PortailPortail  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


Partagez | 
 

 Une nouvelle vie (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isis Kitlee
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 519
Age du personnage : 21 ans
Habitation : Poudlard University
Occupation : Iccam
Signature : Jugette
Avatar : Ulysse
Date d'inscription : 09/05/2007
Coup de coeur : 75
Gallions : 12479

MessageSujet: Une nouvelle vie (PV)   Mar 5 Fév 2013 - 16:11

Tchou Tchou

Le Poudlard express passa un nouveau virage avec succès. Une victoire sur le monde chaotique qui l’entourait. La locomotive siffla de nouveau. Devant se dressait une grotte qui semblait sur le point de s’effondrer. Le monde n’était plus sur, d’ailleurs, n’était ce pas un géant qui s’approchait par la droite. Pschiiiit. Le train dérailla dans un vacarme assourdissant tandis que la locomotive émit un dernier cri.


- Foutu jouet, râla Isis après avoir réussi à garder tant bien que mal son équilibre, c’est l’heure de la sieste.

La galléa ramassa le malheureux accidenté et alla le ranger dans le coffre à jouet avec ses nombreux compatriotes. Elle soupira et continua à ranger la pièce qui ressemblait plus à une fête foraine pour petiot qu’à son salon. D’ailleurs, depuis qu’Egon et elle avait emménagé dans leur cottage à la périphérie de Londres, leur salon n’avait jamais ressemblé à un salon. Au début ça avait été une pièce de stockage, puis très temporairement une salle de réunion de la résistance, puis une salle d’accouchement, et maintenant une salle de jeu.

- Je ne vais pas me répéter.

La sorcière ramassa le balai de son fils. Elle souriait en repensant au désespoir de son fils qui n’avait pas pu emmener son balai. Rhidow à onze ans venait d’intégrer Poudlard et houspillait de ne pas avoir le droit d’emporter le cadeau de son parrain, Enki. Le petit gryffondor avait bien tenté de l’emmener en douce mais Isis avait réussit à l’en dissuader. Elle n’était pas peu fière de cette victoire.

Victoire qu’elle ne semblait pas avoir sur sa fille.


- Lili, tu as intérêt de sortir de ta cachette, sinon…


Dehors la pluie tombait sans discontinuer depuis 3 jours maintenant. Le cottage se trouvait en pleine campagne, un bois magique bordait le jardin et compléter à merveille l’arsenal de protection que la propriété possédait. De ce fait, seul un nombre restreint de personne pouvait venir à la maison. C’est pour cela que lorsqu’on toqua à la porte, Isis n’alla pas ouvrir trop occupé à trouver sa fille et à ranger, son invité savait très bien qu’elle pouvait entrer comme chez elle.

- Méééééééééééééhu

La petite fée sortit de sous la table et se précipita dans les bras de Mélusine. Aucun doute sur sa filiation, de son gabarit au trait de son visage, la fillette ressemblait à sa mère. Sauf les yeux, qui était ceux de son père et ses mimiques made in Sutham.

- Lileya ! Au lit tout de suite !

Cela faisait plus d’une demi-heure que la petite lys retardait sa sieste. D’ailleurs un « méveepa » à peine audible suivit d’une moue boudeuse signifiait clairement que l’idée d’aller se coucher n’était pas dans ses priorités, toutefois la petite sorcière descendit des bras de Mélusine et trottina maladroitement vers sa chambre résignée. De temps en temps, elle s’arrêtait pour vérifier que sa maman la suivait bien avec un énorme sourire. On ne sait jamais, si elle changeait d’avis. Mais ce ne fut pas le cas.

Deux minutes après, Isis poussa sans bruit la porte. Après avoir mis le pyjama à sa fille, cette dernière s’endormie sans demander son reste avec son loup Êteuh dans les bras. La peluche se nommait Seth, comme son parrain hybride, mais à 11 mois Lileya n’arrivait pas encore à prononcer correctement le prénom.


- Désolée pour la comédie, commença-t-elle tout en préparant le thé, Lili devient insupportable quand son père est en mission. Elle ne veut pas me lâcher d’une semelle. D’ailleurs, tu as des nouvelles ? Même si ce n’est qu’une mission de reconnaissance, il ne veut pas nous mettre en danger en envoyant des lettres. Mais je me demandais, peut-être que toi…
Revenir en haut Aller en bas
Mélusine McEwan
● Magic Touch ●

avatar

Nombre de messages : 1085
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 187
Gallions : 8401

MessageSujet: Re: Une nouvelle vie (PV)   Dim 24 Mar 2013 - 23:57

Mélusine avait glissé les mains dans les poches de son jean. Ses bras, délaissés pour l'heure de la sieste, lui paraissaient brutalement vides. Elle afficha néanmoins une expression amène et glissa, complice :

« Tu sais bien que je préfère les gens qui ont du caractère. »

Remarque qui pouvait viser la fille comme la mère. Étrangement, elle n'avait pas trop de mal à imaginer une Isis miniature aux éclats de voix aussi forts que ses éclats de rire. Dans un froncement de sourcils, elle essaya de rappeler au premier plan de sa mémoire le souvenir d'une Isis à peine âgée de onze ans, ensevelie sous le Choixpeau Magique en attente d'être répartie. Dans ce souvenir, premier d'une longue liste, devait apparaître son amie dans la configuration la lus proche de celle qu'elle avait été enfant. Mais, de deux choses l'une, ou bien sa mémoire lui jouait encore des tours ou bien Mélusine avait-elle trouvé mieux à faire qu'observer toute une ribambelle d'enfants tremblants au seuil de leur répartition.

' Laisse-moi deviner, une étude comparative des meilleurs souvenirs de vacances avec Alex Cohen et Nellie de Vancaster ? Une course de chocogrenouille ? La mise en place d'une stratégie pour faire exploser le jus de citrouille de Rogue ? '

Non, décidément, dans la grade foire aux souvenirs, impossible de ranimer l'image de ce jour-là. Quand avait-elle donc pu croiser la route d'Isis pour la première fois ? Quelle était cette fameuse première impression qui se devait d'être la bonne ? Quels étaient les «quand» et les «comment» qui marquaient le début de leur histoire à toutes deux ?
Foulure des neurones en perspective.

Consciente que son silence commençait à s'étendre de manière singulièrement anormale, ce qui, en d'autres temps et d'autres lieux, ne lui aurait attiré qu'un sourire moqueur de la part d'Isis, Mélusine rapatria ses souvenirs brumeux avant de sauter à pieds joints dans le présent. Figurativement parlant. Elle avait une question sur le feu, qui n'accepterait ni délai ni digression.


« Tu sais bien qu'on envoie pas les pères au danger... »

Pas très convainquant comme réconfort, uh ?
Mais elle savait faire bien mieux.

Après avoir jeté un
Accio approximatif et avoir reçu en échange de ses efforts une masse de cuir fané rouge et informe, sa main droite s'en fut à l’aventure, explorant la caverne aux merveilles qu'était la besace de l’Écossaise. Moins d'une décennie plus tard, ses doigts s'en revinrent, victorieux, recroquevillés autour d'un petit objet qu'ils dévoilèrent en se dépliant un à un. Au creux de la main de Mélusine se trouvait une petite bille remplie de fumée. Si ce n'était par la taille du machin, on n'était pas si loin du rappeltout commun. Quoiqu'un rappeltout aurait probablement viré à l'écarlate aussitôt entré en contact avec son épiderme. Mais c'était une autre histoire.
L'objet qui évoquait le rappeltout sans en être un était une des petites fiertés de Mélusine, une mode qu'elle avait lancé depuis qu'elle avait été promu (ô joie, ô bonheur Neutral ) au rang de Colonnel. Une mode discrète et secrète connue des seules têtes pensantes de la Résistance. Un secret ne vaut rien s'il est partagé par le commun des mortels.

'Et l'amitié ne vaut rien si on ne lui sacrifie pas quelques uns de ses secrets.'

Exactement.
La preuve en paroles :


« C'est la builgean d'Egon.»

Et Mélusine de se lancer dans une explication dont elle avait le secret : la builgean (du mot gaélique signifiant "bubble") était un mode de communication simplissime et indétectable. Chacune des têtes pensantes de la Résistance, envoyée sur le terrain, en reconnaissance comme en mission à risque, embarquait sa builgean avec lui, tandis qu'un double de la builgean était conservée au Q.G.. Ou sur la personne de la Colonel. Tant que la fumée restait grise, rien à signaler. Si la bulle se teintait d'une couleur( au choix parmi un vaste camaïeux de teintes), là, il y avait souci, danger, urgence... bref, la nécessité d'une intervention-secours ou une précaution particulière à prendre. Anyway, c'était mauvais signe. Aussi, tant que la builgean ne virait pas au rose bonbon ( Very Happy ), tout allait pour le mieux dans le meilleur de monde.

« Rassurée ? »

Maintenant que le secret des builgeans n'en étaient plus un, Mélusine en profita pour les sortir l'une après l'autre de son sac et des les aligner devant elle. Ce serait plus simple de les garder à l'œil, ainsi. De guetter le moindre virement de couleurs. Il y avait quelques personnes, parties au loin, dont le destin lui tenait particulièrement à cœur et qu'elle surveillait, l'air de rien, même si leur disparition ne menacerait probablement par l'ordre établi. Ca faisait un sacré poids de souci à balader sur ses épaules.
Une cousine, un ami, un...


Des excuses à la pelle qui ne réussiront pas à te dire combien je suis désolée d'avoir mis un tel temps pour te répondre. C'est un plaisir de te retrouver, Isis Kitlee Smile .




« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle vie (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Alternatif :: Les Pays Unis de la Résistance :: Londres ● Capitale des PURs :: Habitations & jardins-
Sauter vers: