PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Intrusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Haley Mayfair
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 15
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Londres
Occupation : Danseuse...entre autres.
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Zyn's
Date d'inscription : 17/05/2013
Coup de coeur : 3
Gallions : 3336

MessageSujet: Re: Intrusion   Mer 10 Juil 2013 - 20:50

Essayer de gagner du temps.

Allez donc convaincre un professeur aux airs caverneux quand vous êtes douée. Joli défi non? Et quand vous êtes tout simplement inculte en la matière?
Impossible.
Même en mentant.
Surtout en mentant.

« Pour un homme qui dit ne pas sortir vous semblez avoir vos habitudes ici, Iain . » taquina-t-elle gentiment.

Haley pitta dans l'assiette de petits gâteaux secs qu'il avait tendu vers elle. Elle affectionnait particulièrement ce genre de mignardises. Le thé qu'elle avait choisi était fruité. Les effluves de mûres et groseilles qui s'échappaient de la délicate porcelaine témoignait certainement de son penchant pour les parfums sucrés et acidulés. L'heure du thé était son moment favori de la journée. Quel que soit le temps dont on disposait, cet instant paraissait être privilégié. On arrêtait tout, même le temps. Et on profitait. En bon anglais qui se respecte, ne laisse rien, ni personne empiéter sur le thé.

« Je n'ai pas l'intention de vous faire perdre votre temps Iain. Ni de perdre le mien...»

Elle usait volontairement du prénom de son compagnon. Cela brisait un peu la distance et le pouvoir que pouvait exercer un professeur.
Le corps professoral l'avait toujours un peu impressionné. Peut-être parce qu'elle n'avait jamais réussi pleinement à le satisfaire. Au sens figuré du terme... puisque certains ne s'étaient pas vraiment plein de partager autre chose avec elle que de longues conversations d'érudits.

Haley plongea son regard bleu dans celui du professeur et décida pour une fois, de jouer la carte de l'honnêteté. Du moins... le plus prés de la vérité possible. Enfin, pas trop loin. Moins loin que prévu...
Elle grignota le bord du biscuit après l'avoir trempé dans son thé et balaya du regard les autres clients.
Après tout, elle n'avait rien à perdre. Elle avait réussi à approcher le professeur, à attirer son attention, il pourrait tout aussi bien se lever et la planter là, qu'elle ne considèrerait plus cela comme un échec cuisant. Un échec tout court suffirait amplement.

« Je n'écris pas une thèse au sein de Poudlard Université. Et je serai bien incapable de vous convaincre, vous vous en apercevriez bien assez tôt. Je n'ai pas non plus l'intention de vous flatter outre mesure, il me semble que certaines de vos étudiantes s'en charge déjà très bien. »

Non, elle ne pensait à personne en particulier voyons.
Il n'avait pas quitté la table. Son attention était toujours portée sur elle.
Un peu rassurée par l'absence de tout commentaire ironique ou désagréable, Haley poursuivit.

« J'ai envie d'en savoir plus sur le langage des créatures magiques et j'ai appris que vous étiez spécialiste dans ce domaine. Je n'ai aucun diplôme et je me demandais s'il existe des passerelles qui me permettrait d'étudier ce domaine. Je n'ai peut-être pas le savoir de vos étudiants mais j'apprends vite et je suis d'agréable compagnie. L'instant d'un thé est tout ce que j'ai à vous offrir en échange de cette conversation. »

Elle s'autorisa un sourire mutin, croisa les jambes et lissa sa robe sous la table.

« Et pour un homme qui n'a pas l'habitude de sortir, j'imagine qu'un délicieux thé noir et une conversation sur un sujet qui vous plaît ne doit pas être une réelle torture... »
Revenir en haut Aller en bas
Iain H. Llywarch
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 34
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : 2/3 Conférencier - 1/3 Enseignant
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/09/2012
Coup de coeur : 0
Gallions : 3861

MessageSujet: Re: Intrusion   Jeu 11 Juil 2013 - 20:13

Miss Mayfair était vraiment intéressante. Pas de là à en être follement épris, il devait y avoir assez de prétendants pour cela, mais sa compagnie parvenait à m'être agréable. Elle avait mis un peu de "piment" dans ma Conférence et cela m'avait comment dire ? Amusé.
Sirotant mon thé avec une certaine maîtrise, j'écoutais cette jeune femme. Ce qu'elle me dit me fit relever le coin de ma lèvre supérieure. Tiens donc, une ébauche de sourire. Seulement une ébauche, voyons.


- Il semblerait. Je vous avouerais l'un de mes vices Miss Mayfair, j'aime déguster une tasse de thé noir ici.

Pour moi le thé était une institution sacrée. Rien ne pourrait remplacer cela. Le café ne serait jamais à la hauteur, et je détestais ce goût âpre qui s'en dégageait. Et les mélanges audacieux, très peu pour moi. Ma tasse de thé noir, me suffisait amplement. Rien ne pouvait l'égaler. J'écoutais encore Haley, mais cette dernière me fit tiquer légèrement. Elle m'appelait Iain, au lieu de Sir Llywarch, chose que j'avais l'habitude d'entendre lors de mes colloques à l'extérieur.
Mais je ne le relevais pas, je me devais de l'écouter. Après tout, elle devait me convaincre et ce ne serait pas chose aisée. Surtout qu'il n'y avait pas beaucoup d'étudiants qui avaient su me donner envie de les aider. Ils n'avaient été que deux, en vingt années de carrière. Peut-être que Miss Mayfair serait la troisième ? Qui sait. Je fermais mon regard sombre tandis qu'elle se confessait. Admirablement. Je la laissais terminer sa diatribe, attentif.


- Je me doutais bien que vous n'écriviez pas de thèses sur mon domaine de compétences. Je l'avais deviné, vu que je ne vous avais jamais vue assise sur les bancs de l'Amphithéâtre. Là, vous piquez ma curiosité. Répliquais-je en la fixant dans ses orbes azuréennes. Vous n'êtes pas l'une de mes étudiantes, mais exceptionnellement je peux vous accepter. Si vraiment cela est votre intention de suivre toutes mes conférences. Je dis bien toutes ! Et pour vous répondre, je ne suis pas contre un thé avec vous Haley. Vous êtes d'une agréable compagnie.

Cela me faisait bizarre de lui avouer cela. Mais en vérité, cela faisait un moment que je n'étais pas sorti de mes Conférences. Et l'arrivée de Miss Mayfair était tombée à point.

- En effet, ce n'est nullement une torture. Au contraire. Un thé apprécié et appréciable et une discussion que j'adore tout particulièrement, tout me sied. A merveille.

Un éclair dans mon regard taciturne. Un questionnement m'étreint soudainement. Je ne pouvais aller contre.

- Miss Mayfair, que faites-vous dans la vie ?

Politesse, politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Haley Mayfair
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 15
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Londres
Occupation : Danseuse...entre autres.
Signature : Copyright de votre signature
Avatar : Zyn's
Date d'inscription : 17/05/2013
Coup de coeur : 3
Gallions : 3336

MessageSujet: Re: Intrusion   Lun 15 Juil 2013 - 19:08

« Je suis danseuse. Et traductrice. »

Généralement, ce genre de confessions entrainaient inlassablement des sourires indulgents. Ce à quoi elle répondait dans un but purement provocateur. « Oh, pas seulement exotique, il m'arrive de faire autre chose de bien plus … classique.» Ce qui était … légèrement différent de son quotidien. Mais pas si loin.
Elle était danseuse de ballet. Une sacrément bonne danseuse même. Et il arrivait, parfois, que pour arrondir les fin de mois... Bref. Elle aimait danser.

Haley sirota son thé en silence.
Tout se déroulait comme prévu.

Comment lui annoncer maintenant qu'elle ne comptait pas assister à toutes ses conférences? Ce qu'elle espérait était bien plus... personnel.

« C'est bien aimable à vous de m'offrir cette chance. Je suppose qu'elle n'est pas donnée à tout le monde. »

Haley gratifia son compagnon d'un sourire amusé avant de s'emparer d'un autre petit gâteau sec.

« Vous n'en prenez pas? »

Un mouvement au fond de la terrasse attira son regard azur.
Un homme en costume clair venait de prendre place à une table, non loin de là. Il ôta le chapeau qu'il portait et le posa devant lui. Il était de dos si bien qu'Haley ne pouvait observer son visage. Grand, la peau mat, la chevelure brune et bien charpenté. Elle réprima un frisson et détourna le regard pour le poser sur Iain.
Tentant au mieux de cacher son léger trouble, elle enchaîna sans avoir réellement entendu ce qu'il avait rétorqué.

« Vous avez tort, ils sont réellement à tomber. Je ne vois que les gâteaux de ma grand-mère pour leur porter ombre. Et ce n'est pas peu dire. En pâtisserie, elle touchait sa bille. »

Elle reposa l'assiette entre eux et releva lentement les yeux vers lui. Pourquoi était-il toujours si lisse? Cet homme sortait-il parfois de ses gonds?
Il semblait bien élevé, avoir un vocabulaire riche, des manières d'homme du monde et portait un costume impeccable. Il devait y avoir une femme derrière tout ça. Au moins derrière le fer à repasser. Mais pas d'alliance à ses doigts croisés.
L'espace d'un instant, elle avait cru déceler l'esquisse d'un trop bref sourire au coin de ses lèvres, mais ce dernier était parti aussi vite qu'il était venu.

Elle se pencha légèrement, prétextant ajouter un peu de sucre à son thé (sacrilège!) et jeta un œil à l'homme. Il avait tourné sa chaise et leur faisait désormais face, calme, il souriait. Haley lui rendit un regard furieusement boudeur puis tâcha de se reprendre rapidement et de détourner l'attention du professeur de son petit manège.

« Vous ne souriez jamais? C'est un principe déontologique du corps professoral? Peut-être que votre femme craint que celà ne séduise les pauvres étudiantes si désireuses de vous plaire...» Lança-t-elle, taquine. « Et d'ailleurs, pourquoi avoir choisir cette voie? Les étudiants doivent être barbants la plupart du temps, non?»
Revenir en haut Aller en bas
Iain H. Llywarch
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 34
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : 2/3 Conférencier - 1/3 Enseignant
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/09/2012
Coup de coeur : 0
Gallions : 3861

MessageSujet: Re: Intrusion   Sam 10 Aoû 2013 - 0:06

Danseuse et traductrice ? Étrange duo. Même si la perspective de la voir danser était alléchante, je reste tout de même un homme, et je me suis permis de voir son corps admirablement bien fait, traductrice cela me plaisait bien mieux. Au fur et à mesure que je passais du temps en sa compagnie, elle parvenait à me dérider. Merlin étais-je devenu fou ? Non, on ne balayait pas une quarantaine d'années estampillé d'un caractère à faire pâlir un Sombral, en un battement de cils. Du moins, de ses cils. Non, Miss Mayfair avait une montagne immense à gravir. Celle de mes éternels préjugés, et encore, j'étais loin du compte. Je l'écoutais me bercer, de sa voix que je trouvais douce. Mon regard sombre la fixait par moments, comme pour deviner ce qui se cachait derrière ses orbes azuréennes. Ou bien, ce qu'elle voulait me cacher.
Tandis que je sirotais mon thé, sans mot dire, l'une de ses phrases me fit quelque peu sourire. Un ébauche d'un quelconque sourire prit place sur mes lèvres, mais jamais elle n'obtiendra de moi, l'immense sourire qui devait apparaître chez mes compatriotes masculins quand elle se mettait à danser. Mais traductrice et danseuse, j'aurais aimé voir cela.


- En effet. Vous ne mesurez pas la chance que vous avez. Miss Péters vendrait son âme au diable, si elle le pouvait. Répliquais-je sur un ton qui se voulait amusé. Mon emploi du temps s'en trouve chargé, et je n'aime pas perdre mon temps. C'est quelque chose qui me met hors de moi. Hors, j'espère que je ne me fâcherais point contre vous Haley.

Nouvelle ébauche de sourire. Nouvel échec. Décidément, c'était à proscrire. Elle me demandait si j'étais encore désireux des douceurs sucrées. Et ma réponse quant à elle, serait toujours négative.

- Faites-vous plaisir Miss Mayfair. Et je vous crois sur parole pour votre grand-mère. Mais rien n'y fait, j'abhorre le sucré.

Tandis que je buvais mon thé, tranquillement, Roxie se décida à revenir. Visiblement contrite et désolée. Je ne sus nullement la cause de ce désarroi chez sa personne, mais elle attendait. Quoi ? Je ne saurais le dire. Elle venait de m'apporter un en-cas salé, parce que visiblement, elle savait pertinemment que je détestais petits gâteaux mièvres et mignardises édulcorées.

- Mister Llywarch, tenez c'est pour vous. Vous voir sans manger, me stressait, alors j'ai demandé au chef de vous faire quelque chose de salé. Ça vous va ?

Jamais je ne vis, durant toute ma carrière de professeur maussade et tyrannique, une jeune fille autant ... timide. Rougissante, elle attendait que je morde dans la création de son cuisinier. Ce que je fis, pour qu'elle s'en aille. Visiblement heureuse, il lui en fallait peu, je m'en retournais à la danseuse. Et traductrice. J'avais tendance à l'oublier.
Ma femme ? Si j'avais pu, j'aurais éclaté d'un immense rire, si sonore qu'il en aurait fait vibrer les entrailles de ce café estudiantin ! Dans ma prime jeunesse, fatale erreur, je fus fiancé. Mais le jour de mon mariage, Joleen a préféré le témoin à son futur mari. Et neuf mois plus tard, leur idiot de fils est né, neveu de mon très cher W. Alors, non, il n'y avait pas de femme. Et il n'y en aurait jamais. La femme était vénale, diabolique, inquisitrice, manipulatrice. Mais si elle en prenait les traits de Miss Mayfair, alors moi aussi, je pouvais vendre mon âme au diable.
Elle avait failli ébranler le colosse que je suis, avec une seule de ses phrases.

Elle était douée, c'était indéniable.


- Non. Je n'ai pas de femme, Haley. Et encore je vous en épargne les détails, qui sont nullement romancés. Et pour vous répondre, j'aime ce que j'enseigne. Les étudiants, je tente de leur apporter, tant bien que mal, je vous l'accorde, un peu de mon savoir. Mais s'ils sont assidus et m'écoutent, cela ne me pose aucun souci. Mais s'ils en viennent à n'être que des ânes bâtés, je les délaisse. Je préfère en faire des têtes pensantes que des têtes vides.

Intérêt pour Miss Mayfair.

- Et vous ? Pourquoi danseuse et traductrice ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Intrusion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Intrusion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]
» Protocole en cas d'intrusion dans l'espace aérien.
» Intrusion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Poudlard University :: Les Intérieurs du château :: Amphithéâtres-
Sauter vers: