PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Devenir professeur de Poudlard University

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Willem Wyndham
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 153
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : Enseignant
Avatar : W.
Date d'inscription : 12/02/2011
Coup de coeur : 9
Gallions : 5543

MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   Sam 12 Fév 2011 - 23:18



Prénom: Willem
Nom: Wyndham
Age: 43 ans
Catégorie: Sorcier
Groupe: Neutre

Matière enseignée: Sciences des Créatures Magiques et de la Recherche Anthropomagique depuis la rentrée 2011. Anciennement enseignant en Soins aux Créatures Magiques.

Votre personnalité de prof en quelques lignes: exigeant et peu enclin à l'attendrissement, Wyndham n'est pas le genre de professeur qui suscite l'affection des élèves. Il se veut sévère mais juste et estime que les élèves et/ou étudiants assistant à son cours prendront de lui ce qu'ils voudront. Il n'est pas là pour faire mesure d'autorité mais pour partager son expérience et ses connaissances en la matière. En un sens, il a plus de respect et d'attention pour les Créatures Magiques qui sont les sujets de son cours qu'à ses "spectateurs". Beaucoup de jeunes gens traînent les pieds pour se rendre à son cours et il doit avouer qu'il s'en contre-fiche. Il est payé pour enseigner, pas pour faire du baby-sitting.
Willem Wyndham est un passionné et si son ton froid et détaché, symboles de sa retenue émotionnelle, peuvent en dérouter plus d'un, ses élèves découvrent au fur et à mesure des leçons l'ampleur de son attachement et de son investissement pour les races animales magiques. Son discours est parfois emprunt d'une certaine condescendance, voire d'un mépris voilé à l'égard des ignorances.


(W. lors de son premier cours - septembre 2008:)
Assis sur un muret de façon à dominer quiconque approchant, Wyndham avait tout du guetteur. Et pour cause, il était à l'affût de ses élèves, espèce infiniment plus énigmatique que la créature magique moyenne. Plus dangereuse et plus malléable tout à la fois. Ça promettait d'être intéressant.

Chez un autre que lui, la plupart se serait accordé pour qualifier sa posture de "cool", ou, pour le moins, de décontractée. Une jambe dans le vide, l'autre repliée au creux de son bras gauche. D'un autre que lui, on aurait dit qu'il était ouvert. Non pas que Wyndham soit profondément hermétique à toute chaleur humaine. Il conservait simplement une juste distance entre lui et les autres.
Observation.
Réflexion.
Analyse.
Ca lui convenait dans cet ordre-là.
Jouer au prédateur plutôt qu'à la proie. La chaîne alimentaire était formelle, mieux valait se situer en haut.
Il se répétait. l'ennui menait à toutes les extrémités.

Au loin, l'écho d'une cloche sembla jeter une onde silence dans la foule bruyante des élèves. Trop bruyante pour sa propre survie. L'espèce humaine était la seule asse stupide et prétentieuse pour se manifester ainsi, sans pudeur en dépit du danger. Jamais ils n'apprendraient à se protéger. jamais ils n'apprendraient à écouter.
Mais ça, ça n'était pas son affaire.

Maintenant presque amusé, Wyndham suivit du regard les première silhouettes qui glissaient dans sa direction. Enfin, ils semblaient connaître un semblant de discipline, pouvait-il demander plus?

Le premier arrivant n'eut droit à aucun signe de reconnaissance; A l'instar de chaque élève à sa suite, il n'eut droit qu'à un seul et unique regard pénétrant, avant que les prunelles bleuâtre du professeur ne retourna à la contemplation d'une obscure plante rampante dont le professeur d'Herbologie aurait, mieux que lui, pu faire un cours magistral. Aux élèves de prendre place comme ils pouvaient, debout dans une posture malhabile ou assis dans l'herbe encore humide de la rosée du matin. Il n'en avait cure. Il n'était pas là pour assurer le confort de "Chez Papa-Maman". Qu'ils s'installent donc comme bon leur semblait, du moment qu'ils se taisaient. Il ne prendrait la parole que lorsque le silence aurait gagné les rangs.



(W. morceaux choisis:)

    Troubles du comportement et mutations (premier cours lié à l'actualité d'alors: suite au vol du Calice par Antarès, les créatures magiques déraillent et mutent)
    Excursion en forêt (quoi de mieux que s'immerger dans un milieu pour en saisir toute la subtilité... et y survivre. Ou pas).

Revenir en haut Aller en bas
Sacha de Lansley
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 649
Age du personnage : 23 ans
Habitation : SDF, c'est un comble...
Occupation : Retraité surchargé
Avatar : Jugette
Date d'inscription : 03/05/2007
Coup de coeur : 257
Gallions : 8863

MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   Lun 30 Mai 2011 - 13:33


PNJ

Prénom: Sambre
Nom: Des Lys
Age: 36 ans (2013)
Catégorie: Sorcier
Groupe: Résistant

Date d'embauche: Enseignant depuis la rentrée 2011, à Poudlard Uni. Avant il était uniquement professeur de Botanique à Poudlard.

Matière enseignée: Professeur de Potion et de Botanique avancée pour les 1ère années - Professeur en Herbomagie pour les 2ème et 3ème année.

Lien : Pour en savoir, lire sa fiche PNJ.

Votre personnalité de prof en quelques lignes:

CARACTERE

Comme professeur, tant qu'on travaille, il se montrera toujours sympathique et entraînant. Il aime pousser les élèves pour aller de l'avant mais pas tirer ceux qui ne veulent rien faire. Il a une vision de l'enseignement assez libérale et parle avec ses élèves comme il parle à des personnes et non pas à des enfants ou à des demeurés sur lesquels ont doit asseoir une domination pour être respecté. Pour un prof comme pour un ado, le respect ça se gagne, ça ne se vole pas.

EN COURS

Ses cours sont structurés et dynamique. Ce n'est pas étant aussi attractif que les murs d'une cathédrale qu'on va réussir à faire entendre quelque chose à la jeunesse. Il a l'habitude d'avoir une brochette de minettes assises au premier rang. Il s'est habitué et ça l'amuse. Au collège, où il enseigne toujours la botanique, c'est pire que du côté universitaire.
Il s'entend bien avec ses élèves mais fait un peu moins de zèle après les cours depuis qu'il est devenu papa et que sa femme est de nouveau enceinte.

LES ELEVES LE SAVENT

Il est marié à Joey McAdams, professeur d'Etudes des Moldus à Poudlard, depuis 2010. Ils vont avoir un deuxième enfant dont l'arrivée est prévue en août 2013.

PROGRAMME

Potions - 1ère année : Sambre donne un cours de 3h par semaine, le vendredi matin. Il y a un thème abordé par mois. Selon les vacances scolaires, chaque chapitre est conclu en 4 ou 5 leçons qui se terminent par un dossier à rendre ou un TP à effectuer en groupe ou seul.
Thèmes - Généralités légales quant à la création de plantes magiques et classification des potions et des élixirs - Les Onguent Polybases et Mandragore - Comment de ne pas laisser mourir son filet du diable (ou ne pas se laisser envahir par lui) ? - Fabriquer une potion avec des fonds de tiroirs - Éphémérides et confection des potions et des végétaux influencées par la lune - L'influence des potions et des plantes magiques sur un organisme non-magique - Les métiers autour des plantes et des potions ; ouvrir une boutique : les dispositions à prendre.

Herbomagie - 2ème et 3ème année : Les cours ont lieux une fois par semaine, le lundi matin à 10h, pour les élèves ne suivant pas un cursus à Clover Spring. Pendant deux heures, ces élèves issus des autres branches de l'université sont mélangés avec les élèves de Clover. Une semaine sur deux, la leçon se passe soit dans les serres, soit dans l'amphi lors d'un cours magistral. Quant à eux, les élèves de Clover doivent suivre deux cours supplémentaires de 2 heures chacun. C'est leur matière principale avec les cours de Potion Appliquée dispensés par son collège Alexander Jones. Chaque cours débute par une discussion et quelques explications, ensuite, selon le thème abordé, il donne lieu à une petite recherche personnelle ou à un TP. Un thème est conclu à la fin des deux heures. Parfois, selon la complexité du thème, il faudra deux cours de deux heures pour clore le sujet. Sambre donne un dossier en solo et un dossier en groupe à faire, une fois par an.
Thèmes - Les 1001 vertus du Mimbulus Mimbletonia - Six plantes à croissance inversée - Enchantement d'une serre et des engrais naturels - Les 147 variétés de plantes nocturnes - Les plantes médicales - transport et distribution d'herbes et de végétaux magiques - Législation et commerce des plantes magiques - Les plantes rares - Les plantes hallucinogènes et comment empêcher des moldus de les sniffer... etc.

Stop

Note du responsable du PNJ : Vous êtes libre de le faire jouer tant que vous ne lui faites pas faire des choses stupides.





Walked out this morning
Don't believe what I saw
A hundred billion bottles
Washed up on the shore
Seems I'm not alone at being alone
A hundred billion castaways
Are looking for a home
(Police)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.dpalternatif.com/forum
Gabriel Ravenheart
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 15
Age du personnage : 35 ans
Habitation : Pré-au-Lard
Occupation : Professeur
Signature : © Inkheart
Avatar : © Barda Doll
Date d'inscription : 31/05/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 5251

MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   Mar 31 Mai 2011 - 13:42


Prénom: Gabriel
Nom: Ravenheart
Age: 35 ans (en 2013)
Catégorie: Sorcier
Groupe: Résistant

Exercice : Depuis 2006.
Matière enseignée: Professeur de Sortilèges et Enchantements option Magie Rouge (manipulation des sentiments humains) *si possible*
Pour les étudiants du supérieur ayant choisi de se spécialiser. (élève de moins de 17 ans interdit)

Rumeur : Il serait homosexuel, rumeur qui le fait bien rire d'ailleurs.

Votre personnalité de prof en quelques lignes (Maxi 40): Je suis un professeur qui aime enseigner en s'amusant et en marquant les esprits.
Le premier cours débute généralement dans le bruit, les élèves sont du genre agités le premier jours, la nouveauté du cours provoquant chez eux une curiosité animée par une certaine excitation. Cependant, il ne me faut que très peu de temps pour faire régner le calme, non en le demandant où en me montrant sévère, mais plutôt en rendant mon propos intéressant dès le départ. Il faut captiver les élèves, attiser leur curiosité. Il n'y a rien en ce monde qui ne puisse être rendu intéressant.
J'aime l'interaction avec les élèves, d'autant plus qu'il n'y a pas de très jeunes élèves dans mon cours, ce qui permets des débats plus étendus. Les adolescents commence à avoir de réelles opinion vers 16 ans. Ensuite, ils apprennent à les défendre, ce travail là est bien plus long.

La matière que j'enseigne est générale déjà source de curiosité, aussi me faut-il l'enseigner avec précaution. Je commence généralement par de la théorie, cela me permet de « jauger » mes étudiants, d'apprendre à les connaître. La manipulation des sentiments humains n'est pas à mettre dans toutes les mains, je veille donc et me réserve le droit d'exclure un élève si j'estime qu'il n'a pas la maturité nécessaire.
Je fais le plus souvent preuve d'humour lors de mes cours. Mes élèves savent qu'ils peuvent plaisanter mais comprennent également très vite les limites. J'ai eu rarement à rappeler ces limites.
Je n'écris rien la plupart du temps, tout est dans la tête, ce qui me permet de m'adresser directement aux élèves. J'ai également une tendance à me promener dans l'amphithéâtre.
Je pense être très disponible pour mes élève, je passe beaucoup de temps à Poudlard, il n'est pas difficile de me trouver et je me fais un plaisir de répondre aux questions des retardataires. Je ne refuse jamais un débat. J'aime voir que mes étudiants réfléchissent à ce que j'avance en cours, qu'ils ne se contentent pas de noter bêtement pour apprendre car cela ne suffira pas pour réussir leur examen. Je privilégie la réflexion.
Je suis les élèves qui souhaitent s'entretenir régulièrement avec moi, pour leur recherches personnelles ou leur stage, je vois ce métier comme un apprentissage continuel, de mon côté comme du leur. Le partage de connaissance, l'intérêt pour tout, il n'y a que cela.


Flashback du premier cours

Encore une nouvelle rentrée. Gabriel enseignait à Poudlard University depuis maintenant 2 ans et chaque fois, le premier cours était une redécouverte. Surtout le cours avec les premiers années, comme un nouveau souffle de vie. Tout juste diplômés, avec leurs Aspics en poche, ils arrivaient animés par une curiosité et une motivation sans précédent. Le monde leur paraissait encore sous son plus beau jour, comme si l'avenir leur appartenait, comme s'ils pouvaient tous obtenir ce qu'ils voulaient. C'est aussi l'avantage d'enseigner dans le supérieur. Les élèves sont dans votre cours parce qu'ils l'ont choisi et non parce que cela fait parti du programme obligatoire. Ainsi, ce ne sont plus les mêmes rapports. Ils souhaitent apprendre de quoi faire leur métier plus tard, devenir quelqu'un. Ils en oublient parfois que devenir quelqu'un ne dépend pas que de notre profession. Dès la deuxième année, ils se rendent compte que le monde des adultes n'est pas si rose et que le métier qu'ils ont choisi n'est pas forcément le plus accessible. Et alors en troisième année, là il faut carrément les remotiver, les encourager à aller jusqu'au bout et à ne pas se laisser assiégé par les craintes, que ce monde si noir en ce moment, procurent chez chacun de nous.
Le premier cours avec les nouveaux élèves de l'université était aussi la découverte de nouveaux visages. Et pour eux, l'occasion de savoir enfin ce que cet homme qu'ils ont croisé pendant 7 ans sans jamais le voir enseigner, pouvait bien faire dans l'école...

Gabriel était arrivé en même temps que les premiers groupes d'élèves. Il s'était alors fondu dans la masse et s'était installé en haut de l'amphithéâtre comme l'aurait fait un élève. La salle se remplissait peu à peu, dans le bruit.

« - Il paraît que ce prof est toujours en retard. Tu sais à quoi il ressemble ? 
- Pas du tout, j'ai juste son nom, il était sur l'emploi du temps, Ravenheart.
- J'ai entendu dire qu'il était gay en plus..
- Ouai c'est ce qui se dit.
- En même temps, ici, dès qu'un prof ne s'étend pas sur sa vie privée, les gens sentent le besoin de lui en créer une.. Tu te souviens de celui qu'on croyait gay en 4ème année.. Pas génial quand on a su qu'en fait il était veuf.. 
- Hum.. On verra.. Moi du moment qu'il nous écrase pas de travail, je me fou de savoir de quel bord il est. »

Gabriel ne put réprimer un sourire. Il restât cependant assis, fondu parmi les étudiants. Il les observa discrètement. Certains avaient cette agitation si caractéristique de la nouvelle promotion... D'autres ce sérieux si scolaire... Lorsque la porte eut fini de claquer régulièrement pour faire entrer un nouvel élève, Gabriel jeta un dernier regard à la salle. Quelques élèves semblaient avoir remarqué sa présence, ou du moins la présence d'un visage plus âgé. D'autres complètement décomplexé en l'attente du professeur étaient assis avec nonchalance sur les table, tournés vers le voisine de derrière. Il remarqua même un jeune homme jouant avec sa baguette.

« Mieux vaut avoir aimé et perdu ce qu'on aime. Que de n'avoir jamais connu l'amour. » Fit Gabriel à voix haute. Un silence de cathédrale s'installa alors. Il observa les élèves se tourner vers lui et daigna alors se lever. Il se mit alors à se promener dans l'amphithéâtre, redescendant vers l'estrade.

« Alfred, Lord Tennyson. » Fit-il alors en montant sur l'estrade. Il se tourna ensuite vers ses élèves qui l'avaient suivi du regard. « Que vous inspire cette citation ? » Demanda-t-il enfin. Quelques murmures entre élève puis un nouveau regard vers le professeur avant qu'un courageux n'ose prendre la parole. Le même que celui qui s'était assis sur sa table pour flirter avec les jeunes filles de derrière.

« Euh... C'est stupide.. A quoi bon connaître l'amour si c'est pour le perdre ? » Fit l'élève téméraire.
Gabriel leva les yeux au ciel et posa son index sur ses lèvres, faisant mine de réfléchir. Un léger sourire apparut alors sur son visage tandis qu'il pensait * mauvaise réponse *

« Qui d'autre pense comme lui ? »
De nombreuses mains se levèrent, parfois hésitantes mais levées quand même. Gabriel sourit en voyant au premier rang une jeune fille regarder derrière elle. Elle devait faire parti des 10 courageux qui n'étaient pas de cette avis. Elle hésita alors à lever sa main, avec un retard notable. Le professeur s'approcha et lui souffla.
« Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à ce tromper qu'ils ont raison.. » avec un petit sourire. Elle baissa alors sa main hésitante et répondit au sourire. Gabriel se redressa alors.

« Qui peut prétendre exister sans amour ? Quand bien même vous aimeriez.. votre baguette... »
Commença le professeur en s'avançant vers le jeune homme jouant toujours avec sa baguette. « Rangez cela, vous n'en aurez nulle besoin aujourd'hui » Fit-il avant de reprendre « Quelque soit l'objet de vos sentiments... Nulle ne peut arrêter de sentir. Il n'y a rien de pire que l'amour... Sauf de ne pas aimer. Nous sommes des êtres du sensible et quiconque cesse d'en jouir, se fait le spectateur de sa propre vie. »
Une élève l'interrompit alors, de façon très pertinente.
« Se faire le spectateur de sa propre vie c'est échapper à toutes les souffrances de la vie. » Lança-t-elle à l'encontre du professeur. Ce dernier chercha d'où venait cette remarque au combien intéressante. L'attention des élèves était captée et le débat semblait lancé.

« Comment le bonheur existerait-il s'il n'existait pas la peine ? Il pourrait même frapper à notre porte que nous serions incapable de le remarquer. Les moments de souffrance seuls nous permettent d'apprécier un bonheur quand il frappe à notre porte. »

Le débat fut lancé, guidé habillement par le professeur, continuant de marcher dans l'amphithéâtre, montant descendant, puis de gauche à droite sur l'estrade. Le tout étant de leur faire prendre conscience de l'omniprésence, de l'omnipotence même des sentiments humains. Gabriel remercia ses nouveaux élèves et leur donna rendez-vous au prochain cours en leur donnant à méditer sur une nouvelle citation.


Fin du flashback


Revenir en haut Aller en bas
Zoroastre McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 99 nimbus
Habitation : Scotland
Occupation : Inspecteur, Ceigneur, Baroudeur, Em****eur
Signature : Me, Myself & MMMMM (le gif)
Avatar : MMMMM
Date d'inscription : 06/02/2011
Coup de coeur : 27
Gallions : 5541

MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   Dim 17 Juil 2011 - 13:29


Prénom:Xaël
Nom:McEwan
Age:25 nimbus
Catégorie: Parce que le Sort me sied (devise McEwan)
Groupe: Feutre

Matière enseignée: Les Runes sous toutes leurs déclinaisons : Runes draconiques, elfiques, magiques... la gravure, les sortilèges, la danse, la runomancie, la création, la méditation...

Votre personnalité de prof en quelques lignes (Maxi 40):
Xaël est du genre à faire des jeux de mots qui ne font rire que lui. Très dévoué pour ses élèves, il lui arrive de partir dans la lune et de n'en revenir vraiment qu'à la fin du cours.
Très pédagogue, c'est une autorité pour ce qu'il enseigne. Mais le peu d'écart d'âge avec ses élèves ne joue pas en sa faveur. Il reste toujours sensible au charme féminin et perd vite ses moyens face à une élève. Néanmoins, évitez de trop jouer sur ce point. Idem, il ne se laisse pas non plus marcher sur les pieds.
Côté devoirs, il se rend peu compte que le niveau de ses élèves n'est pas le sien et que leur intérêt pour al passionnante science runique n'est pas aussi profond que le sien...
Xaël n'a toujours conscience de la réalité des choses et n'attribue pas les mêmes proportions à un fait que ne le feraient les autres profs...

Pour illustrer sa fiche, je vous propose de jeter un coup d'oeil à ses précédents cours (vous y trouverez l'inspiration) :


Cours 1 • Couleurs, liaisons et gravure
Cours 2 • Danse des Runes
Méditation runique
Runes d'attaque et de défense
Un McEwan averti en vaut deux (cours)

Revenir en haut Aller en bas
Iain H. Llywarch
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 34
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : 2/3 Conférencier - 1/3 Enseignant
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/09/2012
Coup de coeur : 0
Gallions : 4353

MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   Ven 7 Sep 2012 - 17:26


Prénoms : Iain Hayden
Nom : Llywarch
Age : 43 ans
Catégorie : Sorcier
Groupe : Neutre
Matière enseignée : Langage des Créatures Magiques. Je dispense mes cours plus sous la forme de conférences (ou colloques dans le milieu universitaire et ailleurs), que des cours à proprement parler.

Votre personnalité de prof en quelques lignes : Très pragmatique. Très exigeant. Très perfectionniste. J'aimerais qu'au moins l'une de ces trois qualités citées, fassent état chez mes futures têtes pensantes. Bien évidemment, je déteste au plus haut point, le laxisme entretenu par certains étudiants au sein des hautes écoles. J'abhorre particulièrement le bruit, mes interventions se font toujours dans un silence parfait.

En revanche pour ce qui est de mes interlocuteurs, je tiens toujours à ce qu'ils soient concentrés et à ce que je leur dispense mon savoir. Il est entendu que par pur souci d'élitisme et de zèle, j'aiderais les plus assidus au détriment des plus faibles. Du moins, je tenterais d'en faire quelque chose d'acceptable. Je ne suis là que pour mes connaissances spécialisées dans le langage des Créatures Magiques, si l'on m'écoute, c'est préférable. Si on ne m'écoute pas, tant pis. Les têtes vides le resteront toute leur vie. Et ça, je m'en contrefiche.


~¤~

- T'as vu ? Y'aurait un nouveau professeur … J'ai vu son nom sur l'emploi du temps. Encore un nom à coucher dehors quoi.

- Lly … truc. Et en plus vous avez vu le nom barbant de sa matière ? « Spécialiste dans le Langage des Créatures Magiques ». Ouuuuuuh, c'est pompeux !

Je laissais dégoiser ces pauvres ères. Incapables d'avoir un jugement de valeur correct, tant leur esprit était formaté. Je les laissais prendre place dans l'immense Amphithéâtre, dans un brouhaha immense et avec des pas à réveiller les morts. Pour ma part, j'étais présent, mais bien au fond de l'immense édifice, bras croisés et les yeux fermés.

De toute manière, j'avais le temps d'intervenir. Ce n'était pas quelques minutes de retard sur leur ô combien horaire de Ministre, qui leur ferait perdre du temps. J'entendais de là où je me trouvais, des soupirs d'impatience, des quolibets dont j'étais affublé bien malgré moi. Cela me faisait bien sourire. A l'intérieur. Toujours à l'intérieur. J'embrassais de nouveau par mon regard, l'immense salle. Les derniers retardataires venaient d'arriver, visiblement soulagés que l'éminent membre du corps professoral, ne faisait pas encore acte de présence. Certains commençaient à se lever, trop impatients pour rester. Bête populace que j'avais en face de moi.

Et dire que je devais inculquer, un tant soit peu de mon savoir à tout ces ânes bâtés ? Pauvre de moi.

Je décidais enfin après presque une demi-heure d'observation, de daigner enfin me lever et me mélanger avec les gens des strates inférieures. Je descendais les escaliers dans un silence quasi-religieux, bien que je pouvais encore entendre quelques chuchotements lors de ma descente de marches. Étant enfin arrivé sur l'estrade, où je pouvais à loisir contempler toute cette masse informe estudiantine, je pris la parole, d'une voix calme et posée contrastant parfaitement avec mon immense carrure :


- Commençons.

Je regardais encore, ces pauvres têtes ahuries qui attendaient sûrement une présentation de leur professeur, ce que je ne leur donnerais pas. Mes cours se dispensent essentiellement à l'oral, pas de prise de notes, ils le verront bien de toute façon. Celui qui n'a pas été à mon cours n'aura aucune aide par ses pairs.

Marchant sur l'estrade, en long en large et en travers, je dispensais mon premier cours. Magistral.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Devenir professeur de Poudlard University   

Revenir en haut Aller en bas
 
Devenir professeur de Poudlard University
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comment devenir prof de rp ?
» Animagus, de Julius Skaghetti
» Pour devenir partenaire
» Professeur Binns
» Astuce pour devenir riche ou "moyen"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Règles & gestion des personnages :: Les premiers pas dans le forum :: Bureau des Inscriptions-
Sauter vers: