PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Elinor Redgrave
● Espionne ●

avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 7633

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Mer 27 Fév 2008 - 11:07

Lorsqu'il partit dans la pièce contigue, Elinor sortit sa baguette et lança un sort de textosime pour prévenir sa famille qu'elle rentrerait plus tard que prévu. Comment a-t-elle réussi ce prodige alors que sa famille est moldue et que personne n'a de baguette dans son entourage? Très simple. Pendant son année sabbatique, Eli a réussi à bricoler ce qu'elle a appelé un "mnémotexto". Il s'agit un peu d'un mémo de cuisine comme le connaissent les moldus. Cependant, il n'existe pas de stylo pour écrire dessus. Suel un message instantané de la part d'Elinor peut s'y inscrire et informer ses proches du lieu où elle se trouve ou de l'heure à laquelle elle rentrera.
Donc, au même moment, Twisty qui s'affairait en cuisine dans leur maison prit connaissance du message.

Ce petit geste soulagea Manoue et elle se retrouvait prête à affronter sa peur et le pauvre Adel. Elle émit un profond soupir mais quand le jeune tatoueur revint, elle fit bonne figure.

- Ca va, ça va.

Elle s'installa dans le fauteuil qui lui parut soudain aussi inconfortable que ce que devait être une chaise électrique chez les moldus, mais elle fit contre mauvaise fortune bonne figure. Profitez-en bien, c'est la seconde fois en quelques minutes, ces bonnes dispositions n'allaient certainement pas durer.

- J'en pense... (blanc, autre personne, même voix, mais pas Elinor) que le premier sera parfait. (retour Elinor) L'ensemble est très cohérent et convaincant. Bravo Adel.

Pour choisir la propriété magique de son tatouage, il lui fallait réfléchir. L'idée du triskell lui convenait parfaitement. La déduction d'Adel n'était pas sotte. l'équilibre de sa vie se faisait entre Sacha et Noah, les gens qu'elle aimait et qui l'aimaient , donc ses proches Hadrien, Louis, ses amis, ses ex... et elle par rapport à eux. Quitte à choisir une propriété, si elle restait maître de ce choix, la symbolique était évidente.

- Une branche pour mon bébé et son père, une branche pour ma famille et mes proches, et une branche pour moi. dit-elle en suivant le dessin de l'index. J'aimerais que mon tatouage me dise si une personne de mon équilibre est en danger, donc si ma vie est en déséquilibre. C'est possible? Si ça l'est, je suppose que je ne découvrirai que plus tard comment il va fonctionner, non?
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7570

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Ven 29 Fév 2008 - 20:50

Adel se mit au travail.

Il écarta délicatement la chevelure d'Elinor qu'il fit tenir en chignon avec une pince qu'il possédait dans un de ses tiroirs remplis d'objets oubliés par ses clients. Il désinfecta la peau, la traita avec un produit prévenant la cicatrisation.

L'équilibre.

Il s'assit sur un tabouret, se laissa envahir par l'aura de son ancienne camarade pour rendre au tatouage autant de propriétés magiques que sa concentration était capable.

Une branche pour ses 'hommes'.
Il choisit que la jambe la plus Nord leur serait dédiée. A côté de la future tête de dragon. Il piqua grain après grain, enfonçant la pointe de bambou imbibée d'encre magique dans la peau offerte et craintive.

Une branche pour son entourage.
Il poursuivit son travail en créant la demi heure qui suivie, la jambe qui tendait vers le Sud Ouest.

Une branche pour elle.
Il dupliqua la dernière hélice du Sud Est.

Deux heures et demies avaient été nécessaires à l'élaboration du tatouage. Il était resté silencieux, l'écoutant parler quand elle le désirait, répondant brièvement quand il le trouvait indispensable.

Il reposa la dernière baguette souillée d'encre noire sur l'écuelle de fer. Seuls les deux yeux du dragon étaient colorés de vert. Tout le reste, y compris les écailles, était de jais.

Il recula son tabouret et arrangea les deux miroirs afin qu'elle puisse regarder le résultat.

Pendant qu'elle s'effectuait, il lui confirma la vertu du tatouage en prenant la paume de sa main. Lui en désignant le cœur. Les trois lignes de la main.

- Quand la ligne de vie brunira pour virer au violacé, c'est que la branche te représentant est active. Quand ton fils ou son père seront concernés, cela sera la ligne de cœur. Et, enfin, en ce qui concerne les tiens, si la ligne de tête se fonce à son tour, c'est qu'une personne de ton entourage souffre ou est en danger. Mais attention, l'effet disparaîtra dès que tu auras pris connaissance de l'information... pas quand la menace sera passée.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Elinor Redgrave
● Espionne ●

avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 7633

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Sam 1 Mar 2008 - 15:06

La caresse de ses cheveux glissant sur sa nuque lorsqu'Adel les releva en chignon ne fut vite qu'un lointain souvenir. Quand il lui eut désinfecté la peau et pris toutes les précautions d'usage, Elinor se sentit comme une condamnée à la guillotine, et encore à l'époque, ils n'étaient pas si regardant lorsqu'ils préparaient un cou.
Mille et une pensées lui traversèrent silencieusement l'esprit. Etait-elle un peu maso pour s'infliger un pareil traumastisme alors que tout allait bien dans sa vie? Qu'en diraient les pais? Que penserait Noah plus tard?

A la première piqûre, la jeune fille lutta pour ne point bouger. La douleur était vive, persistante, chaude. Mais au-delà de ces désagréments, elle se sentait envahir de milliers de particules de magie étrangère à la sienne. Bien sûr elles n'effaçaient pas la douleur. Elles l'accompagnaient, et surtout, elles en étaient la conséquence. Sensation étrange pour le moins.

Dans le corps d'Elinor tout n'était que tensions, ce qui rendait la douleur encore plus intense. Concrètement, elle se voyait à la grimace qui déformait les traits de la jeune fille et à ses ongles qui s'enfonçaient dans le cuir du fauteuil comme pour essayer de lui faire passer le mal qu'elle ressentait.

Elle essayait de garder le silence et de ne ne pas montrer qu'elle avait mal. Elle y parvint presque, et souffla fortement lorsqu'il passa sur ses vertèbres car la douleur se fit plus intense.

Mais il lui fallut penser à autre chose, donc, elle essaya de parler.

- Tu en as tatoué d'autres qui étaient de notre promotion, ou à peu près de notre âge?

C'était terminé. Enfin.

C'était joli. L'ensemble était harmonieux et reflétait bien l'équilibre dont elle lui avait parlé. Mais dans le miroir, les yeux du dragon rougirent ce qui eut pour effet de provoquer un haussement de sourcils chez la jeune anglaise. Merlin ai-je rêvé?
Non, la patte arrière de l'animal remonta et planta ses griffes dans la branche qui lui était consacrée... Elinor ressentit une vive douleur dans la poitrine. Elle préféra n'en rien dire. Adel prit la parole. Il n'avait pas pu voir, heureusement. De son côté, elle lutta pour ne pas regarder la paue de sa main.

Elle l'écouta confesser les propriétés de son oeuvre et se contenta de murmurer un timide d'accord pour lui signifier qu'elle avait compris.

Sa nuque était toujours douloureuse tant et si bien qu'elle n'essaya pas de trop remuer sa tête ou ses épaules.

- Tu es très doué Adel.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7570

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Lun 3 Mar 2008 - 16:14

- Tu en as tatoué d'autres qui étaient de notre promotion, ou à peu près de notre âge?

- J'ai tatoué mon coloc, Adrian Lawrence. O'Malley, le chanteur, je fais ses retouches. Sutham, l'ancien préfet des Rouge... mais Adel n'avait pas précisé ce qu'il faisait sur le bras du tatouage magique d'Egon. Quant au tatouage de Joséphine, qui viendrait inopinément à sa boutique, cela ne serait que la semaine suivante.

. . . . . . . . . .


Adel resta impassible devant le compliment. Il abreuva Elinor d'autres conseils hygiéniques. Attacher ses cheveux pendant au moins une semaine pour laisser respirer le tatouage, éviter les écharpes et les cols montant. Le temps qu'elle retourne chez elle, il mettrait un pansement pour éviter les frottement avec son écharpe, d'autant qu'il ne faisait pas chaud.

Le jeune apprenti se sentait de plus en plus à l'aise avec l'art du tatouage, il avait l'impression que cela avait toujours été en lui. Il était de moins en moins dérangé par les fréquentes absence de Louange qui lui laissait la boutique sans peur de rentrer et de découvrir des réclamations de clients mécontents.

Après lui avoir laissé suffisamment de temps pour contempler son tatouage, l'avoir recouvert d'un pansement et récupéré ses affaires, ils sortirent du bureau d'Adel qui raccompagna Elinor vers le comptoir de la boutique pour qu'elle récupère ses affaires et règle son service.

- Ca fera 16 Gallions, dit Adel. Et n'hésite pas à repasser s'il y a un problème. Mais normalement, ça devrait aller. Que vas-tu faire maintenant, questionna-t-il distraitement le temps qu'elle sorte son argent.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Elinor Redgrave
● Espionne ●

avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 7633

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Mar 4 Mar 2008 - 10:47

Les notes se firent mentales. En même temps, elle n'était pas sûre qu'elle aurait envie de mettre quelque chose qui viendrait titiller sa peau encore meurtrie. Malgré tout elle était contente. Elle. Vraiment. Un petit sourire avait figé ses lèvres d'une étrange manière. On voyait qu'elle s'était fait plaisir et que pour une fois, son esprit n'avait pas bouffé son envie.

Et pourtant quelque chose ne tournait pas rond. Il restait des zones d'ombres dans tout ça. Cette voix, la façon dont s'était comporté le dragon... Elle aurait tout le temps d'y réfléchir plus tard.

Elle remit son écharpe, attacha ses cheveux en les relevant en queue de cheval, et suivit Adel vers le comptoir.

16 gallions? Il va falloir que je songe sérieusement à me trouver un job étudiant moi. Elle posa son sac sur le comptoir et chercha son porte-monnaie... Elle avait 20 gallions. Heureusement.

- Maintenant? Je ne sais pas. Etant donné que j'ai prévenu ma famille que je serai en retard, je crois que j'ai un peu de temps. dit-elle sans véritablement savoir où ses pas la guideraient. Voualit-il venir avec elle?
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7570

MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   Mer 5 Mar 2008 - 14:42

La journée d’Adel n’était pas terminée. Il restait encore quelques heures avant la fin de sa journée. De plus Lou n’apprécierait pas qu’il tire au flanc. Il encaissa le tatouage et rendit la monnaie.

Comme elle lui répondait, il s’accouda sur son comptoir et la dévisagea sans parler. Puis quand elle se tut, il lui sourit et se laissa enfin aller en bavardage poli. Il n’était pas des curieux qui se soucient de la vie des autres mais il avait été réellement content qu’elle passe le pas de la boutique.

- En tout cas, si tu passes dans le coin un midi, n’hésite pas à venir me déloger d’ici pour qu’on déjeune ensemble. Sinon, si tu trouves une baby sitter, avec Lawrence nous avons prévu de faire une grande fiesta en mars pour son anniversaire. Tu es la bienvenue si tu veux. Tu peux inviter Sacha aussi, ça me ferait plaisir de le revoir.

Cette dernière phrase n’était qu’un mensonge. Adel croisait régulièrement Sacha aux réunions de la Résistance et, même s’ils ne parlaient jamais de leur vie privée respective, il savait qu’en ce qui le concernait, Sacha ne s’était jamais privé d’utiliser ses dons de télépathe. Son don permettait de déceler les traîtres éventuels et il avait cette permission agaçante mais essentielle de brasser librement les esprits des autres. Parfois, l’enfoiré prenait plus que permis.

Adel se redressa et accompagna son ancienne camarade vers la porte:

- Avec Sacha ou avec n’importe qui, si tu as une copine, ou un pote... aucun problème.

Il glissa dans la main d’Elinor son adresse afin qu’elle lui écrive si besoin était. Il habitait dans le Londres moldu.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[chez le tatoueur] Un petit bonheur ou une grande douleur?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Alors, un petit blond et une grande borgne arrivent dans une ferme...
» un petit beaume sur une grande plaie ouverte !!
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» On n'a pas toujours besoin d'un plus petit chez soi
» Un petit coin de Paradis...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: