PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Mer 12 Déc 2007 - 22:32

« Plus qu'une rue et j'y suis... »

D'après les indications de Winnie... les indications super pas précises de Winnie... la boutique de Louange Deb où Adel travaillait était quelque part sur le chemin de Traverse... Avec ça, sûr qu'elle allait pas trouver tout de suite... Mais c'était mieux que rien.

En fait, elle n'eut pas trop de mal à trouver. C'était à mi hauteur de la rue. Pas de mal à trouver... mais du mal à entrer. Elle alla se prendre au Chocoverycho dans le café d'en face pour se réchauffer. Malgré son pantalon, son pull, son écharpe et son manteau d'hiver, elle mourrait de froid. Elle s'assit juste à côté de la fenêtre pour pouvoir guetter tout mouvement dans la boutique de tatouage et apercevoir, on ne sait jamais, la silhouette d'Adel. Mais non rien de tout ça.

Elle tournait sa cuillère machinalement son menton dans sa main. Elle repensait avec une boule au ventre au matin du 1er novembre. Juste après que le jeune homme ait franchi la porte, Jo s'était mis à mordre sa lèvre très fort. Elle avait ensuite traîné les pieds jusque son lit. Elle s'tait assis dessus et avait regard dans le vide pendant quelque minutes. Ensuite, elle s'était installé sous la couette, ne laissant même pas sa tête dépasser, juste à l'endroit où Adel avait dormi. Il n'y avait pas eu de bruit dans la chambre de la journée sauf des sanglots qui provenaient de dessous une couette aux motifs moches.

Elle n'avait pas eu de lettre, elle avait même ressortit le coquillage magiques au cas où il lui laisserait un message, mais rien, pas de signe de vie. Un peu au fond du gouffre, Jo ne fit pas de harcèlement moral. Elle s'était dit qu'il était possible qu'il se soit trouver une fille maintenant... une fille avec qui il était bien... et qui ne le frappait pas à tout bout de champs.

Mais, elle avait besoin de le voir. Elle ne pouvait pas le brusquer : cela faisait plus d'un mois déjà qu'ils ne s'étaient pas vu. Et après voir épuisé toute la patience d'Isis, Jo se décida à demander à Winnie où était la boutique de tatouages. Elle avait reçu la réponse la veille. Et maintenant, elle était là, assise, angoissée par le fait de se lancer, d'entrer dans ce magasin.

Il ne lui avait pas dit qu'il travaillait et encore moins qu'il était l'apprenti de Louange. Il avait juste dit qu'il avait arrêté les études sans plus de détails. Elle ne pourrait pas jouer la carte du hasard : « Oua!! je venais me faire faire un tatouage! Quelle coïncidence!!! » Non... franchement il n'y croirait pas... Autant tout lui dire...

Si à 5, elle n'avait pas trouvé une Mornille dans son sac pour payer son Choco, Adel la jetterait dehors. Cinq... quatre... trois... deux... un... Jo sort une .. Noise!!!!!!!! NON!!!!!!!!! Il allait la mettre deho... oh et puis n'importe quoi! Ce n'était pas une vieille pièce qui allait décidé de son avenir, et puis d'accord ce n'était pas une Mornille, mais c'était presque ça!!

La jeune fille se leva brusquement enfila son manteau et laissa quelque pièces sur la table. Elle traversa la ruelle et poussa la porte de la boutique. Elle regarda autour d'elle, il n'y avait personne. Son coeur battait à cent à l'heure. Et si en fin de compte il n'était pas là aujourd'hui...

Jo s'approcha du comptoir et se pencha pour voir s'il y avait quelqu'un. Mais on ne pouvait rien voir. Elle appuya sur la sonnette pour prévenir de sa présence.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7562

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Sam 15 Déc 2007 - 16:59

Le petit son de la sonnette vint pourfendre l'atmosphère relativement sombre qui régnait dans la galerie de tatouages de Louange Deb. L'entrée de la boutique était éclairée par des lumignons magiques qui diffusaient également une odeur d'encens indien. Derrière la vitrine qui avait pignon sur rue, était disposée une rangée de banquettes en cuir marron contre un grand mur à la peinture carmine où des esquisses de tatouages et dessins étaient affichés.



En avançant et en dépassant le comptoir, on entrait dans l'arrièrre boutique, puis par une des portes nous arrivions dans un enchevêtrement de couloirs obscurs, aux murs bordeaux, couloirs qui menaient à diverses pièces dont celle où se trouvait pour l'instant Adel. Son endroit. Celui que Lou lui avait aménagé quand elle l'avait officiellement accepté comme apprenti. C'était dans cette pièce que le jeune homme avait réalisé le tatouage de Louange. Son premier tatouage de cette envergure.

Il terminait de ranger ses aiguilles pendant que sa cliente finissait de se rhabiller. Sa baguette reposait sur un morceau de soie étalé dans un plateau en fer. Il ne pensa pas à la prendre quand il entendit la sonnette puis qu'il s'excusa auprès de sa cliente pour aller en direction de l'accueil.

- Pas d'exposition prolongée au soleil, pas d'eau salée, pas de sortilège ou de potion Anti-Dolor. Dans une semaine ça devrait aller, vous pourrez revenir me voir pour que j'applique le sortilège Lumineux. Je vous laisserai sortir seule, je dois aller voir. A la semaine prochaine, Lux.

Dans le couloir, il retira ses gants, son tablier en coton qu'il laissa pendre au premier dossier de chaise qu'il trouva sur son passage. Fatigué. Le tatouage de Lux lui avait demandé six heures de travail. Il aurait bien fait une sieste... marchant, il essaya de se souvenir de ses rendez-vous... Etrange.... Pourvu que cela ne soit pas un client improvisé. Il était pourtant sûr qu'il n'avait plus de clients après Lux pour cet après-midi. Peut-être ne serait-ce que pour un piercing...

Lou lui avait laissé les rennes pour le mois de décembre. Seul, il ne pouvait pas assumer plus de trois tatouages par jour. Il devait ménager sa concentration. Sa patronne était allée passer les fêtes avec sa copine dans les montagnes, près de Salt Lake City.

Il arriva au comptoir. Elle était d'abord à contre jour, mais il sut très bien à qui cette silhouette appartenait. Même emmitouflée comme elle l'était. Il s'approcha et le temps ralentit ses aiguilles. Il se voyait au ralenti atteindre ce côté-là du comptoir. Qu'il était soudainement loin se comptoir.

Il effleura le bois du bureau, dévisagea Joséphine d'un air impassible. Resta là, devant elle, bien cinq secondes sans parler.

Il lui revint leur dernière nuit et le matin du 1er novembre.

* J'ai pas donné de nouvelles... *

Lux passa à côté d'Adel, salua Joséphine d'un mouvement de la tête, enfila manteau et écharpe avec difficulté à cause de la douleur du tatouage qui parcourait son flanc. Avant de sortir, elle les défigura quelques instant puis leur sourit amicalement, comme si elle avait compris en un clin d'œil qu'il allait se jouer une situation inhabituelle lorsqu'elle aurait passé le pas de la porte en verre:

- Joyeux Noël à vous... merci Adel, à la semaine prochaine.

Adel ne répondit pas. Il se contenta d'un hochement de tête. Il gardait ses yeux fixés sur Joséphine.

- Tu veux un chocolat chaud? Demanda-t-il quand Lux fut sortie, sans autre formule de politesse et tout en contournant l'obstacle qui le séparait de Joséphine.

Il se mit derrière elle, attendit qu'elle lui cède le manteau, l'écharpe, le bonnet et toute la panoplie d'hiver, qu'il...

* Mince, oublié ma baguette... *

Qu'il garda sur son bras. Il alla fermer la porte de la boutique. Tourna l'affichette "Closed". Tourna le dos à l'entrée. Tourna sept fois sa langue dans sa bouche pour finalement ne rien dire. Ne rien faire. Que faisait-elle là? Mais la question ne sortit pas. Alors, en blaguant derrière son masque impassible et froid:

- Tu es venue pour un tatouage ou pour me démolir le portrait?





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Dim 23 Déc 2007 - 12:30

Inutile de préciser que lorsqu'elle put entendre sa voix qui provenait du couloir son coeur se mit à battre encore plus vite... si c'était encore possible. Se jambes se mirent à trembler lorsqu'elle le vit apparaître dans l'encadrement de la porte. Ses yeux virent tout blanc un court instant. Elle fut envahit par une soudaine vague de chaleur. Et ce regard... on aurait dit qu'il pouvait voir au fond d'elle. Voir chaque pensées qui pouvaient s'y cacher.

Elle n'arrivait pas à savoir ce que ça lui faisait de la voir. Il avait son visage impassible, totalement dépourvu d'expression. Ça le dérangeait, l'énervait, l'étonnait, lui faisait plaisir, un mélange de tout ça? Elle se contenta de lui faire un signe de tête pour lui dire qu'elle souhaitait bien un chocolat chaud, encore. Ça ne devait pas l'embêter tant que ça qu'elle soit là... il lui avait offert une excuse pour rester. Difficile tout de même de s'en persuader...

Elle eut du mal à comprendre que c'était son manteau qu'il attendait lorsqu'il se plaça derrière elle. Lorsque l'information passa dans son cerveau, elle se hâta d'enlever tout ce qui pouvait la protéger du grand froid et lui donna le tout. Elle le regarda silencieusement aller fermer la porte. Elle ne savait pas quoi lui dire. Il s'était retourné, elle avait mal au ventre.



"Tu es venue pour un tatouage ou pour me démolir le portrait?"


Elle avait soudainement envie de disparaître... ou de rétrécir jusqu' à ne mesurer pas plus de deux centimètres...

Elle n'arrivait pas vraiment à rire de la blague, d'ailleurs elle n'était même pas sure que s'en était une. Elle se força à sourire. C'était plus un sourire gêné. Elle se mit à tordre ses doigts et baissa les yeux.


- En fait, c'est Winnie qui m'a dit que tu travaillais là... je lui ai demandé... En fait, je voulais te voir et j'ai... j'ai toujours eut envie d'avoir un tatouage. Donc ça tombe plutôt bien... Enfin, si tu es d'accord pour me le faire biensure.

Jo se mit a se balader dans la boutique en regardant tous ce qui l'entourait.

- C'est sympa ici, et j'ai entendu dire que ça marchait bien... ça explique le fait que tu ne m'ais pas écrit... Enfin... entre autre... Tu sais, je suis désolée pour la dernière fois... Je ne pensais pas que ça finirait comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7562

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Mar 25 Déc 2007 - 23:58

Jo donnait toujours trop d'informations lorsqu'elle s'adressait à Adel. Elle délivrait les nouvelles qu'elle avait envie de transmettre sans se soucier qu'il soit à même de les intégrer puis de les digérer tandis que, lui, en retour, ne savait en réalité traiter vocalement qu'un aspect des réactions de la jeune femme.

Il apparut pourtant pantois d'apprendre que Winnie et Joséphine continuaient de se parler sans qu'il fût présent. Les deux jeunes filles se connaissaient puisque Winnie avait été, à Poufsouffle, cadette de l'ancienne préfète. Outre au sein de la collectivité Noir et Or, elles s'étaient croisées et avaient nourri une certaine complicité durant des vacances passées auprès de la famille Iscarioth. Jamais Adel n'aurait songé que l'attachement irait au-delà. Il était bien vaniteux, cet ancien Serpentard, de se croire ainsi le maillon infaillible d'une des amitiés de sa petite sœur. Il n'en dit rien. A peine fut-ce si sa pupille se rétracta à la lumière de cette nouvelle. Pourtant, encore, Adel sentit le tison de la trahison sororale lui brûler gentiment le cœur. Sa sœur discutaient avec Joséphine... depuis quand? Lui partageait-elle ce dont elle avait été témoin? Interprétait-elle? La tristesse, le repli sur soi, la déchéance d'un cœur jaloux, puis l'entêtement, le rejet total, la solitude qui creuse encore plus les rancoeurs auxquelles on n'a pas su faire face? Les filles parlent. Winnie était non seulement une fille mais aussi une sacrée pipelette.

*... parlent jusqu'à confier le lieu exacte où je travaille... *

Ce n'était pas un secret mais, dans son imaginaire, Adel reconstitua le type de discussion qui pouvait mener à ce genre de confidence.

Joséphine continuait d'arroser Adel de son extraordinaire débit d'info. Elle disait qu'il ne l'avait pas contacté. Ca sentait le doux reproche. Un pic transparent. Oui. Il savait bien. Mais il ne comptait pas s'excuser, il ne chercherait pas à se faire pardonner puisqu'il ne lui devait rien.

Et enfin, dernière brève. Elle voulait un tatouage.

* Tatouage...? *

Envie subite coïncidant avec le nouveau métier d'Adel? Il devait en avoir le cœur net. Si son désir de tatouage était réel, elle ne serait pas une cliente comme une autre.

Il passa le comptoir, portant toujours les affaires de son hôte sur l'avant bras, et l'entraîna dans le dédale de couloirs. Il s'arrêta d'abord dans une première pièce qui ressemblait à une cuisine, sans la batterie d'ustensiles qui allait avec: juste le nécessaire pour un café, de l'eau, un casse-croûte rapide. Il ouvrit un placard et entreprit de faire un chocolat chaud à la moldue. Sans baguette. Pendant que le lait chauffait, Adel se décida à retourner dans son cabinet d'art pour récupérer sa baguette.

- Attends-moi là... surveille le lait. Je reviens, l'informa-t-il en sortant déjà avec son manteau.

Il la laissa seule dans cette salle pour revenir cinq minutes plus tard, la baguette au poing, mais sans les affaires de Joséphine qu'il avait laissées dans son bureau, sur un porte manteau en bronze dont chaque branche représentait une fine tête de dragon.

- Tu es plutôt douilette... – traduction Adélienne: 'sachant comme tu es douillette, es-tu certaine que tu réalises ce que tu es en train de me demander? Un tatouage, ça fait mal.' – Un tatouage où?





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Mer 26 Déc 2007 - 23:22

Jo avait une main dans la poche arrière de son pantalon. Elle regardait distraitement autour d'elle. Cette pièce là était désormais un endroit familier à Adel. Elle essayait de voir la part de lui qu'il y avait ici. Mais elle n'eut pas vraiment le temps. Le lait s'était mit à bouillir et une partie était tombée sur la plaque de cuisson... Un sort de Recurvite aurait été le bienvenu... parce que l'éponge n'enlevait pas le lait brûlé sur la plaque...Malheureusement, Jo avait laissé sa baguette dans son manteau... En attendant elle se mit en quête de tasses de cuillère et de chocolat en poudre... si il y avait... Elle trouva le tout et prépara les chocolats chaud... sans vraiment être sure si Adel en voulait un ou non.

Elle sourit lorsqu'elle tomba sur un pot de pâte à tartiner aux noisettes, ça lui rappelait quelques bons moments mais son sourire s'effaça au bout de quelques secondes. Ils n'avaient plus de moment du tout maintenant. Jo plongea sa cuillère dans le pot puis la mit dans sa bouche. Ça faisait longtemps qu'elle n'en avait pas mangé.

Les pas d'Adel se firent entendre, Jo remit la pâte à tartiner dans un placard et garda la cuillère dans sa bouche, profitant à fond de ce superbe met puis la remit dans sa tasse. Elle ne savait pas pourquoi mais elle ne voulait pas qu'il sache qu'elle ait piqué dedans...
.
Lorsqu'il entra, elle avait une tasse dans chaque main et elle lui en tendit une. Elle fut prise de frissons lorsqu'elle frôla sa main, elle resta figée quelque secondes puis finalement s'éloigna et remit une mèche derrière son oreille. Elle évita son regarde et se mit dos à lui. Elle leva son pull laissant apparaître le bas de son dos.


- En fait, j'aurais voulu ça là. Juste en haut de la fesse droite mais je ne veux pas qu'on touche à ma tache de naissance, tu sais celle qui ressemble à une libellule. Je veux que ce soit juste à côté. J'ai pas d'idée sur ce que le tatouage doit représenter. En fait je comptais sur toi pour ça. Tout ce que je veux c'est que tu utilises ça.

Elle sortit de sa poche une minuscule fiole avec à l'intérieur un liquide phosphorescent violet.

- J'aimerais que tu l'utilises comme encre à un endroit dans le dessin. Ça n'est pas aussi voyant une fois dans la peau. Et c'est vrai, je suis douillette ... mais... ça ira. Je te promets je ne me plaindrais pas. C'est important s'il te plaît.

Elle le regardait dans les yeux, pas avec un air de chien battu pour qu'il accepte, mais plutôt avec un air qui montrait qu'elle était vraiment sincère et que ce tatouage n'était pas encore un de ses caprices. Espérons qu'il pouvait décoder ça...

- En plus, si c'est toi qui me le fait ça me fera moins mal, j'en suis sure, dit elle avec un petit sourire et en buvant une gorgée de chocolat chaud.

Elle voulait dérider Adel, le faire sourire ou au moins lui donner une expression sur le visage car là elle ne se sentait pas très à l'aise, elle voulait détendre l'atmosphère.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7562

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Lun 31 Déc 2007 - 19:29

Le regard de Joséphine était déterminé, elle montrait qu'elle avait mûrement réfléchi sa décision. Adel serra le flacon d'encre violette dans son poing puis le lança en l'air, le rattrapa et se leva d'un coup. A lui aussi sa décision était prise. Il le ferait. Jongle avec le futur tatouage de Jo comme pour désengourdir ses doigts qui avaient déjà beaucoup travaillé. Mais il le ferait. Oui. Parce que si quelqu'un devait percer cette peau pour y piquer point après point une esquisse éternelle, ça serait lui. A défaut d'être son cœur pour l'éternité, il en serait l'artiste.

Il alla chercher de quoi dessiner dans l'un des tiroirs de la cuisine. Une plume et une feuille de papier qui n'était pas du parchemin. Il tira une chaise pour s'asseoir face à Jo et commença à dessiner. Il n'avait qu'une seule idée pour le tatouage. Une seule qui lui parlait.

Après vingt minutes sans parler et pleinement concentré sur sa feuille, il finit par poser la plume et tendre le dessin à la jeune fille. Tribal d'un papillon. Joséphine, c'était les papillons. L'échappée de sa chrysalide. La surprise. Papillon de nuit qui bute aux phares illusoires. Papillon de jour qui danse gaiement autour des beautés du monde.

- Et je peux retravailler la forme comme tu le souhaites... agrandir ou rétrécir le dessin... le personnaliser selon ta volonté. Ca devrait prendre deux heures.

a tasse de chocolat à lui était froide. Il n'y avait pas touché.
Pendant qu'il regardait Joséphine réfléchir à son tatouage, il revoyait en elle la puncheuse du Poudlard Express, leur chute sur le sol lorsqu'il l'avait embrassé.

* Pourquoi je repense à ça? *

Pour pas grand-chose. Parce que même si son visage restait fermé, il ressentait à présent la même tendresse que ce jour-là pour elle. Il savait que ça allait lui faire très mal, qu'il réalise ce tatouage ou que cela soit quelqu'un d'autre.

- Tu pleureras pas... la taquina-t-il. Enfin, il souriait derrière son regard impassible.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Mer 2 Jan 2008 - 20:35

Jo le regarda prendre un papier et une plume. Il avait l’air d’accord. La jeune fille était folle de joie. Bon... elle ne sauta pas partout dans la cuisine, mais son sourire était monté jusqu’à ses oreilles et ses yeux pétillaient de joie. Jo regarda ce qu’Adel s’était mis à dessiner. Mais à l’envers, ce n’était pas évident, et puis elle était plus hypnotisé par les balais que les mains du jeune homme faisaient sur la feuille. Les mains, les bras, les épaules, le cou, le visage... C’était trop dure... Pourquoi était il toujours aussi... lui !!

Finallement, au bout d’un vingtaine de minutes, il lui tendit le dessin qu’il venait de faire. Jo le prit et le regarda avec attention.


- C’est exactement ce que je voulais...

Elle leva enfin les yeux vers lui.

- Non, il est très bien comme ça, je ne veux pas que tu y touches.

Non, elle le voulait comme il l’avait fait. Elle voulait que ça soit exactement comme il l’avait imaginé ainsi une part de lui serait encrée dans sa peau. L’encre qu’elle lui avait donnée était spéciale, c’était un dérivé des encres qu’on pouvait utiliser dans les journaux intimes. Il n’y avait que la personne qui appliquait l’encre qui pouvait voir ce qui avait été écris. Là c’était pareil sauf qu’Adel seul pourrait voir le tatouage... C’est seulement lorsqu’il la toucherait que le tatouage apparaitrait. Jo, elle pourrait le voir tout le temps.

Le côté un peu idiot de la chose, c’était que si Adel n’était plus amené à la toucher alors tout ça ne servirait à rien... enfin... C’était déprimant de penser à ça... Ne pas partir négative !!

Elle redonna le dessin au jeune homme et prit un air sérieux... bien trop sérieux pour être sérieux !


- Mais non je pleurerais pas...Attend, je suis grande... et j’ai muris aussi ! Enfin... assez pour plus pleurer... des fois... Mais là t’inquiète pas, je ne pleurerais pas c’est promis ! Allez en avant, lève toi ! On va commencer tout de suite !

Toute cette exitation, c’était pour se donner du courage... parce qu’il était évidant que ça allait faire mal !! Et il allait falloir qu'elle fasse un effort surhumain pour ne pas pleurer!!

Elle lui tira le bras pour qu’il se lève et une fois debout, elle se rendit compte de son geste un peu osé. Elle lui fit un sourire géné et enleva les plis imaginaire qu’elle aurait pu faire sur la veste d’Adel.


- Pardon... murmura t-elle.

Jo se dirigea vers la porte rouge comme une tomate.

- Bon alors c’est dans quelle pièce que tu fais les tatouages ? dit elle en entrant dans le couloir en se tordant les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7562

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Mer 9 Jan 2008 - 21:21

Adel mettait beaucoup de talent à prétendre que le moindre geste de Joséphine lui était égal.

Il suivait des yeux ses pérégrinations telle une comète qui n'en a jamais fini de briller, de tourner sur la nappe sombre du ciel, de tomber d'un nuage de coton vers un autre versant des cieux. Il détaillait silencieusement ses expressions masquées derrière ses joues empourprées à cause d'un geste impulsif mais ne partageait jamais rien de ses réflexions internes.

Après un blanc où plusieurs anges passèrent, elle se dirigea vers le couloir, curieuse de découvrir l'endroit où travaillait Adel. Sans se presser, à un mètre de distance, il la suivait et la laissait se perdre en souriant. Au passage, il récupéra son tablier abandonné un peu plus tôt sur un dossier de chaise et y glissa le flacon d'encre violette et le croquis du papillon dans la seule poche.

Quand Joséphine eut tourné deux fois au mauvais endroit, il lui prit la main et l'orienta sans un mot vers le bon chemin.

Un couloir plus loin, il poussa la porte de son espace et laissa Joséphine y entrer après lui avoir lâché la main.

Il enfila son tablier en toile de Cireuse noir et léger et fit deux tours autour de sa taille avec le cordon. Il retroussa les manches de son pull pour laisser voir ses avant-bras nets de tout tatouage. Visiblement plus à l'aise, il se tourna vers Joséphine, la dévisagea sans parler et continua de se préparer. Il étala un drap noir de coton sur une grande table allongée et rembourrée de mousse, de la taille approximative d'un être humain couché.

D'un coup de baguette qu'il jeta sur le mobilier, Adel permit au drap d'embrasser la forme de ce qui ressemblait maintenant à un lit une place très élevé par rapport au sol. Il se retourna et sortit le flacon de sa poche:

- Pourquoi cette encre? Demanda-t-il.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Dim 13 Jan 2008 - 21:57

Une salle de bain... Un bureau... Ok... pas de chance... Même sans faire exprès, Jo arrivait à sombrer dans le ridicule. Enfin d'un autre côté ça lui avait permis de pouvoir tenir la main d'Adel... même si elle n'avait pas eu le temps d'apprécier, de une parce que ça avait été assez bref et de deux parce qu'elle était tellement étonnée par ce geste qu'elle avait été enlevée au monde de la réalité quelques secondes.

Une fois les mains éloignées l'une de l'autre, Jo sortit de son No Think's Land et le regarda se préparer avec un air un peu perdu sur le visage. Lorsqu'il la dévisagea, Jo baissa les yeux, gênée de s'être fait prendre en flagrant délit. Elle mit ses mains dans ses poches arrières et s'approcha de son plan de travail... Il y avait quand même quelque trucs qui ressemblaient à des instruments de torture... ( c'est ce que pense une fille qui commence à avoir de plus en plus peur de se faire tatouer...le stresse monte!!)

Elle détourna les yeux,et s'approcha du lit sur lequel elle devait sans doute se coucher. Des images lui virent à l'esprit à cette vision. On inspire, on expire... on se détend ( ce qu'elle venait de voir, n'avait rien à voir avec des instruments de torture).


- Euh... En fait c'est un cadeau d'Isis. Je ne connais pas toutes ses propriétés. C'est une surprise en quelque sorte. Je sais juste que le tatouage ne pourra pas être vu par tout le monde.

Inutile de préciser que lui et elle seulement pourront le voir...

- Je me couche tout de suite? Ou il faut que tu prépares des choses encore?

Comment détourner un sujet de conversation?!

Jo avait déjà mis ses mains sur le lit mais recula.

- Euh... il faut peut être que... Euh... Je dois enlever mon pantalon ? Et aussi ma... Enfin j'enlève tout ou les baisser suffira?

Elle se sentait bête de poser cette question, se sentait bête de se sentir gênée à chacun de ses gestes. Il allait falloir qu'elle se calme. Ils allaient tout de même passer deux heures ensemble!
Revenir en haut Aller en bas
Adel Iscarioth
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Londres
Occupation : Tatoueur
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 14
Gallions : 7562

MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   Dim 13 Jan 2008 - 23:15

- Non, pas besoin... allonge-toi simplement sur le ventre. Confortablement. Je m'occupe du reste.

Il laissa Joséphine s'installer sur la table de tatoueur recouverte de son drap noire et alla préparer trois colories dégradées à partir du flacon initial pour que l'encre garde son principe actif. Adel comprenait qu'elle ne voulait pas que le tatouage soit visible par tout le monde, il ne pouvait donc y ajouter d'autres propriétés. Il était très rare qu'il accepte de tatouer avec un matériau qu'il n'avait pas enchanté lui-même. S'il y avait des risques pour la santé d'un client, il pouvait finir en prison. Il espérait que Joséphine savait bien ce qu'elle faisait.

* Dans le doute, quand je verrai la texture, je pourrai toujours altérer la formule de base * songea-t-il.

Il revint près de la table avec un plateau qu'il faisait léviter à côté de lui et sur lequel il y avait trois coupelles contenant l'encre déclinée en trois couleurs différentes. A côté des coupelles en bois d'acajou, il y avait trois tiges de bambou pointues, d'une longueur à peu près équivalente à une baguette magique.

Il sentait la détresse de Joséphine et avant de se mettre au travail, il se pencha au dessus de son épaule et lui murmura:

- Ca va bien se passer... n'aie pas peur.

Il se redressa et releva le haut du vêtement de Joséphine, puis descendit le bas jusqu'à la naissance de son fessier. D'un coup de baguette, il attira à côté de lui une petite table sur roulette sur laquelle il finit par poser le plateau qui flottait toujours. Sur la tablette, il plongea ses mains dans une cuvette contenant un liquide transparent:

- Tu n'auras qu'à parler pendant que je te tatoue... tu finiras par oublier ou t'habituer aux picotements.

Lorsqu'il sortit ses mains de la cuvette, le liquide se transforma en fine pellicule à l'aspect caoutchouteux. Il reprit sa baguette et l'agita au-dessus de la zone qu'il allait tatouer. Un coton s'agita seul pour désinfecter le derme en profondeur et préparer la peau.

Tout était fin prêt.

- Tu peux encore changer d'avis. Sinon, et bien prépare-toi à me raconter une belle histoire qui te fasse passer le temps.





Dans la colère rien ne convient mieux que le silence. Silence is a text easy to misread. It is more musical than any song. Silence is mine. Leave it to me.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chemin de Traverse] Juste un tatouage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chemin de Traverse] Juste un tatouage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Explore le chemin de traverse
» Les boutiques du Chemin de Traverse
» Event N°1 • Foule au chemin de traverse
» [Objets] Sur le chemin de traverse
» [Chemin de Traverse] Les foudres de Zeus (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Commerces & Administrations-
Sauter vers: