ci. D’habitude c'est cloitré dans une salle de cours qu'elle la côtoit. Pas dehors. Pas quand elle déprime.



- Bonjour, professeur.


Sourire courtois. Les secondes s'écoulent et seul le silence résonne.
Un clapotis dans le lac, le bruissement des branches, le vent qui siffle et le hululement d'un hibou.


Non. Rien. Pas envie de parler.
Revenir en haut Aller en bas
Berenice Allen
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 199 ans
Habitation : Rives du Lac Noir de Poudlard
Occupation : Un Etre de l'Eau et professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 0
Gallions : 7637

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 15:32

* Toujours accroupie Berenice observe Isis reprendre ses esprits. Tout reste silencieux et feutré, délicatement enroulé dans leur manteau de nature. Le vent, les feuilles, les fleurs, les particules de poussière ballotées dans l'air jusqu'à la scène observent avec une impatience légère. Loin de pénétrer les méandres de la tristesse des jeunes adultes sorciers, l'Etre de l'Eau se contente d'une petite moue sympathique: *

- Bon retour parmi nous... ma question est stupide parce que je le vois bien mais... ça va? Vous... vous attendez quelqu'un?

* La voix cristalline de Berenice s'infiltre dans toute chose. C'est sa nature, elle est née des vagues. Elle ne sait pas que face à elle se tient une jeune femme qui a justement une peur panique de l'élément qui, aux yeux du professeur, symbolise la vie. En tout cas, la sienne et celle de ses proches.

Elle entoure ses genoux de ses bras et un moment, si on recule de quelques pas, on trouverait dans ce tableau quelques singularités: que fait ce professeur recroquevillé comme une gamine en face d'une de ses étudiantes? Rien de particulier, elle observe et s'assure avant de s'en aller.
*
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 15:59

- Je... ca...

Passons à la seconde question. Isis est dans l'incapacité de répondre à la première. Même mentir avec l'éternelle "bien" elle n'y arrive pas.

- Personne.

Une personne qui résonne comme un Jonathan ? Peut être.
Enfin, Isis n'attendait réellement personne mais voulait se faire trouver par une seule. Mais cette dernière n'était pas Jon.


Les vaguelettes s’échouent sur la rive du lac. L'eau. Elle en est effrayée. L'élément représentant la mort à ses yeux.


- Professeur... je suis désolée de vous demander cela. Mais, j'aurai voulu savoir si vous pourriez m'aiguiller sur de vieille légende. Enfin, si vous auriez du temps à m'accorder, bien entendu.

Le silence entre son enseignante et elle, rendait la jeune fille mal à l'aise. Alors on parle pour le rompre. Elle parle parce qu'elle préférait garder égoïstement les silences.


Dernière édition par le Mar 1 Jan 2008 - 19:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 18:02

-On va bien par ici?

Un murmure, d'une faible douceur. Ne pas prendre la coccinelle à rebrousse-poil, surtout. Il sait comment elle est. Il connait ses réactions.

Il contournait un gros saule qu'il connaissait trop bien, le frôlant de sa main gauche, alors que sa main droite restait crispée sur un petit miroir qu'on lui avait donné, quelques années auparavant. Un miroir de vérité, un miroir de protection, offert par quelqu'un qui en avait au moins autant besoin que lui.
Mais comment Charlotte aurait-elle pu se douter que le miroir servirait réellement chaque jour de sa simple vie depuis le premier jour qu'il l'eut. Il avait successivement servi à garder un contact muet avec Isis, Iris et maintenant la mère de Jon. Quoique ce dernier, face à la distance de sa copine des dernières semaines. Ou mois. Il ne savait plus comment le temps coulait. Il s'en était servi plus fréquemment qu'attendu pour voir Isis, pourtant étudiante de sa filière.
Ce qu'il avait vu corroborait les dire des ses deux meilleures amies. Mais il se refusait toujours aussi obstinément que le gamin de 16 ans qu'il avait un jour été à le croire. À le voir. Le miroir mentait. Les rumeurs étaient fausses. Ils étaient forts, leur couple survivrait à tout. Ils avaient vécu pire. Et si Isis flanchait, il serait fort pour deux. Mais non. Non, ce n'est pas ainsi que fonctionne l'amour. Si elle décidait de dériver, elle l'emporterait avec lui, même si son ancre était la plus lourde, la plus solide des sept mers.
Mais aujourd'hui, lorsqu'il vit Isis dans son miroir, il fut poussé d'aller la voir. Le lien qui existait entre eux l'en suppliait, sans qu'il comprenne pourquoi.

Il vit d'abord le professeur Allen. Surpris par sa présence et sa position, il baissa tout de même la tête respectueusement, alors que son regard fouillait le creux du tronc dans lequel il avait vu la coccinnelle accroupie. Il la rejoignit, se plaçant à ses côtés dans une cavité trop petite, et l'étreignit lentement, tendrement, comme pour la protéger du monde et des éléments, ne sachant pas que la menace venait en fait de l'intérieur d'eux. De son aveuglement à lui et de son libertinage à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Berenice Allen
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 199 ans
Habitation : Rives du Lac Noir de Poudlard
Occupation : Un Etre de l'Eau et professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 0
Gallions : 7637

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Lun 31 Déc 2007 - 18:58

* Jonathan Mateo se joint à elles avant que Berenice n'ait pu répondre à Isis. Les légendes, l'histoire des Hommes et des Sorciers, c'était bien son crédo puisqu'il s'agissait de la matière qu'elle leur enseignait à tous les deux.

Très peu au courant des histoires de ses étudiants, elle sentit la tendresse qui se dégageait de l'étreinte que Jonathan éprouva sur Isis et elle jugea qu'ils étaient amoureux. Un sourire attendri s'échappa de son visage à la peau lisse et bleu gris. Elle attendit ensuite que son élève se soit calé à côté de sa petite amie pour le saluer avec le même geste de la tête et reprendre en direction d'Isis:
*

- J'ai un peu de temps, si vous voulez me poser des questions, je n'y vois pas d'inconvénient... ensuite je vais vous laisser seuls, leur dit-elle derrière un clin d'œil.

* Berenice posa ses fesses sur le sol pour s'asseoir en tailleur en face de ses étudiants. Elle eut l'impression amusante qu'elle ressemblait à Siddhârta assis sous son arbre et prêt à combattre les armées des dieux jaloux ou à chercher l'éveil. Dispenser la science infuse, elle n'en était pas là. Elle papillonna des yeux pour chasser l'image de sa tête. *

- De quelle légende s'agit-il?
Revenir en haut Aller en bas
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12545

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Mar 1 Jan 2008 - 19:59

Il arriva, il l'a protégea. Elle oublia. Le temps de repenser à fuir. Mais il fallait bien qu'elle affronte ses démons. Pour une fois...


- De quelle légende s'agit-il ?


Légendes ? Professeur Bérénice ? Retour à la réalité. Isis avait l'impression de perdre le fil de tout. Rien n'avait de cohérence depuis trop longtemps.

- Oui... euh... je voulais savoir si les Galléa vous interpelle. J'ai trouver une référence dans un livre, un jour. Et là seule chose que j’ai pu découvrir c'est qu'il n'y a pas d'information exceptée qu'elles sont un clan composé uniquement de sorcières.


Isis avait toujours ralenti la découverte de ses visions, de ses racines. Mais là, elle allait de plus en plus souvent mal. Ces crises devenaient plus fréquentes. Elle le sentait même si Mallhouwen affirmer que non. Iccams... elle était malade comme la Rose, cela influençait-il quelque chose ?


Si Bérénice n'avait pas de réponse. Tant pis. Il faudrait trouver une autre source d'information.


Un souffle sur sa nuque et une caresse sur sa hanche. En attendant, elle se retient de ne pas partir des bras de Jonathan.
Revenir en haut Aller en bas
Berenice Allen
● Non-Humain ●

avatar

Nombre de messages : 43
Age du personnage : 199 ans
Habitation : Rives du Lac Noir de Poudlard
Occupation : Un Etre de l'Eau et professeur de Sciences Historiques, Mythologiques et Moldues
Signature : Jugette
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 0
Gallions : 7637

MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Mer 2 Jan 2008 - 14:53

- Je peux vous dire des généralités à leur sujet... que c'est une communauté de sorcières celtiques, vivant comme des dryades, proches de la nature. Leur naissance est liée à l'arbre d'argent, appelé le Celeborn, et leur mort ou, leur "salut" pour être plus juste, est lié à l'animal Sombral. On dit qu'elles ont la particularité d'œuvrer sans baguette... elles utilisent la magie Verte. Pour se faire, les Galleas les plus puissantes parviennent même à faire vivre en elles ce qu'on appelle la Parcelle des Vix de Menel... on raconte que lorsque l'Ankou tomba amoureux d'une mortelle, pour la garder à lui il fit de son âme une errante. Les Galleas protégèrent l'âme éternelle de la jeune maîtresse en la cachant à l'intérieur de leurs propres âmes, de leur propre corps pour la nourrir... les Parcelles ont disparu pour la plus part... elle intoxiquait parfois le corps de leur hôtesse. En effet, Vix, comme s'appelait cette femme, se nourrissait de la magie des Galleas... mais de façon incontrôlée elles...

* Berenice s'interrompit. Si elle poursuivait la narration, elle tiendrait le couple occupé beaucoup trop longtemps alors qu'ils avaient peut-être envisagé de passer un moment seul après cette longue journée de cours. Seuls sans avoir à participer à un cours d'histoire supplémentaire. *

- Nous en reparlerons plus tard si vous voulez, je vais vous laisser seuls... s'excusa-t-elle en se levant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   Jeu 3 Jan 2008 - 19:07

-Au revoir, professeur.

Sourire timide, joues rouges. C'était étrange d'être ainsi placé sous CE saule, à discuter avec une professeure qui, au final, décide de vous "laisser seuls" entre amoureux. Il y avait quelque chose d'intimidant, dans cette situation. L'histoire des Galleas était fort intéressante, mais semblait cruelle aux yeux de Jon. Vix était une sorte de parasite, bien qu'elle semble vénérées par ses hôtes, et le treflé n'appréciait pas vraiment les parasites. Il avait toujours refusé de voir qu'ils pouvaient parfois être utile dans le contrôle des populations ou quoi que ce soit. Pour lui, ils étaient la figure par excellence de l'égoïsme et rien ne pouvait lui être plus diamétralement opposé que ce défaut.

Jonathan desserra son étreinte et tourna son regard pers dans les yeux d'Isis, dont il lui semblait connaître chaque parcelle.


-Toi, ça ne va pas du tout.

En fait, on aurait dit qu'Isis avait vu la mort, ou le Sinistros.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le lac, le saule, le commencement de tout...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le lac, le saule, le commencement de tout...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Extérieurs du château :: Parc et Forêt Interdite-
Sauter vers: