Forum de jeu de rôle par écriture alternée sur le thème de l'univers magique de Harry Potter de JKR pour adulte et jeunes adultes
{ What is the date today ? }

N'oubliez pas que l'histoire du forum suit le cours des saisons que nous vivons IRL à J+2 ans.

NOUS SOMMES EN 2017

Donc faites attention à vos dates de naissances et autres dates dans la chronologie de vos personnages.

{ Forum réservé aux membres déjà inscrits }


Le forum n'est plus administré.
Nous n'acceptons plus de nouvelles inscriptions pour le moment.
Pour toute demande de gestion
ouvrez un sujet dans la section réservée aux invités et un membre vous répondra.

{ Invité }

Si tu as cinq minutes
Fais un petit tour du côté du clic

Top Site #1 Top Site #2 Top Site #3 Top Site #4

"Ayez la clic attitude !"


 L'Alternatif :: RP Express :: RP Express LibertéPartagez | 
 

 International Sorcerer Christmas Fair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Mélusine McEwan
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 1004
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 184
Gallions : 8021

MessageSujet: International Sorcerer Christmas Fair   Lun 24 Déc - 10:55


Nom du responsable RP : Mélusine McEwan
Noms des participants : Elinor Redgrave, Sarah Mickaels, Loevi Leroy ( ? ), James Gardens, Jane Doe, Sham Alasdair McBrashen, Mélusine Mcewan...
Lieu(x) où se déroule l’histoire : Ramsen, canton de Schaffhouse, Suisse
Date(s) / Echelle du temps : point de départ → 21 décembre 2014, début de soirée
Pitch du sujet au départ : une soirée à l'International Sorcerer Christmas Fair, qui se tient tous les deux ans dans un pays différent et qui s'ouvre aux moldus pour la première fois de l'histoire. Une soirée comme tant d'autres. Ou pas.
Chronologie : après tous les sujets en cours.
Avertissement : Standard [X] Sexualité [ ] Violence [ ] Idées pouvant être choquantes [ ]
Raison de l’ouverture du RP Express : pour le plaisir de faire un sujet collectif, de jouer ensemble et de célébrer les fêtes de fin d'année à notre façon
Administrateur ayant donné l’accord : LE PERE NOEL Bullet Accepté [ ] Bullet Refusé [ ] Bullet Hors-la-loi [X]






L'International Sorcerer Christmas Fair ou Foire Magique Internationale de Noël, est un événement international majeur dans l'univers des sorciers. Cette foire est à Noël ce que la Coupe du Monde est au Quidditch et regroupent à chaque occasion des milliers de sorciers venus des quatre coins du monde, sur une période de douze jours. Elle se tient tous les deux ans, du 12 au 24 décembre. Chaque édition est accueillie par une nation différente, élue une année auparavant parmi cinq candidats, eux-mêmes sélectionnées parmi plusieurs dizaines de dossiers. La foire devient par ailleurs l'occasion pour la ville hôte et le pays d'accueil d'assurer leur promotion sur la scène magique internationale.
L'ISCF est l'occasion pour des centaines d'individus de se rencontrer, d'échanger, de célébrer la culture sorcière. Mais cette Foire est avant tout un marché de Noël gigantesque, composé d'un nombre incalculable des stands auprès desquels l'on peut découvrir les dernières innovations en matières de magie, l'artisanat magique et la gastronomie des autres communautés, tout comme des objets plus traditionnels.
Chaque nation présente à la Foire dispose d'un « pavillon » où sont regroupés tous les stands proposés par ses commerçants.


L'ISCF à Ramsen, canton de Schaffhouse, Suisse, est la première édition de l'évènement à être ouverte à la population non-magique. Aux habituels stands 100% sorciers viendront timidement s'ajouter quelques autres plus... enfin, moins magiques. Les commerçants sont donc invités à accepter les deux monnaies et à servir tous les clients avec le même enthousiasme.
Quant au choix de la Suisse, il s'est imposé comme une évidence aux yeux du comité organisateur : c'est l'une des rares nations à faire preuve d'une absolue neutralité. Chacun et chacune sont donc invités à laisser opinions et préjugés sur le paillasson et à profiter des festivités sans une once d'agressivité. Tout manquement aux mots-clefs de paisibilité et de quiétude n'y gagneront qu'un aller simple vers la sortie, assorti d'une solide amende.




Pavillon Ecossais
21 décembre 2014

Dans sa petite cabane en rondin, Mélusine observait la foule à la dérobée sous couvert de guetter les clients. Pour l'heure, les passants semblaient plus préoccupés par l'idée de combler leur estomac que par l'achat d'un quelconque objet au stand du « Grain de Folie », momentanément délocalisé d'Ecosse pour parer l'International Sorcerer Christmas Fair de ses gadgets décalés et poétiques.
Nulle part ailleurs vous ne pourriez acquérir de la poudre d'escampette, du fil de l'eau, de la poudre aux yeux, un faux-jeton, une lune de miel ou un tour d'horizon. Idem pour les chiens de faïences, ou même les culottes de cheval, pour les plus audacieux.

Sous son bonnet aux couleurs de Noël, ses yeux bleus virevoltaient, attrapant un détail pour l'immortaliser. Là, un enfant dont le regard brillait de milles étoiles. Ici, un couple qui observait le ciel en silence plutôt que d'accorder leur attention aux marchandises multicolores. Partout, des sourires, un pincée d'insouciance, un zeste de magie. De l'affection, de l'amitié, de l'amour sous toutes ses formes.

Mélusine soupira.

Un souffle de vent vint balayer son allée, faisant valser quelques « bulles d'espoir » qui vinrent tournoyer devant elle et s'exploser sur son visage.


« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon


Dernière édition par Mélusine McEwan le Jeu 10 Jan - 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jane Doe
● Humain ●


avatar

Nombre de messages : 22
Age du personnage : 34 ans
Habitation : ?
Occupation : ?
Avatar : Bibi
Date d'inscription : 04/11/2012
Coup de coeur : 6
Gallions : 3259

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mar 25 Déc - 20:58

Spoiler:
 

Le petit groupe se déplaçait joyeusement dans le village Suisse depuis le début de l'après-midi. L'agitation régnait, tout comme les musiques de Noël.

Le voyage avait été exténuant: 8 heures d'avion pour atterrir à Genève, le reste en car pour rejoindre ce lieu enchanteur. Quand le Directeur du Centre de rééducation nous a parlés de ce voyage, il a éveillé les plus fous espoirs en moi. 35 jours sans le moindre progrès, il faut bien un voyage pour entretenir l'espoir. Le corps guérit petit à petit, il faut que l'âme le suive. Mais les bleus à l'âme, ça s'accroche, ça ne se draine pas, ça se traîne.

Pour l'instant on ne se traîne pas trop. On utilise mon fauteuil pour fendre la foule. Cette foule, elle est joyeuse et colorée au milieu des pavillons et des chalets. Tout autour les montagnes forment un écrin fantastique jouant dans l'atmosphère malgré tout intimiste et cosy de la scène. Mon immuable sourire et ma bonne humeur nous précèdent. Les gens sont bienveillants avec nous. Le Comité nous a annoncés comme le symbole de la fraternité, du mélange des peuples et des communautés: sorciers, humains, lycans, vampires. Il y a de tout parmi nous. Au milieu des autres bientôt apparaîtra Mélusine, mon fil de fer. Elle ne peut pas savoir comme il me tarde de la voir. La féérie du lieu, la beauté des décorations, le contexte de Noël n'est qu'une mise en bouche, un prélude à son apparition... Je me perdis dans mes pensées jusqu'à ce que la voix d'un accompagnateur m'interpelle. Qu'est-ce qu'il me tarde de pouvoir marcher à nouveau...

- Alors Jane, qu'en penses-tu?
- C'est magnifique. C'est vraiment... magique ! finis-je en riant.
Revenir en haut Aller en bas

Elinor Redgrave
● Espionne ●


avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 7393

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Sam 29 Déc - 17:00

Même jour, pavillon Russe

Un troupeau d'enfants agglutinés devant un stand du pavillon Russe produisait un nuage de vapeur enchanteur. Tous étaient captivés par le spectacle produit par une troupe de matriochkas enchantées pour exécuter chacune une danse typique des cinq continents. De grands éclats de rire s'élevaient au-dessus du petit groupe et assurèrent un belle recette au commerçant qui exhibait fièrement son produit. Noah et Elliot figuraient en bonne place et supplièrent la jeune femme d'accéder à leur demande. Mais finalement, ce fut leur grand-père qui leur donna satisfaction.

- Et allez! Encore une fois ils ont gagné. Papa...

- C'est Noël. Et puis même moi je voulais les acheter. Ils ne sont qu'un prétexte.

Elinor roula des yeux et secoua la tête. Les liens entre les garçons s'étaient encore plus resserrés ce qui était une bonne à ses yeux. Une fois leur achat emballé ils passèrent de l'Asie à l'Europe. Après une longue escale à un stand de confiseries de Honeydukes, les enfants furent irrémédiablement attirés par un petit stand Ecossais. Les deux garçons étaient tout juste assez grands pour voir le bel étalage et les curiosités de Mélusine McEwan.

- Maman, t'as vu? demanda Noah à sa mère. La dame on dirait une longue citrouille. Elle est belle ! T'es jolie madame tu sais?

Il était vrai que sous son bonnet rouge, avec ses cheveux roux, ses yeux bleus perçaient avec quelque chose d'irréel. Mais dans son regard flottait un zeste de mélancolie.

- Moi je préfère maman. conclut Elliot pour le plaisir de contredire Noah.
- Et si on allait faire un tour les garçons? proposa Hadrien pour éviter tout esclandre.Tu nous rejoins plus tard Lily?
- Allez-y oui. Elle les regarda partir puis se tourna vers Mélusine. Tu as un très joli stand. Eu égard à l'aventure qu'elle avaient vécu autour de Tuppence quelques temps auparavant, elle se sentit concernée par Mélusine.
Revenir en haut Aller en bas

Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 5983

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Dim 30 Déc - 12:47

PAVILLON CHILIEN

Il y avait, pendue au bout de mon bras, une Alice dont les joues rosissantes de froid rivalisaient avec ses yeux brillants d'excitation, silencieuse, comme toujours. A l'autre extrémité de ce même bras, il y avait moi, le regard furtif, peinant à attraper tout ce qui s'offrait à moi visuellement.
J'avais beau voyager aux quatre coins du monde pour les besoins de mes missions ou pour le compte de mes supérieurs hiérarchiques, je n'avais alors guère le temps de m'attarder pour profiter ni de la beauté pittoresque des lieux ni des curiosités artisanales locales. Alors, prendre un week-end pour visiter l'International Sorcerer Christams Fair, c'était une façon comme une autre de m'offrir un passeport pour le dépaysement. Une nuit dans un hôtel hors de prix et deux journées passées à me balader parmi les stands internationaux, ma façon à moi de faire du tourisme.

L'enthousiasme d'Alice coulait le long de mon bras et il me sembla soudain avoir effectué un retour en enfance. Tout me paraissait plus brillant, plus grand, plus nouveau. C'était un changement salutaire et, au lieu de réfléchir, je me laissais emporter pour quelques heures dans le monde de mes années perdues.

J'en émergeai quelques temps plus tard, la bourse bien plus légère et ma main auparavant libre chargée de paquets multicolores. J'avais été trainé dans la réalité par la brusque immobilité de ma filleule. Elle s'était arrêtée pile face à une femme assise dans ce que la population non-magique appelait, si mes souvenir de mon cours d'Etude des Moldus étaient exacts, un canapé roulant. Elle dévisageait la femme en question d'un air grave qui me fit craindre le pire – j'étais toujours l'angoisse que quelqu'un remarque combien Alice était anormale pour une petite fille de trois ans – et je m'apprêtai à intervenir avec toute la maturité d'un adulte embarrassé..

- Excusez-la, elle...

Mais mes mots s'étouffèrent d'eux-mêmes quand Alice lui prit la main avant de lui décocher un sourire immense.
Revenir en haut Aller en bas

Sarah Mickaels
● University ●

avatar

Nombre de messages : 96
Age du personnage : 20 ans
Habitation : Manoir familial Mickaels, Edimbourg
Occupation : Etudiante 3ème année - Moon Shadow
Signature : Fatal†Error
Avatar : SWEETNESSOFSIN
Date d'inscription : 31/03/2011
Coup de coeur : 12
Gallions : 4530

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Lun 31 Déc - 9:51

Même jour, un peu partout.

L'International Sorcerer Christmas Fair, immense foire où m'emmenait mon grand frère chaque année, du moins jusqu'à ce qu'il disparaisse. Cela faisait bien longtemps, que je n'y avais plus mis les pieds. Mais j'avais envie pour une fois, de me changer les idées.
Et peut-être qu'avec un peu de chance, Ellias me rejoindrait. Cette charmante idée me fit doublement sourire et je déambulais dans les allées, vêtue chaudement d'un bonnet blanc et d'une écharpe de la même couleur occultant mes boucles couleur de blé tendre. Mon regard ne savait pas où s'arrêter tant il y avait à voir.

Une grande rousse vendait de tout et je me décidais d'y aller par après. C'était le Pavillon Écossais, je le notais dans ma mémoire. Mais mon regard capta une scène atypique.
Un grand jeune homme comme Gabriel, même corpulence, même couleur de cheveux ... Était-ce lui ?
Je bousculais les personnes présentes, fendant la foule jusqu'à ce pavillon.


- Gabriel ?

Ma voix était si éteinte qu'elle en était presque imperceptible. J'attendis néanmoins que le jeune homme se retourne, le visage rougissant et le cœur battant.
Revenir en haut Aller en bas

Mark Resnald
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 24 ans
Signature : Mélusine
Avatar : Lux Aeterna
Date d'inscription : 02/04/2011
Coup de coeur : 3
Gallions : 4519

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Lun 31 Déc - 10:04

PAVILLON ÉCOSSAIS

Comme par hasard, je me trouvais juste devant l'étal de la grande rousse incendiaire prénommée Mélusine Mc Ewan. Nous nous connaissons bien évidemment et la perspective d'une future baffe n'était nullement à exclure. Par ailleurs, j'avais fait le tour, du moins dans les grandes lignes.
Ce n'était pas la première fois que je m'y rendais à cette Foire. Mais j'en avais envie, et voir un peu les nouveautés sorcières, cela me plaisait. Les Sorciers étaient décidément à l'écoute de nos désidératas et ça, ça me plaisait.

Voyons voir avec Mc Ewan. Enfin avec moi, je ne crois pas qu'elle restera polie. Et ça, ça me fait rire, du moins sous cape.

J'avisais Elinor de mon regard doré, à laquelle je fis un sourire. Une ancienne collègue de Maison, ça faisait toujours plaisir à voir. Cela me plongeait dans une nostalgie certaine, j'adorais Serpentard, Poudlard, Purdey aussi ...


- Elinor, bonjour. Mélusine, qu'as-tu à vendre ?

Elle me prendrait sûrement pour un Scroutt, vu que tout se trouvait sous mon regard doré, mais c'était par principe, et puis oh, j'étais poli.

Ça changeait souvent la donne ça.
Du moins, en partie.

Revenir en haut Aller en bas

James Gardens
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 108
Age du personnage : 47 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Concierge
Avatar : JamesOfTheThames
Date d'inscription : 19/03/2012
Coup de coeur : 18
Gallions : 3689

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mar 1 Jan - 13:32

Il existe trois éléments indispensables à la célèbre décoction qu'est mon précieux polygradens. Comme vous avez été sages mes loulous, vous allez avoir l'éxclusivité mondiale en avant-première. Il s'agit du bruit des pas de chat, des nerfs d'une montagne et d'un grain de folie.
Vous l'aurez deviné mes petits nains de jardin, l'ultime ingrédient (parmi ceux ultra secrets que je viens de vous révéler) n'est dégotable que chez l’infâme rousse que nous ne connaissons que trop bien.

Voici donc la raison principale qui me menait dans cette foire ubuesque.
Mon intention : ne pas m'attarder parmi la gente moldue et accourir au plus vite dans ma petite conciergerie pour terminer ma préparation. Et après - ou avant, à la réflexion - je m’octroierais une petite dose de belladis - c'est toujours bon pour le moral... surtout que les fêtes me rendent grincheux, moi.

Autant de bonnes raisons de me hâter...

Soudain, je m'arrête en plein chemin, à quelques pas du stand de McEwan. Un sourire se peint sur mon visage.
Pourquoi être de si méchante humeur en un jour aussi radieux ? Surtout quand on est entourée d'autant de sorcièrelure clown
Revenir en haut Aller en bas

Loevi Leroy
● University ●

avatar

Nombre de messages : 464
Age du personnage : 23
Habitation : Londres
Occupation : Dissimulée
Signature : Loevy
Avatar : Zyn
Date d'inscription : 15/11/2007
Coup de coeur : 29
Gallions : 6822

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mar 1 Jan - 16:37

Pavillon Japonais
Même Jour

A demi dissimulée derrière l’épaisse fourrure de sa cape d’hiver, Yuuki contemplait la foire sans vraiment la voir, l’esprit engourdi par des relents de panique évaporée. Le bruit ambiant, magma indissoluble de musiques, de rires et de cris, pulsait dans sa tête à l’en étourdir, et les couleurs vives se mêlaient en un tourbillon psychédélique effrayant. Elle avait perdu son chemin depuis si longtemps qu’elle ne savait plus si elle devait compter en minutes ou en heures, et le village de Noël sorcier lui semblait si vaste et alambiqué qu’elle craignait de ne jamais pouvoir s’y retrouver. Quant à repérer un visage connu dans cette foule hostile qui la bousculait en tous sens… autant renoncer.

Obtenir l’autorisation de se rendre à l’ISCF n’avait pas été chose facile et elle avait dû mettre toute son énergie à promettre de cent façons différentes qu’elle n’attirerait pas l’attention sur elle, qu’elle suivrait sagement son accompagnateur, et qu’elle garderait tout aussi sagement son visage caché sous sa capuche en fourrure. Elle n’avait pas envisagé une seconde que cette sortie pourrait être une épreuve pour elle – tout ce qu’elle avait vu, c’était une occasion de quitter enfin l’intérieur ténébreux et étouffant du bâtiment où elle avait été cloîtrée depuis son retour du Japon. De respirer un peu. Se sentir libre, l’espace d’une journée.

Elle avait scrupuleusement suivi les consignes, jusqu’au moment où elle avait réalisé avec une grande frayeur que la personne qui la surveillait avait disparu. Le temps qu’elle s’en rende compte, elle avait déjà changé de décor, de pavillon, de pays, peut-être même de continent – elle s’était perdue. Elle avait tenté de revenir sur ses pas, s’était refusée à demander son chemin, de peur de faire l’une de ces mauvaises rencontres contre laquelle on l’avait si longtemps mise en garde, et ne s’était arrêtée qu’au son d’une langue familière à l’oreille, une langue qui, elle, était liée à un passé dont elle pouvait se souvenir. Les visages asiatiques l’apaisaient suffisamment pour lui permettre de réfléchir mais elle ne savait plus quoi faire. Attendre qu’on la retrouve, continuer à tourner en rond en espérant retrouver son chemin ?

Finalement, elle opta pour une troisième option. Celle qu’elle avait rejetée jusque-là.


-Excusez-moi, vous savez où se trouve le pavillon anglais ?


Dernière édition par Loevi Leroy le Ven 4 Jan - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Mélusine McEwan
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 1004
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 184
Gallions : 8021

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mer 2 Jan - 19:45

« Merci, petit monsieur. Tu n'es pas trop moche non plus. », sourit-elle à l'adresse de Noah avant de le regarder s'éloigner avec une pointe d'amertume coincée sur le bout de la langue. Avec un nouveau sourire puisé dans ses réserves, Mélusine se tourna vers Elinor :«J'en connais un qui ressemble à son père... »

Sans trop savoir qui de l'amusement ou de la nostalgie l'emportait.

« Anyway, merci ! Fais-moi plaisir, choisis un quelque chose pour tes garçons. Cadeau de la maison. »

Mini-pause.»

« Je ne crois pas connaitre le deuxième... », se hasarda-t-elle sans réellement poser la question. Dans le même temps, elle tendit à un vieux monsieur à la nationalité incertaine un petit sachet deux bobines des fameux fil blanc et fil rouge, agrémentant le tout d'un au revoir dans toutes les langues de sa connaissance et de quelques unes de son invention.

Et puisque c'était un peu l'effervescence en cette avant-veille de la veille de Noël, elle n'eut pas le temps de retourner à Elinor qu'un nouvel élément perturbateur réclamait son attention. Sans même un regard dans sa direction, elle lança à Resnald :


« Resnald... une paire de baffes, ça t'intéresse. En plus, elles sont en solde, petit veinard. Pour le reste, sers-toi de tes yeux, uh ? »

Comment ça, ça n'était pas ainsi qu'elle ferait tourner le commerce ?
Il y avait tout de même quelques avantages à être son propre patron : 1. offrir un quelque chose à qui elle en avait envie, 2. être désagréable avec qui elle voulait, aussi. Non mais.


« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon


Dernière édition par Mélusine McEwan le Lun 7 Jan - 19:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Emreis McEwan
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 28 ans
Occupation : Ebéniste
Avatar : Mélusine's
Date d'inscription : 22/03/2010
Coup de coeur : 6
Gallions : 5159

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mer 2 Jan - 20:15

∞ Emreis


Pavillon écossais • même jour

En guise de trêve à notre dernière dispute, j'avais proposé à Camille une escale de quelques jours à l'International Sorcerer Christmas Fair. En supplément d'un changement de décor salutaire pour notre histoire qui s'enlisait dans une routine destructrice, il y avait le plaisir authentique de pouvoir pour la première fois, partager un morceau de mon univers avec l'homme que j'aimais depuis bientôt six ans. Bien entendu, dès le code du secret levé, j'avais effectué pour ses beaux yeux toute une flopée de sortilèges, potions magiques et enchantements divers pour l'intégrer de mon mieux à ma différence. Mais des lieux-clefs comme le Chemin de Traverse ou le premier stade de Coupe du Monde venu lui étaient toujours fermé. Nous autres sorciers avions le secret trop farouchement chevillé à l'orgueil. Si nous acceptions de divulguer notre existence, il nous fallait néanmoins garder le voile posé sur nos mystères. Lourd et opaque, le voile, si possible.

Présentement, je me hasardais dans le dédale des stands tandis que Camille s'était prétendument détourné pour saluer un ami croisé au hasard de la foule. Je savais pertinemment qu'il n'avait fait demi-tour que pour échanger quelques monnaie sonnante et trébuchante, contre ce coffret de bois et de cuir qui m'avait attiré le regard et le coup de cœur. Ce cœur rendu si léger, presque tendre, par ce qu'un geste aussi simple pouvait traduire d'affection à mon égard. J'avais presque oublié l'effet que cela procurait.
Les yeux perdus dans le vague, ou plus précisément, dans mon imaginaire, je ne prêtais que peu d'attention à la foule bigarrée et chahutante qui m'entourait. Je bousculai quelques quidams, adressait mes plus plates excuses aux mauvaises personnes, sans parvenir à me départir de mon air béat. J'étais persuadé que notre histoire abordait un tournant vers des rivages plus amènes.

Je manquais alors rester sourd à la petite voix qui monta me chatouiller l'oreille et dus m'y reprendre à deux fois pour saisir le sens de son propos, et deux fois supplémentaire pour identifier l'auteure de cette question. Quand je n'avais pas la moindre idée de la réponse.


- Bonjour !

Est-ce ma faute si mes parents m'ont bien élevé ? Et c'était toujours ça de pris à ne pas passer pour un imbécile.
Mais cette petite politesse énoncée, je n'étais pas plus au fait de l'endroit où pouvait bien se trouver ce fameux pavillon anglais. Il me semblait que les organisateurs avaient laissé parler leur sens de l'humour quand il s'était agi d'organiser chaque continent. Ou bien s'agissait-il d'une stratégie purement commerciale ? Au détour d'un égarement, on s'attardait sur de nouveaux stands qui n'auraient pas attiré notre attention première ?

Bien. J'avais assez délayé le temps. Autant assumer mon ignorance.


- Je dois vous avouer que je n'en sais rien du tout ! Mais je veux bien le chercher avec vous...

Au hasard de nos pérégrinations, peut-être apercevrai-je Camille et... il n'y avait rien que j'appréciais tant que de l'observer à son insu.
Si la jeune femme déboussolée acceptait ma rôle de compagnie.


HJ: je sais, c'est bien trop long. Mais il y avait une éternité que je n'avais pas posté...


Dernière édition par Emreis McEwan le Sam 19 Jan - 19:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●


avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 4898

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Jeu 3 Jan - 19:00

Les doigts dans le nez de toute façon. C'était tout ce qu'elle avait besoin de savoir pour le faire. Elle avait tellement pratiqué la théorie que la pratique avait forcément du filtre à un moment ou à un autre. La dernière fois, elle s'était presque sentie bouger, c'était forcément le signe que le changement était imminent. Elle avait même perdu un bout de mèche de cheveux. Il s'était forcément passé quelque chose ce jour là ! Comme quoi, il avait juste fallut qu'elle se trouve un professeur motivé qui lui était personnellement attitré, qui n'était pas facile à démoraliser et qui s'accrochait plus qu'une vieille huitre à son rocher. Des heures entières à travailler son mental, à s'efforcer à motiver chaque cellule de son corps à bouger. Fastoche c'est dans la poche. Sophia rouvrit les yeux pour regarder son reflet dans le miroir, oui c'était une question de volonté, elle pouvait le faire, elle le voulait au plus profond de son être. Elle l'avait assuré à Priya avant que celle ci ne disparaisse au beau milieu de son appartement, lui donnant rendez-vous dans quelques minutes près du pavillon anglais.

Sophia dégagea ses cheveux de son cou pour les ramener en un chignon à peu près propre au sommet de sa tête et enfila son manteau avant de se frotter la main pour ramener sa concentration. Cette fois-ci c'est la bonne, dit-elle avant de disparaître dans un 'pop' retentissant. Bon premier point positif, elle avait disparut pour de bon. Deuxième point positif elle se trouvait au dessus du pavillon anglais. Point négatif, elle se trouvait à bien cent mètres au dessus du pavillon anglais et entamait une chute libre sans balai ou parachute. Oh par Merlin. Oh par la barbe et le caleçon de Merlin. Elle se mit à hurler, battant des bras dans une piètre tentative pour voler. Le jour où elle réussissait enfin à transplaner était le jour de sa mort. Il n'y avait vraiment aucune justice dans ce monde. Comment avoir du sang froid dans un moment pareil ? Décision, destination, détermination passaient aux oubliettes quand le sol se rapprochait un peu trop rapidement. Sophia réussit pourtant à transplaner … quelques mètres plus près du sol, et ce plusieurs fois, tout en hurlant à s'en arracher la voix, avant de rassembler ses esprits pour penser à autre chose que sa chute.

PAVILLON ECOSSAIS


Sophia s'écrasa près d'un pavillon qui n'avait rien du pavillon anglais. Tant mieux, elle n'aurait pas voulut que Priya la voit comme ça, pas sûr que sa prof apprécie son style personnel. Elle sentit son corps fourmilier à plusieurs endroits avant d'avoir eut le temps d'avoir mal. En tout cas, elle n'avait jamais autant aimé la terre. Elle se releva prudemment, passant ses mains sur son visage pour vérifier que tout était bien à sa place et épousseta son manteau avec des mains tremblantes. Si on ne l'avait pas trop remarqué, c'était déjà ça. En tout cas, même si elle n'était pas très forte pour transplaner, en ce qui concernait les entrées fracassantes, elle était passée maître dans l'art.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com

Ellias MacInerty
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4631

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Ven 4 Jan - 13:24

PAVILLON CHILIEN

Ellias s'était porté volontaire pour accompagner Loevi à l'International Sorcerer Christmas Fair. Il n'y avait pas de raison pour qu'elle soit la seule à sortir, lui aussi commençait vraiment à en avoir marre de rester confiné, et encore, il devait reconnaître qu'il était quand même beaucoup plus libre qu'elle. Il pouvait encore sortir à sa guise et voir des gens, même si en l'occurrence il n'y en avait pas des masses. Alors il avait parlé en sa faveur, appuyant sa demande pour l'aider comme il pouvait à sortir et prendre l'air. Elle le méritait. Parfois, il se demandait s'il n'aurait pas mieux fait de se casser une jambe le jour où il l'avait trouvée. Peut-être qu'elle ignorerait tout de son passé, mais au moins, elle aurait été libre de ses mouvements. Ils étaient donc partis, elle engoncée dans un manteau avec une grande capuche qui couvrait son visage, lui, avec un air des plus innocent. Il n'y avait pas de raison pour que ça ne marche pas. Et en effet, ils les avaient laissés y aller, après qu'elle ait promis de le suivre.

Ellias se retourna une nouvelle fois. Non, il l'avait bel et bien perdu dans la foule. Il avait peut-être marché un peu trop vite, ou peut-être qu'elle était un peu dans la lune et s'était arrêtée à un pavillon sans qu'il la voit. Il avait intérêt à la retrouver avant de rentrer, et prier très fort pour qu'il ne lui arrive rien sinon il allait vraiment passer un très mauvais quart d'heure. Il y avait bien un sort qui permettait de retrouver ce qu'on cherchait, mais pour le moment, il n'arrivait pas à son souvenir. Non, mais de tout façon, ce n'était pas si grave que ça, il était entouré de sorciers, il n'avait qu'à en arrêter un pour lui demander. Ce que c'était dur de revenir à la magie quand on avait passé pas mal de temps à vivre comme un simple moldu, sans utiliser de sorts …

Ellias soupira et continua d'avancer, il avait peut-être perdu Loevi dans la foule, mais avec un peu de chance, il pourrait croiser Sarah. Ils ne s'étaient pas vu depuis le mois d'Octobre, ça commençait à faire long. A part les résistants, il n'avait vu personne d'autre, pas de Victrolla, ni de Terry, ni d'Alitheia depuis des mois. S'il n'était pas sorti, il aurait fini par devenir complètement cinglé. Il pouvait faire d'une pierre deux coups, en cherchant Loevi, il pouvait toujours essayer de croiser Sarah. Mais pour cela, il avait besoin de demander de l'aider. Ellias s'arrêta près d'un homme brun, occupé à surveiller une petite fille brune près d'une femme en fauteuil roulant.

• Bonjour. Excusez moi, est-ce que vous ne connaîtriez pas la formule pour suivre quelque chose, j'ai un blanc phénoménal et j'ai vraiment besoin de cette formule.
Revenir en haut Aller en bas

Sarah Mickaels
● University ●

avatar

Nombre de messages : 96
Age du personnage : 20 ans
Habitation : Manoir familial Mickaels, Edimbourg
Occupation : Etudiante 3ème année - Moon Shadow
Signature : Fatal†Error
Avatar : SWEETNESSOFSIN
Date d'inscription : 31/03/2011
Coup de coeur : 12
Gallions : 4530

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Ven 4 Jan - 16:41

Il ne m'avait pas répondue. Je m'étais finalement trompée, encore une fois. En même temps, je devais me faire à l'idée qu'il était mort et que je ne le reverrais jamais. Puis jusqu'à preuve du contraire, il n'avait jamais eu de petite fille. Déçue, je soupirais mais je me devais de m'amuser pour mon bien.
J'allais sortir du pavillon chilien, enfin j'avais lu l'énoncé sur le panneau flottant quand je le reconnus ! Du moins j'entendis sa voix si douce et si calme. C'était donc lui, il était bien venu ! Ma joie était à son comble comme jamais, il m'avait tant manqué ! Depuis Octobre nous ne nous étions pas vus, et cela commençait à me peser. Ses yeux bleus, ses lèvres, lui, tout simplement ...
Il ne me voyait pas, mais je pris l'une de ses mains dans les miennes, en espérant qu'il me reconnaisse. Serrant mes doigts sur les siens, je lui soufflais dans le creux de l'oreille un délicat :


- Ellias. Tu m'as tant manqué. Comment vas-tu ?

Il me semblait qu'il cherchait quelque chose, comme s'il avait perdu quelque chose d'important ... Peut-être était-il accompagné ? En pensant à cela, je me rembrunis brusquement. S'il m'avait oubliée ... Je n'osais pas penser à cela. Souriante, je l'embrassais sur la joue puis sur les lèvres. J'étais contente de le voir et cela pouvait se comprendre !
Mon regard fut néanmoins attiré par quelqu'un. Une silhouette toute de noir vêtue qui venait de tourner au coin d'un Pavillon. Me rappelant de mon échec d'il y a quelques minutes, je me concentrais sur le Sorcier en face de moi.


- Je suis heureuse de te voir ici ! Ça me fait un bien fou ! Puis je te le répète, tu m'as tant manqué !

Je décidais de rester un peu à ses côtés, puis peut-être qu'il daignera me suivre pour visiter les autres Pavillons. Qui sait ...
Revenir en haut Aller en bas

Mark Resnald
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 104
Age du personnage : 24 ans
Signature : Mélusine
Avatar : Lux Aeterna
Date d'inscription : 02/04/2011
Coup de coeur : 3
Gallions : 4519

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Ven 4 Jan - 16:54

- Toujours aussi sympathique Mc Ewan à ce que je vois. Ce n'est nullement commercial tout ça ! Dis-je avec une pointe de sarcasme et un large sourire.

Oh que ses charmantes attentions m'avaient manquées ! Toujours un petit mot appréciable pour moi cette rouquine incendiaire. Mais il était certain que parler ainsi à ses futurs clients n'étaient point sympathique ! Promis, je lui apprendrais à être civilisée à la Mélusine.
Puis arriva une nouvelle arrivante. Une autre rouquine que je ne connaissais que trop bien. Elle, avec qui j'avais partagé mes déboires dans un étrange bar où j'aurais été la cible de motards pervers. Sophia, qui était partie comme une voleuse et sans explications aucune ... Elle, qui m'avait laissé seul dans ce fichu restaurant car on était venus la chercher.
Elle qui ... Je n'en trouvais plus mes mots, mes orbes dorées s'éternisèrent sur elle, je voyais à son regard qu'elle aurait préféré que personne ne la voit transplaner. En même temps vu le bruit assourdissant qu'elle venait de faire, il aurait été difficile de ne pas la remarquer.

J'étais tendu rien qu'à l'idée de la revoir et de lui reparler. Mais étrangement, je l'appréciais. Et nous nous étions fait la promesse de nous revoir et ici serait parfait.


- Sophia ! Lâchais-je plus fortement que je ne l'aurais voulu. Au diable Mc Ewan et son poison écossais, mais je me hâtais de serrer la rousse dans mes bras. Elle, Sophia. En même temps si j'avais serré Mélusine dans mes bras, pour sûr qu'une baffe aurait rencontré l'une de mes joues mates avec ferveur. Alors non merci, logiquement avec l'autre Miss, il n'y aurait aucun souci non ?

Je la serrais fortement contre moi, comme si je ne voulais pas que ce moment me soit enlevé, puis un baiser que je lui offrais en guise de retrouvailles.


- Pour nos retrouvailles ! Tu visites la Foire avec moi ? Où comme la fois passée tes chaperons viennent te chercher ?

Sourire et clin d’œil : le mélange parfait !
Revenir en haut Aller en bas

Elinor Redgrave
● Espionne ●


avatar

Nombre de messages : 228
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Montpelier Street, Westminster, Londres
Occupation : Avocate/Apprentie diplomate
Signature : Moi
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 56
Gallions : 7393

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Sam 5 Jan - 9:20

- Encore plus que tu ne le crois sans doute. Merci c'est gentil.

Elinor était surprise, mais de manière plutôt agréable. Elle se pencha consciencieusement sur l'étal histoire de voir ce qui pourrait faire plaisir aux garçons et qui ne ruinerait pas McEwan. Son choix se porta sur un fil de l'eau. Elle était en train de le sortir pour le tendre à Mélusine lorsque Mark Resnald déboula. Elle ne l'avait pas vu depuis... C'était simple, Noah ne devait pas avoir un an. Ils s'étaient vu la dernière fois avec Loevi tous les trois sur le Chemin de Traverse. Quand elle repensa à cette rencontre, Elinor eut l'impression qu'elle appartenait à une autre vie...

- Mark, quelle surprise! tu vas bien?


Prise par surprise, elle observa la passe d'armes entre les deux anciens étudiants de Poudlard tout en souriant. Certaines choses ne changeraient décidément jamais... Malgré les époques, malgré le temps qui passe, les rivalités d'adolescents et leur cohortes de colères ne passaient pas. Mais aujourd'hui c'était un jour de fête, elle fut satisfaite de voir que Mélusine eut le dernier mot, et que Mark s'éloigna après avoir retrouvé quelqu'un.

Puis, lorsque Mark s'éloigna, elle répondit enfin à la réponse de la grande rousse.

- C'est Elliot, mon fils adoptif. Sa mère est morte dans l'attentat du Chemin de Traverse il y a trois ans. Nous y faisions des courses. Je ne sais pas si tu l'as connue, c'était une ancienne professeure de potions à Poudlard: Shane derwent. J'étais son assistante à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas

Mélusine McEwan
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 1004
Age du personnage : 25 ans
Occupation : Colonel Moutarde
Avatar : Etc
Date d'inscription : 04/05/2007
Coup de coeur : 184
Gallions : 8021

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Lun 7 Jan - 20:11

Mélusine oublia un instant et Elinor et Resnald et pour cause, c'était tout juste si le craquement sec et sonore d'un transplanage foireux n'était pas accompagné d'un nuage de fumée. Son regard sauta à la silhouette rousse qui avait décidément le sens des entrées en fanfarre, ressentit un irrésistible élan de sympathie pour elle et lui sourit de connivence. Entre rousses maladroites, il fallait savoir se serrer les coudes. Et puis, à Noël, tout était permis, même les sympathies les plus insensées. D'autant plus, même, quand ces sympathies lui ôtait une grosse épine du pied, épine en forme de Resnald.
Pour la forme, elle marmonna dans le dos de l'ex-Vert un :


« Oh, mais, cher client... tu dédaignes jusqu'à mes chiens de faïences, made in Scotland ? »

Tss tss ! Et ça se disait professeur en politesse, quand le seul au revoir qu'il leur adressa fut son dos tourné ? Tss tss bis.
En tout cas, il ne lui en fallait pas plus pour retourner son attention pleine et entière à Elinor. Son sourire fondit aussitôt que cette dernière évoqua l'attentat de 2011. Un nœud monta de son estomac jusqu'à sa gorge, qu'elle tenta de renvoyer d'où il venait à grand renfort de déglutition.


« Je me souviens. D'elle. Et du... reste. »

Elle balbutia un nouveau sourire en guise d'ouverture à ce qui allait suivre :

« C'est beau que tu l'aies adopté. »

C'était un orphelin de moins perdu dans la nature ou échouant à TASKs.

« Je me demande si... "»

Les mots suivants ne sortiraient jamais de sa gorge.
Son attention, toute consacrée à Elinor, lui tira la sonnette d'alarme et attira son regard vers une extrémité de son stand, dont s'enfuyait précipitamment un homme d'une bonne soixantaine d'année, si on devait se fier à sa tignasse largement plus sel que poivre.


« Je... J'hallucine ou je viens de me faire cambrioler ? »


« When I went to school, they asked me what I wanted to be when I grew up.
I wrote down ‘happy’.
They told me I didn’t understand the assignment,
And I told them they didn’t understand life. »
John Lennon
Revenir en haut Aller en bas

Loevi Leroy
● University ●

avatar

Nombre de messages : 464
Age du personnage : 23
Habitation : Londres
Occupation : Dissimulée
Signature : Loevy
Avatar : Zyn
Date d'inscription : 15/11/2007
Coup de coeur : 29
Gallions : 6822

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Jeu 10 Jan - 18:45

Yuuki sentit ses joues virer au rouge pivoine lorsque le gaijin* auquel elle venait de s'adresser - un grand gaillard dont elle n'aurait pas osé s'approcher en temps normal - lui répondit par un "Bonjour !" enjoué. Aurait-elle manqué de politesse ? Toute à son angoisse, elle avait totalement oublié les règles qui régissent les relations sociales. Hikari les lui avait pourtant patiemment enseignées, et cent fois répétées - mais il ne fallait pas non plus oublier que ces règles étaient bien différentes en Angleterre, et probablement partout ailleurs dans le monde... et si Yuuki n'avait jamais pu intégrer tout à fait le mode de vie japonais, connaissait-elle pour autant son équivalent britannique, ou n'importe quel autre ?

Elle fut bien heureuse néanmoins que l'épaisse fourrure de sa capuche dissimule l'ampleur de son embarras et de ses doutes aux yeux de l'inconnu. Et ce fut seulement quand il reprit la parole, avouant sans complexe sans ignorance, qu'elle réalisa qu'en plus d'être typé caucasien - ce qu'on apprenait pas chez les asiatiques... - il parlait un anglais parfait, bien loin de ces accents américains qu'elle avait parfois entendus au bar.

Un Anglais. Merveille.

Ou cauchemar.

D'un geste qu'elle espérait discret, elle rabaissa légèrement la capuche qui seule lui garantissait un anonymat salutaire. Et accepta sa proposition d'une petite voix. Rester incognito ne signifiait pas rester plantée là sans aucun espoir de retrouver son guide et sauveur. Et le pavillon anglais lui paraissait le meilleur point de rencontre qui soit.


-Je vous remercie, dit-elle en s'inclinant légèrement, rattrapée à la fois par le soulagement et les bonnes manières - nippones. Je suis sincèrement désolée de vous déranger dans votre visite du Marché. J'espère ne pas vous retenir trop longtemps.

Se serait-elle souvenu un tant soit peu de son ancienne vie et de ce qu'on lui avait appris alors, politesse et comportements en public, face à des gens d'importance ou de simples hères, elle aurait facilement réalisé qu'elle en faisait un peu trop, même pour une Héritière BloodDust en noble compagnie. Mais les cultures anglaises et japonaises se mêlaient dans son esprit embrouillé et elle ne savait plus très bien comment il lui convenait d'agir, en vérité. Impossible d'écarter la désagréable sensation qu'elle se rendait ridicule - comme celle qui lui affirmait qu'elle s'en sortait mieux que prévu.

-Si vous ignorez où se trouve le pavillon anglais, savez-vous du moins par où nous devrions aller ? poursuivit-elle malgré ses doutes, indécise quant à la formulation exacte de ce qu'elle voulait dire - indécise même de savoir si elle pouvait l'énoncer. J'ai tellement erré que j'ignore même de quel côté je viens...


* Lexique:
 
Revenir en haut Aller en bas

Willem Wyndham
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 153
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : Enseignant
Avatar : W.
Date d'inscription : 12/02/2011
Coup de coeur : 9
Gallions : 4583

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Ven 11 Jan - 20:09

Pavillon béninois


Devoir sacrifier à cette farce d'échelle mondiale qu'étaient les courses de Noël, par amitié ou par stupidité, passe encore. Être contraint, dans le même temps, de se coltiner les deux énergumènes qui servaient de fils à James Gardens, voilà qui menaçait singulièrement de faire déborder le vase. Ou exploser le masque de froideur et d'indifférence que Wyndham s'était collé au visage le temps de la corvée, afin d'échapper à toute tentative de racolage commercial.

Il y avait d'ores et déjà deux bonnes heures que l'ami Gardens l'avait laissé en compagnie de Jack et Richard, sous prétexte d'une petite course de dernière seconde. Et il avait osé prétexter qu'il serait de retour au plus tard dans les cinq minutes qui suivraient ! Le laissant dans un tête-à-tête étouffant avec sa progéniture attardée. Admettons-le, W. ne considérait pas le concierge de Poudlard, malgré toute la sympathie qu'il pouvait lui porter, comme un modèle d'intelligence et de bon sens. Pourtant, ses fis le battaient sensiblement à plate couture, n'ayant pas assez de ressources pour cumuler à eux deux le faible capital intellectuel de leur père. Le Gallois avait beau se montrer sourd à toutes les inepties que la jeune génération Gardens semblait s'être fait un devoir d'énoncer en un temps record, leur simple présence commençait sérieusement à lui échauffer l'épiderme, lui qui devait déjà supporter la mièvrerie de la foule avoisinante et la façon déplorable dont la fête de Noël était devenue commerciale au plus haut point. De ses jeunes années, il ne gardait que le souvenir de deux oranges et un pétard surprise glissé dans ses bottes, ce qui suffisait amplement à satisfaire l'enfant qu'il était. Était-il vraiment nécessairement de gâter les enfants jusqu'à la pourrissure pour en faire des adultes sains, équilibrés et heureux ? Assurément pas.

La patience mise à rude épreuve et sur le point de flancher, Wyndham avait mis toutes ses ressources magiques à l'œuvre et s'était mis en quête du spécimen Gardens. La chose n'était pas aisée tant le marché suintait d'hommes, de femmes et d'enfants, qui ne semblaient avoir de cesse que de couper sa trajectoire, arracher sa baguette et l'exaspérer un peu plus.

Et l'ami Llywarch qui semblait avoir oublié leur rendez-vous...
Ou peut-être son ami et collègue s'était-il lui aussi égaré cinq minutes de son trajet pour les rejoindre.

Enfin, un rire niais particulier et aisément identifiable s'éleva à sa gauche, à deux cabanons de lui. Sans accorder la moindre attention aux inepties des mini-Gardens, il tira les deux garçons chacun par une manche, dans la féroce résolution de les remettre à leur père et de s'accorder une pause bien méritée, loin de l'effervescence de la foule, par un petit transplanage au nez de celui qui, prétendument, se targuait d'être son « pote du soir »*.


* en Gardensien dans le texte
Revenir en haut Aller en bas

Iain H. Llywarch
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 34
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : 2/3 Conférencier - 1/3 Enseignant
Avatar : Mélusine
Date d'inscription : 04/09/2012
Coup de coeur : 0
Gallions : 3393

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Ven 11 Jan - 20:51

Même jour.


Je ne savais nullement pourquoi je me trouvais ici. Il y avait tout ce que j'abhorrais, les festivités de famille, les mièvreries en tout genre et l'amour débordant par tout les pores de mes congénères. Évidemment, il n'y avait bien aucune réponse à ma venue ici. Mise à part un rendez-vous.
Pourquoi voulait-il que l'on se voit en ces lieux ? Alors que nous savions tout deux que nous étions allergiques à tout ce qui était trop "humain". De ma très haute stature, j'arpentais les allées, le regard dur, et le sourire décidément absent. Les personnes conscientes qu'elles gênaient mon passage, se décalaient en jurant et grognant, car elles étaient du moins occupées à dépenser leurs pauvres sous dans des achats totalement désuets.
Il était certain qu'il n'y avait qu'une seule chose qui me plaisait à cette ISCF, je ne prends pas la peine de dire tout le patronyme en entier tellement qu'il m'insupporte, c'était la bêtise humaine. Resserrant mes doigts sur ma baguette, les sorts me démangeaient. Et l'idée d'en lancer quelques-uns me tenterait fort bien, mais en ces festivités païennes, je me devais d'être sage. Ou peut-être pas.

Et W., où était-il ? C'était bien lui qui avait fixé ce fichu lieu de rendez-vous, et pourquoi cet absentéisme ? Se serait-il attendri devant tant de bons sentiments ? Intérieurement j'en riais. Nous étions si similaires que par moments, il était impossible de nous différencier. Alors personnellement, si Willy en serait arrivé à préférer le monde plutôt qu'un retrait en solitaire, c'était qu'un éminent Sorcier lui aurait jeté un bien mauvais sort. Et visiblement ce n'était point moi.
Je m'arrêtais en plein milieu des allées, où la masse grouillante de la populace se concentrait, apparemment j'en gênais les mouvements, mais là aussi, je n'en avais que faire. J'étais occupé à chercher mon meilleur ami. Écoutant attentivement, j'arrivais à distinguer parmi le capharnaüm auditif, la voix de mon ami.
Et il n'était pas seul. Deux adolescents niais, étaient à ses côtés. Sûrement les fils de l'empoté Concierge de Poudlard, qui n'avait d'yeux que pour la gente féminine fort jeune. Qu'il pouvait être dégoûtant, ma baguette elle aussi, aurait aimé lui jeter un fameux sort qui le sortirait de son apathie légendaire.
Je devais me dépêcher pour le retrouver, décidément la foule était contre moi, elle m'empêchait de l'atteindre. Au loin je le vis empoigner les deux Gardens et transplaner.

Why ?


- Wyndham. Je te hais.

Et ce n'était pas peu dire. Je restais ainsi, attendant peut-être qu'il réapparaisse devant ma personne. Là, je pouvais le haïr jusqu'en Enfer.
Encore merci.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Sham Alasdair McBrashen
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 313
Age du personnage : 31 ans
Habitation : Glasgow - Londres
Occupation : Assistant au Comité des inventions d'excuses à l'usage des Moldus
Avatar : S.A. McBrashen
Date d'inscription : 02/03/2009
Coup de coeur : 36
Gallions : 5983

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Dim 13 Jan - 20:20

Near Jane Doe & Sarah Mickaels

Avant que la jeune femme en fauteuil me puisse me répondre, une voix me fit tourner la tête. Non pas que je réponde au nom de Gabriel mais ça n'était pas la première fois qu'une voix identique à celle-ci m’interpellait sous une fausse identité. Certes, au milieu de la foule euphorique de cette foire de Noël, je n'avais aucune raison de penser que j'étais la personne visée par cet appel de trois syllabes. Mais, un peu à la manière du chien de Pavlov, j'avais développé un réflexe né de l'habitude qui m'avait fait dresser l'oreille. Aussi scrutai-je la foule un bref instant et j'y crus reconnaître un visage.

- Je...

Visage qui disparut presque aussitôt, me laissant dans le doute. J'aurais pu lui courir après, essayer de comprendre. Encore aurait-il fallu que je sois sûr de mon coup.

Je m'en retournai donc à Alice et mon inconnue à qui je ne savais trop quoi bégayer. Pour ce que j'en savais, elle parlait peut-être suédois ou bulgare. J'étais bien avancé.
Revenir en haut Aller en bas

Emreis McEwan
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 28 ans
Occupation : Ebéniste
Avatar : Mélusine's
Date d'inscription : 22/03/2010
Coup de coeur : 6
Gallions : 5159

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Sam 19 Jan - 20:09

Pavillon japonais • même jour

Ma jeune femme déboussolée s'exprimait avec un phrasé que je trouvais un peu désuet mais pas réellement gênant. Cela pouvait même avoir un certain charme mais me fit surtout douter de ma première estimation. Peut-être mon inconnue était-elle un peu plus âgée que je ne l'avais tout d'abord estimé. Difficile de trancher quand j'apercevais à peine le bout de son nez qui, seul, osait s'aventurer dans l'air froid et sec de la Suisse.
Mais dans sa syntaxe parfaite, je décidais de mettre plutôt une absence de familiarité maternelle avec la langue anglaise. Elle le parlait à la perfection mais sans les petits raccourcis de langage que nous autres, autochtones, employons sans même y réfléchir. J'aurais été un instant tenté de dénicher sa propre langue maternelle et de m'y hasarder, si mon bilinguisme ne s'arrêtait pas au français, dont mon étrangère n'avait pas la moindre trace d'accent.

Je me sortis de ma digression intérieure avant de passer pour un allumé distrait et tentai de retrouver au plus vite le fil de sa question. Je m'égarai souvent en réflexions diverses et variées mais il était souvent malheureux de m'y perdre en société. Mes semblables réclamaient de l'attention et considéraient une brève absence comme un soufflet. Qu'on ne s'étonne plus de mon goût pour la solitude.

Fin de la digression numéro deux et retour à mon inconnue.


- Eh bien... Vous ne me dérangez pas du tout !

Je ne me serais pas arrêté, autrement. Je n'étais pas très fort en politesse et civilité. En géolocalisation non plus. J'avais à peu près autant le sens de l'orientation qu'une boussole démagnétisée. J'avais néanmoins un semblant d’orgueil :

- L'Europe se trouve... par là-bas !/strong>, déclarai-je au terme d'un moulinet du bras qui désignait la direction dont j'imaginais provenir. L'Ecosse ne devait pas se trouver si loin de l'Angleterre. Il me suffisait de retrouver Mélusine et ensuite, tout irait tout seul. On y va ?, proposai-je finalement, avec tout au fond de moi, la pensée qu'on ne pouvait pas être plus perdu que déjà complètement perdu. Impossible de s'enliser sur les chemins de la perdition, donc. Nous ne pouvions qu'améliorer notre situation. La sienne surtout. Personnellement, errer sans aucune idée de l'endroit où je me trouvais m'était plutôt sympathique.
Revenir en haut Aller en bas

James Gardens
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 108
Age du personnage : 47 ans
Habitation : Poudlard
Occupation : Concierge
Avatar : JamesOfTheThames
Date d'inscription : 19/03/2012
Coup de coeur : 18
Gallions : 3689

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Dim 20 Jan - 9:51

Après avoir séduit de mon sourire ravageur pas moins d'une douzaine de gamines et ces diables d'enchanteresses qui leur servaient de chaperon - leurs mères ? allons, une mère ce n'est pas aussi séduisant, c'est bien connu ! - je décidais d'ajouter à mes emplettes un petit quelque chose du stand mélusinien.

Quelle farce la rouquine me permettrait d'attraper dans mes filets de finesse de jolies donzelles pour sustenter mon appétit d'ogre ? Finalement la belladis et le polygardens pouvait bien attendre encore un peu.

Mon regard fut attiré par une feuille de charme (censé provenir du charme fou). Mouais. Ça je n'en avait pas besoin... il me fallait un accessoire que je ne possédait pas déjà dans ma panoplie. Quelque chose d'infaillible. J'hésitais près de chutes de blagues. Non, encore un domaine où je n'avais rien à envier au commun des mortels.

Interloqué, j'arrêtais mon regard sur une minuscule panthère à la robe hermine qui tournait en rond sous la cloche de verre trouvée qui la recouvrait. Lisant "une once de bon sens", je me trouvais perplexe. Qu'est-ce que cela voulait bien dire ?

Persuadé de mettre le doigt sur quelque chose d'important - qui m'assurerait de nombreuses conquêtes à n'en pas douter - j'interrompais la vendeuse. Après tout, à sa façon habituelle de parler à tort et à travers dès qu'elle ouvrait la bouche, ce ne devait pas être aussi important que de me répondre.

- Hé l'échalas, à quoi ça peut bien servir ton truc à pattes ?

J'ai toujours été assez fier de mon sens inné de la répartie mais je sentais qu'aujourd'hui j'étais particulièrement en grande forme. La journée s'annonçait juteuse.
Du moins je le pensais avant qu'une poigne masculine ne me saisisse à l'épaule.


Revenir en haut Aller en bas

Ellias MacInerty
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 102
Age du personnage : 25
Habitation : Londres
Occupation : Médicomage / Galleriste à temps perdu
Signature : Tripin'Face
Avatar : Lennox
Date d'inscription : 21/01/2011
Coup de coeur : 0
Gallions : 4631

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mar 22 Jan - 17:30

Avant qu'il n'ait eut le temps d'avoir sa réponse pour le sortilège qu'il cherchait, quelqu'un le tira de ses préoccupations en le tirant par la main. Il se retourna pour se retrouver nez à nez avec Sarah. Il se fendit d'un grand sourire et lui rendit le baiser qu'elle lui donna et se retint de l'attraper comme une petite poupée pour la serrer contre lui à lui en casser les côtes. Le jeune homme ne s'attendait vraiment pas à la trouver là, comme le côté normal de sa vie ne pouvait pas côtoyer celle qu'il menait avec la résistance depuis quelques temps. Peut-être qu'ils avaient aussi un petit problème au niveau de la communication. Il fallait dire qu'ils ne s'étaient pas revus depuis la rentrée universitaire à Pré-au-Lard, quelques mois plus tôt. Ces mois avaient pris l'allure de siècles avec tout ce qui s'était passé, aussi, Ellias avait l'impression que c'était une vie entière qui s'était écoulée depuis la dernière fois qu'il l'avait vu depuis la dernière fois. Mais que c'était bon de la revoir, et, mis à part un petit air déçu qui disparaissait secondes après secondes, Sarah avait l'air relativement en bonne santé et de bonne humeur, et ce ne semblait pas être des reproches qu'elle lui adressait.

• Moi aussi tu m'as manqué Sarah !

Il passa une main dans ses cheveux blonds avant de caresser sa joue avec douceur et tendresse en embrassant du regard son visage. Loevi Leroy et ses autres préoccupations étaient à présent bien loin de son esprits, et puis de toute manière, si lui-même n'était pas fichu de la retrouver, il doutait fortement que quelqu'un qui n'était pas au courant de sa présence ici soit possiblement capable de mettre la main sur elle, elle pouvait bien attendre un peu, ce qui n'était pas le cas de ses retrouvailles avec Sarah. Sans compter que la jeune femme devait bien être assez contente de pouvoir marcher librement sans avoir un chaperon/garde du corps/esclave de la résistance pendu à ses basques toute la journée.

• Mais qu'est-ce que tu fais là ? Est-ce que ça va ?

Un peu bateau comme question, il fallait le reconnaître, mais à aucun moment il n'avait prétendu à une récompense de charisme et les mots n'avaient jamais vraiment été ses amis. Ellias la regarda en se mordant la lèvre, oh et puis tant pis ! Il la prit dans ses bras et la serra contre lui.

• Ça me fait tellement plaisir de te voir, si tu savais !

Et de sourire de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas

Sophia R. Keeblyn
● Non-Humain ●


avatar

Nombre de messages : 604
Age du personnage : 24 ans
Habitation : Islington, London
Occupation : Chargée de surveiller un ghetto Moldu
Signature : Devil
Avatar : Mish.Mish
Date d'inscription : 28/10/2010
Coup de coeur : 31
Gallions : 4898

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mar 22 Jan - 21:15

Sophia releva le menton, bien décidée à ne pas se laisser abattre par cet atterrissage pour le moins raté et faire bonne figure quoiqu'il arrive. On l'appela à sa droite et avant d'avoir eut le temps de comprendre ce qui lui arrivait, elle se retrouvait déjà prise dans des bras indubitablement masculins. Elle dut attendre que celui qui la tenait la relâche pour qu'elle puisse le dévisager et reconnaître les traits de Mark. Bon sang de bon soir, qu'est-ce qu'il faisait là ?

- Mark ?! Mais … Qu'est-ce que …?

Sophia se dégagea de son étreinte, avec le plus grand mal du monde, comment résister à cette frimousse ? Mais elle le devait bien, il le fallait si elle voulait retrouver Priya. Il s'était passé tellement de choses depuis la dernière fois où ils s'étaient vu, deux ans s'étaient écoulés. Deux ans où il s'était passé des choses, elle avait changé, et elle aurait préféré ne jamais le recroiser, qu'il garde d'elle le souvenir de celle qu'elle était encore ce soir là dans un bar new-yorkais. Seulement, les gens étaient incroyablement têtus lorsqu'il s'agissait de les quitter au beau milieu d'une foule, elle doutait, vu l'accueil qu'il lui avait fait, qu'il la laisse partir aussi simplement que ça. Mais déjà qu'il se souvienne d'elle lui faisait chaud au cœur, elle savait qu'ils avaient des points communs, mais elle ne pensait pas un jour marquer les esprits. Elle lui avait fait une promesse, mais elle se voyait dans l'impossibilité de la suivre, pour son propre bien.

- Qu'est-ce que tu fais là ?

Non mais sérieusement, qu'est-ce qu'il fichait là ? La dernière qu'elle l'avait croisé, c'était un bar à New York, pas au beau milieu d'un festival suisse. Elle savait qu'il était sorcier, ça d'accord, mais à aucun moment elle n'aurait cru pouvoir le retrouver là. Sophia finit par se dégager complètement et s'éloigner en tremblant. Il fallait qu'elle s'éloigne de lui, qu'il garde le souvenir qu'il avait eut d'elle avant, qu'il ne la voit pas comme la vraie opposante qu'elle était devenue.

- Je suis désolée … Il faut que … que je … il y a quelqu'un qui …, elle se retourna vers la rousse au stand écossais. Excusez-moi, où est le pavillon anglais ?

Mais du coup, elle allait passer pour la sale teigne de service, déjà qu'elle lui avait faussé compagnie comme ça … Tant pis, elle assumait. Ou pas.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.bookeden.e-monsite.com

Willem Wyndham
● Magic Touch ●


avatar

Nombre de messages : 153
Age du personnage : 45 ans
Habitation : Cardiff
Occupation : Enseignant
Avatar : W.
Date d'inscription : 12/02/2011
Coup de coeur : 9
Gallions : 4583

MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   Mer 23 Jan - 19:53

Ayant à peine émergé de son transplanage forcé, Wyndham faillit perdre son calme une bonne fois pour toute et envoyer une taloche bien méritée orner la joue de l'ainé des fils Gardens. Maîtrisant à grand peine le fond de sang-froid qu'il lui restait, il s'adressa à Richard d'un ton tellement froid que les glaçons alentour devaient nécessairement en nourrir quelques jalousies :

- Il est strictement interdit de transplaner à destination d'un lieu aussi bondé. Et il est d'autant plus interdit de s'y faire accompagner de force par un ou plusieurs individus.

La progéniture du concierge ne devait qu'à un contrôle hors-pair, et une prise en main de dernière minutes de la part de Wyndham, de ne pas finir à moitié désartibulés sur un passant malheureux.
Le pire, dans une situation telle que celle-ci, résidait dans le fait que W. ne pouvait en aucun cas menacer les deux garnements d'une "vous verrez quand votre père l'apprendra" : le père en question se contenterait de sourire, voire de s'esclaffer et de féliciter ses deux garçons. Sans commentaire.
Et puisque il n'en était plus à une magie près, le Gallois en profita pour calmer l'agitation suscitée par l'apparition soudaine des trois hommes chez la foule avoisinante. Un sortilège léger comme l'air et le quidam moyen en oubliait déjà de hoqueter d'étonnement. Ceci fait, il repéra rapidement celui qu'il considérait comme responsable de tous ses maux, avança jusqu'à lui en deux grandes enjambées et abattit une main mécontente sur l'épaule de James Gardens. La tonalité de sa voix s'était à peine dégelée quand il l’interpella :

- La prochaine fois, Gardens, trouve-toi un autre sbire pour jouer les chiens de garde de deux énergumènes.

Sa voix était sans appel et il faudrait probablement un peu plus qu'une maigre excuse et un sourire tout aussi maigre pour le ramener à de meilleurs sentiments à l'encontre de Gardens.
Tout à son ire, il ne prêta guère attention aux personnages de son environnement immédiat. Et quand bien même, il n'avait probablement rien à dire à deux ex-élèves de Poudlard.

Où était donc l'ami Llywarch quand sa présence devenait une nécessité ? Lui qui était supposé atténuer le désagréable d'une après-midi à baigner dans la foule.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: International Sorcerer Christmas Fair   

Revenir en haut Aller en bas
 

International Sorcerer Christmas Fair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Capois en rebellion pour leur aéroport international
» Tutelle ou tuteur international ?
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Sak caraibean international highway ?
» Merry Christmas!!
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 L'Alternatif :: RP Express :: RP Express Liberté-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit